Un autre Snider, belge ?

+3
volontaire 1870
lolo577
Verchère
7 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Un autre Snider, belge ?

Message  Verchère Mer 13 Fév 2013, 18:46

Je sollicite votre avis sur ce Snider récemment reçu, tant au niveau identification qu'évaluation.
J'entends par là le classement dans l'une des catégories de "valeur morale" suivantes (les extrêmes étant citées pour mémoire) :
A) Absolument exceptionnel, à laisser impérativement dans son jus,
B) Intéressant et rare, à ne restaurer qu'avec des pièces d'origine ou des copies parfaites,
C) Bof, vu le type et l'état des pièces approximatives suffiront bien,
D) Beurk, n'a d'intérêt que comme tuteur à tomates.
Quant au prix, de toutes façons il est déjà payé, 55 Euros. Trop cher pour une épave, ou pas cher pour une pièce ancienne, les avis divergeront sans doute. Pour moi c'est pas trop cher, car j'en voulais un depuis longtemps (le Snyder fut assez estimé lors du siège de Belfort), et je suis en mesure de refaire tout ce qui manque (le pire pour moi, c'est les galbes du chien).

C'est une carabine "2 bandes", mais à la lecture des sujets Snider du forum elle ne serait pas anglaise ; le poinçon de Liège (vignette 4) orienterait vers une fabrication belge.
Longueur totale 97.5 cm, canon 50.5 cm, ouverture de chargement 54 mm.
4 rayures à droite, un peu plus étroites que les cloisons, au pas de 600 à 680 mm.
Sur les 4 premiers cm (moulage de chambre), diamètre à fond de rayure 15.10 à 15.20, sur plats 14.90 à 14.95, ce qui correspond au 14.9 poinçonné sous le canon.
Par rapport à la chambre mini "CIP" du 577 Snider, elle n'est longue que de 46.3 mm (CIP 51.05), avec 16.10 à 16.24 au collet (CIP 15.34) et 17.50 à la base (CIP 16.92). Le drageoir du bourrelet est conforme : 19.50 x 1.30 (CIP 19.30 x 1.30).
En somme, un "petit gros" 577 Snider. Différences à priori peu surprenantes vu l'époque, mais qui peuvent interdire l'usage de douilles, balles et outils de rechargement modernes et nécessiter la fabrication d'éléments spécifiques s'il me venait à l'idée de tirer avec...

Quant à l'état, les photos parlent d'elles-mêmes, il manque presque tout sauf sur l'ensemble canon-culasse qui est quasi-complet (même la hausse), et où seule la vis d'arrêt de l'axe est absente (mais le percuteur est cassé aux deux bouts et sa cheminée d'arrêt est écrabouillée). Le mécanisme fonctionne très bien, mais le bloc a un peu de jeu.

Un autre Snider, belge ? Ensemb10

La crosse est sérieusement fendue (au niveau de la rosette arrière, absente), mais tient encore un peu ; son bois est sain, sans pourriture ni bebêtes. Quelqu'un saurait-il où placer une enture pour la renforcer ? Et elle comporte 4 trous surnuméraires (flèches noires), comme si la pauvre bête avait été clouée sur une poutre... Elle porte aussi des traces (anciennes) de retouches malhabiles à la râpe. Si le renfort du bout de fût est en laiton, la plaque de couche est en fer, éventuellement d'origine car assez bien ajustée ; mais ce n'est tout de même pas parfait, alors ??

Le canon est strié irrégulièrement en long, ce qui paraît d'origine, et assez piqué. Sans doute copieusement poncé, et peut-être même un traitement particulier, car son toucher est bizarre, un peu soyeux. Mais les marquages restent assez visibles. L'âme présente des piqures, localement importantes, mais les rayures sont nettes. A l'inverse de l'extérieur, elle n'avait pas été nettoyée depuis une éternité ; il reste encore des plaques de dépôt qui ont résisté à 4 passages d'électrolyse ! Je commence à suspecter un fort emplombage oxydé ; quelqu'un aurait-il une recette, qui ne ferait pas appel à un produit miracle ou à du mercure ? Pour l'instant, j'ai huilé dans l'espoir de le ramollir...
En matière de dégâts, une petite bavure empêche de rabattre la hausse (c'est facile à lîmer), et l'on constate de sérieuses traces d'une ouverture forcée au burin. L'axe en avait été tordu, mais j'ai pu le redresser presque parfaitement. Après nettoyage et électrolyse dans tous les trous, l'extracteur et le poussoir de "pseudo-verrouillage" de la culasse fonctionnent bien, et les divers petits taraudages sont intacts.


Un autre Snider, belge ? Marqua10

Dans l'espoir d'aider à l'identification, voici des photos des divers marquages (en 3, cela ressemble à un "2"). La vignette 7 montre en dessous du canon, à mi-longueur, la trace d'une queue d'aronde ; pas parfaitement en bas d'ailleurs (canon repositionné différement après vissage dans le boîtier ?). Ce pourrait-être une ancienne fixation de quelque chose...

Un autre Snider, belge ? Boitie10

Une identification précise me serait utile, car je pourrais alors rechercher une arme complète pour prendre des cotes, ou simplement des photos, afin de refaire des pièces aussi proches que possible de l'original. Mais s'il s'agit bien d'un modèle belge fabriqué pour on ne sait qui, il me faudrait retrouver l'arme d'origine avant modification...
Si personne n'a d'idées sur la question, je me contenterai de copier sur un Snider réglementaire anglais.
Merci de toute réponse, tant pour la catégorie de "valeur morale", le nettoyage du canon, l'enture de la crosse, et bien sûr l'identification.
A votre disposition pour préciser tout détail peu visible sur les photos.


Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 13069
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Re: Un autre Snider, belge ?

Message  lolo577 Dim 24 Fév 2013, 11:20

Bel objet. Il est regrettable qu'il est tant souffert par le passé...

Je suis également possesseur d'un Snider Belge (Auguste Francotte) en excellent état et avec lequel je tire régulièrement. Enfin quand j'écris régulièrement, j'exagère un peu : le bec de gâchette très aminci par un des anciens propriétaires de l'arme s'est brisé. Je suis donc en panne...

Pour ce qui est de ton arme, rien n'est perdu. Comme tu le sais très sûrement, le Snider est une conversion des fusils à percussion Enfield destinée à tirer une cartouche métallique. Or, les Enfield sont au catalogue des fabricants de répliques d'armes PN. Ils sont largement utilisés pour la discipline Minié. En fouinant un peu, il doit être possible de trouver les pièces détachées (embouchoir, grenadière, platine, etc...). Pour tout le reste, la visserie, le percuteur, etc, rien n'est inaccessible à un mécanicien un peu éclairé. Si en plus tu es (ou tu connais) un tourneur, la vie est belle !

Pour ce qui est de la crosse fendue, il est possible de faire des miracles avec la résine Epoxy (araldite). J'ai remis en état de tir une canardière à percussion dont la crosse était fendue de la même manière que la tienne. L'arme résiste au tir et la réparation est discrète.

Le diamètre un peu fort du canon n'est pas un obstacle à l'assemblage des cartouches. Les dimensions CIP du 577 sont le fruit d'une normalisation tardive. Les armes d'époques étaient bien différentes. La seule limite est l'état réel de l'ensemble canon/culasse. La sécurité doit être assurée.

------------------------

C'est pas la ferraille qui commande !!!
(traduction un peu primaire de la domination de l'Homme sur la matière)
lolo577
lolo577
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1072
Age : 51
Localisation : Pas très loin de St Amable (63)
Date d'inscription : 06/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Re: Un autre Snider, belge ?

Message  volontaire 1870 Dim 24 Fév 2013, 13:12

De nombreuses pièces détachées sont disponibles chez:

http://www.dixiegunworks.com/


bonne chance pour la restauration.


Un autre Snider, belge ? 72113
volontaire 1870
volontaire 1870
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1982
Age : 56
Localisation : auvergne (63)
Date d'inscription : 31/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Re: Un autre Snider, belge ?

Message  Verchère Lun 25 Fév 2013, 01:49

lolo577 a écrit:... Je suis également possesseur d'un Snider Belge (Auguste Francotte) ... En fouinant un peu, il doit être possible de trouver les pièces détachées (embouchoir, grenadière, platine, etc.) ... Si en plus tu es (ou tu connais) un tourneur, la vie est belle ! ... Pour ce qui est de la crosse fendue, il est possible de faire des miracles avec la résine Epoxy (araldite) ... Le diamètre un peu fort du canon n'est pas un obstacle à l'assemblage des cartouches ... La seule limite est l'état réel de l'ensemble canon/culasse. La sécurité doit être assurée.

Je crois avoir vu un message de ta part sur ton Snider, et j'ai recherché les analogies et différences ; c'est voisin, mais pas identique...
Je vais donc classer ce Snyder en "intéressant, mais acceptant des pièces non d'origine", suivant en cela ton jugement, le seul d'ailleurs que j'aie obtenu. Mais je ne vais pas me mettre en chasse de pièces de reproduction, ce ne serait pas du jeu ! Il me faudrait de toutes façons y ré-ajuster le bois, qui a déjà assez souffert. Je vais donc voir avec les Arquebusiers de l'Est, qui en ont certainement quelques uns, ou avec le Château de Belfort, s'il y a moyen de prendre des cotes et photos de détail. Et les garnitures, je me les taperai façon tricheur, en assemblant au chalumeau des bandes de tôle cintrées ; le chalumeau c'est super, avec le dard on arrive à "pousser" le bain de fusion pour pré-former les congés arrondis. Mais faut quand même pas mal de lîme pour finir !
Cependant, avec une plaque de couche en fer et un renfort de bout de fût en laiton, je les fais en quoi les garnitures, en fer ou en laiton ? En fer c'est plus facile... Ton avis ?

La crosse fendue, j'essaierai donc à l'Epoxy ; le bois ne semble pas imprégné d'huile, ça devrait prendre.
Quant aux pièces à tourner, sur ma grosse vieille bécane le seul problème sera le petit diamètre...

La cartouche, je n'y suis pas encore. Je ferai alors un petit "tour de table", car ça m'embêterait de fabriquer un jeu d'outils spécifique à cette arme ; mais le standard CIP en est trop éloigné. En fait, le mien est plus simple, juste un tronc de cône prolongé par un cylindre, pas de mini-épaulement comme sur le tracé moderne. En réalité la difficulté c'est la douille, car un tel calibre dépasse les limites de mes astuces : pas sûr qu'une 300 WSM accepte de gonfler jusqu'à 17.3 mm ! Et ici c'est pas un bourrelet, qu'il faudrait rapporter autour, c'est un culot complet. Mais le défi est autrement plus intéressant que de commander des douilles toutes faites, alors même si en définitive je décide que l'arme n'est pas tirable, je ferai sans doute des cartouches ; pourquoi pas en clinquant roulé ?
Le problème, c'est le risque d'ouverture brutale du bloc en cas de rupture de culot. C'est sûr ? La pression dans la chambre ne suffit pas à gripper le bloc contre l'arrière de son logement ? Et si cela ne s'ouvre qu'ensuite, quand la pression dans la chambre a chuté, ça crache plus fort qu'un Sharp avec l'obturateur encrassé ? Parce que là, avec ma grosse barbe et mes lunettes, je suis couvert (même sur une Smith, je n'enroule plus de chiffon).
Bon, si c'est si sérieux que cela, personne n'a pensé à se fabriquer un bloc interchangeable pour le tir, avec un quelconque verrou mécanique ? Quoiqu'en fait, je ne vois pas trop où encliqueter un verrou sans modifier l'arme, ce qui est bien sûr exclu.

Tous avis seront bienvenus, mais de toutes façons je n'y travaillerai pas dans l'immédiat. Si j'arrive à quelque chose de présentable, j'en parlerai ici.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 13069
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Re: Un autre Snider, belge ?

Message  lolo577 Lun 25 Fév 2013, 12:02

Je viens de lire les derniers message sur le sujet consacré au rechargement du 11mm1873 et plus précisément au sertissage du projectile et je me rends compte que tu as toutes les aptitudes nécessaires à la rénovation du Snider. Si en plus tu soudes...

Sur mon Snider toutes les garnitures sont en fer y compris la pièce de renfort de l'extrémité avant du fût. Il faut bien reconnaître que des garnitures en laiton c'est bien joli. J'ai fait une rapide recherche d'images dans Google et l'on voit le plus souvent des garnitures en fer même si l'on peut observer, ponctuellement des pontets en laiton...

Ton Snider semble correspondre aux dimensions du mousqueton avec son petit mètre de longueur. Le mien possède celles du fusil deux bandes avec 1,24 m de long.

Le problème de la rupture de culot que tu évoques est bien réel. Il est toutefois bien atténué par l'utilisation des douilles modernes à fonds épais. J'ai tiré plusieurs centaines de coups avec mon Snider et je n'ai pas eu de problèmes. Je crois également que tu surestimes la difficulté du rechargement du 577 Snider. Effectivement, la cartouche moderne à collet rétreint (de forme légèrement bouteille donc...) est tirée dans une chambre tronconique souvent très large. Mes cartouches assemblées ont un diamètre au collet de 15,44 mm alors que la chambre à un diamètre de 15,90 mm à cet endroit. Les douilles tirées ressortent droites et c'est lors du recalibrage que le collet rétreint réapparait. Cela semble inconcevable et pourtant cela fonctionne sans trop de problèmes : mes douilles Bertram en sont à 12 rechargements et je n'en ai perdu qu'une seule en raison d'une lèvre du collet fendue...

Le large jeu au niveau du collet permet de monter de bien plus gros projectiles que ceux prévus initialement. Certains rechargent avec des balles minié de diamètre 0.590" (14,99 mm) voire 0.595" (15,11 mm). D'autres montent des balles rondes de 0.600" (15,24 mm). Cette solution de la balle ronde à 0.600" pourrait être adaptable à ton large canon. Pas besoin d'un jeu d'outils particulier. Le jeu d'outils standard (Lee pour par cher par exemple) permet d'assembler les cartouches. Dans le pire des cas, il suffit de fabriquer un mandrin de recalibrage intérieur au diamètre réel de ton projectile pour le deuxième outil (recalibreur intérieur). C'est un travail très basique pour un tourneur. Pour les douilles tirées, un simple recalibrage partiel suffit : le corps de la douille n'est pas touché, seul le collet est reformé avec le retour d'un léger épaulement.

J'avais, il y fort longtemps, écrit deux longs sujets relatifs au rechargement du 577 Snider :

1) Reformage des douilles de calibre 24 de chasse en 577 Snider : ICI

2) Rechargement du 577 Snider : LA

------------------------

C'est pas la ferraille qui commande !!!
(traduction un peu primaire de la domination de l'Homme sur la matière)
lolo577
lolo577
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1072
Age : 51
Localisation : Pas très loin de St Amable (63)
Date d'inscription : 06/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Un autre snider belge

Message  labrocante37 Lun 25 Fév 2013, 14:41

salut salut salut à tous
Lolo 577 a fait un splendide post sur la munition du snider
Pour ma gouverne,j'utilise des étuis de cartouche de chasse en calibre 24 recoupé à 45 mm avec à l'intérieur une bande de carton cible longueur deux diamètre jointif,hauteur 21mm 3,6grammes de suisse N°2 une rondelle de fermeture de calibre 24 ogive R C B S .577 500Grains graissée,à pluche

labrocante37
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2208
Age : 70
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Re: Un autre Snider, belge ?

Message  vivelacolo Lun 25 Fév 2013, 18:10

Pour comparaisson 2 des miens, un fusil et une carabine.
Un autre Snider, belge ? DSC_0572
Un autre Snider, belge ? DSC_0576
Un autre Snider, belge ? DSC_0578
Un autre Snider, belge ? DSC_0580
Un autre Snider, belge ? DSC_0585
Un autre Snider, belge ? DSC_0589
Un autre Snider, belge ? DSC_0590
Un autre Snider, belge ? DSC_0592
Un autre Snider, belge ? DSC_0596
Un autre Snider, belge ? DSC_0600
Un autre Snider, belge ? DSC_0601
La provenance de la carabine?
Best regards
RRO.
vivelacolo
vivelacolo
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1024
Age : 75
Localisation : San Pascual Valley
Date d'inscription : 24/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Re: Un autre Snider, belge ?

Message  Fabian23 Mar 26 Fév 2013, 21:45

Vivelacolo je peux te dire que ta carabine est une carabine réglo portuguaise, la date ainsi que le F.A sont très caractéristiques, ils sont de fabrication 100% British.

Pour ce qu'il est des snider belge, ils restent pour moi un mystère. Ils sont tous du type MkIII, donc le modèle tardif avec le déverouillage par poussoir, mais pour qui ont ils été fabriqué? Certainement pas pour GB et ni pour BE. Sagit-il d'une commande abandonnée auprès de l'industrie Liègoise?
Fabian23
Fabian23
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1440
Age : 42
Localisation : Oberland Bernois
Date d'inscription : 22/07/2010

http://www.militarygunsofeurope.eu

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Re: Un autre Snider, belge ?

Message  Verchère Mer 27 Fév 2013, 04:26

lolo577 a écrit: ... J'avais, il y fort longtemps, écrit deux longs sujets relatifs au rechargement du 577 Snider ...
Merci pour tes précisions. Je ferai donc les garnitures en fer, d'ailleurs je préfère : pas facile de raccorder au chalumeau des éléments de laiton sans laisser une trace colorée. Je pourrais les couler en bronze, mais pour des pièces uniques la fonderie est peu rentable ; et je ne suis pas à l'aise avec les pièces minces, j'ai trop de mal-venues (certainement trop radin sur le charbon).

Pour la cartouche de 577, tes tuto sont splendides :
c'est l'une des raisons qui m'ont poussé à m'inscrire sur ce forum.

Mais en plus de mes autres manies, j'essaie de toujours faire à partir de récup ; or je n'ai jamais trouvé de 24 en laiton ! Ce pourquoi je me creuse la tête, mais je trouverai ; malheureusement sans doute en structure composite.
J'assurerai donc le coup en leur donnant une forme très proche de la chambre, pour éviter les gonflements source de rupture, et je testerai sans doute mes assemblages dans un "canon d'essai" sommaire (très facile à faire, avec un tour), avec des charges démentes : si l'amorce commence à refouler dans le canal de percuteur sans que les assemblages de culot ne paraissent souffrir, je serai rassuré pour les modestes charges destinées à un Snider fatigué. Le tunnel d'épreuve de ma période 49 mm est démonté, mais un plus petit suffira bien...
Car le bidouillage parfois cité pour le 577, avec une douille carton de 24 recoupée, ne va pas sur le mien : si le calibre est plutôt fort, la partie conique du corps se rétrécit très vite pour arriver directement sur un très long collet cylindrique, trop petit. Il faudrait que je coupe la douille à 20 ou 25 mm !
Et donc, pour ne pas être ridicule, que je la prolonge par un tube roulé en papier collé, ce que j'avais fait autrefois pour un RB en 43 égyptien (douille de 12 mm, ou 14 mm ? trop tard et trop froid pour aller vérifier : sur le seul témoin qui reste le 2e numéro est coupé, et je n'ai pas mémorisé les cotes des cartouches à plomb). Ca marchait toutefois pas mal mais je ne pouvais m'empêcher, après chaque coup, de vérifier si un bout de papier ne s'était pas arraché pour rester dans le canon ; avec un Rolling Block c'est facile, avec un Snider un peu moins...

Bon, et puis quand on travaille sur la conception d'outils de rechargement auto-fabriquables, ce serait un comble de ne pas l'appliquer sur ses propres armes ; même si le 577 est un peu gros pour les outils en 7/8 (quoique, si on se contente d'un recalibreur de collet, il y a assez de place dans un machon Lynx). Et d'ailleurs, une matrice directement filetée en 7/8 est assez grosse pour recalibrer du 577, si on ne fait pas de reformage ; pour ma chambre sans épaulement, c'est assez facile à faire.
Pour les balles je vois qu'il y a pas mal de choix, et que la Minié n'est pas imposée. Je commencerai peut-être par une balle "moderne", à culot plat, le moule étant plus facile à faire ; voire une balle compressée (on oublie trop ce mode de fabrication très rapide et économique). De toutes façons, si le canon s'avère trop usé, les essais ne seront pas significatifs. Mais n'attendez pas de nouvelles avant un an ou deux...





Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 13069
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Les Snider belges

Message  Verchère Mer 27 Fév 2013, 04:31

Fabian23 a écrit: ... Pour ce qu'il est des snider belge, ils restent pour moi un mystère. Ils sont tous du type MkIII, donc le modèle tardif avec le déverouillage par poussoir, mais pour qui ont ils été fabriqué? Certainement pas pour GB et ni pour BE. Sagit-il d'une commande abandonnée auprès de l'industrie Liègoise?
Eh bien le mien, très vraisemblablement belge, possède un verrouillage du genre "bille". En fait un poussoir à ressort logé dans le bas du bouchon de culasse, qui s'encliquète (par très fermement) dans un trou borgne à fond arrondi pratiqué à l'arrière la culasse, avec une petite rampe d'accès en V.

Personne n'a dressé un inventaire des nombreuses fabrications liégeoises ?
Ont-ils fait des Snider pour le marché privé (auquel cas les variantes peuvent être innombrables), ou seulement pour des armées ?
En ce cas, on devrait en retrouver trace, car le calibre 58 était alors relativement récent, et toutes les armées ne devaient pas en être équipées...
Peut-on trouver des pistes par le biais de l'alésage-rayage, dont les cotes n'ont pas dû être altérées par la conversion ?

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 13069
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Re: Un autre Snider, belge ?

Message  Fabian23 Mer 27 Fév 2013, 10:33

Pour commencer le rechargement et tirer à 25m une bille légèrement surcalibré marche très bien. J'utilise une bille de .600" pour faire mouche à 50m. Pas besoins de fignoler avec les miniés parfois capricieux.
Fabian23
Fabian23
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1440
Age : 42
Localisation : Oberland Bernois
Date d'inscription : 22/07/2010

http://www.militarygunsofeurope.eu

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Re: Un autre Snider, belge ?

Message  Verchère Jeu 28 Fév 2013, 05:34

Fabian23 a écrit:Pour commencer le rechargement et tirer à 25m une bille légèrement surcalibré marche très bien. J'utilise une bille de .600" pour faire mouche à 50m. Pas besoins de fignoler avec les miniés parfois capricieux.
Oh oui, je pensais garder la Minié pour la fin, si rien d'autre ne marche, parce-que j'ai toujours été très déçu. Dans mon Hawken (copie), les billes calepinées toile groupent assez bien mais les Minié (divers types, diverses charges et bourrages) arrosent. Sauf une séance, où c'était fameux ; mais une seule, non reproductible. Grrr....
Les balles, je pensais à l'ogivale à fond plat parce-que faire un moule c'est facile (moins de 2 h une fois qu'on a coupé les cubes à la scie, ce qui est le plus barbant), alors qu'un moule de sphériques... T'as essayé ? C'est pas faisable !
Du temps que le Snider soit refait, j'aurai trouvé quoi tirer, alors je me bile pas... Mais si je vois passer des balles de .600, sûr que je vais pas les rater...

Merci.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 13069
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Point de détail

Message  Verchère Mar 23 Avr 2013, 05:21

Je suis tout de même un peu surpris que les fabrications de Snider belges ne semblent avoir laissé aucune trace. Il s'agit à priori de la modification d'une arme réglementaire existante, non ? Et destinée à un usage militaire, car je ne vois pas trop quel aurait été l'usage civil de ce modèle...
Il devrait donc y avoir des traces, ne serait-ce que dans le pays commanditaire.

Quoiqu'il en soit, je suis très satisfait de l'acquisition de cette quasi-épave ; maintenant que, de tête, je la vois terminée, la silhouette me plaît beaucoup. Beaucoup plus que les autres armes de dimensions et d'époque analogue avec lesquelles j'ai tiré (Sharp et Smith).

Le bois est maintenant rafistolé à l'araldite avec quelques chevilles de renfort, et pas mal d'autres pour boucher les trous de clous. Pas bien joli, mais une fois uniformisé en teinte et état de surface, ce ne sera pas pire que certains mousquetons Mle 1892...
Faute d'informations relatives à ce Snider belge, je vais calquer les pièces manquantes sur le Snider Enfield 2 bandes, duquel l'arme d'origine était très proche (mais pas absolument identique aux descriptions que j'ai vues), ou prioritairement le belge de Lolo 577. Mais mon modèle étant mal défini, je ne vais pas m'astreindre à les copier très exactement.

Je commence les pièces assemblant le tout : bandes, plaque de détente et vis de queue de culasse. Grenadière et capucine semblent, d'après diverses photos, très proches de celles de ma copie de musket Springfield Mle 1864, qui d'ailleurs se montent presque "pile poil". Alors je vais me baser dessus, sauf si l'un de vous hurle au scandale !
Par contre, la détente est différente, les ricains ayant réuni en une même pièce sous-garde et plaque de détente ; sur mon bois on voit nettement que c'était en 2 pièces, avec pour la sous garde deux vis derrière et une devant (tout comme sur l'Enfield).

Mais j'ai un problème avec la vis de devant, où presque tout le bois est bouffé par le bout du passage de baguette : pas de quoi la faire tenir ! Sur la photo, une tige d'alu figure une baguette enfoncée au maximum.
Un autre Snider, belge ? Bois_s10
Donc j'aurais besoin de tuyaux : la baguette allait-elle si loin ? Comment tenait la vis de devant ?
J'ai deux options : allonger la plaque de détente, par la fente prolongeant son logement sur l'avant, pour y fixer la sous-garde par une vis à métaux (placée plus en arrière que la vis - à bois ? - d'origine). Ou coller une courte cheville dans le bout du trou de baguette, pour qu'une vis à bois tienne à peu près. Votre avis ? A moins qu'il n'ait existé une astuce tarabiscotée...

Pour grenadière et capucine j'en ai déjà fait, en assemblant 5 pièces au chalumeau (soudure autogène), car je ne suis pas assez calé pour les forger d'une pièce. Mais je vais essayer d'améliorer, en forgeant un peu, pour réduire le nombre à 3 pièces ; alors si vous avez des tuyaux, ou un lien vers un site où l'on en parle...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 13069
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Re: Un autre Snider, belge ?

Message  vivelacolo Mar 23 Avr 2013, 19:17

Quelques photos rapidement.
Le systeme semble un peu different du votre, sur mes Snider pas de vis a l'avant du pontet.
La baguette se vise dans un block d'acier insere par le bas. Il semblerait qu'il n'y a pas de trou sur la face opposee permettant d'ejecter ce block.
Les photos
Un autre Snider, belge ? DSC_0101
Un autre Snider, belge ? DSC_0117
Un autre Snider, belge ? DSC_0106
Un autre Snider, belge ? DSC_0122
Un autre Snider, belge ? DSC_0125
I have to go
Best regards
RRO
vivelacolo
vivelacolo
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1024
Age : 75
Localisation : San Pascual Valley
Date d'inscription : 24/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Re: Un autre Snider, belge ?

Message  Verchère Mer 24 Avr 2013, 03:56

vivelacolo a écrit:Quelques photos rapidement.
Le systeme semble un peu different du votre, sur mes Snider pas de vis a l'avant du pontet.
La baguette se vise dans un block d'acier insere par le bas. Il semblerait qu'il n'y a pas de trou sur la face opposee permettant d'ejecter ce block ...
La sous-garde tenue à l'avant par un tenon goupillé à travers le bois ? La goupille ne débouchant qu'à gauche (à droite elle arrive derrière la platine) ?
Alors ça se tient ; les mortaises de mon bois sont un peu différentes, mais le trou de goupille je l'ai ... bouché par une cheville car il était tout massacré, la fente de la crosse étant partie de là. Mais je peux le re-percer.
Votre réponse régle le problème de la baguette, et explique la mortaise carrée (pour le bloc d'acier). Le trou que j'avais fléché comme "vis AV de la ss-garde" doit résulter d'un bricolage postérieur ; il est d'ailleur de diamètre un peu plus petit que les deux autres.
Par ailleurs, vos photos vont beaucoup m'aider pour la sous-garde.
C'est le fusil et la carabine déjà présentés plus haut sur ce sujet ?

En tous cas merci beaucoup, cette question est résolue.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 13069
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Re: Un autre Snider, belge ?

Message  lolo577 Mer 24 Avr 2013, 08:29

Dès que j'ai 5 minutes pour le faire, je démonte la sous garde de mon Snider....

Chose promise chose due...

Un autre Snider, belge ? Sous_g10

On retrouve :
- Les deux sous-ensembles : détente et sous-garde.
- La platine de détente qui sert d'écrou pour la vis qui traverse la queue de culasse.
- Le petit bloc d'acier dans lequel vient se visser la baguette.
- La fixation par une goupille de la sous-garde à l'avant du pontet.

Les pièces sont en acier...

------------------------

C'est pas la ferraille qui commande !!!
(traduction un peu primaire de la domination de l'Homme sur la matière)
lolo577
lolo577
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1072
Age : 51
Localisation : Pas très loin de St Amable (63)
Date d'inscription : 06/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Re: Un autre Snider, belge ?

Message  Verchère Ven 26 Avr 2013, 06:21

lolo577 a écrit:Dès que j'ai 5 minutes pour le faire, je démonte la sous garde de mon Snider....
Chose promise chose due...
C'est ton Francotte ?
Le mien y ressemble encore plus qu'à ceux de Vivelacolo ; normal c'est un belge. Mais c'est pas exactement ça ; normal c'est un AB, pas un AF, et en plus c'est une carabine.
En tous cas j'ai maintenant largement assez pour refaire ces pièces. Mais la sous-garde me semble bien souple, pour ma crosse fendue. Alors peut-être, une fois les pièces refaites séparément, assemblerais-je la plaque de détente et la sous-garde par une brasure invisible pour constituer une sorte d'attelle renforcant le bois ; ça dépendra de la rigidité obtenue...

Je peux refaire les autres pièces d'après les photos. Mais si j'osais...
je quémanderais quelques cotes de parties apparentes :
- vis de queue de culasse,
- vis arrêtoir de l'axe du bloc,
- vis de platine.
Pour ces 3 vis, Ø de tête et hauteur de dépassement.
- pseudo-cheminée, Ø et hauteur de l'embase, du carré, de la partie cylindrique,
- percuteur, Ø et longueur de la partie dépassant de la cheminée (à l'armé).

Des cotes approximatives suffisent, et ça ne presse pas.
Merci.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 13069
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Re: Un autre Snider, belge ?

Message  lolo577 Ven 26 Avr 2013, 09:53

En effet, il s'agit bien de mon Snider 2 bandes Auguste Francotte.

Une vue de la bête :
Un autre Snider, belge ? Fusil_10

Un poinçon AF sur la crosse :
Un autre Snider, belge ? Poinao10

Je fais les relevés de cotes sur les différentes pièces dès que possible.

------------------------

C'est pas la ferraille qui commande !!!
(traduction un peu primaire de la domination de l'Homme sur la matière)
lolo577
lolo577
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1072
Age : 51
Localisation : Pas très loin de St Amable (63)
Date d'inscription : 06/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Re: Un autre Snider, belge ?

Message  lolo577 Ven 26 Avr 2013, 19:07

J'ai pris le temps de mesurer quelques dimensions...

Vis de platine :

Un autre Snider, belge ? Vis_pl10

La tête est tronconique et s'enfonce de 2 mm dans le lamage de la rosette.
- Diamètre maximal : 11,0 mm
- Diamètre minimal : 10,4 mm
- Hauteur de la tête : 4,7 mm


Vis de queue de culasse :

Un autre Snider, belge ? Vis_qu10

La tête est cylindrique puis tronconique.
Partie cylindrique :
- Diamètre : 10,6 mm
- Hauteur : 3,0 mm
Partie conique :
- Angle d'ouverture : 60°


Vis de blocage de l'axe du bloc de culasse :

Un autre Snider, belge ? Vis_ax10

La tête est cylindrique puis hémisphérique.
- Diamètre : 5,0 mm
- Hauteur de la tête : 4,2 mm


Percuteur et fausse cheminée :

Un autre Snider, belge ? Percut10

Percuteur :
Zone 1 :
- Diamètre : 2,9 mm
- Longueur : 9 mm
Zone 2 :
- Diamètre : 4,0 mm
- Longueur : 32 mm
Zone 3 :
- Diamètre : 5,6 mm
- Longueur : 7 mm
Zone 4 :
- Diamètre : 3,4 mm
- Longueur : 20 mm

Fausse cheminée :
Zone 5 :
- Diamètre : 10,0 mm
- Hauteur : 2,2 mm
Zone 6 :
- Carré de 6,8 mm sur plats
- Hauteur : 3 mm
Zone 7 :
- Diamètre : 6,4 mm
- Hauteur : 5 mm

Le percuteur fait saillie d'environ 4 mm par rapport à la fausse cheminée.


------------------------

C'est pas la ferraille qui commande !!!
(traduction un peu primaire de la domination de l'Homme sur la matière)
lolo577
lolo577
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1072
Age : 51
Localisation : Pas très loin de St Amable (63)
Date d'inscription : 06/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Re: Un autre Snider, belge ?

Message  Verchère Sam 27 Avr 2013, 06:09

lolo577 a écrit:J'ai pris le temps de mesurer quelques dimensions... ...
Alors là, merci infiniment !
Je suis paré, et j'en ai pour un bon moment à faire tout cela.
Je vais devoir jongler un peu, en modifiant tes cotes quand elles ne passent pas, tout en gardant l'apparence et la disposition. Par exemple, dans la rosette qui reste il y a bien un lamage, mais de 8.8 alors que les tiens doivent dépasser 10.4. Ca va faire des petites têtes de vis !
Mais dans l'ensemble, si les cotes diffèrent un peu, les dispositions de détail semblent identiques.

J'ai aussi retrouvé sur la crosse (dans la gouttière du canon), 2 poinçons du genre de ton "AF avec couronne" ; j'essaierai de faire une photo mais c'est pas évident.
Il n'ont pas de médaillon ovale, la couronne diffère, avec juste 3 branches (une centrale épaisse et 2 latérales fines) et on la dirait surmontée d'une croix ; au lieu de "AF" c'est "X", et sur l'un des poinçons le chiffre est 3, sur l'autre c'est 9...

Maintenant, va falloir faire chauffer les lîmes...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 13069
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Compléments

Message  Verchère Mar 28 Mai 2013, 06:29

En manipulant mon Snider pour ajuster les nouvelles pièces, j'ai découvert ou précisé quelques marquages supplémentaires.
Sur le bois, dans le logement du canon (à peu près sous la hausse), deux poinçons "X9" et "X3" surmontés d'une couronne. Si ceux-ci ne risquent rien, le tampon sur la crosse risque de disparaître lors du décapage qui sera nécessaire pour uniformiser l'aspect des réparations ; d'ailleurs il est déjà illisible. Un autre Snider, belge ? Poinco10

Sur la culasse, j'ai fini par touver quelques lettres du mot SNIDER (manquent E et R), mais aucune trace de "Patent". Il me semble que la gravure est approximative, l'espace entre S et N paraît un peu grand...
Et un poinçon AS couronné, qu'on retrouve ailleurs.
Un autre Snider, belge ? Poinco11

Par exemple sur le dessus de la boîte de culasse. Le bouchon de culasse présente aussi divers marquages.
Un autre Snider, belge ? Poinco12

Certains de ces marquages ne pourraient-ils pas permettre d'identifier l'arme ayant servi de base à la conversion ?

Par ailleurs, j'ai entendu parler, par le bouche à oreille, d'un "Snider de la gendarmerie belge" ; or j'avais lû que la Belgique n'avait pas adopté ce mécanisme... Quelques photos (qu'on m'a transmises à partir d'un autre forum, et que je n'ose donc pas recopier ici) rappellent furieusement un Snider - Enfield standard, bloc à verrouillage, garnitures laiton, une grosse couronne poinçonnée derrière le chien (photos médiocres, il y a des lettres mais pas moyen de les identifier). La hausse est placée très en avant, la longueur du fût n'est pas visible.


Une question, pour ceux qui tirent au Snider avec des munitions de type moderne :
Quelle est la saillie optimale du percuteur, quant il est enfoncé à ras de la fausse cheminée ? Je pourrais certes mesurer sur une autre arme utilisant les amorces LR, mais j'ai l'impression que le rabattement du bloc Snider peut demander un jeu de feuillure plus grand que d'usage ; ce qui peut (ou pas) imposer un percuteur un peu plus long. N'ayant pas envie d'enclouer un percuteur trop long, je préfère demander...

Pour terminer, si l'un d'entre vous croisait Mr Snider, pourrait-il lui transmettre une suggestion de ma part ?
Un autre Snider, belge ? Vis_sn10
Je pense que ceci ne serait pas plus difficile à fabriquer et nettement plus robuste, tout en facilitant le service si l'on donne à la tête la même dimension que celles des vis de platine et de queue de culasse.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 13069
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Un autre snider belge

Message  labrocante37 Mar 28 Mai 2013, 09:35

salut salut à tous
Bon nombres de Snider (Belges)sont partis en Australie colonie britannique,un peu comme les fusils Albini-Braendlin seulement ceux en .577 Snider
Pour la vis goupille d'axe ,c'est le dessin de gauche,c'est ainsi sur mes Snider,à pluche

labrocante37
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2208
Age : 70
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Re: Un autre Snider, belge ?

Message  Verchère Dim 23 Aoû 2015, 03:33

D'abord un petit "UP", au cas où quelqu'un aurait récemment vu passer une info inédite sur les Snider belges...
J'ai entendu parler de conversions Snider sur des armes portugaises, mais sans plus de détails ; y aurait-il une piste à suivre ?


Sinon, après avoir mis au point la fabrication de baguettes pour Chassepot et RB Nagant pontifical, j'enchainerais sur le mousqueton Snider belge. La technique n'est pas rapide, mais permet de réaliser au tour une ébauche assez précise, en gradins finement étagés aisément lissables à la lime et au papier abrasif **.
Ce mousqueton paraissant basé sur une copie plus ou moins fidèle de l'Enfield, si personne n'a de meilleure idée je m'inspirerais de la baguette d'Enfied. J'avais profité d'une visite à un collectionneur pour effectuer un relevé sur pièce :

Un autre Snider, belge ? Baguet10

On remarque à la cote 50 mm (F = 30) un léger rétrécissement, d'ailleurs observé sur d'autres types de baguettes. Ceci pourrait correspondre à un léger excès de meulage d'une soudure, confirmant l'idée que les baguettes pouvaient être réalisées en deux parties ébauchées par de procédés différents  : la tête, plus massive et souvent de forme tarabiscotée, et la tige, simplement affinée.

Une petite recherche sur TCAR montre que généralement la tête de cette baguette est analogue entre fusils Enfield 3 et 2 bandes et mousqueton, et affleure juste le niveau de la bouche.
Ceci simplifie l'extrapolation : il suffirait de mesurer la distance entre la bouche et le logement d'écrou de baguette à l'avant de la sous-garde. Mais une vérification a montré que le diamètre maxi est de 6.0 mm à l'échancrure de l'embout du fût, et que sous la grenadière le canal de baguette ne fait que 5.0 mm ; une baguette d'Enfield n'entrerait pas.
Un galbe de baguette affiné, compatible avec le logement existant dans la crosse, pourrait donner ceci :

Un autre Snider, belge ? Bagu_m10

Des avis ou commentaires ?

** Travail en "lunette à suivre" (accessoire bricolé, la tige brute coulissant dans un roulement à billes), en une seule passe profonde (outil à tronçonner placé à ras du roulement). Avance manuelle étagée, par petites étapes prédéfinies sur un tableau, suivies au réglet et au comparateur. Rien de compliqué, mais faut pas se mélanger dans la lecture du tableau et les innombrables décalages transversaux. Les gradins hauts de 2.5/100 (cônes longs) ou 1/10 (raccordements arrondis) se gomment rapidement à la lime (en vitesse de rotation modérée) et on peut enchainer directement au papier abrasif, sans passer par la meule à eau.


Dernière édition par Verchère le Mar 25 Aoû 2015, 05:06, édité 1 fois (Raison : Corrigé erreur en bas : les cônes longs sont par gradins de 2.5/100 et les arrondis par gradins de 1/10 (et non l'inverse))

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 13069
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Re: Un autre Snider, belge ?

Message  lolo577 Dim 23 Aoû 2015, 18:22

Je suis très heureux de voir revenir ce sujet...

J'ai fait des mesures sur la baguette de mon Snider Francotte. Les dimensions que j'ai relevées sont conformes à celles que l'on peut lire sur ton premier dessin (Snider avec platine Tower 1870). Je retrouve les mêmes dimensions diamétrales à 2 ou 3 dixièmes près dans le pire des cas. Les seuls écarts significatifs (et encore !!!) concernent la longueur (839 mm) et la longueur du filetage (12mm).

La tête de la ma baguette est strictement la même ! La preuve :
Un autre Snider, belge ? Baguet10

Et pour le reste de ta rénovation, où en es-tu ?

------------------------

C'est pas la ferraille qui commande !!!
(traduction un peu primaire de la domination de l'Homme sur la matière)
lolo577
lolo577
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1072
Age : 51
Localisation : Pas très loin de St Amable (63)
Date d'inscription : 06/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un autre Snider, belge ? Empty Re: Un autre Snider, belge ?

Message  Verchère Mar 25 Aoû 2015, 05:18

Voilà une réponse nette et précise, dont je te remercie !
C'est donc réglé, ce sera le dessin du bas (baguette Snider-Enfield avec tige adaptée au mousqueton belge).
Le trou rectangulaire va être un plaisir, je le sens... Sans doute des contre-perçages en 3.5, reliés à la lime fine ; que je ferai avant le tournage, parce-que pointer avec précision sur l'accordéon, c'est le ratage assuré).
Au passage, j'ai rectifié une inversion dans le message plus haut, à propos de la hauteur des escaliers approximant les parties coniques et arrondies.


Sinon, oui la restauration avance (c'est presque une re-fabrication) ; un petit état des lieux sur TCAR était prévu avant d'attaquer la platine, mais la fabrication des autres baguettes m'a détourné du plan initial. J'ai nettement plus communiqué sur le RB pontifical ; il faut que je rattrape ça pour le Snider ... bientôt ...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 13069
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum