A droite ou à gauche ?

Aller en bas

question A droite ou à gauche ?

Message  debange06 Ven 29 Jan - 14:24

Bonjour, aucune allusion politique !! La vis qui sert de pivot de détente d'un vélodog est elle filetée à droite ou à gauche ? en observant le pivotement de détente je peux penser que le mouvement de pivotage aurait tendance à dévisser si le pas était à droite. Avant de forcer comme un bourrin j'aimerais un avis.

debange06
Membre
Membre

Nombre de messages : 22
Age : 75
Localisation : La Gaude 06
Date d'inscription : 22/11/2020

Revenir en haut Aller en bas

question Re: A droite ou à gauche ?

Message  poudreverte Ven 29 Jan - 14:32

debange06 a écrit:Bonjour, aucune allusion politique !! La vis qui sert de pivot de détente d'un vélodog est elle filetée à droite ou à gauche ? en observant le pivotement de détente je peux penser que le mouvement de pivotage aurait tendance à dévisser si le pas était à droite. Avant de forcer comme un bourrin j'aimerais un avis.
Tous les velodogs que j'ai demontés n'avaient que des vis avec filletage standart (a droite).
J'ajouterais que ces filletages etaient de qualité mediocre, sur des axes pas tout a fait cylindriques, et mal ajustés.
Ces velodogs et autres bulldogs n'etaient  pas suffisamment evolués pour que leurs concepteurs se soucient de tels details.

En fait l' axe de la detente  n'est pas sensé tourner, et de plus le mouvement de celle ci est un va et vient, donc  rien ne justifierait un pas inversé.

Je pense que les armes ayant des vis filetees "a gauche" sont tres rares. Aucune ne me vient a l'esprit... a part peut etre sur les axes d'extracteurs des barillets de revolvers, selon leur sens de rotation (plutot chez S&W je pense).
Ce serait interessant de les recenser pour ceux qui en ont rencontré, en precisant l'emplacement et le modele precis.
poudreverte
poudreverte
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 205
Age : 54
Localisation : paris
Date d'inscription : 21/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

question Re: A droite ou à gauche ?

Message  Verchère Sam 30 Jan - 1:55

D'accord avec ce qui précède.
J'ajouterais que sur certaines quincailleries les vis sont si immondes qu'on se demande si elles n'ont pas été taillées à la lime ! Les vis de Rolling-Block Nagant fabriqués avant la guerre de 70 sont pourtant impeccables (aussi bien sinon mieux mieux calibrées que celles des Lebel et Berthier).
Les tours permettant de tailler très rapidement une excellente ébauche de vis sont connus depuis avant 1850, on engageait alors une filière ronde (ou creuse) emmanchée au bout d'une poire serré dans la main ; quand la longueur de filetage était atteinte on lâchait la filière qui se mettait immédiatement à tourner avec la pièce. On dévissait la filière à la main (tour arrêté), ou en inversant la marche à la volée si le tour était équipé de 2 courroies dont une croisée (il faut alors que la broche possède 3 poulies identiques juxtaposées, celle du milieu calée sur la broche, les deux poulies latérales folles, permettant ainsi  "avant / arrêt / arrière" sans temps mort - s'il n'y a que 2 poulies dont une folle, ça ne permet que "marche / arrêt").
Il est possible qu'au lieu de ces filières difficiles à fabriquer (il faut déjà confectionner un "taraud-mère" pour les tarauder) et encore plus difficiles à réaffûter, les fabrications économiques aient utilisé les filières à 2 coussinets qu'on trouve sur les très vieux catalogues, qui devaient pouvoir se tailler au burin, qui sont faciles à réaffûter, mais qui ne travaillent pas bien rond et ne donnent pas des diamètres réguliers.


De plus le profil des filets n'était pas encore universellement normalisé, et chacun y allait de sa mouture. Souvent des filets à crêtes arrondies, analogues au profil Whitworth mais avec des arrondis plus importants. Et un angle de filet inférieur aux 60° actuels, et même inférieur aux 55° de Whitworth.


Les filetages à gauche c'est très particulier et on n'en trouve généralement que sur les boutons filetés de canon ou sur les culasses d'armes chargées par la bouche.
Avec selon les modèles un pas à gauche ou à droite, on ne sait pas pourquoi... On dit que c'est en rapport avec la direction des rayures, pour éviter que la réaction à la prise de rayures ne dévisse le canon ; certains l'ont assurément pensé autrefois, car on trouve le même genre de choses sur les écrous de roue (je ne parle pas des gros écrous de moyeu, comme sur une roue à rayons de voiture "de sport", mais des 5 ou 6 petits écrous d'une jante en tôle, qui à une époque furent à gauche d'un côté de la bagnole et à droite de l'autre). Cette idée était assurément fausse, puisqu'on l'a abandonnée tant sur les canons que sur les écrous de roue.

Elle n'aurait d'ailleurs aucun fondement sur les armes à canon lisse !
Je ne serais pas surpris que tout au moins sur les armes lisses chargées par la bouche, ça ait un rapport avec le fait que sur un tour primitif, quand le filetage se termine contre un épaulement il soit plus facile de fileter à gauche (en filetage à droite, à la moindre erreur ou difficulté de débrayage l'outil tape contre l'épaulement : il est HS, et généralement la pièce aussi).

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12269
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum