Sertissage, un contrôleur rudimentaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sertissage, un contrôleur rudimentaire

Message  Invité le Lun 03 Déc 2012, 13:45

Bonjour
Il est souvent difficile d'apprécier la résistance à l'arrachement d'un projectile serti ou simplement enfoncé dans le collet.
Ce bricolage donne de bonnes indications comparatives par le décompte du nombre de coups nécessaires à l'extraction. Une ficelle de retenue dont on peut ajuster la longueur détermine la levée du bras et assure la constance des efforts. L'élément élastique est une lame de scie à métaux (machine) et, si dans l'exemple j'ai utilisé mon marteau maison, tout marteau du commerce peut être employé. L'enclume est un plat épais en Dural.
De mémoire, une douzaine de coups (pour cette longueur de ficelle), correspondait à une résistance de 18 kg environ.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sertissage, un contrôleur rudimentaire

Message  CLOSDELIF le Lun 03 Déc 2012, 13:56

Question No Embarassed
Je dois être trop c.n......

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 16438
Age : 64
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sertissage, un contrôleur rudimentaire

Message  voxan le Lun 03 Déc 2012, 14:32

Suspect Elle est où la ficelle ?

voxan
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3677
Age : 46
Localisation :
Date d'inscription : 13/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sertissage, un contrôleur rudimentaire

Message  Invité le Lun 03 Déc 2012, 14:40

Paraît mal parti..
Explications:
La cartouche est placée dans le marteau fixé sur le bras à ressort. Le socle fixé sur l'établi on élève le bras de la longueur permise par la ficelle et on lâche d'où choc de puissance à peu près bien définie. On répète l'opération jusqu'à la sortie du projectile en comptant les coups. S'il y a des irrégularités sensibles dans l'effort d'extraction, cela apparaît à travers le nombre de coups. On peut aussi ne pas aller jusqu'à la sortie de la balle et mesurer de combien s'est allongée la cartouche après X coups ou bien encore vérifier que la balle n'a pas bougé après Y chocs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sertissage, un contrôleur rudimentaire

Message  voxan le Lun 03 Déc 2012, 14:43

compris



voxan
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3677
Age : 46
Localisation :
Date d'inscription : 13/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sertissage, un contrôleur rudimentaire

Message  CLOSDELIF le Lun 03 Déc 2012, 14:46

Si j'ai bien compris, c'est un marteau à inertie dont on contrôle la force et le déplacement.... Question
Si c'est cela, on doit aussi pouvoir partir d'un exemplaire du commerce.....monté sur un support "ad-hoc" Embarassed

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 16438
Age : 64
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sertissage, un contrôleur rudimentaire

Message  Invité le Lun 03 Déc 2012, 14:57

Exactement.
En libérant le ressort à partir d'une butée limitant la course ( la ficelle) on assure la régularité de l'intensité des impulsions , elles sont plus régulières qu'avec la manipulation directe du marteau.
Il y a d'autres moyens pour mesurer la résistance des sertissages et qui sont accessibles au bricoleur (appareil de traction à ressorts tarés ou pression hydraulique) mais c'est un autre chapître.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum