Le pas de rayure des canons

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le pas de rayure des canons

Message  cad750 le Mer 30 Sep 2009, 20:23

Pour le M.N
Rifling is 4 groove, right hand, 1 in 9 1/2" (24.1 cm.) twist for all models except the M28/30 which is a 1 in 10" (25.4 cm.) twist. For more information on external barrel dimensions

Donc 241 mm pour le Mosin Nagant si j'ai bien compris. Embarassed

------------------------

patrice

Mes rechargements sont hors CIP

cad750
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 363
Age : 58
Localisation : F-59-DK
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pas de rayures et calibres.

Message  Invité le Mer 30 Sep 2009, 21:02

Calibre
pas de rayures

.172
1:9 pour balles de + de 30 gr.
1:10 pour balles jusqu 'à 30 gr.

.204/20
1:12 pour toutes balles.

.222 annulaire
1:14 pour canons de pistolet
1:16 pas standard pour carabines

1:17 pas spécial pour carabines.

.224 percussion centrale

1:8 pour balles de + de 70 gr.
1:9 pour balles jusqu 'à 70 gr.
1:12 pour balles jusqu 'à 63 gr.
1:14 pour balles jusqu 'à 55 gr.

1 :15 pour balles jusqu 'à 55 gr. vitesse 4,100 fps ou plus.(1249,7 m/s.)
1:16 pour balles jusqu 'à 55 gr. vitesse 4,300 fps ou plus.(1310 m/s).

6mm/.243

1:8 spécial pour vld de + de 100 gr.
1:10
1:12 pour balles jusqu 'à 100 gr et vld de - de 100 gr.
1:13 vld de - de 100 gr.
1:14 pour balles jusqu 'à 85 gr
1:15"" "" "" "" "" "" "" "" " 75 gr.
1:15""""""""""""""""""""""""" 70 gr.
spécial1:15""""""""""""""""""""""""" 70 gr.

.257
1:9 pour balles de +de 100 gr.
pour balles jusqu 'à 100 gr.
""""""""""""""""""""""""""" 90 gr.
""""""""""""""""""""""""""" 80 gr.
""""""""""""""""""""""""""" 70 gr.

6.5mm/.264 1:8
1:9 pour balles de +de 130 gr.
pour balles jusqu 'à 130 gr.

.270 1:10 pour toutes balles.

7mm/.284 1:9 pour balles de + de 140 gr.
1:11 pour balles jusqu 'à 140 gr.


.308 1:8 pour balles de + de 220 gr.
1:10 pour balles jusqu 'à 220 gr.
1:12""""""""""""""""""""""""""""170 gr.
1:14"""""""""""""""""""""""""""""168 gr.
1:15 """"""""""""""""""""""""""150 gr.

7.65mm/.311 1:10 Pour toutes balles.

8mm/.323
1/10" pour toutes balles.


.338 1:10 pour toutes balles.

9mm/.355 1:14 pour wadcutters lentes.
1:16 pour les autres balles.

.38/.357 1:14 pour wadcutters lentes.
1:18 pour autres balles.

.358 1:14 pour toutes balles.

.375 1:12 pour toutes balles.

10mm/.400 1:16 pour toutes balles.

.411 1:14 pour toutes balles.
.416 1:14 pour toutes balles.

.44 1:20" pour toutes balles.
1:16" pour wadcutters lentes.

.451 1:16 pour toutes balles.

.458 1:14 pour toutes balles.


Dernière édition par ventejoux le Jeu 01 Oct 2009, 20:30, édité 6 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pas de rayure des canons

Message  alain67 le Mer 30 Sep 2009, 22:27

Heu les gars:
in french plize.
I am not spiking britich. :kogun:
Cdt, Alain

alain67
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1566
Age : 55
Localisation : 67 limite 88
Date d'inscription : 25/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pas de rayure des canons

Message  HELIX le Mer 30 Sep 2009, 22:53



scratch

Pour moi tout cela est aussi clair que si je vous parlais de la réalisation d'une épithese chez un patient opéré d'un épithélioma basocellulaire térébrant à localisation ethmoïdale.

rasta


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16981
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Traduction.

Message  Invité le Jeu 01 Oct 2009, 07:44

Désolé.Je viens de tout traduire.Voir ci dessus.

j 'aurais dû y penser...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pas de rayure des canons

Message  Invité le Jeu 01 Oct 2009, 08:59

HELIX a écrit:

scratch

Pour moi tout cela est aussi clair que si je vous parlais de la réalisation d'une épithese chez un patient opéré d'un épithélioma basocellulaire térébrant à localisation ethmoïdale.

rasta


Ca je comprends

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pas de rayure des canons

Message  Invité le Jeu 01 Oct 2009, 09:02

Ethmoïdale,comme la cavité des sinus?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pas de rayure des canons

Message  HELIX le Jeu 01 Oct 2009, 09:59

ventejoux a écrit:Ethmoïdale,comme la cavité des sinus?



cheers Tout à fait mon cher Ventejoux , l'os ethmoïde rentre dans l'anatomie constitutive des parois sinusales.


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16981
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pas de rayure des canons

Message  Invité le Jeu 01 Oct 2009, 10:04

Ces deux cavités ont maintes fois signalé douloureusement leur existence quand je plongeais...ainsi que leurs consoeurs sphénoïdales...

PS: j 'ai traduit le truc en Français.

Voir à la page précédente.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pas de rayure des canons

Message  HELIX le Jeu 01 Oct 2009, 10:26

ventejoux a écrit:PS: j 'ai traduit le truc en Français.



L'anglais ne me pose aucun problème , c'était juste , pour moi néophyte en la matière , de dire avec humour :P que ne comprenais pas grand chose à ces histoires de pas , de grains etc... clown

Pour info , ma remarque study était extraite de ma thèse de doctorat.
Un pavé indigeste de presque 200 pages qui m'a demandé deux ans et demi de travail. Suspect


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16981
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pas de rayure des canons

Message  Invité le Jeu 01 Oct 2009, 10:39

Félicitations pour la taille et le contenu de ta nthèse de doctorat.

Pour ce qui nous occupe,il est exact que les adeptes du système métrique que nous sommes ont bien du mal à traduire ces mesures anglo saxonnes qui règnent sur le monde du tir et de la balistique...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pas de rayure des canons

Message  HELIX le Jeu 01 Oct 2009, 10:46

ventejoux a écrit:Pour ce qui nous occupe,il est exact que les adeptes du système métrique que nous sommes ont bien du mal à traduire ces mesures anglo saxonnes qui règnent sur le monde du tir et de la balistique...





Il est clair qu'une harmonisation de ces mesures serait profitable à tous les tireurs.


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16981
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Pas de rayures

Message  Fra78 le Jeu 01 Oct 2009, 15:35

Pour les français :
Fusil Chassepot : de gauche à droite, pas 0,55 m
Carabine de cavalerie Chassepot : de droite à gauche, pas 0,55 m
Carabine de gendarmerie à pied Chassepot : de gauche à droite, pas 0,55 m
Mousqueton Chassepot : de gauche à droite, pas 0,55 m

Fusil Gras, carabine cavalerie, gendarme à cheval et à pied : de droite à gauche, pas 0,55 m
Mousqueton Gras : de gauche à droite, pas 0,55 m

Kropatcheck, fusils 1884 et 1885 : de droite à gauche, pas 0,55 m

Daudeteau : de droite à gauche, pas 0,2 m

Avec de bonnes raisons techniques....

A noter que les rayures du Chassepot se retrouvent à l'identique sur le Mauser 71 (fusil, Jaeger et carabine) et pour cause, les protos ont été fabriqués avec des canons Chassepot de prise....

Fra78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1177
Age : 69
Localisation : Versailles / Biarritz
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pas de rayure des canons

Message  Ergünn le Jeu 01 Oct 2009, 21:42

Il me semblait avoir lu que le pas de rayure donnait une longueur idéale en fonction -aussi- de la vitesse initiale.
En prenant la formule donnée dans le Malfatti p282 (ed.6) et en utilisant ce petit utilitaire (qui prend aussi en compte la vitesse initiale): http://www.uslink.net/~tom1/twistrate.htm

j'ai calculé cette longueur, par exemple, pour la carabine Daudeteau: canon au pas de 200 mm, ce qui donne une longueur théorique de 33,66mm pour le malfatti et 38,54mm (avec une V0 de 735 m/s) pour l'utilitaire amerlok.

J'ai trouvé deux types d'ogive:

1/ longueur 32,2mm de masse 107 gr / 6,93 g (Sierra matchking 1715)

2/ longueur 32mm de masse 140 gr / 9,1 g (S&B n° 2905)

qui fonctionnent pas trop mal (je n'ai que peu tiré avec, j'attends de me payer un chrono pour approfondir tout cela plus sérieusement)

Les questions que je me pose sont:
- le pas de rayure détermine-t'il principalement la longueur du projectile ou non ?

- si oui, un projectile plus court (ou plus léger si non) est-il stabilisé aussi ?*

-quelle tolérance peut-on envisager sur ces résultat théoriques (bien que ces formules -déja anciennes- aient été validées par l'expérimentation et que les résultats doivent bien être quelque part)

Presque tout les pas des armes que j'ai (MAS 36; 49; VZ 24; K31) ont été donné, donc je pourrai en dire plus, pour le reste (SVT et Mosine), je n'ai pas (encore) vérifié le pas, mais ça doit bien se trouver quelque part Wink

*intuitivement, j'ai envie de dire oui, mais bon

Ergünn
Membre
Membre

Nombre de messages : 25
Age : 48
Localisation : Bordèu
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pas de rayure des canons

Message  Pocomas le Jeu 01 Oct 2009, 21:55

J'ai mis en post-it le tableau fourni par Alain 67. Plus facile à retrouver :bravo: Alain67

Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 14396
Age : 61
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pas de rayure des canons

Message  Invité le Ven 02 Oct 2009, 06:56

http://dl.free.fr/vxXP7ZnVD

un pdf


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pas de rayure des canons

Message  Capitaine ivan le Ven 02 Oct 2009, 09:51

Une suggestion JF, on pourrait mettre en deuxième colonne du tableau, à côté des différents pas de rayure, le nom des armes qui ont le dit pas de rayure.
J'ai noté avec intérêt que les armes plus anciennes comme les Gras, Kropatcheck, Chassepot avaient des pas de rayure de 550mm, soit plus du double de la plupart de nos armes. L'évolution de l'après poudre noire a augmenté la vitesse et diminué le calibre des balles, ça on le savait, mais perso j'ignorais que cela avait aussi entraîné la diminution du pas de rayure.
A+

Capitaine ivan
Administrateur

Nombre de messages : 3771
Age : 61
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 28/12/2008

http://www.tircollection.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pas de rayure des canons

Message  Invité le Ven 02 Oct 2009, 09:58

C Q F D.

Il y a aussi ce calculateur pour les anglicistes :

www.kwk.us/twist.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pas de rayure Utilisation Pratique

Message  Stvjmb le Ven 02 Oct 2009, 19:26

alain67 a écrit:Le tableau sous cette forme cela vous va ?

http://a.dle.free.fr/balistique/pas_canon.xls

Cdt, Alain

Bravo Alain pour le fichier cheers
1° Si j'ai bien pigé, pour ma vénérable canne à pêche "Carl Gustav 96" :lol: , il faut que j'utilise des ogives de moins de 130 g préférentiellement puisque son pas de rayure en métrique est plus prôche de 9 pouces que de 8.

2° Une méthode fiable pour mesurer un pas en dehors de la baguette à roulement, marquée qui pousse une ogive ?

Merci d'avance pour vos réponses.
Bien cordialement. Very Happy

------------------------

"Le soldat n'est pas un homme de violence. Il porte les armes et risque sa vie pour des fautes qui ne sont pas les siennes.
Son mérite est d'aller sans faillir au bout de sa parole tout en sachant qu'il est voué a l'oubli."
Antoine de Saint Exupery


Stvjmb
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1409
Age : 61
Localisation : Entre le Sud et le Nord
Date d'inscription : 29/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pas de rayure des canons

Message  Invité le Ven 02 Oct 2009, 20:17

Tu ne pourras pas pousser une balle du bon calibre avec une baguette de nettoyage ,car sa résistance à l 'avancement est trop importante.

On relève le pas de rayures avec une baguette au bout de laquelle se trouve une forte brosse de métal non ferreux,qui prend convenablement les rayures.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pas de rayure des canons

Message  Pocomas le Ven 02 Oct 2009, 22:46

OK pour ta suggestion JP mais il faut m'envoyer ces données. Soit je les insère dans le tableau soit Alain67 nous le fera puisque c'est lui le papa du truc.
Je mets les autres liens dans le post-it, merci aux expéditeurs.

Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 14396
Age : 61
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pas de rayure des canons

Message  Stvjmb le Sam 03 Oct 2009, 14:15

ventejoux a écrit:Tu ne pourras pas pousser une balle du bon calibre avec une baguette de nettoyage ,car sa résistance à l 'avancement est trop importante.

On relève le pas de rayures avec une baguette au bout de laquelle se trouve une forte brosse de métal non ferreux,qui prend convenablement les rayures.

Merci pour la méthode Very Happy , je vais y passer tous mes ancêtres.
Bien cordialement.

------------------------

"Le soldat n'est pas un homme de violence. Il porte les armes et risque sa vie pour des fautes qui ne sont pas les siennes.
Son mérite est d'aller sans faillir au bout de sa parole tout en sachant qu'il est voué a l'oubli."
Antoine de Saint Exupery


Stvjmb
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1409
Age : 61
Localisation : Entre le Sud et le Nord
Date d'inscription : 29/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pas de rayure des canons

Message  Invité le Sam 03 Oct 2009, 18:13

Je détermine la longueur d'un pas avec une baguette(type dewey)et un patch adapté
au calibre .Cette opération doit se faire avec un canon bien sec et surtout recommencer
plusieurs fois pour etre certain.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pas de rayure des canons

Message  alain67 le Sam 03 Oct 2009, 19:04

J’ai commencé la mise à jour du tableau avec les calibres.
Il m’en manque quelque un.
Cdt, Alain

alain67
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1566
Age : 55
Localisation : 67 limite 88
Date d'inscription : 25/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pas de rayure des canons

Message  Marsares le Lun 05 Oct 2009, 23:09

Slt,
@+Michel
1°) Balistique intérieure:
Si les balles que nous utilisons aujourd'hui étaient tirées dans des canon lisses, elles auraient une trajectoire complètement erratique et basculeraient cul par dessus tête. Pour être correctement stabilisé, un projectile oblong doit avoir une vitesse de rotation minimum par unité de longueur, spécifique à son diamètre et à sa longueur.
Pour un diamètre donnée, plus le projectile est long, plus la vitesse de rotation par rapport au déplacement doit être élevée pour le stabiliser.
C'est le pas des rayures qui détermine cette vitesse de rotation. Plus le pas est "allongé" (lent), plus la vitesse de rotation est faible. Les projectile longs (donc lourds pour un calibre donné) ont besoin de pas "courts" (rapides).
Un mathématicien du siècle dernier a mis au point une formule qui porte son nom (formule de Greenhill) permettant de calculer la longueur maximale du projectile pouvant être stabilisé par un pas spécifique. Un projectile dépassant cette longueur se mettra en travers quelque part le long de sa trajectoire. C'est une des raisons qui explique pourquoi un rechargement précis à 50 m ne groupe pas forcément à 200 m. La formule de Greenhill fut conçue pour des projectiles en plomb mais donne des résultats valables pour les balles en plomb chemisé modernes. Par contre, elle ne s'applique plus pour des projectiles fabriqués dans des matériaux ayant une densité éloignée de celle du plomb comme le cuivre, le bronze, l'aluminium ou le zinc.

150 x C²
Formule de Greenhill: Lb = ---------------
P

Lb = Longueur de la balle C = Diamètre de la balle P = Pas des rayures

Toutes ces mesures doivent être exprimées dans la même unité.

Exemple:
Calculons la longueur maximum d'une balle stabilisée par un canon de calibre .308 pouce (7,82mm) ayant un pas de 1 tour en 10 pouces (254 mm):

150 x 0,308 x 0,308
En mesures anglo-saxonnes: Lb = ------------------------------ =
10
1,423 pouce soit 36,1 mm

150 x 7,82 x 7,82
En mesures métriques: Lb = ------------------------------ = 36,1 mm
254

Quelques mots sur le recul. Le recul est un phénomène physique qui se calcule, mais c'est également une sensation subjective qui est ressentie différemment par chacun.
Certains individus sont sensibles au recul, d'autres moins. La conformation de la crosse est importante aussi. Un fort recul sera absorbé si la crosse est bien adaptée à son utilisateur et pénible dans le cas contraire.

L'arme commence à reculer dès que le projectile se met en mouvement. Lorsque le projectile sort de l'arme, celle-ci a déjà relevé d'un certain angle.
Le recul est quantifié à l'aide de la formule d'égalité des quantités de mouvement:
Ma x Va (arme) = Mb x Vb (balle) + Mp x Vp (poudre) où M sont les masses et V les vitesses.

La masse de gaz qui sort à grande vitesse derrière le projectile doit être prise en compte. Il a été établi que la vitesse moyenne d'éjection des gaz est de 1430 m/s. La formule devient:

(Mb x Vb) + (1430 x Mp)
Va = ----------------------------------
Ma

Va = vitesse à laquelle l'arme recule en m/s.
Mb = masse de la balle en kg.
Mp = masse de la poudre en kg.
Vb = vitesse de la balle en m/s.
Ma = masse de l'arme en kg.

2°) Balistique extérieure:
Plus un projectile est lourd, et donc long, pour un même calibre, plus son coefficient balistique est élevé (à profil égal).

Pour la silhouette, choisissez les projectiles les plus lourds possibles, compte tenu du pas des rayures, de la capacité de l'étui et du recul. Un recul facilement absorbé en position Creedmoor peut être pénible en debout.

Voici un exemple numérique avec deux projectiles Sierra qui sont représentatifs des profils rencontrés en calibre 357:
Poids Coeff. Bal. V0 V 200 m Q 200 m
Sierra 8340 158 grains 0,175 460 m/s 317 m/s 3,25
Sierra 8350 170grains 0,284 400 m/s 323 m/s 3,56

Ces chiffres sont éloquents: la balle la plus lourde, quoique partant moins vite, est la plus rapide à 200 mètres et délivre une quantité de mouvement de presque 10% supérieure.

3°) Balistique de but:
La silhouette n'est pas basculée par l'énergie cinétique du projectile (E = ½ M V²), mais par la quantité de mouvement (Q = MV) qu'il lui transmet.

Théoriquement, la quantité de mouvement potentielle suffisante pour basculer le mouflon est voisine de 3 kgm/s. En pratique, il faut souvent plus, attendu que la quantité de mouvement transmise (qui est bien inférieure à la quantité potentielle chiffrée ci-dessus) varie avec l'emplacement de l'impact, la qualité de la tôle utilisée, l'état de surface de cette tôle, la nature des supports de cibles (bois, métal, …), etc. De plus, les supports ne sont pas toujours parfaitement plans ni les pieds du béliers exactement perpendiculaires au corps, ce qui peut rendre le basculement difficile.

Avec une quantité de mouvement potentielle supérieure à 4 kgm/s, les touchés non tombés sont quasiment inexistants. Pour obtenir une telle valeur, pas besoin de se tourner vers des obusiers portatifs. Une simple cartouche de 30-20 propulsant une balle de 150 grains à 520 m/s à la bouche fait l'affaire.

Source : http://www.quarantes.net/articles.php?pg=11&lng=fr

Marsares
Membre
Membre

Nombre de messages : 30
Age : 63
Localisation : Belgique Centre
Date d'inscription : 14/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum