Mes débuts de rechargeur

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  viper65 Jeu 21 Mar 2019, 16:02

JIEME41 a écrit:
Verchère a écrit:

D'abord on peut en recalibrer une intégralement (en ayant ôté l'expandeur, pour laisser de côté les éventuels problèmes de diamètre de collet).

Je suppose qu'il est préférable dans ce cas d'avoir des étuis neufs, afin de ne pas être "polué" par un étirement déjà existant par un tir précedent ?

JM

le recalibrage intégral ramène aux cotes CIP que l'étui soit neuf ou déja tiré clown

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
Mes débuts de rechargeur - Page 7 Unpact11
viper65
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3083
Age : 58
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Stephane5 Jeu 21 Mar 2019, 18:56

Verchère a écrit:
JIEME41 a écrit:
Verchère a écrit:... quantifier la différence de longueur entre le recalibreur intégral et la chambre, afin de pouvoir corriger tout de suite un excès déraisonnable
Quelle est la méthode stp?
Mieux vaut avoir quelques douilles plus ou moins sacrifiables (même de marques disparates, pour les premiers tests).

D'abord on peut en recalibrer une intégralement (en ayant ôté l'expandeur, pour laisser de côté les éventuels problèmes de diamètre de collet).
On lui place une amorce incomplètement enfoncée, on chambre en douceur en ne poussant que le minimum nécessaire, afin que la fermeture de culasse finisse d'enfoncer l'amorce du strict nécessaire, pas plus. On mesure ensuite la saillie résiduelle de l'amorce, qui correspond à l'excès de feuillure "de CETTE arme par rapport à CE jeu d'outils".

Ca, je dois pouvoir y arriver ! Merci du tuyau.

Sinon, j'ai refait le test de la baguette avec le 96/11: 82,32 mm avant les rayures, pas de souci avec la LHT CIP. Je sépare donc les cartouches rechargées destinées au K31, raccourcies à 76,49mm, de celles du 96/11, standard à 77,49.

Par contre, qu'est-ce que la TU3000 descend vite ! A 2,2 grammes par cartouche (et même si j'avais chargé cinquante 223 avant d'attaquer les GP11), j'ai déjà dû racheter un bidon !

------------------------

"Je comprends pas, ça marchait avant que j'y touche !" (Joe Bar Team, tome 3, page 27)



Mes débuts de rechargeur - Page 7 7790
Stephane5
Stephane5
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1497
Age : 45
Localisation : Centre (géographique) de la France
Date d'inscription : 19/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  fifi25 Jeu 21 Mar 2019, 19:28

imagine ce que ça donne avec les T5000 ou N150...à plus de 3 grammes / étui...
fifi25
fifi25
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 405
Age : 54
Localisation : Franche Comté
Date d'inscription : 20/12/2018

http://tir-ste.com

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  JIEME41 Jeu 21 Mar 2019, 19:56

viper65 a écrit:
JIEME41 a écrit:
Verchère a écrit:

D'abord on peut en recalibrer une intégralement (en ayant ôté l'expandeur, pour laisser de côté les éventuels problèmes de diamètre de collet).

Je suppose qu'il est préférable dans ce cas d'avoir des étuis neufs, afin de ne pas être "polué" par un étirement déjà existant par un tir précedent ?

JM

le recalibrage intégral ramène aux cotes CIP que l'étui soit neuf ou déja tiré clown
Mais, en admettant que l'etui ait été tiré déjà une fois dans une arme à forte tolérance en feuillure ( comme mon Lee N°4)
Un recalibrage intégral dans ce cas ne va il pas contraindre le laiton?

Ou est-ce que je dis une co.....e?

JM
JIEME41
JIEME41
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1978
Age : 62
Localisation : Région Centre
Date d'inscription : 29/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  fifi25 Jeu 21 Mar 2019, 20:48

si il y a trop de " travail " l'étui ne va pas durer longtemps ...c'est tout ...

il ne faut pas oublier que c'est du consommable....je n'ai jamais compris ceux qui bossent dans tous les sens pour essayer à tout prix de faire durer un étui 20 ou 30 rechargements....
un étui , au pire , ça coûte 1 euro.....allez 1,50 au grand maximum....une fois utilisé 10 fois ça le remet à moins de 15 cents.....

faut quand même bien calculer parce que souvent ça coûte bien plus d'essayer de passer les 15 fois plutôt que d'en changer
fifi25
fifi25
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 405
Age : 54
Localisation : Franche Comté
Date d'inscription : 20/12/2018

http://tir-ste.com

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Verchère Ven 22 Mar 2019, 02:24

Mon problème n'est pas de durer 30 rechargements ; c'est d'essayer de durer nettement plus de 30 rechargements...

Un étui tiré dans une chambre longue va prendre les cotes du recalibreur, avec peu voir pas de retour élastique. C'est un étui tiré dans une chambre ultra-courte, qui pourra éventuellement rester plus long que le recalibreur.
C'est marrant, mais plus faut forcer pour rentrer, plus ça ressort petit...

Les shell-holder de bench-rest, de hauteur étagée, c'est effectivement bien commode ; mais coûteux, surtout qu'il en faut un jeu par type de culot. Alors tant qu'on reste dans le culot "standard" (autrefois dit "Mauser") l'investissement peut valoir le coup ; pour les autres dimensions c'est plus difficile à amortir.
Il est évident que la cale, c'est du bricolage de radin ; mais ça marche aussi bien !

La correction de recalibrage en bloquant la matrice un peu plus haut que le contact SH / matrice, ce n'est fiable que sur une presse robuste et / ou neuve. Car ça suppose que le bélier s'arrête soit sur une butée mécanique de la presse, soit au Point Mort Haut. Et entre des douilles "faciles" et des douilles "dures" (il y a parfois des différences même au sein d'un lot ayant vécu exactement la même vie) l'élasticité de l'embiellage et du bâti de presse pourront donner des différences dépassant très largement 0.10 mm.
Ce qui semble d'ailleurs être la cause de pas mal de déboires relatés sur TCAR...

Par ailleurs, bloquer le JO sur une certaine longueur suppose de n'avoir qu'une arme du calibre, ou que toutes demandent la même correction. Je me souviens d'un tireur qui avait plusieurs K31 en 30-284, et presque autant de cales de recalibrage intégral que de fusils...
Pour ma part j'utilise les JO pour plein d'essais et de bidouillages, donc ça serait toujours déréglé !

La cale commode, c'est une bande de tôle de 20 à 25 mm de large et 8 à 10 cm de long, avec un trou à peine plus gros que la douille près d'un bout. La languette restante est commode pour placer / enlever la cale, et en cas de recalibrage difficile permet de vérifier qu'on est bien à fond : tant que ce n'est pas au bout, elle peut bouger (rotation autour de l'axe de la douille), mais quand on est bien appuyé on peut toujours forcer, la cale pliera mais ne tournera pas.
Et si la presse casse avant, tant mieux : aucune pitié pour les faibles !

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12405
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  fifi25 Ven 22 Mar 2019, 11:05

viper65 a écrit:
JIEME41 a écrit:
Verchère a écrit:

D'abord on peut en recalibrer une intégralement (en ayant ôté l'expandeur, pour laisser de côté les éventuels problèmes de diamètre de collet).

Je suppose qu'il est préférable dans ce cas d'avoir des étuis neufs, afin de ne pas être "polué" par un étirement déjà existant par un tir précedent ?

JM

le recalibrage intégral ramène aux cotes CIP que l'étui soit neuf ou déja tiré clown
ça c'est théorique...ça marche avec des armes modernes et neuves ,  dans nos vieilleries il arrive assez souvent que le diamètre de la chambre soit un chouia trop large..on arrive à " reprendre " la partie creuse de l'étui au recalibrage , pas la base ..
j'ai pas mal de suisses ...avec des chambre différentes , pas beaucoup , mais assez pour qu'un étui tiré dans A ne chambre pas du tout dans B même recalibré à donf de chez donf....c'est la base qui coince ( en plus de l'action qui ne permet pas de bourriner )
fifi25
fifi25
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 405
Age : 54
Localisation : Franche Comté
Date d'inscription : 20/12/2018

http://tir-ste.com

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Pocomas Ven 22 Mar 2019, 11:41

J'ai vu ce problème avec 2 1903A3, l'un avec une chambre un poil plus large que l'autre. 

Après recalibrage de collet l'étui tiré dans la chambre large ne passe plus dans l'autre.

Après recalibrage intégral, l'étui passe dans la chambre la plus étroite.
Pocomas
Pocomas
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 17135
Age : 66
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  viper65 Ven 22 Mar 2019, 12:18

fifi25 a écrit:
ça c'est théorique...ça marche avec des armes modernes et neuves , 


Quelque soit la taille de maman c'est la taille de Papa qui compte

Ici Papa c'est une douille dont je contrains les cotes externes par un recalibrage total donnant de ce fait un volume interne constant à l'étui, c'est sur base de la régularité de ce volume interne que ma combustion de poudre et donc ma pression sera engendrée.

Le recalibrage total présente donc que des avantages, précision au tir, non dureté au chambrage, non dureté à l'extraction et volume interne constant pour la dose de poudre.
Il a l'inconvénient de réduire la durée de vie de l'étui si le recalibreur est mal réglé et provoque un excé de feuillure Embarassed mais cela est évitable avec le bon réglage du recalibreur.

L'avantage en terme de précision d'un recalibrage partiel est une hérésie et le rapport avantages / inconvénients est négatif Embarassed

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
Mes débuts de rechargeur - Page 7 Unpact11
viper65
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3083
Age : 58
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Verchère Sam 23 Mar 2019, 04:15

Il arrive, quand l'entrée de chambre est très large, qu'après un certain nombre de tirs le bas du corps de douille soit nettement élargi ; et souvent le bas du recalibreur intégral ne travaille guère...
Je crois qu'il existe des recalibreurs spéciaux, mais pour une douille à gorge c'est simple, il suffit de la forcer à traverser complètement une bague du diamètre adéquat.
Si ça force beaucoup il vaut mieux la passer culot en premier, en poussant par une tige enfoncée par le collet. Ce qui évite un tassement avec refoulement de métal à l'intérieur, juste là où l'épaisseur de douille commence à beaucoup augmenter (càd un poil plus bas que là où se produisent les ruptures de culot). Mais en général, le problème ne se manifeste que dans les modifications de douille avec reformage intégral (on peut ainsi réduire le Ø de base d'une douille de 0.3 à 0.4 mm sans déformation du logement d'amorce).


Quant au fait qu'un recalibrage intégral donne un volume interne plus régulier qu'un recalibrage de collet...
C'est pas le même volume certes, mais dans les deux cas la régularité est identiquement affectée par les variations d'épaisseur d'étui.
Le problème est plutôt que pas mal de tireurs acceptent une fermeture "à forcement gras" sous prétexte que c'est du recalibrage de collet. Non, ça ne doit pas forcer, même "juste un peu"...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12405
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Stephane5 Jeu 04 Avr 2019, 22:37

Cent trente-trois GP11  rechargées tirées...l'une d'elles, passée au chrony dans le K31, a donné un petit 618 m/s.

Quelques nouveautés:

La station de désamorçage Berdan:

Mes débuts de rechargeur - Page 7 2019-050

Mon Lee quick trim die excédentaire, monté sur la petite Lyman Spartan que j'ai des scrupules à mettre vente vu le jeu dans le bélier, me permet de taper sensiblement dans l'axe de la douille, sans risquer de l'écraser et en limitant son gonflement. Le bocal à cornichons me permet de remplir d'eau une douzaine de douilles et de les sortir sans trop me mouiller les doigts.
Dommage que depuis la photo, j'aie perdu la douille en caoutchouc qui limitait les éclaboussures...d'eau, du moins, car pour ce qui est des amorces, j'en retrouve dans tout le garage, le record étant un lancer à plus de cinq mètres derrière moi ! Mais je n'en ai pas été surpris, vu la vigueur avec laquelle une précédente amorce m'avait heurté la...le...la braguette...

Et, récemment arrivées:

Mes débuts de rechargeur - Page 7 2019-051

480 douilles GP11, maniaquement remballées après usage dans leurs boîtes en carton, elles-mêmes rangées dans les enveloppes en papier scotchées avec parcimonie, elles-mêmes rangées dans la caisse en bois cartonné sont le cachet a été conservé et glissé à l'intérieur, de même que 50 balles Partizan pour caler avec élégance les enveloppes ! Elle est pas belle, la vie ? (dit-il avant de se lancer dans le désamorçage...)

------------------------

"Je comprends pas, ça marchait avant que j'y touche !" (Joe Bar Team, tome 3, page 27)



Mes débuts de rechargeur - Page 7 7790
Stephane5
Stephane5
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1497
Age : 45
Localisation : Centre (géographique) de la France
Date d'inscription : 19/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mes débuts de rechargeur - Page 7 Empty Re: Mes débuts de rechargeur

Message  Stephane5 Mer 17 Avr 2019, 22:01

Quelques nouvelles, qui seront peut-être ma dernière intervention sur ce post puisque, si je suis loin d'être un grand maître du rechargement, je ne suis plus non plus un complet débutant:

- en 7,5x55: les cartouches rechargées que j'ai tirées au challenge amical TAR le 30 mars et aux départementaux le 6 avril s'étant parfaitement comportées (chargement, tir, extraction, éjection, aucun allongement des douilles et une précision, pour autant que mon niveau permette d'en juger, satisfaisante), je ne change rien pour le moment. Quand je serai un peu plus fine gâchette, je tenterai charge en escalier, passage au chrony et comparaison de groupements, mais pour le moment, la charge de départ fait ce que j'attends d'elle;

- en 357: pas très content de mes dernières cartouches, à 0,50 grammes de BA9: molles du genou et généreuses en résidus de combustion. J'ai donc préparé trente cartouches avec des charges progressivement augmentées de 0,3 grain en 0,3 grain, de la charge de départ jusqu'à la charge maxi. Je les passerai au chrony dès que je pourrai, examinerai les douilles et déterminerai "ma" charge. Et si je reste sur ma faim, je passerai à la SP3, mais ça m'arrangerait de rester sur trois types de poudre: ça me laisse plus de latitude pour le quatrième bidon;

- en 223: ne désirant pas davantage me lancer dans des extrapolations hasardeuses qu'utiliser mon bidon de SP9 neuf comme engrais pour ma pelouse pourrie, j'ai décidé de puiser les infos à la source et ai envoyé un e-mail à Vectan. Ca m'étonnait, aussi, qu'avec le travail de recherche que j'imagine qu'ils mènent, ils n'aient de données que de quoi remplir un fascicule épais comme un iphone. Et de fait, ils m'ont répondu rapidement et précisément, me donnant une charge de départ et une charge maxi adaptées au profil et au poids de mes balles. Je peux reproduire ici la charge de départ dans la mesure où je l'ai trouvée depuis dans le hors-série 2016 spécial rechargement de "Cibles": 1,50 gramme (balle SBT 55 grains.) La charge maxi est bien inférieure au 1,75 gramme du Malfatti N°6... J'ai testé la charge de départ sur 5 cartouches, ça cycle et ça ne présente pas de signes de surpression. J'en ai préparé 50 autres pour confirmer. Je verrai en fonction des résultats si je tente un escalier ou si j'en reste là, les douilles étant déjà pas mal remplies avec cette charge.

- 9mm: toujours pas commandé le jeu d'outils...d'autant plus ballot que j'ai 534 étuis nettoyés, 200 balles, des amorces et de la BA9...

Merci encore à tous pour votre participation et vos conseils. Je m'amuse autant à recharger qu'à tirer !

------------------------

"Je comprends pas, ça marchait avant que j'y touche !" (Joe Bar Team, tome 3, page 27)



Mes débuts de rechargeur - Page 7 7790
Stephane5
Stephane5
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1497
Age : 45
Localisation : Centre (géographique) de la France
Date d'inscription : 19/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum