Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

+18
DENAMUR
joselito
clemvanhee
chris1964
EKAERGOS
bob66
El Pasota
le herisson
Verchère
Nicomidway
Stephane5
moli06
konopka
LP13
HELIX
teruel
lionrobe
obaneck
22 participants

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  obaneck 2021-06-15, 08:23

Merci très fort à Konopka pour la signification de RWE !
Ça y est, j’ai refait mon texte de présentation du fusil Remo II ainsi que des photos annotées.
Le fusil à répétition manuelle Remo II est né dans la douleur de l’Allemagne du lendemain de la Grande guerre. Comme après toutes les guerres, l’industrie de l’armement fait grise mine car il est rare que le secteur civil, absorbant avec plus ou moins de bonheur des surplus bradés, passe aux nouveautés. Des petites entreprises ont fait le pari de la chasse à l’arme lisse.
L’histoire a retenu trois fabricants principaux de fusil de chasse construits sur la base d’une boîte de culasse de G 98 : Geha, une autre marque appelée H.H.H. sur un site US (quid ?) et Remo. Le Geha semble primitif comparé au Remo ( je ne l’ai vu qu’en photo), c’est aussi l’avis des collectionneurs US mais restons au Remo II.
L’idée de construire une arme à canon lisse à partir d’un boîtier militaire n’est pas neuve. On a tous vu des Gras transformés en calibre 24. Là, l’évolution est sensible car Geha comme Remo ont choisi la répétition (!). Aussi ce sont des armes à deux coups : un dans la chambre et l’autre dans le magasin.
la boîte de culasse utilisée a été faite par la société belge Bayard dont le logo est un chevalier, sous l’avant de la pièce. Bayard sous-traitaitdes boîtes de culasse pour l’arsenal de Spandau. Du fait de l’absence de date d’épreuve (institué à partir de Septembre 1923), nous déduisons que ce Remo a été fabriqué entre 1920 et 1923. On n’a jamais observé de Remo avec un numéro de série à cinq chiffres. La construction de ces armes semble avoir cessé au milieu des années ´30. Beaucoup de pièces constitutives sont numérotés par les deux derniers chiffres du numéro de série. Le site américain date le brevet, le fameux DRP, du 19 Septembre 1919 sous le numéro 328 446.
Mais commençons par le début.
Le culot d’une 8 × 57 à un diamètre de 12 mm (laissons tomber les centièmes) et le culot d’une cartouche de calibre 12, après le bourrelet, fait 20,5 mm. L’affaire commence donc par une peau de banane de taille. Mais c’est bien connu : nécessité fait loi aussi on attaque le problème et on trouve des solutions !
D’abord reconsidérer la vente de la culasse. On en coupe l’avant et on insère une tête mobile (genre Gras) du diamètre du culot d’une cartouche de 12. La tête reste solidaire de l’extracteur lors du verrouillage ; c’est le corps de la culasse qui pivote pour le verrouillage.
Le verrouillage... Parlons-en car, là aussi, ça mérite le détour ! Il est clair que le diamètre du culot du calibre 12 a nécessité des aménagements. Solution : on rabote jusqu’à ce que ça rentre ! Ainsi, l’ouverture entre les deux tenons de la boîte de culasse passe de 17,6 mm à ...24 mm ! C’est-à-dire les diamètre des têtes de culasse, ce qui est logique. L’épaisseur au droit de ces tenons passe ainsi de 9 mm à 5,5 mm ; la différence, 3,5 mm, correspond à la profondeur de portée des tenons de verrouillage de la culasse.
Là, le problème se complique salement car une culasse sans verrou... Eh bien, non ! La solution est de verrouiller sur le tenon de sécurité, à l’arrière du corps de la culasse. Comme dit dans le poste de la culasse 98 détruite, ce tenon ne porte jamais et n’est conçu que comme un « retardateur » permettant à la pression de tomber sans prendre le corps de culasse dans la tête. Il trouve un plein emploi avec le Remo II.
La pression, voilà la clé ! Ce qui est impensable avec une cartouche métallique devient possible avec une cartouche de chasse qui, après 14-18, tourne à peu près à 4 ou 500 bars maximum.
Bon, nous voilà avec une arme qui peut tirer sa cartouche ! Ça n’a pas été simple mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Vive la répétition !
Alors, pour passer du premier coup au second, il faut s’accrocher car c’est d’une complexité stupéfiante.
Examinons le bloc sous-garde. D’abord, le corps de magasin est devenu solidaire du bâti. La planchette élévatrice, concave, permet une alimentation parfaitement guidée et il vaut mieux car le profil avant d’une cartouche de chasse se prête mal à la répétition. Cette planchette se termine à l’avant par une prolongation d’environ 11 mm qui en limite la montée en se plaquant sous l’avant de la boîte de culasse. À l’arrière, c’est une vie banale qui est remplit cette fonction. C’est celle dont l’extrémité dépasse du fond de magasin ; je n’y ai pas touché, ainsi qu’à l’ignoble vis de la tête de culasse, car c’est un témoignage de l’ancien propriétaire de l’arme.
Le ressort à lame en Z est celui que nous connaissons. C’est celui du 98 sauf qu’il est vissé dans la planchette. Une pièce en L, solidement tenue par deux rivets sur l’arrière gauche du boîtier magasin, limite le recul de la cartouche.
Abordons maintenant le mécanisme de commande d’élévation de la cartouche. Oui, il faut cette complication car sinon, la poussée vers le haut de la cartouche du dessous ne permet pas le chambrage de la première !
La commande se fait par le recul, à fond, de la culasse. Lors de ce mouvement, la partie inférieure du tenon gauche de la culasse va faire reculer la pièce ajoutée sous le logement de l’éjecteur. Cette pièce commande le haut de la pièce en L inversé numérotée 39. L’autre extrémité (presque au centre du boîtier magasin, face gauche) fait saillie à l’intérieur et maintient la planchette élévatrice en position basse. Le recul de cette pièce en L inversé libère la planchette et élève la seconde cartouche, prête alors pour le chambrage. Les pièces à gauche et en arrière de la pièce en L inversé sont des ressorts.
Cette commande latérale est protégé par une longue pièce en acier vissée dans la base gauche de la sous-garde, tout le long de la portière de magasin. Cette légère excroissance donne un aspect dissymétrique à l’arme, vue de dessous.
Je précise enfin que lors du mouvement élévateur, la cartouche montante est stoppée par le déflecteur si caractéristique qui couvre partiellement l’avant de la boîte de culasse. Cette pièce est très adroitement rajoutée car on ne voit aucune trace de fixation et le bronzage a la même teinte que le reste. Sur le Geha, ce déflecteur est vissé.
La réalisation générale, bois comme métal, est très soignée et le mécanisme, si complexe qu’il soit, est parfaitement fonctionnel. Je n’ai jamais tiré avec cette arme mais une chose est sûre : c’est un fantastique fusil de tir au vol, nerveux, très bien équilibré et à la géométrie générale idéale. .
Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 8d1d9c10
Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 9cfa1e10
Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 9502c210Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Aaaede10
Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 740e5610
Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 B1d08910Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 E70cda10
Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 8b81b610
Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 4a711d10Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 0a67d410
Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 56e10110
Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 6515c810Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 A15f1810
obaneck
obaneck
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2308
Age : 69
Localisation : Près de la Grande Bleue
Date d'inscription : 20/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  obaneck 2021-06-15, 08:47

Malgré ma relecture, deux fautes m’ont échappé : après « Mais commençons par le début », 2°§, ce n’est pas « la vente » mais l’avant...
Puis, dans le paragraphe expliquant la répétition, « c’est une vie banale... » , il s’agit d’une vis, bien sûr.
Je demande également votre indulgence pour les annotations sur les photos car écrire avec un doigt sur une tablette donne ce résultat épouvantable ! Qu’au moins ça vous donne l’occasion de bien rire.
Enfin, j’ai essayé d’être le plus précis possible dans ce descriptif mais avec la complexité du Remo II, la tâche est ardue !
obaneck
obaneck
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2308
Age : 69
Localisation : Près de la Grande Bleue
Date d'inscription : 20/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  Verchère 2021-06-16, 01:47

Pour corriger les fautes, l'auteur d'un message dispose d'un troisième bouton supplémentaire (en haut à droite), qui lui ré-ouvre le message dans une fenêtre d'édition.

Drôle d'engin, ce Mauser !
Pour le calibre 12 passe encore, les Gras-chasse avaient montré l'exemple (et même plus : conservation du canon d'origine, re-foré pour les petits calibres et élargi par mandrinage pour le 16 et le 12). Nos grands parents l'ont suivi mais en simplifiant : avec un forêt allongé le 8x57 JS se transforme aisément en 12 mm lisse (pour l'extracteur c'est plus compliqué, mais ils s'en passaient souvent).
Pour ce Mauser calibre 12, tu peux confirmer que c'est comme les Gras à partir de 16 ? C'est à dire que la boîte de culasse est réalésée depuis l'écrou de canon jusqu'à l'arrière de la fenêtre d'éjection, pour donner le diamètre nécessaire au culot de 12 et à la rondelle de tête de culasse. Mais non réalésée dans le "pont arrière" afin de conserver le guidage du corps de culasse ?

Mais le magasin, pour une seule cartouche supplémentaire, quelle histoire !
On retrouve la problématique des distributeurs de cartouches qu'on avait cherché à adapter aux fusils à 1 coup : ne présenter et libérer la cartouche suivante qu'après l'éjection de la douille précédente, et faire en sorte qu'elle reste là jusqu'à la fermeture de la culasse.
Z'auraient pas mieux fait de livrer des paires de fusils à 1 coup ?


En tous cas, très intéressant sujet.
Et en plus bien expliqué, avec des photos prises sous les angles qui montrent ce qui est à voir !

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 18086
Age : 65
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  EKAERGOS 2021-06-16, 06:44

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 72113 
OBANECK a écrit :
"la boîte de culasse utilisée a été faite par la société belge Bayard dont le logo est un chevalier, sous l’avant de la pièce. Bayard sous-traitaitdes boîtes de culasse pour l’arsenal de Spandau. Du fait de l’absence de date d’épreuve (institué à partir de Septembre 1923), nous déduisons que ce Remo a été fabriqué entre 1920 et 1923. On n’a jamais observé de Remo avec un numéro de série à cinq chiffres. La construction de ces armes semble avoir cessé au milieu des années ´30. Beaucoup de pièces constitutives sont numérotés par les deux derniers chiffres du numéro de série. Le site américain date le brevet, le fameux DRP, du 19 Septembre 1919 sous le numéro 328 446"

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 A15f1810


Il semblerait donc que ces boitiers "Bayard" belges seraient des réutilisations de boitiers fabriqués en Belique occupée (1914-1918) ?

J'insiste sur ce point car dans les liens US que j'ai cité à propos des carabines de la RwE il est indiqué que celles ci sont montées avec des boitiers neufs produits sur les machines dédiées aux Kar98a.
De même il est indiqué que la marque RwE est créée en 1919 puis que la firme change de nom en 1921 pour "Deutsche werke Erfurt A.G"(DwE) avant d'être "démantelée" scratch à la demande des alliés en 1922.
Celà ferait une période assez courte pour la production de ces armes RwE et même pour la DwE puisque la production des pistolets Ortgies porte les marquages de cette dernière.
Dans tous les cas il semble que la production de ces armes ait été surtout destinée à l'exportation ;source de devises fortes ($);du fait de la situation catastrophique de l'économie allemande de l'époque (appauvrissement et hyper-inflation).
Enfin le REMO existe aussi en calibre 16
salut
EKAERGOS
EKAERGOS
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5814
Age : 64
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  obaneck 2021-06-16, 22:30

Bravo Verchère, tu as vu juste, bingo !
Il y a un réaménagement de tout l’avant de la boîte de culasse. Les photos parlent d’elles-mêmes et toute explication de ma part serait superflue. Et pour répondre à Ekaergos, oui, je suis quasiment certain qu’il s’agit de boîtiers de réutilisation. En effet, au cours de la rédaction du post de présentation, j’avais remarqué une différence de diamètre entre l’avant d’un boîtier standard de G98 et celui du Remo. Voici les mesures de diamètre du G98 puis celles du Remo. Boîte de culasse : 36mm VS 35,3mm. Dans le même ordre d’idée, le diamètre de la base du canon devant la boîte de culasse passe de 28 à 31mm. Enfin, la profondeur du trou de tête de vis avant de la sous-garde passe de 4,5mm à 3,9mm pour une même épaisseur de tête de vis, ce qui signifie que l’avant de la sous-garde (là où se trouvent les marquages du G98) a bien été raboté -mais Remo n’a pas retouché la vis, et elle dépasse, à moins qu’elle n’ait été changée ! La différence des diamètres de boîte de culasse s’explique de la même façon : par l’effacement des marquages. Les 7/10° d’écart au diamètre supposent un marquage d’une profondeur de 3/10° (avec 5/100° de sécurité), le marquage n’affectant que le rayon et pas le diamètre. Il ne s’agit là que d’une déduction car je n’ai pas pu mesurer la profondeur du marquage.
En prime, il semble logique d’utiliser des boîtiers de récupération (et les sous-gardes qui vont avec) pour réduire les coûts. Maintenant, étaient-ce des boîtiers inutilisés (mais déjà marqués) ? Il me semble que oui car le décanonage (avec les risques de torsion du boîtier) est une opération de haute technicité, puis le nettoyage, représentent un coût non négligeable par rapport à des boîtiers neufs en quantité industrielle et surtout presque invendables après une guerre dans laquelle le fabricant est dans le camp des perdants.
Dans les travaux de modification, j’admire la qualité de soudure du déflecteur qui ne laisse apparaître qu’un mince filet sur la photo. Respect à cet ouvrier à jamais inconnu... Enfin le petit chanfrein de 2cm au milieu du côté droit de la boîte de culasse est probablement là pour permettre au pouce d’enfoncer plus facilement la première cartouche dans le magasin car l’échancrure de pouce usuelle est encombrée par l’éjecteur.
Et maintenant, les photos :Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 45870a10
Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 7051c410
Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 933f3a10Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 D0744310
Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 877a7510
Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 C1aece10
J’ai mis un G98 en regard du Remo pour faciliter les comparaisons.
obaneck
obaneck
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2308
Age : 69
Localisation : Près de la Grande Bleue
Date d'inscription : 20/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  Verchère 2021-06-16, 23:11

Mouais, ben le tenon arrière de la boîte de culasse, il n'y a plus grand chose pour le rattacher au canon une fois enlevées les lèvres du magasin. Avec l'échancrure de pouce à gauche et le petit chanfrein à droite ça ne laisse que deux fines bandelettes de métal, et l'acier des boîtes de culasse de Mauser n'est pas des plus durs (comme on le constate chaque fois qu'un petit malin essaie de décanonner en passant un levier en travers des lèvres de magasin **). Le reliquat des tenons avant doit tout de même servir à quelque chose...
Notez que si la pression du 12 GA est bien inférieure à celle du 8x57, la surface sur laquelle elle s'applique est presque trois fois plus importante (donc pour comparer les forces s'appliquant sur la culasse il faudrait comparer la pression du 8x57 avec celle du 12 multipliée par 2.9).

Une chose qui n'a pas été explicite, mais qui semble utile : j'espère que le verrou de la planchette élévatrice se ré-engage automatiquement quand on enfonce une cartouche dans le magasin.

Le détail de la modification de l'arrêtoir de culasse - éjecteur, du guidage du verrou de planchette et des ressorts vraisemblablement nécessaires imposerait de démonter plein de petits zinzins et on ne doit pas être beaucoup à s'y intéresser, alors je ne le demanderai pas. D'ailleurs ça se devine à peu près, et l'essentiel est très clair.


** Le décanonnage du Mauser n'est pas bien difficile, une fois qu'on a une clef à la forme de l'avant de la boîte de culasse ; surtout si on démonte préalablement la hausse, ce qui donne une bonne surface cylindrique pour la prise du tube. Alors en série, ça doit aller vite.

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 18086
Age : 65
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  obaneck 2021-06-17, 06:56

Bonjour Verchère,
Oui, le verrou de la planchette élévatrice se ré-engage automatiquement sous la pression du ressort à lame situé sur la face gauche du magasin, en avant de cette pièce de verrouillage. Laquelle est maintenue en position avant par un autre ressort à lame situé sur la tranche arrière du magasin. Ce sont les deux ressorts de part et d’autre de la « pièce en L inversé « (le verrou de planchette élévatrice) dont je parle dans le texte.
Je suis navré de l’omission de cette précision mais il faut reconnaître que la description de ce système si complexe n’est pas chose aisée.
scratch
obaneck
obaneck
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2308
Age : 69
Localisation : Près de la Grande Bleue
Date d'inscription : 20/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  Verchère 2021-06-18, 03:35

obaneck a écrit:... Je suis navré de l’omission de cette précision ...
Faut pas ! Tes descriptions étaient excellentes et déjà bien plus détaillées que nécessaire, sauf à vouloir réaliser une repro de REMO II ; mais on se demande bien qui serait assez censuré pour moderniser ainsi le beau 98K "pré-war" qui encombre le dessus de la cheminée. Et ensuite pour tirer avec...
Noon, pas des 12 Magnum !

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 18086
Age : 65
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  obaneck 2021-06-18, 12:43

.


Dernière édition par obaneck le 2021-06-18, 13:11, édité 1 fois
obaneck
obaneck
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2308
Age : 69
Localisation : Près de la Grande Bleue
Date d'inscription : 20/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  obaneck 2021-06-18, 13:10

Ce malheureux Remo est né au cours d’une détresse sans précédent (à l’époque !). Il a porté les imperfections d’une conception qui ne permettait que très peu de liberté, alors oui, mécaniquement il y a mieux. À mon sens, c’est un témoin, oublié, d’une période vraiment sombre... Les lendemains de la Seconde Guerre Mondiale n’ont pas non plus été beaux pour les Allemands !
 Pauvre Remo ! Mais il a fait rêver et il a permis de chasser sinon du gibier mais la morosité du moment.
Allez ! On lui pardonne.
P.S. Au cas où quelqu’un souhaiterait s’en servir, une cartouche à projectiles caoutchouc (pression faible) ne le secouera pas, si elle est en 65 ou 67, bien sûr ! Le 12/70 est proscrit.
obaneck
obaneck
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2308
Age : 69
Localisation : Près de la Grande Bleue
Date d'inscription : 20/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  Verchère 2021-06-19, 00:20

Il doit quand même résister à une cartouche de chasse ordinaire ; et vu l'époque peut-être même plus de pression que 500 bars (déjà 740 bars ?).

C'est quand même très fort, de transformer un très robuste fusil de guerre à 5 coups en fusil de chasse à 2 coups de résistance douteuse... Mais à ce moment là les pièces détachées ne devaient pas valoir grand chose (voire même sujettes à des quotas de destruction).

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 18086
Age : 65
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  obaneck 2021-06-19, 06:21

Verchère a écrit:Il doit quand même résister à une cartouche de chasse ordinaire ; et vu l'époque peut-être même plus de pression que 500 bars (déjà 740 bars ?).
Je pense que la seule façon de répondre à cette question serait un passage au banc d’épreuve. Je préfère garder cette interrogation en suspens et l’arme entière...
obaneck
obaneck
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2308
Age : 69
Localisation : Près de la Grande Bleue
Date d'inscription : 20/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty un autre remo II

Message  clemvanhee 2022-11-03, 21:58

il y a quelque temps, j'ai vu un fusil de chasse remo 2 sur un chasse, et en tant que grand fan du mauser K98, j'ai été immédiatement fasciné et je voulais une arme comme celle-ci.
cependant, cela s'est avéré ne pas être si facile à trouver. après une longue recherche, j'en ai trouvé un au danemark que j'ai pu acheter avec l'aide d'un ancien collègue et d'un marchand d'armes local.
le vendeur m'a dit qu'il l'utilisait activement jusqu'à il y a quelques années, mais maintenant qu'il avait cessé de chasser en raison de son âge, il vendait sa collection d'armes.
maintenant l'arme est arrivée et en cherchant plus d'infos je me suis retrouvé sur ce forum et je voulais aussi montrer mon arme enven parce qu'elle diffère par un certain nombre de choses avec l'arme montrée par @obaneck ci-dessus.

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 20221010


Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 20221012
numero de serie de 5 chifres. presque tous les pieces sont marque avec les dernier 3 chiffres, quelques que avec les 2 dernier.

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 20221011
"remo 2 cal 12 D.R.P." est marque en top, pas a cote
RWE ou DWE n'est pas marqué
je n'ai pas trouve des autres poinsons que je peux identificier
Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 20221013
Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 20221014
Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 20221015

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 20221016

clemvanhee
Membre
Membre

Nombre de messages : 2
Age : 41
Date d'inscription : 03/11/2022

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  joselito 2022-11-03, 22:14

clemvanhee a écrit:il y a quelque temps, j'ai vu un fusil de chasse remo 2 sur un chasse, et en tant que grand fan du mauser K98, j'ai été immédiatement fasciné et je voulais une arme comme celle-ci.
cependant, cela s'est avéré ne pas être si facile à trouver. après une longue recherche, j'en ai trouvé un au danemark que j'ai pu acheter avec l'aide d'un ancien collègue et d'un marchand d'armes local.
le vendeur m'a dit qu'il l'utilisait activement jusqu'à il y a quelques années, mais maintenant qu'il avait cessé de chasser en raison de son âge, il vendait sa collection d'armes.
maintenant l'arme est arrivée et en cherchant plus d'infos je me suis retrouvé sur ce forum et je voulais aussi montrer mon arme enven parce qu'elle diffère par un certain nombre de choses avec l'arme montrée par @obaneck ci-dessus.

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 20221010


Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 20221012
numero de serie de 5 chifres. presque tous les pieces sont marque avec les dernier 3 chiffres, quelques que avec les 2 dernier.

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 20221011
"remo 2 cal 12 D.R.P." est marque en top, pas a cote
RWE ou DWE n'est pas marqué
je n'ai pas trouve des autres poinsons que je peux identificier
Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 20221013
Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 20221014
Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 20221015

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 20221016

Comme évoqué à la présentation de ce soir......lire les règles du forum... Suspect
joselito
joselito
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 17408
Age : 64
Localisation : FTA Bully Chti !
Date d'inscription : 29/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  DENAMUR 2022-11-04, 17:51

En ce qui concerne le déflecteur cela se retrouve aussi sur le fusil GEHA , mais pour le reste ce fusil est nettement plus sophistiqué  Cool

DENAMUR
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2452
Age : 69
Date d'inscription : 25/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Remo 1 ?

Message  Karadoc58 2024-02-10, 08:52

Bonjour,
Je déterre ce topic car j'ai eu l'occasion de voir un "REMO 1" en calibre 16, je ne parviens pas a trouver d'informations sur cette version "1" en avez-vous ? 
Merci ! 
Bonne journée à tous

Karadoc58
Membre
Membre

Nombre de messages : 15
Age : 25
Date d'inscription : 10/02/2024

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  obaneck 2024-02-10, 09:33

Bonjour Karadoc,
Sur le forum, nous tenons beaucoup à ce que les nouveaux se présentent. Pour cela, il faut aller dans la case accueil, en profiter pour lire la Charte du forum, et dire qui on est, les armes qu’on aime, le genre de tir qu’on pratique etc.
À +
obaneck
obaneck
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2308
Age : 69
Localisation : Près de la Grande Bleue
Date d'inscription : 20/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  3008nato 2024-02-10, 09:41

Superbe post , merci et bravo à tous .
3008nato
3008nato
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5420
Age : 79
Date d'inscription : 28/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  Karadoc58 2024-02-10, 10:41

obaneck a écrit:Bonjour Karadoc,
Sur le forum, nous tenons beaucoup à ce que les nouveaux se présentent. Pour cela, il faut aller dans la case accueil, en profiter pour lire la Charte du forum, et dire qui on est, les armes qu’on aime, le genre de tir qu’on pratique etc.
À +
Bonjour, 
Autant pour moi c'est fait ! 
Bonne journée

Karadoc58
Membre
Membre

Nombre de messages : 15
Age : 25
Date d'inscription : 10/02/2024

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  Verchère 2024-02-11, 03:13

Karadoc58 a écrit:... Autant pour moi c'est fait ! ...
Cette expression fut débattue sur le forum, de façon parfaitement argumentée, et on doit écrire "Au temps pour moi".

Traduction :
"Au temps" : on revient au temps précédent (donc on revient en arrière)
"pour moi" : c'est moi le fautif.

Origine :
Les exercices intensifs d'ordre serré, en particulier le chargement des fusils-bouche, décomposé en X temps, que les hommes devaient faire en cadence (pour pas se cogner dans le voisin) et comme par réflexe (en prévision de la fumée du combat...).

"Au temps pour moi" signifiant donc qu'on revient au temps précédent parce-que j'ai merdé en donnant mes ordres ; comme "au temps pour Martin" parce-que qu'il faut recommencer à cause de ce con de Martin...

PS : en 1840, le chargement du fusil à percussion se faisait en 12 temps !

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 18086
Age : 65
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  Karadoc58 2024-02-11, 07:44

Verchère a écrit:
Karadoc58 a écrit:... Autant pour moi c'est fait ! ...
Cette expression fut débattue sur le forum, de façon parfaitement argumentée, et on doit écrire "Au temps pour moi".

Traduction :
"Au temps" : on revient au temps précédent (donc on revient en arrière)
"pour moi" : c'est moi le fautif.

Origine :
Les exercices intensifs d'ordre serré, en particulier le chargement des fusils-bouche, décomposé en X temps, que les hommes devaient faire en cadence (pour pas se cogner dans le voisin) et comme par réflexe (en prévision de la fumée du combat...).

"Au temps pour moi" signifiant donc qu'on revient au temps précédent parce-que j'ai merdé en donnant mes ordres ; comme "au temps pour Martin" parce-que qu'il faut recommencer à cause de ce con de Martin...

PS : en 1840, le chargement du fusil à percussion se faisait en 12 temps !
Eh bien merci pour l'information, je me coucherai moins bête ce soir !

Karadoc58
Membre
Membre

Nombre de messages : 15
Age : 25
Date d'inscription : 10/02/2024

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  Aghjola 2024-02-11, 08:01

Verchère a écrit:Traduction :
"Au temps" : on revient au temps précédent (donc on revient en arrière)
"pour moi" : c'est moi le fautif.
....
"Au temps pour moi" signifiant donc qu'on revient au temps précédent parce-que j'ai merdé en donnant mes ordres ; comme "au temps pour Martin" parce-que qu'il faut recommencer à cause de ce con de Martin...
Sans oublier l'expression au goût délicieusement suranné "Revenez pour les crosses". Mais je m'éloigne du sujet.
Aghjola
Aghjola
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 148
Age : 68
Date d'inscription : 12/12/2022

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Help

Message  Karadoc58 2024-02-24, 18:50

Bonjour Obaneck,
Tout d'abord un grand merci pour ton super post, qui m'a permis de comparer avec mon REMO 1.

J'ai une question a te poser s'il te plaît :
J'ai constaté que mon REMO, en comparaison du tiens, a une des 2 "pattes", sur la photo qui est cassée, en conséquence l'ejection des douilles se fait mal , qu'en penses tu ?Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 20240219



Merci et bonne soirée ! 😁

Karadoc58
Membre
Membre

Nombre de messages : 15
Age : 25
Date d'inscription : 10/02/2024

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  obaneck 2024-02-24, 20:46

L’éjection, surtout sur une arme comme le Remo, varie certainement en efficacité selon que l’on éjecte une cartouche ou un étui. Elle va varier également en fonction de l’énergie qu’on applique à ce mouvement. Classiquement, on fait des essais chez soi avec ce que l’on a et donc pas forcément des étuis. En plus on a une tendance naturelle à avoir un mouvement paisible pour mieux voir comment ça se passe.
   À la chasse, les choses varient : le coup parti, on manœuvre la culasse vivement sans se poser de question. C’est ainsi qu’il faut faire les essais.
   Maintenant, il est clair que si l’éjecteur montre des traces de rupture évidentes, il est certain que, comme la 2 CV de Bourvil, ça va moins bien fonctionner…
   Le tir réel de deux ou trois cartouches chargées paisiblement (ou des essais fait avec des étuis mais en conditions réelles, avec des mouvements vifs) permettra d’établir un diagnostic fiable sur l’éjecteur.
   Si ça ne veut pas, soit on améliore l’existant par un apport de métal suivi d’un ajustage jusqu’au bon fonctionnement, soit on refait carrément l’éjecteur.
Bon Dimanche.
obaneck
obaneck
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2308
Age : 69
Localisation : Près de la Grande Bleue
Date d'inscription : 20/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition  - Page 2 Empty Re: Un avatar du Mauser 98 : le REMO II en calibre 12 à répétition

Message  Karadoc58 2024-02-25, 10:17

obaneck a écrit:L’éjection, surtout sur une arme comme le Remo, varie certainement en efficacité selon que l’on éjecte une cartouche ou un étui. Elle va varier également en fonction de l’énergie qu’on applique à ce mouvement. Classiquement, on fait des essais chez soi avec ce que l’on a et donc pas forcément des étuis. En plus on a une tendance naturelle à avoir un mouvement paisible pour mieux voir comment ça se passe.
   À la chasse, les choses varient : le coup parti, on manœuvre la culasse vivement sans se poser de question. C’est ainsi qu’il faut faire les essais.
   Maintenant, il est clair que si l’éjecteur montre des traces de rupture évidentes, il est certain que, comme la 2 CV de Bourvil, ça va moins bien fonctionner…
   Le tir réel de deux ou trois cartouches chargées paisiblement (ou des essais fait avec des étuis mais en conditions réelles, avec des mouvements vifs) permettra d’établir un diagnostic fiable sur l’éjecteur.
   Si ça ne veut pas, soit on améliore l’existant par un apport de métal suivi d’un ajustage jusqu’au bon fonctionnement, soit on refait carrément l’éjecteur.
Bon Dimanche.

Un grand merci pour ton retour !
Mes essais porte bien sur des etuis avec un mouvement vif, l'ejection se fait " un coup de temps en temps"
Je vais tenter de qouder une nouvelle patte 🙂

Karadoc58
Membre
Membre

Nombre de messages : 15
Age : 25
Date d'inscription : 10/02/2024

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum