Le jaspage du pauvre

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Le jaspage du pauvre - Page 2 Empty Re: Le jaspage du pauvre

Message  capitaine conan Dim 11 Avr 2021, 11:44

Je ne sais pas pour ton fusil, mais le faux jaspage existe: cf. les répliques western italiennes.
Mais je n'en connais pas le process. 
Une liqueur passée comme dans la vidéo ci dessus ?

capitaine conan
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 666
Age : 59
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le jaspage du pauvre - Page 2 Empty Re: Le jaspage du pauvre

Message  Joel_ Dim 11 Avr 2021, 12:49

Verchère a écrit:La démo du type sans protection est un peu curieuse ! Ça paraît manquer de préparation, avec un parcours interminable en tenant la boîte à bout de bras ; le minimum est tout de même de mettre un chapeau à larges bords, pour éviter d'en avoir plein les yeux et les cheveux...
Le truc que je trouve bizarre, aussi, c'est qu'il dégraisse soigneusement (aux ultra-sons ? Tiens donc...) les pièces pour ensuite les manipuler à mains nues...

------------------------

Le jaspage du pauvre - Page 2 3386325084d572ee7e1535
Joel_
Joel_
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1354
Age : 60
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 08/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le jaspage du pauvre - Page 2 Empty Re: Le jaspage du pauvre

Message  jean santos Dim 11 Avr 2021, 14:15

@ Ekaergos: la couleur jaspée qui disparaît dans les zones de frottement ne m'étonne pas .


La couche d’oxyde qui donne ces couleurs de jaspage n’est pas si dure que ça et une abrasion  suffit pour la faire partir . Il a une dizaine d’années j’ai eu à graver un couvercle de carabine de chasse qu’un ami armurier avait montée à partir d’un fusil Mauser, remplaçant le canon par un calibre adapté à la chasse
 
L’acier était bronzé  mais dessous il était cémenté , impossible de le graver, il a fallu le détremper ( chauffe à 800° suivie d’un refroidissement lent dans un bac à cendres) Une fois gravé le collègue armurier l’a envoyée tremper à ST Etienne et passer ensuite la carabine complète au banc d’épreuve.
 
 
Au retour il y avait des belles marbrures bleues et des ocres  car ce devait être une trempe au paquet. Je trouvais ça plutôt joli Very Happy mais mon collègue a préféré faire disparaître toutes ces couleurs de jaspage : Il m’a dit que ça lui éviterait d’avoir des remarques du client si un jour il les voyait s’effacer lors de l’utilisation de sa carabine.   Il l’a ramenée au blanc  devant moi avec une simple gomme abrasive ( celles qu’on utilise pour nettoyer les vestes en daim)  et la couleur est partie sans trop avoir à frotter . Cool
 
Il restait ensuite un métal qui a la couleur vieil argent et est très dur , il résiste certainement mieux à la corrosion que le même acier non cémenté et non poli.
 
 
J’ai vu plusieurs graveurs anglais qui le font pour des fusils de prix. La recette est donnée d’ailleurs dans le document de M. Sigros , ils passent le jaspage à l’acide muriatique ( j’ai recherché cet acide ; c’est du chlorhydrique dilué ) comme ça ils enlèvent la couleur et ont le gris argenté sans avoir à frotter . https://ateliersaintetienne31.fr/wp-content/uploads/2016/04/DiffeYrentes_finitions_Finition_sur_meYtaux_plus_particulieYrement_destineYes_aux_armes_NXPowerLite1.pdf
 
Ce qui est marrant c’est que dans les forums de gravure anglo-saxons ils appellent cette finition ( de luxe) le French Grey.
 
Moralité : le jaspage du Riche c’est quand il n’y a plus les couleurs de jaspage
 
 
Personnellement je les aimais bien ces couleurs et je regrette les marbrures bleues et les ocres vieil automne qui allaient  bien avec le petit chevreuil et les feuilles de vigne Le jaspage du pauvre - Page 2 4151426446
Le jaspage du pauvre - Page 2 Chevre10
jean santos
jean santos
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 137
Age : 68
Date d'inscription : 10/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le jaspage du pauvre - Page 2 Empty Re: Le jaspage du pauvre

Message  capitaine conan Dim 11 Avr 2021, 14:19

il me semble qu'a l'issue d'un jaspage au paquet, afin de conserver au mieux les couleurs, un vernis doit être appliqué.

capitaine conan
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 666
Age : 59
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le jaspage du pauvre - Page 2 Empty Re: Le jaspage du pauvre

Message  oxi81 Dim 11 Avr 2021, 16:29

capitaine conan a écrit:Je ne sais pas pour ton fusil, mais le faux jaspage existe: cf. les répliques western italiennes.


Je confirme que les répliques italiennes ont un faux jaspage.
Il y a quelques années, j'avais "effacé" le jaspage de la carcasse d'un SAA Uberti en la ponçant.
J'avais ensuite rebronzée l'arme à froid, puis reponcée fin sur les angles pour lui donner un aspect "antique".

Bref, tout ça pour dire que le jaspage italien est probablement obtenu par une liqueur, mais reste un traitement chimique de surface facilement enlevable.

Le jaspage du pauvre - Page 2 Ss111

------------------------

François 




"Je demande d'emmener avec moi 600 hommes de la Légion étrangère afin de pouvoir, le cas échéant, mourir convenablement"... (Général Gallieni à Madagascar).
Le jaspage du pauvre - Page 2 110508071149486978123921
oxi81
oxi81
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8897
Age : 58
Localisation : Entre la mer et le ciel des Corbières
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le jaspage du pauvre - Page 2 Empty Re: Le jaspage du pauvre

Message  oxi81 Sam 17 Avr 2021, 10:51

Mon Peabody M1867/70 passé par la Défense Nationale (cliquer ici) avait logiquement perdu son bronzage et par là même son jaspage bien sur.
Le jaspage du pauvre - Page 2 Pea1-113

Etant à 200% pour la finition d’origine, et ne voulant pas me lancer dans un jaspage pro, j'ai voulu tester cette méthode au Super blue.
Le résultat est bluffant (merci Capitaine Conan pour le tuyau).
On peut obtenir du bleu bien sur, mais aussi du vert, du jaune, du brun, du gris  tongue


Ou comment partir de ça :
Le jaspage du pauvre - Page 2 Platin12


Pour arriver à ça :
Le jaspage du pauvre - Page 2 Platin13

Allez... une autre petite pour la route :
Le jaspage du pauvre - Page 2 Dsc_0119

Les photos brillent un peu car les pièces ont été huilées pour stopper l'effet chimique.

Pour rester dans le conforme à "l'authentique", ont été jaspés la boite de culasse, la culasse, le chien, la platine, le levier de sous-garde, la plaque de l'extracteur, la contre-platine, la plaque de couche.

La suite sera de rebronzer plus classiquement les autres pièces (canon, garnitures, grenadières...etc)
Je posterai un sujet dédié à la restauration de ce Peabody dans la section adéquate (ici, ce n'était que pour parler du jaspage du pauvre...  Very Happy)

------------------------

François 




"Je demande d'emmener avec moi 600 hommes de la Légion étrangère afin de pouvoir, le cas échéant, mourir convenablement"... (Général Gallieni à Madagascar).
Le jaspage du pauvre - Page 2 110508071149486978123921
oxi81
oxi81
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8897
Age : 58
Localisation : Entre la mer et le ciel des Corbières
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le jaspage du pauvre - Page 2 Empty Re: Le jaspage du pauvre

Message  El Pasota Sam 17 Avr 2021, 13:06

Merci pour ce retour, cela a l'air d’être sympa ( et pas cher pour le résultat!). Pas trop dur pour faire "venir le jaspage"?

El Pasota
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 802
Age : 61
Localisation : Sud 77
Date d'inscription : 22/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le jaspage du pauvre - Page 2 Empty Re: Le jaspage du pauvre

Message  jean santos Sam 17 Avr 2021, 13:26

Joli résultat en effet Oxi81 et bien moins stressant que s'il avait fallu chauffer les pièces à 800° 

La couche cémentée d'origine  qui a du rester sur tes pièces a sans doute facilité l'apparition des couleurs . Wink
jean santos
jean santos
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 137
Age : 68
Date d'inscription : 10/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le jaspage du pauvre - Page 2 Empty Re: Le jaspage du pauvre

Message  oxi81 Sam 17 Avr 2021, 13:31

Probablement. En tous cas, le jaspage se fait tout seul. 
Faut juste arriver à bien doser l'application du Super Blue et de l'eau avec les coton-tiges, mais c'est pas sorcier  Wink

------------------------

François 




"Je demande d'emmener avec moi 600 hommes de la Légion étrangère afin de pouvoir, le cas échéant, mourir convenablement"... (Général Gallieni à Madagascar).
Le jaspage du pauvre - Page 2 110508071149486978123921
oxi81
oxi81
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8897
Age : 58
Localisation : Entre la mer et le ciel des Corbières
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le jaspage du pauvre - Page 2 Empty Re: Le jaspage du pauvre

Message  capitaine conan Sam 17 Avr 2021, 14:16

Super résultat.
C'est encourageant pour ce que je compte faire bientôt  Le jaspage du pauvre - Page 2 72113

capitaine conan
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 666
Age : 59
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le jaspage du pauvre - Page 2 Empty Re: Le jaspage du pauvre

Message  Verchère Ven 30 Avr 2021, 01:52

Cet après-midi j'avais quelques pièces à tremper (poinçons de découpage, formage de bourrelets, etc.), alors j'en ai profité pour vous faire une photo des colorations obtenues à la suite d'une trempe à l'eau (propre et pas spécialement aérée) de pièces chauffées au rouge cerise, qui n'étaient que relativement propres (difficile de les essuyer, le chiffon s'enflammerait instantanément).
Le résultat est un moche jaspé grisâtre qui tient assez bien, avec de fugaces traces de bleu / violet.

Le jaspage du pauvre - Page 2 Trempe10

Le revenu à l'huile fumante n'y change pas grand chose.
A l'huile bouillante / flambante les couleurs prennent de la profondeur, ça noircit nettement et quelques zones bleu sombre brillant apparaissent (peu ou pas visibles sur la photo) ; c'est trompeur, ce bleu-noir brillant est en léger relief et s'écaille sous le couteau, c'est de la calamine !


La prochaine fois j'essaierai de penser à préparer quelques lames de tôle de ferraille bien polies, à chauffer de diverses façons (feu direct, godet ouvert, boite fermée remplie de charbon de bois, etc.) et à tremper "propre" ou en balançant le charbon avec, dans l'eau "normale" ou "aérée".
Histoire de voir ce que l'on peut obtenir sans préparation particulière, par les procédés ordinaires de trempe.

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12606
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le jaspage du pauvre - Page 2 Empty Re: Le jaspage du pauvre

Message  deGuers Ven 30 Avr 2021, 07:17

A suivre donc , ça promet d'être intéressant . salut

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2774
Age : 67
Localisation : sous les tropiques ...
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le jaspage du pauvre - Page 2 Empty Re: Le jaspage du pauvre

Message  deGuers Jeu 06 Mai 2021, 16:41

Le jaspage du pauvre - Page 2 P1011655
Une réplique Uberti de 1876 : mécaniquement parfaite , ajustages des bois compris .
Mais alors , quel jaspage ! Loupé pour ne pas dire horrible .
Ils n'ont pas dû trouver la bonne méthode pour jasper la plaque à l'identique du boîtier . Deux aciers différents ?

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2774
Age : 67
Localisation : sous les tropiques ...
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le jaspage du pauvre - Page 2 Empty Trempe au prussiate

Message  Verchère Lun 17 Mai 2021, 03:08

J'ajoute à mesure des travaux effectués...

Il s'agit ici du résultat d'une "trempe au prussiate", un procédé de cémentation rapide décrit dans l'Instruction de 1905.
Enfin, à peu près, car à l'époque où j'aurais pu faire provision de cyanure de potassium je ne m'en suis pas préoccupé ! Mais dans un ancien article de Cibles (ou La Gazette), un de nos vieux gourous avait présenté la même méthode avec du ferrocyanure de potassium, plus facile à obtenir (car non toxique).

Les deux pièces complémentaires forment un gabarit de limage, qui n'est destiné qu'à faire quelques pièces (pour en faire un peu plus il faudrait re-cémenter les pièces de temps à autres).
L'acier S300Pb est un mi-dur (ou plutôt mi-doux) très utilisé pour fabriquer de la boulonnerie ordinaire. Son taux de carbone est notable mais insuffisant pour prendre la trempe ; il se travaille cependant très bien au tour, à la scie et à la lime, ce qui facilite beaucoup le travail.
Pour l'utiliser en gabarit de limage il me fallait donc durcir superficiellement certaines surfaces.
Au chalumeau (c'est plus simple que la forge), chauffage de la pièce au rouge sombre ; saupoudrage de ferrocyanure de potassium (poudre jaune citron constituée de petits cristaux) versé avec une petite cuillère au dessus d'une soucoupe destinée à récupérer l'excèdent ; un peu de poudre reste collée sur la pièce. Immédiatement chauffage au rouge cerise, les cristaux restés collés fondent et débordent la zone saupoudrée. Puis trempe à l'eau, sans aucun aucun revenu : les surfaces saupoudrées (et voisines) sont devenues très dures, la lime glisse sans mordre (la couche est mince, si on appuie fortement la couche dure part et ensuite la lime mord normalement).
Les pièces ont pris en surface une coloration jaspée grise, d'assez bonne tenue ; en fait peu différente du marbré gris obtenu par trempe à l'eau après chauffage au charbon de bois.

Le jaspage du pauvre - Page 2 Cyanur10

Même essai sur une languette de tôle de ferraille sans doute moins riche en carbone (à gauche sur la photo) : le durcissement est notable mais nettement plus faible que sur le S300Pb (la somme totale de carbone, originel et ajouté par le traitement, doit être inférieure).

Mon ferrocyanure (cristaux jaune citron) s'épuise et j'avais l'occasion de récupérer du ferricyanure (cristaux rouges), qui semble plus courant.
Alors il fallait bien essayer (à droite sur la photo)...
Le durcissement est incontestable mais plus faible qu'avec le ferrocyanure ; et surtout le sel fond bien durant la chauffe mais ne "crame" pas complètement, laissant après la trempe quelques vilaines croûtes très adhérentes, qu'il faut gratter avec une lame. Confirmation sur une chute de S300Pb : le ferricyanure est mieux que rien, mais il a nettement moins d'effet que le ferrocyanure.
Du point de vue des colorations, si on arrive à enlever les croûtes de ferricyanure sans rayer les surfaces, elles sont assez analogues.
Il y a eu deux opérations successives, en tenant la languette à la pince par le milieu de la languette (qui n'a donc rien reçu mais des sels fondus ont pu y couler...)


Prochains essais, peut-être des vraies cémentations au charbon de bois, dans un tube fermé laissé une heure ou deux dans le foyer de la cuisinière à bois...

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12606
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum