Détrempe de l'acier de Dents de Faneuse.....

Aller en bas

Détrempe de l'acier de Dents de Faneuse..... Empty Détrempe de l'acier de Dents de Faneuse.....

Message  MUREX Mar 08 Juin 2021, 00:49

Pour faire un petit ressort plat, je me suis procuré des morceaux (ronds) d'anciennes dents de faneuse.
L'aplatissage avec chauffage au charbon de bois s'est déroulé sans problèmes.
Mais le plat obtenu est très dur.
Normal, me suis-je dit, il faut détremper.
Re-chauffage au rouge pendant 3 minutes avec refroidissement en place dans la braise jusqu'à extinction du feu.
Résultat = toujours aussi dur et la lime qui mord à peine !!!
Quelqu'un connait-il le genre d'acier de ces dents et a-t-il une recette pour les détremper ?
A moins qu'il ne s'agisse d'un acier "auto-trempant" auquel cas la détrempe ne serait pas dans mes moyens.

MUREX
Membre
Membre

Nombre de messages : 84
Age : 78
Localisation : Charente
Date d'inscription : 28/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Détrempe de l'acier de Dents de Faneuse..... Empty Re: Détrempe de l'acier de Dents de Faneuse.....

Message  Verchère Mar 08 Juin 2021, 01:55

Comme je l'ai dit ailleurs, même recuit ça reste assez dur ; difficile de connaître la nuance, ce n'est peut-être pas un simple XC 65 à XC 100 (nuances utilisables pour des ressorts), ça peut être un acier "spécial ressorts" du genre 55 S 7,  45 SCD 6, 50 CV 4, ou autres...
Dans l'impossibilité de savoir j'ai juste vérifié (sur une bonne dizaine de provenances différentes) que c'était trempable dans des conditions analogues aux vieux aciers à ressorts ou à burins (et "recuisable" pareillement).

Ce n'est pas la peine de le maintenir chaud très longtemps, 3 minutes suffisent largement, mais peut-être ton rouge n'est-il pas assez rouge ; il faut tout de même qu'il soit assez clair et lumineux (entre 800 et 900°). Eviter de chauffer trop et surtout "trop chaud trop longtemps", ça rend l'acier cassant et c'est irrécupérable.
Une chauffe au rouge sombre ne va faire qu'un "revenu maximal", mais n'annule pas toute la dureté de la trempe, ce qui nécessite de chauffer au dessus du "point de transformation" (qui malheureusement varie selon la composition de l'acier, plus il y a de carbone plus il est bas, mais les éléments d'addition peuvent tout changer).
Quelques essais peuvent donc s'imposer, avec test comparatif des résultats (pour bien voir la couleur il faut éteindre les néons et lampes fluo, ne laisser qu'une lampe à incandescence ou se contenter de la lueur du foyer).

Ensuite la cendre de bois doit être récente, car elle absorbe vite l'humidité et alors ça fait "pschitt" quand on y plonge le fer rouge ; et ça le refroidit bien plus vite. Un acier qui tremperait à l'air, il suffit de le ligoter au fil de fer sur un bout de ferraille pendant toute la durée du traitement (chauffe puis refroidissement lent dans la cendre, la masse du bout de ferraille ralentissant nettement le refroidissement). Lent, ça veut dire qu'une heure après en écartant la cendre on voit que c'est encore rouge ; 2 à 4 heures après on ne peut toujours pas empoigner le métal à main nue (en fait y-a sans doute pas besoin que ce soit aussi lent mais ça ne coûte rien de laisser refroidir toute la nuit).

Je travaille ça sans problèmes à la disqueuse puis au tour, au Rapide-Lime (un étau-limeur à main qui pourtant broute affreusement dans l'acier dur) ; avec finition à la lime, qui trouve le service dur mais mord quand même.
Une nuance m'a posé des problèmes, des dents de "cultivateur" de section carrée environ 25 x 25, qui restent plus dures que les autres (mais vu leur section j'ai un peu de mal à les chauffer).

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12623
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Détrempe de l'acier de Dents de Faneuse..... Empty Re: Détrempe de l'acier de Dents de Faneuse.....

Message  benco Mar 08 Juin 2021, 08:14

salut
Refroidissement peut-être encore trop rapide. Tu trouveras quelques info dans ce post même s'il s'agit de détremper de l'acier rapide.   

https://www.usinages.com/threads/detremper-de-lacier-rapide.17278/
benco
benco
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 107
Age : 68
Date d'inscription : 08/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Détrempe de l'acier de Dents de Faneuse..... Empty Re: Détrempe de l'acier de Dents de Faneuse.....

Message  MUREX Mar 08 Juin 2021, 23:42

Effectivement, je n'ai surement pas chauffé assez.
Du coup j'ai remis ça en utilisant, pour espérer une chauffe et une détrempe régulière, un morceau de tuyau pour contenir les deux pièces (de 7cm) que j'avais préparées.
Mais je n'ai pas encore le coup d'œil !!!
J'ai obtenu un très beau rouge très lumineux et après environ 3 minutes, j'ai "étouffé" mon feu avec un peu de terre pour laisser refroidir le tout près de 4 heures.
J'ai finalement récupéré mon tube encore un peu tiède pour découvrir mon malheur : ce coup-ci cela avait été trop chaud et mes 2 barrettes étaient non seulement soudées entre elles mais aussi soudées avec le tube lui-même qui était bien "arrangé" en ayant très partiellement fondu !!!
Donc rien d'utilisable.
Je commence donc à comprendre et vais devoir tout reprendre à zéro......
Si cela était facile, cela se saurait.....

MUREX
Membre
Membre

Nombre de messages : 84
Age : 78
Localisation : Charente
Date d'inscription : 28/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Détrempe de l'acier de Dents de Faneuse..... Empty Re: Détrempe de l'acier de Dents de Faneuse.....

Message  Verchère Mer 09 Juin 2021, 05:26

Euh, si c'est partiellement fondu c'était pas chauffé au rouge, mais au dessus du blanc ! Ce qui m'étonne un peu dans un feu étouffé...
Mais laisser en place dans le feu mourant ne me semble pas une bonne solution, on ne contrôle rien. Si je parle de cendre de bois, c'est parce-que j'ai toujours eu un bon résultat comme ça (la cendre de houille c'est pas bon, pas assez isolant).
Si c'est chauffé dans un tube on peut mettre tout le tube dans la cendre ; comme ça la masse du tube évite une éventuelle trempe à l'air pendant le trajet jusqu'au seau de cendres.

Cependant la trempe à l'air, sauf acier spécialement prévu pour, avec un acier ordinaire ça ne se produit fiablement que sur des lamelles fines ; par exemple la fine bavure d'une découpe à la disqueuse (quand on ébavure ensuite à la lime on le sent bien).
Dans mes lectures d'avant la guerre de 14, j'ai vu qu'il y avait débat sur la fin de refroidissement, certains affirmant obtenir un acier plus mou en trempant dans l'eau dès que le métal est "noir" (c'est à dire redescendu en dessous de 500°). Des tests de vérification n'avaient rien prouvé (ce n'était en moyenne ni plus mou ni plus dur qu'un refroidissement lent jusqu'à température ambiante) ; l'important serait surtout que le refroidissement soit assez lent entre le "point de transformation" et 500°.

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12623
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum