Refaire des filetages avce un peigne

+8
poudreverte
eric38
Claude J
Baccardi
jeanmi67
pmh
dgil01
jean santos
12 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Refaire des filetages avce un peigne - Page 2 Empty Re: Refaire des filetages avce un peigne

Message  JLH4590 Lun 28 Juin - 18:35

salut alors là chapeau les connaissances

------------------------

vivent les arquebusiers normands
Du fait de leur seule existence les armes détenues par la population sont une garantie pour notre Liberté

Charles de GAULLE

Refaire des filetages avce un peigne - Page 2 28tkoz937
JLH4590
JLH4590
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1766
Age : 76
Localisation : ouest
Date d'inscription : 31/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Refaire des filetages avce un peigne - Page 2 Empty Re: Refaire des filetages avce un peigne

Message  jean santos Lun 28 Juin - 19:48

Bravo Verchère , tu as bien montré le montage .  Je trouve astucieuse la molette , le seul petit reproche est qu'il faille une grosse vis pour bien la fixer et l’empêcher de tourner .  Mais on pourrait aussi simplifier le montage en la soudant sur une barre qui sert de porte outil/


J'ai bien aimé aussi  le couvercle en plastique sur les mors  ça c'est une bonne sécurité , bravo !  

Maintenant plus aucune vis au pas et profil exotique ne te résistera Very Happy
jean santos
jean santos
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 260
Age : 71
Date d'inscription : 10/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Refaire des filetages avce un peigne - Page 2 Empty Re: Refaire des filetages avce un peigne

Message  Verchère Mar 29 Juin - 5:20

Connaissances encore bien incomplètes et en fait assez récentes : j'ai longtemps forcé des vis métriques pour leur faire prendre la forme du taraudage, re-taraudé en métrique, rabouté au chalumeau des têtes et des corps de vis... Mais l'âge venant, il faut grandir un peu !

Je n'avais toutefois pas envisagé sérieusement le filetage au peigne "à main levée"...
Et n'avais même pas considéré cette technique comme "ayant peut-être été utilisée autrefois". Cependant, il est avéré qu'en 1859 la manufacture de Châtellerault ne possédait toujours pas de machine à fileter les vis (Revue Historique des Armées, 2e trimestre 2020) ; alors comment faisaient-ils ?



Le serrage de la molette ne nécessite tout de même pas une si grosse vis : M6 ça reste raisonnable, peut-être même que M5 suffirait car on ne prend pas un copeau énorme. Sur les photos cette vis est trop longue : n'étant pas riche en visserie haute-résistance, je n'ai coupé l'excédent qu'après avoir validé le concept.
Souder le manche directement sur la molette ne simplifierait pas tant que ça :
- pour éviter que les stries du dessous ne grattent sur la barre d'appui il faudrait alors fixer un patin, ici directement constitué par les deux fers plats enserrant la molette,
- souder sur une pièce en acier trempé dur est risqué ; tremper un assemblage de métaux divers l'est aussi (et il y a plus à chauffer),
- la manche fixe ne permet pas de rogner les 3/4 du tour de la molette en réaffûtages successifs,
- et prend de la place, alors que les molettes indépendantes se rangent aisément dans une boîte de plaquettes carbure,
- au final, une fois le porte-molette réalisé, l'usinage de molettes amovibles est bien plus simple.
J'en ai pourtant fait une, de molette à manche soudé (un embryon de manche, à rallonger par un tube taraudé). C'est du 14 tpi, réalisé à partir d'un débris d'outil de rechargement re-trempé très sec (c'est pas de l'acier à outils de coupe mais c'était facile à faire, juste par curiosité).
Refaire des filetages avce un peigne - Page 2 Divers10
L'autre molette, deux bidouillage à base de filetages existants (pas encore essayés), l'outil à fileter utilisé pour les molettes.

J'ai commencé le deuxième essai, reste à ajuster le filetage sur un écrou (une plaque de sous-garde de fusil Gras) ; pas encore parfait, ce sera détaillé ultérieurement (sauf si quelqu'un attend avec impatience le rapport en vue de s'y essayer). En attendant :
- Le biseau du côté gauche, amélioré, a confirmé sa grande efficacité ; l'outil est automatiquement repoussé en arrivant contre l'épaulement (épaulement d'ailleurs amplifié par une bague enfilée devant le disque en plastique, autour de la partie qui devrait former la tête de vis).
- Sans amorce au pas métrique le plus proche, je me suis fait feinter et j'ai d'abord creusé des sillons parallèles dont j'ai eu du mal à sortir ; le bout de la vis sera donc à retrancher, mais la suite est correcte.
- L'affûtage limité aux premières dents (façon peigne Landis, voir PS) améliore bien les choses : la vis semble moins conique,
- Mais le porte-outil essaie de basculer (le manche tend à se soulever), ce qui fait engager la molette. C'est un défaut de construction : le patin d'appui formé par les deux fers plats s'arrête en arrière des arêtes de coupe, il faudra prolonger vers l'avant le bas des fers plats, pour que l'appui dépasse devant la molette (peut-être aussi élargir la barre d'appui, la transformer en "table d'appui").

Il y aura sûrement pas mal d'autres choses à corriger avant de prétendre "mettre au pas" toute visserie exotique qui passerait à portée de peigne, mais le principe est prometteur...

PS : trois messages plus haut, j'ai ajouté la photo d'un peigne à fileter de machine Landis (dernière photo du message).


Dernière édition par Verchère le Sam 13 Avr - 3:04, édité 1 fois

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 18504
Age : 65
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Refaire des filetages avce un peigne - Page 2 Empty 2e essai

Message  Verchère Ven 12 Nov - 3:02

Avec bien du retard, voilà le rapport n° 2 :

- Le porte-molette a été modifié, avec des patins inférieurs dépassant nettement en avant des arêtes de coupe. De ce fait, si on lève un peu trop le manche il prend appui sur le bout des patins et les arêtes de coupe montent, si on baisse trop le manche il prend appui à l'arrière de la table et les arêtes de coupe montent ; en aucun cas elles ne peuvent descendre, et donc en aucun cas elles ne peuvent engager sous la vis. Ça simplifie la tenue, c'est rassurant, et ça diminue les risques de casse.
- Un autre porte-outil a été fait, pour fixer un petit éclat de lame de scie à métaux posé à plat, dans lequel on peut tailler un mince V permettant de finir les arêtes du filetage. Par exemple un V à fond très arrondi (certes pas facile à tailler, avec un disque mince sur la Dremel) permet de transformer un filet à arête acérée en filet très arrondi (comme les vis de Chassepot et Gras).
- Ce second outil est à hauteur fixe, j'ai donc copié dessus une cale de réglage destinée à placer la molette exactement à même hauteur,
- la table a été entièrement refaite, pour s'interchanger plus rapidement avec le porte-outil normal et permettre une autre option (pas encore testée). Elle comprend maintenant des vis de réglage, pour se placer à la hauteur requise par les outils sans devoir empiler des cales.

Les patins du porte-molette doivent encore être retouchés, et j'ai eu besoin de ce tour donc j'ai tout démonté sans avoir le temps de prendre des photos. Elles viendront à l'essai suivant...

Voilà, une vis de queue de culasse Chassepot / Gras, à filet bien arrondi comme d'origine (du moins la fin de la vis, au début le filet est un peu trop aplati), ajustée dans une plaque de sous-garde dotée d'un écrou en bon état.
Vu la longueur, ce tour n'étant pas optimisé pour la visserie, il m'a fallu procéder en plusieurs temps :
- tige sortie du mandrin de la longueur tout juste du nécessaire, chariotage d'une longueur presque double du nécessaire, à un diamètre un peu supérieur au filetage désiré,
- filetage manuel à la molette-peigne (à 300 t/mn, vitesse mini de ce tour), qui crée un filet acéré (un peu de mal à prendre le mouvement donc le départ était foireux, mais comme un bon excès de longueur était prévu, c'était pas grave),
- arasage arrondi des crêtes, avec l'outil taillé dans une lame de scie (ça diminue le diamètre, c'est pourquoi j'avais prévu plus large),
- ajustage par nombreux re-passages légers du peigne et de l'araseur, en tournant la broche à la main (en tirant avec la main gauche sur la courroie d'entrainement, tout en maintenant l'outil de la droite - ça pourrait être plus confortable mais ça va déjà assez bien). Ceci en testant chaque fois le vissage de la plaque de sous-garde (y avait juste la place), et en comparant à la loupe la vis obtenue avec une vis d'origine en bon état,
- une fois satisfait par la partie filetée, sciage de l'excédent de filetage et limage du bout bombé (rotation 300 t/mn),
- la barre ensuite avancée dans le mandrin, de la longueur "non fileté + tête", en prenant soin qu'elle ne tourne pas afin de rester dans le même faux rond (un vieux mandrin, c'est jamais bien concentrique),
- chariotage de la partie non filetée, d'abord la moitié de la longueur à cause des risques de flexion, puis la seconde moitié (on ne voit même pas le raccord, pourtant j'ai rien poli),
- chariotage de la tête, avec un rab de longueur pour la détacher à la scie (ce petit tour ne supporte guère les outils à tronçonner).
Le bombé de la tête et la fente seront faits ultérieurement ... si la vis est finalement acceptée...

Refaire des filetages avce un peigne - Page 2 Peigne11

Car si le filet ressemble bien à une vis d'origine, si les cotes sont impeccables, si ça se visse très correctement dans la plaque-test, il y a quand même un problème : quand on visse (flèche bleue) la tige dans la plaque posée sur tranche, on voit la plaque osciller alternativement (double fléche rouge) !
Ça indique que le filetage est de travers, plus exactement que son pas est irrégulier. Ce qu'on devine effectivement sur les deux photos gros plan, prises sur les côtés opposés de la vis.
Ça arrive aussi avec une filière à main, quand on démarre de travers. Mais il y a des astuces pour démarrer droit...

Tandis qu'ici le problème est très sérieux car je ne vois aucun moyen d'obtenir avec le peigne la garantie d'un pas absolument régulier...
Tout ce qui me semble possible, c'est de faire plusieurs essais jusqu'à obtenir une irrégularité acceptable ; le nombre d'essais variant selon la dextérité, l'expérience, les exigences, et la chance !
Du point de vue des exigences, cette vis est effectivement très acceptable pour assembler un fusil Gras avec CETTE plaque-test. Avec une autre plaque dont l'écrou est plus usé la vis a trop de jeu, et je pense qu'avec une plaque "neuve" ça coincerait.
A St Etienne elle n'aurait pas été acceptée au contrôle ; à Liège, elle passait sans doute haut la main !

Pour l'instant cette technique me paraît donc limitée à la fabrication exceptionnelle de UNE vis à usage perso.
Je vais peut-être quand même en refaire une (pour une autre plaque, celle dont le taraudage est plus usé), en plaçant une cale sous le patin droit afin d'incliner la molette de l'angle du filetage ; au cas où ça aide à prendre une avance régulière...

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 18504
Age : 65
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Refaire des filetages avce un peigne - Page 2 Empty Re: Refaire des filetages avce un peigne

Message  dgil01 Ven 12 Nov - 15:07

Super Verchère, peut tu mettre ton nouveau porte outil en photo ?

dgil01
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1384
Age : 51
Date d'inscription : 29/04/2021

Revenir en haut Aller en bas

Refaire des filetages avce un peigne - Page 2 Empty Re: Refaire des filetages avce un peigne

Message  jean santos Ven 12 Nov - 23:21

Bravo Verchère ! on peut dire que tu ne lâches pas le morceau salut

Je n'avais pas constaté ce phénomène de variation de pas , par contre j'ai des variations de diamètre et des endroits où le filet est plus profond , ce qui désaxe un peu la vis en la serrant.
Le début du filetage est quasiment toujours conique , il faut prévoir au moins 5mm qui seront à recouper pour avoir une vis cylindrique .
J'ai essayé en perçant un trou de centrage pour utiliser la contre pointe , mais c'est pas simple sur les petits diamètres . Par contre en laissant une partie lisse qu'on vient centrer sur un petit palier en bronze tenu dans le mandrin de la poupée mobile , ça évite de fléchir et de faire du faux rond.

J'ai eu à refaire deux filetages  dernièrement  : un  pour une baguette de pistolet dont les filets étaient triangulaires , mais des triangles non isocèles  et la semaine dernière pour un chien de pistolet british avec un diamètre de 6,4 et un pas de 26 filets, j'ai utilisé le même peigne qui m'avait servi à fileter des vis de 5,5  il y a quelques mois et ça a marché super Very Happy 
L'avantage est que le même peigne peut servir à plusieurs diamètres .


Mais tu as raison c'est artisanal, moi je mets au moins une heure pour refaire une vis Crying or Very sad  C'est vraiment à réserver à des vis "rares" ...
jean santos
jean santos
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 260
Age : 71
Date d'inscription : 10/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Refaire des filetages avce un peigne - Page 2 Empty Re: Refaire des filetages avce un peigne

Message  Verchère Sam 13 Nov - 1:06

Pour les petites vis (j'aurai à faire du 3.18 - 30 tpi sur 22 mm, pour 2 baguettes de carabine Martini-Francotte) j'ai une astuce qui m'avait été soufflée par "BRX", mais pas encore utilisée : un appui (éventuellement en V) de l'autre côté de la vis, par un patin de matériau tendre (bronze, nylon, celoron...). BRX utilisait ça pour les vis fines et longues, avec l'outil à fileter et la vis-mère. Ça doit être beaucoup plus commode à mettre en oeuvre avec le peigne, car cet outil n'utilisant pas le déplacement transversal, il reste alors disponible pour régler l'appui du patin (ma nouvelle table de peigne est déjà taraudée pour la fixation d'un patin "anti-flexion de pièce").
La présentation détaillée devra attendre l'essai, mais je veux déjà refaire une vis pour Gras, ajustée pour un écrou un peu large...

En 6 mm je n'ai pas constaté de problème de flexion (du moins depuis que l'engagement d'outil est absolument empêché par les faces d'appui du porte-molette). De plus, en tournant à la main on peut grignoter à peine, ne reprendre que quelques filets, incliner le peigne pour ne toucher qu'un des deux flancs de filet, etc. Mais la rotation manuelle n'est commode que sur un tour entraîné par une courroie plus ou moins montante, dirigée vers un renvoi mural ou sous plafond (une vieille bécane d'avant les années 30, en somme).
Faut juste faire gaffe à pas laisser les doigts entre la poulie et la courroie, surtout si elle est trapézoïdale !

Dès le premier essai j'avais conclu qu'il faudrait recouper la vis pour faire tomber l'amorce, à priori foireuse. On peut même (pour diminuer la flexion de pièce) ne mettre au diamètre qu'une petite longueur pour déjà bien démarrer le filet. Et seulement une fois celui-ci bien amorcé, charioter plus loin (avec une bonne amorce, ça devrait ensuite suivre sans faire de chichis).

<< par contre j'ai des variations de diamètre et des endroits où le filet est plus profond , ce qui désaxe un peu la vis en la serrant. >>
Il ne me semble pas qu'une variation de diamètre puisse désaxer la vis ; il doit aussi y avoir une variation de pas (si elle est faible, c'est difficile à voir sur la vis - c'est plus flagrant en engrenant les filets de 2 vis juxtaposées tête-bêche, comme on fait pour simuler un calibre de pas de filetage : les deux vis bien appuyées prennent alors des axes divergeant d'un angle qui varie quand on fait tourner la vis défectueuse). Embêtant : ce calibre est usuellement dénommé "peigne à filets", mais ici ça créerait une confusion !


Photos du porte-outils : demain ou d'ici quelques jours, je prévois d'aligner les photos des modifications successives ... qui restent à faire.

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 18504
Age : 65
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum