A l'étude , un nouveau fusil pour nos amis suisses .

Aller en bas

A l'étude , un nouveau fusil pour nos amis suisses . Empty A l'étude , un nouveau fusil pour nos amis suisses .

Message  deGuers le Dim 03 Mai 2020, 13:09

D'un calibre de 7 mm , à l'étude par Monsieur Hebler .
Top secret à l'époque , on n'en apprend pas beaucoup .
A lire dans la Revue d'Artillerie ( française ) , tome XVII , décembre 1880 , page 297 . salut A l'étude , un nouveau fusil pour nos amis suisses . 750239

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2431
Age : 66
Localisation : sous les tropiques ...
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

A l'étude , un nouveau fusil pour nos amis suisses . Empty Re: A l'étude , un nouveau fusil pour nos amis suisses .

Message  deGuers le Dim 03 Mai 2020, 14:03

Monsieur Hebler fait à nouveau parler de lui : " cartouche du fusil Hebler " ; toujours dans la Revue d'Artillerie , tome XXIX , octobre 1886 à mars 1887 / page 572 .
Une balle intéressante , le corps est au diamètre de l'âme du canon ( à glissement ) , seul l'arrière prenant les rayures .
Elle reste malgré tout précise .
La balle chemisée en cuivre est rentrée de qq millimètres dans le collet , puis graissée avant d'être descendue à sa place dans le collet .
Ça devrait interpeller Verchère ...

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2431
Age : 66
Localisation : sous les tropiques ...
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

A l'étude , un nouveau fusil pour nos amis suisses . Empty Re: A l'étude , un nouveau fusil pour nos amis suisses .

Message  Verchère le Lun 04 Mai 2020, 02:55

Il y a pas mal de choses qu'on voulait porter à la connaissance des officiers d'artillerie, mais ça ne préjuge pas du fait que finalement le projet ait débouché, ou même qu'il ait été rationnellement réalisable.
Il fallait aussi les tenir au courant "de l'air du temps".
En fait, beaucoup de projets irréalistes n'ont été reconnus comme tels qu'au moment où on a voulu les mettre en pratique, mais ils pouvaient contenir quelques dispositions susceptibles d'être reprises ailleurs. On n'attendait sans doute pas d'un officier de cavalerie qu'il sélectionne une nouvelle race équine, par contre inventer un fusil, un canon ou un obus était tout à fait dans les attributions d'un officier d'artillerie (ceci étant d'autant plus intéressant qu'à titre de militaire il n'y avait pas d'autres royalties à lui payer qu'une bonne affectation ou une accélération de l'avancement).

Sinon, la balle simplement guidée sur les cloisons à l'avant, et ne forçant réellement qu'à l'arrière, c'était presque la règle pour les premières balles chemisées ; certes un corps légèrement conique, pas (ou rarement) un étage franc à l'arrière.

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 10705
Age : 61
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum