Comment parler des armes dans un documentaire ?

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Accepteriez-vous de m'aider à écrire un documentaire pas trop con ?

6% 6% 
[ 3 ]
24% 24% 
[ 12 ]
2% 2% 
[ 1 ]
2% 2% 
[ 1 ]
44% 44% 
[ 22 ]
18% 18% 
[ 9 ]
4% 4% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 50

Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Laurent C le Mer 30 Aoû 2017, 16:42

Bonjour,


Comme je l'ai indiqué dans ma présentation, je ne suis pas (encore) tireur et je suis venu à me (ré)intéresser aux armes par le désir de mon fils de pratiquer l'airsoft.
En attendant que je sois dans la mesure de me lancer dans la pratique du tir (et probablement du TAR), je parcours frénétiquement Internet pour accumuler une connaissance théorique du sujet.

Et ce faisant, j'envisage d'écrire un documentaire sur la passion du tir et de la collection.
Cette profession étant souvent mal considérée, je préfère préciser tout de suite que je ne suis pas journaliste mais auteur et réalisateur de films documentaires.
Et l'un de mes sujets de prédilection est justement la passion, pas celle du Christ mais celle des hommes pour des activités aussi vitales que le foot (qui a rendu célèbre ma ville d'origine), l'aviation légère (après l'histoire des Jodel, un film sur le Pou-du-Ciel sera produit en 2018 par France 3) ou le vélo (que je pratique modestement).

S'agissant des armes, je suis attiré mais je me méfie de ce sujet compliqué.
C'est pourquoi je lance ici une sorte de demande d'écriture collective.
Je signifie par là que je ne veux pas dire de conneries ou alimenter le climat de défiance qui entoure la question des armes, en particulier dans le contexte post-attentats.

Je suis très attaché à l'idée d'amateurisme.
L'amateur est celui qui aime.
Quand je filme les bénévoles de l'AJ Auxerre, c'est l'amour du foot.
Avec les Jodel et les Pou-du-Ciel, c'est la construction amateur d'avions.
Et même en évoquant la carrière de Thévenet, on commence par l'amateurisme et on termine par l'amateurisme.

En gros, la question pour le moment, même si j'ai des idées qui germent, c'est d'avoir de votre part des pistes pour faire ressortir avant tout l'amour de ces objets très particuliers que sont les armes légères.

Je consulte essentiellement ce forum et celui dédié au 22LR.
Donc je double ce post sur ces deux communautés souvent réunies.

Merci !


Dernière édition par Laurent C le Mer 30 Aoû 2017, 17:22, édité 1 fois
avatar
Laurent C
Membre
Membre

Nombre de messages : 54
Age : 51
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 24/07/2017

http://laurentcadoux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Laurent C le Mer 30 Aoû 2017, 16:48

J'ai oublié de préciser qu'étant à Bordeaux, s'il y a des collectionneurs/tireurs qui veulent bien discuter de leur passion avec moi (sans aucun engagement sur une participation au film, si film il y a), ça serait super !
avatar
Laurent C
Membre
Membre

Nombre de messages : 54
Age : 51
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 24/07/2017

http://laurentcadoux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Laurent C le Mer 30 Aoû 2017, 17:04

J'ai déjà reçu un contact par MP, mais je ne peux apparemment pas répondre pour cause d'un nombre de contributions insuffisant pour activer la possibilité d'envoi de MP de ma part.
Un modérateur peut-il m'indiquer comment activer cette fonction de réponse ?
Je trouverais artificiel de répondre "bienvenue" à toutes les présentations dans le seul but de gonfler ma participation !

------------------------

Laurent
avatar
Laurent C
Membre
Membre

Nombre de messages : 54
Age : 51
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 24/07/2017

http://laurentcadoux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  MikeDundee le Mer 30 Aoû 2017, 18:17

Et ben bon courage Camarade ! Very Happy
C'est perdu d'avance et pas seulement pour le domaine des armes, les médias (généralistes je précise*...) savent tout d'avance sur tous les sujets avant de venir et racontent ce qu'ils veulent bien...
J'ai eu l'occasion d'avoir quelques contacts avec eux depuis 20 ans dans le cadre de mes activités professionnelles : Journal, radio (radio Nationale pas radio pouet pouet ) On leur raconte blanc à l'interview et le lendemain tu les écoute ou tu les lis Noir c'est Noir !
Tu connais le Film il faut sauver le soldat Ryan : C'est Foupouda !

*Les médias spécialisés dans un domaine professionnel bien précis savent généralement de quoi ils parlent car eux au moins ils savent réellement... Very Happy
avatar
MikeDundee
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2084
Age : 48
Localisation : Oise
Date d'inscription : 31/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  walker33 le Mer 30 Aoû 2017, 18:49

MikeDundee a écrit:Et ben bon courage Camarade ! Very Happy
C'est perdu d'avance et pas seulement pour le domaine des armes, les médias (généralistes je précise*...) savent tout d'avance sur tous les sujets avant de venir et racontent ce qu'ils veulent bien...
J'ai eu l'occasion d'avoir quelques contacts avec eux depuis 20 ans dans le cadre de mes activités professionnelles : Journal, radio (radio Nationale pas radio pouet pouet ) On leur raconte blanc à l'interview et le lendemain tu les écoute ou tu les lis Noir c'est Noir !
Tu connais le Film il faut sauver le soldat Ryan : C'est Foupouda !

*Les médias spécialisés dans un domaine professionnel bien précis savent généralement de quoi ils parlent car eux au moins ils savent réellement... Very Happy
Il est vrai que très souvent un journaliste croit apprendre d'un sujet en s'écoutant parler. Malgré tout, je veux croire qu'il existe encore des gens honnêtes qui peuvent témoigner d'un sujet sans parti pris idéologique. Ceci dit, Laurent C, je vous ai envoyé un message privé.

walker33
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 608
Age : 54
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Laurent C le Mer 30 Aoû 2017, 18:56

Mike, cette vision du "tous pourris" est plutôt déprimante, non ?
C'est quoi "les média" ? Ou plutôt c'est qui ?

Je fais des films depuis 20 ans (sept films documentaires co-produits par France Télévision, sur des sujets qui me faisaient envie et que j'ai traités à peu près "en honnête homme").
Avant, j'ai travaillé à la rédaction de TF1 (du temps de Cognac Jay) et il est vrai que je n'ai pas franchement aimé la superficialité hautaine de nombreux journalistes et que je revendique haut et fort de ne pas faire le même métier.

A l'époque où le documentaire était surtout diffusé en salle, Agnes Varda disait : "le documentaire commence là où la télévision s'arrête".
Aujourd'hui, la télévision public étant le principal co-producteur et diffuseur de documentaires, on peut dire plutôt : "... là où les journalistes s'arrêtent."

Mais ça ne veut pas dire que cette profession est systématiquement néfaste ou que ses pratiquants sont des gens systématiquement mauvais.
L'affirmer serait tout aussi stupide que de dire que tout possesseur d'arme est un assassin refoulé (ou pas).

En tout cas, je ne fais généralement des films que sur ce que j'aime et le temps que j'y consacre me permets généralement de savoir un peu de quoi je parle.
Fais une petite recherche par exemple avec mon nom et mes films sur les Jodel ou sur Thévenet.
J'aime bien les commentaires du genre "le gars connais son sujet".

Je mettrais un petit bémol sur la presse spécialisée.
Elle ne sort généralement pas du cercle des initiés, ce qui à terme est une assurance de sclérose et de mort.


Dernière édition par Laurent C le Mer 30 Aoû 2017, 18:59, édité 1 fois

------------------------

Laurent
avatar
Laurent C
Membre
Membre

Nombre de messages : 54
Age : 51
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 24/07/2017

http://laurentcadoux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Laurent C le Mer 30 Aoû 2017, 18:58

walker33 a écrit:

MikeDundee a écrit:Et ben bon courage Camarade ! Very Happy
C'est perdu d'avance et pas seulement pour le domaine des armes, les médias (généralistes je précise*...) savent tout d'avance sur tous les sujets avant de venir et racontent ce qu'ils veulent bien...
J'ai eu l'occasion d'avoir quelques contacts avec eux depuis 20 ans dans le cadre de mes activités professionnelles : Journal, radio (radio Nationale pas radio pouet pouet ) On leur raconte blanc à l'interview et le lendemain tu les écoute ou tu les lis Noir c'est Noir !
Tu connais le Film il faut sauver le soldat Ryan : C'est Foupouda !

*Les médias spécialisés dans un domaine professionnel bien précis savent généralement de quoi ils parlent car eux au moins ils savent réellement... Very Happy


Il est vrai que très souvent un journaliste croit apprendre d'un sujet en s'écoutant parler. Malgré tout, je veux croire qu'il existe encore des gens honnêtes qui peuvent témoigner d'un sujet sans parti pris idéologique. Ceci dit, Laurent C, je vous ai envoyé un message privé.

Merci pour cette confiance.
Pour le MP, je ne peux pas encore y répondre, comme je l'ai indiqué plus haut.
Je vais activer dans mon profil la possibilité de m'envoyer un e-mail plutôt qu'un MP.

------------------------

Laurent
avatar
Laurent C
Membre
Membre

Nombre de messages : 54
Age : 51
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 24/07/2017

http://laurentcadoux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Pocomas le Mer 30 Aoû 2017, 19:50

@ Laurent C

Il faut 10 messages constructifs pour avoir accès aux MP parce qu'il qu'il nous semblait suspect de recevoir des MP dès son inscription... Suspect

Merci aux intervenants de ne pas faire dévier le sujet sur des considérations plus ou moins amènes sur la presse ou les journalistes, ce n'est pas le style de la maison et la conséquence immédiate serait la clôture du sujet.

Je sais bien qu'il y aurait de quoi dire, mais pas ici OK ?



avatar
Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 14953
Age : 62
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  droulz le Mer 30 Aoû 2017, 20:16

salut

sujet très vaste tir et collection...
- tu as des tireurs qui ont des armes de compet et tirs pour le sport (eh oui parce que c'est un sport ceux que beaucoup ont oubliés)
- d'autres qui ont des armes de collection pour le "beau", l'histoire et la sauvegarde du patrimoine (des passionnés comme d'autres collectionnent les vieilles voitures, les timbres etc...) et qui tirent très peu avec des pepères vieux de 100 ans voir plus, juste pour les "faire parler" de temps en temps
- d'autres qui ont les 2, pour tirer pour la compet et le score et pour ce faire plaisir avec des tirs récéatifs avec leurs armes de collection

Commence le tir (voir la collection) et tu verras par toi meme le démon qui va entrer en toi Very Happy. En plus en fréquentant les stands et les collectionneurs tu t’apercevras ( si tu n'as pas d'expérience la dedans) que les tireurs/collectionneurs sont des gens très sympas dans leur grande majorité (il y as toujours des c.ns comme partout mais pas le style  gros bousseux débiles qui boivent des bières et vont tirer sur les panneaux comme des gros c.ns voir sur des gens). Tu y trouveras même des érudits sur de nombreux sujets tournants autours du tir et de la collection.

Autre chose puisque tu en parles (attentats): il faudra un jour que les journalistes (sur ce sujet déjà) parlent honnêtement en disant que les gens qui ont commis ces attentats n’étaient pas licenciés a la FFT et les AK n'étaient pas déclarées dans AGRIPPA. Il faut être précis, impartial et honnête lorsque l'on veut informer les gens parce que pour le moment, il faudrait peut etre plus interdire les voitures/fourgonnette/camion...

Après si tu veux  discuter de ton sujet en MP, je te répondrai de bonne grâce, je suis tireur pour mon métier (tir à tuer) et collectionneur/tireur (surtout collectionneur pour ma passion). Si ça peut permettre qu'un jour pour une fois il y ait un reportage honnête, impartial ce sera un bon début...

Cordialement
avatar
droulz
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 892
Age : 48
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 13/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Joel_ le Mer 30 Aoû 2017, 20:28

MikeDundee a écrit:Et ben bon courage Camarade ! Very Happy
C'est perdu d'avance et pas seulement pour le domaine des armes, les médias (généralistes je précise*...) savent tout d'avance sur tous les sujets avant de venir et racontent ce qu'ils veulent bien...
J'ai eu l'occasion d'avoir quelques contacts avec eux depuis 20 ans dans le cadre de mes activités professionnelles : Journal, radio (radio Nationale pas radio pouet pouet ) On leur raconte blanc à l'interview et le lendemain tu les écoute ou tu les lis Noir c'est Noir !
Tu connais le Film il faut sauver le soldat Ryan : C'est Foupouda !

*Les médias spécialisés dans un domaine professionnel bien précis savent généralement de quoi ils parlent car eux au moins ils savent réellement... Very Happy

Là, c'est un peu différent. Il ne s'agit pas de "commanditer" un doc à quelqu'un d'autre (journaliste ou pas, peu importe) : c'est un sympathisant qui veut s'y coller en ayant un contrôle total dessus.

------------------------


Législation armes
Ce lien, Juste Clique-Le.
avatar
Joel_
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 412
Age : 56
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 08/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Laurent C le Mer 30 Aoû 2017, 20:56

droulz a écrit:sujet très vaste tir et collection...
- tu as des tireurs qui ont des armes de compet et tirs pour le sport (eh oui parce que c'est un sport ceux que beaucoup ont oubliés)
- d'autres qui ont des armes de collection pour le "beau", l'histoire et la sauvegarde du patrimoine (des passionnés comme d'autres collectionnent les vieilles voitures, les timbres etc...) et qui tirent très peu avec des pepères vieux de 100 ans voir plus, juste pour les "faire parler" de temps en temps
- d'autres qui ont les 2, pour tirer pour la compet et le score et pour ce faire plaisir avec des tirs récéatifs avec leurs armes de collection
Justement, mon intervention dans ce post est destinée à faire le tri dans un sujet apparemment très (trop) vaste.
Je sais à peu près ce qui m'attire vers cette passion qui est la votre, mais il faut que ça prenne corps dans des exemples concrets.
Et comme mon métier (et ma passion) c'est de faire des films, je cherche comment faire des ponts de l'un à l'autre.

droulz a écrit:Commence le tir (voir la collection) et tu verras par toi meme le démon qui va entrer en toi Very Happy. En plus en fréquentant les stands et les collectionneurs tu t’apercevras ( si tu n'as pas d'expérience la dedans) que les tireurs/collectionneurs sont des gens très sympas dans leur grande majorité (il y as toujours des c.ns comme partout mais pas le style  gros bousseux débiles qui boivent des bières et vont tirer sur les panneaux comme des gros c.ns voir sur des gens). Tu y trouveras même des érudits sur de nombreux sujets tournants autours du tir et de la collection.
Non !
Un auteur ne peut pas limiter les sujets des films, des livres qu'il écrit aux seuls sujets qu'il pratique.
Sinon, il faudrait être assassin pour écrire un roman noir ou ancien combattant pour écrire un livre d'histoire traitant d'une période belliqueuse (il y en a beaucoup eu !).

droulz a écrit:Autre chose puisque tu en parles (attentats): il faudra un jour que les journalistes (sur ce sujet déjà) parlent honnêtement en disant que les gens qui ont commis ces attentats n’étaient pas licenciés a la FFT et les AK n'étaient pas déclarées dans AGRIPPA. Il faut être précis, impartial et honnête lorsque l'on veut informer les gens parce que pour le moment, il faudrait peut etre plus interdire les voitures/fourgonnette/camion...
Je le répète, je ne suis pas journaliste.
Mais je sais aussi très bien que chaque sujet à son lot de préjugés qui empoisonnent l'auteur qui veut prendre de la hauteur.
L'exemple relativement récent que j'ai en tête, c'est lorsque j'ai fait mon film sur la carrière de Nanard.
Je savais très bien que la question du dopage devait être abordée, non parce que je le voulais mais parce que les co-producteurs de la chaine le voulaient et qu'un certain public n'aurait pas compris qu'on n'en parle pas.
Si tu as un jour l'occasion de voir mon film, tu constateras qu'on a désamorcé la bombe puante avec la complicité rigolarde de Poupou, d'Ovion et Danguillaume et du regretté la Galoche, qui se livraient à un joyeux ping pong sur le sujet.
Pour les AK des terroristes ou des trafiquants, ce n'est pas compliqué de faire la mise au point que tu viens de faire.
Et aussi de citer l'exemple de la Suisse qui m'est chère. 

droulz a écrit:Après si tu veux  discuter de ton sujet en MP, je te répondrai de bonne grâce, je suis tireur pour mon métier (tir à tuer) et collectionneur/tireur (surtout collectionneur pour ma passion). Si ça peut permettre qu'un jour pour une fois il y ait un reportage honnête, impartial ce sera un bon début...
Je ne sais pas ce que c'est que le tir à tuer.
Mais dit comme ça, ça fout les jetons !

Pour le reste, essayer d'être honnête est un minimum, en revanche l'impartialité n'existe pas.
C'est justement l'illusion de l'impartialité qui fait dire des conneries à pas mal de journalistes.
Pour moi, la subjectivité d'un auteur est le premier gage d'honnêteté.
Quand on écrit "je", on s'engage et on se met en jeu, voire en péril.

------------------------

Laurent
avatar
Laurent C
Membre
Membre

Nombre de messages : 54
Age : 51
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 24/07/2017

http://laurentcadoux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Laurent C le Mer 30 Aoû 2017, 21:10

Joel_ a écrit:
Là, c'est un peu différent. Il ne s'agit pas de "commanditer" un doc à quelqu'un d'autre (journaliste ou pas, peu importe) : c'est un sympathisant qui veut s'y coller en ayant un contrôle total dessus.

Merci d'avoir trouvé le mot de "sympathisant".
C'est exactement ça !

Pour dire à peu près justement mon point de vue, j'ai une moitié de moi-même qui me dit que les armes c'est pas bien, que la NRA est une bande fachos, tout ça tout ça.
Et l'autre moitié qui me rappelle que j'ai adoré tirer au FSA, qu'il était plus agréable d'être allongé avec une Nana que de la promener dans ses bras, et qu'un carton plus beau que celui du voisin était comme un sprint à la pancarte (s'il y a des cyclistes qui me lisent) : c'est con mais c'est valorisant.

Le film que j'aimerais faire irait dans ce sens là.
Ne pas faire semblant de ne pas voir ce qui dérange, mais ne pas s'y arrêter.
Essayer de dépasser l'idéologie sécuritaire pour défendre la possibilité d'aimer quelque chose d'a priori peu aimable.

Le chemin d'écriture que j'ai en tête est quelque chose qui s'apparente à une pratique amoureuse qui irait de la répulsion à l'attirance (en plus des cyclistes, il va bientôt falloir un psy pour me lire !).

------------------------

Laurent
avatar
Laurent C
Membre
Membre

Nombre de messages : 54
Age : 51
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 24/07/2017

http://laurentcadoux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  walker33 le Mer 30 Aoû 2017, 21:27

Quand tu dis que la NRA est une bande de fachos, tu es dans le préjugé typique. Comme toute association de ce type, il y a des gens de toutes opinions parmi parmi eux. Il est vrai que les démocrates américains voulant interdire les armes, la NRA veut se défendre mais il n'y a pas que des fachos. 
Quant à l'action des médias, je  rappelle qu'ils ont voulu faire passer Charlton Heston,alors président de la NRA, pour une espèce de néo nazi, raciste et supremaciste alors qu' il a milité toute sa vie contre le racisme et à une époque où c'était beaucoup plus risqué qu'aujourd'hui

walker33
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 608
Age : 54
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Laurent C le Mer 30 Aoû 2017, 21:32

La discussion peut prendre un tour très légèrement tendue, comme je m'y attendais un peu.
Mais c'est justement ces questions qui fâchent qui m'intéressent, parce que ce sont elles qui marquent la ou les frontières entre les pratiquants (et les sympathisants ) et le grand public.
Et c'est par définition ces frontières qu'il faut abaisser pour que le grand public comprenne cette passion.

Pour moi, un tel film documentaire doit être reçu de deux manières : pour les pratiquants, il doit apparaitre comme un reflet fidèle et honnête ; pour le grand public, auquel il est avant-tout destiné, il doit générer une forme d'empathie à l'égard des personnes filmées.
Ainsi, il ne trahit pas les premiers et il stimule les seconds (avec l'espoir de les éduquer, voire de faire rejoindre à quelques uns d'entre eux les rangs des pratiquants).

------------------------

Laurent
avatar
Laurent C
Membre
Membre

Nombre de messages : 54
Age : 51
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 24/07/2017

http://laurentcadoux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  walker33 le Mer 30 Aoû 2017, 21:39

Si c'est dans cette optique, je ne peux qu' adhérer.  Mais les tireurs et amateurs d'armes ont été si souvent trahis et salis qu' ils sont devenus méfiants. Il faut le comprendre

walker33
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 608
Age : 54
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Laurent C le Mer 30 Aoû 2017, 21:44

walker33 a écrit:Quand tu dis que la NRA est une bande de fachos, tu es dans le préjugé typique. Comme toute association de ce type, il y a des gens de toutes opinions parmi parmi eux. Il est vrai que les démocrates américains voulant interdire les armes, la NRA veut se défendre mais il n'y a pas que des fachos. 
Quant à l'action des médias, je  rappelle qu'ils ont voulu faire passer Charlton Heston,alors président de la NRA, pour une espèce de néo nazi, raciste et supremaciste alors qu' il a milité toute sa vie contre le racisme et à une époque où c'était beaucoup plus risqué qu'aujourd'hui


Mais nous avons tous des préjugés.
J'annonce les miens, en précisant bien que je ne les écoute qu'à moitié !
Pour avoir vécu au Canada et voyagé aux USA, mais aussi avoir comme tout le monde vu beaucoup de films américains, j'ai une certaine image du redneck avec sa carabine accrochée à la lunette arrière du Pick-up Ford.
Mais je sais que "Ce n'est pas une image juste, c'est juste une image".

Pour ce qui est des média, dans le cas Heston il faut être précis.
C'est Michael Moore dans Bowling for Columbine.
Bon, c'est du Michael Moore.
C'est a peu près aussi subtil qu'un film de Besson ou une chanson de maitre gims (désolé, je n'arrive pas à lui mettre des majuscules).

------------------------

Laurent
avatar
Laurent C
Membre
Membre

Nombre de messages : 54
Age : 51
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 24/07/2017

http://laurentcadoux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Joel_ le Mer 30 Aoû 2017, 22:01

Je pense qu'un angle d'attaque intéressant serait de dire "oui, les armes (à feu) sont des objets (outils) qui peuvent techniquement permettre de donner la mort mais tous ces utilisateurs (tireurs, collectionneurs, "simples" amateurs...) dans leur pratique ordinaire les détournent de cet usage.

On peut aussi essayer de battre en brèche cette vieille idée de "les armes, c'est conçu pour tuer" (donc, il y aurait quelque chose de malsain à s'y intéresser).

Or, rien n'est plus faux.

Si on tente de catégoriser les armes par utilisation, on a grosso modo :


  • les armes militaires ("de guerre" si on tient absolument à faire peur)
  • les armes de défense
  • les armes de tir sportif/de loisir
  • les armes d'apparat
  • les armes de chasse

Si on examine avec objectivité tous ces cas de figure, les seules qui soient réellement et dès le départ conçues pour tuer sont les armes de chasse, bizarrement les plus faciles à obtenir ou disons les moins strictement réglementées. En fait, une arme de chasse qui ne permet pas de tuer à coup sûr et rapidement n'en est pas une bonne.

Maintenant, en abordant le problème de la chasse, on s'aventure en terrain boueux autant que glissant. Ça dépasse carrément la seule question des armes. Jusque sur nos forums de "fêlés de la gâchette", il arrive d'en voir en venir à s'écharper virtuellement quand le sujet est abordé alors qu'ils sont par ailleurs totalement en phase quant aux armes elles-mêmes.

------------------------


Législation armes
Ce lien, Juste Clique-Le.
avatar
Joel_
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 412
Age : 56
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 08/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  walker33 le Mer 30 Aoû 2017, 22:03

J'ai cité le cas Heston car malheureusement il n'y a pas eu que Michael Moore comme salisseur de mémoire mais il y a d'autres exemples de manipulation. Je me souviens d'un reportage apocalyptique sur des milices d'extrême droite américaines où ils montraient ces fachos s'entraîner à la mitrailleuse. Évidemment ça épouvantail le bon peuple. Sauf que c'était des images prises lors d'un concours de tir aux USA qui n'avait rien à voir avec l'extrême droite. 
Je suis tout à fait favorable à un documentaire honnête qui montrerait les qualités et les défauts des amateurs d'armes et pas un film de propagande tel qu' on en voit trop souvent et pas que sur les tireurs

walker33
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 608
Age : 54
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  walker33 le Mer 30 Aoû 2017, 22:04

J'ai cité le cas Heston car malheureusement il n'y a pas eu que Michael Moore comme salisseur de mémoire mais il y a d'autres exemples de manipulation. Je me souviens d'un reportage apocalyptique sur des milices d'extrême droite américaines où ils montraient ces fachos s'entraîner à la mitrailleuse. Évidemment ça épouvantail le bon peuple. Sauf que c'était des images prises lors d'un concours de tir aux USA qui n'avait rien à voir avec l'extrême droite. 
Je suis tout à fait favorable à un documentaire honnête qui montrerait les qualités et les défauts des amateurs d'armes et pas un film de propagande tel qu' on en voit trop souvent et pas que sur les tireurs

walker33
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 608
Age : 54
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  walker33 le Mer 30 Aoû 2017, 22:09

Les armes de guerre sont aussi une approche intéressante. Nombre d'amateurs d'armes militaires sont avant tout des passionnés d'Histoire qu' elle soit ancienne ou récente. D'autres apprécient la mécanique et les performances. Mais je n"ai jamais vu sur un stand de cinglés de la gâchette rêvant de massacrer leurs prochains

walker33
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 608
Age : 54
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  gavach le Mer 30 Aoû 2017, 22:20

Bonjour Laurent C,

Je trouve votre démarche honorable : enfin quelqu'un qui essaie de traiter un sujet considéré comme "sensible" en ayant la volonté de ne pas dire de bêtises et de coller au plus près à la réalité... Jusqu'ici, j'ai vu tellement de sottises dans la plupart des reportages dédiés aux armes à feu que je ne les regarde plus (désolé, mais j'ai eu ma dose de co...ries).

Sur le volet "tir" : si vous êtes déjà entré dans un stand de tir, vous aurez certainement remarqué que les tireurs sont des citoyens responsables, des gens calmes et pondérés qui s'adonnent à leur passion en respectant scrupuleusement les règles de sécurité et la règlementation sur les armes à feu.
N'en déplaise à certains "journalistes", les "fêlés de la gâchette" ne sont pas parmi nous. La pratique du tir est un loisir (ou même un sport) qui nécessite du calme, de la patience, de la persévérance et une bonne maîtrise de soi. C'est avant tout un exercice de précision et de concentration, pas un défouloir pour "excités du bulbe".

Concernant le volet "collection" : les armes anciennes sont considérées comme des "antiquités" (certaines ont d'ailleurs une grande valeur). Les passionnés qui les bichonnent participent à la sauvegarde du patrimoine national.
Certaines personnes sont amatrices d'objets d'art ou voitures anciennes... La démarche d'un collectionneur d'armes est identique : préserver un objet chargé d'histoire dans son état d'origine.
Bien entendu, une arme peut devenir dangereuse si elle est dans de mauvaises mains... Une voiture aussi, d'ailleurs (l'actualité récente nous le prouve).

Je crains cependant que votre documentaire, s'il révèle (enfin !!!) que les tireurs et les collectionneurs ne sont pas des fous dangereux, n'intéresse ni le grand public, ni les chaines de télévision. Le téléspectateur veut du sensationnel, il faut lui faire peur pour captiver son attention. La "ménagère de moins de 50 ans" aime que la télévision la pétrifie sur le canapé de son salon ou la fasse pleurer à chaudes larmes. Imaginez alors la déception du grand public en découvrant que les amateurs d'armes sont des gens "normaux"... Rien de sensationnel là dedans... Ah ben zut, alors...

Je vous souhaite pourtant de mener à bien votre projet, en espérant me tromper sur son issue. Si vous réussissez, je regarderai le fruit de votre travail avec intérêt.
J'ai participé au sondage et vous dis sincèrement : bon courage (il vous en faudra...).
Cordialement.
Gavach.

PS : faites attention : en se passionnant pour l'airsoft, votre fils va devenir un dangereux psychopathe qui s'entraîne à faire la guerre avec des "quasi-armes" qui tirent des billes en plastique...

lol1

------------------------

avatar
gavach
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 554
Age : 49
Localisation : Languedoc
Date d'inscription : 27/05/2011

http://oldguns-blackpowder.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Joel_ le Mer 30 Aoû 2017, 22:49

gavach a écrit:Concernant le volet "collection" : les armes anciennes sont considérées comme des "antiquités" (certaines ont d'ailleurs une grande valeur). Les passionnés qui les bichonnent participent à la sauvegarde du patrimoine national.
Certaines personnes sont amatrices d'objets d'art ou voitures anciennes... La démarche d'un collectionneur d'armes est identique : préserver un objet chargé d'histoire dans son état d'origine.

Ah, la collection ! Ne pas oublier que les armes considérées anciennes ont été un jour le "nec-plus-ultra-dernier-cri" et que forcément, celles qui sont modernes aujourd'hui seront à leur tour anciennes un jour.

Le Colt 1911 a quand même 106 ans, le Mauser C96 121.

En fait; il faudrait absolument laisser tomber l'équation "collection = armes anciennes", c'est n'importe quoi. TOUT est collectionnable et digne d'intérêt.

------------------------


Législation armes
Ce lien, Juste Clique-Le.
avatar
Joel_
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 412
Age : 56
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 08/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  droulz le Mer 30 Aoû 2017, 22:55

droulz a écrit:Après si tu veux  discuter de ton sujet en MP, je te répondrai de bonne grâce, je suis tireur pour mon métier (tir à tuer) et collectionneur/tireur (surtout collectionneur pour ma passion). Si ça peut permettre qu'un jour pour une fois il y ait un reportage honnête, impartial ce sera un bon début...


Je ne sais pas ce que c'est que le tir à tuer.
Mais dit comme ça, ça fout les jetons !

je précise, je suis soldat (ou militaire, comme on veut) et moniteur ISTC (instruction sur le tir de combat) et TAI (Techniques d'actions immediates) le but étant de tirer le premier et de mettre hors de combat l'adversaire, donc tir a tuer (ça fout pas les jetons c'est juste une vérité, les soldats ne s'entrainent pas pour des concours de tricot), ça ça fait partie de mon métier qui est différent d'une passion pour le tir ludique ou de concours ou la collection (la mienne pour le mauser 98k).
dans la première je m'entraine pour etre le plus efficace possible dans le cadre de mon travail, la seconde est pour discuter, echanger et me faire plaisir sans contrainte (autre que les mesures de sécurités attenant a ce sport/loisir/collection).
avatar
droulz
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 892
Age : 48
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 13/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  gavach le Mer 30 Aoû 2017, 23:11

Joel_ a écrit:En fait; il faudrait absolument laisser tomber l'équation "collection = armes anciennes", c'est n'importe quoi. TOUT est collectionnable et digne d'intérêt.

Oui, en effet...
Je me basais simplement sur la règlementation actuelle, qui limite la pratique de la collection "pure et simple" aux armes anciennes ("armes historiques et de collection" dont le modèle est antérieur au 1er Janvier 1900).
Dans l'esprit du législateur, les armes "modernes" (post 1900) sont plutôt destinées au tir sportif.

------------------------

avatar
gavach
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 554
Age : 49
Localisation : Languedoc
Date d'inscription : 27/05/2011

http://oldguns-blackpowder.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment parler des armes dans un documentaire ?

Message  Laurent C le Mer 30 Aoû 2017, 23:15

droulz a écrit:

je précise, je suis soldat (ou militaire, comme on veut) [...], donc tir a tuer (ça fout pas les jetons c'est juste une vérité, les soldats ne s'entrainent pas pour des concours de tricot)  [...]

Ok.
En fait, pour rejoindre ce qu'écrivait Joel, je pensais chasseur professionnel.

Je croyais me souvenir que la doctrine en matière militaire était (si possible) de blesser plutôt que tuer, d'où mon hésitation à comprendre.
Mais les guerres d'aujourd'hui ne sont pas celles que l'on raconte dans les livres (si tant est que ces dernières soient racontables).
Mais bon, il est vrai que ce n'est de toute façon pas des histoires de tricoteuses.

Et je maintiens que "tir à tuer", ça fout les jetons.
Nous ne sommes pas tous conditionné à accepter ce genre de notion.
C'est là aussi une frontière marquée entre une "pratique" et sa perception par les non-pratiquants.

------------------------

Laurent
avatar
Laurent C
Membre
Membre

Nombre de messages : 54
Age : 51
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 24/07/2017

http://laurentcadoux.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum