Restauration d'un bulldog

5 participants

Aller en bas

Restauration d'un bulldog  Empty Restauration d'un bulldog

Message  Jls2a Mar 22 Juin 2021, 20:26

Bonjour,

Je suis en train de restaurer un revolver belge que je viens de récupérer d'un oncle . L'arme appartenait à mon père mais celui-ci étant mort en 75 (RIP) , je n'ai jamais eu aucune information sur l'arme.
[
vous ai fait des photos avec les poinçons visibles sur le côté de la carcasse, ceux du barillet ainsi que d'autres cachés par les plaquettes, sur la carcasse de la crosse.

Restauration d'un bulldog  20210628
Restauration d'un bulldog  20210627
Restauration d'un bulldog  20210629


Les visibles sont ceux de l'épreuve poudre vive, du canon rayé et un Y qui est la contremarque du vérificateur de l'époque, un certain Léon Chesnoy qui a bossé entre 1923 et 1954 di j'ai bien tout identifié correctement.

J'ai posté un topic dans la section qui va bien pour identifier l'arme et les poinçons cachés et certains du barillet que je n'ai pas réussi à identifier .

Mais je pense qu'il s'agit d'un Bulldog type "municipal " car il ressemble trait pour trait à celui-ci : https://www.naturabuy.fr/Beau-revolver-Municipal-calibe-8-92-categorie-D-item-7368957.html#main.

Sauf que le mien doit être un calibre 320 car les cartouches de 8 et9 mm ne rentrent pas tandis que la 7. 65 convient en diamètre

Est-ce bien du 320 long selon vous ?

J'aurais aussi quelques autres question pour poursuivre la restauration de ce revolver de famille.

Je l'ai poncé et poli au maximum de ce que je pensais possible sans enlever trop de matière et en conservant bien sûr les marquages.

Quel bronzage à froid utiliser sachant que j'aimerais si possible obtenir un joli bleu (genre Smith et Wesson des années antérieures à 70) malgré les quelques imperfections restantes après ponçage/polissage. (pas noir quoi)?

Dans ce cas j'aimerais aussi jaunir certaines pièces. Il me semble que cela se faisait à l'époque . Mais lesquelles jaunir et comment procéder au four de ma femme (un jour quand elle sera sortie 😁)? N'y avait-il pas un topic et un pdf sur ce sujet ?. Cela m'intéresse aussi pour refaire celles de mon P08 d'ailleurs !

Ou bien, sachant que je ne m'en servirait pas souvent, y aurait-il possibilité de simplement le laisser comme ça naturel et de le vernir à l'extérieur pour le préserver de l'oxydation ?. Je ne sais pas si je dis là une co....e mais qui sait ? .. avec les vernis techniques d'aujourd'hui cela ne serait peut-être pas impensable pour une arme qui aura vocation à être en vitrine..

Autres en vrac :
Puis-je couper le ressort (moderne neuf) de retour de détente au Dremel avec un disque à tronçonner ?
Puis-je redresser l'axe de barillet qui est légèrement tordu ou faut-il le laisser tel quel sachant que ça s'assemble assez bien et que ça tourne bien comme ça ? Si oui faut-il chauffer ou puis-je y aller à froid molo ?

Les plaquettes de crosses sont sales et noircies par l'huile. L'une d'elles est fendu à l'intérieur mais cela n'est oas encore arrivé jusqu'à la partie visible (7/10 je dirais)

Puis-je les laver (sans les baigner) au liquide vaisselle dilué et récupérer certains petits enfoncement à la "pâte-mouille" sans risquer la déformation ou la casse ?

Puis-je rattraper le (léger mais présent) jeu du barillet par l'apport d'une petite rondelle côté étoile ?

D'origine n'y avait-il pas une rondelle, un ressort et un système de blocage au niveau du mécanisme d'éjection des étuis ? Là la tige poussoir sort complètement quand je tire à fond et n'a aucun effet ressort puisqu'il n'y en a pas.

Aussi je me demande ou on peut trouver des vis et axes de remplacement pour ces veux revolver quand même pas mal diffusés en leur temps (rien trouvé sur naturamachin)

Les rayures du canon sont bien peu visibles serait-ce un revolver qui a beaucoup tiré ? Ou bien est-ce normal ? Je publierai une photo quand j'aurai réussi à la prendre (jusque-là on ne voit rien !)

Voilà. Je pense vous avoir livré toutes les questions que je me pose sur cette vénérable arme.

D'avance merci à tous pour vos réponses et avis 👍


Jls2a
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 158
Age : 58
Localisation : Villeurbanne (Rhône) Sartène (Corse)
Date d'inscription : 02/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'un bulldog  Empty Re: Restauration d'un bulldog

Message  El Pasota Mar 22 Juin 2021, 21:43

Et bien je trouve que tu as déjà fait un sacré travail de nettoyage! Profite qu'il est bien démonté pour lui donner quelques aller-retour d'écouvillon dans les canon, tu verras ce que tu vas sortir. Pour le bronzage, tu n'arriveras pas à en avoir un bleue du style S&W,un peu bleue avec du "Perma blue" ( pas sur du tout quand à l’orthographe), et pour les pièces en jaune, le four de Madame ne sera pas efficace ( température du jaune est vers les 1000/1100°), mais un petit chalumeau avec la petite bouteille, le tout chez brico machin, fera l'affaire en quelques minutes.

El Pasota
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 963
Age : 62
Localisation : Sud 77
Date d'inscription : 22/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'un bulldog  Empty Re: Restauration d'un bulldog

Message  Claude J Mar 22 Juin 2021, 22:04

Bonjour,

Vu qu'il est éprouvé poudre vive, ce pourrait aussi être du 7,65 (32ACP)

Very Happy

Claude J
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 320
Age : 67
Localisation : Wavre
Date d'inscription : 30/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'un bulldog  Empty Re: Restauration d'un bulldog

Message  Verchère Mer 23 Juin 2021, 05:13

El Pasota a écrit:... température du jaune est vers les 1000/1100°), mais un petit chalumeau avec la petite bouteille, le tout chez brico machin, fera l'affaire en quelques minutes.
C'est pas le même jaune !
Vers 1000 / 1100° c'est le jaune lumineux, qui indique que tout est irrémédiablement foutu. Et un brico-butane n'y arrivera pas ; même au chalumeau acétylène il sera fondu d'un bout avant d'être jaune de l'autre...

Ici on parle du jaune "couleur d'oxydation", entre 220 et 250° selon la nuance désirée ; grosso-modo la température nécessaire pour cuire certains gâteaux exigeants, donc un bon four de cuisine peut le faire (pas en même temps que le gâteau : les pièces d'arme ne feront aucun mal au gâteau, mais en bouillonnant celui-ci risque de les crépir d'immondices).
Le mien était bronzé bleu presque noir, assez mat, et ça paraissait d'origine.

Honnêtement, ces trucs étaient des daubes de supermarché, et plus le traitement de surface sera luxueux plus il mettra en évidence la médiocre qualité du produit...

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 13534
Age : 63
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'un bulldog  Empty Re: Restauration d'un bulldog

Message  poudreverte Mer 23 Juin 2021, 08:12

Pour illustrer les explications de Verchere :

Ne pas confondre les temperatures de forge (a gauche) avec celles de recuit (a droite) 

Restauration d'un bulldog  Album_10
poudreverte
poudreverte
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 331
Age : 55
Localisation : paris
Date d'inscription : 21/12/2012

https://www.youtube.com/channel/UCOD-mgr2kN31oZv74qTLi7w

Revenir en haut Aller en bas

Restauration d'un bulldog  Empty Re: Restauration d'un bulldog

Message  El Pasota Mer 23 Juin 2021, 08:27

Mea culpa! Restauration d'un bulldog  2863987946 Restauration d'un bulldog  2863987946  Trop longtemps sans avoir bricolé avec un chalumeau pour m'en rappeler correctement! Embarassed Embarassed .

El Pasota
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 963
Age : 62
Localisation : Sud 77
Date d'inscription : 22/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum