Un MAS 36 de Juin 1940

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un MAS 36 de Juin 1940

Message  Verchère le Lun 28 Nov 2016, 00:45

pasc a écrit:... Un fil ou deux plus loin Verchère donne la réponse à la question fondamentale: Quelle est la précision historique du Mas 36 ?
Réponse:
 "Soit à 100 m un H + L de 50 cm (p. ex. 25 + 25 cm) et une erreur de 22.5 cm sur le PM ".
Avec ou sans baïonnette ?
Bon , on verra si on arrive à faire aussi bien ...
Bayonnette ? Pas précisé ! Comme c'est une notice réglementaire, je penserais donc que par défaut le fusil est dans sa présentation réglementaire, c'est à dire bayonnette en place, rentrée.

Quant à la précision, je rappelle que les valeurs citées plus haut ne sont pas les caractéristiques d'un MAS36 "normal", mais celles d'un MAS36 "à réparer ou à réformer". Pour le groupement de la moyenne des MAS36, ou des meilleurs MAS36 ... je n'ai encore rien trouvé !

Mais si les fusils "de guerre" ne sont généralement pas des armes de concours, ce ne sont tout de même pas des arrosoirs ; alors si on n'arrive pas à faire mieux que 25 + 25 cm à 100 m (et même Ø 20 cm à 100 m), c'est qu'il y a un problème dans l'arme, la munition ou le tireur **.

** Ou la position de tir : un fusil militaire de cette époque se tire couché, avec appui (sac à dos au combat, sacs de sable au stand). Et si les réglements TAR disent autre chose ... et bien ils mentent !

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3463
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un MAS 36 de Juin 1940

Message  pasc le Lun 28 Nov 2016, 07:52

Avec ce Mas , un bon tireur de mon club tient le 10 sans problème à 50 m.Je ne tiens que le 9, mais c'est une histoire de vue Shocked .
Alors la détente est un peu dure, c'est vrai, mais ne vaut-il pas mieux conserver l'objet dans les conditions d'origine,ne serait-ce que pour mieux comprendre d'éventuelles difficultés de mise en oeuvre à l'époque.

pasc
Membre
Membre

Nombre de messages : 20
Age : 60
Date d'inscription : 10/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un MAS 36 de Juin 1940

Message  pasc le Lun 28 Nov 2016, 08:13

Merci Verchère pour ces informations. J'avais lu en effet des commentaires peu élogieux sur la précision du Mas 36. Les premiers essais semblent les contredire et lèvent mes inquiétudes.
J'ai effectué le deuxième essai en conditions avec baïonnette ( dans le 9 avec vue non corrigée ). Ce n'est pas si mal sachant que c'est la première fois que je tirais sans une lunette sur l'arme en utilisant donc la visée ouverte. J'en déduis donc que la prise en main de l'arme est accessible rapidement à un tireur moyen , et ce n'est pas la moindre qualité de ce Mas 36 qui bénéficie en outre d'une conception très simple.

pasc
Membre
Membre

Nombre de messages : 20
Age : 60
Date d'inscription : 10/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un MAS 36 de Juin 1940

Message  Verchère le Mar 29 Nov 2016, 02:31

pasc a écrit:J'avais lu en effet des commentaires peu élogieux sur la précision du Mas 36....
Tout dépend du point de référence.
Si on le compare à une carabine de bench-rest, c'est effectivement un arrosoir.
Mais par rapport aux autres armes militaires, il ne semble pas ridicule. Certes, il ne vaut certainement pas le K31 ; du moins au stand (car dans les dunes sahariennes, le K31 pourrait bien rester cois).

Il y a aussi la visée : les crans de mire ouverts des suisses et du Mosin sont nets, et permettent des visées très précises quand on les a apprivoisés. Tandis que les gros oeilletons de fusils militaires permettent difficilement de viser aussi finement, mais sont incomparablement plus faciles à maîtriser.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3463
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un MAS 36 de Juin 1940

Message  collector56 le Jeu 01 Déc 2016, 16:18

Verchère a écrit:

pasc a écrit:... Un fil ou deux plus loin Verchère donne la réponse à la question fondamentale: Quelle est la précision historique du Mas 36 ?
Réponse:
 "Soit à 100 m un H + L de 50 cm (p. ex. 25 + 25 cm) et une erreur de 22.5 cm sur le PM ".
Avec ou sans baïonnette ?
Bon , on verra si on arrive à faire aussi bien ...


Bayonnette ? Pas précisé ! Comme c'est une notice réglementaire, je penserais donc que par défaut le fusil est dans sa présentation réglementaire, c'est à dire bayonnette en place, rentrée.

Quant à la précision, je rappelle que les valeurs citées plus haut ne sont pas les caractéristiques d'un MAS36 "normal", mais celles d'un MAS36 "à réparer ou à réformer". Pour le groupement de la moyenne des MAS36, ou des meilleurs MAS36 ... je n'ai encore rien trouvé !

Mais si les fusils "de guerre" ne sont généralement pas des armes de concours, ce ne sont tout de même pas des arrosoirs ; alors si on n'arrive pas à faire mieux que 25 + 25 cm à 100 m (et même Ø 20 cm à 100 m), c'est qu'il y a un problème dans l'arme, la munition ou le tireur **.

** Ou la position de tir : un fusil militaire de cette époque se tire couché, avec appui (sac à dos au combat, sacs de sable au stand). Et si les réglements TAR disent autre chose ... et bien ils mentent !


bonjour,




c'est exact, dans ma carrière militaire  j'ai toujours connu les stands de tir à " 200m " jamais à 100M encore moins à 50 M  pour un fusil , mas36, 49/56,,,
sauf pendant les classes tir à la ' balle plast'. c'est tout.
ce genre d'arme a toujours était en dotation dans l'armée avant  voir  même après l'arrivée du mas 49/56 mais ,,,c'est l'entrainement qui fait le tireur ,,,,

collector56
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 103
Age : 60
Localisation : région centre ouest.
Date d'inscription : 08/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum