Un Berthier mod. 16 non modifié N ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un Berthier mod. 16 non modifié N ?

Message  Invité le Dim 25 Sep 2011, 20:34

Plutôt 1 608 500... Je considère pour ma part qu'il y en a eu au moins environ 1 565 000 produits (07/15 et 07/15 M16 confondus), du fait qu'il n'y a pas encore d'armes de la série FL recensée et que le plus haut numéro de serie connu à ce jour est FN 645XX, là aussi avec canon MF, pas daté.
Mais enfin, on ne va pas se battre pour une quarantaine de milliers d'exemplaires. La série FN, c'est vraiment la toute fin, un FN 368XX d'avril 1919 est connu. Dès l'arrêt des hostilités, des ordres ont été donnés pour licencier le personnel et ramener la production à minima, mais il a fallu environ un an pour "freiner" la machine tournant à plein régime (On ne sait rien pour la MAS en dehors des instructions ministérielles générales, mais pour la MAC qui s'occupait des mousquetons : licenciement immédiat des femmes, licenciement des ouvriers belge en février 1919 et du dernier ouvrier militaire en novembre 1919, arrêt des chiffres des "productions de guerre" au 1e mai 1919).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Berthier mod. 16 non modifié N ?

Message  Leboulanger le Jeu 29 Sep 2011, 20:33

Alamas a écrit:../... , arrêt des chiffres des "productions de guerre" au 1e mai 1919).
D'ou le proverbe : au moi de Mai , autes ce qu'il te plais Ah elle était facile celle là rasta

Alamas a écrit:Oui, sauf que dans le cas des MAS 36 comme dans ceux des 1886 M93 R35, les canons MF ont une date sur le canon et une marque de fournisseur de canon, à l'endroit idoine, des marques de réception de type militaire, comme dans le cas de tous les autres fournisseurs/fabricants.
Pourquoi, s'il s'agit bien de fournitures militaires pour l'armée française ce marquage (MF) plus proche du marquage commercial? pourquoi l'absence de poinçons de réception militaire, de date? Pourquoi les marquages du banc d'épreuve théoriquement destiné aux armes civiles?
On peut faire un parallèle avec les PA MAS G1, les quelques exemplaires destinés au marché civil étaient éprouvés au banc d'épreuve civil. A l'inverse, les Lebel destinés au marché civil dans les années 1890-1900 avaient tous les marquages réguliers, y-compris les poinçons de réception militaires (marquages de canon, macaron de crosse), simplement ils n'étaient pas matriculés.
Et pour trouver un ancien de Manufrance ayant travaillé à l'époque encore vivant, bon courage...
Je partage sans réserve ton raisonnement Alamas . Qu'en est-il de la piste Belge ? Des nouvelles de ton côté ?

Leboulanger
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4055
Age : 47
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 22/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Berthier mod. 16 non modifié N ?

Message  Invité le Lun 03 Oct 2011, 16:55

Si lumière il y a, je pense qu'elle viendra de Denamur bien mieux placé que moi. Dans l'ordre de mes priorités, j'ai d'abord la consultation du bouquin sur la MAT d'Yves CAYRE à la BNF. Ben même ça, je n'arrive pas à dégager du temps pour le faire...
Asiate : Merci pour les photos, cela va sans dire et encore mieux en le disant...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un Berthier mod. 16 non modifié N ?

Message  asiate le Lun 03 Oct 2011, 21:58

Alamas a écrit:Si lumière il y a, je pense qu'elle viendra de Denamur bien mieux placé que moi. Dans l'ordre de mes priorités, j'ai d'abord la consultation du bouquin sur la MAT d'Yves CAYRE à la BNF. Ben même ça, je n'arrive pas à dégager du temps pour le faire...
Asiate : Merci pour les photos, cela va sans dire et encore mieux en le disant...

Content d'avoir pu être utile Wink

asiate
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 235
Age : 50
Date d'inscription : 26/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum