Mission impossible, mesure LHT (7,5x55)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

question Mission impossible, mesure LHT (7,5x55)

Message  Groink le Lun 30 Jan 2017, 23:29

Bonsoir à tous,


Je suis en train de ramer pour savoir qu'elle longueur de cartouche est la bonne pour mon K11 (7,5x55). Cela concerne des douille GP11 et des ogives H&N 165gr.

Évidemment, j’ai essayer une variété de méthode, notamment une cartouche vide à chambrée de force, à extraire pour mesurer la longueur au contact des rayures (retrancher une valeurs de vol libre pour obtenir une LHT).
J’ai des résultats tellement différents que j’y ai renoncé pale , je présume que le canon retient l’ogive à l’extraction et la déplace plus ou moins selon la tension du collet.

J’ai essayer avec le même système et une baguette dans le canon pour faire des marques dessus et ainsi mesurer la différence entre la marque chambre vide et au contact des rayures avec pour résultat une moyenne d’en gros 71,6mm.
Là ou le bas blesse c’est que jamais, je n’ai pu observé la moindre marque de prise de rayures sur l’ogive.

J’ai donc entrepris de forcé le contact des rayures de manière à pouvoir appuyer sur l’ogive plus que ne le permet le collet (photos ci-dessous).


-J’ai d’abord appliqué une force relativement modérée, c'est-à-dire à peu près la même que pour chambrer la cartouche témoin sans entretoise de blocage, j’ai une mesure, mais toujours pas de marque de rayure sur l’ogive! Mesure au contact 71,53.

- J’ai donc récidivé, en poussant plus fort sur la culasse, l’ogive s’enfonce légèrement plus, il faut tapoté avec la baguette pour la sortir, mais toujours pas de marques sur l’ogive! Mesure au contact 72,01mm.

- On recommence, mais cette fois on ne fait plus dans la dentelle, j’ai tapé franchement sur la culasse à la main, l’ogive a donnée plus de résistance pour ressortir, j’ai fini par deviner de très légers pics sur l’ogive à une hauteur semblant correspondre à la prise de rayure, mais il faut une bonne lampe et de bon yeux (j'ai repéré l'une des marques avec un coup de marqueur juste devant, visible ci-dessus sur l'ogive)… Mesure au contact 73,87mm.

Vous comprenez certainement que je ne suis pas très sur de savoir sur quel pied danser et c'est bien pour cela que je sollicite vos lumières.
J’aurais tendance à utilisé la valeur la plus courte (71,53 qui est d'autre part en corrélation avec des résultats précédents) et retrancher 0,5 de vol libre, est-ce valable selon vous Question
A noter que cela entrerait dans la fourchette donnée par le fabriquant de l’ogive (entre 69,8 et 73mm).

Je m’interroge également sur mon canon à cause de l’absence de fameuse marque de prise de rayure (sauf en forçant bien), à moins que mes ogives soit en titane rougeâtre clown... cela dit en utilisant des GP11 j’obtiens des résultats en cible que je qualifierais d’honorables (mais c’est subjectif).
J’ai d’ailleurs fait quelques rechargements en prenant 1 mm de vol libre sur ma valeur faible (par sécurité), la encore, des résultats acceptables pour moi furent trouvés dans l’escalier de charge.


Merci d'avance pour vos précieux avis salut .
avatar
Groink
Membre
Membre

Nombre de messages : 16
Age : 28
Localisation : 08
Date d'inscription : 28/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mission impossible, mesure LHT (7,5x55)

Message  lu1900 le Mar 31 Jan 2017, 00:00

Je puis juste te dire qu'avec les balles NOLSTER que j'utilise , j'ai trouvé de suite la prise de rayure par marque sur la balle placée sur étui recalibré .
Puis j'ai retranché qques dixième jusqu'à plus de marque avec plusieurs essais d'enfoncement !
Le profil de l'ogive de cette balle étant tellement reconduit sur ses soeurs que pas eu de pb ayant réglé définitivement mon poussoir sur le 2iéme outil .
/
Essai de passer ta balle au feutre noir ou autre ,la trace sera bien plus visible avec un étuis très partiellement recal pour une tenue meilleure de ta balle qui plantée ds les rayures restera en place à l'extraction pour ta mesure

------------------------

Cordialement...Patrice.... lu1900@gmail.com
/
Si vous trouvez le livret de mon avatar , je prends !
avatar
lu1900
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5947
Age : 59
Localisation : Quadrant alfa
Date d'inscription : 06/01/2009

http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20di

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mission impossible, mesure LHT (7,5x55)

Message  Groink le Mer 01 Fév 2017, 09:17

Merci de la réponse, en effet j'ai toujours effectué un recalibrage partiel, je n'ai pas tenté le coup du marqueur car j'ai jugé qu'au chambrage une grande partie allait déjà partir rendant la lecture du résultat impossible, mais j'ai tenté avec du blanco, je trouve les traces mais l'épaisseur du blanco me fait craindre un résultat erroné, j'y ai donc renoncé. J'essaierais peut-être quand même au marqueur histoire de...
avatar
Groink
Membre
Membre

Nombre de messages : 16
Age : 28
Localisation : 08
Date d'inscription : 28/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mission impossible, mesure LHT (7,5x55)

Message  Verchère le Jeu 02 Fév 2017, 06:26

J'avoue ne pas bien comprendre la difficulté :
1) Marquer la longueur dont la baguette peut s'enfoncer jusqu'à buter sur la culasse fermée.
2) Culasse ôtée, pousser doucement par l'arrière une balle (projectile) avec une seconde baguette, jusqu'à ce que ça bute (sans forcer, la balle ne devra ensuite présenter aucune trace).
3) En maintenant cette balle en place (il faut parfois être deux), ré-enfoncer la première baguette et marquer la longueur où elle bute contre la balle.
4) La différence entre les deux marques est la LHT maxi dans CE fusil avec CETTE balle.

NB : Il vaut mieux que la baguette se termine par un poussoir plat.
Effectuer plusieurs mesures ; si le résultat varie notablement il y a des erreurs de manipulation.
Essayer avec plusieurs balles ; retenir la valeur la plus faible.
Garder une marge de sécurité pour les balles "hors cotes" : en prenant la mesure sur le nez de la balle, seules les balles massives décolletées ont des tolérances assez serrées pour qu'on puisse se permettre un vol libre très faible (du genre 0.1 mm) ; sinon, vaut peut-être mieux pas descendre sous 0.5 mm.
Sans oublier qu'on peut "tenir la MOA" (Ø ~30 mm à 100 m) avec un vol libre de 4 mm, voire 8 mm (K31 en 30-284 "Nolasco").

Pour marquer la baguette, c'est plus précis avec 2 bagues coulissantes immobilisées par une vis tournée entre les doigts :

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4306
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mission impossible, mesure LHT (7,5x55)

Message  Groink le Jeu 02 Fév 2017, 20:00

"(sans forcer, la balle ne devra ensuite présenter aucune trace)."

Eh bien le problème c'est ça, j'ai lu l'inverse et donc pour moi si la balle n'a pas de trace, comment savoir si elle était vraiment au contact des rayures, s'il ne doit pas y en avoir... problème résolu.

Comme je l'ai dit plus haut (mais je conçoit que ce n'est pas très facile à tout enregistrer), j'ai déjà un certains nombre de mesures cohérentes effectuées avec quelques balles différentes du même lot (entre 71,32 et 71,65, j'opte donc pour une LHT de 71), cela étant dit ma méthode de mesure est sujette à erreur car je trace les traits sur la baguette au marqueur, toujours orienté de la même manière (code bar du marqueur vers moi) pour limité les erreurs de traçage, en tournant la baguette pour faire un anneau.

La lecture se fait donc au pied à coulisse posé sur la baguette et ajusté à l’œil et non becs en butés.

Pour cette raison ta méthode des butées mobiles sur la baguette est bien meilleure!
Malheureusement je n'en possède pas et même étant bricoleur je doute de pouvoir faire des faces d'une rectitude parfaite pour obtenir une mesure fiable. Quoique, en reperçant des engrenages de Mecano... il y a peut-être moyen...
avatar
Groink
Membre
Membre

Nombre de messages : 16
Age : 28
Localisation : 08
Date d'inscription : 28/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

question Mesures , mesurese

Message  Jean Louis le Jeu 02 Fév 2017, 21:48

le problème n'est pas la baguette mais si je remonte dans l'echelle des causes vers le pourqu'oi de la difficulté .

Un projectile dans une chambre est un objet fou, il faut mettre entre la base du projectile et la tête de culasse un artifice qui va l'obliger à se maintenir en permanence contre l'attaque des rayures du canon.

Je glisse derrière celui-ci un ressort , même 2 ressorts, 1 gros sans plus et un plus petit 6 mm dans le gros et referme avec délicatesse ma culasse. L'operation est facile à réaliser.

 Pour les dieux du stade, les maîtres du monde qui utilisent les objets de rêves, pardon les fusils qui donnent du rêve, les " Sharps " à block tombant, il faut faire attention avec cette méthode à ne pas faire un pincement du resort, une petite languette plastique aide . 
Pourquoi le Sharps, juste que Sharps d'un jour c'est Sharps pour toujours ....

Jean louis

Jean Louis
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 810
Age : 65
Localisation : La plus belle ville du Gard
Date d'inscription : 25/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mission impossible, mesure LHT (7,5x55)

Message  Verchère le Ven 03 Fév 2017, 02:46

Groink a écrit:"(sans forcer, la balle ne devra ensuite présenter aucune trace)."
Eh bien le problème c'est ça, j'ai lu l'inverse et donc pour moi si la balle n'a pas de trace, comment savoir si elle était vraiment au contact des rayures...
Si la balle porte des traces, c'est qu'elle s'est enfoncée dans les rayures ; on a donc une LHT "balle plantée", ce qu'on évite soigneusement en PSF (en PN ça se fait).
Et on sent nettement le contact en poussant avec la baguette ; si c'est flou et qu'il y a incertitude, y-a un os, et il faut tout bien vérifier. Maintenant, tenir la balle en simple contact tout en rentrant une baguette par l'autre côté, c'est pas toujours facile ; ça va mieux à deux.

1) Les traits au feutre sur la baguette, c'est tout de même extrêmement imprécis.
2) Une seule bague c'est déjà mieux, bloquée en butée contre la bouche lors du contact sur la cuvette de tir ; ensuite, en appui sur le nez de la balle, on mesure l'espace entre bague et tranche de bouche. Au pied à coulisse (becs d'intérieur, préalablement vérifiés) ; mais en écartant le pied à coulisse, on tend à faire bouger le bazar...
3) Avec 2 bagues on pousse d'abord les 2 bagues contre la bouche, et on verrouille la bague extérieure. Puis en contact contre la balle, on repousse et verrouille la bague intérieure. La mesure se fait alors entre les 2 bagues, sans risque de les déranger.

Pour obtenir des bagues à tranche bien perpendiculaires, il faudrait effectivement un tour (quoique sur un tour déglingué le trou puisse être en biais, imposant une finition à l'outil à aléser). Mais on trouve un peu partout diverses entretoises ou tubes courts décolletés en série, avec des caractéristiques dimensionnelles pas si mauvaises : sur les chevilles Hilti pour béton, dans les moteurs de bagnole, dans beaucoup de trucs mécaniques d'ailleurs...
A part la perpendicularité entre faces et trou, le positionnement sera plus net si le tube est plus long, et plus ajusté au Ø de la baguette (mais le coulissement doit rester libre).
J'avais essayé avec des pinces à linge en inox, pincées sur la baguette, mais elles glissaient un peu trop facilement.

Il n'est pas surprenant de voir des variations dans la même boîte de balles matricées, mais avec la même balle la mesure devrait être toujours identique. Sinon c'est que la balle se place plus ou moins en biais dans son logement : il faut alors la guider.
Pour ce faire, le sacrifice d'un étui est nécessaire, foré au cul d'un trou assez gros pour laisser passer la baguette, le collet calibré tout juste pour guider la balle, mais sans gêner la sensation du contact des rayures.

Certains font ça avec un collet "élastique", par exemple fendu, qui retient à peine la balle. Rentrant une cartouche à balle délibérément trop sortie, on attend que les rayures l'enfoncent de ce qu'il faut, espérant obtenir à l'éjection une cartouche "LHT maxi".
Idée séduisante ... mais souvent la balle reste coincée dans les rayures, et la douille ressort seule !

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4306
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum