Démonter un M/96

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Démonter un M/96

Message  yaya1er le Ven 05 Fév 2016, 23:33

Salut,

J'ai bien cherché sur ToiTube, mais à part le démontage de la culasse (ça, j'avais trouvé), rien... Sauf le démontage du magasin (avec le percuteur!)

Sur l'anneau de grenadière et l'embouchoir, pas de vis. Suspect

La hausse : il y a une petite vis, mais à quoi sert-elle?...

Ca change des suisses très intuitifs.


------------------------

"Mort aux cons" - Capitaine Dronne - 2e DB
"Vous voulez tuer tout le monde?!" - Général Leclerc

yaya1er
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2489
Age : 47
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 28/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonter un M/96

Message  salerosso le Sam 06 Fév 2016, 06:00

salut yaya
pour l'embouchoir et la grenadière c'est la large épingle 1 cm de large
il faut appuyer dessus par contre très fort car le ressort est un peux fort sur ces fusils..
moi je suis meme obligé d'utiliser une pince "protegé" car a la main j'y arrive pas.....
pour la gausse j'ai plus ca en tête...

------------------------

Armescollection.org




salerosso
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 392
Age : 43
Date d'inscription : 26/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonter un M/96

Message  Pâtre le Sam 06 Fév 2016, 08:53

salut 

Oui, pour l'embouchoir & la grenadière, se sont des ressorts. Faut être deux, ou avoir trois mains, ou être outillé. Sont costaud, les cochons! La hausse se démonte en chassant la goupille.
T'as de la chance si t'as pas les vis du pontet serrées comme pas possible! J'y ai déjà cassé un embout de tournevis à frapper...!
Crying or Very sad scratch  




------------------------

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens

Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1061
Age : 45
Localisation : Besançon (25) STB
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonter un M/96

Message  salerosso le Sam 06 Fév 2016, 09:20

La vis dont il parle c est la grosse du dessus qui bloque le garde main.

------------------------

Armescollection.org




salerosso
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 392
Age : 43
Date d'inscription : 26/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonter un M/96

Message  yaya1er le Lun 08 Fév 2016, 10:14

Vous ne voudriez pas poster une vidéo sur YouTube?


------------------------

"Mort aux cons" - Capitaine Dronne - 2e DB
"Vous voulez tuer tout le monde?!" - Général Leclerc

yaya1er
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2489
Age : 47
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 28/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonter un M/96

Message  1874 le Lun 08 Fév 2016, 12:55

Bonjour
Surtout ne pas oublier de retirer la baguette de nettoyage, elle bloque
Les ressorts .

1874
Membre
Membre

Nombre de messages : 79
Age : 50
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonter un M/96

Message  Pâtre le Lun 08 Fév 2016, 15:36

Wink



------------------------

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens

Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1061
Age : 45
Localisation : Besançon (25) STB
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonter un M/96

Message  yaya1er le Lun 08 Fév 2016, 15:49

Merci.

D'après ce que j'ai compris, il faut pousser la "goupille" puis faire coulisser vers l'avant, que ce soit avec l’embouchoir ou l'anneau de grenadière...

L'idéal ne serait pas une pince dont une mâchoire serait plate et l'autre munie d'un petit chasse-goupille?

La lame de la hausse bascule-t-elle avec la hausse quand on relève celle-ci ? (je n'ai pas de hausse, juste le dioptre.)

------------------------

"Mort aux cons" - Capitaine Dronne - 2e DB
"Vous voulez tuer tout le monde?!" - Général Leclerc

yaya1er
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2489
Age : 47
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 28/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonter un M/96

Message  lolo65 le Lun 08 Fév 2016, 18:13

yaya1er a écrit:Salut,

J'ai bien cherché sur ToiTube, mais à part le démontage de la culasse (ça, j'avais trouvé), rien... Sauf le démontage du magasin (avec le percuteur!)

Sur l'anneau de grenadière et l'embouchoir, pas de vis. Suspect

La hausse : il y a une petite vis, mais à quoi sert-elle?...

Ca change des suisses très intuitifs.



Comme dit plus haut, l'embouchoir et la grenadière sont tenus par des lames-ressorts.
Pour les démonter, nul besoin de pince (ce qui risque en plus d'abimer le bois …). Un stylo bic avec son capuchon plastique suffit : penser à enlever tout d'abord la baguette de nettoyage, puis appuyer sur la lame ressort avec le stylo capuchonné juste en dessous de l'embouchoir, puis faire levier pour pousser l'embouchoir vers le bout du canon (comme pour décapsuler une bière, en gros). idem pour la grenadière. Le plastique du capuchon n'abime pas (normalement) le bois. Si ce n'est pas clair je mettrai quelques photos.

Au passage, j'ai un M38 dont le bois est splendide et comme neuf, … à l'exception d'une marque d'outil autour d'une des lames-ressorts, souvenir d'un sagouin précédent propriétaire 

La vis sur la hausse sert à empêcher le curseur de se barrer, car ce dernier se monte et se démonte uniquement de ce côté (de l'autre côté, les oreilles où passe la goupille empêchent le démontage du curseur). Attention cette vis est assez fragile et l'empreinte de la tête de vis a parfois été massacrée par les précédents propriétaires (sagouins ). Mettre du dégrippant 24h avant le démontage pour ne pas forcer.


Dernière édition par lolo65 le Lun 08 Fév 2016, 18:18, édité 1 fois

lolo65
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 314
Age : 38
Localisation : Husqvarna Vapenfabrik Aktiebolag
Date d'inscription : 12/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonter un M/96

Message  lolo65 le Lun 08 Fév 2016, 18:14

salerosso a écrit:La vis dont il parle c est la grosse du dessus qui bloque le garde main.

il n'y a pas de vis qui tient le garde main sur les mauser suédois.
Il y en a sur les M48 yougoslaves et, je crois, sur les VZ24.

lolo65
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 314
Age : 38
Localisation : Husqvarna Vapenfabrik Aktiebolag
Date d'inscription : 12/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonter un M/96

Message  yaya1er le Lun 08 Fév 2016, 21:41

J'ai enfin compris comment démonter les bois.

Aucune vis n'est grippée dans le bois.

L'anneau de grenadière est venu assez facilement. Pour l'embouchoir, j'ai pris une multiprise (ne criez pas...) avec une quinzaine d'épaisseur de chiffons pour protéger le métal. Il fallait bien ça.

Le magasin est solidement fixé, je n'arrive pas à l'enlever. Je n'arrive pas non plus à monter la hausse avec sa goupille, amis j'essaie.

------------------------

"Mort aux cons" - Capitaine Dronne - 2e DB
"Vous voulez tuer tout le monde?!" - Général Leclerc

yaya1er
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2489
Age : 47
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 28/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonter un M/96

Message  Dirty Larry le Mar 09 Fév 2016, 21:26

J'ignore les motivations de ce démontage (entretien, envie de voir les dessous de la bête)

 Mais, il y a 15 ans, j'ai démonté mon M/96 Carl Gustav de 1906, qui avait l'air "collé" (il faut voir aussi l'ajustage incroyable métal/bois sur ces fusils). Il m'avait aussi fortement résisté. 

 Une fois l'ensemble boîtier-canon sorti de la crosse, j'ai constaté que l'ensemble y était "collé" avec une espèce de substance marron qui faisait penser à de la graisse à moitié séchée, ou à une colle animale genre colle de peau, colle de poisson : le tout était raide, mais encore bien gluant, du genre "qui n'a vu l'air que 3 minutes il y a un siècle". 

 Je me suis vu ruiner un "bedding" de 1906 (qu'il soit fait exprès ou juste un effet de l'ajustage de la colle/graisse) ; j'ai hurlé, me suis maudit en vitesse, puis remonté le fusil dans les 15 secondes, serré les vis bien comme l faut, et n'y ai plus jamais touché.  

 Jamais. Plus. Du tout. 

 Pour référence, la mise en bois était beaucoup plus "tartinée" que les exemples ci-après : http://dutchman.rebooty.com/german.html

 A noter que ces spécialistes du M/96 ne semblent pas rechigner à démonter les leurs.

Bref, peut-être suis-je parano mais je dirai prudence ! 

Sur les armes de guerre de ces générations, je suis persuadé que la liaison boîtier-canon - crosse est fondamentale pour la précision, et que la qualité de la mise en bois + un peu de sorcellerie armurière de l'époque sur les couples de serrage sont pour pas mal dans la précision du M/96, outre sa munition, le profil et la qualité de son tube (entre autres)

Quel que soit la suite des aventures, bon courage. Et dans tous les cas, au démontage comme au remontage, prendre son temps....

Dirty Larry
Membre
Membre

Nombre de messages : 77
Age : 37
Date d'inscription : 01/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonter un M/96

Message  yaya1er le Mar 09 Fév 2016, 22:25

A part certaines armes dont le côté historique me parait important, j'ai la manie de rénover.

Ca peut être bien ou pas... suivant le point de vue.

C'est pour cela que je compte démonter le mien.

Le métal est bien graissé sous le bois, ce qui fait qu'il n'y a aucune rouille.

Mais ça ne ressemble pas à un bedding.

J'ai attendu de comprendre comment le démonter. Histoire de ne pas ruiner en 2 minutes ce qu'un siècle n'avait pas entamé.

Pour l'heure, je passe trop de temps au stand pour pouvoir m'en occuper. (On m'en a fait beaucoup de compliments et beaucoup estiment qu'il est très bien en l'état...)

Ce qui me permet d'apprécier l’extraordinaire finition de l'ensemble, surtout la culasse et la détente.

salut

------------------------

"Mort aux cons" - Capitaine Dronne - 2e DB
"Vous voulez tuer tout le monde?!" - Général Leclerc

yaya1er
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2489
Age : 47
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 28/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonter un M/96

Message  lolo65 le Mar 09 Fév 2016, 22:59

Dirty Larry a écrit:
 Une fois l'ensemble boîtier-canon sorti de la crosse, j'ai constaté que l'ensemble y était "collé" avec une espèce de substance marron qui faisait penser à de la graisse à moitié séchée, ou à une colle animale genre colle de peau, colle de poisson : le tout était raide, mais encore bien gluant, du genre "qui n'a vu l'air que 3 minutes il y a un siècle". 

 Je me suis vu ruiner un "bedding" de 1906 (qu'il soit fait exprès ou juste un effet de l'ajustage de la colle/graisse) ; j'ai hurlé, me suis maudit en vitesse, puis remonté le fusil dans les 15 secondes, serré les vis bien comme l faut, et n'y ai plus jamais touché.  

j'ai déjà vu ça sur plusieurs mauser suédois
ça ressemble plus à de la graisse destinée à protéger le canon là où il n'est pas visible qu'à un "bedding" …

lolo65
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 314
Age : 38
Localisation : Husqvarna Vapenfabrik Aktiebolag
Date d'inscription : 12/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonter un M/96

Message  Dirty Larry le Mer 10 Fév 2016, 02:15

D'où l'emploi des guillemets pour le mot "bedding", la graisse ne fera jamais le job de l' epoxy. 

  La "morale" de cette petite fable -authentique - c'est qu'à mon sens, il vaut parfois mieux ne pas "déranger" des assemblages qui sont restés en pression des décennies, surtout entre métal et bois.

  Pour ce qui est de rénover, c'est une question de goût : pour ma part je n'interviens que pour stopper de la corrosion active sur le métal, ou dégraisser un bois imprégné de graisse de stockage. Je n'emploie généralement que de l'huile de coude, et dans les cas extrêmes de la laine d'acier 000. 

  Si je puis me permettre un conseil pour la rénovation d'un M/96, c'est au niveau des bois : ces fusils ont une monture avec des angles très vifs (par exemple au niveau des évidements de préhension pour la main faible), j'en ai vu plusieurs "rénovés" par des tireurs qui avaient arrondi/adouci toutes ces arêtes en ponçant les crosses, et c'est fort dommage : s'il est prévu de travailler la crosse, je ne peut que conseiller l'usage d'une cale à poncer pour ces zones. Il y a aussi, sur la crosse derrière le pontet, les poinçons "couronne" qui indiquent les passages de l'arme en inspection.

  Et pour la finition de la culasse, je plussoie ; je n'en ai jamais vue d'aussi bien finie (il paraît que certains Mauser Brno ou DWM pour l'export sont au niveau... mais je n'en ai jamais eu en main à l'état de neuf).

Dirty Larry
Membre
Membre

Nombre de messages : 77
Age : 37
Date d'inscription : 01/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonter un M/96

Message  Pâtre le Mer 24 Fév 2016, 18:03

salut

yaya1er a écrit:...
J'ai bien cherché sur ToiTube, mais à part le démontage de la culasse (ça, j'avais trouvé), rien... Sauf le démontage du magasin (avec le percuteur!)
...
...un peu long à la détente! Je viens de comprendre le truc! Sleep jocolor

Du coup, j'ai pu procéder à l’extraction des deux cales qui bridaient mon CG96 en mono-coup!
Fort heureusement, les trois gros points de soudure pour chacunes étaient mal réalisés! Seul une soudure par cale tenait vraiment...& comme il est assez facile de casser un point de soudure...
Plus qu'à éliminer les restes de soudure. (là, pas de bol, ils sont sur le boitier, & pas sur les deux cales d'acier Sad )

Par contre, les deux vis qui fixent le boitier à la crosse refusent de bouger! Sad
Échec au tournevis à frapper!
Je compte réaliser un embout de tournevis s'ajustant parfaitement aux vis (les fentes ont un profil arrondi!), & monté sur une clé à cliquet.
Avec un bras de levier suffisant, elles devraient bien finir par venir!
Je peste tout de même sur cette vilaine habitude de serrer "à mort" des vis, qui n'ont aucunes intentions de "se sauver"!

Par contre, j’étais content d'avoir un boitier déjà percé pour recevoir un dioptre...Sauf que pour être sur de trouver un dioptre avec les mêmes entre-axes :
J'ai bien trouvé (sur TCAR, évidement!) des cotes de différents dioptres. Mais les écarts sont faibles entre chaque modèles!

J'espère être tout de même prêt pour tirer "le modifié" avec, au départementaux.


------------------------

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens

Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1061
Age : 45
Localisation : Besançon (25) STB
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonter un M/96

Message  croquignol le Mer 24 Fév 2016, 19:03

Pour la modification allemande monocoup les vis de boitier sont collées avec un produit genre freinfilet.
Leur dépose est parfois sportive.La solution extrême étant de les percer et de les remplacer.

croquignol
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 136
Age : 69
Date d'inscription : 16/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonter un M/96

Message  Pâtre le Mer 24 Fév 2016, 20:08

salut

J'ai un peu peur de cette éventualité! Sad

En tout état de cause, il fonctionne!
Mais ça me chiffone, ces 2 vis!


------------------------

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens

Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1061
Age : 45
Localisation : Besançon (25) STB
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonter un M/96

Message  spitmk9 le Mer 24 Fév 2016, 20:19

lolo65 a écrit:





Dirty Larry a écrit:
 Une fois l'ensemble boîtier-canon sorti de la crosse, j'ai constaté que l'ensemble y était "collé" avec une espèce de substance marron qui faisait penser à de la graisse à moitié séchée, ou à une colle animale genre colle de peau, colle de poisson : le tout était raide, mais encore bien gluant, du genre "qui n'a vu l'air que 3 minutes il y a un siècle". 

 Je me suis vu ruiner un "bedding" de 1906 (qu'il soit fait exprès ou juste un effet de l'ajustage de la colle/graisse) ; j'ai hurlé, me suis maudit en vitesse, puis remonté le fusil dans les 15 secondes, serré les vis bien comme l faut, et n'y ai plus jamais touché.  







j'ai déjà vu ça sur plusieurs mauser suédois
ça ressemble plus à de la graisse destinée à protéger le canon là où il n'est pas visible qu'à un "bedding" …




Tout à fait !
Et comme toute arme de ce genre,il faut au moins une cinquantaine de coups avant une remise en bois correcte.Puis,vérification du serrage des vis derrière.
Un spécialiste du Garand parlait même de 150 coups pour ces armes sans vis de serrage !
J'ai toujours trouvé le système du M96 et de ses congénères très astucieux,et très bien pensé.
Pour les goupilles,généralement les démontages complets se font de gauche à droite en regardant l'arme par dessus et dans le sens du tir.
Si l'on ne le sait pas,c'est le massacre.
Ceux qui ont essayé de déposer la lame Guidon d'un US 1903,ou son support en savent quelque chose.... Very Happy

------------------------

"plus vous saurez regarder loin dans le passé,plus vous verrez loin dans le futur."
                                                                                 winston Churchill

spitmk9
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2622
Age : 46
Localisation : TARN istan (81)
Date d'inscription : 02/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum