Carabine Warner

5 participants

Aller en bas

Carabine Warner Empty Carabine Warner

Message  lolo13 Lun 29 Mar 2010 - 17:19

AUjourd'hui je vous présente a carabine Warner utilisée par le Gouvernement de défense nationale en 1871

CARABINES WARNER


Carabine Warner Photo1a

La carabine Warner produite pendant la guerre de Sécession américaine ne fait certainement pas partie des armes les plus connues, mais elle caractérise a elle seule le foisonnement de la production d'armes a feu spécifique a cette période ayant conduit a la production d'une grande variété de mécanismes plus ou moins expérimentaux qui, sans le besoin urgent d'armes de l'époque n'auraient pas connu la production en série.

Développement :

James Warner est né le 16 mai 1817 a South Hadley au nord de Springfield dans l'état du Massachusetts. James avait un cousin Thomas qui travaillait comme armurier dans l'arsenal d'état de Springfield de 1810 a 1843 puis pour Samuel Colt jusqu'en 1949 avant d'être employé par la Massachusetts Arms Company a Chicopee Falls ou il participa a la fondation de l'usine d'armement du même nom. C'est pendant la période ou Thomas travaillait pour Colt que l'on trouve les premières traces de James Warner alors âgé de 29 ans comme employé a la production du Colt modèle Walker. En 1850 il fonde la "Warner, James (& Co), Pistol Factory" dans la ville même de Springfield puis, en 1952 il est nommé Directeur de la "Springfield Arms Co." Cette société produit a l'époque deux types d'armes conçues par James Warner, un revolver a percussion et une carabine revolver équivalente. Malheureusement, a la suite d'un procès intenté par Smith & Wesson en 1862 pour violation de brevet, la Springfield Arms company dut livrer a Smith & Wesson les 1513 exemplaires alors produits entraînant la banqueroute de la compagnie.
Après avoir obtenu l'aide de son beau-frère alors juge fédéral, James put créer une nouvelle société la "James Warner Manufacturing Co" toujours a Springfield. C'est dans cette usine que furent produites les carabines a carcasse laiton objet de cet article.

Après la perte du procès avec Smith & Wesson, James Warner se lança dans la création de sa carabine a chargement par la culasse, il décida de faire breveter son mécanisme le 02 Mars 1863, toutefois il dut modifier plusieurs fois son système avant de voir ce dernier officiellement breveté comme original le 23 Février 1864 sous le N° 41.732 suivi d'une variante brevetée le 27 Décembre 1864 sous le N° 45.660. La production de la carabine que ce soit par la James Warner Co ou par la Greene Rifle Works Co de Worcester Massachusetts a été réalisée par une combinaison de ces deux brevets.

Carabine Warner Photo2xvs
Détail du premier brevet Warner

Description :

Le mécanisme de la carabine conçue par James Warner se présente sous la forme d'un boîtier de culasse en laiton muni d'une tabatière de la même matière basculant vers la droite dans laquelle coulisse le percuteur et dont la face arrière présente une fente permettant au chien d'agir comme un élément de verrouillage supplémentaire afin de maintenir le bloc tabatière fermé au moment de la percussion de la cartouche métallique. Le principal défaut de l'arme qui conduira a son éviction après la fin de la guerre de sécession réside dans l'absence voulue, pour des raisons de validation du brevet, d'un ressort de percuteur permettant de ramener ce dernier en arrière après le tir. Le reste de l'arme consiste en un canon cylindrique bronzé noir, une monture en chêne américain en deux parties, le garde main avant voyant sa face inférieure traversée par l'extracteur manuel coulissant d'avant en arrière, et des garnitures classiques pour une carabine de cavalerie américaine. Les éléments de visée sont constitués d'un guidon fixe monté sur l'avant du canon et d'un hausse rabattable a quatre points de visée pour les distances de 100, 300, 500 et 800m.

Carabine Warner Photo3t
Détail du mécanisme

Caractéristiques :

Boîtier Culasse Laiton
Calibre .515 (13mm)
Munition 50 Warner ou 56-56 Spencer
Longueur du canon 20' (508mm)
Nombre de rayures 3
Longueur totale 950 mm
Poids 3,15 Kg

Production :

Après avoir proposé son arme au gouvernement de l'union le 24 Février 1863, Warner obtint un premier contrat pour la fourniture de 1000 exemplaires le 22 Mai de la même année. Cependant, selon la procédure d'achat en vigueur a l'époque, ce contrat ne fut définitivement validé que le 15 Février 1864 après que Warner eut fourni plusieurs exemplaires de sa carabine successivement modifiés pour correspondre aux désidératas du service du matériel de l'armée. La production put alors démarrer, bien que de façon laborieuse dans l'usine de Springfield. C'est a cette période que la lenteur de la production associée au passage de nouvelles commandes par le gouvernement, conduisit James Warner a négocier un contrat de sous-traitance avec la Greene Rifle Works Co de Worcester Massachusetts. La principale modification en cours de contrat fut le changement de calibre rendu nécessaire non seulement par un désir de standardisation, mais aussi par la piètre qualité des cartouches en calibre 50 Warner produites par différentes sociétés a laquelle s'ajoutait l'incapacité dans laquelle James Warner se trouvait de produire une quantité raisonnable de ces munitions. La production se poursuivit jusqu'a la fin de la guerre en 1865, celle ci entraînant l'annulation d'un certain nombre de contrat en cours ainsi que tout espoir de contrats supplémentaires.

L'usine de James Warner a Springfield produisit approximativement 3000 exemplaires de la carabine dont 2801 furent acceptées par le gouvernement de l'union. parmi ces dernières 1501 furent fabriquées en calibre 50 Warner dans le cadre du premier contrat passé par le gouvernement, dont environ 550 exemplaires furent ultérieurement rechambrées en calibre 56-56 Spencer par l'arsenal d'état de Washington. Les 1300 autres seront produites en calibre 56-56 Spencer dans le cadre du second contrat gouvernemental portant sur 2500 carabines. Les carabines produites par Warner se caractérisent par les marquages suivants appliqués du coté droit du boîtier de culasse :

JAMES WARNER SPRINGFIELD MASS
WARNER
PATENT

Carabine Warner Photo4u

elles sont équipées d'un anneau de selle monté sur une axe du coté droit du boîtier et les marques d'acceptations officielles comprennent les initiales CSL pour l'inspecteur C.S. Leonard sur la crosse et le coté droit du canon, ainsi que la flamme d'épreuve officielle et l'année 1864 sous cette dernière. Le numéro de série de l'arme se retrouve sur la plaque de couche, sur la face arrière de la crosse, sous le canon en avant de l'extracteur et sur la face avant droite du boîtier de culasse.

Carabine Warner Photo5zv

La Greene Rifle Works de Worcester a produit pour sa part également 3000 exemplaires de la carabine dont seulement 1200 ont été acceptées par le gouvernement dans le cadre du second contrat, toutes en calibre 56-56 Spencer. Le reste de la production ainsi que quelques rares fusils a canon long fut revendu après guerre sur le marché civil.

Ces carabines se caractérisent par les marquages suivants appliqués du coté droit du boîtier de culasse :

GREENE RIFLE WORKS.
WORCESTER MASS
PATD.1884.

Carabine Warner Photo6sp

elles sont équipées d'un anneau de selle monté sur une barre du coté droit du boîtier et les marques d'acceptations officielles comprennent les initiales MM pour l'inspecteur Maurice Moulton ou CDR pour un inspecteur inconnu sur l'arrière du dessus de la crosse et du coté droit du boîtier juste en avant du canon, ainsi que la flamme d'épreuve officielle et l'année 1864 sous cette dernière. Le numéro de série de l'arme sur la plaque de couche, sur la face arrière de la crosse, sous le canon en avant de l'extracteur et sur la face avant droite du boîtier de culasse. Le numéro de série de l'arme se retrouve a l'intérieur du boîtier coté gauche, sur la tabatière, sur le canon, sur la plaque couvrant le mécanisme coté droit ainsi que sur le pontet.

Utilisation opérationnelle :

Les armes du premier contrat en calibre 50 Warner, furent livrées en trois lots de 500 exemplaires a partir du 25 Avril 1864. Les carabines du premier lot furent principalement prisent en compte par le 1e Régiment de cavalerie de volontaires du Wisconsin alors que celles du deuxième lot furent retenues a l'arsenal de Washington ou elles seront rechambrées en calibre 56-56 Spencer avant livraison au 3e Régiment de cavalerie du Massachusetts. Les essais dans ces différents corps de troupe ne furent malheureusement pas a l'avantage des carabines Warner, les critiques portèrent principalement sur le percuteur dont nous avons vu plus haut qu'il n'était pas équipé d'un ressort de rappel mais sont également en grande parti imputables a la mauvaise qualité des différentes munition utilisées. De plus les utilisateurs firent par de leur inquiétude au sujet du fait que l'arme pouvait faire feu avec le chien en position demi-armé ce qui posait d'évidents problèmes de sécurité. Ces rapports défavorables ajoutés au fait que la fin conflit semblait en vue amenèrent le service du matériel a retirer la carabine Warner des unités opérationnelles.

Warner livra sa dernière carabine le 15 Mars 1865 portant le total accepté par le gouvernement a 4001 exemplaires. La grande quantité de carabines livrées pendant les quatre années du conflit (plus de 400 000) et la diversité des modèles concernés (22) conduisit le gouvernement a standardiser les carabines utilisées par les unité de l'après guerre, et le désir de renflouer les caisses de l'état conduisit ce dernier a mettre en vente une grande quantité d'armes considérées comme surplus a ses besoins. Parmi ces dernières, la presque totalité des 2500 carabines Warner du second contrat soit 2492 exemplaires furent acquises par la Schuyler, Hartley & Graham CO en Novembre 1870, laquelle s'empressa de les revendre au gouvernement de défense nationale de la république française alors désespérément a la recherche de toute arme utilisable. Cet achat s'avéra cependant désastreux, les armes étant en effet chambrées pour le 56-56 Spencer alors que les munition acquises pour leur utilisation étaient du calibre 56-50 Spencer totalement incompatible. De ce fait ces carabines restèrent stockées a l'arsenal de Bayonne avant d'être revendues a petit prix le 21 Avril 1873 sur le marche civil.

La fin des livraisons et celle de la guerre entraîna la disparition de la James Warner Co en Avril 1867, ce dernier se retira en Floride en 1868 et décéda prés de Tampa le 1 Octobre 1869.

Bibliographie pour les carabines Warner :

"Warner civil war cavalry carbines" J. Allan Hassel , Thomas Publications 2000
"Les armes a feu de la défense nationale 1870-1871" Jack Puaud et Christian Mery, Crépin-Leblond 2007
"Les armes américaines de la défense nationale" Pierre Lorain 1970
"US Civil war carbines" James B. Whisker, Tom Rowe Books 2001
"Civil war guns" William B. Edwards, Thomas publications 1962
"Round ball to rimfire Vol 2" Dean S. Thomas, Thomas publications 2002
"Carbines of the US Cavalry" John D. McAuley, Mowbray Publishers 1996
"Carbines of the civil war" John D. McAuley, Pioneer Press 1981
"The Pitman notes on US Martial Small Arms and Ammunitions 1776-1933" Armory Publications 1987

Version complète téléchargeable ici :

http://a.dle.free.fr/articles%20Laurent/Warner.zip

Bonne lecture et a la prochaine

lolo13 Carabine Warner 72113
lolo13
lolo13
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 269
Age : 59
Date d'inscription : 05/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Carabine Warner Empty Warner.

Message  Invité Lun 29 Mar 2010 - 17:46

Impressionnant !
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Carabine Warner Empty Re: Carabine Warner

Message  lolo577 Mar 30 Mar 2010 - 22:02

Très intéressant comme d'habitude (j'ai l'impression de me répéter).

Le système de cette carabine est toutefois bien primitif. Il est comparable dans son principe au système Snider mais en moins bien foutu. Le boîtier de culasse en laiton est très massif pour compenser la moins bonne résistance mécanique du matériau. L'extracteur doit être manipulé indépendamment de la culasse en tirant sur un ergot dépassant du garde-main. En résumé,techniquement moins bien que le Snider avec le défaut supplémentaire de ne pas permettre la conversion des fusils à percussion.

------------------------

C'est pas la ferraille qui commande !!!
(traduction un peu primaire de la domination de l'Homme sur la matière)
lolo577
lolo577
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1124
Age : 52
Localisation : Pas très loin de St Amable (63)
Date d'inscription : 06/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Carabine Warner Empty Re: Carabine Warner

Message  HELIX Mar 30 Mar 2010 - 22:06

Carabine Warner 72113

J'ai également l'impression de me répéter , mais voici une nouvelle fois une superbe présentation.

Carabine Warner 242827 Carabine Warner 335982
HELIX
HELIX
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 23236
Age : 54
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Carabine Warner Empty Re: Carabine Warner

Message  volontaire 1870 Mar 30 Mar 2010 - 22:24

lolo577 a écrit:Très intéressant comme d'habitude (j'ai l'impression de me répéter).

Le système de cette carabine est toutefois bien primitif. Il est comparable dans son principe au système Snider mais en moins bien foutu. Le boîtier de culasse en laiton est très massif pour compenser la moins bonne résistance mécanique du matériau. L'extracteur doit être manipulé indépendamment de la culasse en tirant sur un ergot dépassant du garde-main. En résumé,techniquement moins bien que le Snider avec le défaut supplémentaire de ne pas permettre la conversion des fusils à percussion.

c'est tout à fait vrai mais le laiton pour une culasse, c'est si beau!
D'ailleurs pour le mod.67 français c'est aussi la culasse bronze que je préfère.
volontaire 1870
volontaire 1870
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1988
Age : 57
Localisation : auvergne (63)
Date d'inscription : 31/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Carabine Warner Empty Re: Carabine Warner

Message  Pocomas Mar 30 Mar 2010 - 22:55

Un grand Carabine Warner 117219 à toi, Lolo pour ces articles super-intéressants study :bravo:
Pocomas
Pocomas
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 18141
Age : 67
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum