Voici les hausses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Voici les hausses

Message  DEBANGE le Mer 03 Déc 2014, 09:32

Côte à côte  le Saint Etienne re canonné MAC 1919, et le Tulle 1923. Le Tulle a gauche, a une hausse utilisable sans se tordre le cou, et surtout sans confondre le cran carré avec le support pivot de la Hausse.Sa planchette est plus large que celle du Saint Etienne, et surtout on la voit. Mon idée seconde peut être aussi idiote que la première, est de démonter la planchette de la hausse du Saint Etienne pour lui souder à l'étain des ailes.Je pense qu'elle est vissée avec une vis à fente microscopique qui semble se refermer quand on approche un tournevis (Comme les huitres).Travail délicat de démonter ça.

------------------------

Quand on voit ce que l'on voit et que l'on entend ce que l'on entend, on a bien raison de penser ce que l'on pense (Pierre Dac)

DEBANGE
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 321
Age : 70
Localisation : Provence
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici les hausses

Message  Invité le Mer 03 Déc 2014, 20:34

À gauche sur les photos, une hausse type 1920 A (qui a en fait commencé à être montée début 1917, comme son nom ne l'indique pas). À droite, la hausse du 1892 adaptée à la balle D, qui n'a rien à faire avec un garde-main. Est-ce que ton canon de 1919 a un gros guidon ou un guidon fin ? (en clair, est-il identique ou plus fin que celui de l'arme à canon de 1923?)
Si gros guidon, remplacer la planchette de hausse.
Si guidon fin, c'est un peu plus embêtant pour mettre ton arme en conformité. Il faudra regarder l'ensemble de l'arme (numéro de série, marquage boîtier, type de grenadière sur la crosse) pour te suggérer des solutions afin d'obtenir une arme homogène.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

GUIDON

Message  DEBANGE le Jeu 04 Déc 2014, 11:04

Bonjour, le guidon fait 5mm comme celui de l'autre, seulement il est un peu moins haut , normal,la hausse est plus basse.Comme disait je ne sais plus qui: Calorifère ??"

Le démontage de la planchette de hausse nécessite 3 conditions:" Avoir le tournevis qui va bien, en trouver une, et enfin avoir deux yeux, je suis borgne du gauche et ai du mal à voir en 3D. Pour tirer ce n'est pas gènant, mais pour choper la fente de la micro vis qui tient lieu de pivot de planchette c'est une autre histoire. Elle a été à moitié effacée par le temps.Mon idée était de permuter les deux planchettes. Second problème si j'enlève le garde-main, en gardant la hausse actuelle la fixation de grenadière ne tient plus.  L'autre idée est de faire rétrécir la grenadière et il sera en conformité.

------------------------

Quand on voit ce que l'on voit et que l'on entend ce que l'on entend, on a bien raison de penser ce que l'on pense (Pierre Dac)

DEBANGE
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 321
Age : 70
Localisation : Provence
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici les hausses

Message  Invité le Jeu 04 Déc 2014, 19:53

Aussi large, mais plus bas? Un gros guidon type 1920A 5 mm plus bas qu'un autre, ça sent le bricolage. Je pense qu'une photo nous éclairerait.
Une vis? C'est pas plutôt une goupille qui se chasse classiquement de gauche à droite?
Je n'ai rien sous la main pour vérifier et ça fait un bout de temps que je n'ai pas eu à démonter une planchette de hausse de Berthier, mais de mémoire, c'est ça.


Dernière édition par Alamas le Jeu 04 Déc 2014, 20:13, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Garde-main

Message  DEBANGE le Jeu 04 Déc 2014, 20:04

Alamas a écrit:Aussi large, mais plus bas? Un gros guidon type 1920A 5 mm plus bas qu'un autre, ça sent le bricolage.
Une vis? C'est pas plutôt une goupille qui se chasse classiquement de gauche à droite?
Je n'ai rien sous la main pour vérifier et ça fait un bout de temps que je n'ai pas eu à démonter une planchette de hausse de Berthier, mais de mémoire, c'est ça.



Je vais tenter chasse goupille et marteau, mais le plus simple est de virer le garde-main et faire rétrécir la grenadière. Au fait, il n'est pas modifié N et le recanonnage est de 1919

------------------------

Quand on voit ce que l'on voit et que l'on entend ce que l'on entend, on a bien raison de penser ce que l'on pense (Pierre Dac)

DEBANGE
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 321
Age : 70
Localisation : Provence
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici les hausses

Message  Invité le Jeu 04 Déc 2014, 20:21

Virer le garde-main et rétrécir la grenadière (ou plutôt la remplacer, non?), encore une fois, il faut voir le marquage du boîtier et avoir au moins une vague idée du numéro de série.
1892 MD?
M16 1er type?
M16 2ème type?
Une arme de transition de 1917 à marquage bizarroïde?
Remplacement du guidon? De la planchette?
Il y a trois types de grenadières, laquelle serait préférable?
Avec au moins la lettre préfixe du numéro de série et si la crosse a un battant ou une barrette. Parce que là, difficile de te conseiller.

Attention avant de chasser la "goupille". Je subodore de la bidouille sur ton arme. Si tu vois une tête fendue, il est possible qu'on ait utilisé une vis pour bricoler une goupille. Maintenant, si tu as affaire à un compliqué, il a pu tarauder et c'est vraiment vissé. Si tu tapes avec un chasse goupille, tu vas juste rendre tout ça indémontable avec matage de tes pièces.
Faire ce genre de conseil par correspondance, c'est pas évident et je me mords un peu les doigts d'avoir commencé.

Si tu n'es pas sûr de visu de la nature de l'axe (goupille ou vis), mon dernier conseil est de t'abstenir de tenter le démontage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Hausse

Message  DEBANGE le Jeu 04 Déc 2014, 20:33

Sur mon second mousqueton, il y a aussi une micro fente sur la goupille/vis ?? qui tient la planchette. Quant à trouver une grenadière adaptée, j'ai bien peur que les cheveux n'aient le temps de me pousser jusqu'aux pieds!!! La crosse a une barette.

sur le canon, il y a :CC, dans un cercle il y a "J" dans un autre "C" N° de série 75192 de l'autre côté MA C 1919 sous la chambre sur le méplat, il y a EE3. sur le dessus du tonnerre une figure difficile à identifier un point avec une courbe descendante à gauche. sur le boîtier St Etienne Mle M16 un F dans un cercle pas de numéro.bois culasse et canon au numéro ainsi que le pontet 75192. Préfixe en cursives difficilement lisible, sur le bois c'est mieux salut

------------------------

Quand on voit ce que l'on voit et que l'on entend ce que l'on entend, on a bien raison de penser ce que l'on pense (Pierre Dac)

DEBANGE
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 321
Age : 70
Localisation : Provence
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici les hausses

Message  Invité le Jeu 04 Déc 2014, 22:18

Pour ton histoire de goupille, laisse moi jusqu'au Week-end. Je vais tenter de te répondre pour la fente, savoir si les goupilles normales en ont une.
Pour ton arme :
Boîtier St-Etienne M16, typique des mousquetons fabriqués à la MAC entre 1919 et 1923. Les lettres préfixes du numéro de série sont bien AE. Il n'a pas été recanonné, mais fabriqué en 1919 ou 1920. Donc, pour que l'arme soit homogène : on conserve le garde-main, planchette de hausse 1920A (je pense trouvable en pièce détachée chez les marchands) et restauration du guidon à sa hauteur d'origine.

Pour une raison inconnue, la planchette de hausse a été remplacée par une du mauvais type et le guidon limé pour éviter de tirer bas.

Je sais, le boîtier marqué St-Etienne, sur une arme de Châtellerault, ça peut paraître bizarre, mais c'était la règle, pour la période indiquée plus haut. C'est un très bon marqueur temporel. En 1923, ce sont des boîtiers marqués Tulle qui ont commencé à être montés à la MAC, ce jusqu'en 1929.
Donc, j'imagine que ton autre mousqueton doit avoir un numéro de série en BC.

Petite précision : Mousquetons à boîtier St-Étienne, probablement environ 115 000 fabriqués, voire moins. Avec boîtier Tulle, environ 40 000. Je dirais que vues les quantités, ce serait bête de déshabiller Pierre pour habiller Paul et que ça mérite un petit effort pour trouver une bonne hausse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici les hausses

Message  Invité le Sam 06 Déc 2014, 20:12

Vérification faite, les goupilles servant d'axe de planchette de hausse sont fendues d'un côté. Donc, a priori, ce ne sont pas des vis sur tes mousquetons et ça devrait venir gentiment en chassant celui de la hausse que tu veux remplacer de la gauche vers la droite.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chasse goupille

Message  DEBANGE le Sam 06 Déc 2014, 20:31

Alamas a écrit:Vérification faite, les goupilles servant d'axe de planchette de hausse sont fendues d'un côté. Donc, a priori, ce ne sont pas des vis sur tes mousquetons et ça devrait venir gentiment en chassant celui de la hausse que tu veux remplacer de la gauche vers la droite.

Merci beaucoup pour ce renseignement. J'ai trouvé la planchette qui va bien.

 A tout hasard je me suis fait un chasse goupille amélioré en enchâssant un clou de 2.2mm en acier trempé ( clou de pontet pour câble électrique) dans un vieux chasse goupille en ferraille à ferrer les ânes.

 Le diamètre du clou peut être ajusté en serrant l'ensemble dans le mandrin de mon tour et en travaillant non pas à l'outil carbure, mais au papier corindon. Moins de risques de manger la cote.

 D'autre part je dois rallonger le guidon, je pensais à souder à l'étain une rallonge de la bonne longueur et même un poil de plus, et de régler ça sur le pas de tir à la lime douce. Ma crainte est de dessouder l'embase du guidon, car je pense qu'il est également soudé à l'étain, quelle solution me conseilles tu ?? Shunt thermique sur l'embase...... Question

------------------------

Quand on voit ce que l'on voit et que l'on entend ce que l'on entend, on a bien raison de penser ce que l'on pense (Pierre Dac)

DEBANGE
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 321
Age : 70
Localisation : Provence
Date d'inscription : 17/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici les hausses

Message  Invité le Sam 06 Déc 2014, 21:17

Plutôt que de jouer au savant, je t'avoue ici mon ignorance et n'ai donc pas d'avis à te donner pour t'éclairer, désolé! Mais d'autres membres ont peut-être les connaissances pour te répondre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum