Nettoyage du canon : un vieux débat .

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Nettoyage du canon : un vieux débat .

Message  viper65 le Mar 8 Mai - 8:38

garand76 a écrit:
Comme souvent la vérité serait entre les 2 :


Je ne te cite pas parce que tu as tort Very Happy

Disons, comme tu le dis si bien, qu'on nettoie souvent parce que sinon on est un sagouin Embarassed

Nos camarades anglophones n'ont pas de Radio Stand eux ils ont une relation aux armes de poing et d'épaule plus orientée tir que nous et puis les munitions et les armes sont moins chères aussi faut il dire.

Donc écouter les partisans des deux chapelles permet de se forger une opinion basée sur de l'expérience et pas du communément admis qu'il serait blasphématoire de remettre en cause clown

Rare sont ceux d'entre nous qui bouffent par an un canon par le simple fait de tirer entre 5 et 12 000cps par an, chez eux c'est monnaie courante

L'arme sur cette photo est une arme de club



Elle aligne le nombre phénoménal de 75 000cps tirés et en est a son 3 ieme canon sur cette photo de mai 2010

sa lunette est une 10x et avec les munitions de surplus que tu vois par terre elle aligne des mouches a 1000 yards.

75 000cps au compteur
une lunette de 10x pour tirer à 1000 yards a Blsley
et faire des mouches avec des 308 de surplus
dans un canon qui est nettoyé tous les 800cps

ce sont toutes des valeurs que Radio Stand va considérer comme impossible.  

Quand tu le constates de tes propres yeux la notion d'impossible disparait et les certitudes qui y sont associés s'envolent   Very Happy

Mais le voisin de pas de tir en France a qui tu en parles va te dire que tu racontes des c...eries, car lui avec ces 300 cartouches par an et les conseils du copain d'un copain a des certitudes qui disent l'opposé de ce que tu soutiens pale

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
avatar
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2892
Age : 56
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage du canon : un vieux débat .

Message  Rinnoo le Mar 8 Mai - 8:56

viper65 a écrit:

Rinnoo a écrit:Personnellement je passe simplement un coup de boresnake ça me prend 30 secondes Very Happy



boresnake nettoie rien donc tu es comme moi un tireur de canon sale salut

Comment ça ne nettoyé rien!!
avatar
Rinnoo
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 678
Age : 33
Localisation : St meen le grand /Ille et vilaine /bretagne
Date d'inscription : 01/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage du canon : un vieux débat .

Message  viper65 le Mar 8 Mai - 9:38

Rinnoo a écrit:
Comment ça ne nettoyé rien!!


le boresnake enlève tout au plus les imbrulés si il y en a et l'humidité et la poussière mais rien de plus.

les dépôts de carbone et de cuivre laissés par les tirs ne seront pas touché du tout Embarassed

le boresnake est idéal comme nettoyage de surface avant et après tir pour avoir la certitude que le canon est non obstrué ni humide mais en aucun cas on ne peut parler d'un canon propre pale

"Peinture sur m..de  égale propreté" disent nos amis marins c'est a peu près pareil avec un boresnake clown

la zone ou il est le plus efficace c'est sur la chambre a la condition bien sur que le boresnake ne soit pas huilé ou gras

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
avatar
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2892
Age : 56
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage du canon : un vieux débat .

Message  deGuers le Mar 8 Mai - 9:48

Viper , pour l'entretien de nos FR F1 nous utilisions ( de mémoire old ) des " cordes " de coton torsadé , avec interdiction d'utiliser le moindre écouvillon et encore moins une baguette acier .
Une pour le solvant , une pour assécher , une dernière pour l'huile ; de couleurs différentes : verte , rouge , blanche il me semble .
Peut-on dire que nos ingénieurs militaires avait fait eux-aussi le même constat que ce que tu décris ?
Une corde imbibée d'un ammoniaque quelconque serait à conseiller , vue l'absence d'écouvillon en bronze phosphoreux ?
A moins que ça n'aille trop à l'encontre du " canon sale " .

Comme tes propos sont bien étayés et présentés , je les lis toujours avec grand intérêt .
J'ai fait mienne désormais la règle de la recherche de la précision par la recherche de la bonne ( seule ? ) charge de la poudre x pour une balle de poids z .
Pas encore assez de recul mais j'y travaille , même si ce n'est que pour du modeste TAR à 200 m .
Comme beaucoup , je préfère un 10 à un 9 .
Qui peut le plus ... salut

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1805
Age : 65
Localisation : sous les tropiques ...
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage du canon : un vieux débat .

Message  viper65 le Mar 8 Mai - 10:16

deGuers a écrit:Viper , pour l'entretien de nos FR F1 nous utilisions ( de mémoire old ) des " cordes " de coton torsadé , avec interdiction d'utiliser le moindre écouvillon et encore moins une baguette acier .
Une pour le solvant , une pour assécher , une dernière pour l'huile ; de couleurs différentes : verte , rouge , blanche il me semble .
Peut-on dire que nos ingénieurs militaires avait fait eux-aussi le même constat que ce que tu décris ?




l'exemple que tu donnes est parfait pour soulever un point de nos coutumes militaires passées.

Que ce soit en régiment pro ou avec des appelés les armes tiraient relativement peu et souvent des cartouches a blanc ou des balplast. par contre elles étaient inspectées presque quotidiennement Shocked

Le nombre de fois ou j'ai vu des baguettes montées sur chignole me fait froid dans le dos.

donc pour répondre a ta question nos ingénieurs de la DGA en interdisant les baguettes acier et obligeant les cordes le faisaient ils parce que la seconde était meilleure ou moins pire que la première ??
Tout me porte a croire que des cordes imbibées avaient plus de qualités que de défauts et en tout cas pas le défaut de bouffer les rayures comme un baguette passée a la chignole  Very Happy

Quand je repense aux Carabine Accuracy en 338 du GIGN qui groupaient version chevrotine après quelques années a cause de l'utilisation exclusive du boresnake au sein de l'unité et que l'usine pour éviter a la DGGN d'investir dans des tubes neufs c'est contenté d'envoyer un armurier avec une baguette et des brosses bronze    

je me dit que si nous avions tout au long de notre histoire eu des attitudes moins gauloises et que si nous avions moins souvent chanter le Cocorico du Coq très fier sur son tas de fumier, nous aurions pu apprendre de bien de nos voisins ou partenaires en opex  salut

Je suis convaincu que le choix que nous avons fait de considérer que la précision de 1 voire 1,5MOA pour le FRF1 et FRF2 était la conséquence de nos choix en terme de munition et d'optique mais que ces armes étaient comme leur concurrentes capables de faire bien mieux et de passer sous les 0,5MOA mais a la condition d'adapter munition optique et formation des tireurs mais cela avait un cout financier que nous avons considéré comme trop important  Embarassed

Sur le terrain 1 MOA c'est déjà un exploit avec si peu d'entrainement donc ne médisons pas trop sur la qualité de nos fabrications nationales et mais soyons lucide sur l'influence de nos économies budgétaires  pale

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
avatar
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2892
Age : 56
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Marrant, j'ai quasiment les mêmes chiffres...

Message  Jef.ch le Mar 8 Mai - 12:50

viper65 a écrit:

l'info est ancienne pourtant il y a un an ou deux sur un groupe dédié au PRS nous évoquions la durée de vie réduite des gens qui tiraient en 6,5 creedmor par rapport a ceux qui tirent en 308.

Frank Galli le patron du forun US sniper hide nous a alors raconté ces découvertes lors d'un passage chez George Gardner le patron de GA precision un fabricant de fusils de précision tactiques.

GA précision a vendu des armes a plusieurs académies de tir  les mêmes armes montées avec les mêmes canons toutes en 308.
Dans une académie les stagiaires sont priés de nettoyer le canon a fond avant chaque pose a midi et le soir.  
Dans l'autre académie les canons sont nettoyés une fois par semaine ou une fois tous les 15 jours suivant le nombre de coups tirés par les stagiaires.

une arme de la première académie a été renvoyé chez GA Precision quelques jours avant la venue de Frank pour un article. l'arme a quelques mois mais groupe moins bien et le nettoyage ni fait rien elle a pas 3600cps au compteur .

Le canon est passé au bore scope et la on découvre que sur les 24" du canon il manque les rayures sur 10" a partir de la chambre. comme cette académie change fréquemment les canons on regarde les canons des armes renvoyés par eux dans les 18 derniers mois et même si les canons sont moins esquintés tous ont perdu les rayures sur 5 a 6 pouces en avant de la chambre.

Frank pose la question de savoir si par hasard ils auraient pas des canons de chez Rifle Only la deuxième académie et oui il y en a 3 qui eux aussi ont été changé dans les 3 derniers mois.

les canons sont usés mais la sur toute la longueur et pas de perte de rayures pourtant ils ont entre 10 et 14 000 cps au compteur.

pourquoi des canons de la même provenance tirant le même calibre et des munitions de la même source presentent ils de telle variation d'usure ??

la seule explication la différence de rythme de nettoyage  Embarassed

le fait de nettoyer use t'il plus ? oui probablement un peu plus
les stagiaires le font ils mal ? c'est aussi possible
la prise des rayures dans le canon propre glisse t'elle plus et donc la balle parcourt elle plus de distance avant le pic de chaleur de la  combustion de la charge et cette température a t'elle une action sur les rayures jusqu’à les bouffer ??? plausible je sais pas  Sad

Salut,

Si dorénavant on ose passer pour un sagouin, je vais me faire un plaisir... Wink  En discutant avec un couple de vieux matcheurs - au palmarès plus que respectable -, j'avais il y a quelques mois effectivement entendu parler de canons "précis si on ne les nettoie jamais", respectivement à peine une fois par mois. Les chiffres donnés évoquaient des canons usés en 5000 coups à peine si nettoyage systématique, contre 15.000 coups pour un canon "de sagouin"... En suisse, donc en GP11.
Et comme par hasard, on se retrouve dans la même fourchette...

Amitiés,
A+,
le Jef-vu-le-prix-d'un-canon-neuf,-c'est-ballot....  clown

------------------------

Sans puissance, la maîtrise ne sert pas à grand-chose...
avatar
Jef.ch
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1865
Age : 56
Localisation : Biel/Bienne Seeland
Date d'inscription : 23/10/2012

http://nogunsnoplanes.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage du canon : un vieux débat .

Message  viper65 le Mar 8 Mai - 13:06

Jef.ch a écrit:
Salut,

Si dorénavant on ose passer pour un sagouin, je vais me faire un plaisir... Wink  En discutant avec un couple de vieux matcheurs - au palmarès plus que respectable -, j'avais il y a quelques mois effectivement entendu parler de canons "précis si on ne les nettoie jamais", respectivement à peine une fois par mois. Les chiffres donnés évoquaient des canons usés en 5000 coups à peine si nettoyage systématique, contre 15.000 coups pour un canon "de sagouin"... En suisse, donc en GP11.
Et comme par hasard, on se retrouve dans la même fourchette...

Amitiés,
A+,
le Jef-vu-le-prix-d'un-canon-neuf,-c'est-ballot....  clown

Je suis convaincu par l'exemple que tu donnes et puis n'oublions jamais que si la France c'est le pays du fromage le moins que l'on puisse dire c'est que la Suisse c'est l'autre pays du tir old

Donc formons une carte de club des sagouins cela nous feras un point commun de plus


------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
avatar
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2892
Age : 56
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage du canon : un vieux débat .

Message  MikeDundee le Mar 8 Mai - 13:59

deGuers a écrit:Viper , pour l'entretien de nos FR F1 nous utilisions ( de mémoire old ) des " cordes " de coton torsadé , avec interdiction d'utiliser le moindre écouvillon et encore moins une baguette acier .
Une pour le solvant , une pour assécher , une dernière pour l'huile ; de couleurs différentes : verte , rouge , blanche il me semble .
Peut-on dire que nos ingénieurs militaires avait fait eux-aussi le même constat que ce que tu décris ?
Une corde imbibée d'un ammoniaque quelconque serait à conseiller , vue l'absence d'écouvillon en bronze phosphoreux ?
A moins que ça n'aille trop à l'encontre du " canon sale " .

Comme tes propos sont bien étayés et présentés , je les lis toujours avec grand intérêt .
J'ai fait mienne désormais la règle de la recherche de la précision par la recherche de la bonne ( seule ? ) charge de la poudre x pour une balle de poids z .
Pas encore assez de recul mais j'y travaille , même si ce n'est que pour du modeste TAR à 200 m .
Comme beaucoup , je préfère un 10 à un 9 .
Qui peut le plus ... salut



Idem dans les regiments que j'ai fréquenté : nettoyage uniquement a l'aide de brosses nylon et huile + patchs
Jamais de brosse laiton ou autre truc agressif, réservé a l'armurier au cas ou...
Valable à l'époque pour toutes les armes légères du mac50 au famas
avatar
MikeDundee
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2626
Age : 49
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 31/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage du canon : un vieux débat .

Message  MikeDundee le Lun 21 Mai - 10:21

garand76 a écrit:salutsalut

Sujet intéressant parce que rarement (jamais ?) traité. Il faut dire que certains dogmes ont la vie dure, nettoyer le canon de son arme, on apprend ça tout petit...Pire on a longtemps identifié à un sagouin celui qui remet son arme au râtelier sans le moindre nettoyage.
Comme souvent la vérité serait entre les 2 : dans la plupart des cas, coup de brosse pour enlever "le plus gros" , un coup de Ballistol sur un patch et à la prochaine fois.

Je me permets de rebondir sur ce sujet éminemment intéressant, après le nettoyage (minimal ou Sans) qu'en est il du stockage ?
Personnellement mes armes sont stockées dans la maison (coffres) donc environnement plutot sec, canon séché (comme elles sortent régulièrement) quelles sont vos pratiques à tous ?
Merci d'avance pour toutes les réponses
avatar
MikeDundee
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2626
Age : 49
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 31/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage du canon : un vieux débat .

Message  Nicomidway le Lun 21 Mai - 10:33

Pareil.
Canons secs pour les mêmes circonstances. Seuls mes PN (pour des raisons logiques) ont l'intérieur du canon légèrement huilé.

------------------------

« Fidèles grognards je vous salue !... »
avatar
Nicomidway
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2910
Age : 27
Localisation : Nord Drôme.
Date d'inscription : 03/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage du canon : un vieux débat .

Message  mag2022 le Lun 21 Mai - 10:37

Idem, canons secs dans les coffres...  
avatar
mag2022
Membre
Membre

Nombre de messages : 87
Age : 51
Localisation : Au bord du lac de Neuchâtel
Date d'inscription : 22/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage du canon : un vieux débat .

Message  Vincent K le Lun 21 Mai - 10:52

viper65 a écrit:

MikeDundee a écrit:Bon, ce post m'a permis de découvrir que j'étais un adepte du canon demi-propre... clown (Merci Viper)
Je nettoie à l'aide d'une brosse nylon et d'huile puis séchage-stockage quand mes patchs sortent à peu près propres !
Brosse bronze mais plus rarement...



la brosse nylon et l'huile n'enlevant que les grains de poudre imbrulés et les dépots de surface comme le boresnake tu es comme un certain nombre d'entre nous un tireur de canon sale

Bienvenue au club

L'armee finlandaise ne fournit pas de brosse metallique pour le canon des armes legeres, juste une brosse a huile en nylon et un truc en laiton sur lequel on enroule une meche.

Ils tirent donc avec des canons sales depuis 1925. Ca doit etre pour ca que les canons des RK62 et RK95 durent 30 000 coups

------------------------

Frustré en chef, avec quelques connaissances
avatar
Vincent K
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 350
Age : 49
Localisation : Kirkkonummi, Finlande
Date d'inscription : 08/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage du canon : un vieux débat .

Message  viper65 le Lun 21 Mai - 13:17

Vincent K a écrit:
L'armee finlandaise ne fournit pas de brosse metallique pour le canon des armes legeres, juste une brosse a huile en nylon et un truc en laiton sur lequel on enroule une meche.

Ils tirent donc avec des canons sales depuis 1925. Ca doit etre pour ca que les canons des RK62 et RK95 durent 30 000 coups


Ils doivent laisser le nettoyage plus profond (brosse métallique) a l’échelon de l'armurerie ce qui a mon gout est le meilleur choix salut

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
avatar
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2892
Age : 56
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage du canon : un vieux débat .

Message  Verchère le Lun 21 Mai - 17:13

Nicomidway a écrit:... Canons secs pour les mêmes circonstances. ...
Pas difficile, il suffit de ranger les armes sèches et de voir dans quel état elles sont un an plus tard.

J'ai vu des régions où les armes peuvent trainer n'importe où pendant des dizaines d'années, sans être huilées du tout, et rester intactes.
Mais j'en connais aussi où sans huile ça finit par se couvrir de poussière rouge...
Et même des vallées où il vaut mieux utiliser une huile épaisse, et la renouveller tous les ans !

Alors je n'oserais pas donner de conseils dans ce domaine, trop variable selon les lieux.

PS : c'est pas quand le temps semble humide que les armes rouillent, c'est quand il se réchauffe après une période de froid. Et là, c'est sûr qu'un coffre, pas nécessairement étanche mais peu ou pas ventilé, c'est beaucoup mieux (y-a aussi le film d'emballage, mais c'est franchement pas commode).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 6806
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage du canon : un vieux débat .

Message  Nicomidway le Mar 22 Mai - 8:00

Verchère a écrit:
Nicomidway a écrit:... Canons secs pour les mêmes circonstances. ...

Pas difficile, il suffit de ranger les armes sèches et de voir dans quel état elles sont un an plus tard.

J'ai vu des régions où les armes peuvent trainer n'importe où pendant des dizaines d'années, sans être huilées du tout, et rester intactes.
Mais j'en connais aussi où sans huile ça finit par se couvrir de poussière rouge...
Et même des vallées où il vaut mieux utiliser une huile épaisse, et la renouveller tous les ans !

Alors je n'oserais pas donner de conseils dans ce domaine, trop variable selon les lieux.

PS : c'est pas quand le temps semble humide que les armes rouillent, c'est quand il se réchauffe après une période de froid. Et là, c'est sûr qu'un coffre, pas nécessairement étanche mais peu ou pas ventilé, c'est beaucoup mieux (y-a aussi le film d'emballage, mais c'est franchement pas commode).


Les "mêmes circonstances" correspond à une utilisation fréquente de l'arme, c'est à dire à minima une fois par mois.

Pour les collectionneurs non tireurs ou au mieux tireur occasionnel la chose est naturellement différente.

------------------------

« Fidèles grognards je vous salue !... »
avatar
Nicomidway
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2910
Age : 27
Localisation : Nord Drôme.
Date d'inscription : 03/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage du canon : un vieux débat .

Message  Verchère le Mer 23 Mai - 16:13

En région "rouillante", aux plus mauvaises périodes un saupoudrage rouge apparaît en 2 ou 3 jours.
Alors 1 mois ! Faudrait débloquer la culasse au maillet !

Mais peut-être que ces régions sont, en France métropolitaine, limitées aux fonds des vallées vosgiennes, de Plancher les Mines à Masevaux, voire jusqu'à Munster ?

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 6806
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage du canon : un vieux débat .

Message  Jeppesen le Mer 23 Mai - 17:12

Quand je pense que je viens de me procurer les trousses de nettoyage de l'armée suisse pour Fass 57 et Fass 90 (l'occasion faisant le larron) .... geek clown 

Je n'ai pas de Fass 90, mais je me disais que ça devrait faire l'affaire pour un AR 15 Wink

bon, je vais "tout mettre" à la poubelle, ça me va bien, je suis plutôt dans la tendance "sagouin" après avoir longtemps fait partie de celle des "nettoyeurs à tous crins...de laiton ?)  Very Happy   old 



------------------------

Tallyhoo ! Tallyhoo !



avatar
Jeppesen
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1157
Age : 69
Localisation : Haut de Seine (92)
Date d'inscription : 27/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage du canon : un vieux débat .

Message  Bnz 88 le Mer 23 Mai - 18:29

Que vaut un nettoyage avec des mèches net arm? 
C'est ce que j'utilise avec de temps en temps un coup d'ecouvillon au bout de quelques centaines de coups.

La seule chose me gênant étant l'éventualité que de la rouille apparaisse dans le canon.
avatar
Bnz 88
Membre
Membre

Nombre de messages : 80
Age : 30
Date d'inscription : 18/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage du canon : un vieux débat .

Message  viper65 le Jeu 24 Mai - 5:35

Bnz 88 a écrit:Que vaut un nettoyage avec des mèches net arm? 

Rien en terme de nettoyage Embarassed

Le coefficient de friction est presque nul donc a part les dépôts de surface du type imbrulés de poudre rien n'est enlevé Shocked

Par contre en conjonction avec certaines solutions chimiques de désencuivrage cela peut être un outils a avoir dans sa trousse a outils Very Happy

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
avatar
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2892
Age : 56
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage du canon : un vieux débat .

Message  Aka Mountain le Jeu 24 Mai - 10:00

Bonjour,

J'ai lu avec beaucoup d'attention les posts de Viper et le remercie.

Vu que je fais plutôt partie des gros nettoyeurs (à tort apparemment), j'aimerai connaitre la méthode de nettoyage Viper.

Car le boresnake ne nettoie pas sauf en surface, Net arm idem, la brosse en nylon non plus, le Laiton si j'ai bien lu, serait à réserver aux armuriers et de façons murement réfléchies.

Bref, je suis tout perdu, votre protocole de nettoyage m'intéresse, désencuivrage (quel produit ?), le carbon n'est pas bon pour un canon... etc

Stp developpez encore car je ne demande qu'à lire et partager vos expériences.

Aka Mountain
Membre
Membre

Nombre de messages : 48
Age : 45
Date d'inscription : 29/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage du canon : un vieux débat .

Message  viper65 le Jeu 24 Mai - 10:51

Aka Mountain a écrit:Bonjour,

J'ai lu avec beaucoup d'attention les posts de Viper et le remercie.

Vu que je fais plutôt partie des gros nettoyeurs (à tort apparemment), j'aimerai connaitre la méthode de nettoyage Viper.

Car le boresnake ne nettoie pas sauf en surface, Net arm idem, la brosse en nylon non plus, le Laiton si j'ai bien lu, serait à réserver aux armuriers et de façons murement réfléchies.

Bref, je suis tout perdu, votre protocole de nettoyage m'intéresse, désencuivrage (quel produit ?), le carbon n'est pas bon pour un canon... etc

Stp developpez encore car je ne demande qu'à lire et partager vos expériences.







pour le nettoyage de mes armes et ce depuis les années 80 je suis un gros fan des tampons VFG



mes baguettes de nettoyage se voient munies soit d'un porte tampon



soit d'une brosse en bronze/ bronze



j'évite les brosses bronze/ acier



par peur que le tressage central en acier ne porte sur les rayures

quand je veux faire un nettoyage en profondeur j'imbibe un tampon de désencuivreur



ou tout simplement de



si je vois une formation importante de dépôt de carbone que la brosse bronze n'a pas supprimé j’enduis des tampons de pate JB



a la fin un tampon imbibé de bonne vieille vaseline



pour stopper tout processus chimique corrodant.  clown Ce tampon me servira enfin a huiler le bronzage extérieur très légèrement et éviter qu'a la prochaine séance de tir l'huile en excès ne fasse un nuage de fumée dans l'axe de ma lunette  clown  

et je passe enfin un dernier tampon VFG sec qui doit sortir tout blanc tout propre.

ces tampons de feutre de par leur couleur blanche permettent de voir comme le nez au milieu de la figure toute trace de saleté.

j'ai trop souvent vu des patchs tissu rester bloquer dans l'ame du canon pour leur faire confiance



je vaporise ensuite le mécanisme et surtout la zone de la détente avec ceci



pour éviter que des débris liés a des imbrulés ou au nettoyage ne viennent s'agglomérer a de l'huile dans les logements des tenons de verrouillage ou pire la détente .

Si il pleuvait au stand ou que l'air était fortement chargé en humidité  j'ai dans tous mes drag bag ou un bore snake ou des kit net arm que je passe avant de remettre l'arme dans son sac je les utilise comme déshumidificateur et ils sont parfait pour ça salut salut

certaines de mes armes qui ont plus de 9 000 cps au compteur ont vu la brosse en bronze 5 ou 6 fois pas plus et un tampon avec désencuivrant entre 8 et 10 fois.

En fait je nettoie plus souvent les freins de bouches que l'intérieur des canons car ils se tapissent très vite de carbone et la l'ammoniaque est ce que j'ai trouvé de plus efficace pour l'enlever Twisted Evil

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact
avatar
viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2892
Age : 56
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Canon HS

Message  Jean Louis le Jeu 24 Mai - 20:19

Suite à une terrifiante bêtise j'ai fais a 420 millimètres de la bouche d'un canon de 34 pouces, d'un sinon mon fusil de cœur, un impacts interne gros comme un ongle d'homme sur plus profond que les rayures .
Bien sûr après le remontage total du fusil et des éléments de tir, pour celui qui fait du dioptre il va vite comprendre que plus rien n'est en face.
Que de gentilles réponses d'armuriers ou d'Amis devants mon réel malheur.

En juillet 2017 la trouille au ventre car avoir peur n'est pas un grand malheur pour moi.
Je réalise les mêmes cartouches donc rechargements que le jour fatidique.
Quelques tirs de réglages, dioptre et guidon, dévers et flèche,

Puis le sérieux obligé je suis à mon maximum d'esprit du tireur.

Je tire à 200 metres, 1 cartouche 1 - 10, seconde cartouche 10, troisième cartouche, 10 , arrêt des opérations.
J'ai le vidéo et le bruit du projectile de 560 grains qui passe devant la caméra en faisant wrooom et  craaaaccc  dans la cible .
Faire 3 magnifiques 10 à la suite ce n'est pas du hasard, la cartouche ? tireur ? mais avant tout je penche pour le " karma ( Kamma ) " d'un repenti qui est dans l'ame du canon de mon Shilho de cœur, il est ce que je suis !

En conclusion, si le dégât n'est pas à proximité de la bouche du canon ou bien sûr très important faire des essais de tirs en réels .
Ne pas avoir peur de faire voir le canon à des personnes sérieuses pour information.
J'ai un ami, excellent tireur qui désire faire l'achat d'un endoscope, ma réponse, tu as pas de pièces de tirs purs jus, si tu regardes trop dans tes canons, tu ne vas plus pouvoir dormir .

Jean louis

Jean Louis
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 905
Age : 66
Localisation : La plus belle ville du Gard
Date d'inscription : 25/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum