Identification marquage K31 - Premiers essais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Identification marquage K31 - Premiers essais

Message  Corto Maltese le Sam 09 Aoû 2014, 12:26

Dans la rubrique "je-vous-débarrasse-de-vos-armes-en 30-284-calibre-maudit-dont-personne-ne-veut", je viens de rentrer un très beau K31, mécanique et bronzage Nickel, crosse avec seulement quelques traces de manipulation superficielles (donc pas de coups de godillots...). D'après le numéro de série, il est de 1954. Je ferai quelques photos ce WE.

J'ai une ou deux questions, auxquelles je n'ai pas trouvé de réponses en fouillant sur le forum, ni sur d'autres sites spécialisés, d'ailleurs :

- Sur la culasse se trouve un marquage SMM 50, le "SMM" étant entouré par un rectangle aux angles arrondis. Késako?

- Sur la même culasse figure le marquage de l'acier utilisé, CN+, donc chrome Nickel.

J'ai lu quelque part (je ne retrouve pas le lien) que la qualité des aciers utilisés (vanadium, Molybdène, Chrome-Molybdène, Siemens-Martin) avait pu varier en fonction des difficultés d'approvisionnement, notamment pendant la guerre. Y-a-t-il une différence telle que certains modèles soient moins recherchés et/ou moins solides que les autres? Existe-t-il vraiment une "hiérarchie" dans ces types d'acier?

Edit : Voici une photo du marquage évoqué ci-dessus. A quoi correspond-il?



Dernière édition par Corto Maltese le Lun 25 Aoû 2014, 21:13, édité 1 fois

Corto Maltese
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 986
Age : 52
Localisation : 78
Date d'inscription : 25/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Identification marquage K31 - Premiers essais

Message  Winchester 1866 le Sam 09 Aoû 2014, 18:21

Oui, il existe une différence dans les aciers en fonction des éléments d’addition.
L’acier fer+ carbone donne à la trempe un acier plus ou moins dur et « cassant ». Pour faire simple on parlera de la résilience de l’acier.

Un acier au carbone aura une bonne résistance à la traction, une bonne résistance à l’usure, une bonne dureté à froid mais une mauvaise résilience.

En y rajoutant :
Du Chrome on augmente, outre sa résistance à l’oxydation, toutes les caractéristiques de l’acier au carbone plus sauf son allongement qui diminue et son élasticité qui augmente. Mais sa résilience va diminuer.


Du Molybdène on augmente toutes les caractéristiques de l’acier au carbone plus sa dureté à chaud et son élasticité mais cela n’a pas d’influence sur la résilience.

Du Vanadium cet élément est très important car il augmente toutes les caractéristiques de l’acier au carbone sauf la résistance à l’usure et il augmente aussi son élasticité, sa résilience, sa résistance à la fatigue, sa dureté à froid.


Un bon acier faiblement allié serait par exemple un 40 C D V 12-8 soit :
0.4% de carbone
3% de Chrome
2% de Molybdène

Du vanadium environ 0.2%

Les aciers élaborés par le procédé Martin/Siemens sont des aciers que l'on nommaient aussi acier fin au carbone. Il avait la réputation d'être de meilleure qualité que les autres aciers ...
Le procédé Bessemer et Thomas est plus rapide et donne des acier "soit disant" moins précis en teneur en carbone.


Pour SSM50 je n'est pas de réponse


Dernière édition par Winchester 1866 le Sam 09 Aoû 2014, 21:27, édité 1 fois

------------------------

Si c'est possible,c'est déjà fait. Si c'est impossible ça se fera
Mon Forum : Armes du Paléolithique au XIXème Siècle --->   http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/ salut

Winchester 1866
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1213
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Identification marquage K31 - Premiers essais

Message  Mq 31 le Sam 09 Aoû 2014, 18:49

Bonjour,
de mémoire, le marquage SMM xx( xx=année de fabrication) doit correspondre à l'acier Siemens-Martin.
Mq 31

Mq 31
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 124
Age : 73
Localisation : Paris et Pays d'en Haut (Suisse)
Date d'inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Identification marquage K31 - Premiers essais

Message  Corto Maltese le Sam 09 Aoû 2014, 20:07

Merci à tous les deux pour vos précisions. 

Winchester 1866, tu cites dans ta réponse les avantages et inconvénients des différents alliages, mais quel est le rôle (ou l'effet) du nickel dans ces alliages. il semble que ma culasse soit en chrome nickel, parce qu'à côté du marquage MMS 50, j'ai aussi CN+, je mets une autre photo pour que ce soit plus clair :



Pour le marquage Siemens-martin, je croyais que c'était simplement SM, marquage que je trouve sur un autre de mes K31 :



Je ne sais pas si l'année de fabrication est 1950, parce que le numéro de série (237071) correspond à 1954. Mais c'est intéressant, parce que sous la plaque de couche, le talon de crosse est marqué I 50. Toutes les pièces étant au même numéro, sans bidouille apparente, est-il possible que l'arme ait été assemblée en 1954 avec une crosse et une culasse de 1950, qui auraient été en stock? 
Les différents éléments d'une arme pourraient porter chacun l'année de leur fabrication, et être numérotés lors de la construction de l'arme?

Corto Maltese
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 986
Age : 52
Localisation : 78
Date d'inscription : 25/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Identification marquage K31 - Premiers essais

Message  Winchester 1866 le Sam 09 Aoû 2014, 21:25

Le nickel est un bon complément du chrome.
Il améliore la résistance à la traction, l’élasticité, la résistance à l'usure, la résistance à l'oxydation
Contrairement au chrome, il n’améliore pas la dureté mais il améliore la résilience c'est en cela qu'il est un bon complément du chrome.

Comme le chrome il diminue l'allongement.

PS : j'ai fais une erreur dans ma précédente réponse le chrome diminue l'allongement

------------------------

Si c'est possible,c'est déjà fait. Si c'est impossible ça se fera
Mon Forum : Armes du Paléolithique au XIXème Siècle --->   http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/ salut

Winchester 1866
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1213
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Identification marquage K31 - Premiers essais

Message  Baccardi le Sam 09 Aoû 2014, 21:36

Je crois que les questions ont un petit côté théorique... en tout cas, ici, pour être direct, tout le monde s'en fout...  clown 

Je le dis comme ça parce que depuis plus de 30 ans que je fréquente les stands et des personnes qui tirent au K31, je peux affirmer que la seule chose que ces tireurs ont changé sur leurs K31, ce sont les canons, quand ils étaient rincés après plusieurs milliers de coups.  Twisted Evil

Côté culasse, je n'ai jamais vu ni entendu parler de problème. Cela ne signifie pas qu'il n'y en a jamais, cela signifie qu'il n'y a pas un type de culasse qui présente plus de problèmes que d'autres. Et ces problèmes sont suffisamment rarissimes pour que même radio stand n'en parle pas ...    

Quand au montage quelques années après la production, je n'ai pas de réponse, navré  No

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9269
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Identification marquage K31 - Premiers essais

Message  Corto Maltese le Sam 09 Aoû 2014, 22:08

Merci de m'apprendre que tu t'en fous, mais ta réponse est à côté de la plaque. Ma question ne porte pas particulièrement sur la solidité "pratique" de ma culasse pour laquelle je n'ai pas d'inquiétude particulière, ni sur la fréquence des incidents constatés en stand au cours des 30 dernières années, dont je sais qu'ils sont peu nombreux. Il s'agissait juste d'élargir un peu ma culture personnelle sur les différents types d'acier utilisés pour la fabrication des K31 et sur leurs qualités respectives, susceptibles de faire préférer certaines fabrications plutôt que d'autres (à tort ou à raison, d'ailleurs...) Je ne crois pas avoir évoqué la notion de problème ou d'incident...

Accessoirement, ça m'intéressait de connaitre la signification du SMM que je ne trouve pas sur mes autres K31, dont je n'ai d'ailleurs pas encore identifié tous les poinçons. 

Tant pis et excuse moi encore de t'avoir dérangé avec mes questions théoriques...Je ne suis pas quelqu'un qui aime déranger, je m'abstiendrai à l'avenir d'intervenir sur le forum...

Corto Maltese
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 986
Age : 52
Localisation : 78
Date d'inscription : 25/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Identification marquage K31 - Premiers essais

Message  Baccardi le Sam 09 Aoû 2014, 22:10

Non, dans ce cas-là, c'est moi qui m'excuse  Embarassed  Embarassed  Embarassed 

Ce n'est pas ainsi que je voulais l'exprimer  Embarassed  Embarassed  Embarassed

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9269
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Identification marquage K31 - Premiers essais

Message  Baccardi le Sam 09 Aoû 2014, 22:31

J'ai regardé ma documentation, pas de "SMM".

Ceci étant, puisqu'il y a le CN+ qui exprime clairement que nous sommes en présence avec chrome et nickel, le SMM ne peut pas porter sur la composition chimique du métal.
Je penche donc pour la marque d'un contrôleur de la culasse, même si SMM ne figure pas sur la liste en ma possession.

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9269
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Identification marquage K31 - Premiers essais

Message  Mq 31 le Dim 10 Aoû 2014, 10:27

Bonjour, 

En recherchant la liste des fabricants de cette pièce "Verschlussmutter" ou "écrou de fermeture", j'ai trouvé"Spindell- Motoren-u,Masch. Fabrik" à Uster .
Cela correspond aux initiales "SMM"

En effet, le K 31, comme quasiment toutes les fabrications pour l'armée en Suisse provenaient de plusieurs sources, réparties dans l'ensemble de la Suisse, en particulier d'un grand nombre d'ateliers de mécanique.

Ce ne serait donc pas le marquage SM pour les aciers Siemens-Martin, comme je l'avais imaginé à l'origine.

Bon Dimanche.

Didier

Mq 31
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 124
Age : 73
Localisation : Paris et Pays d'en Haut (Suisse)
Date d'inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Identification marquage K31 - Premiers essais

Message  Corto Maltese le Dim 10 Aoû 2014, 12:00

Me voilà renseigné...Je te remercie d'autant plus sincèrement que ça n'était pas évident à trouver...

Bon dimanche  salut

Corto Maltese
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 986
Age : 52
Localisation : 78
Date d'inscription : 25/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Identification marquage K31 - Premiers essais

Message  Corto Maltese le Lun 25 Aoû 2014, 21:08

Premiers essais aujourd'hui à 50 mètres, avec la visée ouverte d'origine, pour tester un peu la bête et faire quelques essais de rechargement. Douilles Winchester, amorces Sellier Bellot, balles partizan 150gr 1/2 blindée, (donc des composants trèèèès ordinaires)...2.90g de SP7. Pas de quoi faire une cartouche de match, mais suis pas mécontent quand même. 

Les  5 premières cartouches



Les 17 suivantes, avec trois chargements différents (2.90g, 2.95g, 3.00g de SP7)



Le fusil vaut mieux que le bonhomme, je ne crois pas pouvoir exploiter beaucoup mieux les organes de visée d'origine, avec mes yeux de quinquagénaire un peu bigleux. Mais c'est de très bon augure pour la suite, avec un rechargement de qualité et une bonne lunette, je vais pouvoir allonger sérieusement la distance...

Corto Maltese
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 986
Age : 52
Localisation : 78
Date d'inscription : 25/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum