Un étrange fusil 1842

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un étrange fusil 1842

Message  vivelacolo le Lun 14 Mai 2012, 00:29

Comme j’effectuais un peu d’entretient sur des armes qui ne remontent que très rarement a la surface, au fond d’un placard, en l’occurrence le placard dans lequel mon épouse garde ses manteaux de fourrure, pour vous dire , nous vivons en Californie et le climat ne se prête que très peu a ce genre de vêtements et ce n’est pas politiquement correct de se vêtir comme un Cro Magnon de dépouilles d’animaux morts. Donc, au font d’un placard ou je ne vais que trés rarement, j’ai trouve ces fusils.




En partant du haut sur la première photo
1 Fusil configuration 1822 sans aucune marque reconnaissable.
2 Configuration 1822T par Auguste Francotte.
3 Fusil Tower
4 Fusil configuration 1842.
C’est le 1842 qui nous intéresse.


Je possède cette arme depuis une quinzaine d’années, trouvée dans un gunshow en Californie. A cette époque j’ai eu l’opportunité de voir circulants dans le milieu des gunshows, une quinzaine de ces fusils dans exactement la même configuration.
A partir des années 1860 toutes les armes du système 1842 ont étés transformées en 1842 T, transformation qui mettait les canons en rayures et pour les fusils raccourcissait les canons de 1.083m a 1.029m, la longueur des fusils Voltigeurs.
L’arme en ma possession, outre le fait de n’avoir aucun numéro, a un canon sans rayure d’une longueur de 1.01m.
Bien marquée 1842.

Fabrique à Châtellerault

En 1845




Crosse avec pastille de buis mais aucune marque de recette

Plaque de couche



Les garnitures





Dans les articles et les descriptions auxquels j’ai accès aucun 1842 ne correspond à ces normes.
Comment une quinzaine de ces armes, ou plus, a pu se retrouver en Californie du Sud? Comme il n y a aucune marque de recette par l’Armée Française, serait'il possible que les manufactures Francaises ont exporté certaines de ces armes?
Pourquoi des normes différentes?
Ces armes seraient elles venues par l’intermédiaire du Mexique lors de l’expédition pour mettre en place Maximilien ?
Une importation par le Sud ou le Nord lors de la guerre de sécession ?






Beaucoup de questions
Best regards
Robert Olivier

vivelacolo
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 767
Age : 70
Localisation : San Pascual Valley
Date d'inscription : 24/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un étrange fusil 1842

Message  FIL72590 le Lun 14 Mai 2012, 00:41

Bonsoir, Robert, il est fort probable que ce fusil 1842 fasse partie de l'expédition mexicaine, et qu'il soit un des nombreux fusils ramassés sur les lieux de Camerone par les mexicains, normalement, ils en ont récupéré 297, car les trois derniers Légionnaires, dont le Caporal Maine qui fit aussi partie des derniers vivants du combat des dernières cartouches de Bazeilles sont repartis debout avec leurs armes, salués par une haie d'honneur de mexicains. Ca pourrait expliquer le fait que le canon n'ait pas été rayé, et surtout, le fait qu'on en trouve en Californie, le Mexique n'étant pas très loin.

FIL72590
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un étrange fusil 1842

Message  Mousquetaire le Lun 14 Mai 2012, 09:29

Tu parles d'un 1822. Le 1822 est à silex, le dernier fusil règlementaire à silex. La première transformation "T" l'a mis à percussion avec un grain porte cheminée brasé sur le canon. C'est n'est pas le cas dans celle que tu nomme 1822. En tous cas pas le 1822 T règlementaire français de manufacture.

Mousquetaire
Membre
Membre

Nombre de messages : 71
Age : 64
Localisation : Haute Guyenne
Date d'inscription : 19/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un étrange fusil 1842

Message  Fabian23 le Lun 14 Mai 2012, 12:05

Je crois bien que le dénommé 1822 est une fusil du royaume de Piémont. La forme du chien est assez caractèristique, ils apparaissent assez souvent dans les enchères d'armes anciennes en Italie.

Fabian23
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 916
Age : 37
Localisation : Oberland Bernois
Date d'inscription : 22/07/2010

http://www.militarygunsofeurope.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un étrange fusil 1842

Message  JLH4590 le Lun 14 Mai 2012, 19:21

belles pièces mais j'aime mieux la villa avec piscine
je sais c'est normal en californie

------------------------

vivent les arquebusiers normands
Du fait de leur seule existence les armes détenues par la population sont une garantie pour notre Liberté

Charles de GAULLE

37

JLH4590
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1530
Age : 68
Localisation : ouest
Date d'inscription : 31/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un étrange fusil 1842

Message  dédé le Lun 14 Mai 2012, 19:52

chose curieuse
celon moi , le bois resamble plus a celuis du Mle 1840 que du 1842

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3516
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un étrange fusil 1842

Message  Mezigot le Lun 14 Mai 2012, 20:43

dédé a écrit:chose curieuse
celon moi , le bois resamble plus a celuis du Mle 1840 que du 1842

Idem pour moi. Il faudrai demonter la platine, et meme demonter le chien de la platine pour voir si le "carre" de chien est bien carre ou hexagonal. L'interieur de la platine nous eclairerai sur son millesime...

Idea


Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un étrange fusil 1842

Message  Invité le Lun 14 Mai 2012, 20:56

Hello, Robert,
Canon signé par le Directeur Alexandre Gazan et le contrôleur des armes à feu Augustin Deschazaux (merci Claude Lombard), pour le reste... C'est pas ma partie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un étrange fusil 1842

Message  vivelacolo le Lun 14 Mai 2012, 21:29

Merci Messieurs,
Bien vu....
La platine.

et le "carré" du chien qui est lui hexagonal

La longueur du canon et la platine le mettraient donc dans la categorie Fusil de voltigeur Mle 1840 et expliquerait le fait que cette arme n'a jamais ete mise en rayures.
Pourquoi est il marqué 1842?
Pourquoi aucun numero, et comment se fait il qu'une quinzaine de ces armes a echoué en Californie du sud?
Best regards
Robert Olivier


vivelacolo
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 767
Age : 70
Localisation : San Pascual Valley
Date d'inscription : 24/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un étrange fusil 1842

Message  Mezigot le Lun 14 Mai 2012, 21:52

C'est bien une platine Mle 1840 avec ses vis de bride de noix raprochees. Pour le canon, visiblement un Mle 1842, et quant a la longeur, mystere et boule de gomme Suspect

Je creuse ca...
study

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un étrange fusil 1842

Message  dédé le Lun 14 Mai 2012, 22:43

et la chambre ...du type brunéel ou normal ?

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3516
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un étrange fusil 1842

Message  vivelacolo le Lun 14 Mai 2012, 23:00

J'ai trouve des tables avec les longueurs et les modifications


Il semblerait que la configuration la plus proche est celle du fusil voltigeur 1840.
La chambre ... C'est ma prochaine question, a quoi la reconnait on? Sur les photos que j'ai pu trouver, il semblerait que c'est une piece differente.
Regards
RRO

vivelacolo
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 767
Age : 70
Localisation : San Pascual Valley
Date d'inscription : 24/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un étrange fusil 1842

Message  dédé le Lun 14 Mai 2012, 23:05

vivelacolo a écrit:La chambre ... C'est ma prochaine question, a quoi la reconnait on? Sur les photos que j'ai pu trouver, il semblerait que c'est une piece differente.
Regards
RRO
Si je dit pas de connerie , elle est en forme de Cône

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3516
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un étrange fusil 1842

Message  Mezigot le Mar 15 Mai 2012, 16:26

La queue de culasse dit tout: Mle 1842 donc pas de chambre raportee du Mle 1840. D'apres Boudriot, la 2eme fabrication du Mle 1840 suit le meme principe que la transformation a percussion definitive des Mles 1822 donc pas de chambre mais queue de culasse marquee Mle 1840 N. Perso je n'en ai jamais vu. Il est certain que la monture est une monture de Mle 1840 et, qui plus est, primitivement a la longeur grenadier a en juger par l'assymetrie de l'espacement entre l'embouchoir et la grenadiere, et entre cette derniere et la capucine. A verifier en retirant l'embouchoir pour voir si il subsite une trace de l'emplacement d'origine du ressort de ce dernier. Il serait aussi interessant de mesurer le calibre cela pourrait nous en dire plus: Au dessus de 18,25 mm, rejet du canon pour la rayure donc peut etre la piece rebutee a-t-elle ete assemblee sur une monture Mle 1840 pour l'exportation durant la guerre civile americaine? J'ai un beau Mle 1822T quasi-neuf ramene a la longueur voltigeur avec une nouvelle monture sans joue, macaron "reparations" de 1865 mais jamais raye car le canon fait pres de 18,30 mm. J'ai son petit frere avec le meme macaron de reparations de 1865 mais ayant conserve sa monture d'origine ramenee a la longeur voltigeur et transforme TBis avec un canon un poil en dessous de 18,2 mm. La monture a aussi un belle reparation par vis et plaque metallique poinconnee R. Celui-la est moin beau exterieurement mais a un canon quasi-mirroir.

Bref, encore un truc a creuser. scratch

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un étrange fusil 1842

Message  zito de la tourette le Mar 15 Mai 2012, 17:58

salut,

en 1863 on demande au Colonel Du Pin de créer un escadron de "mercenaires" recrutés localement... afin de mener une contre guérillas au Mexique.
cet escadron aura des méthodes hors limite et laissera tout en sang derrière lui. ces hommes auraient été armés par les Français déjà sur place à
partir d'armes réparée, remontées, etc... il s'agit peut être de ces fusils...?

scratch

------------------------

armurerie saint guillaume

zito de la tourette
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4723
Age : 42
Localisation : Tarascon (13) Beaucaire (30)
Date d'inscription : 08/06/2010

http://www.zitocland.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les Français sont des voyageurs, leurs armes aussi

Message  Tesman le Mar 15 Mai 2012, 18:52

J'imagine Vivelacolo tombant sur un trésor dans sa maison musée dès qu'il ouvre un tiroir ou ouvre un placard. Nous l'envions tous !
Pour ces beaux fusils, on peut certes imaginer que les troupes napoléoniennes les ont oubliés lorsqu'elles ont quitté le Mexique en 1867. Pour autant, un siècle plus tard, que quelques fagots de 42 aient pu se balader en groupe est étonnant. Résultat d'un déstockage de la part d'une institution publique mexicaine qui les aurait détenues toute cette période ? Ce serait bizarre. N'avons nous pas ici plutôt un envoi d'armes en provenance d'Europe pour les collectionneurs US dans les années 70 ?
On rêve toujours de connaître pour certaines armes l'histoire de leur cheminement qu'on imagine entrecoupé de ventes successives comme de longs moments d'immobilisme quand leur collectionneur les cachait dans leurs placard. Very Happy

Tesman
Membre
Membre

Nombre de messages : 56
Age : 59
Date d'inscription : 11/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un étrange fusil 1842

Message  dédé le Mar 15 Mai 2012, 19:04

Tesman a écrit:Pour ces beaux fusils, on peut certes imaginer que les troupes napoléoniennes les ont oubliés lorsqu'elles ont quitté le Mexique en 1867. Pour autant, un siècle plus tard, que quelques fagots de 42 aient pu se balader en groupe est étonnant. Résultat d'un déstockage de la part d'une institution publique mexicaine qui les aurait détenues toute cette période ? Ce serait bizarre. N'avons nous pas ici plutôt un envoi d'armes en provenance d'Europe pour les collectionneurs US dans les années 70 ?
On rêve toujours de connaître pour certaines armes l'histoire de leur cheminement qu'on imagine entrecoupé de ventes successives comme de longs moments d'immobilisme quand leur collectionneur les cachait dans leurs placard. Very Happy
le terme "troupe napolèoniènne" n'est pas reservé aux 1 er empire ?

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3516
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un étrange fusil 1842

Message  Mezigot le Mar 15 Mai 2012, 19:17

Dans un autre ordre d'idee, Dubessy mentionne une commande de 2000 fusil Mle 1842 par la Bolivie en 1845, ainsi que 125 par le Chili avec 25 carabines Mle 1842 et 100 "petits fusils pour les cadets" en 1844. Le seul hic, c'est que cela concerne St-Etienne et non pas Chatellerault...

De plus, en 1863 les troupes francaises etaient equipees d'armes rayees comme l'attestent de nombreux temoignages d'epoque, dont celui du caporal Maine, un des survivant de Camerone.

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Napoléonien ou bonapartiste ?

Message  Tesman le Mar 15 Mai 2012, 21:57

Il est vrai que cet adjectif est plutôt fréquent pour le 1er Empire mais rien n'empêche selon moi de l'utiliser pour le neveu. C'est bien Napoléon III qui a lancé l'expédition du Mexique Very Happy On pourrait tout aussi dire "impériales" ou encore "bonapartistes" voire même "françaises"... Qu'en dis-tu Dédé ? Very Happy Very Happy

Tesman
Membre
Membre

Nombre de messages : 56
Age : 59
Date d'inscription : 11/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un étrange fusil 1842

Message  dédé le Mar 15 Mai 2012, 22:03

Tesman a écrit:Il est vrai que cet adjectif est plutôt fréquent pour le 1er Empire mais rien n'empêche selon moi de l'utiliser pour le neveu. C'est bien Napoléon III qui a lancé l'expédition du Mexique Very Happy On pourrait tout aussi dire "impériales" ou encore "bonapartistes" voire même "françaises"... Qu'en dis-tu Dédé ? Very Happy Very Happy
pas d'accord !
l'empire de louis-napoléon n'a rien a voir avec le premier , ce n'était qu'un empire de bourgeois
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bourgeoisie#Second_Empire_et_XIXe.C2.A0si.C3.A8cle


Dessoler Tesman , ont s'écarte du sujet

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3516
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un étrange fusil 1842

Message  St Etienne le Mar 15 Mai 2012, 22:31

Bonsoir Vivelacolo,
ton fusil possède un canon Mle 1842 d'origine, c'est à dire lisse, mais monté sur un bois de fusil Mle 1840 avec les joues caractéristiques au niveau de la platine à D et à G.
Quand à l'armement des troupes françaises lors de l'expédition du Mexique, il était constitué uniquement d'armes rayées des modèles 1842 T, 1853 T et quelques fusils 1857 (pour ne pas parler des fusils 1854 de la Garde)
La Cie de Légion à Camerone était équipée de la Carabine Mle 1859.
Ces carabines n'étaient distribuées qu'aux troupes de métier composées de soldats en mesure d'utiliser une hausse réglable : Zouaves, Chasseurs et Légion Étrangère.
Les autres formations recevaient le fusil d'infanterie normal à hausse fixe.
La transformation de 1860 consistait à rayer les fusils, mais aussi à ramener leur longueur à celle des fusils de voltigeurs, soit 1,421 m. Au niveau du bois, cette diminution de longueur se faisait en raccourcissant la monture et en reculant l'embouchoir. La grenadière n'est plus centrée entre l'embouchoir et la capucine, ce qui indique que c'est un ancien fusil d'infanterie.
Contrairement au fusil 1822 T qui lui a été construit comme fusil de voltigeur : les garnitures sont toutes à égale distance les unes des autres.
Ce fusil Mle 1822 T est intéressant aussi, car c'est un fusil qui, lors de sa transformation à percussion (transformation T), a reçu un canon neuf Mle 1842 (et fabriqué chez Francotte), une monture neuve (sans joue de crosse) et enfin une platine neuve (sans pièce de batterie). Au vu de la baguette, cette arme n'a pas reçu la mise en rayure de 1860. La forme du chien montre que ce fusil a été exporté, comme dit Fabian. Toujours est-il que de l'arme d'origine ne reste que les garnitures, les pièces de détente-pontet et peut-être la baguette ...
Maintenant, pour quelle raison ce fusil 1842 lisse s'est-il retrouvé aux Amériques ... ? Une arme de traite ou de contrebande peut-être, mais certainement pas dans les bagages du corps expéditionnaire français.

Pour ma part, j'ai eu beau fouiller et sonder les placards de la maison, j'ai pô trouvé de fusils, ni de fourrures non plus d'ailleurs ... Crying or Very sad c'est pas zuste.

St Etienne
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 304
Age : 60
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un étrange fusil 1842

Message  dédé le Mer 16 Mai 2012, 03:32

les armes francaise ne semble pas si rare auux US
vla un 1853 T car dans les mains d'un Tactikeul
http://www.ar15.com/forums/t_6_16/357672_Wall_Hanger.html

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3516
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un étrange fusil 1842

Message  St Etienne le Mer 16 Mai 2012, 09:16

dédé a écrit:les armes francaise ne semble pas si rare auux US
vla un 1853 T car dans les mains d'un Tactikeul
http://www.ar15.com/forums/t_6_16/357672_Wall_Hanger.html

Le fusil de ce taktikeul n'est pas un fusil 1853 Tcar. C'est un fusil à tige Mle 1848 (Boudriot p 106-107-108), également une arme très rare : 4000 fabriquées.

Le 1853 Tcar est extérieurement très proche, mais on peut le distinguer à la forme de la masselotte et de la tête de baguette, et à la hausse graduée jusqu'à 900 mètres (800 sur le 1848)

St Etienne
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 304
Age : 60
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un étrange fusil 1842

Message  dédé le Mer 16 Mai 2012, 09:39

St Etienne a écrit:
dédé a écrit:les armes francaise ne semble pas si rare auux US
vla un 1853 T car dans les mains d'un Tactikeul
http://www.ar15.com/forums/t_6_16/357672_Wall_Hanger.html

Le fusil de ce taktikeul n'est pas un fusil 1853 Tcar. C'est un fusil à tige Mle 1848 (Boudriot p 106-107-108), également une arme très rare : 4000 fabriquées.

Le 1853 Tcar est extérieurement très proche, mais on peut le distinguer à la forme de la masselotte et de la tête de baguette, et à la hausse graduée jusqu'à 900 mètres (800 sur le 1848)
merci pour la correction ..
toutefois mon émoi est le mème ...
que font ces armes ( rarisime ) en amérique

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3516
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum