Remington M8 et imprimante 3D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Remington M8 et imprimante 3D

Message  MBiz le Jeu 10 Juil 2014, 04:04

Bonjour mes amis,
La semaine prochaine m'arrivera un merveilleux Remington M8 1906. Tout ce qu'il a de merveilleux c'est d'être un modèle 8, le fût et la crosse ne sont pas d'origines et j'ai bien peur qu'il manque quelques pièces dans le mécanisme. Alors je me demandais si un de vous a déjà utilisé une imprimante 3D pour fabriquer des pièces d'armes à feu? Si vous pouviez partager votre expérience sur ce procédé de fabrication ce serait intéressant. Merci

MBiz
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 214
Age : 55
Localisation : Outaouais
Date d'inscription : 04/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remington M8 et imprimante 3D

Message  Invité le Ven 11 Juil 2014, 14:06

Ce sujet est intéressant mais je ne sais pas si on trouve ce genre d'imprimante 3D comme ça ou alors dans une société. Pour un particulier il faudrait en avoir un besoin fréquent, j'ai des doutes sur le prix.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remington M8 et imprimante 3D

Message  Grizzly le Ven 11 Juil 2014, 17:35

carbone14 a écrit:Ce sujet est intéressant mais je ne sais pas si on trouve ce genre d'imprimante 3D comme ça ou alors dans une société. Pour un particulier il faudrait en avoir un besoin fréquent, j'ai des doutes sur le prix.

Pour mon boulot j'ai regardé pour l'achat d'une imprimante 3D, les 1° prix aux alentours de 800€ mais a ce prix la pas de miracle sur le résultat du produit fini, de plus leurs consommables sont aussi relativement chers 80€ la cartouche de 600 grammes. Pour une bonne machine il faut compter entre 1000 et 2000€.
Si cela peut aider.

 salut

------------------------

Parler est un besoin, écouter est un art.

Grizzly
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 433
Age : 55
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remington M8 et imprimante 3D

Message  Invité le Ven 11 Juil 2014, 17:53

Je voyais même ça bien plus cher. Encore comme je le dis faut il en avoir le besoin et l'amortir.  Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remington M8 et imprimante 3D

Message  Grizzly le Ven 11 Juil 2014, 18:33

carbone14 a écrit:Je voyais même ça bien plus cher. Encore comme je le dis faut il en avoir le besoin et l'amortir.  Wink

Je suis complètement d'accord avec toi, dans le cadre professionnel ok, mais pour un particulier je ne suis pas convaincu moi non plus.

 salut

------------------------

Parler est un besoin, écouter est un art.

Grizzly
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 433
Age : 55
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remington M8 et imprimante 3D

Message  MBiz le Ven 11 Juil 2014, 19:44

Grizzly a écrit:



carbone14 a écrit:Ce sujet est intéressant mais je ne sais pas si on trouve ce genre d'imprimante 3D comme ça ou alors dans une société. Pour un particulier il faudrait en avoir un besoin fréquent, j'ai des doutes sur le prix.





Pour mon boulot j'ai regardé pour l'achat d'une imprimante 3D, les 1° prix aux alentours de 800€ mais a ce prix la pas de miracle sur le résultat du produit fini, de plus leurs consommables sont aussi relativement chers 80€ la cartouche de 600 grammes. Pour une bonne machine il faut compter entre 1000 et 2000€.
Si cela peut aider.

 salut


L'imprimante que tu as évalué était t-elle pour le métal ou autres? C'est comme les imprimantes à jet d'encre, c'est sur les recharges qu' ils font de l'argent. Ne pas oublier le logiciel 3D, j'imagine que les fichiers générés par AutoCad ou Solid Work feront le l'affaire? As-tu personnellement essayé une de ces imprimantes? A 2000€ (3000.00$ CAD) je crois que l'on peut rentabiliser assez rapidement.

MBiz
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 214
Age : 55
Localisation : Outaouais
Date d'inscription : 04/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remington M8 et imprimante 3D

Message  lolo577 le Ven 11 Juil 2014, 20:25

J'ai bien conscience d'être à la limite du sujet...

Les imprimantes 3D "abordables" sont destinées aux matières plastiques. Cela ne paraît pas être une solution acceptable pour des pièces d'armes à feu.

Des imprimantes 3D pour les métaux cela existe. C'est une technologie innovante en plein développement. Un ami travaille à la conception de ces machines. Les possibilités sont infinies aussi bien que pour les formes des pièces que pour les matériaux (aciers spéciaux à hautes performances).

Un lien vers la page d'accueil de l'entreprise en question :ICI

Pour les curieux, cliquer sur la petite vidéo en bas à droite de la page (petit rectangle vert...). Je peux vous décrire le procédé plus précisément si vous le souhaitez.

------------------------

C'est pas la ferraille qui commande !!!
(traduction un peu primaire de la domination de l'Homme sur la matière)

lolo577
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 766
Age : 46
Localisation : Pas très loin de St Amable (63)
Date d'inscription : 06/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remington M8 et imprimante 3D

Message  MBiz le Ven 11 Juil 2014, 21:18

Très intéressant,
Il me semble avoir lu (ne me cité pas) quelque chose comme les injecteurs des moteurs Airbus sont sur le point d'être fabriqués avec ces imprimantes?

MBiz
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 214
Age : 55
Localisation : Outaouais
Date d'inscription : 04/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remington M8 et imprimante 3D

Message  Grizzly le Ven 11 Juil 2014, 23:43

Je n'ai pas personnellement essayé ce type d'imprimante simplement des recherches sur le net, nous recherchions un moyen simple pour réaliser de petites pièces en plastique, finalement nous restons sur de l'usinage, notre besoin est vraiment très ponctuel.
 salut

------------------------

Parler est un besoin, écouter est un art.

Grizzly
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 433
Age : 55
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remington M8 et imprimante 3D

Message  MBiz le Sam 12 Juil 2014, 00:43

Et bien il semble qu'il faudra attendre quelques années pour que ce procédé soit disponible à tous. Entretemps, il faudra scruter le web pour les pièces. Merci de votre aide

MBiz
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 214
Age : 55
Localisation : Outaouais
Date d'inscription : 04/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remington M8 et imprimante 3D

Message  Verchère le Sam 12 Juil 2014, 05:42

Il y a d'autres techniques innovantes : un bout d'acier affûté et un marteau, ça marche aussi pour faire des pièces. Si on est mieux nanti on fixe ce bout d'acier affûté sur un montage qui le fait mouvoir mécaniquement : ça s'appelle une machine-outil.

Pour le bricolo pauvre, pas pressé et sans atelier, il me semble qu'il y aurait à creuser du côté de l'électro-érosion, qui permettrait de faire non pas de l'impression 3D mais du grignotage 3D.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3454
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remington M8 et imprimante 3D

Message  Invité le Sam 12 Juil 2014, 08:29

Une pièce d'origine sur une arme reste la valeur sûre. Une copie 3D "défigurerait" l'arme à jamais.  

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Remington M8 et imprimante 3D

Message  lolo577 le Sam 12 Juil 2014, 10:57

Verchère a écrit:Il y a d'autres techniques innovantes : un bout d'acier affûté et un marteau, ça marche aussi pour faire des pièces. Si on est mieux nanti on fixe ce bout d'acier affûté sur un montage qui le fait mouvoir mécaniquement : ça s'appelle une machine-outil.

Pour le bricolo pauvre, pas pressé et sans atelier, il me semble qu'il y aurait à creuser du côté de l'électro-érosion, qui permettrait de faire non pas de l'impression 3D mais du grignotage 3D.

Je ne pense pas qu'il faille opposer les techniques. Je suis toujours heureux de sortir les limes et le pied à coulisse même si je suis très loin d'avoir le savoir-faire manuel de mon père ajusteur de formation. J'ai le plus grand respect pour ce savoir faire.

Pour autant, il faut bien mesurer que ces techniques d'impression 3D permettent de réaliser des pièces que les autres procédés ne permettent pas. L'impression 3D est aussi le plus court chemin de l'imagination à la réalisation.

------------------------

C'est pas la ferraille qui commande !!!
(traduction un peu primaire de la domination de l'Homme sur la matière)

lolo577
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 766
Age : 46
Localisation : Pas très loin de St Amable (63)
Date d'inscription : 06/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remington M8 et imprimante 3D

Message  MBiz le Sam 12 Juil 2014, 16:30

Nous sommes tous des puristes et s'il est possible de trouver une arme complète c'est merveilleux. Pour ma part, j'ai un grand plaisir à restaurer ces témoins du passé. Si on respecte l'authenticité de l'arme et qu'il est impossible de trouver des pièces, tout les moyens seront bons pour la restaurer. De toute façon dès qu'il manque des pièces sur une arme sa valeur en est grandement affectée. De plus, comme beaucoup d'entres vous, je restaure ces armes pour moi et non pas dans le but d'en faire le commerce. Il faut embrasser ces nouvelles technologies.

MBiz
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 214
Age : 55
Localisation : Outaouais
Date d'inscription : 04/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remington M8 et imprimante 3D

Message  Verchère le Dim 13 Juil 2014, 04:45

lolo577 a écrit:... Pour autant, il faut bien mesurer que ces techniques d'impression 3D permettent de réaliser des pièces que les autres procédés ne permettent pas. L'impression 3D est aussi le plus court chemin de l'imagination à la réalisation.
Certes, mais quand on voit la difficulté pour obtenir une pièce métallique qui soit exactement aux cotes désirées et en même temps assez robuste pour l'usage, on peut se demander ce qu'on peut attendre de l'impression 3D, hormis les pièces de garniture peu sollicitées.

Peut-être la fabrication de modèles de fonderie fusibles (genre cire perdue ou polystyrène), le badigeonnage de ceux-ci en pâte céramique (moules pour microfusion de l'acier)... Mais ce n'est que de la préparation de fonderie ; je ne vois pas comment on pourrait agglomérer un métal sous forme de pièce résistante, sans mettre en oeuvre une énergie conséquente.
Des pièces en résine chargée, peut-être... Mais on n'aurait alors que du genre Glock ... Bouh !

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3454
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remington M8 et imprimante 3D

Message  lolo577 le Dim 13 Juil 2014, 11:46

Verchère a écrit:
Certes, mais quand on voit la difficulté pour obtenir une pièce métallique qui soit exactement aux cotes désirées et en même temps assez robuste pour l'usage, on peut se demander ce qu'on peut attendre de l'impression 3D, hormis les pièces de garniture peu sollicitées.

Sans vouloir paraître péremptoire, je crois que tu te trompe. Les matériaux mis en oeuvre dans ces machines sont des matériaux à hautes performances :


Aciers inox
Aciers outillages
Alliages non ferreux
Super alliages
Métaux précieux
 
Et pour les aciers : acier inoxydable 316, acier maraging à durcissement structural, alliage Chrome-Cobalt.

La précision est également au rendez-vous. Ci-dessous un extrait d'un article paru dans un magazine économique en 2013. Le stade de l'aimable bricolage est largement dépassé :

01 Business 21-06-2013 a écrit:C’est le cas de l’aéronautique où les industriels réalisent de plus en plus de pièces en impression 3D. C’est notamment le cas des pièces de structure des avions en titane, un métal extrêmement résistant et dont le point de fusion atteint 1650°. Pour imprimer ce type de matériaux, l’impression 3D implique le recours à des lasers très puissants ou des flux d’électron. A la clef des pièces réalisées plus rapidement qu’avec les technologies traditionnelles. Dès 2002, Boeing exploite la technologie SLS (Selective Laser Sintering) tant dans ses programmes militaires que civils. Plus récemment, des pièces de l’avion de combat F-35 de Lockheed-Martin, des pièces du Boeing 787 sont réalisées par ce procédé, de même que des pièces du drone européen Neuron. La technologie a d’ailleurs été reprise dans le secteur de la santé : la fabrication de prothèses de titane sur mesures est une application typique pour l’impression 3D. Selon Wohlers Associates, il s’est vendu 200 imprimantes 3D pour métal dans le monde en 2012.

------------------------

C'est pas la ferraille qui commande !!!
(traduction un peu primaire de la domination de l'Homme sur la matière)

lolo577
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 766
Age : 46
Localisation : Pas très loin de St Amable (63)
Date d'inscription : 06/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remington M8 et imprimante 3D

Message  Verchère le Lun 14 Juil 2014, 01:02

Mouais ; ça n'a tout de même pas l'air d'être facile à mettre en oeuvre dans un coin de l'écurie, avec du matériel de récup.
Alors pour moi, en fait, c'est exactement comme si ça n'existait pas...
Je vais donc me contenter encore longtemps des vieilles machines ne valant que le prix de leur ferraille, avec un coût d'exploitation horaire guère supérieur à la consommation de la lampe placée au dessus...
Voire de machines éventuellement plus évoluées, mais de fabrication maison (ce qui à priori exclut les lasers de puissance).

PS : une génération d'imprimantes 3D "abordables" m'avait tout de même impressionné. Produisant des pièces en résine durcissable par ultra-violets (qui paraissaient tout de même plus robustes que celles qu'on voit actuellement aux alentours de 1000 Euros, lesquelles fonctionnent au plastique thermo-fusible).
Il y avait un distributeur de sable imprégné de résine, un râcleur qui n'en laissait qu'une mince épaisseur, et un pinceau laser UV qui faisait polymériser là où il fallait. Nouvelle couche de sable, etc. ; le dispositif montant à mesure que le niveau de sable montait. A la fin, on avait un aquarium rempli de sable, dont une partie avait été polymérisée couche après couche pour former la pièce désirée, qui se dévoilait en faisant couler le sable non polymérisé.
Ça ne se fait plus, ou c'est trop cher pour le grand public ?

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3454
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum