Question metallurgique

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Question metallurgique - Page 3 Empty Re: Question metallurgique

Message  bertrand le Ven 26 Aoû 2011, 19:09

Comme prévu, j'ai tiré aujourd'hui avec le Lee-Enfield en 8*57JRS a partir des projectiles précédemment coulés (avec gas-check).
Le résultat est parfait. Je n'ai eu aucun tir dans le vide : point visé, point touché. Par précaution, je m'étais mis à 50m (précédent tir hors cible.... sans explication).
Rechargement de 0.80g à 1.00g en 2 cartouches tous les 0.01g. Voici le résultat (visée sous le visuel) :
Question metallurgique - Page 3 2wqh3k0

Dernière petite question, comment analyseriez-vous ça, vous? Surtout, quelle conclusion en tirer?

PS. le mélange donné par cro24 est excellent pour le nettoyage. J'ai vu une bonne différence.

bertrand
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 116
Age : 47
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 3 Empty Re: Question metallurgique

Message  cro24 le Lun 29 Aoû 2011, 14:34

Salut Bertrand
Désolé pour le "silence" mais pas eu trop trop le temps ni de surtout de quoi pouvoir suffisament
bien visionner ta cible telle que. Là je me la suis passée sous Photoshop: c'est un poil mieux Very Happy

Alors donc pour ce que j'en dirai c'est que faire deux cartouches n'est pas vraiment nécessaire
avec la méthode: le deuxième impact peut très bien "polluer" pour diverses raisons.
Ensuite pour un premier essai qui doit dégrossir, tout les 0.01 te double la mise dans le même
sens: 0.03/0.05 suffit. C'est après que tu peux affiner autour de la charge qui parait la plus
satisfaisante.
Bon je dis ca mais pendant longtemps, enfin c'est tout à fait relatif: je tire seulement depuis
10ans clown , j'ai fait avec 5 cartouches tous les 0.05... maintenant je me tiens avec une
tous les 0.03 et j'amène une autre arme parce que faire le déplacement pour 10 cartouches...

Autrement c'est pas parce que la "théorie" est un peu bousculée, il y a quand même de quoi
utiliser Very Happy
Si je devais faire une suite: étaler trois lots de 5 de 0.88, 0.90 et 0.92 qui sont bien regroupés
Les deux 0.89 qui se sont échappées ont du le faire pour cause de manque de nettoyage.
Comme tu as de l'emplombage, il doit falloir nettoyer assez vite, en tous cas au moins entre
deux lots, deux coups ca peux faire beaucoup.
Tu verras avec sur les lots de 5. En principe ca groupe et dès que ca va plus ca sort assez
nettement. J'ai eu ca sur un essais de charge: sur 5: 3 cartouches bien groupées les deux
suivantes dégageaient. Le passage au chrono le fait bien voir: dans l'essai que j'ai posté c'était
avec deux gorges graissées. La première est sûrement pour le tireur mais la dernière est bien "out".

Voilà, voilà allez à +
cro24
cro24
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 936
Age : 60
Date d'inscription : 12/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 3 Empty Re: Question metallurgique

Message  bertrand le Lun 29 Aoû 2011, 15:49

Salut, cro24 et merci d'avoir pris le temps de répondre.

Comme d'habitude, tes réponses entrainent d'autres questions.
Pourquoi avoir choisi les charges de 0.88 à 0.92? Je présume que c'est parce que ce sont celles qui sont les plus proches du centre (et qu'elles sont plus ou moins groupées). Seulement, je tirais à 50m et la partie visée était le bas du visuel mais ma distance de tir habituelle sera de 100m. Je présume donc qu'il faudra recommencer la manip à ma distance de tir usuelle? Sinon, telle quelle, on prendrait donc plutôt les charges de départ, soit de 0.80 à 0.84 par exemple (soit au point visé et assez groupées).

Ensuite, tu présumes que les charges à 0.89 sont décalées car tributaires d'un emplombage du canon. Or, je n'ai effectué aucun nettoyage du canon lors du tir (ni avant ni aprés la charge de 0.89). Quid?

Bon, si je reprends la manip à 100m, je suivrai tes conseils et je ferai des lots séparés de 0.03g avec une seule cartouche par lot. Si je comprends bien, c'est pour découvrir la charge qui approche du centre de la cible. Ensuite, les lots de 5 cartouches permettront de choisir la charge qui groupe le mieux. Cette méthode doit être expliquée dans le Halo, il faudra que je l'explore de nouveau et mieux... Embarassed

bertrand
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 116
Age : 47
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 3 Empty Re: Question metallurgique

Message  cro24 le Mar 30 Aoû 2011, 01:00

Bon, c'est pas facile de s'expliquer par écrit mais on va voir pour le mieux Very Happy

Là normalement tu as ce qu'il te faut que ca soit pour 50 ou pour 100 m.
Le principe de cette méthode c'est d'avoir un éventail de charges qui permette d'obtenir le chargement
qui va grouper en restant dans les limites de sécurité des tables données dans les manuels.
Avec la A0 on en trouve rarement mais l'expérience des rechargeurs donne une fourchette entre 0.80 et
1 gramme. Donc on commence en bas et on monte un escalier.
Peu importe où se fait le groupement sur la cible: ca c'est une affaire de réglage des éléments de visée.
Et vu que ton Lee-Enfield tire "droit" il n'y a pas besoin de toucher au guidon: il ne te reste plus qu'à
ajuster sa hausse qui permet des réglages très fins.

En faisant une seule cartouche par chargement tu vas avoir un nuage de trous comme celui que tu as en
dispersion plutôt verticale. Les charges à retenir dans ton tir sont celles qui se regroupent comme ici les
0.88, 0.90, 0.91 et 0.92. Avec les charges retenues tu peux continuer à 50m sans problème puisque le fusil y est réglé. Ca te fera de jolis groupements bien serrés: ca fait toujours plaisir Very Happy

Avant chaque série/charge nettoies bien ton canon et sèches le: le nettoyant fait "glisser" la première balle
hors groupement.
Au tir sur tes 5 cartouches surveilles celle qui va s'écarter. Peut être la 3eme, 4eme ou aucune: c'est avant
celle là que tu devras nettoyer ensuite quand ton chargement sera au point. Si c'est aucune tant mieux mais
c'est bien de nettoyer tous les 5 tirs. Nettoyer ca vaut aussi bien pour la crasse "normale" que pour des
traces de plomb. Comme tu disais en avoir c'est pour ca que j'ai repris mais c'est pas une "obligation" Wink Very Happy

Autrement que tu dis dans le Halo, que j'ai mais pas lu plus que des extraits, cette méthode est décrite: j'ai repris vite fait le bouquin pour voir. Mais c'est fait trop "inutilement" compliqué.
"Inutilement", que je met bien entre guillemets, et compliqué parce que la base se fait avec un chronographe
et un palmer. Ce que j'avais trouvé pour le même principe dans le bouquin US n'en avait pas besoin.
Les marches de l'escalier doivent donner dans l'idéal des écarts de vitesse autour de 10 m/s. C'est ce qu'un
rechargeur essai d'avoir comme écart maxi dans le rechargement qui va le mieux dans son arme en faisant
toute une série d'opérations sur ses étuis, en choisissant ses composants, etc. Le palmer est utilisé pour
mesurer à la base de l'étui afin de détecter une surpression. Ok mais sans compter que seulement faire la
mesure pile au même niveau sur la table de tir c'est pas gagné, il reste encore nos chambres qui ne sont
pas mauvaises mais tout de même assez éloignées des caractéristiques de chambre "Match".
Pour la surpression surveiller les amorces, et j'ai donné copieusement pour avoir suivi par inexpérience,
et aussi entêtement, les conseils d'une personne très avisée de TirMailly, est déjà une très bonne indication.
cro24
cro24
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 936
Age : 60
Date d'inscription : 12/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 3 Empty Re: Question metallurgique

Message  bertrand le Mer 31 Aoû 2011, 08:19

Merci cro24 de ton retour.
Bon, j'ai bien compris ce que tu voulais dire. C'est OK, à moi de jouer maintenant.
Cependant, deux petits points (sinon, ce serait pas rigolo) :
- j'ai la joie et l'avantage de disposer d'une hausse bloquée à 300m sur le Lee. A cause de ça, et sauf bricolage à venir, je ne dispose pas d'un réglage fin en hauteur. C'est d'ailleurs un point qui m'a toujours laissé réveur, ce bloquage à priori de la hausse, au lieu de laisser ça à un éventuel chasseur. M'enfin, le monde est trop injuste! Donc, sauf déblocage, je vais jouer avec la charge pour centrer en hauteur.
- pour l'emplombage, la mise en place du gas-check a réglé le problème. Je n'ai plus d'encrassement supérieur à la normale (tant mieux parce qu'un nettoyage tous les 5 coups mettrait ma patience à rude épreuve.
Sinon, comme pour toi, les choses trop compliquées, je les laisse à d'autres. Je ne dispose pas d'un chrono et les chambres de mes armes doivent avoir de sérieux décalages avec les normes (fabrications militaires oblige). Donc, je m'attache également à l'état des amorces pour détecter une éventuelle surpression.
Pour finir, cette petite recherche de la charge idéale m'a bien plus et j'ai bien envie de tenter la même chose avec toutes mes armes (chose que je n'avais jamais faite depuis plus de 20 ans de rechargement Embarassed ). Ou en tout cas, avec ma deuxième arme qui pourra tirer du plomb : le Lebel.

bertrand
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 116
Age : 47
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 3 Empty Re: Question metallurgique

Message  cro24 le Mer 31 Aoû 2011, 23:53

Gardes le cap du rechargement qui groupe Wink
Si tu prends celui qui tape où tu vises ca fera un nuage désespérant à 100m.
Vises plutôt le bricolage :bravo:
Pour le nettoyage, c'est pas méchant: juste un patch "humide" recto/verso et un sec pareil et ca repart
Tu verras quand tu tireras des séries un peu longues: à un moment le gas-check ne peut plus "suivre"
et les balles partent vers 4 coins de la cible!!
En tous cas tu voies tes essais me confirment un truc: j'ai commencé comme toi dans mon N°1 : balle
plomb/étain+ gas-check + A0 + Alox. J'avais un emplombage énorme mais une balle dont l'ogive était
très sous-calibrée. Avec une balle qui obture dès le départ on a plus vite zéro plomb. La graisse et
l'utilisation de balle 100% linotype avait rattrappé le coup mais quand tout va bien c'est les performance
qui peuvent doubler.

Pour ta hausse: elle est bloquée comment? Si tu peux mettre une photo pour voir ce qu'il faut dégommer ou remplacer.

Autrement j'ai aussi un Lebel en 8x348 que j'ai commencé à "dégrossir" avec la balle Lee 329-205-1R mais
le chargement n'est pas encore très fiable.
La balle est très proche des côtes du canon et j'ai eu des difficultés pour le recalibrage avec au final des
ogives un peu déformées/gonflées coté pointe. Le résultat me vaut un enfoncement supplémentaire +/- au
chambrage et forcément des pressions aléatoires.
C'était dû à un alliage foireux qui a rippé aux déchets Twisted Evil
cro24
cro24
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 936
Age : 60
Date d'inscription : 12/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 3 Empty Re: Question metallurgique

Message  bertrand le Jeu 01 Sep 2011, 08:47

Salut cro24,

D'accord, je suis ton conseil et je garde la charge qui groupe et non celle qui centre (quoique dans le cas du Enfield, c'était sensiblement le même). Je bricolerai donc ma hausse. Ce n'est pas compliqué car il s'agit juste d'un rivet acier qui prends la planche et le curseur. Je peux l'enlever facilement, c'est juste qu'il faut que je m'y mette avec le matériel qui va bien et la délicatesse qui va bien aussi pour ne pas faire de dégats...
Pour le nettoyage, c'est vraiment rassurant ce que tu dis là. Je m'attendais au nettoyage poussé que je pratique en fin de séance. Dans ce cas, il ne s'agit que de deux aller-retours rapides, ça va bien, c'est faisable simplement.

Mon Lebel, également en 8*348W donne de bons groupements : dans un cercle de 10cm à 100m, couché sans bretelle tant que le canon n'est pas trop chaud, soit une vingtaine de balles (ou tant qu'il n'est pas trop sale? Tu m'a ouvert une piste à ce sujet...). La charge utilisée est de 1.00g de A0 pour la même balle que toi (pris au hasard de mes lectures mais je vais me lancer dans la recherche de la bonne charge, en espérant que ça améliore encore les choses Shocked ). La balle est coulée avec mon mélange plomb-étain à 15BHN, passée au recalibreur Lee en .329. Du coup, elle correspond parfaitement au diamètre du canon à fond de rayures (pour le Enfield, c'est pareil mais en .324) et ça se passe bien.
Ta déformation me fait penser que le principe du recalibreur Lee, pointe en avant n'est peut-être pas le plus mauvais (l'étirement se fait en chargeant l'arrière, ça me parait plus approprié. dans le sens de l'effilement, quoi).

bertrand
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 116
Age : 47
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 3 Empty durete ogive

Message  lespaulfus le Lun 17 Oct 2011, 23:47

quelqu'un a t'il déja coulé des ogives plomb étain et zinc vu sa dureté et sa t° de fonte a 420° c'est peut être pas incohérent.
Je coule d'habitude comme bertrand a 5% étain pour du 38 avec aloxage.
La je voudrais couler de la 30 30 flat nose.


Dernière édition par lespaulfus le Mar 18 Oct 2011, 21:12, édité 1 fois (Raison : correction)

lespaulfus
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 157
Age : 53
Date d'inscription : 27/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 3 Empty Re: Question metallurgique

Message  Invité le Mar 18 Oct 2011, 08:57

le zinc est plus cassant je pense que l'étain, plus cristallin, il faudrait voir les différences mécaniques entre le bronze (étain) et le laiton (zinc).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 3 Empty Calculer le poids d"un mélange.

Message  lespaulfus le Mar 18 Oct 2011, 22:37

Quand on a 1 kg de plomb a 6% d'étain ,on a 60gr.
1000gr multiplié par 6%ou encore0,06 =60gr
Donc si j'ai 60gr et que je le divise par 0,06 je retrouve mes 1000gr
donc si j'ai x grammes d'étain et que je les divise par le pourcentage sous sa forme décimale j'obtiens le poid totale du mélange.
si dans une targuette il y a 50gr d'étain et qu'on veut un mélange a 6%
cela donne 50 :0,06=833gr pour le poid total
voila on a le poid totale et le poid d'étain.

lespaulfus
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 157
Age : 53
Date d'inscription : 27/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 3 Empty Re: Question metallurgique

Message  cro24 le Jeu 20 Oct 2011, 16:39

cro24 a écrit: ...//...

Surtout, surtout, fichez la paix aux plombs d'équilibrage "modernes"!!!!!
J'ai testé cet été: c'est une calamité inutilisable autrement que seul. Et je verrais
plutôt pour arme de poing qu'arme d'épaule par rapport aux distances d'utilisation
cf l'épurage et le poids final.
Dans la littérature, forum US et manuels comme le Lyman castbullet handbook,
ils parles d'alliage 50/50 Pb masses avec +/- 15 BHN au final donc chouette je
fonce!!
J'en ai récupéré et mis en lingots au printemps et aux grandes vacances j'ai allié.
Résultat un poil louche: des lingots très dur coté surface et bien mou au dessous
avec visuellement une limite pas trop franche d'aspect. Comme les même sources
préconisent de rajouter autour de 5% d'étain dans l'optique d'une meilleure homogénéité
de l'alliage, je me suis dépêché de le faire
Et là c'était pire: j'ai eu une sorte de précipité avec cette fois une limite franche.
C'était tellement "réussi" que j'ai pensé devoir tout balancer mais j'ai finalement pu
récupérer le coup en repassant tout mes lingots au creuset. J'ai "découvert" en
surveillant la fonte que le plomb fondait plus tôt que l'alliage de masses. Du coup
à force de patience j'ai pu tout "nettoyer".
Alors évitez vous ca. D'autant que l'alliage pur est très peu dense: des balles de
170 grains "nominal" sortent à 107.... et comme il est insuffisament dense, la louche
RCBS "tombe" au fond ce qui n'arrive pas dans le plomb..., il est très difficile à fluxer
correctement mais, par contre, très dur.

...//...

Je me cite ca m'évite de radoter clown

Mauvaise idée pour le zinc: j'ai essayé volontairement sans le faire exprès grace à des masses d'équilibrage "modernes"
et "frappées" Zn
He bien c'est le ca.. heu... la cata!!!
Par contre ca pourrait, peut être, être sympa: un collègue du stand a testé dans un échantillon de balles que je lui avais
passé pour essais: 44 brinnels!!!!!
Mais de mon expérience et avis il vaudrait mieux utiliser du matériel de fonte réservé pour cet alliage et je déconseille
très vivement d'utiliser ca dans un moule alu: il faut des températures élevées et il s'en "colle" facilement sur ce type
de moule où c'est difficile à retirer sans risque de dégats. J'ai un Lee qui est sans doute "cuit" grace à cet "essai".
Mais ca a failli être un NOE custom bien plus précieux et nettement plus cher!!!
cro24
cro24
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 936
Age : 60
Date d'inscription : 12/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 3 Empty Re: Question metallurgique

Message  ushiro le Jeu 20 Oct 2011, 19:32

J'utilise parfois les masses d'équilibrage (un ami mécanicien auto me les garde).
Il faut tout d'abord essayer de lire ce qui est écrit dessus.
Certaines sont en étain pur : Marquées Sn,
Certaines contiennent du zinc : Marquées Zn et autre chose,
Certaines sont carrément en ferraille : Marquées Fe et autre chose.
On trouve de plus en plus de celles-ci.
Je vire systématiquement les Zn et les Fe. Les premières ont du mal à fondre et donnent des alliages trop légers, les secondes ne fondent pas du tout et flottent sur le bain.
Celles que je n'arrive pas à "lire" sont passées à la pince coupante : Si la pince mord dans l'alliage, je la mets dans le bain, si elle ne mord pas : Poubelle de recyclage.
Celles qui sont en étain pur vont durcir le plomb pur à 5% en poids, les autres vont directement au lingotage et j'obtiens des ogives assez dures sur lesquelles je pose quand même un gaz check.
Ca marche assez bien en 44 MAG (gonflé à 433 pour la Rossi Inox Rifle), en 284 et en 309 avec la dose de A0 qui va bien et des tirs à 100 mètres maxi (Winchester 1892, MAS Fournier et K31) mais je n'ai jamais pu fabriquer une flat nose correcte pour ma Winchester 1894 en 30/30 en 308.
Avec elle, ça se balade en cible. J'ai essayé les 309 du K31 en les introduisant par en haut mais ce n'est pas mieux.
Si quelqu'un a réussi un rechargement correct de 30/30 (avec n'importe quelle poudre), je suis preneur.
ushiro
ushiro
Membre
Membre

Nombre de messages : 98
Age : 65
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Question metallurgique - Page 3 Empty Re: Question metallurgique

Message  gdz75 le Lun 27 Avr 2015, 11:57

Bonjour à tous,
 
Hier, j'ai lu ce sujet, et j'ai trouvé vos interventions passionnantes
 
Car, j'ai fait comme Bertrand, en sortant du boulot, j'ai acheté une targette d'étain Wealteam chez casto. Elle fait 648 gramme (335x30x8mm), à 33% d'étain
 
En lisant vos échanges, est-ce 33% de la masse ou du volume ? Sachant que le plomb à une densiné de 11.35 et l'étain 7.3, j'ai retrouvé les proportions:
 
- si nous parlons en volume, il n'y a que 24% de masse d'étain
- si nous parlons en masse (c'est facile dans ce cas), il y a 33% d'étain
 
Généralement, on utilise la notion de volume pour les liquides, et pour les métaux : on parle de masse.
 
Pour vérifier, j'ai fondu l'alliage à 33% d'étain en une balle rond .495' (+ ou - 12.50mm), puis j'ai mesuré la masse. En faisant le rapport masse sur volume, j'ai trouvé une densité de 9.66. Cela correspond approximative à 33% de la masse d'étain (et non en volume)
 
J'ai fait un test de comparaison de dureté, à droite couleur sombre vous avez du plomb pur (DB: 4), à gauche l'alliage à 33%
En faisant le rapport des diamètres d'empreintes, on peut retrouver la dureté de l'alliage d'étain. L'empreinte est obtenue en appliquant la même force durant un temps de 30 secondes.
https://nsa37.casimages.com/img/2015/04/27/150427114619793806.jpg
 
Je n'utilise pas de loupe, je préfère prendre une photo, et mesurer directement sur la photo. J'obtiens une dureté de 13, ce qui est semble proche du théorique.
https://nsa34.casimages.com/img/2015/04/15/150415105141413194.jpg
 
Dans les remarques, vous parliez de dureté différente avant et après coulage. C'est normal, les mélanges de plomb et d'étain, sont comme le vin, ils changent avec le temps. 
Je vous conseille de lire cette excellent article :
http://www.lasc.us/Fryxell_Book_Chapter_3_alloySelectionMetallurgy.htm
 
Dernier remarque, pour faire des balles avec 4% d'étain. Pour obtenir ce pourcentage, la recette c'est 1/8ème de 33% pour 7/8 de plomb:
Ex: avec mon lingot de 648 gr à 33%, je dois ajouter 7 fois 648 = 4536 gr de plomb en plus
 
A bientôt

:-)

gdz75
Membre
Membre

Nombre de messages : 1
Age : 47
Date d'inscription : 15/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum