question marquage des Lugers de fin de guerre

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: question marquage des Lugers de fin de guerre

Message  oxi81 le Jeu 18 Aoû 2016, 15:01

waffenampt a écrit:


Je pense qu'une fabrication de P08 en 1944 son prix de revient est hors de prix par des séries extrêmement réduites et présente aucun intérêt militaire car dépassé techniquement par le P38.

Pas hors de prix. Les machines-outils étaient là. il n'y avait qu'à les faire fonctionner.
Fabriquer un P.08 en 1944 ne devait pas couter plus cher que de fabriquer un P.38, à finition égale, c'est à dire, médiocre.

------------------------

François 


"La guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires" (Georges Clémenceau)

"La guerre est la continuation de toute politique par d'autres moyens" (Von Klausewicz)

"Je demande d'emmener avec moi 600 hommes de la Légion étrangère afin de pouvoir, le cas échéant, mourir convenablement"... (Général Gallieni à Madagascar).

oxi81
Modérateur

Nombre de messages : 3623
Age : 54
Localisation : Province autonome de Catharie
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: question marquage des Lugers de fin de guerre

Message  feder504 le Jeu 18 Aoû 2016, 17:57

Comme je l'ai dit plus haut, la messe Krieghoff était dite en 1937, après que le contrat Luftwaffe de 1934 fut honoré, et les composants avaient été produits en surnombre et stockés dans l'espoir d'une commande supplémentaire.

Pour répondre à ta question, je vais aller dans le détail ...

Voici un tableau simplifié (façon de parler ... Very Happy ) issu de l'ouvrage de référence cité plus haut :


Il faut partir de la colonne "parts manufactured", et de là suivre les flèches pour aller, année par année, à droite pour les réglo, et à gauche pour les commerciaux, en gardant à l'esprit que, comme je l'ai dit plus haut, la date est frappée pendant les dernières étapes de l'assemblage et non lors de la fabrication des composants, qui sont stockés "en blanc".

Pour l'exemple, prenons l'année 1935 :

- il est produit de quoi monter 2600 pistolets.
- l'équivalent de 1415 est accepté par le LWaA en 1935, mais seuls 50 seront daté "G" et livrés cette année-là.
- le reliquat de 1365 sera monté et livré en 1936, avec les 885 de l'année précédente acceptés seulement en 1936, et ces armes seront datées "S", "36" et "1936" !
- les 300 armes restantes, non acceptées par le LWaA en 1935 (185 ex.) et 1936 (115 ex.), serviront à monter des P.08 commerciaux, non datés, en 1938.

Avec cet exemple et le tableau, tu pourras mieux appréhender la manière dont Krieghoff a conduit sa production, dont absolument rien n'a été perdu, les exemplaires rejetés au contrôle passant au commerce  cheers !

Pour simplifier la réponse que tu attends, on peut dire que la PRODUCTION des pièces s'est faite dans les année 1935-37 et que leur ASSEMBLAGE s'est étalé jusqu'en 1944, année où une dernière petite pincée de 225 ex. a été fabriquée ...

Tu peux voir que les composants qui sont restés sur les bras de Krieghoff en 1937 ont éveillé un bref intérêt quand la guerre a pris son essor, en 1940, avec le montage de 1100 pistolets militaires qui seront datés 1940, 1000 d'entre eux étant éprouvés depuis 1937, les 100 autres provenant d'un lot de 1000 accepté en 1940 !
L'assemblage au compte-gouttes des 900 ex. restants constituera les "micro-fabrications" des années 1941-42-43 et 44, toujours avec des pièces de 1937 ...

Comme Joël l'a dit, les "1945" sont assemblés à partir du petit lot de 1944, dont 200 ont été acceptés, 75 montés et datés en 44 et les 125 derniers montés et datés en 45.

J'espère que j'ai été clair ... Wink

A+

------------------------

Les vieux sont nombreux, les vieux sont tenaces, les vieux vaincront !
L'ennemi est bête ...... y dit que c'est nous l'ennemi, alors que c'est lui ...

feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4026
Age : 68
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: question marquage des Lugers de fin de guerre

Message  kri1942 le Jeu 18 Aoû 2016, 18:52

waffenampt a écrit:

Feder504  tu est une véritable encyclopédie, tu m'a appris énormément de choses que peux divulguent
sur le net.
Mais avec tous mes respects.

je pose la question suivante.

Existe il des P08 marqués 1943 ou 1944 sur le tonner avec usinage en 43 et 44, ou ce sont des P08 reliquat des stocks de fabrications, antérieure à 1942.
Ma question sert à faire le distinguo  entre arrêt de fabrication et arrêt des ventes.
Même la suisse a fabriqué le P08 en 7,65 (sig)au début des années 1970 d'autres de mémoire en cal 45ACP
aux US.
Si on veut être logique au point de vue militaire et financier.
Le P08 est trop chère à fabriquer une des raisons de son abandon au profit du P38 qui est moins chère de fabrication
Je vois mal l'armée allemande commander des P08 en 44 alors que le P38 est généralisé en fabrication et son prix de revient est nettement plus bas et il est aussi bien plus fiable que le P08 de part sa double action 
Je pense qu'une fabrication de P08 en 1944 son prix de revient est hors de prix par des séries extrêmement réduites et présente aucun intérêt militaire car dépassé techniquement par le P38.



Petites rectifications:

La Suisse n'a plus fabriqué de Luger après le modèle 1929 et n'a jamais repris la fabrication en 1970: c'est la firme Mauser qui, cette année là, a entrepris sur la base d'un gros contrat avec un marchand américain, une nouvelle fabrication, aidé en cela par des plans et des machines outils de la Waffenfabrick à Berne.

Quand à la fabrication nouvelle de Luger en 45 ACP, seul un armurier américain et une firme autrichienne l'ont entrepris, mais d'une manière confidentielle; auparavant, un génial ingénieur américain, John V. Martz, a reconstitué des Luger dans ce calibre, à l'aide de modèles courant ou dépareillés.

Et encore une fois, je recommande la lecture assidue des deux hors séries de la Gazette des armes, sur le Luger: ces deux fascicules permettent une bonne approche pour les non initiés mais forcément insuffisant pour en connaitre un peu plus...


Dernière édition par kri1942 le Jeu 18 Aoû 2016, 20:35, édité 1 fois

kri1942
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2343
Age : 74
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: question marquage des Lugers de fin de guerre

Message  kri1942 le Jeu 18 Aoû 2016, 19:01


kri1942
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2343
Age : 74
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: question marquage des Lugers de fin de guerre

Message  kri1942 le Jeu 18 Aoû 2016, 20:43

L'estimation ancienne de la production d'environ 50 P 08 Krieghoff daté 1938 est remise en question, à l'heure actuelle:

http://luger.gunboards.com/showthread.php?28651-Is-50-the-Real-Number-Of-1938-Krieghoffs

Ou alors, les prix étant conséquents pour ces datés 1938, les faussaires US ont travaillés!

kri1942
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2343
Age : 74
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: question marquage des Lugers de fin de guerre

Message  feder504 le Ven 19 Aoû 2016, 18:02

kri1942 a écrit:L'estimation ancienne de la production d'environ 50 P 08 Krieghoff datés 1938 est remise en question, à l'heure actuelle:

http://luger.gunboards.com/showthread.php?28651-Is-50-the-Real-Number-Of-1938-Krieghoffs

Ou alors, les prix étant conséquents pour ces datés 1938, les faussaires US ont travaillé !
Beaucoup de choses sont remises en question sur cet excellent forum ... et c'est un bien car lesdites choses en question reviennent sous les projecteurs, au grand dam, parfois, de ceux qui aimeraient qu'elles restassent dans l'ombre, comme ces margoulins qui reproduisent de temps en temps une pièce dont le n° de série est déjà porté par une autre !!!

Plus les moyens techniques s'améliorent, plus on "trouve" de raretés ... 
... les émules de Ralph E. Shattuck (1929-2010) croissent et se multiplient, et à ce rythme, on aura dans un siècle 30000 P.08 Krieghoff sur le marché, dont la moitié auront été "blanchis" par James D. Julia, Simson ou d'autres ... Twisted Evil 

Ce qu'a fait, en toute transparence, Patrice-aux-doigts-de-fée pour ton "G" #99 peut être fait dans l'autre sens et en "underground" par pas mal de bons "artistes", surtout chez les Yankees motivés comme toujours par le Dollar-roi ...

Je pense que si quelqu'un avait songé à tracer un graphique chronologique et géographique des apparitions de Krieghoff 1938 chez les collectionneurs depuis la fin de la guerre, la "remise en question" en aurait été bien éclairée ... Cool  

A+

------------------------

Les vieux sont nombreux, les vieux sont tenaces, les vieux vaincront !
L'ennemi est bête ...... y dit que c'est nous l'ennemi, alors que c'est lui ...

feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4026
Age : 68
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: question marquage des Lugers de fin de guerre

Message  lu1900 le Sam 20 Aoû 2016, 04:32

Heuuu , moi , non....... Suspect

------------------------

Cordialement...Patrice.... lu1900@gmail.com
Building A Luger Collection...One Luger At A Time ...Recherche tout sur le luger et sur les Reichs.Gendarmerie d'Alsace -Lorraine !
http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20diverses/
http://www.fichier-pdf.fr/2016/03/18/p-kasten-and-snail-drum/

lu1900
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5614
Age : 58
Localisation : Quadrant alfa
Date d'inscription : 06/01/2009

http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20di

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum