Question metallurgique

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  bertrand le Mer 17 Aoû 2011, 14:09

bosco a écrit:merci bertrand pour tes retours de fonte en clair a partir de 5% d apport on est a 10,4 BHN cela est deja un bon depart ,apres tu rajoute 10% d etain ou plus tu reste a
12.5 BHN

C'est ca mais ca n'explique pas pourquoi la fonte d'un melange a 33% d'etain donne 15 BHN (apres la fonte et pas avant, en plus!)....
Que de questions!

bertrand
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 116
Age : 47
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  bertrand le Jeu 18 Aoû 2011, 09:15

byf44 a écrit:salut,
un ami recupère les plombs d'équilibrage de roue de voiture!
et une foi fondu et coulé en balle, il tire ça depuis au moins 10 ans dans son 98k, son mosin, son mauser 1871 et son gras je crois!
recupère des plombs d'équilibrages et fond tout ça!
fait un échantillon et test le, voir si la dureté du mélange plomb de roue est identique à ton mélange!
@+
byf44



Salut,

Je prefere eviter de jouer avec les plombs d'equilibrage, certains contenant des produits pas tres sympas (arsenic entre autres).
Ton ami n'a pas la possibilite de tester la durete de son alliage?

bertrand
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 116
Age : 47
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  cro24 le Jeu 18 Aoû 2011, 11:58

byf44 a écrit:salut,
un ami recupère les plombs d'équilibrage de roue de voiture!
et une foi fondu et coulé en balle, il tire ça depuis au moins 10 ans dans son 98k, son mosin, son mauser 1871 et son gras je crois!
recupère des plombs d'équilibrages et fond tout ça!
fait un échantillon et test le, voir si la dureté du mélange plomb de roue est identique à ton mélange!
@+
byf44

Surtout, surtout, fichez la paix aux plombs d'équilibrage "modernes"!!!!!
J'ai testé cet été: c'est une calamité inutilisable autrement que seul. Et je verrais
plutôt pour arme de poing qu'arme d'épaule par rapport aux distances d'utilisation
cf l'épurage et le poids final.
Dans la littérature, forum US et manuels comme le Lyman castbullet handbook,
ils parles d'alliage 50/50 Pb masses avec +/- 15 BHN au final donc chouette je
fonce!!
J'en ai récupéré et mis en lingots au printemps et aux grandes vacances j'ai allié.
Résultat un poil louche: des lingots très dur coté surface et bien mou au dessous
avec visuellement une limite pas trop franche d'aspect. Comme les même sources
préconisent de rajouter autour de 5% d'étain dans l'optique d'une meilleure homogénéité
de l'alliage, je me suis dépêché de le faire
Et là c'était pire: j'ai eu une sorte de précipité avec cette fois une limite franche.
C'était tellement "réussi" que j'ai pensé devoir tout balancer mais j'ai finalement pu
récupérer le coup en repassant tout mes lingots au creuset. J'ai "découvert" en
surveillant la fonte que le plomb fondait plus tôt que l'alliage de masses. Du coup
à force de patience j'ai pu tout "nettoyer".
Alors évitez vous ca. D'autant que l'alliage pur est très peu dense: des balles de
170 grains "nominal" sortent à 107.... et comme il est insuffisament dense, la louche
RCBS "tombe" au fond ce qui n'arrive pas dans le plomb..., il est très difficile à fluxer
correctement mais, par contre, très dur.

Autrement pour cette histoire de dureté plomb + étain j'ai souvenir, un peu flou ...
du Lyman castbullet handbook et de 13/14 BHN avec 25% d'étain. Rajouter au delà
ne fait plus rien gagner.
Pour les proportions c'est simple: 5% c'est 50 grammes d'étain au kg. La tagette en
a 33g aux 100g donc (100:33) x 50= 151g. C'est la bonne vieille règle de trois. u te
fais des morceaux de 151 grammes et tu complètes chacun en ligot de plomb pour
arriver au kilo. C'est tout bête mais comme les bancs d'école sont loins une fois écrit
dans un coin de l'atelier ca éviter de se prendre le citron à chaque fois. clown Very Happy

Normalement lundi je devrait pouvoir vous faire partager une surprise. J'ai coulé des balles
à 5% pour mon N°1 que j'ai mis sur 1.50 gramme de N130 la même charge qui me donnait
+/- 1850 Fps avec du linotype. Ca fait un groupement d'enfer à 100m sans emplombage.
Sans nettoyage les trois premières balles de 5 se tiennent dans la taille de la mouche, les
deux suivantes filent aux fraises, mais j'ai pas encore pu passer ca au chrony: ca me tarde!!!
cro24
cro24
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 936
Age : 60
Date d'inscription : 12/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  Pocomas le Jeu 18 Aoû 2011, 12:23

Voilà ce qui ressemble à post de référence, merci Cro24 ! Il me tarde de connaître tes résultats avec 1.50 de N130. Cela fait un moment que cela me titille d'essayer cette poudre, en plus cette vitesse de 1850 fps me conviendrait bien. Je ne coule pas (fluctuat Very Happy ) mais j'essaierais bien avec des HN de 180 grains que l'on doit pouvoir pousser jusqu' à 1900 fps.
Pocomas
Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 16062
Age : 64
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  bertrand le Jeu 18 Aoû 2011, 13:52

Excuse-moi d'etre pointilleux, cro24, mais tu pars du principe que le pourcentage d'alliage correspond a un pourcentage de masse et non de volume. J'ai trouve plusieurs references ce week-end sur le net qui indiquent que les alliages dont donnes en pourcentage de volume.
Or, dans ce cas, tes proportions ne sont pas tout a fait exactes et il va de beaucoup :
Sur 1Kg d'alliage a 33% d'etain :
- 33% du poids fait bien 330g d'etain comme tu l'indiques
- 33% du volume fait 242,9g d'etain, soit 24% en masse
On se retrouve donc avec une difference de 9%. Ca peut changer des resultats.

Tres interessant ton info sur la limitation de la durete a partir d'une certaine dose d'etain. Ca confirme bien ce que j'avais constate. Donc, dans mes targettes a 33%, il y a 7% d'etain qui ne sert pas. Crying or Very sad

Si je comprends bien, tu tire du 5% d'etain, donc estime a 10 BHN? Et tu n'as pas d'emplombage? Utilises-tu un gas-check? Parce que si je me plante pas, 1850 fps font bien 563m/s (c'est chaud pour un alliage a 10BHN, non?)
Ca m'interesse car en .323 (justement pour un N°1), le gas-check ne passe pas dans le recalibreur Lee et je m'apprete a tirer sans (a la vitesse theorique de 430m/s).

bertrand
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 116
Age : 47
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  cro24 le Jeu 18 Aoû 2011, 15:03

Bon comme je me suis permis une petite récré je te mets de quoi patienter Wink

Pour le pourcentage masse ou volume en fait je me suis pas posé la question et je n'ai pas
non plus de testeur de dureté. Comme ca fonctionne je fais comme pour le toubib: tant
que je vais pas le voir je suis pas malade :lol!:

Pour le gas-check oui j'en utilise: des Hornady en .30 qui sont posés avec une recalibreuse/graisseuse
Lyman. Vise plutôt ce type équipement si tu veux vraiment suivre cette piste. .323 c'est trop, qui est
pour du 8mm +/- .32, surtout pour la facon de travailler du recalibreur Lee.

Pour la vitesse, une seule chose enfin la principale: la graisse. Parce que là je vois pointer ce truc infame
d'Alox et lui, de mon point de vue, c'est la meilleure solution de dispo pour s'auto-limiter.

Enfin je regarderai un peu plus ce soir mes notes de débutant: là le patron voudrait que je m'occupe un
peu d'autre chose clown



cro24
cro24
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 936
Age : 60
Date d'inscription : 12/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  cro24 le Ven 19 Aoû 2011, 00:31

Arghhh: trop fait de ménage Sad , pour le peu qui en reste c'est des notes de début donc loin dans les
souvenirs et de débutant, pas vraiment complètes...

Au début lorsque j'ai tiré de la balle coulée c'était des balles du moule Lyman 314299 dont j'avais lu qu'il
était fait pour le Lee-Enfield avec le corps à .309 pour tenir sur les rayures. En fait ces moules actuels
sont taillés à .30 donc totalement hors course. Comme c'était avec l'alliage à 5% ca fonctionnait sans
doute pas mal en compression puisque j'arrivais à avoir une précision correcte: le 9 à 100m et aucun
travers. C'était avec de la A0 entre 0.90 et 1 gramme et je ne me rappelle plus les vitesses Embarassed .

J'ai retrouvé un fichier Excel avec des vitesses autour de 1600 Fps qui lui avec sa date devait bien être
avec de la N130 et balle Lyman linotype. C'était un essai graisse avec Alox seul et Alox + bourrage
kapok et graisse Lyman Moly. En dehors du fait que l'Alox me laissait systématiquement du plomb et
la Lyman quelques traces il vaudra mieux que je l'oublie...
C'était l'été dernier ensuite j'ai laissé tomber ces deux graissages et suis passé aux graisses de
White Label Lube co(désolé pour l'adresse tout de suite: me manque encore un jour pour avoir les droits
d'ouverts et mettre un lien Embarassed ).
Là oui: j'ai retrouvé des fichiers avec 1780 à 1850Fps même balle et 2.20grammes de N150 graisse X-lox 2500 plus. Il ne restait plus de plomb mais c'était long, trèèèès long,
à nettoyer.
Maintenant c'est Carnauba Red: pas un pet de plomb, un chiffon avec du Ed's Red, un pour sécher et
ca repart. C'est cette formule et un moule NOE acheté sur le forum US CastBoolit par l'intermédiaire et
sur les conseils de Scibul de TirMailly que je finis quasiment, enfin j'espère, de tester ce w-e.

La graisse et sa quantité en balle coulée c'est une très grande partie de la réussite.
cro24
cro24
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 936
Age : 60
Date d'inscription : 12/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  bertrand le Ven 19 Aoû 2011, 07:43

Merci, cro24, pour tes precisisons.
On peut en conclure que ce qui est Lee (matos et graisse) permet de debuter mais ne permet pas de progresser.
Des qu'on veut aller plus loin, il est necessaire de posseder du materiel d'une autre marque, ne serait-ce que pour utiliser une autre graisse via le recalibreur.
Bon, sachant cela, je vais continuer a decouvrir ce monde du plomb avec Lee puique je n'y suis que depuis quelques temps et que j'ai ce materiel. Des que je me sentirai plus a l'aise, j'explorerai les autres pistes que tu donnes.
Mon Lee-Enfield est en 8*57 JRS, c'est pour cela que je veux utiliser un gas-check en .32. Mais s'il ne passe pas dans le recalibreur Lee .323 c'est parce que le moule utilise n'est pas prevu pour les gas-check je crois (pas de "C" dans le nom sur le site Lee mais un "C" sur la boite...). Je vais essayer de rester en deca de 450 m/s.

bertrand
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 116
Age : 47
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  bosco le Ven 19 Aoû 2011, 10:45

Merci, a toi cro24, pour tes précisions.
bosco
bosco
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2430
Age : 48
Localisation : derrière la porte
Date d'inscription : 17/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  cro24 le Ven 19 Aoû 2011, 10:56

Ah effectivement là c'est ok comme calibre de gas-check: j'ai pareil pour un Lebel en 8-348 qui a besoin
de balles à .325.
Un truc si tu t'embêtes pour bien placer le g-c: fais toi un outil pour les évaser avec par exemple
un chasse-goupille chanfreiné plus épais que le g-c assez léger en lissant bien le chanfrein au papier
à l'eau. Ca fait une opération supplémentaire mais quel plaisir après. Et puis il n'y en que 1000 par boite
de g-c clown
Tant que j'y pense, c'est un tour du même Scibul, que j'ai testé cet été sur deux moules neufs: le NOE
et aussi un Lee. Tu le fait chauffer trois fois sur ton creuset comme si tu allais couler et en le possant de
facon à ce que le plomb une fois fondu le touche à peine. Le moule est assez chaud quand le plomb ne
colle plus après, juste quelques petites adhérances qui partent en frotant au papier journal. Ensuite fais
refroidir chaque fois en le posant par terre sans couler.
Ca fait une sorte de rodage qui fait démouler les balles sans effort. En tapotant léger avec un outil bois
ur l'écrou de la pince le moule s'ouvre sans contrainte et les balles tombent. Ca marche nickel au moins
pour les moules alu.
Bon ca ne sera peut être pas tout à fait comme ca, c'est pas grave: c'est le début Very Happy
C'est lequel ton moule?

Autrement non, non, Lee ne se réduit pas autant que ca, loin s'en faut, mais c'est vrai que sur certains
points comme là il faut passer ailleurs pour progresser.

Edit: il n'y a pas de quoi Bosco Question metallurgique - Page 2 567248
Je ne déteste pas du tout partager et c'est aussi un retour: mon expérience doit beaucoup aux bonnes
volontés des forum. Question metallurgique - Page 2 254249
cro24
cro24
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 936
Age : 60
Date d'inscription : 12/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  bertrand le Ven 19 Aoû 2011, 17:43

Eh bien , que d'informations! Merci, ça servira forcément.

Pour le Lee Enfield, mon moule est le C324-175-R de chez Lee (marquage du carton). Sur le site, il est intitulé 324-175-R donc je ne sais pas vraiment si on peut y coller un gas-check au c... (chez Lee, il semble que la lettre C signifie prévu pour un gas-check). J'ai bien essayé mais avec un gas-check, ça ne passe pas dans le recalibreur Lee en .323 (il passe dans le recalibreur en .327 pour mon lebel).
Comme ça ne passait pas, j'ai fait sans et j'ai tiré ça aujourd'hui (0.85g de A0 + kapok). Départ, 100m, 15 tirs, zéro trous.... Je suis donc passé à 50m : 10 tirs, zéro trous... Je n'avais que 25 cartouches prêtes. Je ne sais pas où sont passées les balles pale . Elles partaient bien dans les talus de tir car je voyais la poussière voler, et puis dans le cas contraire, j'aurais arrêté, sécurité avant tout. Mais impossible de les placer dans le carré de ma cible. Je reste perplexe.

bertrand
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 116
Age : 47
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  Invité le Sam 20 Aoû 2011, 14:43

La dureté est une chose,
la température de fusion une autre.
pour mes tubes je tiens aussi compte de la température.
Un alliage avec plus de 5% d étain ,même durci a l antimoine,
aura une température de de fusion moindre et donc emplombage
garantie.
Plomb pur:326 °
antimoine:630 °
étain :232 °
Le point de fusion de l alliage te donnera une idée
de sa composition. Question metallurgique - Page 2 254249

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  Invité le Sam 20 Aoû 2011, 15:15

si je puis me permettre Question metallurgique - Page 2 942193 http://fr.wikipedia.org/wiki/Eutectique

"Brasure (incorrectement nommé soudure): Le métal d'apport est constitué par un alliage, souvent d'étain (à raison de 2 à 63 %) avec le plomb, à bas point de fusion (185 °C)."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  Invité le Sam 20 Aoû 2011, 15:43

Pour ceux qui aiment :
http://www.bertrandias.fr/index.asp?id=354&id_sous_menu=6
Question metallurgique - Page 2 254249
Sur ce tableau on voit bien un cerro dureté 14
qui est liquide au delà de 57 °,
pour donner une idée...
http://www.bertrandias.fr/index.asp?id=352

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  bosco le Sam 20 Aoû 2011, 16:21

et c est reparti pour s arracher les cheveux
bosco
bosco
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2430
Age : 48
Localisation : derrière la porte
Date d'inscription : 17/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  bertrand le Sam 20 Aoû 2011, 17:31

bosco a écrit:et c est reparti pour s arracher les cheveux

C'est pas faux! :P
Heureusement que je n'en n'ai plus....

bertrand
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 116
Age : 47
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  bosco le Sam 20 Aoû 2011, 19:12

moi non plus
bosco
bosco
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2430
Age : 48
Localisation : derrière la porte
Date d'inscription : 17/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  cro24 le Sam 20 Aoû 2011, 21:06

Et voilà: j'ai préféré partir au stand que te répondre aussitôt vu ton post cet après midi et ya plein
de trucs venus depuis. Very Happy
C'est vrai Manitou que les températures de fusion entre le métal pur et l'alliage sont souvent
surprenantes et souvent plus basses pour l'alliage, c'est bien tout ce que mes maigres
connaissances mais ce qui est sur c'est que ce n'est pas du tout une garantie d'emplombage.
En 7x57R j'ai eu des vitesses au chrono de 2000/2050fps soit 610m/s +/- sans aucun emplombage.
La graisse: c'est elle qui fait la différence Wink

Autrement pour ton rechargement Bertrand: 0.85 c'est très certainement léger et en plus tes balles
ont du passer entre les pattes de la cible.
Par contre, ca c'est justement un truc que j'ai appris au tout début vers 2001 par les forum poudre
noire, lorsque tu fais une recherche de charge il faut faire avec ce qui est appelé ailleurs un escalier
Il faut partir de la charge la plus proche dans la table concernée ou avec celle d'une recette connue
comme avec la A0 où la fourchette communément admise est entre 0.80 et 1 gramme et faire des
charges tout les 0.03(perso)/ 0.05 grammes.
En poudre noire qui laisse pas mal de "marge", cf tassement bourre..., 5 charges par poids c'est
souvent bien. En PSF j'ai trouvé dans un petit bouquin US une méthode où ils préconisent une seule
cartouche par charge. Au tir ca produit un "nuage" dans le quel il suffit de sélectionner les 3/4
qui ont fait un groupement. Ensuite on peut faire avec ces charges sélectionnées 5 cartouches de
chaque et voir si la pioche est bonne. C'est seulement après cette étape qu'on peut faire des
cartouches à pleine boite.
Enfin si elle a réussi, mais depuis que je l'ai "decouverte", et sur 5 rechargements, impeccable. Il n'y a
que sur mon Lebel où j'ai quelques doutes mais j'ai eu droit au même service: cible trop loin, que toi
plus un souci de balle. J'ai voulu vite faire et siégé mes gas-check tels que. Résultat pour les avoir
bien "déquerre" avec la base de la balle j'ai sans doute du un peu ecraser les balles dans la recalibreuse
et certaines forcent au chambrage. Vitesse et précipitation Embarassed
Pour ce qui est du moule, il est bien donné avec gas-check donc pas de problème. Mais fait toi un
"évaseur" autrement c'est la galère pour le mettre correctement. Surtout que le recalibreur Lee,
contrairement à une graissuese-recalibreuse, le prend à rebrousse poil: ca aide encore moins.
Bon courage
cro24
cro24
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 936
Age : 60
Date d'inscription : 12/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  bertrand le Sam 20 Aoû 2011, 22:40

Merci cro24 de ta réponse. Ca tombe parfaitement bien car j'ai coulés de nouveaux projectiles aujourd'hui et je projetai de les monter demain.
Déjà, pour la fonte, ça va beaucoup mieux.J'ai choppé le coup de main pour ne pas jeter une balle sur deux et surtout, pour avoir des poids de balle assez proches. Ma première fonte, lors de laquelle je ne maîtrisais trop les températures, m'a donné des poids de balles pour le lebel de 2.80g à 3.40g.... Aujourd'hui, je reste dans une fourchette de 0.1g sur l'ensemble de la fonte.

Donc, je vais m'occuper du rechargement du 8X57 JRS pour le Lee Enfield en utilisant la méthode de l'escalier comme tu le préconise. Ce sera la première fois car jusqu'ici, j'avais du avoir de la chance car je n'en avais jamais eu besoin. Par contre, pour le gas-check, je suis tout de même perplexe, la base de la balle est très courte et ne présente pas une section conique, contrairement aux autres moules pour lesquels je suis sur d'avoir un gas-check. Bah! Je vais ré-essayer.

Je vous tiens au courant pour bénéficier de vos expériences respectives.

bertrand
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 116
Age : 47
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  cro24 le Dim 21 Aoû 2011, 13:50

bertrand a écrit: ...//...
Déjà, pour la fonte, ça va beaucoup mieux.J'ai choppé le coup de main pour ne pas jeter une balle sur deux et surtout, pour avoir des poids de balle assez proches. Ma première fonte, lors de laquelle je ne maîtrisais trop les températures, m'a donné des poids de balles pour le lebel de 2.80g à 3.40g.... Aujourd'hui, je reste dans une fourchette de 0.1g sur l'ensemble de la fonte.
...//...
Je vous tiens au courant pour bénéficier de vos expériences respectives.

Ha ca la fonte!!!... Garde 2/3 balles qui te conviennent aujourd'hui et ressort les dans 1 ou 2 ans: c'est
les plus vilaines que tu auras et remettra au creuset aussitôt!!! Very Happy
Autrement pour la "réservation" gas-check sur ton moule c'est bien possible que tu n'est rien : sans
doute une erreur d'emballage? Regarde sur un des flancs de ton moule normalement il doit y avoir une
référence, soit un nombre à 5 chifres soit le "nom" du moule et compares sur le site Lee sous ce
lien: Bullet Casting
J'ai découvert, après avoir nettoyé me lunettes Question metallurgique - Page 2 335982 , que tu avais et rechargeais balle plomb moule
Lee un Lebel en 8/348. C'est donc avec le C329-205 qui lui est aussi avec g-c. Donc effectivement à
comparer: pas d'erreur.
Remarques que si tu t'en tiens à la A0 qui ne développe des vittesses faibles et avec un bourrage
kapok le gas-check n'est pas absolument obligatoire si tu n'as pas d'emplombage puisque dans
ce cas il ne sert que comme segment racleur.
Bon ben bonne suite
cro24
cro24
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 936
Age : 60
Date d'inscription : 12/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  bertrand le Dim 21 Aoû 2011, 17:38

Merci pour le lien, c'est parfait pour répondre à mon interrogation : gas-check prévu... Je vais donc forcer sur le recalibrage pour que ça passe. Et celles que j'ai déjà passée dans le recalibreur ne peuvent plus accueillir de gas-check car le fond est tassé par le poussoir.

Je pense n'avoir pas assez mis de kapok car mon canon est emplombé comme jamais. Je suis encore en train d'y travailler pour ressortir des patchs propres...

bertrand
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 116
Age : 47
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  cro24 le Dim 21 Aoû 2011, 22:50

bertrand a écrit:Merci pour le lien, c'est parfait pour répondre à mon interrogation : gas-check prévu... Je vais donc forcer sur le recalibrage pour que ça passe. Et celles que j'ai déjà passée dans le recalibreur ne peuvent plus accueillir de gas-check car le fond est tassé par le poussoir.

Je pense n'avoir pas assez mis de kapok car mon canon est emplombé comme jamais. Je suis encore en train d'y travailler pour ressortir des patchs propres...

Fait toi l'évaseur de gas-check. Si, si j'insiste Wink
J'ai commencé à faire une cartouche pour mon Lebel et je n'arrive pas franchement à un résultat
justement parce que j'ai voulu insister comme ca.
L'alliage plomb/étain est très mou!!! Résultat la .329 passe nickel au recalibrage mais est très juste pour
la chambre. Le moindre coup de trop, et c'est ce que tu as avec le tassement du talon de tes balles,
donne des cartouches qui chambrent de librement à plus ou moins en force parce que la partie ogive
de la balle force avec forcément des pressions hératiques et un arrosage de la cible.

Autrement pour l'emplombage j'ai bien peur que tu n'aies pas mieux tant que tu ne pourras pas utiliser autre
chose que l'Alox....
Comme je peux maintenant poster des liens cheers , voilà celui de Withe Label Lube: le lien
Si tu as un compte Ebay voilà une de leur offre "découverte": lien Ebay
J'ai aucune action chez eux clown juste, et encore aujourd'hui, que c'est ce que j'ai eu de mieux après
quatres autre essais: Alox, Alox+talc, RCBS verte et Lyma Moly. Comme elles fonctionnent je sais même
plus ce que ca veut dire emplombage. Faut pas s'en priver!!
cro24
cro24
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 936
Age : 60
Date d'inscription : 12/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  bertrand le Lun 22 Aoû 2011, 07:56

Si je comprends bien, cro24, l'evaseur de gas-check ne sert qu'a faciliter la mise en place de la coupelle au cul de la balle. Par contre, ca ne m'apportera rien de plus pour le passage dans le recalibreur? Mais je vais le faire, ca semble tellement te tenir a coeur que ca doit vraiment changer la vie. Wink

Pour la graisse, ca m'embete de changer de materiel maintenant. Ca veut quand meme dire acheter une presse et les recalibreurs ad-hoc. Tant pis, je gratterai un peu plus pendant encore un certain temps. Mais l'emplombage de Lee-Enfield est surtout du, je pense, a l'absence de gas-check. Dans le Lebel, avec gas-check, je n'ai pas eu a faire face a un tel degres de salissure.

J'ai moi aussi, un forcement lors du chambrage dans le Lebel (cf. http://www.tircollection.com/t7777-tension-de-collet-et-balle-plomb) mais il est constant. Ca ne se solde pas par un arrosage de la cible, surement parce que le forcement est constant. Au contraire, je suis surpris par la qualite des groupements (mieux qu'avec d'autres armes et balles blindees). Peut-etre un plus pour le recalibreur Lee? Very Happy

Merci encore pour les liens. Ils sont bien utiles. J'ai encore decouvert que je pouvais positionner un gas-check sur une balle qui, je pensais, ne pouvais pas en avoir (312TL-160-2R).

bertrand
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 116
Age : 47
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  cro24 le Lun 22 Aoû 2011, 10:08

Et voilà: avant de, bien, lire j'ai baissé la tête et foncé et ca fait comme toujours: la tête dans le mur!!!
J'ai pensé avec mon matériel alors forcément...

Oui c'est juste pour faciliter la mise en place, ca fait pas accéder au paradis: pour ca y a le temps clown
Et effectivement ca ne changera rien avec ton recalibreur.
Pour le matériel j'ai, surement comme bien d'autres, aussi commencé comme ca et gratté. C'est pas bien
méchant mais c'est vrai que dans le Lee-Enfield, au moins en .303, et sa chambre militaire ca aide pas
du tout. Il faut une balle qui obture très vite et les moules courrant ont l'ogive souvent trop fine avec
risque fuite de gazs et emplombage au final. C'est possible que tu aies ca aussi avec le 8x57. le Lebel
a l'air beaucoup plus, voire pour le coup trop, serré.
Tu peux essayer un "décolant" dont la formule fait le tour des forum US: le Ed's Red.
C'est du White Spirit + pétrole pour lampe + acétone + huile pour boite automatique Dexron 2 ou 3. Il faut un quart de chaque. Ca plus tout de même la brosse bronze et le plomb n'a qu'à bien se tenir Very Happy .
Ca coute des queues de cerise et en plus c 'est un excellent nettoyant.
Bon au moins tu as une idée de ce que le Père Noël pourrait mettre dans la hote.
Parce que tu y croies hein? moi j'ai jamais arrêté :lol!:
cro24
cro24
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 936
Age : 60
Date d'inscription : 12/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 2 Empty Re: Question metallurgique

Message  bertrand le Mer 24 Aoû 2011, 18:09

Pourquoi? Il y aurait un problème avec le père Noël?

Bon, méthode de l'escalier mise en oeuvre conformément aux conseils pour le 8*57JRS : cartouches chargées de 8.00g à 1.00g avec deux cartouches tous les 0.01g (balles de 161gr). J'ai rajouté quelques cartouches supplémentaires à la charge de départ au cas où je doive chercher où vont les balles...
Sinon, j'ai quand même réussi à placer un gas-check au cul des balles. Donc, un premier passage au recalibreur qui force et recalibre uniquement le plomb, positionnement du G-C et un deuxième passage au recalibreur sans que ça bloque cette fois.

C'est OK. Il ne reste plus qu'à tester tout ça. Peut-être vendredi. A plus et merci pour les infos (recette du nettoyant à tester aussi avec beaucoup d'interet).

bertrand
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 116
Age : 47
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum