Mes débuts de rechargeur

+18
deGuers
Razorback
ANDY34
yaya1er
viper65
clemtiti
Pâtre
phh
SW44mag
JIEME41
bbl56
lu1900
fifi25
sherpa
Verchère
Seth49
Pocomas
Stephane5
22 participants

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  viper65 Jeu 21 Mar 2019, 16:02

JIEME41 a écrit:
Verchère a écrit:

D'abord on peut en recalibrer une intégralement (en ayant ôté l'expandeur, pour laisser de côté les éventuels problèmes de diamètre de collet).

Je suppose qu'il est préférable dans ce cas d'avoir des étuis neufs, afin de ne pas être "polué" par un étirement déjà existant par un tir précedent ?

JM

le recalibrage intégral ramène aux cotes CIP que l'étui soit neuf ou déja tiré clown

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
Mes débuts de rechargeur - Page 7 Unpact11
viper65
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3089
Age : 61
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Stephane5 Jeu 21 Mar 2019, 18:56

Verchère a écrit:
JIEME41 a écrit:
Verchère a écrit:... quantifier la différence de longueur entre le recalibreur intégral et la chambre, afin de pouvoir corriger tout de suite un excès déraisonnable
Quelle est la méthode stp?
Mieux vaut avoir quelques douilles plus ou moins sacrifiables (même de marques disparates, pour les premiers tests).

D'abord on peut en recalibrer une intégralement (en ayant ôté l'expandeur, pour laisser de côté les éventuels problèmes de diamètre de collet).
On lui place une amorce incomplètement enfoncée, on chambre en douceur en ne poussant que le minimum nécessaire, afin que la fermeture de culasse finisse d'enfoncer l'amorce du strict nécessaire, pas plus. On mesure ensuite la saillie résiduelle de l'amorce, qui correspond à l'excès de feuillure "de CETTE arme par rapport à CE jeu d'outils".

Ca, je dois pouvoir y arriver ! Merci du tuyau.

Sinon, j'ai refait le test de la baguette avec le 96/11: 82,32 mm avant les rayures, pas de souci avec la LHT CIP. Je sépare donc les cartouches rechargées destinées au K31, raccourcies à 76,49mm, de celles du 96/11, standard à 77,49.

Par contre, qu'est-ce que la TU3000 descend vite ! A 2,2 grammes par cartouche (et même si j'avais chargé cinquante 223 avant d'attaquer les GP11), j'ai déjà dû racheter un bidon !

------------------------

"Je comprends pas, ça marchait avant que j'y touche !" (Joe Bar Team, tome 3, page 27)


Mes débuts de rechargeur - Page 7 7790Mes débuts de rechargeur - Page 7 Ufa-fo11
Stephane5
Stephane5
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3890
Age : 48
Localisation : Centre (géographique) de la France
Date d'inscription : 19/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  fifi25 Jeu 21 Mar 2019, 19:28

imagine ce que ça donne avec les T5000 ou N150...à plus de 3 grammes / étui...
fifi25
fifi25
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 497
Age : 57
Localisation : Franche Comté
Date d'inscription : 20/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  JIEME41 Jeu 21 Mar 2019, 19:56

viper65 a écrit:
JIEME41 a écrit:
Verchère a écrit:

D'abord on peut en recalibrer une intégralement (en ayant ôté l'expandeur, pour laisser de côté les éventuels problèmes de diamètre de collet).

Je suppose qu'il est préférable dans ce cas d'avoir des étuis neufs, afin de ne pas être "polué" par un étirement déjà existant par un tir précedent ?

JM

le recalibrage intégral ramène aux cotes CIP que l'étui soit neuf ou déja tiré clown
Mais, en admettant que l'etui ait été tiré déjà une fois dans une arme à forte tolérance en feuillure ( comme mon Lee N°4)
Un recalibrage intégral dans ce cas ne va il pas contraindre le laiton?

Ou est-ce que je dis une co.....e?

JM
JIEME41
JIEME41
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2378
Age : 65
Localisation : Région Centre
Date d'inscription : 29/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  fifi25 Jeu 21 Mar 2019, 20:48

si il y a trop de " travail " l'étui ne va pas durer longtemps ...c'est tout ...

il ne faut pas oublier que c'est du consommable....je n'ai jamais compris ceux qui bossent dans tous les sens pour essayer à tout prix de faire durer un étui 20 ou 30 rechargements....
un étui , au pire , ça coûte 1 euro.....allez 1,50 au grand maximum....une fois utilisé 10 fois ça le remet à moins de 15 cents.....

faut quand même bien calculer parce que souvent ça coûte bien plus d'essayer de passer les 15 fois plutôt que d'en changer
fifi25
fifi25
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 497
Age : 57
Localisation : Franche Comté
Date d'inscription : 20/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Verchère Ven 22 Mar 2019, 02:24

Mon problème n'est pas de durer 30 rechargements ; c'est d'essayer de durer nettement plus de 30 rechargements...

Un étui tiré dans une chambre longue va prendre les cotes du recalibreur, avec peu voir pas de retour élastique. C'est un étui tiré dans une chambre ultra-courte, qui pourra éventuellement rester plus long que le recalibreur.
C'est marrant, mais plus faut forcer pour rentrer, plus ça ressort petit...

Les shell-holder de bench-rest, de hauteur étagée, c'est effectivement bien commode ; mais coûteux, surtout qu'il en faut un jeu par type de culot. Alors tant qu'on reste dans le culot "standard" (autrefois dit "Mauser") l'investissement peut valoir le coup ; pour les autres dimensions c'est plus difficile à amortir.
Il est évident que la cale, c'est du bricolage de radin ; mais ça marche aussi bien !

La correction de recalibrage en bloquant la matrice un peu plus haut que le contact SH / matrice, ce n'est fiable que sur une presse robuste et / ou neuve. Car ça suppose que le bélier s'arrête soit sur une butée mécanique de la presse, soit au Point Mort Haut. Et entre des douilles "faciles" et des douilles "dures" (il y a parfois des différences même au sein d'un lot ayant vécu exactement la même vie) l'élasticité de l'embiellage et du bâti de presse pourront donner des différences dépassant très largement 0.10 mm.
Ce qui semble d'ailleurs être la cause de pas mal de déboires relatés sur TCAR...

Par ailleurs, bloquer le JO sur une certaine longueur suppose de n'avoir qu'une arme du calibre, ou que toutes demandent la même correction. Je me souviens d'un tireur qui avait plusieurs K31 en 30-284, et presque autant de cales de recalibrage intégral que de fusils...
Pour ma part j'utilise les JO pour plein d'essais et de bidouillages, donc ça serait toujours déréglé !

La cale commode, c'est une bande de tôle de 20 à 25 mm de large et 8 à 10 cm de long, avec un trou à peine plus gros que la douille près d'un bout. La languette restante est commode pour placer / enlever la cale, et en cas de recalibrage difficile permet de vérifier qu'on est bien à fond : tant que ce n'est pas au bout, elle peut bouger (rotation autour de l'axe de la douille), mais quand on est bien appuyé on peut toujours forcer, la cale pliera mais ne tournera pas.
Et si la presse casse avant, tant mieux : aucune pitié pour les faibles !

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 18497
Age : 65
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  fifi25 Ven 22 Mar 2019, 11:05

viper65 a écrit:
JIEME41 a écrit:
Verchère a écrit:

D'abord on peut en recalibrer une intégralement (en ayant ôté l'expandeur, pour laisser de côté les éventuels problèmes de diamètre de collet).

Je suppose qu'il est préférable dans ce cas d'avoir des étuis neufs, afin de ne pas être "polué" par un étirement déjà existant par un tir précedent ?

JM

le recalibrage intégral ramène aux cotes CIP que l'étui soit neuf ou déja tiré clown
ça c'est théorique...ça marche avec des armes modernes et neuves ,  dans nos vieilleries il arrive assez souvent que le diamètre de la chambre soit un chouia trop large..on arrive à " reprendre " la partie creuse de l'étui au recalibrage , pas la base ..
j'ai pas mal de suisses ...avec des chambre différentes , pas beaucoup , mais assez pour qu'un étui tiré dans A ne chambre pas du tout dans B même recalibré à donf de chez donf....c'est la base qui coince ( en plus de l'action qui ne permet pas de bourriner )
fifi25
fifi25
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 497
Age : 57
Localisation : Franche Comté
Date d'inscription : 20/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Pocomas Ven 22 Mar 2019, 11:41

J'ai vu ce problème avec 2 1903A3, l'un avec une chambre un poil plus large que l'autre. 

Après recalibrage de collet l'étui tiré dans la chambre large ne passe plus dans l'autre.

Après recalibrage intégral, l'étui passe dans la chambre la plus étroite.
Pocomas
Pocomas
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 19257
Age : 69
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  viper65 Ven 22 Mar 2019, 12:18

fifi25 a écrit:
ça c'est théorique...ça marche avec des armes modernes et neuves , 


Quelque soit la taille de maman c'est la taille de Papa qui compte

Ici Papa c'est une douille dont je contrains les cotes externes par un recalibrage total donnant de ce fait un volume interne constant à l'étui, c'est sur base de la régularité de ce volume interne que ma combustion de poudre et donc ma pression sera engendrée.

Le recalibrage total présente donc que des avantages, précision au tir, non dureté au chambrage, non dureté à l'extraction et volume interne constant pour la dose de poudre.
Il a l'inconvénient de réduire la durée de vie de l'étui si le recalibreur est mal réglé et provoque un excé de feuillure Embarassed mais cela est évitable avec le bon réglage du recalibreur.

L'avantage en terme de précision d'un recalibrage partiel est une hérésie et le rapport avantages / inconvénients est négatif Embarassed

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
Mes débuts de rechargeur - Page 7 Unpact11
viper65
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3089
Age : 61
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Verchère Sam 23 Mar 2019, 04:15

Il arrive, quand l'entrée de chambre est très large, qu'après un certain nombre de tirs le bas du corps de douille soit nettement élargi ; et souvent le bas du recalibreur intégral ne travaille guère...
Je crois qu'il existe des recalibreurs spéciaux, mais pour une douille à gorge c'est simple, il suffit de la forcer à traverser complètement une bague du diamètre adéquat.
Si ça force beaucoup il vaut mieux la passer culot en premier, en poussant par une tige enfoncée par le collet. Ce qui évite un tassement avec refoulement de métal à l'intérieur, juste là où l'épaisseur de douille commence à beaucoup augmenter (càd un poil plus bas que là où se produisent les ruptures de culot). Mais en général, le problème ne se manifeste que dans les modifications de douille avec reformage intégral (on peut ainsi réduire le Ø de base d'une douille de 0.3 à 0.4 mm sans déformation du logement d'amorce).


Quant au fait qu'un recalibrage intégral donne un volume interne plus régulier qu'un recalibrage de collet...
C'est pas le même volume certes, mais dans les deux cas la régularité est identiquement affectée par les variations d'épaisseur d'étui.
Le problème est plutôt que pas mal de tireurs acceptent une fermeture "à forcement gras" sous prétexte que c'est du recalibrage de collet. Non, ça ne doit pas forcer, même "juste un peu"...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 18497
Age : 65
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Stephane5 Jeu 04 Avr 2019, 22:37

Cent trente-trois GP11  rechargées tirées...l'une d'elles, passée au chrony dans le K31, a donné un petit 618 m/s.

Quelques nouveautés:

La station de désamorçage Berdan:

Mes débuts de rechargeur - Page 7 2019-050

Mon Lee quick trim die excédentaire, monté sur la petite Lyman Spartan que j'ai des scrupules à mettre vente vu le jeu dans le bélier, me permet de taper sensiblement dans l'axe de la douille, sans risquer de l'écraser et en limitant son gonflement. Le bocal à cornichons me permet de remplir d'eau une douzaine de douilles et de les sortir sans trop me mouiller les doigts.
Dommage que depuis la photo, j'aie perdu la douille en caoutchouc qui limitait les éclaboussures...d'eau, du moins, car pour ce qui est des amorces, j'en retrouve dans tout le garage, le record étant un lancer à plus de cinq mètres derrière moi ! Mais je n'en ai pas été surpris, vu la vigueur avec laquelle une précédente amorce m'avait heurté la...le...la braguette...

Et, récemment arrivées:

Mes débuts de rechargeur - Page 7 2019-051

480 douilles GP11, maniaquement remballées après usage dans leurs boîtes en carton, elles-mêmes rangées dans les enveloppes en papier scotchées avec parcimonie, elles-mêmes rangées dans la caisse en bois cartonné dont le cachet a été conservé et glissé à l'intérieur, de même que 50 balles Partizan pour caler avec élégance les enveloppes ! Elle est pas belle, la vie ? (dit-il avant de se lancer dans le désamorçage...)


Dernière édition par Stephane5 le Ven 11 Juin 2021, 23:11, édité 1 fois

------------------------

"Je comprends pas, ça marchait avant que j'y touche !" (Joe Bar Team, tome 3, page 27)


Mes débuts de rechargeur - Page 7 7790Mes débuts de rechargeur - Page 7 Ufa-fo11
Stephane5
Stephane5
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3890
Age : 48
Localisation : Centre (géographique) de la France
Date d'inscription : 19/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Stephane5 Mer 17 Avr 2019, 22:01

Quelques nouvelles, qui seront peut-être ma dernière intervention sur ce post puisque, si je suis loin d'être un grand maître du rechargement, je ne suis plus non plus un complet débutant:

- en 7,5x55: les cartouches rechargées que j'ai tirées au challenge amical TAR le 30 mars et aux départementaux le 6 avril s'étant parfaitement comportées (chargement, tir, extraction, éjection, aucun allongement des douilles et une précision, pour autant que mon niveau permette d'en juger, satisfaisante), je ne change rien pour le moment. Quand je serai un peu plus fine gâchette, je tenterai charge en escalier, passage au chrony et comparaison de groupements, mais pour le moment, la charge de départ fait ce que j'attends d'elle;

- en 357: pas très content de mes dernières cartouches, à 0,50 grammes de BA9: molles du genou et généreuses en résidus de combustion. J'ai donc préparé trente cartouches avec des charges progressivement augmentées de 0,3 grain en 0,3 grain, de la charge de départ jusqu'à la charge maxi. Je les passerai au chrony dès que je pourrai, examinerai les douilles et déterminerai "ma" charge. Et si je reste sur ma faim, je passerai à la SP3, mais ça m'arrangerait de rester sur trois types de poudre: ça me laisse plus de latitude pour le quatrième bidon;

- en 223: ne désirant pas davantage me lancer dans des extrapolations hasardeuses qu'utiliser mon bidon de SP9 neuf comme engrais pour ma pelouse pourrie, j'ai décidé de puiser les infos à la source et ai envoyé un e-mail à Vectan. Ca m'étonnait, aussi, qu'avec le travail de recherche que j'imagine qu'ils mènent, ils n'aient de données que de quoi remplir un fascicule épais comme un iphone. Et de fait, ils m'ont répondu rapidement et précisément, me donnant une charge de départ et une charge maxi adaptées au profil et au poids de mes balles. Je peux reproduire ici la charge de départ dans la mesure où je l'ai trouvée depuis dans le hors-série 2016 spécial rechargement de "Cibles": 1,50 gramme (balle SBT 55 grains.) La charge maxi est bien inférieure au 1,75 gramme du Malfatti N°6... J'ai testé la charge de départ sur 5 cartouches, ça cycle et ça ne présente pas de signes de surpression. J'en ai préparé 50 autres pour confirmer. Je verrai en fonction des résultats si je tente un escalier ou si j'en reste là, les douilles étant déjà pas mal remplies avec cette charge.

- 9mm: toujours pas commandé le jeu d'outils...d'autant plus ballot que j'ai 534 étuis nettoyés, 200 balles, des amorces et de la BA9...

Merci encore à tous pour votre participation et vos conseils. Je m'amuse autant à recharger qu'à tirer !

------------------------

"Je comprends pas, ça marchait avant que j'y touche !" (Joe Bar Team, tome 3, page 27)


Mes débuts de rechargeur - Page 7 7790Mes débuts de rechargeur - Page 7 Ufa-fo11
Stephane5
Stephane5
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3890
Age : 48
Localisation : Centre (géographique) de la France
Date d'inscription : 19/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Stephane5 Sam 05 Juin 2021, 22:07

Petit retour d'expérience, après un peu plus de deux ans de rechargement (et plus ou moins quatre kilos de poudre), sur le matériel que j'utilise ou pas, ou plus, celui que j'ai acheté et celui que j'ai redécouvert:

- la presse Lee Breech lock challenger: tellement bonne que je n'ai pas ressenti le besoin d'acheter une autre presse d'établi. Pour ce que je recharge (30.06 et 7,5 Swiss maxi et petites quantités dans plusieurs calibres, différé entre la préparation des étuis/douilles et leur chargement), le temps gagné avec une tourelle serait marginal et celui avec une progressive négatif, mais je réfléchis aux bienfaits possibles d'une Lee APP pour les opérations répétitives (évasement et siégeage);

- les bagues breech lock: pas besoin d'en avoir une par outil mais quelques-une judicieusement distribuées (sur les quick trim dies et sur les siégeurs des jeux d'outils munis d'un factory crimp die) facilitent la vie;

- la presse Lyman Spartan: totalement inactive sur l'établi, je m'en suis séparé sans trop de regret il y a une quinzaine de jours. Le bélier qui ne tient pas à la verticale au repos, la nécessité d'utiliser une clef Allen pour changer de shell holder, l'inclinaison du cadre qui rendait inutilisable la doseuse...autant de points sur lesquels elle marquait le pas face à la Challenger. J'espère que son nouveau propriétaire l'appréciera davantage et en fera meilleur usage.

- la presse portative Lee Breech lock hand press: achetée pendant le deuxième confinement pour m'occuper au bureau entre midi et deux (désamorçage-recalibrage d'étuis d'arme de poing et de douilles de 223), elle complète agréablement la Challenger. Seul inconvénient: il faut reprendre le réglage des outils quand on les passe de l'une à l'autre (le support d'outil ne doit pas avoir la même hauteur: quand j'ai repassé l'évaseur 30 carbine de la hand press à la challenger sans modifier son réglage, il m'a ouvert les étuis comme des trompettes...);

- la balance (à fléau) Lee Safety scale: pas mauvaise, mais fastidieuse à régler et quasiment inutilisable pour peser une charge inconnue, elle a été avantageusement remplacée par une:

- balance Hornady Pacific (à fléau) d'occase, en grammes et infiniment plus commode à utiliser;

- la balance électronique: je n'accroche vraiment pas. Uniquement pour peser ce qu'il reste de poudre dans le bidon;

- la doseuse Lee Deluxe perfect powder measure: quand elle était dans un carton dont je la sortais pour la monter sur la presse, je faisais parfois l'impasse pour de petites quantités de cartouches (genre dix GP11) et pesais charge par charge à la balance. Depuis que j'ai investi dans le pied Lee, la doseuse trône fièrement à temps complet sur l'établi et est de toutes les sessions de rechargement;

- le pied de doseuse Lee pour Deluxe PPM: absurdement cher (même en promo chez Tecmagex) mais très pratique et...très beau: je ne pensais pas que je serais si content de cet achat;

- l'amorceur Lee Auto bench prime: utilisé au début, je l'avais délaissé pour l'amorceur couplé à la presse (sans le distributeur automatique d'amorces, qui ne m'inspire pas confiance), ce qui me permettait de combiner l'amorçage à l'évasement. Depuis que j'évase à la hand press, j'ai ressorti le bench prime et j'utilise les deux devant la télé;

- le raccourcisseur Lee Deluxe quick trim: utilisé pour toutes les douilles qui ont besoin d'être raccourcies, hormis les 30 carbine (pour lesquelles j'ai acheté le pilote pour le raccourcisseur à main) et les GP11 (pour lesquelles j'ai acheté le power quick trim, parce qu'à la manivelle, il me fallait trois minutes et 500 calories par cartouche);

- le pied à coulisse Leroy-Merlin: RAS, fait le taf;

- le désamorceur universel Lee decapping die: excellent accessoire, régulièrement utilisé sur les 7,5x55 boxer (vu que j'ai coupé la tige de désamorçage de mon recalibreur 7,5x55 pour le rendre utilisable avec les GP11) et équipé, lui aussi, d'une breech lock bushing;

- le plateau de rechargement: pas convaincu au début, mais en fait c'est super pratique et sécurisant, tant qu'on ne le fait pas tomber. Et qu'on ne fait rien tomber dessus...;

- le marteau à inertie: je m'en sers de moins en moins, ce qui était le but, mais je l'ai toujours à portée de main;

- le plateau de graissage: depuis que, mon flacon de graisse Lyman "liquide" fini, j'utilise la graisse blanche Lee, je l'ai délaissé, mais vu que je n'ai pas d'autre tube de graisse Lee et que j'ai eu un flacon de Lyman neuf avec la balance Hornady...je pense que je graisserai les douilles par groupes de trois ou quatre, là ça devrait être pratique;

- l'ébavureur de collets Lee: comme la balance, ce n'est pas mon outil Lee préféré. J'ai pu récupérer un "criquet" RCBS, bien plus efficace et confortable à utiliser;

- le nettoyeur de logements d'amorces Lee: utilisation devenue exceptionnelle depuis que je me suis aperçu que les logements d'amorce sortaient propres du bac à ultrasons...sauf les Winchester 30.06, mais pour la quantité que j'en ai, inutile d'investir dans un outil avec un manche, Lyman ou RCBS;

- le bac à ultrasons Lyman Ultrasonic 2500: usage hebdomadaire régulier;

- l'outil Lyman pour sauter les listels de sertissage des puits d'amorce small (les listels faussant la mesure de la longueur des douilles et des cartouches de 5,56 OTAN): acheté mais pas encore utilisé, ce calibre n'étant pas celui que je tire le plus ces derniers temps.

Je crois que c'est à peu près tout. Pas d'autre achat prévu dans ce domaine pour le moment.


Dernière édition par Stephane5 le Mer 13 Juil 2022, 20:14, édité 8 fois

------------------------

"Je comprends pas, ça marchait avant que j'y touche !" (Joe Bar Team, tome 3, page 27)


Mes débuts de rechargeur - Page 7 7790Mes débuts de rechargeur - Page 7 Ufa-fo11
Stephane5
Stephane5
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3890
Age : 48
Localisation : Centre (géographique) de la France
Date d'inscription : 19/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  ANDY34 Sam 05 Juin 2021, 22:34

Bonjour
Enfin un rechargeur qui apprend, se renseigne, lit et puis se met a l ouvrage.
Bravo et prend du plaisir avec cette pratique.
Tu semble faire parti des gens qui prennent autant de plaisir à élaborer une cartouche qu à tirer...
Plus tard, je te le souhaite, tu pourras te lancer dans la création de cartouches insolites ou rares  et se sera le graal
Je t en souhaite autant que ce que j en prend.

ANDY34
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2278
Age : 63
Localisation : 34
Date d'inscription : 26/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Pocomas Sam 05 Juin 2021, 23:52

ANDY34 a écrit:Bonjour
Enfin un rechargeur qui apprend, se renseigne, lit et puis se met a l ouvrage.
Bravo et prend du plaisir avec cette pratique.
Tu semble faire parti des gens qui prennent autant de plaisir à élaborer une cartouche qu à tirer...
Plus tard, je te le souhaite, tu pourras te lancer dans la création de cartouches insolites ou rares  et se sera le graal
Je t en souhaite autant que ce que j en prend.

Mes débuts de rechargeur - Page 7 671531 

et merci pour les commentaires sur le matos, toujours précieux l'avis d'un vrai utilisateur.
Pocomas
Pocomas
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 19257
Age : 69
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Stephane5 Sam 05 Juin 2021, 23:54

ANDY34 a écrit:Tu semble faire parti des gens qui prennent autant de plaisir à élaborer une cartouche qu à tirer...

J'irais peut-être pas jusque là, mais il est vrai que je trouve très gratifiant d'assembler ses cartouches plutôt que de consommer simplement des manufacturées: la cartouche n'est plus seulement un assemblage impersonnel de composants, elle contient également une partie de toi...

Ce qui est curieux, c'est que je ne tire pas vraiment plus depuis que je recharge: les munitions reviennent (un peu) moins cher, certes (et encore, ça dépend des calibres et du choix des composants) mais vu le temps que je passe à les recharger, je réserve le mitraillage au 22LR...

Pocomas a écrit:et merci pour les commentaires sur le matos, toujours précieux l'avis d'un vrai utilisateur.

Pas de quoi. C'est parce que mon avis sur certains éléments a évolué qu'il m'a paru utile de faire ce modeste retour d'expérience.

------------------------

"Je comprends pas, ça marchait avant que j'y touche !" (Joe Bar Team, tome 3, page 27)


Mes débuts de rechargeur - Page 7 7790Mes débuts de rechargeur - Page 7 Ufa-fo11
Stephane5
Stephane5
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3890
Age : 48
Localisation : Centre (géographique) de la France
Date d'inscription : 19/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Laurent C Dim 06 Juin 2021, 00:42

Retex sympa et qui m'incite à faire prochainement de même sur la discussion que j'avais lancée à peu près en même temps.

Mais comment ça ? Je ne vois aucune allusion ni à un cinémomètre ni à un simulateur !

------------------------

Laurent
Laurent C
Laurent C
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1677
Age : 58
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 24/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Verchère Dim 06 Juin 2021, 03:21

Stephane5 a écrit:- la presse portative Lee Breech lock hand press: ... Seul inconvénient: il faut reprendre le réglage des outils quand on les passe de l'une à l'autre ...
- le plateau de rechargement ... tant qu'on ne le fait pas tomber. Et qu'on ne fait rien tomber dessus...; ...
Réglage des outils entre diverses presses : c'est l'intérêt des JO dont tous les outils s'utilisent en butée du shell-holder contre la matrice. Dans ce cas, en changeant de presse il n'y a qu'à déplacer le contre-écrou (du moins si on estime indispensable d'en mettre un), mais les réglages du dessus de l'outil restent parfaitement valables. Ce concept se trouve par exemple sur les outils TPM.

Plateau de rechargement : renversé une fois, un truc tombé dessus une fois. La troisième chute fut celle du plateau dans la poubelle !
Depuis je mets la poudre, la balle et je siège immédiatement avant de passer à la suivante. La "double vérification" de charge étant faite sur une seconde balance (électronique). Donc tarage de la douille vide, versement de la poudre, pesée de la douille chargée (la valeur doit être identique à celle de la balance à poudre), placement de la balle, siègeage. Si sertissage c'est fait ultérieurement, en série (le principe étant de laisser le moins longtemps possible la poudre exposée à l'air, aux chutes, aux crachats, cendres de cigarette et fientes d'oiseau...)

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 18497
Age : 65
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  mad dog ✝ Dim 06 Juin 2021, 06:54

eh ben quand je vois tout ca !..........  Mes débuts de rechargeur - Page 7 704409

 moi c'est tout dans un sac poubelle , deux ou trois coup de pshittt Dillon , je boulegue serieusement j'ouvre le sac pour laisser evaporer le truc , puis direct dans le distributeur d'etuis et en avant avec la 650 pour le recalibrage et desamorcage ensuite lavage , sechage , redistributeur d'etuis et c'est parti pour recharger toujours sur ma jolie dillon 650  Very Happy  

elle me sort des munitions qualite match comparable a celles du commerce  Mes débuts de rechargeur - Page 7 404219 Mes débuts de rechargeur - Page 7 647148

calibres recharge' sur cette machine blueue :  7,5 Francais , 308 , 10 Auto et des fois 45acp

je ne recharge pas le 223 ni le 9MM vu leurs prix maudique ca me laisse plus de temps pour  Mes débuts de rechargeur - Page 7 254249 51 avec ma chere et tendre et les copains

------------------------

Si les cons étaient phosphorescents, c'est la terre qui éclairerait le soleil...!!!
mad dog ✝
mad dog ✝
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1106
Age : 50
Date d'inscription : 06/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  viper65 Dim 06 Juin 2021, 08:29

Stephane5 a écrit:
- en 223: ne désirant pas davantage me lancer dans des extrapolations hasardeuses qu'utiliser mon bidon de SP9 neuf comme engrais pour ma pelouse pourrie, j'ai décidé de puiser les infos à la source et ai envoyé un e-mail à Vectan. Ca m'étonnait, aussi, qu'avec le travail de recherche que j'imagine qu'ils mènent, ils n'aient de données que de quoi remplir un fascicule épais comme un iphone. Et de fait, ils m'ont répondu rapidement et précisément, me donnant une charge de départ et une charge maxi adaptées au profil et au poids de mes balles. Je peux reproduire ici la charge de départ dans la mesure où je l'ai trouvée depuis dans le hors-série 2016 spécial rechargement de "Cibles": 1,50 gramme (balle SBT 55 grains.) La charge maxi est bien inférieure au 1,75 gramme du Malfatti N°6... J'ai testé la charge de départ sur 5 cartouches, ça cycle et ça ne présente pas de signes de surpression. J'en ai préparé 50 autres pour confirmer. Je verrai en fonction des résultats si je tente un escalier ou si j'en reste là, les douilles étant déjà pas mal remplies avec cette charge.

Une info a garder en tête tous les fabricants de poudre donnent une plage de charge qui va du mini au maxi.

Quelques fabricants précisent par un A les Accuracy Load ou charges dites de précision. Tous les calibres n'en bénéficie pas et tous les chargements par calibre non plus  Embarassed

MAIS il est bon de noter que les Accuracy LOAD sont toujours des charges maxi jamais des mini !!!

Donc quand a fait un escalier inutile de tester les charge mini !!!

pour faire un escalier je peux sans risque partir de la dose médiane et monter salut

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
Mes débuts de rechargeur - Page 7 Unpact11
viper65
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3089
Age : 61
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  viper65 Dim 06 Juin 2021, 08:44

Stephane5 a écrit:

- le plateau de rechargement: pas convaincu au début, mais en fait c'est super pratique et sécurisant, tant qu'on ne le fait pas tomber. Et qu'on ne fait rien tomber dessus...;

Je trouve très pratique de m'en servir en le remplissant avec des douilles recalibrées non amorcées collet en premier présentant ainsi le logement d'amorce vide au contrôle visuel

la douille amorcée est replacée dans le plateau culot en bas.

L'avantage du plateau étant qu'il maintient la douille en place par le bas quand d'une main je maintiens en place l'entonnoir sur le collet et que de l'autre je verse la dose de poudre.

Comme j'utilise une balance égreneuse automatique j'ai donc le temps de mettre en place mon projectile et de ranger la cartouche dans sa boite, le temps que la dose suivante soit prête Very Happy

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
Mes débuts de rechargeur - Page 7 Unpact11
viper65
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3089
Age : 61
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Stephane5 Dim 06 Juin 2021, 21:37

Je jette les douilles et les amorces dans une barquette de plat surgelé Marie (pub gratuite !) à deux compartiments et je place les douilles culot en l'air sur le plateau au fur et à mesure que je les amorce. Ca, c'est depuis que j'ai inséré deux amorces RWS 5620 dans le culot d'une GP11. Je me suis bien amusé pour la sortir du shell holder ! Ensuite, une par une, je les charge à la doseuse et les repose collet en l'air (évidemment !) Quand il n'y en a pas trop (et qu'elles emportent une charge de poudre dont on sent le mouvement en secouant la cartouche), il arrive que je siège les balles au fur et à mesure, mais depuis que j'ai trouvé une 30 carbine sans charge, en plein milieu du plateau, parmi ses sœurs chargées, je préfère quand même les charger toutes et vérifier à la lampe avant de poser les balles.

Laurent: le cinémomètre, le club en loue un pour 5€ la séance, et pour le simulateur, on verra ça quand je tirerai à 600 mètres...

Mad dog: une Dillon pour charger 50 cartouches de 9Para, 30 de 223, 48 de 30 carbine et 20 de 7,5x55, je passerais plus de temps à la régler qu'à charger. Si je recharge, c'est en grande partie pour ne pas stocker de grandes quantités de munitions finies. Surtout de catégorie B. Surtout de catégorie B4...


Dernière édition par Stephane5 le Ven 11 Juin 2021, 23:23, édité 1 fois

------------------------

"Je comprends pas, ça marchait avant que j'y touche !" (Joe Bar Team, tome 3, page 27)


Mes débuts de rechargeur - Page 7 7790Mes débuts de rechargeur - Page 7 Ufa-fo11
Stephane5
Stephane5
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3890
Age : 48
Localisation : Centre (géographique) de la France
Date d'inscription : 19/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  lu1900 Dim 06 Juin 2021, 22:27

Bravo pour ce retex , Steph , on sent le gars content comme un bambin retrouvant son hochet , un vrai passionné , ça fait plaisir !
Mais bon , tu tires peu , ça va se débrider .....

------------------------

Cordialement...Patrice.... lu1900@gmail.com
lu1900
lu1900
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 10452
Age : 66
Localisation : Quadrant alfa
Date d'inscription : 06/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Stephane5 Sam 07 Aoû 2021, 17:34

Mes premières 308 rechargées:

Mes débuts de rechargeur - Page 7 P1100211

Rien d'extraordinaire ? En effet, sauf que...je n'ai pas de jeu d'outil en 308 ! (Je l'ai commandé il y a un mois chez Tecmagex, je l'attends donc d'une minute à l'autre... Mes débuts de rechargeur - Page 7 248959 )
J'ai acheté des douilles amorcées et j'avais des balles PPU et Campro (et même une poignée de Hornady) achetées pour d'autres calibres, donc...le shell-holder du JO en 30-06, le siégeur du 7,5x55 et ça le fait ! Il faut visser quasi à fond la vis du siégeur pour obtenir une LHT entre 70,50 et 70,90 mm, pas loin des 71.18 CIP mais à bonne distance des 72.58 mesurés pour le contact avec les rayures de la carabine.
Douilles MEN, balles PPU et 2.50 grammes de TU5000, à l'essai demain !

------------------------

"Je comprends pas, ça marchait avant que j'y touche !" (Joe Bar Team, tome 3, page 27)


Mes débuts de rechargeur - Page 7 7790Mes débuts de rechargeur - Page 7 Ufa-fo11
Stephane5
Stephane5
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3890
Age : 48
Localisation : Centre (géographique) de la France
Date d'inscription : 19/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Caudron Sam 07 Aoû 2021, 18:46

Quand tu commence à bidouiller pour faire des cartouches d'un calibre avec les outils d'un autre, c'est typiquement les symptômes d'une rechargite aigüe Mes débuts de rechargeur - Page 7 942193
Caudron
Caudron
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3196
Age : 60
Date d'inscription : 02/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum