Production mitrailleuse Vickers MKI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

question Production mitrailleuse Vickers MKI

Message  HELIX le Jeu 26 Déc 2013, 17:23

 

Dans sa version terrestre la mitrailleuse Vickers MKI a été produite en Grande Bretagne de 1913 à 1918 , puis de 1935 à 1944 et en Australie de 1939 à 1945.
Qui pourrait m'indiquer le nombre d'exemplaires fabriqués durant ces deux périodes ?

    

HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16981
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Production mitrailleuse Vickers MKI

Message  HELIX le Lun 30 Déc 2013, 21:54

 

Personne n'aurait The Grand Old Lady of No man's land de Dolf.L.Goldsmith chez Collector Grade ?

    

HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16981
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Production mitrailleuse Vickers MKI

Message  feder504 le Mar 31 Déc 2013, 00:20

HELIX a écrit: 

Personne n'aurait The Grand Old Lady of No man's land de Dolf.L.Goldsmith chez Collector Grade ?

    



Si si, il est sur mes étagères depuis sa sortie (en 1994 ...) ...  salut 

La production de la Vickers est assez dispersée dans le livre, car son histoire y est relatée au fur et à mesure, donc il faut fouiller ...

À la date du 6-8-1914, l'armée britannique possédait, en plus des 1846 Maxim en service, 109 Vickers Mk I (+ 2 dans la Navy !).
La production WW1 est de 73799 ex. jusqu'en 1918, + 1443 montées avec les pièces de stock en 1919, soit 75242.
La firme Vickers donne un chiffre de 75475 ex.

Durant la WW2, Vickers a produit 11828 ex. de la Mk I, dont 11398 ont été mises en service dans l'armée britannique (+ 200 pour l'Egypte et 230 pour l'Irak = 11828).

Les Australiens ont produit 12344 Vickers Mk I, dans leur usine de Lithgow, de 1929 à 1945. La première a été réceptionnée le 3-5-1929, la dernière a quitté l'usine le 27-6-1945.

On ne parle que de la Mk I, bien sûr, car le reste est assez compliqué et demanderait .......... un certain temps, entre les modèles pour véhicules, pour avions, et autres adaptations ...!

A+  salut

feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4041
Age : 68
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Production mitrailleuse Vickers MKI

Message  HELIX le Mar 31 Déc 2013, 08:19

 

Encore une fois c'est Michel qui me répond et je ne peux que le remercier pour les précisions données.
Tu as de la chance d'avoir ce livre car les prix actuellement demandés pour cet ouvrage sont carrément déments.
J'envie franchement ta bibliothèque.

    

HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16981
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Production mitrailleuse Vickers MKI

Message  Invité le Mer 01 Jan 2014, 17:35

Pareil que Jérôme, un fond documentaire carrément impressionnant (avec la façon de s'en servir)  salut
Comme la monoculture française que je pratique ces dernières commence à me lasser (si, si), cette année le père Noël m'a apporté des trucs sur l'allemand : Der Reichsrevolver und seine varianten de Harder (en plus ça me fait bosser mon allemand, Argh! Intéressant mais duraille). Dans la série "pour les nuls", trois HS de la Gazette, celui sur le P38, et les deux sur le Luger (pour la Bible en 4 volumes, j'attendrai d'avoir fini de payer le pavillon).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

question Re: Production mitrailleuse Vickers MKI

Message  feder504 le Jeu 02 Jan 2014, 01:05

La "richesse" de mon fonds documentaire est simplement due à la différence d'âge : j'avais 20 ans lorsque vous êtes nés ...  old  !

Vos remarques m'ont donné l'idée de feuilleter le cahier sur lequel j'enregistre mes achats de livres, car vous vous doutez bien qu'un grougnoteux comme moi tient à jour moult listes et autres inventaires ...

L'année où vous avez vu le jour a certes été marquée par l'enivrante beauté des charges de CRS dans le soleil couchant, mais ce fameux mois de mai a aussi été celui de ma nomination au grade de sergent (ENSOA, 25ème Promotion ...).

Ma maigre solde d'alors ne permettait que la survie, et dans mon cahier, je ne trouve de présent que "Armes à feu", de H.L. Peterson (1963), acheté en 1965 pour 55,50 F ... 

L'année suivante, ce sera au tour de "Les pistolets, les revolvers et leurs munitions" (1968), de M. H. Josserand, d'entrer dans ma bibliothèque, puis "Armes à feu" (1965), de Dudley Pope, et surtout, en août, la 8ème édition du "Small Arms of the World" (1966), de Smith & Smith, qui me fera découvrir les merveilles de la doc américaine ...
En cette année 1969, ma dernière rentrée "doc" fut "Le Revolver 1865-1888" (1968), de Taylerson, et ce sera ensuite l'éclipse, le rythme de vie dans les régiments Para laissant peu de temps pour le reste (j'étais au "8"), avec juste la rentrée de "Les armes de poing modernes", de L. Sérandour, acheté dès sa sortie, fin 1970.
Je compensais en lisant "Cibles", que j'avais découvert au n° 7 et dont j'avais déniché tout de suite les 6 premiers n° avant qu'ils ne disparaissent du circuit !

Le lendemain de mon retour du Tchad, à Noël 1971, j'ai fait un saut chez Petitot, boulevard St Germain, et découvert l'univers des librairies spécialisées ... Entre autres, j'ai acquis ce jour-là la bible sur les PM : "The World Submachine Guns", de Nelson & Lockhoven, qui datait de 1964 mais dont je me sers toujours aujourd'hui !

A partir de là, au fur et à mesure que je "rentrais" des armes (toutes plus prohibées les unes que les autres ...  ), j'éprouvais le besoin d'avoir de la doc, et parallèlement aux bouquins achetés, j'ai piqué tout ce que j'ai pu dans les biblis militaires, qui ne servaient guère à d'autres que moi ... En fait, je "sauvais" bien des TTA, INF et MAT des stupides flammes réglementaires où ils auraient dû finir ... Cette doc, qui ne figure pas sur mon fameux cahier (mais qui est listée, soyez-en sûrs  Very Happy ) occupe aujourd'hui près de 9 m sur mes étagères ...

À la fin de 1971, les ouvrages dits "de bibliothèque" consacrés à l'armement sont au nombre de ... 13  sur mes étagères, et la machine est lancée ... et tournera toujours, lentement au départ, et de façon plus ou moins régulière, selon les aléas du service et de la vie ...

Je pourrais vous donner une idée précise des rentrées année par année, car les bouquins "doc" sont signalés par un petit signe rouge, sur mon cahier, mais je vais faire le total en additionnant tous les 4/5 ans environ, pour abréger un poil ... 

- fin 72, j'en suis à 21 ...
- 75 : 44
- 79 : 70
- 84 : 90
- 88 : 118
- 92 : 229
- 97 : 291
- 2002 : 428 
- 05 : 473
- 09 : 532
... et au 31-12 de cette année : 615

Voici une photo de mon cahier, ouvert à une page où figure une partie d'une grosse rentrée de livres, en 91 :


La colonne de droite, en rouge, est le n° d'ordre du bouquin, inscrit dans sa couverture, avec la date d'achat. L'un de mes cadeaux de Noël, dernier rentré, porte le n° 2849, ce qui ne donne pas le total car les ouvrages en plusieurs tomes portent le même n°, avec, selon l'inspiration, un chiffre ou une lettre en +, comme les 3 tomes du Görz & Sturgess sur le Lulu, numérotés 2796/A, B et C.

Comme vous pouvez voir, une bibli ne se fait pas en un jour ...
Je suis sûr que dans 20 ans, vous pourrez en avoir autant que j'en ai aujourd'hui, à condition d'être, comme moi, fidèles à la passion qui nous anime tous sur ce forum !  salut 

A+

feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4041
Age : 68
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Production mitrailleuse Vickers MKI

Message  Invité le Ven 03 Jan 2014, 03:50

Le problème est que je suis un peu volage et me diversifie (disperse?) dans les achats d'ouvrages : armes blanches, castramétation et poliorcétique, artillerie, uniformologie, aviation, chars, marine...
Aah, le Dudley Pope et ses incroyables dessins...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

question Re: Production mitrailleuse Vickers MKI

Message  feder504 le Sam 04 Jan 2014, 00:18

Alamas a écrit:Le problème est que je suis un peu volage et me diversifie (disperse?) dans les achats d'ouvrages : armes blanches, castramétation et poliorcétique, artillerie, uniformologie, aviation, chars, marine...
Aah, le Dudley Pope et ses incroyables dessins...





Je suis un peu comme toi ...

... mais se diversifier n'est pas être volage, c'est être curieux, ce qui est une qualité !
En dehors de ma passion pour les armes à feu et leurs accessoires (plutôt XIXème et XXème siècles, mais je déborde souvent ...), mes autres centres d'intérêt sont les blindés, l'aviation, et un peu la marine, mais surtout l'Histoire, de A à Z, avec, bien sûr, une préférence marquée pour celle des conflits ...!
Ayant été numismate, j'ai gardé ma doc et j'ai toujours un œil qui traîne dessus ...
J'ai collectionné les insignes militaires et les décorations, donc : doc aussi ! Même si ma collection a fondu comme neige au soleil pour ne comporter aujourd'hui que les insignes des Paras Coloniaux, mes frères, et les décos susceptibles d'avoir été portées par les Coloniaux.

Je suis également amateur de BD, mais là, c'est une autre dimension ...  Wink 

Pour les amateurs de papier, le principal problème (en plus de la place) est le poids.
Lorsque je suis arrivé dans le patelin où je gîte aujourd'hui, j'avais 4,5 tonnes de livres ...
10 ans après, j'ai 1000 bouquins de mieux, non compris les revues et les BD ...

Quand je vais quitter ce coin, dans 3 ans environ, je sens que je vais en suer (pour ne pas dire autre chose) un max !

A+  salut

feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4041
Age : 68
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Production mitrailleuse Vickers MKI

Message  Baccardi le Sam 04 Jan 2014, 00:30

Monsieur Feder, chapeau très bas  salut salut salut 

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "

Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 9304
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Production mitrailleuse Vickers MKI

Message  Tourblanche le Sam 04 Jan 2014, 01:44

Le problème est que je suis un peu volage et me diversifie (disperse?) dans les achats d'ouvrages : armes blanches, castramétation et poliorcétique, artillerie, uniformologie, aviation, chars, marine...

Es-tu un castramétriste actif ou un simple observateur ?

Tourblanche
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1561
Age : 64
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Production mitrailleuse Vickers MKI

Message  feder504 le Sam 04 Jan 2014, 02:23

Un castramétriste est sûrement un spécialiste qui prend les mesures des roupettes qu'il tranche ...   

Dans l'Armée Française, celui qui s'occupe de castramétation au niveau de l'Unité élémentaire est dénommé : Adjudant de Compagnie (ou d'Unité).

Lui seul est en mesure de répondre immédiatement à la question cruciale :" dans quoi creuse-t-on les feuillées ? "

La réponse est :" dans le quart d'heure qui suit l'arrivée au cantonnement ".

A+  salut

feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4041
Age : 68
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Production mitrailleuse Vickers MKI

Message  Invité le Sam 04 Jan 2014, 06:04

Tourblanche a écrit:Le problème est que je suis un peu volage et me diversifie (disperse?) dans les achats d'ouvrages : armes blanches, castramétation et poliorcétique, artillerie, uniformologie, aviation, chars, marine...

  Es-tu un castramétriste  actif ou un simple observateur ?  



Actif, actif. Mes enfants ayant encore l'âge des châteaux de sable, je dois bien leur montrer.  clown 

Le dernier ouvrage que m'a payé mon épouse est "histoire de la fortification jusqu'en 1870" par le Chef de Bataillon du Génie Paul Émile Delair. C'est le fac similé d'un cours de l'école d'application de l'Artillerie et du Génie datant des années 1880.
Le 1er tome va des origines à Vauban, le 2nd de Vauban à l'artillerie rayée. Pour la France, on s'arréte en 1867-1869 (forts de Metz et de Langres)
Les "systèmes" étrangers sont étudiés, avec quand même, allez savoir pourquoi, une nette préférence pour l'Allemagne.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum