Comment parler des armes dans un documentaire ?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Accepteriez-vous de m'aider à écrire un documentaire pas trop con ?

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Vote_lcap10%Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Vote_rcap 10% 
[ 6 ]
Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Vote_lcap21%Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Vote_rcap 21% 
[ 12 ]
Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Vote_lcap2%Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Vote_rcap 2% 
[ 1 ]
Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Vote_lcap2%Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Vote_rcap 2% 
[ 1 ]
Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Vote_lcap45%Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Vote_rcap 45% 
[ 26 ]
Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Vote_lcap17%Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Vote_rcap 17% 
[ 10 ]
Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Vote_lcap3%Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Vote_rcap 3% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 58

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Empty Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Laurent C le Mar 19 Sep 2017, 16:55

Merci pour ces réponses, 

[mode un peu agacé ON]
J'invite cependant ceux qui, d'office, commencent par dire tout le mal qu'ils pensent des journalistes et des média, à se demander s'ils ne font pas exactement ce qu'ils reprochent à ces derniers, c'est à dire un procès d'intention basé sur des préjugés. (je ne dis pas ça spécialement pour yaya)

Je le dis avec autant de facilité que je ne suis pas journaliste et pas responsable des programmes dans un grand média.

Alors pour en finir avec ça, j'explique.

Pour défendre ma chapelle, j'opposerais à ce "télévision bashing" l'exemple des documentaires co-produits par France Télévision, principalement par les antennes en région (plus de 200h de documentaire par an quand même !) ou Arte et quelques chaines étrangères.

Je parle bien de documentaires, pas de reportages. Or, il n'y a pratiquement que la télé publique qui fasse du documentaire. M6 et consorts font du reportage à sensation. Merci de ne pas me comparer à Zone Interdite ! Et si la télévision publique est sensible à l'audience, ce n'est pas au point de la télévision privée pour laquelle c'est vital.

Après, les documentaires peuvent être plus ou moins intéressants, plus ou moins bien fait, parce qu'il y a de tout à la télé, du bon du moins bon et aussi du carrément mauvais. Mais je maintiens que le documentaire c'est déjà autre chose que la énième descente de flic en caméra embarquée ou le spectacle des "aventuriers" qui se font des coups en douce pour arriver à se tenir sur trois orteils et trois poteaux plantés dans l'eau. Et je ne parle même pas du Zebulon de C8.

Donc, merci de ne pas mettre tout et tous dans le même panier à fantasmes, sinon il ne faut pas se plaindre que d'autres mélangent tireurs, collectionneurs, fachos et Koulimachin en tout genre !
[mode encore un peu agacé mais ça va aller OFF]

------------------------

Laurent
Laurent C
Laurent C
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 628
Age : 53
Localisation : Sud-Ouest
Date d'inscription : 24/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Empty Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  yaya1er le Mar 19 Sep 2017, 17:11

Je serais tenté d'abonder dans ton sens.

Mais... Quand je vois un documentaire épatant et que je souhaite en discuter le lendemain, le dialogue ressemble souvent à:

- Tu as regardé le docu hier soir sur Arte?
- Non...

En revanche, les images spectaculaires, mal commentées, et bien souvent sans aucune mise en perspective, marquent les esprits.

La télé, c'est comme Carrefour, on propose à la vente ce qui se vend le mieux.

salut

------------------------

21 mars 2017. L'injustice a encore frappé... Cette incarnation de l'honnêteté intellectuelle a dû démissionner.
yaya1er
yaya1er
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3727
Age : 50
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 28/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Empty Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Laurent C le Mar 19 Sep 2017, 17:45

Bon, alors disons que le documentaire que je ferai sera de ceux que tes amis n'auront pas vu... Sauf tes amis de TCAR

------------------------

Laurent
Laurent C
Laurent C
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 628
Age : 53
Localisation : Sud-Ouest
Date d'inscription : 24/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Empty Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Laurent C le Lun 07 Jan 2019, 16:08

Bonjour et bonne année,

Le temps a passé depuis ces discussions, mais surtout je suis moi-même passé d'une "externalité curieuse" à une "intériorité concernée". Je veux dire qu'entre temps, j'ai laissé ce projet en sommeil et que je me suis surtout beaucoup amusé au stand, pas mal passionné pour constituer un début de collection et me lancer dans quelques compétitions (CDF TAR, RGX 10m et la suite à venir).

Coté collection, grâce à l'exemplarité de la démarche de Greg47, j'ai découverts les ventes aux enchères et je viens encore d'acheter 4 carabines 22LR jeudi dernier par ce moyen, qui tient à la fois du jeu de piste et du coup de dé. Ce sont trois Marlin 39A (dont deux pour un copain de club) et une ancienne Walther KKM de match. Mon axe de collection, pour l'instant c'est plutôt les .22 populaires et de cadets (avec une prédilection pour les BSA dont j'ai sept exemplaires). C'est à la fois parce que c'est financièrement abordable pour un intermittent (deux tiers miteux) du spectacle, et aussi parce que c'est riche de modèles emblématiques à l'architecture originale, souvent ambidextre, ce qui arrange ma gaucherie (le bloc tombant avec les Stevens, le système Martini avec les BSA et Vickers, les pompes chez plusieurs fabricants ou les LSG chez pas mal aussi).

Côté compétitions, je suis allé aux France tirer le 820 et le 821 et j'espère bien y retourner pour le 820 (BSA12), le 821 (AP74), le 810 et le 812 (K31), le 830 et le 831 (P06/29). Le 10m pistolet cette année c'était uniquement en précision avec une arme de l'EDT et je me suis arrêté aux RGX. Le 25/50m ce sera avec un Walther GSP en 22LR et en .32SWL, mais aussi avec ma KKM en 60BC. La rentrée d'un Contender et d'une Marlin 39A avec optique me laisse envisager de tâter de la SM, mais j'attends d'avoir les outils en main pour savoir si l'ouvrier sera à la hauteur.

Voilà pour mon CV tout neuf de tireur, les épisodes précédents s'étant limités à l'armée, où je me débrouillais plutôt bien avec le pack du parfait GA ayant passé tout son temps dans un centre d'instruction (MAS36/FSA49-56, MAC50, MAT49 et AA52). Evidemment, comme tous les quinquas nostalgiques, je suis à la recherche d'un MAS36 et d'un MAC50... et des sous pour me les offrir. Si je fais un film sur les collectionneurs, je suis assez filou pour le faire commencer par une séquence d'achat d'un MAS36... aux frais de la production !

Pour revenir au projet de documentaire, donc, un coup de fil de mon producteur a ramené l'idée à la surface. Nous venons de terminer mon film sur Henri Mignet et les Pou-du-ciel, qui passera en février sur France 3 Nouvelle-Aquitaine et ensuite dans les autres régions. Alors, après les vœux d'usage, la question est vite venue : "tu travailles sur quoi en ce moment ?".

Bon, je vous épargne le chapitre "Paris-Brest-Paris" et le vélo longue distance, ainsi que le retour nostalgique à Auxerre.

Nous en sommes venu à "mon dada pour les panpan", comme dit mon fils. Je n'ai pas trop avancé. J'ai en tête quelque chose sur les collectionneurs et tireurs, avec un côté très "boys and toys", qui a l'avantage de mettre la passion en avant, plutôt que la notion d'armes à feu ainsi que les peurs et fantasmes qui vont avec. J'ai un titre : "Au bonheur des armes", mais je ne sais pas trop ce que je vais pondre.

Bon, je mettrai ici un peu à jour l'état de ma réflexion... au fur et à mesure que ça me viendra.

Bon, je vous laisse, faut que je passe jeter mon compost et que j'aille au stand. Il y a entrainement le lundi au 10m et s'est chauffé !

------------------------

Laurent
Laurent C
Laurent C
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 628
Age : 53
Localisation : Sud-Ouest
Date d'inscription : 24/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Empty Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  CLOSDELIF le Lun 07 Jan 2019, 16:28

Je viens de lire ton très beau message !
Cela donne envie de  te souhaiter plein de bonnes et grasses choses pour  2019....
"Au bonheur des armes"...c'est sympa comme titre; il faudrait que ça cause de tireuses Idea 
En tous cas: bonne chance !
Marc.

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

http://winchester-lsg.forumotion.com/
http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/
CLOSDELIF
CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 18926
Age : 67
Localisation : NL 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Empty L'évolution en mode turbo! :-)

Message  Jef.ch le Mar 08 Jan 2019, 00:23

Salut,

Ce serait bien la première que l'auteur d'un documentaire sur les armes aurait un œil bienveillant et sans a priori sur le sujet!  Wink
Comme quoi, tout finit par arriver! 

Amitiés,
A+,
le Jef-dur-de-transmettre-l'idée-de-passion...

------------------------

Sans puissance, la maîtrise ne sert pas à grand-chose...
Jef.ch
Jef.ch
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2026
Age : 57
Localisation : Biel/Bienne Seeland
Date d'inscription : 23/10/2012

http://nogunsnoplanes.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Empty Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Laurent C le Mar 08 Jan 2019, 00:46

Sans a priori... faut voir ! Tu n'as pas l'air de te souvenir de nos premiers échanges à propos des armes suisses "qui n'ont pas fait la guerre".

Bon, l'avantage quand on pratique une activité, c'est que on sait un peu mieux de quoi on parle, même si on en ignore également beaucoup. Disons que ça évite les plus grosses conneries. Cela étant, des documentaires sur les armes, je n'en ai pas vu, à part le Michael Moore. Il y a des reportages longs, des trucs de journaliste genre M6 ou autres bidules à sensation, mais pas de documentaire.

Pour que vous voyez comment on peut transmettre la passion dans un film, je vous tiendrai au jus de la date de diffusion de mon film "Henri-Mignet, l'aventure de l'aviation pour tous". Il parle (en bien) du Pou-du-ciel, un avion qui a une sale réputation depuis 80 ans chez tous les pilotes... qui n'ont jamais volé dessus. J'ai fait ce film parce que je trouvait ce bonhomme, Henri Mignet, extraordinaire, génial et méconnu du grand-public, et parce qu'il a inventé la construction amateur qui a largement démocratisé l'aviation. Je ne me suis pas arrêté au mal qu'en pouvait dire le chef-pilote de mon ancien aéro-club, par exemple, et j'ai conclu le film par un vol absolument jouissif sur cet avion qui était sensé me tuer !

------------------------

Laurent
Laurent C
Laurent C
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 628
Age : 53
Localisation : Sud-Ouest
Date d'inscription : 24/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Empty Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Greg47 le Mar 08 Jan 2019, 07:23

Laurent, c’est avec plaisir si j’ai pu contribuer à ce que tu attrapes ce virus. Et à te lire, tu n’as pas fait les choses à moitié en peu de temps. Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 72113
Greg47
Greg47
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1006
Age : 44
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 29/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Empty Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Verchère le Mar 08 Jan 2019, 13:15

Je crois qu'effectivement, maintenant tu sais à quoi t'en tenir sur le petit monde des tireurs-collectionneurs.

Il est toutefois à craindre que ton documentaire ne soit pas exempt d'un certain parti-pris ; certes inverse de celui auquel on est habitués, alors ça nous changera...
Mais que diable peut-on faire avec plusieurs carabines 22 LR ?

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8814
Age : 61
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Empty Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Laurent C le Mar 08 Jan 2019, 14:34

Verchère a écrit:Il est toutefois à craindre que ton documentaire ne soit pas exempt d'un certain parti-pris ; certes inverse de celui auquel on est habitués, alors ça nous changera...

A la différence du reportage - lequel est un objet journalistique qui veut faire croire à son objectivité - un documentaire part toujours d'un parti-pris et doit l'assumer. On appelle ça le point de vue de l'auteur et il vaut mieux qu'il soit clair. Là en l'occurence, mon point de vue est favorable à la collection (sans quota et jusqu'à du full à bande si c'était possible, on peut rêver), favorable au tir sportif ou fun, mais pas vraiment chaud pour les usages sécuritaires. C'est grosso-modo le même depuis que je m'intéresse au sujet.

Verchère a écrit:Mais que diable peut-on faire avec plusieurs carabines 22 LR ?
On peut aller plus loin : à quoi servent plusieurs carabines ? On ne peut en utiliser qu'une à la fois !

Mais bon, au début je ne pouvais pas me lancer dans le rechargement et j'avais envie d'une arme compatible avec mon œil gauche de quinqua et le 820. La BSA 12, bien ambidextre et dotée d'un dioptre était une des rares admissibles. Une Martini-Henri ou une Greener convertie et équipée d'un dioptre aurait pu convenir également. J'ai trouvé ces BSA/Martini très jolies, et j'ai eu envie de les avoir toutes ! De la 4 à la 15, je n'en suis qu'à quatre variantes (6, 12, 13 et 12/15), dont certaines en plusieurs exemplaires. Après, ça va vite. J'aimerais bien une carabine de match... j'aimerais bien une LSG pour la silhouette en 22, j'aimerais bien une semi pour le 821... et puis celle-ci est jolie, celle-là n'est pas chère, cette autre pourrait être revendue... et boudoum, le coffre est plein et les cachettes dans l'appartement commencent à manquer.

------------------------

Laurent
Laurent C
Laurent C
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 628
Age : 53
Localisation : Sud-Ouest
Date d'inscription : 24/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Empty Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  bbl56 le Mar 08 Jan 2019, 14:36

Comme les paires de chaussures de madame ...

------------------------

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 168

bbl56
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 478
Age : 62
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 15/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Empty Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  tirli30 le Mar 08 Jan 2019, 18:36

"j'ai découverts les ventes aux enchères et je viens encore d'acheter 4 carabines 22LR jeudi dernier par ce moyen, qui tient à la fois du jeu de piste et du coup de dé."


tu vas dans des enchères en salle ou sur le net ?

------------------------

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 4023
tirli30
tirli30
Membre
Membre

Nombre de messages : 58
Age : 51
Localisation : Gard
Date d'inscription : 10/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Empty Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Laurent C le Mar 08 Jan 2019, 19:10

tirli30 a écrit:
tu vas dans des enchères en salle ou sur le net ?

C'est un peu comme si tu me demandais mes coins à champignons !
Bon... tu peux commencer par faire un tour sur interencheres.com

EDIT : Si je n'étais pas un peu à court, je me laisserais tenter par ça, parce que je rêve d'en avoir un vrai. Mais j'ai peur que les frais de restauration pour tirer avec soient un peu perchés !
Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 190404_657881643_cf088d2b0f96078ca3a6ce700d634dcc
https://www.interencheres.com/meubles-objets-art/collections-art-dasie-art-dafrique-archeologie-instruments-doptiques-et-photographiques-armes-objets-de-vitrines-244246/lot-19170283.html

------------------------

Laurent
Laurent C
Laurent C
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 628
Age : 53
Localisation : Sud-Ouest
Date d'inscription : 24/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Empty Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  tirli30 le Mar 08 Jan 2019, 19:31

jamais ne te demanderai tes coins a champignons.....j'ai du savoir vivre ! salut 
et puis j'ai les miens...  Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 942193
merci pour ta réponse

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 72113

------------------------

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 4023
tirli30
tirli30
Membre
Membre

Nombre de messages : 58
Age : 51
Localisation : Gard
Date d'inscription : 10/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Empty Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Greg47 le Mar 08 Jan 2019, 20:14

Attention tout de même Laurent. Pour m'être rendu à des ventes aux enchères dans notre coin (Bordeaux et Arcachon), c'est affolant de voir à quel prix partent certaines drouilles. Autant je suis confiant dans ton "coin à cèpes" habituel, autant je me méfie des enchères provenant du site. Vaut mieux se rendre sur place pour juger de l'état.
Greg47
Greg47
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1006
Age : 44
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 29/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Empty Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Pâtre le Mar 08 Jan 2019, 20:28

salut

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 671531 
Et il faut ajouter la problématique de la récupération du lot. (envoi, coût)

C'est un axe d'étude, l'acquisition!
Règlementation, marchés. 
Ça a évolué considérablement: apparition de sites de vente, & de réseaux d'échange, par internet. Perte de vitesse des bourses. Réduction du nombre des armuriers. Interdiction des ventes entre particuliers.

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 72113

------------------------

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens


feder504 (au début du XXI°siècle) a écrit: ...
Le sage a dit :"sans le pinaillage, il n'est point de collection, mais un amas !"
Pâtre
Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3628
Age : 48
Localisation : Besançon (25)
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Empty Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  freddu49 le Mer 09 Jan 2019, 08:40

Laurent C a écrit:
droulz a écrit:

je précise, je suis soldat (ou militaire, comme on veut) [...], donc tir a tuer (ça fout pas les jetons c'est juste une vérité, les soldats ne s'entrainent pas pour des concours de tricot)  [...]



Je croyais me souvenir que la doctrine en matière militaire était (si possible) de blesser plutôt que tuer, d'où mon hésitation à comprendre.
Mais les guerres d'aujourd'hui ne sont pas celles que l'on raconte dans les livres (si tant est que ces dernières soient racontables).
Mais bon, il est vrai que ce n'est de toute façon pas des histoires de tricoteuses.

Et je maintiens que "tir à tuer", ça fout les jetons.

Bonjour,
dans le même cas que Droulz sauf que pas instructeur ISTC , je travaille dans un musée mais comme tous milouf je dois m'entrainer au tir. Et ce n'est pas facile pour nous les anciens qui avons connu les FSA 49-56 et les MAT 49 avec les fameuses fentes avant maintenant prohibées mais que je n'arrive guère à eviter...quand une gestuelle est acquise elle l'est et la méthode ISTC est contraignante sur ce point. D'autant qu'avec le HK 416 elle va encore changer, je pense surtout au retrait de cartouche...3 méthodes différentes en 33 ans de carrière...

La doctrine militaire a toujours été tir à tuer, je me souviens bien du tir au PM ou on devait viser le genou droit de l'adversaire pour que la 2ème cartouche de la rafale de 3 le touche en plein torse, la 3eme devant aller vers l'épaule. Il n'était pas question de viser les jambes. Idem pour le Famas en juger-jeter. On devait tirer en rafale de 3 à la "hanche" et d'après la théorie une fois l'adversaire à terre , se relever faire une fente avant et tirer au "jeter" donc en épaulant et en visant une autre rafale pour "neutraliser" définitivement le gus.
Avec l'ISTC c'est pareil on tire zone léthale basse et zone léthale haute donc torse et tête. Le but c'est de tuer afin que l'adversaire ne puisse riposter. Donc ca peut foutre les jetons mais désolé on n'est pas des bisounours non plus sans être non plus des va t'en guerre. Nous appliquons Genève nous contrairement à nos adversaires...

Pour revenir au sujet je vous souhaite aussi bien du courage non pour interesser notre microcosme mais comme dis plus haut les spectateurs avide de sensationnels
Dans les "catégories" il y a aussi les musées ne pas les oublier
a+
fred

freddu49
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 172
Age : 53
Date d'inscription : 21/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Empty Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Solitaire du 57 le Mer 09 Jan 2019, 10:59

"Tir à tuer " ,moi ça ne me fout pas les jetons ! Ne collectionnant que du réglementaire pré 1945 , je possédes quasi certainement une arme qui a tué , ou tout du moins visé délibérément un être humain . Et cela ne m'empêches pas de dormir dans la même maison . Ce sont des pièces historiques avant tout , et c'est à ce titre qu'elles m’intéressent ,pas autre chose . Un reflet de technologie de leur époque , les gens qui les ont fabriqué , ceux qui les ont possédé en uniforme, les lieux ou elles ont été et éventuellement batailles auxquelles elles ont participé . Leur abandon ensuite , suivi d'une récupération (je n'ai quasi exclusivement que du "sorti de grenier" ) et enfin la liste (certainement longue) de leurs différents propriétaires jusqu'à moi . Certains leur ont laissé une "trace", bonne ou mauvaise ,graisse , peinture ou rouille ...
A moi de les conserver, les soigner (de mon mieux sans les dénaturer) , les faire découvrir à tous ceux qui s'y intéresseront , et les transmettre finalement ... 
Beaucoup d'inconnus (on achète l'arme mais pas l'histoire  Wink) donc beaucoup de rêve . Découvrir ,ou tenter de le faire , une partie de leurs histoires grace aux différents marquages ou modifs qu'elles portent encore (et là ,merci TCAR  Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 72113
Dois je réellement dire ce que je penses des dernières dispositions légales concernant le saccage pur et simple d'une MG ou autre ? Je préféres ne pas en avoir pour ne pas avoir à l'appliquer ...
Voilà ma façon de voir les choses , de voir ma collection . 
Jamais je n'imaginerais en prendre une pour viser délibérément quelqu'un avec ,encore moins un type en bleu ...
Comme déjà dit , rien que d'en sortir une dans le jardin me ferai la même impression que de sortir moi même nu comme un ver ...
Pourtant , je les sens en réel danger , car tout un amalgame à été fait et qu'au lieu de s'en prendre directement aux "mauvais" , "On " m'a , "On" nous a stigmatisé pour rassurer les bonnes gens ...(les futurs spectateurs du documentaire quelque part ) 
 "On" m'a enregistré , fiché , pour pouvoir venir ,non pas les mettre en lieux sûrs "au cas ou "(ce que je trouverais encore normal) mais plutôt "faire un exemple " médiatique si jamais ,à un détour de vie , je perdais un tantinet mon sang froid ...
Je n'ai pas voté "vivons heureux ,vivons caché " ,car ,comme écrit plus haut je restes prêt à faire découvrir mes modestes "trésors "à ceux qui seraient réellement intéressés ,mais il faut bien admettre ,que moins j'en parle autour de moi et mieux je me sens ... Dommage ...

@+ salut

------------------------

Ce qui doit se faire se fait ,ce qui ne se fait pas ne devait pas se faire .....pirat

"Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler , les politiciens ont ,eux, les moyens de vous faire taire " Coluche ...

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 4551
Solitaire du 57
Solitaire du 57
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1418
Age : 52
Localisation : à l'Est ,en Lorraine
Date d'inscription : 17/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Empty Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Fabian23 le Mer 09 Jan 2019, 13:17

Je parle sans problème des armes, de leur histoire et les technologies ou mécanismes qui s'y cachent, et ceci ouvertement sur YouTube avec un ami.  Heureusement dans ma Suisse adoptive, l'opinion publique est (encore) généralement positif au sujet du tir donc je n'ai aucun complex de me déclarer tireur et discuter d'armes lors de nouvelles rencontres.
Fabian23
Fabian23
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1263
Age : 40
Localisation : Oberland Bernois
Date d'inscription : 22/07/2010

http://www.militarygunsofeurope.eu

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Empty Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Verchère le Mer 09 Jan 2019, 15:00

Il me semble tout de même que le nombre de gens viscéralement hostiles aux armes soit très inférieur à ce que certains agents d'une obédience occulte mal définie voudraient faire croire...

Mais je rejoindrais "Laurent C" quant à ses inquiétudes relatives à l'usage sécuritaire !
On ne conseillera jamais assez le recours à des outils communs, qu'on aura toujours sous la main. Un marteau d'emballeur, une fourche à fumiers... Ça ne produit pas ces ricochets ou balles perdues qui brisent les vitres, cassent la vaisselle, et ça part moins facilement "tout seul"...

Cenpendant ça ne traite efficacement que les malfaisants bipèdes. Car le quadrupède va, court, vole, et très vite : une fourche pourtant vigoureusement lancée paraît souvent avoir du mal à rattraper un renard qui s'enfuit, babines ensanglantées. Et encore, on pourrait même douter qu'elle le perce, tant il faut frapper fort pour embrocher du premier coup un gros rat... Le Grodouze reste donc ici un outil de première nécessité ; quoiqu'un bon 12 ou 14 (millimètres) puisse peut-être suffire ; ou une arbalète.
Un arc, le temps de tendre la corde... Autrefois c'était universellement la fronde ; mais question balles perdues, cet ustensile se pose un peu là !
Quoiqu'il en soit, il ne s'agit plus ici d'armes de collection ou de tir, mais d'outils de défense ;
il n'y a pas le moindre rapport !


Toutefois, le malfaisant quadrupède ne concerne plus que l'infime minorité de la population qui s'accroche encore à sa dignité d'homme libre ; minorité si infime qu'ILS pourraient lui foutre la paix...
Ben non, même pas !

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8814
Age : 61
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Comment parler des armes dans un documentaire ? - Page 4 Empty La carotte....

Message  Jef.ch le Jeu 07 Fév 2019, 23:25

Salut,

Il est de bon temps d'être contre la violence et contre les armes. Même si cela revient à mélanger un symptôme et des outils, plus particulièrement les seuls outils qui permettraient de combattre la violence.

Je le dis tout net: en cette période de paix relative sur notre continent, être contre la violence et contre les armes est aussi courageux que d'être végétarien... entre les repas! clown

Amitiés,
A+,
le Jef-proverbe-licorne:-"quand-on-se-suit-à-la-queue-leu-leu,-le-premier-évite-de-freiner-brutalement"...

------------------------

Sans puissance, la maîtrise ne sert pas à grand-chose...
Jef.ch
Jef.ch
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2026
Age : 57
Localisation : Biel/Bienne Seeland
Date d'inscription : 23/10/2012

http://nogunsnoplanes.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum