Mercure

Aller en bas

Mercure Empty Re: Mercure

Message  Invité le Mer 27 Nov 2019 - 18:10

Bonjour
Je savais que le mercure amalgame l'or mais je ne savais pas que cela fonctionnait pour le plomb..
Quand j'ai cherchait à acheter du mercure et en connaître le prix sur internet j'ai appris que le commerce en est formellement interdit depuis quelques années, raison pour laquelle ce métal n' est plus côté.... Mais merci du tuyau je vais essayer avec le peu qu'il me reste....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mercure Empty Re: Mercure

Message  Baccardi le Jeu 28 Nov 2019 - 21:14

Prudence, prudence, prudence !

C'est quand même un produit extrêmement nocif. L'utiliser pour désemplomber se conçoit mais nécessite aussi un "protocole" d'élimination... ni le lavabo ni la poubelle ne sont recommandés...

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "
Baccardi
Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 12853
Age : 54
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Mercure Empty Re: Mercure

Message  Invité le Jeu 28 Nov 2019 - 21:30

Baccardi
Prendre un bocal à confiture ou à conserve (bref qui résiste à la chaleur, percer le couvercle au diamètre d'un cuivre de plomberie (12,14,16,mm) faire un serpentin de plusieurs anneaux avec ce tube de cuivre, placer sous le tube un récipient plein d'eau froide pour que le bas des anneaux trempé dedans, puis chauffer le cul du bocal à la lampe à souder, le mercure revient à l'état gazeux, l'or, le plomb ou tout autre élément extérieur lui reste dans le bocal, les gazs refroidis te donne du mercure tout neuf, à faire dans un local bien ventilé voir dehors avec une protection sur les voix respiratoires...
Gamin je mettai du mercure ds mes ogives creuses de 22lr que j'avais auparavant agrandis au forêt de 3mm ou à la fraise de dentiste puis je referais le tout avec de la brasure d'étain et redonnait la forme à l'ogive avec un coup de papier de verre dans une AP74 ou une AP80, étonnant l'impact ds un agglo de 20....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mercure Empty Re: Mercure

Message  lu1900 le Ven 29 Nov 2019 - 2:07

Baccardi a écrit:Prudence, prudence, prudence !

C'est quand même un produit extrêmement nocif. L'utiliser pour désemplomber se conçoit mais nécessite aussi un "protocole" d'élimination... ni le lavabo ni la poubelle ne sont recommandés...
Mon mercure comme pour beaucoup sert depuis 30 ans , en aucun cas on le jette , trop précieux, on le nettoie à la peau de chamois ou autre si besoin
/
Quant au lavabo , une anecdote :
A Paris il fut dans un des grands hopitaux besoin de remplacer les dit lavabos, fêlés , usés , plus aux normes , etc
A cette occasion , des Kg de mercure furent récupérés dans les siphons
Mon vécu , je me souviens d'une stagiaire qui a lavé à l'eau bouillante les 60 thermomètres du service ..... clown

------------------------

Cordialement...Patrice.... lu1900@gmail.com
/
https://mon-partage.fr/f/BDOOA5Lu/
lu1900
lu1900
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 7816
Age : 61
Localisation : Quadrant alfa
Date d'inscription : 06/01/2009

https://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20d

Revenir en haut Aller en bas

Mercure Empty Re: Mercure

Message  Invité le Ven 29 Nov 2019 - 2:14

Lu1900
Bonjour, tu nettoie le mercure à la peau de chamois
? Explique
S'il te plaît, c'est très intéressant, la peau de chamois a part pour lustrer des métaux ou des carrosseries... Vraiment très curieux de connaître cette méthode, si ce n'est pas un gag 😉

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mercure Empty Re: Mercure

Message  Verchère le Ven 29 Nov 2019 - 2:51

Je crois avoir lû dans un grimoire une astuce pour filter le mercure amalgamé, afin de séparer le mercure encore "propre" de la pâte d'amalgame. Ce qui pourrait correspondre à la peau de chamois.
Mais pour récupérer le mercure contenu dans la pâte d'amalgame, il faut la distiller.

La fabrication d'un alambic à cloche refroidie extérieurement par un écoulement d'eau, n'est pas difficile. Elle est décrite dans les vieux bouquins de chimie, au chapitre métallurgie. Et le risque de fuite est absolument nul car rien ne sort : le métal d'impureté (qui parfois est de l'or) reste dans la coupelle chauffée et le mercure condensé ruisselle le long des parois froides de la cloche ; faut juste attendre qu'elle soit parfaitement refroidie pour l'ouvrir.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 9380
Age : 61
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Mercure Empty Re: Mercure

Message  Invité le Ven 29 Nov 2019 - 2:57

Verchère
Cool... Ça ressemble à "ma" méthode en moins bourrin, moi le refroidissement c'est une boîte à biscuit LU en ferraille de l'eau et des glaçons... Le tube du serpentin brasé sur une plaque de laiton elle même fixée sur le couvercle du bocal avec un bi-composant genre synto-fer
Par contre le coup de la peau de fils de chèvre je pige toujours pas vraiment la combine 🤔

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mercure Empty Re: Mercure

Message  Verchère le Ven 29 Nov 2019 - 5:29

La peau de chamois est poreuse et très résistante. Alors elle est peut-être utilisée comme filtre forcé, en tordant la peau au milieu de laquelle le produit à filtrer a été placé ... Ou bien ?

L'alambic fonctionne effectivement comme le tien, la différence résidant surtout dans la perfection du joint : la cloche est posée (ouverture en bas) dans une rigole circulaire remplie d'eau.
Je vais voir si je peux photographier le paragraphe en question (pas de problème de copyright, c'est un bouquin de 1864 ; l'auteur est donc vraisemblablement décédé depuis plus de 60 ans).

Mais communiquer la formule du raffinage du mercure, n'est-ce pas aussi séditieux que la fabrication de la nitroglycérine (L'île Mystérieuse, pages xxx à xxx) ?

PS : le chamois c'est le fils du chamois ; le fils de la chèvre étant le bouc.
Je n'ai plus de chèvres, mais des chamois viennent parfois brouter près de la maison ... en compagnie des chevreuils...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 9380
Age : 61
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Mercure Empty Re: Mercure

Message  Invité le Ven 29 Nov 2019 - 13:03

Verchère
Oui, le fils de la chèvre est surtout le cabri, mais crois tu vraiment que se soit de la peau de chamois que l'on te vende ? Il s'en vend plusieurs centaines de milliers chaque année dans le monde, à ce rythme les chamois seraient devenus bcp plus rares que les politiciens honnêtes.... On dit peau chamoisée en fait c'est du caprin de base 😉

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mercure Empty Re: Mercure

Message  Vmax666 le Ven 29 Nov 2019 - 19:58

Moi j'ai lu il y a un moment le truc de la peau de chamois. J'ai essayé, j'ai rien réussi du tout; quelle soit sèche, humide, détrempée ben il ne se passe rien. Donc je ne sais comment font ceux qui disent utiliser cette méthode. Moi j'ai du louper un épisode.

La distillation par contre cela me parait très très bien; j'avoue que je n'ai jamais eu l'idée de la vaporisation du mercure par chauffe et re condensation.

Mercure 72113


------------------------

Mercure End110
Vmax666
Vmax666
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1861
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 08/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Mercure Empty Mercure

Message  Verchère le Sam 30 Nov 2019 - 6:59

Certes, mais le petit grandit vite ; et statistiquement il est plus longtemps "bouc" (une dizaine d'années) que "cabri" ou "chevreau" (quelques mois).
Bien sûr, la dénomination "peau de chamois" désigne sans doute plus un mode de préparation, que l'origine raciale du cuir. En tous cas, du point de vue souplesse la peau de cabri que j'avais tannée sommairement était plus proche d'une feuille de tôle que d'une peau dite "de chamois" !

On attend tout de même les précisions de "lu1900" quant au mode d'utilisation...

DISTILLATION DU MERCURE
Mes souvenirs étaient un peu mélangés à propos de la répartition du froid et du chaud ; voici la description exacte.
Il s'agit du dernier stade de la "méthode de Freyberg "utilisée pour traiter des minerais d'argent sulfurés et pyriteux. Après tri du minerai on ajoute du sel marin et on grille au four à réverbère, ce qui donne un mélange de sulfate de fer, oxyde de fer et chlorure d'argent. Dans un tonneau rotatif on place ensuite 1000 kg de ce mélange criblé et moulu, 300 à 500 litres d'eau et 30 à 35 kg de plaques de fer ; après une heure on ajoute 50 kg de mercure et on laisse tourner 16 à 18 heures. L'amalgame obtenu est soutiré et filtré, laissant un résidu solide de 82 à 83% de mercure et 17 à 18% d'argent que l'on récupère par distillation :

Mercure Distil10

Le mercure bout à 350° mais commence à s'évaporer nettement plus bas ; malgré la mauvaise transmission thermique sous la cloche, il n'est donc peut-être pas nécessaire de chauffer très fort.
Il faut peut-être renouveller continuellement l'eau qui assure à la fois le joint et le refroidissement du bas de la cloche (sur lequel se condense le mercure, qui tombe ensuite au fond de la cuve).
Mais le dispositif est simple, réalisable à l'aide d'éléments de récupération et surtout sans la moindre soudure (lesquelles constituent toujours un risque de fuite).
Le défaut est la mauvaise transmission thermique cloche / coupelles. Boulonner le support des coupelles sous le sommet de la cloche imposerait de la percer (fuite potentielle) ; j'ai vu quelque part une variante, les coupelles étant constituées par des corniches venues de fonderie à l'intérieur de la cloche (sans doute plus efficace, mais bien plus délicat à réaliser et à nettoyer).

Autres informations
- Le mercure pur roule en globules sphériques, mais quand il est souillé d'amalgame les gouttelettes sont irréguliéres et mouillent le verre,
- La distillation ne donne pas une pureté absolue, car des traces d'autres métaux peuvent être entraînées par les vapeurs (la perfection s'obtient par un traitement chimique complémentaire). Mais pour l'usage présent, la distillation suffit largement.

PS : je ne fais que transmettre quelques infos d'époque et émettre un avis. Car je n'ai pas expérimenté ça (pas assez de mercure dans ma petite fiole).
Pour désemplomber je vais par contre tester l'écouvillonnage en immersion dans l'huile bouillante (mais ça ne peut être fait que sur une arme au bronzage complètement HS, parce-qu'à 300 / 350° la coloration pourrait être altérée).


Dernière édition par Verchère le Dim 1 Déc 2019 - 5:21, édité 1 fois

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 9380
Age : 61
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Mercure Empty Mercure

Message  Baccardi le Sam 30 Nov 2019 - 22:39

Vous aurez remarqué que j'ai scindé le message en deux:
- pour faire revivre la vente de mercure par Moblot
- pour préserver cette discussion sur le mercure lui-même

baccardi

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "
Baccardi
Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 12853
Age : 54
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Mercure Empty Re: Mercure

Message  Invité le Sam 30 Nov 2019 - 22:58

Bacardi
Nickek lisibilité retrouvée 👍

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mercure Empty Re: Mercure

Message  manitou le Sam 30 Nov 2019 - 23:19

Bonsoir,
Sujet aussi lourd que la densité du produit.
Le fulminate de mercure a bien amorcé notre passion.
Les temps changes,et les couleurs des thermometres,
M eff deff,   old

------------------------

Les armes ont torturé mais aussi façonné le monde. Elles ont accompli le meilleur et le pire, enfanté l’infâme aussi bien que le plus grand, tour à tour rampé dans l’horreur ou rayonné dans la gloire. Honteuse et magnifique, leur histoire est celle des hommes.


Charles de Gaulle
manitou
manitou
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4221
Age : 50
Localisation : STL 30
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Mercure Empty Re: Mercure

Message  Verchère le Dim 1 Déc 2019 - 5:31

manitou a écrit:... Les temps changes,et les couleurs des thermometres, ...
Et pour les thermomètres à minima-maxima c'est pas une réussite : autrefois les curseurs étaient noyés dans les colonnes d'alcool et reposaient sur le U de mercure, dans lequel il leur était absolument impossible de couler. Maintenant ils reposent sur un U rempli de je ne sais quoi, d'une densité sans doute guère plus élevée que les deux colonnes d'alcool, et ils ont tendance à s'enfoncer dedans (faussant la mesure du maxima), ou bien, sans doute trop légers, à se retrouver coincés à mi-hauteur dans la colonne d'alcool...
Remplacer un truc qui fonctionnait bien (si "poison" soit-il prétenduement) par un truc qui ne fonctionne pas, ne peut en aucun cas être considéré comme un "progrès". Le mot du dictionnaire serait plutôt "régression", "dégénérescence", ou je ne sais quoi de très péjoratif.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 9380
Age : 61
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum