Le Darne Rotary #1884

+2
Fra78
obaneck
6 participants

Aller en bas

Le Darne Rotary #1884 Empty Le Darne Rotary #1884

Message  obaneck Mar 13 Déc 2022, 00:54

Bonjour à tous et merci d’accueillir cette superbe réalisation armurière stéphanoise, si éloignée de toute pensée martiale.
Les Darne Rotary, c’est-à-dire les modèles 1879, 1881 et 1884 (avec chiens extérieurs) et 1892 et 1908 (hammerless), sont caractérisés, comme tous les Darne, par des canons fixes et une culasse mobile. Mais si la majorité de la production (fin en 1968) s’est faite avec des culasses coulissantes, ceux-ci ont une culasse tournante vers la droite.
Ils sont construits autour d’une énorme clavette de 80 mm de longueur d’axe au diamètre de 22 mm et d’une tête en proportion, d’environ 35 mm de diamètre. Côté tête se trouve la crosse et autour de l’axe central on a la culasse puis la canonnerie.
Cette construction permettait de régler la crosse à la conformation du chasseur très facilement avec une cale posée entre la tête de l’axe et le bois. La variation de l’épaisseur permettait, en fonction de l’orientation de sa pose, de modifier la pente et/ou l’avantage et, bien entendu, la longueur de la crosse. Ce travail était généralement fait par l’armurier vendeur, le fabricant faisant la crosse aux mesures du client, dans le cas d’une commande directe.
À l’extrémité avant de l’axe se trouve le canon, monté par rotation d’un demi-tour avec indexation par un poussoir dans une encoche. Il est clair que la surface de portée canon/axe ne permet pas de supporter des montées en pression supérieures à celles engendrées par la poudre noire, d’autant plus que les canons se trouvent au dessus et de part et d’autre de ce verrouillage.
Les deux canons juxtaposés sont en Damas feuillant, c’est à dire que le Damas est plaqué par enroulage  sur un canon conventionnel (conventionnel maintenant mais pas du tout à l’époque) puis poli et bronzé. C’est une trace de corrosion faisant une écaille près de la bouche qui m’a permis cette conclusion : en effet, on voit l’acier normal sous le Damas !
Ces canons sont signés Servet-Rolly dont je n’ai pas trouvé de trace dans ma documentation, assez mince il est vrai. Le nom est cependant cité sur Internet pour un canon de fusil sous Louis-Philippe…
L’extracteur est commandé par une pièce guidée par une cannelure en arc de cercle sur la face avant de la culasse. Sa sortie est maximale quand celle-ci est tournée à fond vers la droite. Sur l’extracteur se trouve une barrette fixe se logeant pour indexation dans une cannelure verticale de la culasse.

L’ensemble-culasse a plusieurs rôles : il assure la fermeture, le verrouillage et la percussion avec ses deux chiens extérieurs, les percuteurs et le bloc-détentes.
La culasse est verrouillée /déverrouillée par la manœuvre de la clé latérale. Au verrouillage, elle est plaquée contre la tranche arrière des canons par une cale mobile prenant appui contre l’arrière de la tête d’axe principal. Déverrouillée, la culasse tourne sur cet axe vers la droite. Les chiens peuvent être, soit armés automatiquement lors de la manœuvre de la clé latérale, soit à la main après avoir été désarmés pour des raisons de sécurité.
À l’examen des photos de la culasse, on voit que les ressorts des chiens sont verticaux et courbes Le Darne Rotary #1884 404219. Chose étonnante (une de plus sur cette arme !), la détente agit directement sur le chien et son ressort sert aussi de rappel de détente scratch. L’ensemble de la percussion est donc assuré par 4 pièces seulement : chien, percuteur, ressort et détente. Ressorts et détentes étant courbes pour passer à côté de part et d’autre du gros axe central. 
Quant à l’usinage du tout, l’ami Verchère va devoir prendre de l’aspirine ! Le Darne Rotary #1884 383119171
Le pontet avec retroussis arrière (pour ne pas se blesser le majeur lors du recul) est un héritage du modèle 1881 car le 1884 a normalement une pièce triangulaire en corne fixée à la crosse et jouant le même rôle. L’arme présentée à un numéro de série très bas qui explique cet archaïsme. La volute avant était faite, ou non, au gré du client …ou du monteur. La fixation de ce pontet est classique par un filetage vissé dans le bloc, à l’avant, et une vis à l’arrière.

Ce fusil fascinant par sa cascade de caractéristiques inédites ne pouvait pas résister longtemps aux pressions de la poudre pyroxylée. Il a disparu du catalogue en 1914. C’est ce modèle, 1884, qui a connu le plus grand succès. En effet, la production est approximativement (il n’y a plus d’archives) de quelques dizaines pour le 1879, un peu moins de 14 000 pour les 1881 et 1884 confondus et un gros millier pour les Rotary hammerless (1892 et 1908 confondus). Ils étaient appelés modèle C sur le catalogue Darne.
Le fusil présenté ici porte le numéro de série 175 et a été traité en arme de luxe avec de jolies gravures et un boîtage remarquable, exécuté dans le même noyer que la crosse. Son aristocratique propriétaire l’a offert à son majordome qui l’a religieusement transmis à sa fille qui en a fait de même avec la sienne, mais celle-ci a souhaité s’en défaire et je n’ai pas pu laisser cette malheureuse dans l’embarras… Le Darne Rotary #1884 2027367187 (vous me comprenez, n’est-ce pas ?). 
Ce fusil n’a plus jamais tiré la moindre cartouche ni quitté sa boîte depuis qu’il a quitté les mains de M. le Comte de X… Cela explique la fraîcheur de son jaspage sur lequel les marquages en or se détachent si bien. Dans la boîte se trouve un manchon de cuir contre la chauffe des canons. C’est moi qui l’ai rajouté, ne sachant pas trop où le ranger chez moi…

Cette étude m’a permis de lire une curiosité orthographique expliquée ainsi : à Saint-Étienne, un artisan fabricant des canons de fusil de chasse est un canonier (avec un seul n) pour le distinguer du servant d’une pièce d’artillerie, un canonnier. Larousse, Littré et Robert ignorent cette subtilité Le Darne Rotary #1884 704409

Les photos annotées :
Le Darne Rotary #1884 35a86810

Le Darne Rotary #1884 F5917710
Le Darne Rotary #1884 8aa8ca10

Le Darne Rotary #1884 28fe5d10

Le Darne Rotary #1884 45ab2b10

Le Darne Rotary #1884 49612510

Le Darne Rotary #1884 7053b110

Le Darne Rotary #1884 78b9a310

Le Darne Rotary #1884 90053a10
Le Darne Rotary #1884 933dcd10

Le Darne Rotary #1884 Ecb03210

Le Darne Rotary #1884 E8901710

Le Darne Rotary #1884 8077dd10

Le Darne Rotary #1884 37494310
Le Darne Rotary #1884 197aba10

Le Darne Rotary #1884 E5935010

Le Darne Rotary #1884 C2c54a10

Le Darne Rotary #1884 05a2e910
Le Darne Rotary #1884 B8ce8310


Dernière édition par obaneck le Mar 13 Déc 2022, 08:55, édité 1 fois
obaneck
obaneck
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2308
Age : 69
Localisation : Près de la Grande Bleue
Date d'inscription : 20/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

Le Darne Rotary #1884 Empty Re: Le Darne Rotary #1884

Message  Fra78 Mar 13 Déc 2022, 08:09

Magnifique !
Merci de cette communication.
salut
Fra78
Fra78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2953
Age : 77
Localisation : Versailles / Biarritz
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le Darne Rotary #1884 Empty Re: Le Darne Rotary #1884

Message  capitaine conan Mar 13 Déc 2022, 08:16

Ce darne est en effet dans un état de fraicheur incroyable, et le coffret est un plus indéniable.

capitaine conan
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 870
Age : 62
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le Darne Rotary #1884 Empty Re: Le Darne Rotary #1884

Message  CLOSDELIF Mar 13 Déc 2022, 08:52

Très belle pièce....
Le système est original bien sûr mais ne présente pas les avantages d'un "bête" canon basculant....
Pour la fabrication des canons, je ne peux juger sur une photo, mais ce ne pourrait il pas être une simple délamination du damas ?

------------------------

Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.

http://winchester-lsg.forumotion.com/
http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/
CLOSDELIF
CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 22459
Age : 71
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le Darne Rotary #1884 Empty Re: Le Darne Rotary #1884

Message  Verchère Mar 13 Déc 2022, 15:46

C'est vrai que les canons ne paraissent pas longuement assurés sur le pivot...
Et l'embase de ce pivot, est-elle bien assurée sur la crosse ?

Le système ressemble tout de même, en bien plus compliqué et peut-être moins robuste, à un fusil d'essai à prétentions militaires présenté par Gastinne-Renette ... je ne sais pas du tout quand (la date n'était pas marquée marquée dessus, autant que je me souvienne).


Dernière édition par Verchère le Mar 13 Déc 2022, 21:02, édité 1 fois

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 18086
Age : 65
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le Darne Rotary #1884 Empty Re: Le Darne Rotary #1884

Message  cromagnon 07 Mar 13 Déc 2022, 20:42

hello 
très jolie pièce de collection 
salut
cromagnon 07
cromagnon 07
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1133
Age : 65
Localisation : ardeche
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Darne Rotary #1884 Empty Re: Le Darne Rotary #1884

Message  cromagnon 07 Mar 13 Déc 2022, 20:55

CLOSDELIF a écrit:Très belle pièce....
Le système est original bien sûr mais ne présente pas les avantages d'un "bête" canon basculant....
Pour la fabrication des canons, je ne peux juger sur une photo, mais ce ne pourrait il pas être une simple délamination du damas ?
le système du canon basculant n'a pas été tout de suite plus avantageux ,ceux qui ont déja chassé avec un système Lefaucheux ou Beringer connaissent l'inconfort  de ces fusils quand on les tiens ouvert sur l'avant bras,c'est surtout la bascule Anson qui a amélioré ce confort 
en ce qui concerne les systèmes Darne , Charlin ou Halifax  je n'apprécie pas du tout leur utilisation ,pour moi un fusil doit pouvoir se tenir ouvert sur l'avant bras en action de chasse ,ce sont plutot des fusils de chasse au poste 
salut
cromagnon 07
cromagnon 07
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1133
Age : 65
Localisation : ardeche
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Darne Rotary #1884 Empty Re: Le Darne Rotary #1884

Message  Verchère Mar 13 Déc 2022, 21:21

cromagnon 07 a écrit:... ceux qui ont déja chassé avec un système Lefaucheux ou Beringer connaissent l'inconfort  de ces fusils quand on les tiens ouvert sur l'avant bras,c'est surtout la bascule Anson qui a amélioré ce confort ...
Pas sûr qu'à l'époque il ait été d'usage de se promener le fusil plié, au risque de paumer une précieuse cartouche si on trébuchait. Les Lefaucheux (et tous les autres fusils à chiens je pense) avaient d'ailleurs des chiens à cran de sûreté.

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 18086
Age : 65
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le Darne Rotary #1884 Empty Re: Le Darne Rotary #1884

Message  obaneck Mar 13 Déc 2022, 22:31

Je pense que cromagnon évoque le déplacement en action de chasse. Un fusil porté cassé sur l’épaule ou au bras indique un déplacement en sécurité, même de loin. Les fusils à culasse mobile, les semi-automatiques et les répétitions manuelles (pompe, levier ou verrou) sont proscrits dans les chasses devant soi en terrains découverts.
Halifax était la seconde marque de Darne, moins coûteux. Le Charlin ressemblait au Darne mais il était différent mécaniquement. Notamment, la culasse était sur roulement ! J’ai un Charlin huit hirondelles et je peux affirmer que sa manœuvre est un pur bonheur de fluidité Le Darne Rotary #1884 404219.

Pour répondre à Closdelif, le Damas enrubanné présentait l’avantage de ne pas éclater en cas de surpression (enfin, normalement…) mais il se déroulait ou se dessoudait. Avec le temps, la corrosion l’attaque de manière différente selon qu’elle est sur l’acier doux ou l’acier dur. L’examen de la photo montre nettement comme une ou deux écailles, dégradation que je n’ai pas vu sur du Damas, d’où mon hypothèse.

Dans tous les cas, je suis heureux de constater que la présentation d’une arme de chasse (peu courante, il est vrai), suscite de l’intérêt salut. Rassurez-vous, même si j’ai d’autres armes de chasse, je ne présenterai ici que des curiosités ou des raretés, telles que mon Cornillon que vous avez vu il y a quelques mois.
obaneck
obaneck
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2308
Age : 69
Localisation : Près de la Grande Bleue
Date d'inscription : 20/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum