Mes débuts de rechargeur

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  phh Sam 23 Fév 2019, 16:14

Il y a beaucoup beaucoup d'indéterminées là dedans...

1) On n'est pas sûr que le recalibrage est suffisant (moi c'est en butée + 1/4 de tour)

2) On n'est pas sûr de la longueur de l'étui

3) Il y a un bug dans le LHT puisque 74,39 qui rentrent dans 74,16, ça va pas.

Il faudrait reprendre point par point, sinon on ne va pas s'en sortir...

1) recalibrer selon la procédure indiquée dans les notices des outils.

2) Recouper l'étui à la longueur CIP moins 1/10 en gros et voir s'il chambre

3) Après on s'occupe de la LHT et on refait les mesures au moins 5 fois parce que la méthode est quand même fort imprécise.


Et j'insiste peut être lourdement mais tant pis, dans ta mesure de LHT par rapport à ta longueur pratique de cartouche (74,16 mm / 74,39 mm), il y a un truc qui ne colle pas. La baguette tape sur la POINTE de la balle, donc ta longueur maxi balle dans les rayures devrait être 74,16 donnant une longueur de balle de 74,16 - 1,5 (vol libre) = 72,66 mm.


Et là tu annonces une longueur théorique de 74,16 mm en faisant chambrer une balle plus longue (74,39)



Mais avant cela, il faut être SUR et CERTAIN qu'une doille vide recoupée à la bonne longueur (de mémoire 55,4 mm, à vérifier) chambre, sinon ça va tourner en rond.
phh
phh
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 726
Age : 50
Localisation : Pas de Calais
Date d'inscription : 05/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  JIEME41 Sam 23 Fév 2019, 21:40

Ne marque pas la dimension sur la baguette en sortie de canon avec un crayon à papier.

Utilise une lame de cuter du plus petit modèle que tu positionneras tangentiellement sur la section du canon en même temps que tu feras une empreinte de la lame sur la baguette.
Tu obtiendras de ce fait un trait d'empreinte très fin, enfin; 2 traits d'empreinte puisque 2 mesures.
En te débrouillant bien tu sentiras le pieds à coulisse accrocher dans ces deux empreintes quand tu prendras la mesure différentielle sur la baguette.

JM
JIEME41
JIEME41
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1975
Age : 62
Localisation : Région Centre
Date d'inscription : 29/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Verchère Dim 24 Fév 2019, 04:31

Ce qui va bien, c'est de se procurer 2 bagues, ou plutôt 2 segments de tube à tranches bien perpendiculaires, avec un trou radial à mi-longueur ; taraudé pour une vis en laiton ou mieux, nylon.
Les 2 tubes enfilés sur la baguette, rentrée par la bouche au contact de la cuvette de tir (culasse fermée) ; les 2 tubes bien poussés l'un contre l'autre et contre la bouche, on bloque (à la main) la vis du tube le plus éloigné de la bouche.
Ensuite on retire légèrement la baguette et, culasse ouverte (ou enlevée), on pousse par l'arrière la balle avec une autre baguette ou un crayon de papier, délicatement au contact des rayures (sans la forcer dedans). Puis on approche la baguette, jusqu'au contact (sans faire reculer la balle ; si le canon est long vaut mieux s'y mettre à deux). Et alors on pousse contre la bouche le tube qui n'est pas bloqué, et on le bloque.

La mesure "LHT maxi / rayures" se prend aux becs intérieurs de pied à coulisse, dans l'espace entre les deux tubes.
Si l'alésage des tubes n'est qu'à peine plus gros que la baguette, et que leurs tranches sont parfaitement perpendiculaires, la mesure est alors très précise. Et certains se permettent alors de positionner leur balle pour un vol libre très court, p.ex. 0.1 mm ! (vaut quand même mieux que les balles soient très régulières en longueur, ce qui n'est pas souvent le cas).

Je tiens toutefois à préciser que si un vol libre de 0.1 mm calculé soigneusement, avec une charge définie par approche prudente, peut donner d'excellents résultats en précision ... mais ...
on peut aussi obtenir d'excellents résultats avec un vol libre de 1 mm, 3 ou 4 mm, et même 8.5 mm !
Bien sûr, la charge de poudre optimale n'est pas la même...

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12235
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Stephane5 Dim 24 Fév 2019, 22:10

phh a écrit:Pour moi l'outil venant effleurer le shell holder ce n'est pas suffisant. Il est écrit partout (même dans la notice des outils) : en butée ET VISSER d'un quart de tour en plus pour combattre les jeux éventuels de la presse. Les armes Suisses sont vicelardes là dessus.

Je pensais que ma tournure de phrase était claire: parti de "contact avec le shell-holder + vissé d'1/4 de tour", je suis arrivé progressivement à "contact avec le shell-holder + vissé tant qu'il y a des filets pour l'écrou"...ça doit faire...je ne sais pas...10 tours ?

Mais j'ai récolté de nouveaux indices aujourd'hui.

Excellentes méthodes de mesure à la baguette, merci à tous les deux ! Je vais m'y atteler.

J'ai tiré ce matin neuf GP11 dans le 96/11. De retour à la maison, je les ai numérotées et mesurées sous toutes les coutures (longueur, longueur du collet, longueur culot-épaulement, longueur culot-collet, diamètre maxi à la bouche, à la base du collet, à la base de l'épaulement, juste avant la gorge et au point le plus large), et je les ai essayées dans le 96/11 et dans le K31:
96/11: six verrouillent sans problème, deux forcent un peu et une ne verrouille pas. C'est la plus longue de toutes: 55,90, les autres mesures n'étant pas atypiques.
K31: rien ne chambre.

J'ai désamorcé les n°1 à 3 et les ai mesurées et présentées dans les armes: une seule verrouille dans le 96/11, rien ne chambre dans le K31.

J'ai recalibré extérieurement (sans l'olive de recalibrage interne) les numéros 4 à 6: toutes chambrent et verrouillent, dans le 96/11 et dans le K31. Mais impossible de les désamorcer: le collet est trop étroit.

Enfin, j'ai recalibré "comme d'hab'" (extérieur-intérieur) la numéro 7, choisie parmi les trois dernières parce qu'elle était la plus proche de la longueur moyenne (55,77): elle ne chambre ni dans le 96/11, ni dans le K31.

Il faut que j'analyse les données, mais il semble déjà se confirmer que le problème venait du recalibrage, l'olive tirant l'épaulement lors de son extraction. D'ailleurs, outil au contact du shell-holder + vissé d'1/2 tour, j'ai recalibré sans forcer, sans que la presse ne tire sur ses fixations et sans que l'établi ne menace de verser.

Je pense donc séparer les opérations de recalibrage externe et interne: recalibrage externe par la matrice sans olive, puis recalibrage interne du collet sans laisser l'olive entrer complètement dans la douille. Je l'ai fait pour toutes les douilles, après avoir désamorcé celles qui ne l'étaient pas, et je les ai lavées. Je les essaierai dans les fusils quand elles seront complètement sèches.


Dernière édition par Stephane5 le Dim 24 Fév 2019, 22:36, édité 2 fois

------------------------

"Je comprends pas, ça marchait avant que j'y touche !" (Joe Bar Team, tome 3, page 27)

Mes armes militaria:

Schmidt-Rubin K31 (1947)
Schmidt-Rubin G96/11 (1903)
USM1 Underwood (1944)
Beretta 71 (1974)

Erma E-M1-22 (1967)


Mes débuts de rechargeur - Page 4 7790
Stephane5
Stephane5
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1428
Age : 44
Localisation : Centre (géographique) de la France
Date d'inscription : 19/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  clemtiti Dim 24 Fév 2019, 22:32

10 tours c'est beaucoup trop ! tu n' a plus la même force de bras de levier... Relis le Malfatti page 73....

Edit: Les presses sont faites de tel sorte que la force n'est pas la même en arrivant levier en bas ou a mi hauteur... Tu arrivera difficilement à redescendre l’épaulement et mettre le shell holder en contacte avec l'outil.
Lubrifie tu tes douilles avant recalibrage ?


Dernière édition par clemtiti le Dim 24 Fév 2019, 22:51, édité 1 fois

clemtiti
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 125
Age : 33
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 14/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Stephane5 Dim 24 Fév 2019, 22:35

Je sais...Quand je m'agace, je perds un peu le sens de la mesure ! Very Happy

------------------------

"Je comprends pas, ça marchait avant que j'y touche !" (Joe Bar Team, tome 3, page 27)

Mes armes militaria:

Schmidt-Rubin K31 (1947)
Schmidt-Rubin G96/11 (1903)
USM1 Underwood (1944)
Beretta 71 (1974)

Erma E-M1-22 (1967)


Mes débuts de rechargeur - Page 4 7790
Stephane5
Stephane5
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1428
Age : 44
Localisation : Centre (géographique) de la France
Date d'inscription : 19/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  clemtiti Dim 24 Fév 2019, 22:58

Si tu a noté les longueur après tir de tes 6 étuis remesure les après recalibrage et tu verra que tu sera largement au dessus des cotes maxi de la CIP.
lubrifie peut être un peut l’intérieur du collet pour aider la sortie de l'olive.

clemtiti
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 125
Age : 33
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 14/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  phh Dim 24 Fév 2019, 23:06

Une petite photo vaut mieux qu'un long discours :

1) outil en butée sur le shell holder + 1/4 de tour, , bélier en haut (mais le levier n'est pas en butée, puisque l'outil va forcer sur le shell holder à la fin de la course du levier)  :Mes débuts de rechargeur - Page 4 20190210

Vue de ce qu'il reste de filetage au dessus de l'écrou :

Mes débuts de rechargeur - Page 4 20190211

Vue de l'outil avec l'aiguillle et ce qui reste de filetage. C'est un outil lee 7,5x55

Mes débuts de rechargeur - Page 4 20190212


Dernière édition par phh le Dim 24 Fév 2019, 23:26, édité 1 fois
phh
phh
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 726
Age : 50
Localisation : Pas de Calais
Date d'inscription : 05/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  phh Dim 24 Fév 2019, 23:08

Désolé si je parais lourd, mais je repose trois questions :

1) Ton outil à recalibrer est-il monté comme cela ?

2) As tu vérifié la longueur de tes étuis APRES RECALIBRAGE ?

3) Ta longueur totale de cartouche posait problème. 74,39 de cartouche ne peut pas rentrer dans 74,16. Mais si l'étui ne chambre déjà pas, problème à voir APRES.


Dernière édition par phh le Dim 24 Fév 2019, 23:19, édité 1 fois
phh
phh
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 726
Age : 50
Localisation : Pas de Calais
Date d'inscription : 05/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  phh Dim 24 Fév 2019, 23:13

Je viens de finir de lire ton post.

Il n'y a pour moi aucune raison de devoir enlever l'olive pour recalibrer. Les JO sont faits comme ça, les fabricants ne sont pas des idiots, donc ça doit marcher.

Je vais poser une question xon, désolé, mais quand tu appuies sur le levier, tu appuies A FOND ? On doit sentir le bâti de presse qui fait élastique. Moi ça fait "glang" et la table saute. Et ça force beaucoup. Et le levier doit arriver en butée. Si pas, pas bon, l'outil n'a pas travaillé, rien n'est recalibré sauf peut-être le collet, mais l'épaulement n'a pas été repoussé. Et inévitablement, ça ne chambrera pas.



Je demande ça parce que quelqu'un qui avait des problèmes identiques n'osait pas aller jusqu'en butée du levier parce que ça forçait beaucoup.

Tu peux avoir DEUX problèmes quand ça ne chambre pas. Et il faut en éliminer un pour traiter l'autre.

* recalibrage
* longueur de la douille.

As tu mesuré la longueur de tes étuis après les avoir recalibrés ?

EDIT : les étuis ne s'allongent pas après le tir (parfois c'est même le contraire), ils s'allongent APRES le recalibrage, donc la longueur est à vérifier AUSSI et SURTOUT après recalibrage.

Si j'étais toi...




1) je vérifie mon réglage d'outil (butée +...), en ayant auparavant remis l'aiguille comme elle doit être.


* outil en butée contre le shell holder.
* on redescend le bélier et on visse d'un quart/un demi tour en plus. 1/4 suffit.
* on serre l'écrou en butée sur la presse.



Quand le bélier de la presse montera, le shell holder forcera sur l'outil, c'est normal, on a fait pour ça (vissage d'un quart/un demi en plus). Il faut encore appuyer pour arriver en butée du levier et ça va forcer et c'est normal, c'est le bâti de presse qui encaisse. Si c'est une RCBS, aucun risque.





2) Je recalibre en ayant lubrifié dehors (pas sur l'épaulement) ET dedans avec un vieil écouvillon laine par exemple. Il en faut très peu. Levier en butée. A fond.





3) Je mesure la longueur de l étui et je le recoupe cote CIP moins 0,1 mm.


et j'essaie. Il n'y a aucune raison de commencer à trifouiller l'outil qui a été conçu pour ça par des gens plus intelligents que moi parce que ça ne marche pas. Il y a une manip  ou un contrôle qui n'est pas bon.



Et après on voit.

Et ça doit chambrer.

Désolé si je suis xhiant en posant trois fois les mêmes questions, mais ce n'est pas facile de voir le problème quand on n'est pas à côté de la presse. Et dans 100% des cas que j'ai pu dépanner, le problème incombait à l'opérateur/au contrôleur, pas à l'outil, ni à l'étui ni à la presse ni au fusil.
phh
phh
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 726
Age : 50
Localisation : Pas de Calais
Date d'inscription : 05/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Verchère Lun 25 Fév 2019, 04:37

Encore des histoires de chiffres et de nombres de tour de vis quand ça n'a pas lieu d'être...

Le shell-holder doit venir franchement et fermement appuyer sous la matrice, un point c'est tout !

Si l'outil est vissé trop bas on n'a pas assez de démultiplication et l'appui n'est pas aussi ferme qu'il pourrait,
Si la presse atteint ou passe le point mort-haut, l'appui n'est pas franc (le "flou" de la souplesse mécanique),
Idem si le bélier touche son point de butée (quand la presse en possède un).

Il doit presque arriver au PMH, ou presque toucher sa butée, mais seulement presque. Même arc-bouté de toutes ses forces sur le levier ; quelque chose a le droit de casser, un axe d'embiellage ou l'arceau de la presse, mais ça ne doit que presque arriver au point de montée maxi.

On juge aisément de la fermeté de l'appui en glissant entre le SH et la base de la matrice une mince feuille de papier (à cigarettes). Non seulement elle doit être bloquée, mais elle doit même en être écrasée.

Cela suppose généralement une bonne lubrification de la douille, et avec certains recalibrages un peu durs ça fait aisément bouger voire basculer l'établi s'il n'est pas vissé au sol et/ou au mur.


Sinon, j'ai rien contre l'usage d'outils partiellement démontés ou bidouillés, avec expandage poussé en seconde opération (et non pas tiré, combiné en première opération), mais dans les cas où c'est nécessaire...
Et en 7.5x55 pour K31 ou G11, pour être nécessaire il faudrait vraiment qu'il y ait un gros loup quelque part ; dans les fusils ou le jeu d'outils...
Il y a plus vraisemblablement un défaut de procédure.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12235
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  fifi25 Lun 25 Fév 2019, 12:59

Stephane5 a écrit:
phh a écrit:Pour moi l'outil venant effleurer le shell holder ce n'est pas suffisant. Il est écrit partout (même dans la notice des outils) : en butée ET VISSER d'un quart de tour en plus pour combattre les jeux éventuels de la presse. Les armes Suisses sont vicelardes là dessus.

Je pensais que ma tournure de phrase était claire: parti de "contact avec le shell-holder + vissé d'1/4 de tour", je suis arrivé progressivement à "contact avec le shell-holder + vissé tant qu'il y a des filets pour l'écrou"...ça doit faire...je ne sais pas...10 tours ?

ça c'est n'importe quoi...tu n'as visiblement  toujours pas compris POURQUOI et COMMENT travaille l'outil ...

COMPRENDRE c'est la base ...répéter une recette ou un process qu'on n'a pas compris c'est la conn...assurée à un moment ou un autre 

Mais j'ai récolté de nouveaux indices aujourd'hui.

Excellentes méthodes de mesure à la baguette, merci à tous les deux ! Je vais m'y atteler.  

ça aussi...lire  et COMPRENDRE le manuel 

J'ai tiré ce matin neuf GP11 dans le 96/11. De retour à la maison, je les ai numérotées et mesurées sous toutes les coutures (longueur, longueur du collet, longueur culot-épaulement, longueur culot-collet, diamètre maxi à la bouche, à la base du collet, à la base de l'épaulement, juste avant la gorge et au point le plus large), et je les ai essayées dans le 96/11 et dans le K31:
96/11: six verrouillent sans problème, deux forcent un peu et une ne verrouille pas. C'est la plus longue de toutes: 55,90, les autres mesures n'étant pas atypiques.
K31: rien ne chambre.

Là aussi : même constat !  et il n'y a rien d' inhabituel à ce qu'un étui sorti d'une arme ne chambre pas dans une AUTRE
mesurer un étui tiré ..on s'en f...  à part te donner une idée des dimensions de la chambre ça ne sert à rien ( et même là   de toute façon quels que soient les résultats tu n'y peux rien ...
c'est APRES le recalibrage qu'il faut mesurer   pour s'assurer que l'étui est bien revenu à peu près aux cotes d'origine et agir si ce n'est pas le cas 

je te le dis tout de suite : CA NE SERA JAMAIS LE CAS 


J'ai désamorcé les n°1 à 3 et les ai mesurées et présentées dans les armes: une seule verrouille dans le 96/11, rien ne chambre dans le K31.

Je suppose que tu as désamorcé à l'eau , donc en passant une tige dans le collet et en tapant de façon à ce que la PRESSION de l'eau fasse dégager l'amorce 
et cela avec un étui " dans le vide " ( par rapport au tir où , là , l'étui est maintenu dans une chambre .. ) 
à ton avis....pression  dans étui ...rien autour....?   si tu penses que cette opération est anodine....

J'ai recalibré extérieurement (sans l'olive de recalibrage interne) les numéros 4 à 6: toutes chambrent et verrouillent, dans le 96/11 et dans le K31. Mais impossible de les désamorcer: le collet est trop étroit.

si tu as des étui qui dépassent les 55.6 c'est normal que ça ne chambre pas , si tu as recalibré sans olive c'est normal que ta tige d'environ 8 mm ne passe plus 
il FAUT désamorcer avant de recalibreret recalibrer OBLIGATOIREMENT après avoir desamorcé à l'eau ( ou alors trouver un moyen de maintenir l'étui pour que le désamorçage n'aie pas d"effet sur sa géométrie 
tenter d'utiliser une tige plus petite ( adaptée au nouveau diametre du collet après recalibrage ) ne marchera pas non plus ( relis 8 lignes plus haut ) 

Enfin, j'ai recalibré "comme d'hab'" (extérieur-intérieur) la numéro 7, choisie parmi les trois dernières parce qu'elle était la plus proche de la longueur moyenne (55,77): elle ne chambre ni dans le 96/11, ni dans le K31.

toujours normal si pas ramenée en dessous de 55.6....trop long ! 

Il faut que j'analyse les données, mais il semble déjà se confirmer que le problème venait du recalibrage, l'olive tirant l'épaulement lors de son extraction. D'ailleurs, outil au contact du shell-holder + vissé d'1/2 tour, j'ai recalibré sans forcer, sans que la presse ne tire sur ses fixations et sans que l'établi ne menace de verser.

l'olive tire TOUJOURS sur le collet en ressortant  c'est comme ça que ça fonctionne ! la matrice resserre un peu plus que nécessaire et l'olive ramène le collet au bon diamètre : ça ne se fait pas sans forcer un peu...c'est pourquoi il FAUT polir ( POLIR  ! ....pas diminuer..) l'olive ET lubrifier l'INTERIEUR du collet 

Je pense donc séparer les opérations de recalibrage externe et interne: recalibrage externe par la matrice sans olive, puis recalibrage interne du collet sans laisser l'olive entrer complètement dans la douille. Je l'ai fait pour toutes les douilles, après avoir désamorcé celles qui ne l'étaient pas, et je les ai lavées. Je les essaierai dans les fusils quand elles seront complètement sèches.

non seulement ça ne servira à RIEN puisque le problème ne vient pas de là , mais en plus tes étuis vont morfler un peu plus 
fifi25
fifi25
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 405
Age : 54
Localisation : Franche Comté
Date d'inscription : 20/12/2018

http://tir-ste.com

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Stephane5 Mer 27 Fév 2019, 19:26

Bon, ça progresse: après désamorçage, recalibrage externe de la douille, recalibrage interne du collet et raccourcissement (conséquent) à 55,5 mm, les neuf douilles chambrent et verrouillent comme des neuves dans le 96/11 et dans le K31 !
Je viens de commander des balles Partizan .30 au profil supposé adapté au 7,5 Swiss. Je les attends pour compléter ces neuf cartouches, que je tirerai dans le 96/11 (qui semble avoir un free-bore plus long), et je verrai ce que je fais par la suite, notamment de toutes mes autres douilles, amorcées et sans doute imparfaitement recalibrées...

Peut-être essaierai-je de recombiner les recalibrages interne et externe avec un réglage différent de l'olive: matrice réglée (comme maintenant) à "contact + 1/2 de tour" (c'est une Lee Challenger, pas une Rock chucker !) et tige libre dans son mandrin, j'abaisserai le levier à fond et une fois l'olive en butée contre l'enclume, je mesurerai sa saillie hors du mandrin et, avant de resserrer, j'y ajouterai un petit millimètre de sécurité pour être sûr que l'olive ne bute pas contre l'enclume avant la fin du recalibrage extérieur, ce que je soupçonne d'avoir été la source d'une partie de mes déconvenues.
Je rappelle au passage que j'ai coupé l'aiguille de désamorçage de ma matrice Lee, vu que les douilles sur lesquelles je travaille sont des GP11, donc à amorçage Berdan.
Quant à la lubrification, je profite des économies réalisées sur les autres calibres (223: les deux premières, puis une sur deux; 38/357: rien du tout) pour tartiner mes GP11 de la gorge (généreusement) aux lèvres (plus chichement), et au coton-tige dans le collet, en insistant sur la jonction collet-épaulement. Graisse Lyman.

J'aperçois la lumière... Mes débuts de rechargeur - Page 4 72113

------------------------

"Je comprends pas, ça marchait avant que j'y touche !" (Joe Bar Team, tome 3, page 27)

Mes armes militaria:

Schmidt-Rubin K31 (1947)
Schmidt-Rubin G96/11 (1903)
USM1 Underwood (1944)
Beretta 71 (1974)

Erma E-M1-22 (1967)


Mes débuts de rechargeur - Page 4 7790
Stephane5
Stephane5
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1428
Age : 44
Localisation : Centre (géographique) de la France
Date d'inscription : 19/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  phh Mer 27 Fév 2019, 19:31

Stephane5 a écrit:et raccourcissement (conséquent) à 55,5 mm, les neuf douilles chambrent et verrouillent comme des neuves dans le 96/11 et dans le K31 !

Donc elles étaient trop longues.

et je verrai ce que je fais par la suite, notamment de toutes mes autres douilles, amorcées et sans doute imparfaitement recalibrées...

Les as tu mesurées ? Peut-être simplement faut-il les raccourcir, et l'amorce ne pose pas de problème pour ça (sauf avec le raccourcisseur Lee si je ne m'abuse...)
phh
phh
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 726
Age : 50
Localisation : Pas de Calais
Date d'inscription : 05/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  fifi25 Mer 27 Fév 2019, 20:10

Stephane5 a écrit:Bon, ça progresse: après désamorçage, recalibrage externe de la douille, recalibrage interne du collet et raccourcissement (conséquent) à 55,5 mm, les neuf douilles chambrent et verrouillent comme des neuves dans le 96/11 et dans le K31 !
Je viens de commander des balles Partizan .30 au profil supposé adapté au 7,5 Swiss. Je les attends pour compléter ces neuf cartouches, que je tirerai dans le 96/11 (qui semble avoir un free-bore plus long), et je verrai ce que je fais par la suite, notamment de toutes mes autres douilles, amorcées et sans doute imparfaitement recalibrées...

Peut-être essaierai-je de recombiner les recalibrages interne et externe avec un réglage différent de l'olive: matrice réglée (comme maintenant) à "contact + 1/2 de tour" (c'est une Lee Challenger, pas une Rock chucker !) et tige libre dans son mandrin, j'abaisserai le levier à fond et une fois l'olive en butée contre l'enclume, je mesurerai sa saillie hors du mandrin et, avant de resserrer, j'y ajouterai un petit millimètre de sécurité pour être sûr que l'olive ne bute pas contre l'enclume avant la fin du recalibrage extérieur, ce que je soupçonne d'avoir été la source d'une partie de mes déconvenues.
Je rappelle au passage que j'ai coupé l'aiguille de désamorçage de ma matrice Lee, vu que les douilles sur lesquelles je travaille sont des GP11, donc à amorçage Berdan.
Quant à la lubrification, je profite des économies réalisées sur les autres calibres (223: les deux premières, puis une sur deux; 38/357: rien du tout) pour tartiner mes GP11 de la gorge (généreusement) aux lèvres (plus chichement), et au coton-tige dans le collet, en insistant sur la jonction collet-épaulement. Graisse Lyman.


J'aperçois la lumière... Mes débuts de rechargeur - Page 4 72113
ben...non   on ne lubrifie pas l'épaulement et pas l'EXTERIEUR du collet ....

ton étui va rentrer dans une matrice censée le ramener à des cotes précise par frottement et compression , il faut donc lubrifier pour éviter le frettage 
mais une partie de cet étui va et DOIT être au contact DIRECT de ladite matrice , 
cette partie c'est le collet ET l'épaulement si il y a du lubrifiant à cet endroit ça va au mieux te donner un recalibrage incomplet ( le lubrifiant va faire "tampon " ) et l'épaulement ne sera pas assez descendu soit écraser ton étui   et donner ce qu'on appelle un oil dent 

ensuite la tige porte olive est conçue pour faire son boulot sans entrer en conflit avec le haut de la matrice et sans toucher le fond de l'étui ...

c'est fait pour !   il n'y a aucune raison d'inventer des réglages pour régler des problèmes qui n'existent pas 

le réglage est très simple : tu desserres un peu ( UN PEU  ! ) l'écrou supérieur , tu lubrifies exter corps et inter collet et tu recalibres..A FOND ! 
la tige va remonter poussée par le fond de l'étui et se retrouver a SA PLACE , tu n' plus qu'à  resserrer l'écrou ( sinon la tige va rester dans l'étui....) 

et 55.5 c'est pas un gros raccourci...c'est quasiment la cote maxi....

ton 96/11 a un free bore plus long , c'est certain : plus court qu'un K31...y'a pas ...d'ailleurs sur un K31 le free bore, on peut presque dire qu'il n'y en a pas 
il faut en tenir compte dans le choix du projectile 
 ou faire modifier non pas la chambre , mais LA PRISE DE RAYURES , j'en connais pas mal qui l'on fait...un petit coup d'alésoir conique et on " repousse " de 2 à 3 mm  la prise de rayure ( en bonus ça rafraichi cette partie ) il faut " juste " trouver un bon mécano qui aura l'alésoir à la bonne cote ou sera capable d'en bricoler un   c'est pas le plus facile 

cela dit il y a suffisamment de projectiles convenables sur le marché pour ne pas être obligé d'en arriver là , c'était moins le cas avant 2013
fifi25
fifi25
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 405
Age : 54
Localisation : Franche Comté
Date d'inscription : 20/12/2018

http://tir-ste.com

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Verchère Jeu 28 Fév 2019, 05:12

Eh ben, je me suis fait la réputation du maniaque qui cherche la petite bête en compliquant toit pour résoudre des problèmes qui ne se posent pas, mais là je suis totalement dépassé, enfoncé, pulvérisé !

Je n'essaierai même pas de relever le défi, et je me reconnais battu à plate couture !

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12235
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  viper65 Jeu 28 Fév 2019, 08:52

Stephane5 a écrit: j'abaisserai le levier à fond et une fois l'olive en butée contre l'enclume, je mesurerai sa saillie hors du mandrin et, avant de resserrer, j'y ajouterai un petit millimètre de sécurité pour être sûr que l'olive ne bute pas contre l'enclume avant la fin du recalibrage extérieur, ce que je soupçonne d'avoir été la source d'une partie de mes déconvenues.
Je rappelle au passage que j'ai coupé l'aiguille de désamorçage de ma matrice Lee, vu que les douilles sur lesquelles je travaille sont des GP11, donc à amorçage Berdan.
Quant à la lubrification, je profite des économies réalisées sur les autres calibres (223: les deux premières, puis une sur deux; 38/357: rien du tout) pour tartiner mes GP11 de la gorge (généreusement) aux lèvres (plus chichement), et au coton-tige dans le collet, en insistant sur la jonction collet-épaulement. Graisse Lyman.

J'aperçois la lumière... Mes débuts de rechargeur - Page 4 72113

un post "je débute" se transforme en collection de tout ce qu'il faut pas faire Shocked et tu vois la lumière au bout du tunnel mef que ce soit pas le train qui arrive sur toi a ce rythme pale

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
Mes débuts de rechargeur - Page 4 Unpact11
viper65
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3083
Age : 58
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  JIEME41 Jeu 28 Fév 2019, 12:20

Une fois qu'on se sent pret à l'action: la main droite sur le levier et le manuel dans la main gauche pour s'assurer qu'on respecte PARFAITEMENT les directives.
AUCUNE IMPROVISATION, et dans chaque table de rechargement , ne pas négliger le schéma et plan/coupe des cartouches sur lequel figurent toutes les dimensions.

Check liste en fait......sauf que là, ce n'est pas un poste de pilotage mais selon l'erreur, on pourrait regretter que ça n'en soit pas un. Sad


Le manuel, rien que le manuel... ce n'est pas une vue de l'esprit. Et j'avoue quand j'utilise l'amorceur Forster, porter des lunettes et étendre les bras pour m'éloigner de l'outils.
Sur la rampe d'amorceur, j'ai enfilé un tube de diamètre 12mm assez haut pour que en cas de départ d'une amorce, le déclenchement en chaîne parte vers le haut.. 

Cette sensation, cette mini-crainte  je l'ai à chaque fois... Alors ce n'est pas pour aller bricoler un rechargement à la noix qui viendrait me gâcher mon entrainement par un accident à la c.n.

Donc Stéphane.... PAS D'IMPROVISATION, ni de pratique qui ne serait pas dans le manuel..

Un conseil de débutant à un autre débutant..

JM
JIEME41
JIEME41
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1975
Age : 62
Localisation : Région Centre
Date d'inscription : 29/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  yaya1er Jeu 28 Fév 2019, 13:44

Si tu veux ménager ta Challenger tu peux lubrifier (avec grande parcimonie ) tes étuis avec de l'Imperial Wax.
C'est un peu long car il faut en prendre un peu sur les doigts puis lubrifier 5 ou 6 douilles et recommencer. Mais tes douilles rentrerons dans l'outil facilement. 
Je procédais ainsi avec les Gp11.
yaya1er
yaya1er
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4320
Age : 51
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 28/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Stephane5 Jeu 28 Fév 2019, 20:10

OK OK, n'en jetez plus ! salut
J'attends mes balles, je charge, je tire, et si je me fais péter le caisson, soyez certains que mes fils posteront: "la combinaison de plusieurs opérations dans une même matrice n'a pas pour but de faire gagner du temps au rechargeur mais de lui sauver la vie"...
Merci à tous pour vos excellents conseils. Je vous tiens au courant et si j'ai encore des doigts, j'évoquerai le cas des signes de surpression sur les amorces de la poignée de 5,56x45 chargées à 1,75 gramme de SP9 (charge de départ du Malfatti pour du 223) que j'ai tirées dimanche...

yaya1er a écrit:Si tu veux ménager ta Challenger tu peux lubrifier (avec grande parcimonie ) tes étuis avec de l'Imperial Wax.
C'est un peu long car il faut en prendre un peu sur les doigts puis lubrifier 5 ou 6 douilles et recommencer. Mais tes douilles rentrerons dans l'outil facilement. 
Je procédais ainsi avec les Gp11.

OK, merci. Je vais voir si je peux me procurer ça.

------------------------

"Je comprends pas, ça marchait avant que j'y touche !" (Joe Bar Team, tome 3, page 27)

Mes armes militaria:

Schmidt-Rubin K31 (1947)
Schmidt-Rubin G96/11 (1903)
USM1 Underwood (1944)
Beretta 71 (1974)

Erma E-M1-22 (1967)


Mes débuts de rechargeur - Page 4 7790
Stephane5
Stephane5
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1428
Age : 44
Localisation : Centre (géographique) de la France
Date d'inscription : 19/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  fifi25 Jeu 28 Fév 2019, 20:16

chez ESP 

c'est LA graisse pour recalibrer...

pour compléter , avec des étuis récalcitrants , je passe d'abord  un écouvillon gras dans le collet 
écouvillon nylon à peine plus gros que le calibre sur lequel je dépose 2 ou 3 gouttes de lubrifiant lyman ou rcbs ( liquide épais ) 
ensuite (  parce que c'est plus facile de passer l'écouvillon dans un étui qui ne glisse pas des doigts ) je roule l'étui sur le tissus imprégné du même liquide 
pour les plus récalcitrants c'est impérial wax : on passe le doigt sur la boite et ensuite sur l'étui ( toujours après avoir passé l'écouvillon dans le collet ) 


une boite d'IW devrait durer une bonne dizaine d'année....
fifi25
fifi25
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 405
Age : 54
Localisation : Franche Comté
Date d'inscription : 20/12/2018

http://tir-ste.com

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  phh Jeu 28 Fév 2019, 20:32

Stephane5 a écrit:de la poignée de 5,56x45 chargées à 1,75 gramme de SP9 (charge de départ du Malfatti pour du 223)

Peux tu me donner la charge max et le poids de balle ? Je n'ai pas le malfatti n°6 et pas de sp9 dans le n°5.
phh
phh
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 726
Age : 50
Localisation : Pas de Calais
Date d'inscription : 05/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  JIEME41 Jeu 28 Fév 2019, 21:10

Je ne vois pas de SP9  dans les tables VECTAN 223R , dans le Gheerbrant non plus???
J'ai manqué quelque chose ?

La SP9 est bien une poudre de chez VECTAN?

JM
JIEME41
JIEME41
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1975
Age : 62
Localisation : Région Centre
Date d'inscription : 29/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  JIEME41 Jeu 28 Fév 2019, 21:41

phh a écrit:
Stephane5 a écrit:de la poignée de 5,56x45 chargées à 1,75 gramme de SP9 (charge de départ du Malfatti pour du 223)

Peux tu me donner la charge max et le poids de balle ? Je n'ai pas le malfatti n°6 et pas de sp9 dans le n°5.
Stéphane,

Tu la trouves ou ta charge de départ sur le Malfatti ? en ce qui me concerne, je ne vois qu'une donnée et connaissant un peu les AR15 pour une charge de démarrage d'escalier j'estime que c'est trop élevé pour un projectile de 55gr.

Alors je me permets de te donner MON ultime conseil

Déjà tu vas chercher une table qui communique un peu plus de données. les max et mini me semblent être le minimum tout de même.
Et tu vas commencer plus bas en charge, par cycle de 5 cartouches. ( de 5 en 5). Et tu peux commencer tout en bas de l'escalier. PAS DE RACCOURCI!


Sertissage moyen/doux , on en a déjà parlé. Longueur d'étui APRES recalibrage : 44.70mm même si tu dois vérifier chaque étui et chaque cartouche.
Longueur de la cartouche finie : 57.40mm..... Point barre.....
Sertissage séparé, ça evitera que tu ne chahutes l'enfoncement en faisant un siégeage et sertissage en même temps.
Tu t'en tiens à ce qui passe en longueur dans le chargeur.

En bas de charge d'escalier un chronographe n'est pas vraiment nécessaire si tu peux obtenir une excellente stabilité en tire, mais il est indispensable en montée en charge.

Pour moi ta charge de 27 gr ou 1.75g ( comme tu veux) c'est trop ....

JM

JM
JIEME41
JIEME41
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1975
Age : 62
Localisation : Région Centre
Date d'inscription : 29/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 4 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  JIEME41 Jeu 28 Fév 2019, 21:49

Et je répète ce que Pierre(@viper65) m'avait dit, 

" si tu n'as pas les données dans la tables, pour la balle, la poudre ou les caractéristiques que tu souhaites, alors tu ne fais pas"
On ne peut être plus clair..

Quand je fais allusion à ta charge de poudre que je trouve excessive, c'est bien entendu pour un départ d'escalier, (et encore j'ai tout de même un doute)...

JM
JIEME41
JIEME41
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1975
Age : 62
Localisation : Région Centre
Date d'inscription : 29/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum