puller collet

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

puller collet  - Page 2 Empty Re: puller collet

Message  Verchère le Sam 17 Oct - 4:39

Un levier à came se bricole aisément (en ferraille, c'est pas plus fragile que l'alu et plus aisément soudable à partir de petits bouts) ; faut juste dégotter une vis au bon filetage (mais en boulon ordinaire ça se trouve : pas mal de tracteurs agricoles ont encore de la visserie en pouces).

NB : sur des outils de rechargement, m'étonnerait que ça soit du filetage "Imperial". C'est plutôt "Unified". L'un se visse dans l'autre ... plus ou moins bien, mais jamais parfaitement.

Les pinces elles-mêmes ressemblent furieusement aux pinces de machines-outils (pince-matière, pince-outil), qui existent en de nombreuses variantes. A ce demander si ce n'en sont pas effectivement (il faudrait des cotes, pour comparer sur les catalogues).
Ça n'apporterait toutefois pas grand-chose, car les pinces pour machine-outil valent la peau des fesses...
Cependant, pour l'usage d'un tire-balles (ou d'un Crimp-Die) ça ne demande pas une telle perfection de concentricité, ni une telle dureté : c'est donc pas très difficile à fabriquer.

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 11197
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

puller collet  - Page 2 Empty Re: puller collet

Message  Pâtre le Sam 17 Oct - 7:28

salut

gégé95 a écrit:Bonsoir 'Pâtre'
 Où peut-on trouver cet outil RCBS dans nos contrées, car si je fais une recherche sur 'bullet puller' chez nos armuriers je tombe sur l'ancien modèle, sans levier, celui qui se visse?

Il n'y a pas de "nouveau modèle"! Le levier à came, c'est une amélioration trouvée sur un forum (lien plus haut).



Verchère a écrit:
c'est donc pas très difficile à fabriquer.
Clair que les pinces sont ce qu'il y a de plus facile à fabriquer! Mais faut être équipé!
(Ah! si javais un tour! .... & la place pour l'installer! Crying or Very sad )

puller collet  - Page 2 72113

------------------------

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens


feder504 (au début du XXI°siècle) a écrit: ...
Le sage a dit :"sans le pinaillage, il n'est point de collection, mais un amas !"
Pâtre
Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4578
Age : 49
Localisation : Besançon (25)
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

puller collet  - Page 2 Empty Re: puller collet

Message  gégé95 le Sam 17 Oct - 21:09

Donc si j'ai tout compris on prend l'outil RCBS dont on taraude les outils au pas métrique et on y visse
ce système à levier?

gégé95
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1426
Age : 71
Localisation : Devant ma presse
Date d'inscription : 21/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

puller collet  - Page 2 Empty Re: puller collet

Message  Pâtre le Sam 17 Oct - 23:32

salut

gégé95 a écrit:...on prend l'outil RCBS dont on taraude les outils au pas métrique....
affraid puller collet  - Page 2 383119171
C'est pas impossible, mais se serait irréversible!

Plutôt: trouver un levier avec une tige avec le bon pas (plutôt de "l'unified", en effet.)
Ou un levier auquel on ajoute une tige filetée avec le bon pas.

Le coût de revient chez les "sécessionnistes", prix + frais de port+ TVA (même sur le port!) est trop important (près de 30€). J'ai pas trouvé du coté de Guangzhou (ou alors par 500 pièces....).

Je désespère pas de trouver! Ça améliorerait grandement le dispositif & son utilisation.

puller collet  - Page 2 72113

------------------------

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens


feder504 (au début du XXI°siècle) a écrit: ...
Le sage a dit :"sans le pinaillage, il n'est point de collection, mais un amas !"
Pâtre
Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4578
Age : 49
Localisation : Besançon (25)
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

puller collet  - Page 2 Empty Re: puller collet

Message  Razorback le Dim 18 Oct - 0:51

Sinon, a pas cher et facile à trouver, seulement faut voir niveau filetage ou si c'est possible de le remplacer, ce sont les serrages rapides de roues de vélo
Razorback
Razorback
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 165
Age : 58
Localisation : Champagne-Ardennes
Date d'inscription : 13/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

puller collet  - Page 2 Empty Re: puller collet

Message  Verchère le Dim 18 Oct - 4:50

Ce genre de levier à cames (une de chaque côté pour équilibrer l'appui) j'en ai déjà fait quelques uns, pour des systèmes de détente rapide de la courroie plate d'anciennes machines : un manche (tube, hexagonal, etc.) et deux rondelles larges soudées à un bout, dépassant nettement "en l'air". Avec un trou excentré ; si le trou est déjà percé au centre on retaille l'extérieur après soudure. Entre les deux rondelles, une tête de vis percée pour un axe traversant aussi les rondelles ; et sous cette tête, le filetage qu'on veut.
Il n'est certes pas facile de trouver des vis à tête assez massive pour les percer transversalement ; les vis d'assemblage de lit ont une bonne tête percée d'un trou pour une broche de manoeuvre, mais généralement leur filetage est encore plus "à la con" que ce que les brittons ont inventé de pire. Alors on prend au contraire une tête très plate, et on confectionne un étrier en tôle pliée (cf poignées de frein de vélo, commande d'accélérateur ou embrayage sur de nombreuses bagnoles, en plus gros bien sûr et sans fente pour engager le câble). Largeur intérieure ajustée sur la tête de vis (si possible hexagonale ou carrée), comme ça pas besoin de la souder pour empêcher qu'elle tourne.

Quand un outillage comprend une partie polyvalente (ici vis de tirage) et des éléments interchangeables (ici pinces), si une adaptation est nécessaire c'est la partie polyvalente, qu'il faut adapter (la vis).

Pâtre a écrit:... (Ah! si javais un tour! .... & la place pour l'installer! ) ...
Et c'est un franc-comtois qui dit ça !
Il est pourtant facile de trouver des vieilles photos avec un papy travaillant sur son tour d'horloger, devant la (très petite) fenêtre de la cuisine ou du poëlle **. C'est mieux si la pièce est carrelée : sur la moquette les copeaux sont difficiles à balayer.

Quand j'ai dit à mon épouse qu'avec l'âge je finirais par avoir bien froid dans mon atelier ouvert aux 4 vents, et qu'il serait alors utile d'avoir un tour dans une pièce chauffée, elle m'a répondu que je pouvais en mettre un petit dans le salon, à condition que je range pour lui faire de la place... Pour l'instant je préfère encore travailler au froid, c'est trop chiant de ranger...


** Le poëlle :
En Franche-Comté (et sans doute ailleurs), c'était la pièce voisine de la cuisine, à laquelle elle était reliée par une baie d'au moins un mètre-carré, au niveau du sol, fermée par une épaisse plaque de fonte. Côté cuisine cette plaque de fonte formait le fond de l'âtre ; côté "salon" elle agissait comme un radiateur (très chaud, donc très rayonnant).
Sur le versant des Vosges au nord de Belfort, cette plaque fut (même dans les fermes isolées) remplacée dès le milieu du XVIIIe par un assemblage de 3 minces plaques de fonte formant un gros caisson saillant dans le salon (la base et le dessus étant en pierre épaisse), complètement ouvert sur la cuisine (un âtre profond, en somme). Puis (assez récemment) on y mit une porte, et un tuyau montant dans la cheminée placée au dessus. Vint (fin XIXe) s'y juxtaposer un fourneau-cuisinière du genre "trèfle", que les fonderies de Haute-Saône exportaient dans la France entière (et même plus loin - les petits modèles se portaient aisément sur l'épaule, jusque dans les plus hauts chalets alpins).
Sans porte il ne reste qu'un seul "fourneau à muraille" sur la commune ; avec porte il en reste un certain nombre, dont quelques-uns qui sont encore le moyen de chauffage principal. On ne sait pas où ces plaques étaient coulées, mais on pense que c'était sur les gisements de fer du côté de Roppe ; elles ont toutes la même allure, avec des fleurs de lys sur les grandes plaques latérales et une date dans les 17xx sur la petite plaque du bout...

Dans les "fermes à thuyé" du Haut-Doubs, je sais pas comment c'est organisé...

Comment donc, hors-sujet ? Avec le froid qui arrive ?

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 11197
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum