un MOSIN brut de décoffrage

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

un MOSIN brut de décoffrage

Message  fcrozet le Sam 18 Jan 2014 - 9:32

Un ami a récemment succombé à la Mosimania soudainement t déclenchée par  l’assouplissement de la législation…
Il a donc dégainé sa carte bleue et envoyé sa petite rafale d’euros chez le père CARTRY.
Il m’appelle l’autre soir après avoir reçu son nouveau joujou, à la fois dérouté par la fée cosmoline et déçu par l’aspect de son nouveau locataire.
Je lui dis donc de passer à la maison.

Premier réflexe de tireur, inspection du canon et de l’action. Là au moins l’armurier a fait son boulot. L’arme n’est pas passée par St Etienne mais les partie vitales ont été correctement dégraissées et décosmolisées. Le canon est nickel et miroir, les arêtes des rayures sont nettes,  le patch sort à peu près propre, les logements de tenons aussi et la culasse est correcte (même si elle n’a pas été démontée). La protrusion du percuteur est correcte. L’arme est donc « bonne de tir » et safe.
Le reste est par contre franchement dégueu !
Donc démontage total et passage à la centrale vapeur et tout est parti.
Un petit coup de W40 après séchage.
L’arme est donc pimpante et on peut donc commencer à gloser sur l’aspect pour le moins rustique qui l’avait déçu au déballage.
Je lui montre donc sur le tonnerre la date de fabrication : 1943 ;  et lui dit de fermer les yeux et de tenter de se replonger dans le contexte de l’époque.
En juin 41 l’Union Soviétique est envahie par le teuton. Les pertes tant en hommes qu’en matériels sont immenses et les industries d’armement sont orientées vers une production de masse  à outrance.
Je lui explique qu’à l’époque où son arme a été fabriquée, il y avait un fusil pour deux soldats en dotation dans certains corps de troupe et l’urgence et la quantité primait sur la qualité et qu’il devait régner dans l’arsenal (celui d’Izhvesk en l’occurrence) une certaine fébrilité.
…D’imaginer les ateliers où une main d’œuvre « d’urgence » travaillait sous le portrait de Stakhanov et avec le Nagant du commissaire politique sur la tempe avec des machines-outils usées jusqu’à la moelle.
Et que donc, son arme, certes de fabrication très aléatoire et rustique, présentait un intérêt historique certain.
Du coup, il est reparti content !
C’est vraiment une production «  de guerre » et effectivement ce n’est pas une arme fine de Ferlach.
Je vous laisse juger la qualité de cette production historique.
Il restera le test du tir….
( le pauvre, il a commandé ses cartouches chez Frankonia  ; le test devrait se faire à l'été!)



















Je me dis que, quand même, les ouvriers devaient en être à leur troisième semaine de boulot sans sommeil, le commissaire politique devait être vachement sévère et le contrôleur ( y en avait-il seulement un) sacrément gorgé à l'éthanol  Shocked et que les outils montés sur les machines devaient avoir dépassé depuis longtemps les côtes limites d'usure.

fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3504
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  Pocomas le Sam 18 Jan 2014 - 9:59

Sympa le petit reportage, François. Ils se rendent compte de la chance qu'ils ont de t'avoir , tes potes ?  salut 

Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 14398
Age : 61
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  Invité le Sam 18 Jan 2014 - 10:23

Classique pour les MN fin-42 et 43 après vers mars 44 les finitions sont revenues à l'ordre du jour. J'ai tiré avec un des miens de 1943 ce jeudi:    Et pourtant c'est le frère jumeau de celui présenté ci-dessus. Comme quoi les finitions ça ne sert à rien!  clown

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  Baccardi le Sam 18 Jan 2014 - 11:31

Petit reportage adorable   

Pour ma part, c'est ce genre de scénario que je reconstruis dans mon esprit à chaque acquisition, les faits de guerre en moins en ce qui me concerne, mais à tout le moins le contexte historique   old


Dernière édition par Baccardi le Sam 18 Jan 2014 - 12:22, édité 1 fois

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9312
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  cd ram le Sam 18 Jan 2014 - 11:53

François   

Avec le prix d'une carabine moyenne gamme de Ferlach, tu équipes une section complète en MN   Wink 

Pour le même prix, question finition c'est sûr il n'y a pas besoin de photos, par contre question puissance de feu "y'a pas photo"  Very Happy 

J'ai un MN de 1943, il ne me semble pas aussi moche que ça, il faut dire que la photo numérique est l'arme idéale pour révéler tous les défauts d'aspect d'une ....... arme  Crying or Very sad 
Il n'y a qu'à voir le flou artistique volontaire de certains vendeurs sur les sites d'annonces ... à moins qu'ils soient des émules de David Hamilton ?

cd ram
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1022
Age : 66
Localisation : Isère
Date d'inscription : 10/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  fcrozet le Sam 18 Jan 2014 - 12:12

Il faut dire que pour la photo je l'ai joué "Impitoyable" - fonction macro, etc.
Pour répondre à Pocomas, les potes c'est sacré. Il me reste très peu d'armes mais j'ai la chance d'être très bien outillé et à force d'en démonter-restaurer-remonter de tous les âges je commence à être connu dans le coin.
En plus, je me régale. Chaque arme a son histoire, à la fois industrielle et parfois guerrière et pour bien le comprendre il faut y mettre le nez dedans.
De plus comme je suis très à cheval sur la sécurité, notamment dans mon club, je n'aime pas que des GM viennent risquer leur tendre minois et ceux de leurs voisins avez les truc improbables qui surgissent actuellement. (j'ai interdit de tir un MOSIN pourtant neuf mais au canon figé dans la graisse solidifiée qui arrivait de chez un armurier moins scrupuleux   . Depuis il tire très bien mais a été nettoyé...)
et quel plaisir d'enseigner le peu que l'on sait.
Depuis hier soir mon pote sait:
-démonter remonter intégralement son MOSIN.
-nettoyer la cosmoline.
-contrôler le réglage de la protrusion de son percuteur.
-entretenir ses bois.
-"tailler" un tournevis.
-voyager dans le temps et fantasmer sur la popova qui a fourbi son arme il y a 70 ans.
-qu'il faut dégraisser son canon avant de tirer.
-que le W40 est un très bon produit mais "casse" un peu le nez sur la dégustation de la fine champagne qui a couronné ces travaux  

fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3504
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  sacha fp le Sam 18 Jan 2014 - 12:40

le mien est assez proche, et c'est ce que j'aime dans cette arme. elle renacle l'histoire.
j'ai cramé une cinquantaine de mun ce matin. les deux tiers de surplus, le reste en wolf.

j'ai enfin trouvé la contrevisé a apporter, et les écarts de la mun de surplus.
j'ai a peu près groupé à l'épaule une dizaine dans le 8 d'une C50.

cela m'a fait un plaisir immense de pouvoir sortir a peu près quelques chose de limite présentable.
mais surtout de prendre conscience de l'état de nerf des utilisateurs de l'époque.

ils ne pouvaient pas trop se mettre au calme pour essayer, et cramer une boite de 200 comme ca.
ils n'étaient pas au calme a prendre le temps de viser et respirer.
ils étaient déjà heureux d'avoir une arme, pour ceux qui en avaient une.

cette dimension est pour moi une part du plaisir du TAR

------------------------

Je préfère le vin d'ici à l'eau de là.

sacha fp
Membre
Membre

Nombre de messages : 53
Age : 43
Localisation : haute saone
Date d'inscription : 13/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  lou gascoun le Sam 18 Jan 2014 - 13:35

   fcrozet.

    Je pense aussi qu'il faut considérer une arme de la WW2 et particulièrement les Mossines dans le contexte de l'époque.  Lorsque je lis les posts de certains nouveaux possesseurs de cette arme acquise moins de 200 Euros et qui se plaignent de sa finition cela me "hérisse un peu le poil".

    L'explication que tu as fournie à ton ami est vraiment celle "kivabien" et il considère maintenant son arme comme un témoignage de cette époque, ce qu'elle, ce qu'elle représente  et non plus comme une arme "dégueulasse", ce qu'elle peut être si on la considère uniquement ainsi. Dans ce dernier cas, on achète (par exemple) un K31 (mais qu'elle est son intérêt historique ?) ou tout autre arme plus prestigieuse... mais pas au même prix. Soyons lucide. Pourquoi la majorité des nouveaux possesseurs de cette arme l'achètent-ils ?  A cause de son prix imbattable. Moi le premier,  mais il ne viendrait jamais à l'idée de râler parce qu'elle n'a pas la finition d'une arme 4 ou 5 fois plus chère !  (et pas forcément avec la même histoire).

    Je parlais sur un post précédent de l'essai que nous avions fait la semaine dernière avec un ami, moi le Mossine, lui une 98K et malgré la finition effectivement supérieure de cette dernière, du résultat en cible (et de la visée) en faveur du ruski. J'ai revu ce matin cet ami...il envisage de revendre sa 98k en raison de ses instruments de visée. Comme quoi la qualité visuelle ne fait pas tout !

    tackdriver dit :"Classique pour les MN fin-42 et 43 après vers mars 44 les finitions sont revenues à l'ordre du jour". En effet, j'ai un MN de 1944 (Izhvesk) aux bois visiblement taillés avec des outils  Question  et surtout par des ouvriers   Suspect. Un retravaillage de ma part l'a rendu beaucoup plus sympathique, mais les parties métalliques quant à elles ne présentent pas un usinage aussi approximatif. L'ensemble me semble beaucoup moins "rustique". Il faudra bien un jour que je décide à mettre des photos (je l'ai déjà écrit ? ah bon   clown )

    Le fait que l'ensemble soit enduit de graisse et notamment l'âme du canon est affaire du tireur et à  mon avis ce n'est pas l'armurier qui est à incriminer  (peut être aurait il pu attirer l'attention de son client ?), comme l'écrivait Baccardi sur un autre post, le tireur est responsable de SON arme.

    Pour conclure, même si je me répète, le Mossine est une arme historique, que l'on acquiert pour une bouchée de pain et il faut le considérer comme un représentant de cette période de "vaches maigres" de la Russie qui n'avait pas les usines des pays conquis à piller comme le faisaient les teutons et leurs ouvriers à exploiter.

     On peut grandement améliorer son aspect et quel plaisir d'avoir une belle arme lorsque l'on s'en est donné la peine. Quel plaisir alors à peu de frais.
 

lou gascoun
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3326
Age : 72
Localisation : Gers. Club de Tir P.T.S.
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  sacha fp le Sam 18 Jan 2014 - 14:07

je suis d'accord avec toi sur la beauté de l'objet, de part son histoire.
son histoire depuis sa conception, et fabrication.

le mossin est la seul carabine de tar que je pouvais me permettre de m'acheter.
néanmoins, avec plus de moyen, elle est celle que je me serais acheter.

sur les monuments historique, meuble, vitraux, bâtiment, mécanique..., un élément majeur de la restauration est la conservation,
et reversabilité.
mieux vaux une réparation visible et daté que de l'invisible qui fragilise ou dénature.

je me suis contenté, pour le bois, d'un gros nettoyage, mais n'ai pu me résoudre a nettoyer parfaitement la graisse de stockage.
les défauts de fabrication du bois sont tous présent.
par contre la mécanique a été nettoyé avec application, et le remontage le plus doux possible pour marquer le moins possible.
et j'adore cette marque, cette patine de 60ans de stockage, en plus de la fab. "sale".

elle me fait penser autant à son époque de fabrication, qu'aux centaines de trouffions versant leur graisse dégueulasse tous les ans,
qu'au politicommerçant décidant d'inonder l'occident de leur surplus coutant trop cher a stocker, et comptant les biftons.

le plus long avec l'histoire, c'est qu'elle dure


pour cette arme dure, russe en fait.

------------------------

Je préfère le vin d'ici à l'eau de là.

sacha fp
Membre
Membre

Nombre de messages : 53
Age : 43
Localisation : haute saone
Date d'inscription : 13/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  lou gascoun le Sam 18 Jan 2014 - 14:51

Oui sacha je suis d’accord avec toi quand tu dis « sur les monuments historique, meuble, vitraux, bâtiment, mécanique..., un élément majeur de la restauration est la conservation,et reversabilité. mieux vaux une réparation visible et daté que de l'invisible qui fragilise ou dénature. »
Cela n’empêche quand même que l’on restaure, aussi bien Notre dame de Paris » que des vieux manoirs dans le périgord et que l’on échange les vieilles pierres effritées ou manquantes par des neuves dans le style « de l’époque ».

« je me suis contenté, pour le bois, d'un gros nettoyage, mais n'ai pu me résoudre a nettoyer parfaitement la graisse de stockage ».
Justement, le dilemme est de savoir comment l’on veut son arme. La graisse de stockage et le vernis ne sont que des produits de stockage, appliqués après guerre, dans le seul but de la conservation de ces armes « au cas où ». Je ne pense pas, mais ce n’est que mon avis, que ce soit condamnable ou anachronique de nettoyer les parties métalliques et les bois de cette protection si l’on veut tirer avec. Ce n’est toujours pas, à mon avis, contre nature que d’atténuer les outrages dus au stockage(coups et enfoncements) avec une pate-mouille comme cela était fait par les armuriers, ni de protéger le bois ainsi nettoyé avec de l’huile de lin comme cela se pratiquait à l’époque. Ceci n’est nullement irréversible, sous réserve évidemment de retrouver l’infâme vernis de stockage. En somme pour collectionner une arme on peut (doit ?) effectivement la garder dans son état de stockage. Pour tirer régulièrement avec, je ne vois pas d’immoralité à la remettre dans son état d’origine…d’autant que le fragile vernis de stockage…à l’usage …
« les défauts de fabrication du bois sont tous présent. »
Là, je reconnais que j’aurais certainement du garder toutes le traces et arrachements du bois dus au mauvais travail originel. C’était effectivement un témoignage de l’époque…et je regrette en fait de l’avoir fait ! Toutefois, mon amélioration de l’état de surface du bois est très léger et a conservé tous les poinçons.

  

lou gascoun
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3326
Age : 72
Localisation : Gers. Club de Tir P.T.S.
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  Bijoux66 le Sam 18 Jan 2014 - 15:03

François tes paroles me font froid dans le dos       


fcrozet a écrit:Il faut dire que je l'ai joué "Impitoyable", les potes c'est sacré. Il m'en reste très peu. j'ai la chance d'être très bien outillé et à force d'en démonter de tous les âges, je commence à être connu dans le coin.
En plus, je me régale, il faut y mettre le nez dedans. je n'aime pas qu'ils viennent risquer leur tendre minois avez les truc qui surgissent.
j'ai interdit un pote pourtant neuf mais au canon figé dans la graisse solidifiée qui arrivait moins scrupuleux.
Depuis hier soir mon pote sait quel plaisir on a à démonter son COPAIN.
contrôler son percuteur, "tailler" un.....
et fantasmer sur son canon qu'il faut dégraisser avant de tirer.

------------------------

Membre Fondateur de TCAR

Bijoux66
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 813
Age : 49
Date d'inscription : 27/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  sacha fp le Sam 18 Jan 2014 - 15:07

j'ai été un peu radical dans mon expression.
j'ai gardé les marques ayant teintées profondément le bois.
les marques de mauvaises manips ont été effacées. par contre les défauts de fabrication gardés.
et bien sur, le duo magique huile de lin/essence de térébentine ... je ne vais détaillé la méthode, nous la connaissons tous. largement employé afin de stabiliser tout cela.

le but premier , comme sur mes motos anciennes, est que cela puisse partir tous les matins, lorsque j'en ai envie.
cela doit fonctionner parfaitement. et ne pas couvrir d'huile (cela marche autant pour les armes que les motos d'ailleurs).

comme tout objet, historique ou pas, sans entretien, il ne restera ou ne deviendra jamais historique. et je espère n'être que de passage dans la vie des objets que je détiens (je viens de débuter une crise d'animisme de manière impromptue).


------------------------

Je préfère le vin d'ici à l'eau de là.

sacha fp
Membre
Membre

Nombre de messages : 53
Age : 43
Localisation : haute saone
Date d'inscription : 13/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  Invité le Sam 18 Jan 2014 - 16:23

La finition des Mosin Nagant a toujours été aléatoire. c'est du brut de fonderie et un usinage grossier. La beauté n'est pas son point fort loin de là, par contre le fonctionnement est bien présent. Il ne faut pas se prendre la tête avec ça le mien est identique et ça ne ma choque pas, ce que je lui demande c'est d'aller là où je veux (quand je suis en forme). Ca reste une arme mythique de la WWII. Anant la révolution si on va plus loin mais ceux d'avant 1917 sont à un autre tarif et rares et n plus usés sauf coup de chance.  Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  fcrozet le Dim 19 Jan 2014 - 22:06

Aucune "restauration". Rien qu'un gros nettoyage pour le sortir de sa gangue de 70 ans d'âge. Pour les bois aucun ponçage, aucune patemouille. Juste un peu d'acétone de vapeur et un bon chiffon
Puis une bonne enduction d'un mélange huile de lin, térébenthine teinté à l'orcanette pour conserver au mieux la couleur rougeâtre de l'engin sans les désagréments poisseux de la cosmoline.
Un sacré bout d'histoire...brut de coffrage et donc à garder en l'état le plus possible.
Je vais suivre cet exemplaire au tir...

fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3504
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  Tourblanche le Dim 19 Jan 2014 - 22:40

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/syria/10121751/Syria-Assad-troops-launch-heavy-assault-on-Aleppo.html





Tourblanche
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1568
Age : 64
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  Invité le Lun 20 Jan 2014 - 10:43

@Tourblanche: ta photo me fait penser que je dois avoir une ou 2 tofs de MN en Afghanistan. De mémoire, c'était 2 gardes devant un bureau de poste avec des M44.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  Tourblanche le Lun 20 Jan 2014 - 14:08


Qu' est-ce qu'un TOF ?

Tourblanche
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1568
Age : 64
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  Invité le Lun 20 Jan 2014 - 14:10

Tourblanche a écrit:
  Qu' est-ce  qu'un TOF  ?      
Photo à l’envers c'est du langage "jeune" et ça fait TOF, FOTO    C'est une TOF comme l'indique l'orthographe.   clown

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  CALIBRE 2B le Lun 20 Jan 2014 - 14:49

C'est comme "sinom " et Mosin ...  

  

------------------------

Quand on n'apprecie pas, on  respecte au moins........ c'est de qui çà déjà  scratch 

CALIBRE 2B
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1551
Age : 61
Localisation : BASTIA
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  Tourblanche le Lun 20 Jan 2014 - 15:51

Vous êtes chanceux de ne pas avoir d' enfants  dyslexiques   dans votre coin de planète .    Very Happy

Tourblanche
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1568
Age : 64
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  Invité le Lun 20 Jan 2014 - 16:20

CALIBRE 2B a écrit:C'est comme  "sinom " et Mosin ...  

  
 lol1 lol1 lol1  Bien trouvé.   

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  spitmk9 le Mer 22 Jan 2014 - 19:23

carbone14 a écrit:La finition des Mosin Nagant a toujours été aléatoire. c'est du brut de fonderie et un usinage grossier. La beauté n'est pas son point fort loin de là, par contre le fonctionnement est bien présent. Il ne faut pas se prendre la tête avec ça le mien est identique et ça ne ma choque pas, ce que je lui demande c'est d'aller là où je veux (quand je suis en forme). Ca reste une arme mythique de la WWII. Anant la révolution si on va plus loin mais ceux d'avant 1917 sont à un autre tarif et rares et n plus usés sauf coup de chance.  Wink


Ce post me démontre que beaucoup d'acheteurs accordent un peu trop d'importance à "la belle crosse", "le beau bronzage",en oubliant un peu trop vite qu'il vaut mieux une bonne culasse avec la bonne feuillure,et un bon canon avec de belles rayures...Twisted Evil 
le Moisin-Nagant s'apprécie au tir et pour ce qu'il a été sur le terrain,par temps difficiles où l'URSS a été prise par surprise de la part d'une Allemagne qui avait elle pris le temps de se préparer.Twisted Evil 
La 2° guerre mondiale était inévitable,oui,il fallait la faire mais....dès 1936 !!!
Dans ce contexte et dans un pays,l'URSS,où l'on est plutôt pragmatique et allant droit au but,on a fait dans l'urgence,et finalement,pas si mal...Very Happy 
D'ailleurs,l'Allemagne ne s'en est pas mieux sortie question qualité à partir de 1944 !!!No 
le Mauser 98 du copain tire moins bien que le vilain Mossine ?Crying or Very sad 
Ce n'est pas étonnant....j'ai moi-même 2 Moisins,un beau de sniper,et un moins beau,plus ancien, boîtier octogonal.
Je les ai parce que je les voulais,la somme des deux aurait pu me faire acheter autre chose,et bien non !!!
Et vous savez quoi ?
le moisin "pabo" tire mieux que le "très beau" !!!! Pourtant tous deux en état "fine"Suspect 
Le challenge et la fierté que l'on peut avoir avec le Moisin qui est sans doute le fusil TAR le plus simple et le moins cher,c'est battre en concours tout ce qui peut se faire de plus beau et de plus cher !!!
Allez,chiche !!!! salut

spitmk9
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2636
Age : 46
Localisation : TARN istan (81)
Date d'inscription : 02/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  Invité le Mer 22 Jan 2014 - 19:45

Mouais..enfin faut bien avouer que la MN ils sont encore plus moches que les engins Suisses (et vous connaissez mon amour pour la Suisse... clown )
Je ne comprend pas...c'est le prix qui vous transcende ?
Bon ok , eux ils ont connus la guerre mais bon a part ça, c'est pas très sexy... Suspect  A coté ma machine a laver (une usine a gaz que je connais mieux que ma femme (dans son utilisation... clown )) c'est une beauté !
Alors quoi? Le coté sniper dans Stalingrad avenue ?
Vais rester avec mes vieux machins moi...  salut 
Comprend pas...Clodelifs avec ses FAL ´s me parle mieux...
Je suis devenu vraiment un vieux c....

J'aurai jamais de MN , c'est vraiment moche.... affraid 
Même le Corse a craqué...quelle déception...reste Jeanghis et moi, les legionnaires sur le Limes...on vous en veut pas...quoique....  



ZR

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  spitmk9 le Mer 22 Jan 2014 - 20:42

zouaverifle a écrit:Mouais..enfin faut bien avouer que la MN ils sont encore plus moches que les engins Suisses (et vous connaissez mon amour pour la Suisse... clown )
Je ne comprend pas...c'est le prix qui vous transcende ?
Bon ok , eux ils ont connus la guerre mais bon a part ça, c'est pas très sexy... Suspect  A coté ma machine a laver (une usine a gaz que je connais mieux que ma femme (dans son utilisation... clown )) c'est une beauté !
Alors quoi? Le coté sniper dans Stalingrad avenue ?
Vais rester avec mes vieux machins moi...  salut 
Comprend pas...Clodelifs avec ses FAL ´s me parle mieux...
Je suis devenu vraiment un vieux c....

J'aurai jamais de MN , c'est vraiment moche.... affraid 
Même le Corse a craqué...quelle déception...reste Jeanghis et moi, les legionnaires sur le Limes...on vous en veut pas...quoique....  
Les goûts en matière d'esthétiques diffèrent d'une personne à une autre,c'est comme avec les femmes !
perso,je trouve que le MN a son charme,long,fin,avec du bois partout...
mais effectivement,je serais incapable d'acheter et d'utiliser une arme qui ne me plaît pas,comme avec les voitures.
je ne peux pas me blairer le MAS 36,et n'en aurai pas. No 
Quant au FAL,en dépit de ses immenses qualités,côté esthétique, bof....si avec du bois peut-être !
Le prix des MN est abordable depuis toujours,et il est pourtant rare dans les stands.
Donc cela prouve que ceux qui en ont,le veulent vraiment.
Parce que quand on a goûté la 7,62x54 R,et qu'on a tiré au MN en voyant ce qu'il peut faire en cible,on se dit que le prix est "anormalement bas".et l'on se dit aussi;"pourvu que ça dure !!!"
A plus...



ZR

spitmk9
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2636
Age : 46
Localisation : TARN istan (81)
Date d'inscription : 02/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: un MOSIN brut de décoffrage

Message  spitmk9 le Mer 22 Jan 2014 - 20:47

Tourblanche a écrit:http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/syria/10121751/Syria-Assad-troops-launch-heavy-assault-on-Aleppo.html






Alors qu'il pourrait utiliser des carabines modernes,civiles avec lunette genre chasse,ou une autre arme militaire,ce rebelle sniper utilise sur un terrain difficile un fusil dont l'étude et la mise en service datent de la fin 19° siècle. Shocked 
Cela devrait peut-être faire réfléchir sur la solidité et la qualité en termes de précision du Moisin-nagant. salut

spitmk9
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2636
Age : 46
Localisation : TARN istan (81)
Date d'inscription : 02/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum