Ma première américaine: Une 1903-A3

+13
oxi81
jeanpg73
Pocomas
bx19gt
Stephane5
STMIHIEL1918
teufelhund
Nicomidway
JIEME41
laurentsix
yaya1er
HELIX
vince24
17 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Empty Re: Ma première américaine: Une 1903-A3

Message  paulito41 Sam 16 Mai 2020, 14:20

vince24 a écrit:Oui authentiquement 21ième siècle !

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Img_1922


Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Img_1933


Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Img_1936

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Img_1938

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Inkedi11
les details de finition, et la parkérisation un peu fragile qui n'a pas résisté au passage de la culasse
Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Inkedi12
Perso aux vues des photos je garde pas un fusil comme celui ci avec cette finition de ...... . Quand au résultat en cible à 100% je suis dubitatif pour un canon critèrion?

paulito41
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 312
Age : 53
Date d'inscription : 30/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Empty Re: Ma première américaine: Une 1903-A3

Message  Verchère Dim 17 Mai 2020, 04:44

C'est ça, les crosses "de fabrication récente et de prix abordable" ?
En ce cas, il me semble qu'on était prévenus...

De tels désaffleurements sont à priori impensables dans une véritable fabrication en série, même en temps de guerre : sur une chaîne de machines dédiées le bois s'usine certes avec moins de précision que la ferraille, mais ça ne serait pas décelable sur ces photos. Et les défauts de cote se réglent progressivement au fil des pièces, pour atteindre vite la perfection.
Il ne peut pas non plus s'agir d'une fabrication manuelle car certains défauts se seraient corrigés d'eux-mêmes.
Ce doit donc être une fabrication en commande numérique hâtivement programmée "sur plans", dans un atelier ne disposant même pas d'une ferraille-type pour ajuster ses cotes, dans un secteur d'activité où la concurrence est faible

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 18369
Age : 65
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Empty Re: Ma première américaine: Une 1903-A3

Message  Caudron Dim 17 Mai 2020, 11:37

Oui, pas étonnant qu'avec ces crosses, il faille en passer par le "bedding" pour obtenir une mise en bois correct. Aux traces d'usinages, on voit que l'entaillage du boitier n'a pas été fait en respectant les règles de l'art. L'hypothèse de Verchère me semble la bonne, un travail fait sur plans et sans contrôles,  puis un montage avec comblement approximatif  des erreurs d'entaillage. Bref, je doute que l'ensemble boitier/canon soient convenablement siégé pour encaisser le recul et les vibrations du tir. Nul doute que la précision s'en ressent et qu'il y a un risque que la crosse se fissure assez rapidement...
Dommage, ce pourrait être un excellent outil.
Caudron
Caudron
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3172
Age : 59
Date d'inscription : 02/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Empty Re: Ma première américaine: Une 1903-A3

Message  bx19gt Dim 17 Mai 2020, 12:08

Deja le bon point, c'est que la mécanique ne vient pas en buté sur le bois à l'arriere
Cela devrait eviter de fissurer la crosse en moins de 50 coups (vecu)

Je te conseille de verifier les points suivant :

- jeu sur le tenon de recul à l'avant. Il faut l'eliminer au risque de voir la mecanique reculer et fendre le bois à cet endroit
- verifier la presence de l'entretoise dans le logement de la vis arriere. S'il n'y en a pas, il faut absolument en mettre

bx19gt
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2211
Age : 52
Date d'inscription : 19/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Empty Re: Ma première américaine: Une 1903-A3

Message  paulito41 Dim 17 Mai 2020, 14:11

le mieux c'est encore de se faire changer une crosse d'origine par une autre d'origine  Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 647148 avec les bonnes vis et entretoises pour finalement garder les deux  cheers

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 20051702242625210916799768
Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 20051702182125210916799764
Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 20051702194225210916799765
Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 20051702205225210916799767

paulito41
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 312
Age : 53
Date d'inscription : 30/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Empty Re: Ma première américaine: Une 1903-A3

Message  vince24 Dim 21 Juin 2020, 20:42

Ah désolé les gars je n'avais pas vu qu'il y avait eu des réponses sur ce sujet !! 

Je vais vérifier tout ca. 

En attendant, un cliché étonnant du carton réalisé sur mes premiers tirs suite au confinement. 

Toujours à 100 mètres, PPU standard. Pas de gomettes, pas de triche, tous les coups ont été tirés dans la même série:

Shocked

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Img_2111

Les 3 ou 4 premiers coups sont trop hauts, je m'en rends compte en jetant un coup d'oeil dans la KOWA. 

Du coup je baisse un peu la visée, en laissant une plus large bande de blanc. 
Et boum, une belle série de 10
Mais une nouvelle faute de visée et hop un impact rejoint ceux de la première série. Et une grosse faute de tir pour un coup qui s'échappe complètement. 
:koenfeu:


En tout cas l'arme est hors de cause: sauf erreur du tireur, elle reste dans le 10 même avec les PPU !!

Problème: même avec l'oilleton réglé au plus bas, elle tire trop haut avec les PPU 150gr à 100 mètres, je dois laisser une grosse marge de blanc qui n'est pas facile à reproduire. 

Les S&B sont plus lourde et volent plus bas, mais produisent un recul franchement désagréable. 

Va vraiment falloir que je me mette au rechargement !!

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 72113
vince24
vince24
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1374
Age : 42
Localisation : Canberra
Date d'inscription : 04/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Empty Re: Ma première américaine: Une 1903-A3

Message  vince24 Mar 23 Avr 2024, 14:08

J'avais conclu ce post datant d'il y a 4 ans en disant: 'va vraiment falloir que je me mette au rechargement".

Ben voilà, c'est chose faite!

Mon cher 1903-A3 tout neuf est ressorti du coffre après 4 ans de silence, motivé par l'arrivée d'un petit frère très ambitieux, au premier plan sur les photos:
Remington vs Smith Corona!
Et 30-06 vs 308w

Le Smith Corona en 30-06:
Projectile Sierra Matchking 150 grains
Etuis PPU
Poudre ADI 2208 (equivalent N140/150) et quelques essais avec de la 2206H (N135/140)

VS

Le Remington en 308W:
Projectile Sierra Matchking 168 grains (Sierra "seconds")
Etuis surplus militaire 7.62
Poudre 2206H 

Round 1: 50m, test de charge
Round 2: 100m C50
Round 3: 300 yards

Allez, les présentations d'abord;
vince24
vince24
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1374
Age : 42
Localisation : Canberra
Date d'inscription : 04/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Empty Re: Ma première américaine: Une 1903-A3

Message  vince24 Mar 23 Avr 2024, 14:35

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Img_7213
Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Img_7211
Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Img_7212

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Img_7214
Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Img_7310
Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Img_7311Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Img_7312
Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Img_7314
Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Img_7313Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Img_7315
vince24
vince24
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1374
Age : 42
Localisation : Canberra
Date d'inscription : 04/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Empty Re: Ma première américaine: Une 1903-A3

Message  vince24 Mar 23 Avr 2024, 14:36

Voila, quelques constatations s'imposent concernant ce Remington en 308W 

- Le bois et les métaux ont beaucoup de plus de patine que le Smith Corona qui est raide neuf d'origine 21ieme siecle. Pour autant, dur de dire ce qui est vraiment d'origine, à part le boitier Remington daté de 1942. Aucun marquage sur les bois, mais la crosse est mieux ajustée que celle de mon Smith Corona.
- Canon Black Mountain en parfait état. 
- De toute evidence, il a été bichonné par un tireur, on voit des traces de bedding et quelqu'un abien fait attention a ce qu'il n'y ait pas de risque de casse a la joiture arriere de la crosse et du boitier. Le guidon d'origine a été remplacé par un plus épais. 
- Le triste sire qui a fait la conversion a cru utile de condamner toute la partie arrière du magasin, donc rendant impossible l'usage d'un clip Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 248959 . Du coup il cycle correctement, mais c'est quand meme pas aussi fluide que l'original en 30-6.

Bon le prix etait excellent pour les standards australiens, l'equivalent de 750 euros.
vince24
vince24
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1374
Age : 42
Localisation : Canberra
Date d'inscription : 04/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Empty Re: Ma première américaine: Une 1903-A3

Message  vince24 Mer 24 Avr 2024, 12:46

Donc round 1 ,developement de charge à 50m.

7 groupes pour chaque fusil, 5 coups pour le premier, 4 coups pour chacun des 6 groupes suivants, soit 33 coups au total par fusil.

Les groupes vont de bas en haut, la plus faible charge en bas.
La dernier groupe pour le 308W est tiré avec de la manufacturée locale (ADI).
Les deux derniers groupes avec le 30-06 sont tirés avec une poudre plus rapide.

Alors qui gagne?

Le Remington en 308W:

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Ld_spe10

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Ld_spe12




Et maintenant les groupes avec le Smith Corona 30-06;

un impact du tout premier groupe a atteri au milieu du 2ieme...


Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Ls_sie10
Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Ld_sie14

Conclusions?

Une chose est sure - les détentes de ces 1903 sont fabuleuses.
Pesées à environ 1.5kg, elles semblent moins lourdes que cela.
La bossette est douce, le coup part sans effort, mais sans surprise non plus. Du pure bonheur! Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 732574
vince24
vince24
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1374
Age : 42
Localisation : Canberra
Date d'inscription : 04/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Empty Re: Ma première américaine: Une 1903-A3

Message  vince24 Mer 29 Mai 2024, 13:06

Reprise des essais, cette fois à 100 metres. 

Les charges sélectionnées sont: 

- 41.2 grains de 2206H pour celle en 308W avec la SMK 168 ("seconds")
- 48 grains de 2206H pour celle en 30-06 avec la SMK 150 grains. 

Ojectif: battre mes records perso à 100m en arme militaires hors lunette, savoir: 
- 96/100 avec mon P14 dioptré (avec de simples PPU)
- 97/100 avec ma "Jungle" de compèt en 223 Remington (avec des Winchester Super X 55 grains).

Je commence avec la 30-06, et ca commence bien mal car mon cerveau gelé (zero degrés a 7h du mat) gaspille les 10 premieres cartouches à faire les ajustements de dérive dans le mauvais sens
Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 942193 


Je comprends enfin mon erreur et me lance dans 2 séries consécutives: 

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 100m_s22
Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 100m_s21
 
Bah c'est ballot, 6 coups dans le 10 à chaque fois, mais trop de flyers. 
Du coup seulement 95 /100 dans les deux cas. 
Le guidon fin du 1903 est un vrai bonheur ... si les yeux sont dans un bon jour. Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 732574 

Mais je sens que je touche un peu mes limites de tireur... faut etre vraiment exigeant pour ne pas quitter le 10, ne pas lacher le coup tant que tout n'est pas parfait, et ne pas ciller... pas évident au 30-06. 

Je suis passé à la 308W, qui est dotée d'un guidon plus épais, qui scintille au soleil! Du coup j'ai quelques problèmes d'alignement vertical sur ma premiere série (mais l'horizontal est parfait). 

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 100m_s23

Il y a bien 10 impacts meme si je n'en voit que 9 distincts. 

Je me rappelle que j'ai un feutre noir quelque part, je barbouille le guidon pour que ca ne brille plus. 
2ieme série: 


Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 100m_s24

Encore 6 coups dans le 10, pas de trop gros flyers, un 96/100. 

Pas si mal. Je pense que je pourrais améliorer en fignolant l'élevation, j'ai fait ce groupe avec une marge de blanc trop importante pour une bonne répétabilitée.

Conclusion: un poil décu par les scores, mais c'est juste un début. 

On dit que le tireur est plus important que l'arme, mais c'est un gros mensonge: le score moyen de ma collection est à 91.5/100 (incluant mes quelques armes a lunette qui font 100/100 ou presque), donc taper facilement du 95/100 au premier coup en dit long sur la qualité de ces deux 1903 A3! 

C'est juste du pure bonheur au tir - on comprend aisément pourquoi elles dominent le TAR (entre de bonnes mains). 
Et la bonne surprise vient du recul de la 30-06, finalment fort acceptable avec cette balle et cette charge de poudre légère. Limite la 308W en 168 grains paraissait plus 'sèche'.  

Allez, encore une petite photo des deux belles pour la route!

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Img_7217
vince24
vince24
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1374
Age : 42
Localisation : Canberra
Date d'inscription : 04/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Empty Re: Ma première américaine: Une 1903-A3

Message  vince24 Dim 02 Juin 2024, 10:37

Bon j'ai l'impression de parler un peu tout seul sur ce sujet, mais tant pis j'assume Very Happy .

Je me faisais la reflexion avec ces tests que finalement ce 1903-A3 en 30-06 n'avait pas si mal performé eu égard à ce canon pas encore vraiment rodé et à la très faible densité de chargement: seulement 80.4% avec 48 grains de poudre 2206H (equivalent N140 ou N135).

Mais ca rejoint l'expérience de Bergeron sur l'autre sujet qui montre que le 30-06 peut etre précis avec de faibles densités. 

Avec la meme poudre, les 41.2 grains dans la version en 308W représentent une densité de 94% (avec une balle 168 grains). Et d'une manière générale j'ai noté sur mes autres 308W que ce n'est pas difficile de remplir plein pot une 308W sans faire tout peter. Une densité élevée, généralement synonyme de précision.  

Il est impossible d'atteindre une telle densité avec le 30-06, sauf a choisir une poudre beaucoup plus lente.
GRT me dit qu'il me faudrait mettre 59.80 grains de 2209  (=N160) pour atteindre une densité de 94% sans faire sauter le boitier. 
Le recul passe alors de 20J (avec mes 48 grains - tout a fait supportable) à 27 joules affraid . C'est plus ou moins ce que j'ai fait sur mon autre 1903 (un basique pas A3) et c'est juste insupportable.

CONCLUSION: Je comprends pourquoi certains disent que le 308W est un calibre plus 'efficient' que le 30-06 avec des poids de projectiles habituels. L'étui de la 30-06 a une plus grande capacité certes, mais en pratique on le remplit rarement autant que celui de la 308W. 

Sinon moi j'adore mes deux 1903 A3  . Notamment la détente fantastique, le régalage en dérive et le guidon fin. A 100m, la C50 devient un point noir qu'il suffit de mettre sur le 'i' du verbe tirer. 
Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 732574

Je ne leur trouve qu'un défaut: le reglage en élevation, très pénible: il s'agit d'une petite feuille de métal qu'on fait bouger sur des crans. La 'torsure' qu'on imprime à cette feuille et le serrage de la visse determinent la facilité de passer d'un cran à l'autre. Mais c'est dur de trouver le bon compromis.  Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 248959

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Img_7410
vince24
vince24
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1374
Age : 42
Localisation : Canberra
Date d'inscription : 04/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Empty Re: Ma première américaine: Une 1903-A3

Message  Caudron Dim 02 Juin 2024, 10:58

La densité de chargement, c'est surtout important pour conserver une bonne régularité d’inflammation, et il est communément admis de ne pas descendre en dessous de 75% avec les poudres standard en armes d'épaules. Mais au dessus de 80% c'est déjà très bien, inutile de chercher à dépasser les 85% si les groupements sont bons aux distances où tu tires.

Pour le réglages en élévation du A3, mieux vaut que ce soit un peu trop dur que pas assez, ce machin a la fâcheuse manie de se déplacer tout seul quand il est facile à manœuvrer. Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 404219  Pour le reste, ce fusil a une ergonomie tout simplement géniale, même pour les gauchers. Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 647148

Je ne rechargeais plus le 30-06 depuis que j'avais découvert les AMA, mais le stock diminuant,  je vais devoir me remettre à la presse. Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 1201068472   

J'ai un gros stock d'étuis, de balles et d'amorces (Berdan), mais je constate avec amertume que,  quand ils ne sont pas en rupture, presque plus aucun armurier n'expédie la poudre Shocked , tirer le TAR au gros calibre va devenir de plus en plus compliqué...  No
Caudron
Caudron
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3172
Age : 59
Date d'inscription : 02/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Empty Re: Ma première américaine: Une 1903-A3

Message  vince24 Dim 02 Juin 2024, 14:22

J'ai du etre influencé dans mes débuts de rechargeur par les manuels de rechargements que j'ai lus par ici, notamment une star locale qui dans son manuel préconisait de ne pas tomber en dessous de 85% et de viser les 100% de densité...

Mais j'en reviens maintenant, et j'achète de plus en plus des poudres plus vives...  Moins d'argent, moins de recul, moins d'usure du canon. 

Ma densité la plus basse sur toute la collection est à 74% (35 grains de Varget dans une 6.5x55 en 140 grains)
La plus haute à 99.2% sur 98K israelien en 308W.
vince24
vince24
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1374
Age : 42
Localisation : Canberra
Date d'inscription : 04/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Empty Re: Ma première américaine: Une 1903-A3

Message  Stephane5 Dim 02 Juin 2024, 21:18

vince24 a écrit:Mais j'en reviens maintenant, et j'achète de plus en plus des poudres plus vives...  Moins d'argent, moins de recul, moins d'usure du canon.
Hyper fan de la TU3000 dès le début. Homis le Garand, j'en mets dans toutes mes armes d'épaule d'un calibre au moins égal au 308.
Deux bien beaux 1903 que tu as là, malgré la réalisation désinvolte de la monture du premier.

------------------------

"Je comprends pas, ça marchait avant que j'y touche !" (Joe Bar Team, tome 3, page 27)


Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 7790Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Ufa-fo11
Stephane5
Stephane5
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3777
Age : 48
Localisation : Centre (géographique) de la France
Date d'inscription : 19/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Empty Re: Ma première américaine: Une 1903-A3

Message  JIEME41 Jeu 06 Juin 2024, 10:57



Je ne leur trouve qu'un défaut: le reglage en élevation, très pénible: il s'agit d'une petite feuille de métal qu'on fait bouger sur des crans. La 'torsure' qu'on imprime à cette feuille et le serrage de la visse determinent la facilité de passer d'un cran à l'autre. Mais c'est dur de trouver le bon compromis.  Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 248959

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Img_7410
Cette hausse je la trouve totalement inefficace pour une correction en phase de tir, s'en est pénible et rédhibitoire pour certaines disciplines.
Je tire des 155gn Hornady avec de la N140 et ça fonctionne vraiment très bien.

------------------------

JM du 41.
JIEME41
JIEME41
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2375
Age : 65
Localisation : Région Centre
Date d'inscription : 29/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 Empty Re: Ma première américaine: Une 1903-A3

Message  JIEME41 Jeu 06 Juin 2024, 11:07

Caudron a écrit:La densité de chargement, c'est surtout important pour conserver une bonne régularité d’inflammation, et il est communément admis de ne pas descendre en dessous de 75% avec les poudres standard en armes d'épaules. Mais au dessus de 80% c'est déjà très bien, inutile de chercher à dépasser les 85% si les groupements sont bons aux distances où tu tires.

Pour le réglages en élévation du A3, mieux vaut que ce soit un peu trop dur que pas assez, ce machin a la fâcheuse manie de se déplacer tout seul quand il est facile à manœuvrer. Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 404219  Pour le reste, ce fusil a une ergonomie tout simplement géniale, même pour les gauchers. Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 647148

Je ne rechargeais plus le 30-06 depuis que j'avais découvert les AMA, mais le stock diminuant,  je vais devoir me remettre à la presse. Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 1201068472   


J'ai un gros stock d'étuis, de balles et d'amorces (Berdan), mais je constate avec amertume que,  quand ils ne sont pas en rupture, presque plus aucun armurier n'expédie la poudre Shocked , tirer le TAR au gros calibre va devenir de plus en plus compliqué...  No
Et ceux qui expédient, ont des renouvellements de stocks qui par les temps qui courent, ne tiennent pas 24h00 en dispo.
Le TAR et l'ISR... 
Des entrainements de 20 cartouches, et une pensée pieuse et émue quand on referme la bte sur les cartouches restantes en pensant avec une fierté intérieure, qu'on a fait de sérieuses économies...
On en arrive à gérer davantage le nombre de tirs par entrainement plutôt que l'entrainement par lui-même. 
L'entrainement à faire des économies en fait... Ma première américaine: Une 1903-A3  - Page 2 942193

Le JM qui s'entraine donc à faire des économies

------------------------

JM du 41.
JIEME41
JIEME41
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2375
Age : 65
Localisation : Région Centre
Date d'inscription : 29/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum