FM Vickers-Berthier : identification et production

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

question FM Vickers-Berthier : identification et production

Message  HELIX le Jeu 26 Déc 2013, 18:32

 

Je n'ai quasiment pas de doc sur ce FM et j'ai grand peine à déterminer la variante exacte de mon exemplaire.
De plus quelle est sa période de fabrication et éventuellement le nombre d'exemplaires réalisés.

    






HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16976
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

question Re: FM Vickers-Berthier : identification et production

Message  bleu blanc rouge le Ven 27 Déc 2013, 16:19

Bonjour Jérôme
voici ce que j'ai et des photos de mes 2 exemplaires

Description (Mark I):
La carcasse est constituée par un bloc parallélépipédique, sur sa droite se trouve la fenêtre d'éjection ainsi que le levier d'armement, ce dernier est associé à une glissière muni d'une rallonge de guidage sur la crosse.

La crosse en bois, est percée d'un évidement longitudinal où vient prendre place un tube contenant le ressort récupérateur. Elle est équipée d'une épaulière articulée et peut recevoir une béquille.

La carcasse est obturée à l'arrière par un bloc qui est solidaire de la poignée pistolet et du mécanisme de détente. On y trouve aussi un amortisseur sur lequel vient buter l'ensemble mobile en fin de mouvement arrière.

La poignée pistolet est garnie de deux plaquettes lisses en bois, fixées par deux vis. Le pontet est ovale et le dispositif de mise à feu est associé à un sélecteur de tir situé à droite au-dessus de la détente, il peut prendre trois positions:

- S sûreté,
- R coup par coup,
- A rafale.

Le canon de section tronconique se termine par un cache-flammes, une poignée articulée permet le transport et la manutention du canon échauffé par le tir.

Le cylindre à gaz est positionné au-dessous du canon, la valve de prise des gaz est réglable. Le piston est solidaire de la pièce de manœuvre et cette dernière est attelée à la culasse mobile au moyen de rampe oblique.

Les organes de visée sont déportés à gauche à cause du chargeur, ils sont constitués d'un guidon à tunnel et d'une hausse pliante à curseur se déplaçant verticalement sur une vis sans fin (300 à 2 000 yards).

traduction de Wikipédia
La Vickers-Berthier (VB) la mitrailleuse légère fabriquée par Vickers-Armstrong a été basé sur un design(une conception) français de juste avant la Première Guerre mondiale destinée à l'utilisation sur l'avion. En 1925 Vickers en Grande-Bretagne a acheté des droits de licence pour la production à leur usine Crawford et comme un remplacement(remplaçant) pour Lewis Gun. C'était une alternative à la mitrailleuse Vickers à refroidissement par eau de même fabrication. l'arme a utilisé un gaz(une essence) semblable et un mécanisme de boulon(verrou) de pourboire à l'arme à feu Bren et avait aussi un baril amovible et était refroidie par air comme le Bren. Il a été adopté par l'Armée indienne en 1933
Pendant les essais britanniques D'armée de plusieurs mitrailleuses légères qui ont commencé en 1932, le Vickers-Berthier était en concurrence directe avec la mitrailleuse de lumière de Bren. L'Armée britannique a adopté le Bren et le Vickers-Berthier a été adopté par l'Armée indienne britannique. Une chaîne de production pour la Mitrailleuse de Lumière de Vickers-Berthier Mk 3 a été établie à l'Usine de Fusil d'Ishapore. Les raisons à son échec étaient simples; c'était plus lourd, à 24 livres que plus léger Bren à 22 livres. C'était aussi plus long et durement mettre. Le Bren avait aussi un taux(tarif) cyclique plus lent de 500 trs/min et la bien meilleure portabilité. Le seul avantage que l'arme avait sur le Bren était le design(la conception) beaucoup plus simple; il pourrait être produit plus efficacement

Vickers Berthier MK I




Vickers Berthier MK III



bleu blanc rouge
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 869
Age : 46
Localisation : le NOOOOOORD
Date d'inscription : 03/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

question Re: FM Vickers-Berthier : identification et production

Message  feder504 le Ven 27 Déc 2013, 18:13

Ah ! les traductions Wiki ou gogol ........!  Very Happy  Very Happy  Very Happy 
... les traducteurs (sûrement "trices", d'ailleurs ...) sont vraiment de troisième zone !

BBR nous montre le Mk I de 1928, avec son canon à ailettes et son garde-main, et le même que le tien, à savoir le Mk III, avant-dernière version de 1933 (la dernière, le Mk III B de 1935, ne possède pas la protubérance à l'avant du régulateur des gaz).

Pas moyen (pour l'instant ...) de trouver une indication pour les chiffres de production  No 
L'Arsenal indien d'Ishapore l'a fabriqué de 1939 au début de 1942, année où le Bren a pris sa place.

J'ai relevé un Mk III B n° 5447, mais je ne sais pas si la numérotation s'est poursuivie d'un type à l'autre ou est repartie à zéro ...

Ces armes sont rares, et sont restées en service, puis dans les dépôts indiens jusqu'à la fin des années 70.

A+

feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4037
Age : 68
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: FM Vickers-Berthier : identification et production

Message  HELIX le Ven 27 Déc 2013, 19:02

 

Un grand merci pour ces précisions.

    

HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16976
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum