Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  GM15 le Mar 25 Oct 2011, 13:59

Ayant eu à restaurer des armes passablement rouillées ou fatiguées, mais voulant tirer avec, j’ai essayé de développer une technique pour améliorer l’aspect de l’intérieur du canon, et gagner en précision. L’action est purement mécanique. C’est à la portée d’un amateur, mais cela peut prendre du temps.

Les armes admissibles sont de gros calibre (+ de 10mm, donc pas pour le TAR). Elles peuvent être à culasse mobile ou à chargement par la bouche. Il faut que les rayures soient apparentes, après un bon nettoyage classique à l’écouvillon laiton, et éventuellement un nettoyage chimique.

Le but est de débarrasser l’intérieur des canons de la crasse et rouille superficielle, puis, si nécessaire, d’attaquer les plaques de rouille importantes, de lisser et régulariser (en section et longueur) les rayures, et même de leur redonner un peu plus de relief.

Le matériel utilisé peut être trouvé dans un magasin de bricolage non spécialisé.

Le principe : utilisation d’un mandrin en résine moulé au profil exact du canon. Ce mandrin, enduit d’abrasif, sera passé (parfois forcé) à l’aide d’une longue tige dans le canon, tout le long. Par de multiples va-et-vient la rouille est grattée, ou même rabotée là où elle forme des aspérités. Pour lisser les cavités et accentuer les rayures on attaque un peu l’acier, de façon préférentielle aux creux de celles-ci.



La méthode :

1. Fabrication du mandrin moulé.

L’axe est soit un vieil écouvillon de nettoyage (qui permet l’usage d’une baguette de nettoyage classique), soit une tige filetée laiton de 5mm de diamètre et 10 à 15cm de longueur, qui a l’avantage d’utiliser une baguette plus solide

On prépare trois bourres épaisses en fibre (découpées à l’emporte pièce) ou en liège (tourné) au diamètre du canon : une pleine, 2 percées au diamètre de l’axe. Les deux bourres avant (enfoncées en premier dans le canon) doivent coulisser avec frottement fort, sinon le mandrin s’allonge à l’injection, et l’axe fileté n’est plus centré. L’utilisation d’un vieil écouvillon dispense de mettre la bourre avant percée, au détriment de l’alignement.



Une fois préparé l’axe et les bourres, il faut badigeonner l’intérieur du canon de produit démoulant, sur 15cm prés de la bouche. J’utilise un produit anti-adhérent pour mastic silicone, en le laissant sécher 24h, mais de la cire passée à chaud en très faible épaisseur peut convenir. Je met alors en place la bourre pleine (bouchon) et celle percée de centrage avant, enfoncées de 10-12cm (longueur de l’axe moins 2 à 3cm).

La résine est celle utilisée pour sceller des fixations dans les matériaux creux, à deux composants. Elle s’utilise avec un pistolet (le même que pour les cartouches de mastic silicone…). Après avoir éliminé le premier volume mal mélangé, on injecte le plus loin possible (pour éviter les cavités), jusqu’à débordement. On introduit alors l’axe dans le canon, jusqu’à l’enfoncer dans la bourre avant percée (si c’est une tige filetée). La bourre arrière percée, enfilée sur l’axe, est alors mise en place, en refoulant la résine. Cf photos ci-dessus. Le fait d’enfoncer cette bourre de 2 à 3 cm permet au mandrin de mouler la meilleure partie du canon.

Démoulage : au bout de 30 minutes. Sur un canon bouché à l’opposé, on commence par enfoncer le mandrin en donnant un coup de maillet, pour décoller, et puis on retire. Sur les canons débouchés ou peut pousser avec une tige, de l’autre bout. Le reste des bourres est enlevé. Attendre 24h pour utiliser ce mandrin.



2. Phase douce de nettoyage et polissage, ou d’ajustement du mandrin.

Le mandrin neuf, vissé sur une tige (ou baguette) et enduit de pâte à roder fine (ou à polir), est forcé dans le canon. Si l’axe du mandrin est un écouvillon, la tige est une baguette longue classique de nettoyage, en 1 ou plusieurs éléments (solide !). Pour un axe fileté avec un pas métrique mon choix est une tige d’alu de 10mm de diamètre et 1m de long, percée dans l’axe à une extrémité et taraudée à 5mm, sur 3cm. Si le mandrin n’est pas vissé à fond, sa capacité de rotation est suffisante pour que l’on puisse se passer de poignée tournante. C’est très solide et supporte les retraits en force.

Quelques aller et retours dans le canon, de plus en plus profonds et si-possible en tournant le mandrin à chaque introduction, permettent de rendre les canons à rouille superficielle "miroirs". Par contre des zones de forcement plus important dans l’avancée du mandrin signalent des plaques de rouille dure et plus épaisse. Il faut forcer sur ces zones, au besoin en poussant le mandrin des deux côtés (avec des tiges simples) sur les canons ouverts. Il faut aller jusqu’au bout ou au fond du canon.

N’oubliez pas de dévisser un peu le mandrin sur la tige (un tour) après chaque recharge en pâte, pour que le mandrin suive la rotation des rayures.

Cette étape agit sur les sommets comme sur les creux de rayures. Elle suffit dans les cas simples. Sinon elle permet de roder le mandrin pour l’étape suivante.

Une ogive sur-calibrée et forcée dans le canon donne de bonnes indications sur l’aptitude au tir de celui-ci. Si elle force à certains endroits, ou ressort rayée, il faut continuer.



3. Phase "dure", si nécessaire.

Cette phase est (à mon avis) nécessaire si des bagues de rouille ont été détectées, ou des creux sont visibles dans l’acier.

Le principe est de coller de l’abrasif plus rugueux que la pâte à roder sur le mandrin, mais uniquement au niveau du creux des rayures. Ce revêtement sera renouvelé plusieurs fois.

La poudre d’émeri est obtenue en trempant du papier ou de la toile du même nom, grade 80 ou 120, dans de l’eau. Quelques pincées suffisent (1/2 feuille). Le mandrin est bien nettoyé, à l’acétone. Un léger voile de colle cyanoacrylate (Super Glue instantanée, liquide) est mis uniquement sur les reliefs du mandrin, éventuellement étalé avec le bec du tube ou une spatule étroite. Si la colle a coulé dans un creux, il faut l’essuyer. La poudre d’émeri est alors saupoudrée. Il en faut très peu, surtout au début, même en attaquant avec du grade 120 ! Les éventuelles bavures sont enlevées au cutter fin. Le mandrin est utilisable après 1 minute.

La première phase d’introduction dans le canon est souvent difficile (surépaisseur), et enlève 90% de l’émeri. Il faut attaquer les va-et-vient progressifs, en renouvelant souvent l’émeri. Le nettoyage à l’alcool (ou acétone) est impératif avant chaque re-chargement en abrasif.

Pour faciliter le forçage, je serre la tige d’alu dans un étau bien fixé, légèrement en pente pour pouvoir travailler canon plein d’eau ou d’alcool (pour la lubrification, canon bouché à l’autre extrémité). Je manie donc le canon. En cas de blocage du mandrin, j’utilise une cale martyre en bois et un maillet pour dégager.





Remarque : la libération de particules d’abrasif fait que les sommets des rayures se lissent aussi. Mais les creux du mandrin, qui ne sont pas protégés par l’abrasif, s’usent par la même occasion, ce qui limite ce lissage.

Le procédé doit être poursuivi jusqu’à ce que le mandrin, après un dernier rechargement en poudre, coulisse uniformément tout le long du canon, ou (encore mieux) d’autant plus facilement que l’on s’approche de la culasse. Sinon il faut encore insister sur les zones de plus fort frottement ("bagues" de rouille ?). Le test de l’ogive de plomb forcée est à faire, toujours instructif.



Dans les cas désespérés, il peut être utile de confectionner un nouveau mandrin, neuf et donc mieux ajusté pour finir le travail.



Tests effectués : sur des types d’armes très différents, à vous de juger d’après les mandrins utilisés ! J’ai même enlevé des traces d’usinage importantes dans le canon à rayures cheveux d’une réplique de pistolet Jukar, qui est devenu presque précis.





Voilà ma "méthode". Elle est sûrement perfectible. Son principal défaut est le temps nécessaire, pour des canons bien rouillés à l’origine, ou à rayures très atténuées. Mais on peut procéder par étapes.

N’oubliez pas de mesurer le calibre réel final, pour ajuster vos ogives de tir : il peut être augmenté de quelques centièmes de mm.

J’espère avoir été clair, mais si vous avez des questions, n’hésitez pas.

GM15
Membre
Membre

Nombre de messages : 91
Age : 67
Localisation : Cantal
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  Pocomas le Mar 25 Oct 2011, 14:06

Merci pour ce sujet remarquable. study :bravo:

Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 14394
Age : 61
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  Mezigot le Mar 25 Oct 2011, 14:46

Excellent, clair, precis, concis. :bravo: Je connaisait le polissage au plomb avec un ecouvillon un poil sous-calibre comme support, voire meme ce que les anglo-saxons appelent le "fire-lapping" qui constiste a remplacer le lubrifiant des balles par un abrasif leger et a tirer un ceratin nombre de coups avec ces dernieres. Une technique de plus a rajouter dans la "bible" du tirerur. study


Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  lionrobe le Mar 25 Oct 2011, 14:52

"A la portée d'un amateur" très éclairé ! Ce qui ne retire rien à la qualité et à la clarté de ton post, effectivement remarquable. Je conserve.

lionrobe
Modérateur

Nombre de messages : 5466
Age : 64
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  pat1892 le Mar 25 Oct 2011, 14:59

Super sujet, merci.

Comment traites-tu les chambres ?


pat1892
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 764
Age : 56
Date d'inscription : 25/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  GM15 le Mar 25 Oct 2011, 15:24

pat1892 a écrit:Super sujet, merci.

Comment traites-tu les chambres ?


En général les chambres des armes à cartouches métalliques que j’ai eu l’occasion de restaurer étaient un peu moins rouillées que le canon. Il m’est arrivé de sacrifier un étui pour cela : je l’ai repercé au niveau de l’amorce, puis j’y ai fixé un axe (tige filetée de 20cm, avec 2 écrous) J’ai ensuite enduit l’étui de pâte à roder et l’ai fait tourner dans la chambre avec une perceuse, de l'arrière de la culasse. C’est un peu moins facile avec une culasse Martini sans tunnel de nettoyage : il faut un flexible.

GM15
Membre
Membre

Nombre de messages : 91
Age : 67
Localisation : Cantal
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  LP le Mar 25 Oct 2011, 18:24

Merci pour ce tuto très intéressant. J'ai moi aussi une idée derrière la tête pour raviver les rayures, mais il faut que je l'expérimente avant toute chose.

LP
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1370
Age : 59
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  toto le Mer 26 Oct 2011, 10:52

superbe !

Mais ce n'est quand même pas à la portée de tout le monde..... Embarassed

toto
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 265
Age : 37
Localisation : Genève et ses environs
Date d'inscription : 12/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  papy09 le Mer 26 Oct 2011, 12:30

Very Happy Merci , c'est génial :lol!:

papy09
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 186
Age : 66
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  oam le Mer 26 Oct 2011, 20:55

superbe !
le sujet arrive un poil trop tard pour moi mais je le conserve dans mes favoris pour la prochaine fois !

oam
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 303
Age : 49
Localisation : au phare-ouest
Date d'inscription : 28/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  joselito le Mer 26 Oct 2011, 21:05

oam a écrit:superbe !
le sujet arrive un poil trop tard pour moi mais je le conserve dans mes favoris pour la prochaine fois !

:bravo:

joselito
Modérateur

Nombre de messages : 9454
Age : 57
Localisation : FTA Bully Chti !
Date d'inscription : 29/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  ZFK le Jeu 27 Oct 2011, 08:24

Bonjour et bravo pour ce sujet.

Ah, y'a du beau monde sur ce forum.

J'attends le suivant


------------------------

Donec eris felix, multos numerabis amicos

ZFK
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 469
Age : 56
Date d'inscription : 08/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  lolo577 le Ven 28 Oct 2011, 09:45

Très intéressant !

A tenter lors d'une prochaine rénovation.

------------------------

C'est pas la ferraille qui commande !!!
(traduction un peu primaire de la domination de l'Homme sur la matière)

lolo577
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 766
Age : 46
Localisation : Pas très loin de St Amable (63)
Date d'inscription : 06/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  Invité le Ven 28 Oct 2011, 10:09

ZFK a écrit:Bonjour et bravo pour ce sujet.

Ah, y'a du beau monde sur ce forum.

J'attends le suivant


oui je plus-sois !!

MG15 ; tu parles de resine , ton sujet m interesse car je le pratique ( pas de la meme facons du moins j emploie autre produits) , mais cette résine ne serait elle pas plutot du scellement chiminque ?

++ phil


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  GM15 le Ven 28 Oct 2011, 11:59

Philou a dit :

MG15 ; tu parles de resine , ton sujet m interesse car je le pratique ( pas de la meme facons du moins j emploie autre produits), mais cette résine ne serait elle pas plutot du scellement chimique ? ++ phil

C'est bien une résine utilisée pour le scellement chimique. Il y en a de plusieurs compositions sur le marché (Epoxy, Methcrylate, Polyester...). J'ai travaillé avec de la Titan de Redhead, résine "PE" qui est trés dure, et ne semble pas trop gonfler, aprés 1/2 heure.

Mais peux-tu nous donner un aperçu de ta méthode à toi, et des produits que tu utilises ? Je Nous sommes preneurs !

GM15
Membre
Membre

Nombre de messages : 91
Age : 67
Localisation : Cantal
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  Invité le Ven 28 Oct 2011, 18:55

GM15 a écrit:Philou a dit :

MG15 ; tu parles de resine , ton sujet m interesse car je le pratique ( pas de la meme facons du moins j emploie autre produits), mais cette résine ne serait elle pas plutot du scellement chimique ? ++ phil

C'est bien une résine utilisée pour le scellement chimique. Il y en a de plusieurs compositions sur le marché (Epoxy, Methcrylate, Polyester...). J'ai travaillé avec de la Titan de Redhead, résine "PE" qui est trés dure, et ne semble pas trop gonfler, aprés 1/2 heure.

Mais peux-tu nous donner un aperçu de ta méthode à toi, et des produits que tu utilises ? Je Nous sommes preneurs !

re
la methode differe quelque peut , j emploie juste une cale de teflon a la place de tes feutre ( ou des bourres de cartouches de chasse pour m evité de retravaillé un autre diametre d autre calibres ) et pour la tige j emploie du laiton et plus gros diametre sinon c est du pareil au meme car moi aussi j emploie l epoxy de scellement chimique( c est pour cela que je te l ai notifié plus haut Wink ) par contre 10 minutes suffises car j enduit legerement a l aide d un tampon mon canon avant l opération de silicone !!

++ philippe

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  oam le Dim 30 Oct 2011, 22:26

Bonsoir,

Je vais de pratiquer cette méthode sur un canon de 22lr, est-ce-que vous envisagez des particularité dues à un petit calibre comme celui-là ?

merci

oam
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 303
Age : 49
Localisation : au phare-ouest
Date d'inscription : 28/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  GM15 le Lun 31 Oct 2011, 10:51

oam a écrit:Bonsoir,

Je vais de pratiquer cette méthode sur un canon de 22lr, est-ce-que vous envisagez des particularité dues à un petit calibre comme celui-là ?

merci
J’avoue que je n’ai pas encore osé appliquer la technique à de très petits calibres. Mais j’ai un canon de .22 scolaire (Block et Lévy contemporain du Chassepot) très rouillé que j‘aimerai remettre en état par ce moyen.
Donc, avant d’avoir pratiqué, mes réflexions sont :
- Il y a une réduction de dimensions, donc tout doit être plus fin ou petit : couche de démoulage plus fine, axe de diamètre inférieur (3mm max), abrasif plus fin … D’autant plus que les rayures en .22LR sont souvent très peu en relief. La longueur du mandrin devra être suffisante (8 à 10cm) pour qu’il suive bien, en rotation, ces mini rayures.
- La phase de nettoyage-rodage à la pâte à roder devrait être praticable. Après tout les canons de match sont bien rodés en usine avec un mandrin de plomb et de l’abrasif très très fin.
- Par contre la phase de lissage profond et d’accentuation des reliefs me semble plus compliquée. Comment coller un abrasif fin sur les seuls reliefs du mandrin, si ceux-ci sont étroits et très peu proéminents ?
- Je pense que l’usure du mandrin va être rapide. Donc je prévois plusieurs moulages de mandrins au cours de l’opération.
Donc pourquoi ne pas essayer ? mais si possible en commençant par un canon de peu de valeur. L’utilisation comme axe d’un vieil écouvillon déplumé et de sa tige de nettoyage solide (acier gainé ou laiton de 4mm) me semble idéal. Des bourres d’obturation et de centrage en caoutchouc me semblent appropriées, tournées avec une mini-perceuse.
Il faudra un nettoyage préliminaire minutieux de la zone de moulage, à l’écouvillon bronze, après éventuellement trempage au WD40, pétrole (ou pire !) si la rouille est prononcée. Philou peut peut-être nous dire si son produit siliconé est approprié pour le démoulage, et nous conseiller pour la meilleure résine à utiliser. La mienne m’a semblé assez fine pour un canon à rayures cheveux mais c’était du .45 ! Attention au centrage de l’axe dans le mandrin : s’il est en biais, donc visible au démoulage, il peut faire contact avec le canon, et c’est alors fer contre acier.
Pour la phase nettoyage et rodage : pâte de polissage, puis pâte à roder ? Et finir à la pâte de polissage après avoir moulé un nouveau mandrin ? Bien contrôler que le mandrin tourne bien à l’enfoncement, en suivant les rayures.
Pour une tentative de deuxième phase plus agressive mini-goutte de colle très bien étalée et abrasif grade 180 à 180 ?? Contrôle à la loupe et grattage des bavures ?
Bon courage. Je pense qu’il y a beaucoup à découvrir avec ce calibre. Merci Philou de nous donner ton expérience, si tu l’as essayé.

GM15
Membre
Membre

Nombre de messages : 91
Age : 67
Localisation : Cantal
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  Invité le Lun 31 Oct 2011, 13:43

Embarassed elle est rapide aussi sur du .22 je n es jamais fait !! mais je procederai que sur une demi portion du tube , une tige laiton sur la longueure du canon( laiton = pas de marquage dans le tube) mais je redis bien , l emprunte uniquement sur 15 a 20 cm max car c est fin et quand on est pas monté gros sa casse !! pour le composant je choisirai un plus souple cela aidera a l extraction de celui ci et plus ample pour les passages suivant sans détériorer la rayure ! voila comment je ferai maintenant sur une .22 je me ferai pas suer , j irai au produit a décuivrer et désamplomber et pour finir pate a roder cela serai plus simple !!

++ philou

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  Ronguild le Jeu 10 Nov 2011, 10:16

Bonjour à tous,
Je suis l'heureux propriétaire d'un Gras qui prenait la poussiére depuis trop longtemps chez un brocanteur qui ne jure que par le militaria Allemand pig
L'âme du canon est poussiéreuse et rouillée.
Comment dois-je débuter ? Démontage du canon, bouchonnage et remplissage au WD40 ?

Ronguild
Membre
Membre

Nombre de messages : 37
Age : 46
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 27/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  voxan le Jeu 10 Nov 2011, 10:44

démonte la culasse et passe déjà un coup d'écouvillon en laiton au bon calibre tu verras plus clair.
si il est en état de tirer et que tu ne cherches pas une bête à concours , le seul fait de tirer avec améliore déjà le rendu au bout de quelques séances . :bravo:

si non voir au dessus ...et met quelques

voxan
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3680
Age : 46
Localisation :
Date d'inscription : 13/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  Ronguild le Jeu 10 Nov 2011, 10:57

Merci.
Je vais peut-être tenter de tirer avec, mais c'est un vieux monsieur et je ne veux pas le bousculer.
Un bon nettoyage lui fera du bien
Merci pour la réponse..

Ronguild
Membre
Membre

Nombre de messages : 37
Age : 46
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 27/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  voxan le Jeu 10 Nov 2011, 11:04

Un bon nettoyage est impératif old

mais les rayures d'un Gras sont tellement profondes que si le canon n'est pas miroir ça ne gène pas pour tirer
( il faut quand même qu'il soit en état)

voxan
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3680
Age : 46
Localisation :
Date d'inscription : 13/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

https://servimg.com/

Message  LP le Sam 12 Nov 2011, 20:46

Comme suite à l'excellent article de GM15, je vous présente la dernière réalisation d'un ami, senior toujours très actif, féru de mécanique et constamment ou presque, à la recherche d'un nouvel accessoire ou équipement destiné au rechargement.

Conceptuellement l'outil reprend le principe d'un racloir adapté à l'âme du canon, utilisable avec de la pâte à polir, mais expansible pour permettre d'augmenter le diamètre de travail, jusqu'à obtention d'un canon satisfaisant.

Pour l'instant un outil destiné au canon de 1873 est réalisé, à venir un autre destiné au Reichrevolver.

Afin d'expérimenter le concept et de l'améliorer si besoin, il nous faudrait un très mauvais canon de 1873. Si quelqu'un en a un au fonds d'un tiroir, je veux bien expérimenter l'outil et vous faire part des conclusions (le canon sera restitué ensuite). En somme une contribution à la sauvegarde de ces canons piqués qui nous contrarient tant.





Dernière édition par Luis Perenna le Jeu 17 Nov 2011, 20:40, édité 1 fois

LP
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1370
Age : 59
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyez l’âme… de votre canon rouillé, et accentuez ses rayures.

Message  Invité le Dim 13 Nov 2011, 09:01

Salut Luis, il faut tout de même une bonne amorce de rayures, sinon ça va déporter non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum