Tableau des fournisseurs d'acier

Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Tableau des fournisseurs d'acier

Message  FUEGO Sam 2 Mai - 12:24

J'ignore si ce travail a déjà été fait, mais au fil des lectures j'ai compilé des informations qui me semblent devoir être accessibles à tous.
La base de départ ressemble bigrement à un tableau présent dans l'Instruction de 1905 édition de 1913:
Tableau des fournisseurs d'acier Instru35

Rendons à César ce qui est à César, c'est ALAMAS qui a réalisé le premier tableau en se basant probablement sur ce document.
De son côté, Conservateur a complété les manques en extrayant des archives de la MAS un certain nombre de directives ministérielles ultérieures, introduisant de nouveaux fournisseur ou les confirmant, modifiant ou réaffectant les codes déjà attribués.

Attention ! j'ai sans doute commis des erreurs en compilant tout cela, mais tout cela peut être corrigé, amendé et enrichi: il suffira donner des éléments factuels...


A : Audemar et Guyon à Dole, Jura, marque utilisée avant 1940, peut-être peut-être jusqu'en 1948 ? (ALAMAS)

A et AV : Hts fourneaux et forges d'Allevard
Marque passée du code A (1948) au code AV utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS)

AB et B : Bedel Père et Fils et Compagnie
AB a été utilisé par la MAS jusqu'en 1913
B a été utilisé à la fois par la MAC et la MAT jusqu'en 1913
AB a été rendue réglementaire pour les trois MA à partir de 1913, marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949.(Conservateur)

AE, AEG puis UG : Aciéries Électriques Paul Girod à Ugine (Savoie)
AE pourrait avoir été utilisé par la MAT de 1910 à 1913 puis rendue réglementaire pour les trois MA de 1913 à 1928.
AEG a été  rendue réglementaire pour les trois MA entre 1913 et 1928 (très probablement le 31 octobre 1928 lors de l'approbation du code AEF (voir ci-dessous). AEG est confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949. (Conservateur)
UG a été utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS) pour désigner le nouveau nom de l'entreprise, la Société d'électro-chimie, d'électro métallurgie et des aciéries électriques d'Ugine.

AEF : Société Electro-Metallurgique de Froges,
Marque approuvée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949. (Conservateur)

AR, SA et PM : Société Métallurgique de l'Ariège
AR a été utilisée par la MAT jusqu'en 1905 ou en 1913 au plus tard,
SA a été utilisé par la MAS jusqu'en 1905 ou en 1913 au plus tard,
PM a été rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard,

AS et SE : Compagnie des Fonderies, Forges et Aciéries de Saint-Étienne
SE a été utilisé par la MAT jusqu'en 1905 ou en 1913 au plus tard,
AS a été utilisé par la MAS jusqu'en 1905 au moins puis a été rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
Marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949. (Conservateur)"

AY : Forges et Aciéries de la Marine et des Chemins de fer, Etablissements d'Assailly,
Marque approuvée par la DM du 28 février et du 11 mars 1949 (Conservateur)

B : Le B aurait également été utilisé par la MAS jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard, pour désigner également Forges et Aciéries de Moulin au Chambon-Feugerolles dont le B représenterait F. Benché (Voir L plus bas)
(dans l'instruction de 1905 édition de 1913 on voit "LB" et pas "B" seul : sous réserve de confirmation par une DM)

B puis BO : Forges de l'Adour au Boucau
B a été utilisé par les 3 MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard,
BO a été utilisé à la place de B auparavant , marque approuvée par la DM du 28 février et du 11 mars 1949 (Conservateur)"

BR : Compagnie des Aciers Boehler (GEBRÜDER BÖHLER & CO HANDELSGESELLSCHAFT COMPANY en STYRIE - Autriche)
BR a été utilisé par la MAT jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard.

C et CC : Compagnie des forges de Châtillon, Commentry et Neuves-Maisons
C ou CC ont été utilisées par la MAC jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard,
CC a été utilisé par las MAS et la MAT avant 1913 puis rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
Marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949, encore utilisée au milieu des annés 50 (Conservateur & ALAMAS)

C : Cie française des Métaux, site de Castelsarrazin, marque utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS)

CD et CN Établissements Claudinon et Compagnie Le Chambon-Feugerolles, Loire
CD a été utilisé par la MAT jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard,
CN a été rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
Marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949. (Conservateur)"

CL : Chantiers de la Loire, Saint-Denis
vu sur une arme MAS en 1914

CP : Lutge, Dijon
vu sur une arme MAT en 1946

D, DN, DA et DAD : Société Anonyme des Hauts Forneaux Forges et Aciéries de Denain et Anzin, à Denain
D et DN ont été utilisés par la MAS jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard,
DA a été rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
Marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949. (Conservateur)
DAD a été utilisé au milieu des années 50 (ALAMAS)

FY, F, V et FV : Société anonyme des aciéries et des forges de Firminy (Anciens Etablissements Verdié & Compagnie)
FV a été utilisée par la MAS jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard,
V a aussi été utilisé par MAT avant le 1er janvier 1890 (pour Anciens Etablissements Verdié & Compagnie)
V a été utilisé par la MAC avant 1905
F a été utilisé par la MAT après le 1er janvier 1890
FY a été rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
Marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949 (Conservateur), encore utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS)

F : F a également été utilisé par la MAT pour désigner Acier de Finspong  qui était en Suède.

M, PG, SC et G : Compagnie des Hauts-Fourneaux, Forges et Aciéries de la Marine et des Chemins de Fer à Saint Chamond
M a été utilisé par la MAC jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard,
PG a été utilisé par la MAS jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard (PG pour "Anciens Etablissements Pétin-Gaudet"),
SC a été utilisé par la MAT jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard (SC pour "Saint Chamond"),
G a été rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
PG à de nouveau été approuvé par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949.(Conservateur)

G : Vraisemblablement Cie française des Métaux, site de Givet, code utilisé au milieu des années 50 (ALAMAS)  

HFC, CM : Hauts-Fourneaux de la Chiers
HFC : marque approuvée par la DM du 2 mai 1938 (Conservateur)
CM: marque utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS)

I, L, LF, LB et B : Forges et Aciéries du Moulin au Chambon-Feugerolles (F.Louison et F.Bouché)
L ou LB ont été utilisé par la MAS jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard (L pour F.Louison et B pour F.Bouché),
L a été utilisé utilisé la MAT jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard (L pour F.Louison),
Le code L a cependant été vu sur une arme de la MAC alors qu'elle n'était pas sensé l'utiliser.
LF a été rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
Marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949.(Conservateur)

JH : Jacob Holtzer et Compagnie à Unieux
Utilisé par les trois MA avant et après 1905, marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949. (Conservateur)

LP : Chantiers de la Pallice
Vu sur des armes MAC : 1915, 1916, 1917, 1918
et MAT : 1915, 1917, 1918, 1924, 1925 MAS en 1914"

LY : Aciéries de Longwy
marque approuvée par la DM du 2 mai 1938 (Conservateur) encore utilisée dans les années 50 (ALAMAS)

MH : Forges et chantiers de la Méditerranée, Le Havre.
Vu sur des armes MAC en 1924

ML puis MF : MARREL Frères à Rive-de-Gier,
ML : marque approuvée par la DM du 19 décembre 1939 (Conservateur)
MF : marque utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS) [néanmoins vu sur des armes MAC en 1938 et en 1939]

MM : Mécanique Méridionale à Toulouse, marquage identifié pour les années 50 mais pas sûr du tout que ce soit bon pour 1937.
Vu sur des armes MAC en 1934, 1935 et 1937

NE : Forges et Aciéries du Nord et de l'Est
Marque approuvée par la DM du 25 avril 1939 et confirmée par la DM du 16 novembre 1948 (Conservateur)

NE : Fonderie et Métaux J. Navare à Langon (Gironde)
Marque utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS)

PG : Fonderies Poudevigne et Cie à Marseille.
Marque utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS)

PM : Société Métallurgique de l'Ariège
Marque approuvée par la DM du 31 octobre 1928 (Conservateur)

HX, PY : Aciéries Pompey
Marque approuvée par la DM du 28 février et du 11 mars 1949 (Conservateur) encore utilisée dans les années 50 (ALAMAS)

RG : inconnu
Marque utilisée au milieu des années 50 très hypothétiquement à la place de G et SC pour la Cie des Forges et Aciérie de la Marine à Saint-Chamond à cause de Rive de Gier. (ALAMAS)

SC : Schneider-Canet et Compagnie en Creusot
Utilisée par la MAS avant 1905 puis rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
Marque encore approuvée par la DM du 31 octobre 1928 (Conservateur)

ST : Société Anonyme des Haut-Fourneaux, Forges et Aciéries du Saut du Tarn
Utilisée par les trois MA avant et après 1905, marque encore approuvée par la DM du 31 octobre 1928 (Conservateur)


Bon, je n'ai pas réussi à poster mes donnés sous forme de tableau ce qui en réduit nettement la lisibilité: désolé...


Dernière édition par FUEGO le Dim 6 Juin - 17:56, édité 21 fois (Raison : Mise à jour le 6 juin 2021)

FUEGO
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1265
Age : 57
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 27/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  Quentin1873 Sam 2 Mai - 12:45

Bonjour Fuego,

merci pour cette compilation très instructive!

------------------------

Faites un tour sur mon site consacré au revolver Chamelot Delvigne modèle 1873: https://www.revolver1873.fr/
Quentin1873
Quentin1873
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 616
Age : 35
Localisation : Centre
Date d'inscription : 11/08/2013

https://www.revolver1873.fr

Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  Invité Sam 2 Mai - 21:35

Pour compléter un peu... La mention manuscrite ajoutée sur le tableau de l'instruction de 1905 ne saurait être antérieure à 1910. En effet, si Paul Girod possède une fonderie avant, ce n'est qu'en 1909 qu'il fonde une nouvelle entreprise sous la raison sociale indiquée et installe une usine à Ugine. Et cette usine ne sortira sa première coulée d'acier qu'en mai 1910.
Et c'est peut-être en 1913 que cette modification a été apportée. Ce qui peut expliquer la date citée.
Ou alors...
- soit le reste du tableau vient bien d'une instruction de 1905, il faudrait alors peut-être indiquer une bascule des marquages en 1905 et pas en 1913.
- soit l'impression est de 1913. Possible qu'une impression ultérieure intègre des changements postérieurs à la date de l'instruction si ce tableau est une annexe et ne fait pas partie de l'instruction même. Éventuellement à confirmer avec la date d'impression de la dite instruction (je rappelle que je ne peux toujours pas ouvrir le Pdf correspondant sur le site de Verchère).


Dernière édition par Ace of Spades le Sam 2 Mai - 21:49, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  Lurtz Sam 2 Mai - 21:47

Je connais bien cette usine, j'y bosse Tableau des fournisseurs d'acier 1480192108
Lurtz
Lurtz
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 910
Age : 44
Localisation : Duché de Savoie
Date d'inscription : 15/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  Verchère Dim 3 Mai - 2:27

Ace of Spades a écrit:... (je rappelle que je ne peux toujours pas ouvrir le Pdf correspondant sur le site de Verchère).
Essaie avec un autre PC, un smartphone, etc.
Ce fichier je n'ai fait que le copier, sans rien trifouiller dedans. Je crois que c'est notre collègue "LP" qui l'avait créé.

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12606
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  FUEGO Dim 3 Mai - 5:56

Ace of Spades a écrit:Pour compléter un peu... La mention manuscrite ajoutée sur le tableau de l'instruction de 1905 ne saurait être antérieure à 1910. En effet, si Paul Girod possède une fonderie avant, ce n'est qu'en 1909 qu'il fonde une nouvelle entreprise sous la raison sociale indiquée et installe une usine à Ugine. Et cette usine ne sortira sa première coulée d'acier qu'en mai 1910.
Et c'est peut-être en 1913 que cette modification a été apportée. Ce qui peut expliquer la date citée.
Ou alors...
- soit le reste du tableau vient bien d'une instruction de 1905, il faudrait alors peut-être indiquer une bascule des marquages en 1905 et pas en 1913.
- soit l'impression est de 1913. Possible qu'une impression ultérieure intègre des changements postérieurs à la date de l'instruction si ce tableau est une annexe et ne fait pas partie de l'instruction même. Éventuellement à confirmer avec la date d'impression de la dite instruction (je rappelle que je ne peux toujours pas ouvrir le Pdf correspondant sur le site de Verchère).

Je crois qu'il ne faut pas se mettre martel en tête au sujet de la date de bascule AE/AEG : Arnaud s'est basé sur un document de 1913 que je n'ai pas et il indique cette date de bascule sans mettre de conditionnel: s'il est sûr de lui je crois qu'on peut lui faire confiance...
J'ai mis cet extrait de l'instruction de 1905 (pas trouvé d'indication genre "Imprimé le...) car il confirme presque complètement ce que Arnaud avait indiqué dans son tableau d'origine.

FUEGO
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1265
Age : 57
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 27/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  julio62 Dim 3 Mai - 8:58

sacré boulot de tout compacter sur un même document
Tableau des fournisseurs d'acier 3361380237

merci du partage (doc à garder précieusement)
julio62
julio62
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 772
Age : 58
Date d'inscription : 02/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  FUEGO Dim 3 Mai - 12:37

Ace of Spades a écrit:La mention manuscrite ajoutée sur le tableau de l'instruction de 1905 ne saurait être antérieure à 1910. En effet, si Paul Girod possède une fonderie avant, ce n'est qu'en 1909 qu'il fonde une nouvelle entreprise sous la raison sociale indiquée et installe une usine à Ugine. Et cette usine ne sortira sa première coulée d'acier qu'en mai 1910.

J'ai modifié la liste concernant la période d'utilisation du code "AE": de 1910 (Ace of sades) à 1913 (Alamas)

FUEGO
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1265
Age : 57
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 27/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  Invité Dim 3 Mai - 13:52

Bonjour à tous,
J'ai pu mendier un accès à l'ordinateur des gosses, plus performant que ma tablette mourante. J'ai donc enfin pu aller au-delà de la première page du texte de l'instruction de 1905.
Pour ce qui concerne ce sujet...
Je note que nombre de modifications manuscrites figurant dans cette version de l'instruction numérisée par LP et mise en ligne par Verchère sont dues à des changements intervenus le 10 janvier 1913. Recherches faites avec ces données, il s'avère (site de la médiathèque de Saint-Etienne), qu'il existe aussi une édition 1913 de l'instruction de 1905.
Je pense qu'il s'agit du document daté de 1913 qu'a consulté Alamas. Et si le tableau des fournisseurs d'acier est resté le même qu'en 1905 (je n'ai pas moyen de m'en assurer, le site de la médiathèque ne donnant pas accès au document lui-même), la mention "rendues réglementaires" peut donner à penser que c'est devenu réglementaire en 1913.
D'ailleurs, même chose ici pour l'édition 1905 : pas de date sur le tableau (si ce n'est, pour trois marquages celle de janvier ou début 1890), on n'est donc pas sûr que l'adoption de marquages communs aux trois manufactures date bien d'octobre 1905.
Il faudrait vérifier sur les armes survivantes quels marquages parmi ceux qui changent ont été effectivement appliqués entre, disons, 1891 et 1905. Je vais commencer à jeter un œil sur ce que je peux trouver.
Ou sinon, l'instruction de 1905 venant remplacer et éventuellement reprendre des instructions plus anciennes, si l'une de celles-ci n'a pas acté ces changements de codification avant 1905.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  FUEGO Dim 3 Mai - 15:49

Ace of Spades a écrit: il s'avère (site de la médiathèque de Saint-Etienne), qu'il existe aussi une édition 1913 de l'instruction de 1905.
Bien joué!
C'était tout à fait plausible au vu des écrits d'Arnaud.
Ace of Spades a écrit:Et si le tableau des fournisseurs d'acier est resté le même qu'en 1905 (je n'ai pas moyen de m'en assurer, le site de la médiathèque ne donnant pas accès au document lui-même), la mention "rendues réglementaires" peut donner à penser que c'est devenu réglementaire en 1913.
Il y a au moins une différence entre les tableaux de 1905 et de 1913: la mention manuscrite "Aciérie Electrique Paul Girod à Ugine" à qui le code "AE" était affecté a dû être transformée en mention typographiée avec sans doute dans la colonne "Rendues Réglementaires" le code "AEG"

Au vu des codes différents utilisés par les différentes manufactures pour un même fournisseur, le ministère de la guerre a dû émettre au fil du temps, différentes Directives Ministérielles comme celles évoquées par Conservateur pour "normaliser" tout ce bazar et "rendre réglementaire" un code unique à partir d'une certaine date.
Il est possible que ce qu'écrivait Arnaud "utilisé par le trois MA à partir de 1913" pourrait bien être en réalité "rendue réglementaire  pour les trois MA à partir de 1905" pour les marques de fournisseur d'acier pour lesquelles des codes uniformisés étaient déjà prévus dans l'instruction de 1905.

Ace of Spades a écrit:D'ailleurs, même chose ici pour l'édition 1905 : pas de date sur le tableau (si ce n'est, pour trois marquages celle de janvier ou début 1890), on n'est donc pas sûr que l'adoption de marquages communs aux trois manufactures date bien d'octobre 1905.
Non, mais c'est toujours plus précis que "à partir de 1913"
Ace of Spades a écrit:Il faudrait vérifier sur les armes survivantes quels marquages parmi ceux qui changent ont été effectivement appliqués entre, disons, 1891 et 1905.
Dans tous mes tableaux, les armes d'avant 1905 portent des codes conformes à ce qui est indiqué dans l'instruction de 1905 (sauf les recanonnages ultérieurs bien sûr) et là où ça se gâte c'est que entre 1905 et 1913 il n'est pas sorti grand chose des manufactures et donc peu d'armes survivantes répertoriées...
Nous avons cependant quelques armes en 1907 (des Mle 1902) et en 1913 (Mle 1892) dont les canons marqués "B" étaient jusqu'à aujourd'hui attribués à "Bedel Père et Fils et Compagnie" alors que si l'on se fie à la colonne "Rendue Réglementaire" de 1905 cela devrait être "AB"
...en conséquence, l'acier du canon de ces quelques armes pourrait dès lors avoir été fourni par les "Forges de l'Adour au Boucau" utilisé par les trois MA après 1913 (mais à partir de quand exactement ?) d'après ALAMAS)

C'est là que notre collègue Conservateur pourrait nous sortir quelques "DM" salvatrices !

Pfff !
...compliqué tout ça !

ATTENTION! TABLEAU DU DEBUT DU POST MIS A JOUR

FUEGO
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1265
Age : 57
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 27/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  Invité Dim 10 Mai - 11:35

voilà ce que j'ai pu relever sur des photos de canons d'armes. Je vous ai mis en gras ce qui n'est pas signalé plus haut ou ce qui est hors période.

A :
MAC: 1923
MAS : 1939, 1940, 1946, 1947, 1948
MAT: 1937, 1940
MF : 1940

AB :
MAC: 1916
MAS : 1901, 1903

AEG :
MAT : 1935, 1936
SACM : 1937

AR :
?MAC : 1916 ? Peu lisible
MAT : 1890

AS :
MAS : 1888, 1939, 1945
MAT : 1949

B : 
MAC : 1902, 1907, 1913, 1914
MAT : 1888, 1905, 1906

C :
MAC : 1891, 1892, 1893, 1895
MAT : 1937, 1938, 1939, 1940

CC :
EDB : 1917
MAC : 1917, 1918
MAP : 1917
MAS : 1890, 1891, 1892, 1894, 1895, 1896, 1914, 1915, 1916, 1917, 1938
MF : 1917, 1939
MPA : 1916, 1917

CL
MAS : 1914

CN : 
MAC : 1932

CP
MAT : 1946

? CS ? Pas sûr que ce soit le code du fournisseur d'acier
MAS : 1955

? EBG? Pas sûr que ce soit le code du fournisseur d'acier
MAS : 1955

EM :
MAT : 1870

F :
MAT : 1895

FV :
MAS : 1873, 1889, 1890, 1892, 1893

FY : 
MAS : 1945, 1950, 1952 (FYa?)
MAT : 1916

G :
EDB : 1917
MAT : 1937

JH :
MAC : 1887, 1890, 1891, 1894, 1892, 1902, 1908, 1912, 1914, 1915
MAS : 1889, 1890, 1891, 1892, 1909, 1913

L :
MAT : 1892
MAC : 1904

LP :
MAC : 1915, 1916, 1917, 1918
MAT : 1915, 1917, 1918, 1924, 1925

LY 
SACM 1938

M :
MAC : 1892, 1895

MF : 
MAC : 1938, 1939

MH : 1924 (2 armes)

MM
MAC : 1934, 1935

PG :
MAS : 1888, 1892, 1898,  1914
MAT : 1921, 1922
MF : 1937, 1939

RG :
MAS : 1937, 1940

SC :
MAS : 1896, 1897, 1898, 1945

?SE?
MAS : 1966

ST :
MAC : 1925, 1933, 1934, 1939, aussi en 1925 sous la forme S-T (c'est la seule fois où j'ai vu le tiret entre les lettres).
MAS : 1916, 1917

V :
SAL : 1927


Dernière édition par Ace of Spades le Mer 20 Mai - 6:43, édité 14 fois
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  Pocomas Dim 10 Mai - 14:44

Merci du boulot et du partage ! Vraiment très intéressant

Tableau des fournisseurs d'acier 117219
Pocomas
Pocomas
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 17283
Age : 66
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  FUEGO Mar 12 Mai - 9:54

Ace of Spades a écrit:voilà ce que j'ai pu relever sur des photos de canons d'armes. Je vous ai mis en gras ce qui n'est pas signalé plus haut ou ce qui est hors période.
B : 
MAC : 1902, 1907, 1913, 1914
MAT : 1888, 1905, 1906
Le B n'est pas forcément hors période car ce code semble avoir été ré-attribué aux "Forges de l'Adour" au Boucau (utilisé par les 3 MA à partir de 1913)

Ace of Spades a écrit:CL
 MAS : 1914
Intéressant ! Ce serait génial d'avoir des données et des photos de l'arme portant ce marquage !

Ace of Spades a écrit:CP
MAT : 1946
idem que CL

Ace of Spades a écrit:
CS ? Pas sûr que ce soit le code du fournisseur d'acier
MAS : 1955
? EBG? Pas sûr que ce soit le code du fournisseur d'acier
MAS : 1955

EM :
MAT : 1870
à creuser !

Ace of Spades a écrit:
LP :
MAC : 1915, 1916, 1917, 1918
MAT : 1915, 1917, 1918, 1924, 1925
Oui, j'ai aussi noté pas mal d'armes ayant ce fournisseur d'acier à canons: pas d'identification pour le moment...

Ace of Spades a écrit:
MF : 
MAC : 1938, 1939

MH : 1924 (2 armes)

MM
MAC : 1934, 1935

Effectifement, le MF est curieux sur des canons de la fin des années 30, le fournisseur MARREL Frères à Rive-de-Gier étant sensé
être représenté par le code ML approuvé par la DM du 19 décembre 1939 alors que MF sera bien utilisé au milieu des années 50 pour représenter MARREL FRERES d'après ALAMAS.
MH et MM : ...il y a encore du travail d'identification à faire ! Bigre !
Ace of Spades a écrit:
?SE?
MAS : 1966

SAL : 1927

Le code SE a peut-être été réaffecté...

Le code SAL correspond à un fournisseur de canons finis et son identification comme Atelier de chargement de Salaise n'est pas prouvée pour le moment.

PS: J'ai mis le tableau du haut à jour (si l'on peut s'exprimer ainsi...) avec les fournisseurs d'acier non identifiés et les périodes d'observation.

FUEGO
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1265
Age : 57
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 27/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  Invité Mar 12 Mai - 16:22

Pour le marquage B, il me semble (j'admets humblement que je peux me tromper) dans ce ce qui avait été posté par Conservateur, il dit que B était utilisé avant 1949, mais pas à partir de quand avant. On ne le trouve pas en 1928. Tu as une autre source?

Pour SAL, je sais que c'est un code de fournisseur de canons et pas d'acier (si c'est le sens de ton intervention), simplement, ce canon SAL utilise un code fournisseur d'acier V hors période pour 1927.
Pour SAL, j'ai lu aussi Alvis Co et  Sté Alsacienne de Construction Mécanique.

MF, oui, Marrel Frères n'est pas de la bonne époque. Manu France? Ce code est utilisé à la même époque comme fournisseur de canon. Utiliser le même code à la même époque pour deux entreprises différentes ne peut-il conduire à des confusions ? Mais ManuFrance Fournissaient-ils de l'acier?

Pour les photos, j'ai rien enregistré sur ma tablette qui ne peut quasi plus rien faire. 7 jours de recherches. Je te dis pas l'historique.
Je me suis tapé en majorité toutes les pages françaises de ce site, au moins une quarantaine de pages des pages françaises de Gunboards. Le reste est presque symbolique (site armes françaises, des trucs comme 14-18 ou la grande guerre, des archives de Sites de vente avec des critères de recherches assez précis genre Berthier ou Lebel daté 1904, puis 1905 etc... Jusque 1914).
Voilà, vous connaissez ma "méthode". Honnêtement, je le referai pas, j'ai cru tourner chèvre...
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  FUEGO Mar 12 Mai - 16:47

Ace of Spades a écrit:Pour le marquage B, il me semble (j'admets humblement que je peux me tromper) dans ce ce qui avait été posté par Conservateur, il dit que B était utilisé avant 1949, mais pas à partir de quand avant. On ne le trouve pas en 1928. Tu as une autre source?
Oui, c'était un post de Conservateur qui disait "Trois nouvelles marques ont été approuvées en 1949" et parmi elles: "BO: Forges de l'Adour au Boucau (au lieu de B auparavant)"

Ace of Spades a écrit:Pour SAL, je sais que c'est un code de fournisseur de canons et pas d'acier (si c'est le sens de ton intervention)
Oui
Ace of Spades a écrit:, simplement, ce canon SAL utilise un code fournisseur d'acier V hors période pour 1927.
OK, j'avais pas capté.
...décidément ces canon "SAL" nous donnent du fil à retordre!

Ace of Spades a écrit:Pour SAL, j'ai lu aussi Alvis Co et  Sté Alsacienne de Construction Mécanique.

...beaucoup d'hypothèses et toujours pas de preuve !

Ace of Spades a écrit:MF, oui, Marrel Frères n'est pas de la bonne époque. Manu France? Ce code est utilisé à la même époque comme fournisseur de canon. Utiliser le même code à la même époque pour deux entreprises différentes ne peut-il conduire à des confusions ? Mais ManuFrance Fournissaient-ils de l'acier?

Normalement non: c'est un métier bien différent.

Ace of Spades a écrit:Honnêtement, je le referai pas, j'ai cru tourner chèvre...
...tu m'étonnes !

En tous cas, merci pour l'effort de recherche Tableau des fournisseurs d'acier 2863987946

FUEGO
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1265
Age : 57
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 27/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  Invité Mer 13 Mai - 9:33

Si je retrouve facilement les liens...
S-T :
https://www.tircollection.com/t7912-mousqueton-92-1907-15
L (pour une arme de la MAC qui n'utilise pas ce code selon le tableau) :
https://forums.gunboards.com/showthread.php?1151403-Mle-1902-Indochinois
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  FUEGO Sam 3 Avr - 16:39

salut
J'ai mis à jour le tableau des fournisseurs d'acier en fonction des dernières avancées (...et reculs!): voir en haut de ce fil.
Tableau des fournisseurs d'acier 117219

FUEGO
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1265
Age : 57
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 27/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  joselito Sam 3 Avr - 16:51

FUEGO a écrit:salut
J'ai mis à jour le tableau des fournisseurs d'acier en fonction des dernières avancées (...et reculs!): voir en haut de ce fil.
Tableau des fournisseurs d'acier 117219

Merci du partage... Tableau des fournisseurs d'acier 72113
joselito
joselito
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 14976
Age : 61
Localisation : FTA Bully Chti !
Date d'inscription : 29/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  Tico Jeu 15 Avr - 15:36

J'ignore si ce travail a déjà été fait, mais au fil des lectures j'ai compilé des informations qui me semblent devoir être accessibles à tous.
La base de départ ressemble bigrement à un tableau présent dans l'Instruction de 1905 édition de 1913:

Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.
Tableau des fournisseurs d'acier Instru35

Rendons à César ce qui est à César, c'est ALAMAS qui a réalisé le premier tableau en se basant probablement sur ce document.
De son côté, Conservateur a complété les manques en extrayant des archives de la MAS un certain nombre de directives ministérielles ultérieures, introduisant de nouveaux fournisseur ou les confirmant, modifiant ou réaffectant les codes déjà attribués.

Attention ! j'ai sans doute commis des erreurs en compilant tout cela, mais tout cela peut être corrigé, amendé et enrichi: il suffira donner des éléments factuels...


A : Audemar et Guyon à Dole, Jura, marque utilisée avant 1940, peut-être peut-être jusqu'en 1948 ? (ALAMAS)

A et AV : Hts fourneaux et forges d'Allevard
Marque passée du code A (1948) au code AV utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS)

AB et B : Bedel Père et Fils et Compagnie
AB a été utilisé par la MAS jusqu'en 1913
B a été utilisé à la fois par la MAC et la MAT jusqu'en 1913
AB a été rendue réglementaire pour les trois MA à partir de 1913, marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949.(Conservateur)

AE, AEG puis UG : Aciéries Électriques Paul Girod à Ugine (Savoie)
AE pourrait avoir été utilisé par la MAT de 1910 à 1913 puis rendue réglementaire pour les trois MA de 1913 à 1928.
AEG a été  rendue réglementaire pour les trois MA entre 1913 et 1928 (très probablement le 31 octobre 1928 lors de l'approbation du code AEF (voir ci-dessous). AEG est confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949. (Conservateur)
UG a été utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS) pour désigner le nouveau nom de l'entreprise, la Société d'électro-chimie, d'électro métallurgie et des aciéries électriques d'Ugine.

AEF : Société Electro-Metallurgique de Froges,
Marque approuvée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949. (Conservateur)

AR, SA et PM : Société Métallurgique de l'Ariège
AR a été utilisée par la MAT jusqu'en 1905 ou en 1913 au plus tard,
SA a été utilisé par la MAS jusqu'en 1905 ou en 1913 au plus tard,
PM a été rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard,

AS et SE : Compagnie des Fonderies, Forges et Aciéries de Saint-Étienne
SE a été utilisé par la MAT jusqu'en 1905 ou en 1913 au plus tard,
AS a été utilisé par la MAS jusqu'en 1905 au moins puis a été rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
Marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949. (Conservateur)"

AY : Forges et Aciéries de la Marine et des Chemins de fer, Etablissements d'Assailly,
Marque approuvée par la DM du 28 février et du 11 mars 1949 (Conservateur)

B : Le B aurait également été utilisé par la MAS jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard, pour désigner également Forges et Aciéries de Moulin au Chambon-Feugerolles dont le B représenterait F. Benché (Voir L plus bas)
(dans l'instruction de 1905 édition de 1913 on voit "LB" et pas "B" seul : sous réserve de confirmation par une DM)

B puis BO : Forges de l'Adour au Boucau
B a été utilisé par les 3 MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard,
BO a été utilisé à la place de B auparavant , marque approuvée par la DM du 28 février et du 11 mars 1949 (Conservateur)"

BR : Compagnie des Aciers Boehler (GEBRÜDER BÖHLER & CO HANDELSGESELLSCHAFT COMPANY en STYRIE - Autriche)
BR a été utilisé par la MAT jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard.

C et CC : Compagnie des forges de Châtillon, Commentry et Neuves-Maisons
C ou CC ont été utilisées par la MAC jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard,
CC a été utilisé par las MAS et la MAT avant 1913 puis rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
Marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949, encore utilisée au milieu des annés 50 (Conservateur & ALAMAS)

C : Cie française des Métaux, site de Castelsarrazin, marque utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS)

CD et CN Établissements Claudinon et Compagnie Le Chambon-Feugerolles, Loire
CD a été utilisé par la MAT jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard,
CN a été rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
Marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949. (Conservateur)"


CL : inconnu
vu sur une arme MAS en 1914

CP : inconnu
vu sur une arme MAT en 1946

D, DN, DA et DAD : Société Anonyme des Hauts Forneaux Forges et Aciéries de Denain et Anzin, à Denain
D et DN ont été utilisés par la MAS jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard,
DA a été rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
Marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949. (Conservateur)
DAD a été utilisé au milieu des années 50 (ALAMAS)

FY, F, V et FV : Société anonyme des aciéries et des forges de Firminy (Anciens Etablissements Verdié & Compagnie)
FV a été utilisée par la MAS jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard,
V a aussi été utilisé par MAT avant le 1er janvier 1890 (pour Anciens Etablissements Verdié & Compagnie)
V a été utilisé par la MAC avant 1905
F a été utilisé par la MAT après le 1er janvier 1890
FY a été rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
Marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949 (Conservateur), encore utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS)

F : F a également été utilisé par la MAT pour désigner Acier de Finspong  qui était en Suède.

M, PG, SC et G : Compagnie des Hauts-Fourneaux, Forges et Aciéries de la Marine et des Chemins de Fer à Saint Chamond
M a été utilisé par la MAC jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard,
PG a été utilisé par la MAS jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard (PG pour "Anciens Etablissements Pétin-Gaudet"),
SC a été utilisé par la MAT jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard (SC pour "Saint Chamond"),
G a été rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
PG à de nouveau été approuvé par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949.(Conservateur)

G : Vraisemblablement Cie française des Métaux, site de Givet, code utilisé au milieu des années 50 (ALAMAS)  

HFC, CM : Hauts-Fourneaux de la Chiers
HFC : marque approuvée par la DM du 2 mai 1938 (Conservateur)
CM: marque utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS)

I, L, LF, LB et B : Forges et Aciéries du Moulin au Chambon-Feugerolles (F.Louison et F.Bouché)
L ou LB ont été utilisé par la MAS jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard (L pour F.Louison et B pour F.Bouché),
L a été utilisé utilisé la MAT jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard (L pour F.Louison),
Le code L a cependant été vu sur une arme de la MAC alors qu'elle n'était pas sensé l'utiliser.
LF a été rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
Marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949.(Conservateur)

JH : Jacob Holtzer et Compagnie à Unieux
Utilisé par les trois MA avant et après 1905, marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949. (Conservateur)

LP : Inconnu
Vu sur des armes MAC : 1915, 1916, 1917, 1918
et MAT : 1915, 1917, 1918, 1924, 1925 MAS en 1914"

LY : Aciéries de Longwy
marque approuvée par la DM du 2 mai 1938 (Conservateur) encore utilisée dans les années 50 (ALAMAS)

MH : Inconnu
Vu sur des armes MAC en 1924

ML puis MF : MARREL Frères à Rive-de-Gier,
ML : marque approuvée par la DM du 19 décembre 1939 (Conservateur)
MF : marque utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS) [néanmoins vu sur des armes MAC en 1938 et en 1939]

MM : Mécanique Méridionale à Toulouse, marquage identifié pour les années 50 mais pas sûr du tout que ce soit bon pour 1937.
Vu sur des armes MAC en 1934, 1935 et 1937

NE : Forges et Aciéries du Nord et de l'Est
Marque approuvée par la DM du 25 avril 1939 et confirmée par la DM du 16 novembre 1948 (Conservateur)

NE : Fonderie et Métaux J. Navare à Langon (Gironde)
Marque utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS)

PG : Fonderies Poudevigne et Cie à Marseille.
Marque utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS)

PM : Société Métallurgique de l'Ariège
Marque approuvée par la DM du 31 octobre 1928 (Conservateur)

HX, PY : Aciéries Pompey
Marque approuvée par la DM du 28 février et du 11 mars 1949 (Conservateur) encore utilisée dans les années 50 (ALAMAS)

RG : inconnu
Marque utilisée au milieu des années 50 très hypothétiquement à la place de G et SC pour la Cie des Forges et Aciérie de la Marine à Saint-Chamond à cause de Rive de Gier. (ALAMAS)

SC : Schneider-Canet et Compagnie en Creusot
Utilisée par la MAS avant 1905 puis rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
Marque encore approuvée par la DM du 31 octobre 1928 (Conservateur)

ST : Société Anonyme des Haut-Fourneaux, Forges et Aciéries du Saut du Tarn
Utilisée par les trois MA avant et après 1905, marque encore approuvée par la DM du 31 octobre 1928 (Conservateur)


Bon, je n'ai pas réussi à poster mes donnés sous forme de tableau ce qui en réduit nettement la lisibilité: désolé...

Bonjour,
Quel labeur, félicitations à tous les contributeurs Very Happy
Le EM dans les années 1870 pour Châtellerault est-il identifié ?
Merci
Wink
Tico
Tico
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1150
Age : 41
Date d'inscription : 13/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  Conservateur Sam 24 Avr - 9:45

Tico a écrit:
J'ignore si ce travail a déjà été fait, mais au fil des lectures j'ai compilé des informations qui me semblent devoir être accessibles à tous.
La base de départ ressemble bigrement à un tableau présent dans l'Instruction de 1905 édition de 1913:

Agrandir cette image Cliquez ici pour la voir à sa taille originale.
Tableau des fournisseurs d'acier Instru35

Rendons à César ce qui est à César, c'est ALAMAS qui a réalisé le premier tableau en se basant probablement sur ce document.
De son côté, Conservateur a complété les manques en extrayant des archives de la MAS un certain nombre de directives ministérielles ultérieures, introduisant de nouveaux fournisseur ou les confirmant, modifiant ou réaffectant les codes déjà attribués.

Attention ! j'ai sans doute commis des erreurs en compilant tout cela, mais tout cela peut être corrigé, amendé et enrichi: il suffira donner des éléments factuels...


A : Audemar et Guyon à Dole, Jura, marque utilisée avant 1940, peut-être peut-être jusqu'en 1948 ? (ALAMAS)

A et AV : Hts fourneaux et forges d'Allevard
Marque passée du code A (1948) au code AV utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS)

AB et B : Bedel Père et Fils et Compagnie
AB a été utilisé par la MAS jusqu'en 1913
B a été utilisé à la fois par la MAC et la MAT jusqu'en 1913
AB a été rendue réglementaire pour les trois MA à partir de 1913, marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949.(Conservateur)

AE, AEG puis UG : Aciéries Électriques Paul Girod à Ugine (Savoie)
AE pourrait avoir été utilisé par la MAT de 1910 à 1913 puis rendue réglementaire pour les trois MA de 1913 à 1928.
AEG a été  rendue réglementaire pour les trois MA entre 1913 et 1928 (très probablement le 31 octobre 1928 lors de l'approbation du code AEF (voir ci-dessous). AEG est confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949. (Conservateur)
UG a été utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS) pour désigner le nouveau nom de l'entreprise, la Société d'électro-chimie, d'électro métallurgie et des aciéries électriques d'Ugine.

AEF : Société Electro-Metallurgique de Froges,
Marque approuvée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949. (Conservateur)

AR, SA et PM : Société Métallurgique de l'Ariège
AR a été utilisée par la MAT jusqu'en 1905 ou en 1913 au plus tard,
SA a été utilisé par la MAS jusqu'en 1905 ou en 1913 au plus tard,
PM a été rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard,

AS et SE : Compagnie des Fonderies, Forges et Aciéries de Saint-Étienne
SE a été utilisé par la MAT jusqu'en 1905 ou en 1913 au plus tard,
AS a été utilisé par la MAS jusqu'en 1905 au moins puis a été rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
Marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949. (Conservateur)"

AY : Forges et Aciéries de la Marine et des Chemins de fer, Etablissements d'Assailly,
Marque approuvée par la DM du 28 février et du 11 mars 1949 (Conservateur)

B : Le B aurait également été utilisé par la MAS jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard, pour désigner également Forges et Aciéries de Moulin au Chambon-Feugerolles dont le B représenterait F. Benché (Voir L plus bas)
(dans l'instruction de 1905 édition de 1913 on voit "LB" et pas "B" seul : sous réserve de confirmation par une DM)

B puis BO : Forges de l'Adour au Boucau
B a été utilisé par les 3 MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard,
BO a été utilisé à la place de B auparavant , marque approuvée par la DM du 28 février et du 11 mars 1949 (Conservateur)"

BR : Compagnie des Aciers Boehler (GEBRÜDER BÖHLER & CO HANDELSGESELLSCHAFT COMPANY en STYRIE - Autriche)
BR a été utilisé par la MAT jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard.

C et CC : Compagnie des forges de Châtillon, Commentry et Neuves-Maisons
C ou CC ont été utilisées par la MAC jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard,
CC a été utilisé par las MAS et la MAT avant 1913 puis rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
Marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949, encore utilisée au milieu des annés 50 (Conservateur & ALAMAS)

C : Cie française des Métaux, site de Castelsarrazin, marque utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS)

CD et CN Établissements Claudinon et Compagnie Le Chambon-Feugerolles, Loire
CD a été utilisé par la MAT jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard,
CN a été rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
Marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949. (Conservateur)"


CL : inconnu
vu sur une arme MAS en 1914

CP : inconnu
vu sur une arme MAT en 1946

D, DN, DA et DAD : Société Anonyme des Hauts Forneaux Forges et Aciéries de Denain et Anzin, à Denain
D et DN ont été utilisés par la MAS jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard,
DA a été rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
Marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949. (Conservateur)
DAD a été utilisé au milieu des années 50 (ALAMAS)

FY, F, V et FV : Société anonyme des aciéries et des forges de Firminy (Anciens Etablissements Verdié & Compagnie)
FV a été utilisée par la MAS jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard,
V a aussi été utilisé par MAT avant le 1er janvier 1890 (pour Anciens Etablissements Verdié & Compagnie)
V a été utilisé par la MAC avant 1905
F a été utilisé par la MAT après le 1er janvier 1890
FY a été rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
Marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949 (Conservateur), encore utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS)

F : F a également été utilisé par la MAT pour désigner Acier de Finspong  qui était en Suède.

M, PG, SC et G : Compagnie des Hauts-Fourneaux, Forges et Aciéries de la Marine et des Chemins de Fer à Saint Chamond
M a été utilisé par la MAC jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard,
PG a été utilisé par la MAS jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard (PG pour "Anciens Etablissements Pétin-Gaudet"),
SC a été utilisé par la MAT jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard (SC pour "Saint Chamond"),
G a été rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
PG à de nouveau été approuvé par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949.(Conservateur)

G : Vraisemblablement Cie française des Métaux, site de Givet, code utilisé au milieu des années 50 (ALAMAS)  

HFC, CM : Hauts-Fourneaux de la Chiers
HFC : marque approuvée par la DM du 2 mai 1938 (Conservateur)
CM: marque utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS)

I, L, LF, LB et B : Forges et Aciéries du Moulin au Chambon-Feugerolles (F.Louison et F.Bouché)
L ou LB ont été utilisé par la MAS jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard (L pour F.Louison et B pour F.Bouché),
L a été utilisé utilisé la MAT jusqu'en 1905 ou jusqu'en 1913 au plus tard (L pour F.Louison),
Le code L a cependant été vu sur une arme de la MAC alors qu'elle n'était pas sensé l'utiliser.
LF a été rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
Marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949.(Conservateur)

JH : Jacob Holtzer et Compagnie à Unieux
Utilisé par les trois MA avant et après 1905, marque confirmée par la DM du 31 octobre 1928 et encore confirmée par les DM du 28 février et du 11 mars 1949. (Conservateur)

LP : Inconnu
Vu sur des armes MAC : 1915, 1916, 1917, 1918
et MAT : 1915, 1917, 1918, 1924, 1925 MAS en 1914"

LY : Aciéries de Longwy
marque approuvée par la DM du 2 mai 1938 (Conservateur) encore utilisée dans les années 50 (ALAMAS)

MH : Inconnu
Vu sur des armes MAC en 1924

ML puis MF : MARREL Frères à Rive-de-Gier,
ML : marque approuvée par la DM du 19 décembre 1939 (Conservateur)
MF : marque utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS) [néanmoins vu sur des armes MAC en 1938 et en 1939]

MM : Mécanique Méridionale à Toulouse, marquage identifié pour les années 50 mais pas sûr du tout que ce soit bon pour 1937.
Vu sur des armes MAC en 1934, 1935 et 1937

NE : Forges et Aciéries du Nord et de l'Est
Marque approuvée par la DM du 25 avril 1939 et confirmée par la DM du 16 novembre 1948 (Conservateur)

NE : Fonderie et Métaux J. Navare à Langon (Gironde)
Marque utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS)

PG : Fonderies Poudevigne et Cie à Marseille.
Marque utilisée au milieu des années 50 (ALAMAS)

PM : Société Métallurgique de l'Ariège
Marque approuvée par la DM du 31 octobre 1928 (Conservateur)

HX, PY : Aciéries Pompey
Marque approuvée par la DM du 28 février et du 11 mars 1949 (Conservateur) encore utilisée dans les années 50 (ALAMAS)

RG : inconnu
Marque utilisée au milieu des années 50 très hypothétiquement à la place de G et SC pour la Cie des Forges et Aciérie de la Marine à Saint-Chamond à cause de Rive de Gier. (ALAMAS)

SC : Schneider-Canet et Compagnie en Creusot
Utilisée par la MAS avant 1905 puis rendue réglementaire pour les trois MA au plus tôt en 1905 ou en 1913 au plus tard.
Marque encore approuvée par la DM du 31 octobre 1928 (Conservateur)

ST : Société Anonyme des Haut-Fourneaux, Forges et Aciéries du Saut du Tarn
Utilisée par les trois MA avant et après 1905, marque encore approuvée par la DM du 31 octobre 1928 (Conservateur)


Bon, je n'ai pas réussi à poster mes donnés sous forme de tableau ce qui en réduit nettement la lisibilité: désolé...

Bonjour,
Quel labeur, félicitations à tous les contributeurs Very Happy
Le EM dans les années 1870 pour Châtellerault est-il identifié ? OUI
Merci
Wink

Conservateur
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 737
Age : 47
Date d'inscription : 05/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  joselito Sam 24 Avr - 11:54

J'ai un MF M pour 1961, pas 36 2ème type  réconditionné en 30/284 par Nolasco ....année 98
joselito
joselito
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 14976
Age : 61
Localisation : FTA Bully Chti !
Date d'inscription : 29/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty L'artillerie à la rescousse

Message  Alamas Dim 6 Juin - 10:54

Un copain dont le sujet d'étude favori est l'artillerie a les codes des fournisseurs, usineurs... des aciers à obus pour les années 1915 à 1917. Il y en a pléthore, beaucoup plus que pour les armes d'Infanterie et beaucoup d'étrangers (anglais, américains, italiens, espagnols). Avec toutes les rectifications, changements, façon de porter les marquages, 400 à 500 pages.
Bref, on a comparé les marques connues des fournisseurs d'aciers de canons de fusil pour la période. Pour ce qu'on a pu vérifier, c'est les mêmes.

J'ai donc regardé ceux qui nous faisaient défaut.
Pas de SAL
Mais j'ai trouvé des correspondances pour les autres.
CL : Chantiers de la Loire, Saint-Denis
CP : Lutge, Dijon
LP : Chantiers de la Pallice
MH : Forges et chantiers de la Méditerranée, Le Havre.

Voilà, valable de manière certaine uniquement pour 1915 à 1917, mais c'est déjà quelque chose.

Alamas
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 153
Age : 53
Date d'inscription : 30/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  FUEGO Dim 6 Juin - 18:06

Alamas a écrit:Voilà, valable de manière certaine uniquement pour 1915 à 1917, mais c'est déjà quelque chose.

...tu parles d'un quelque-chose !
...pas moins de 4 fournisseurs sur lesquels nous nous cassions les dents depuis des années identifiés d'un seul coup grâce à toi et à ton pote !

C'est tout simplement génial : merci Arnaud !

Si le code SAL a un quelconque lien avec "Société Alsacienne...", il n'est pas étonnant qu'un registre couvrant les années 15 à 17 n'en fasse pas état...

Bon, il faut bien qu'il nous reste un os à ronger, non ?

esprit

FUEGO
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1265
Age : 57
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 27/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Tableau des fournisseurs d'acier Empty Re: Tableau des fournisseurs d'acier

Message  Verchère Lun 7 Juin - 2:39

"Société Alsacienne" était aussi le nom de la branche transférée à Belfort (avant de devenir "Alsthom").
Elle a produit du matériel d'artillerie (entre autres un affût de 155 L qui était exposé aux Invalides, Cour d'Angoulême, et qui est peut-être maintenant à Satory), mais je ne pense pas qu'ils aient fait de la production métallurgique de base (fonderie ou aciérie).

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12606
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum