1822 objet de fouille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1822 objet de fouille

Message  avirul le Mar 14 Oct - 10:19

Inconditionnel des Winchester, il m'arrive de regarder par dessus mon épaule et de découvrir parfois de bien curieux objets a la légende plus intéressante que l'histoire. A la fin des années soixante mon frère s'installe brocanteur. Chez un confrère, il est attiré par une épave de fusil modèle 1822 et questionne son propriétaire. Il y a toujours eu de gros chantiers de restauration au Palais des Papes en Avignon. En cassant une contre cloison d'un mur important deux ouvriers vont découvrir l'impensable; Il y a une cavité, une petite pièce et apparemment les restes de trois soldats et tout leur harnachement épars dans la pièce. Le contremaître est averti. C'est un homme responsable qui sait que si l'affaire s'ébruite le chantier va être arrête pendant des mois. Il va y avoir enquête, la commission des musée, des monuments historique vont tout bloquer. Il a la confiance de ces hommes et la décision est immédiate. " Pas un mot à personne et faites moi tout disparaître définitivement, qu'on ne retrouve rien, jamais!" Sur les restes humains, il y avait des lambeaux de tissus d'uniformes militaires, les cuirs, les boutons, les armes, les baïonnettes ou sabres tout était là... et dans la plus grande discrétion tout disparut à jamais.
   On ne peu s’empêcher de s'interroger sur la véracité de cette histoire rocambolesque mais qu'importe. Murer vivant des soldats avec leurs armes? Impossible! Une erreur, une blague qui aurait mal tournée?  Tout est aussi possible qu'impossible. Séduit par cette histoire mon frère achète le fusil pourri pour 100 francs de l'époque. Jamais je n'ai douté que c'est l'histoire qu'il avait payé 100 francs ce jour là. Si un jour il le voulait bien j'aimerai à mon tout lui racheter cette histoire et accessoirement le fusil qui va avec.
      






avirul
Membre
Membre

Nombre de messages : 50
Age : 70
Localisation : Ventoux
Date d'inscription : 02/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1822 objet de fouille

Message  Arquebuse le Mar 14 Oct - 10:48

Bonjour
J'ai vu une histoire similaire au sujet du Mont Saint Michel. Je ne me souviens plus si c'était un documentaire
où une fiction. (certainement une fiction).
Pour le Palais des Papes, à ma connaissance, il ne s'est pas passé grand chose de "sanglant" au 19ème à Avignon (style commune de Paris où autre)
donc, à mon avis, pour le fusil et les effets militaires c'est fort possible, qu'ils aient été accompagnés de restes humains, je suis plus perplexe.
En tout cas, jolie histoire.
A plus.

Arquebuse
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 234
Age : 60
Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1822 objet de fouille

Message  fcrozet le Mar 14 Oct - 11:18

de la fin de la révolution à 1902 la Palais des Papes servit de casernements et de prison et fut entièrement "remodelé" à ces usages. Des massacres s'y sont déroulés.

voici ce que Charles de Montalembert en dit:

« L'œuvre de destruction a été commencée par Louis XIV ; après qu'il eut confisqué le comtat Venaissin sur son légitime possesseur, il fit abattre la grande tour du palais pontifical, qui dominait les fortifications récentes de Villeneuve d'Avignon. La révolution en fit une prison, et une prison douloureusement célèbre par le massacre de la Glacière. L'empire ne paraît avoir rien fait pour l'entretenir. La restauration a systématisé sa ruine. Certes, ce palais unique avait bien autrement le droit d'être classé parmi les châteaux royaux, que les lourdes masures de Bordeaux ou de Strasbourg ; certes, le roi de France ne pouvait choisir dans toute l'étendue de son royaume un lieu plus propice à sa vieille majesté, au milieu de ces populations méridionales qui avaient encore foi en elle. Mais point. En 1820, il fut converti en caserne et en magasin, sans préjudice toutefois des droits de la justice criminelle, qui y a conservé sa prison. Aujourd'hui, tout est consommé ; il ne reste plus une seule de ces salles immenses dont les rivales n'existent certainement pas au Vatican. »


Il décrit ensuite le nouvel aménagement des salles du palais transformées en chambrées :
« Chacune d'elles a été divisée en trois étages, partagées par de nombreuses cloisons ; c'est à peine si, en suivant d'étage en étage les fûts des gigantesques colonnes qui supportaient les voûtes ogives, on peut reconstruire par la pensée ces enceintes majestueuses et sacrées, où trônait naguère la pensée religieuse et sociale de l'humanité. L'extérieur de l'admirable façade occidentale a été jusqu'à présent respecté, mais voilà tout : une grande moitié de l'immense édifice a été déjà livrée aux démolisseurs ; dans tout ce qui reste, ses colossales ogives ont été remplacées par trois séries de petites fenêtres carrées, correspondantes aux trois étages de chambrées dont je viens de parler : le tout badigeonné proprement et dans le dernier goût. Dans une des tours, de merveilleuses fresques, qui en couvraient la voûte, ne sont plus visibles qu'à travers les trous du plancher, l'escalier et les corridors de communication ayant été démolis. D'autres, éparses dans les salles, sont livrées aux dégradations des soldats, et aux larcins des touristes anglais et autres. Le juste-milieu, pour ne pas rester en faute à l'égard de ses prédécesseurs, vient d'arrêter la démolition des arcades de la partie orientale, pour faire une belle cour d'exercice. »

source Wikipédia.

Il est donc "normal" que quelques bizarreries aient pu s'y produire.

fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3492
Age : 58
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1822 objet de fouille

Message  Lestat le Mar 14 Oct - 20:24

avirul a écrit:C'est un homme responsable qui sait que si l'affaire s'ébruite le chantier va être arrête pendant des mois. [...] Il a la confiance de ces hommes et la décision est immédiate. " Pas un mot à personne et faites moi tout disparaître définitivement, qu'on ne retrouve rien, jamais!"

Si cette histoire est vraie, ce genre de comportement est pitoyable (et malheureusement trop fréquents lors de travaux...)

------------------------

les armes ont 2 ennemis : la rouille, et les gens trop bien intentionnés

Mes recherches :
fusil belge 1889-36
Carabine Gras de gendarme à pied
1777 an IX de dragon

Lestat
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 983
Age : 29
Date d'inscription : 08/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

jolie mais dramatique histoire

Message  udm42 le Mar 14 Oct - 21:29

je connais la meme chose avec des soldats allemand de la guerre de 14 18 ou j en ai vue des photos
un gros obus ayant obstrue l entre  une infirmerie 
une centaine de soldat ont ainsi peri corps et bien
l administration qui connait fort bien l affaire a decide de laisser mure l entre comme un tombeaux mais ayant auparavant envoye ses personnels pour je ne sais pas quoi faire
les photos ont ete publie je les ai vu en effet quelques armes ressemblait fortement a l epave acroche au mur
par contre pour eviter a certains "animaux "d aller checher des os a coulle plusieurs tonne de beton
je souhaite a tous ces pauvres bougres de reposer en paix pour l eternite
belle histoire mais quelle horrible fin pour ces pauvres soldats ( celle decrite)

udm42
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 390
Age : 55
Date d'inscription : 26/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1822 objet de fouille

Message  Richelieu le Mar 14 Oct - 23:53

Dans l'immédiat après la seconde GM,courrait moultes histoires de soldats allemands murés vivants dans leurs blockhaus,effondrés par les bombardements.
Cordialement.

------------------------

En voulant respecter la lettre de la Loi
Tu trahis le coeur de la Loi
Jesus Christ

Richelieu
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2328
Age : 80
Localisation : Cote d'Emeraude (22)
Date d'inscription : 28/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1822 objet de fouille

Message  Bonnet rouge le Mer 15 Oct - 11:40

Durant les guerres de l'Ouest anti-révolutionnaires , les Chouans (précurseurs de la guérilla) avaient l'habitude de se cacher dans dans des troncs de chêne creux pour préparer leurs embuscades et disparaître rapidement sous le nez des "Bleus".

Certains, blessés, après une attaque y sont morts et ont été découverts plus ou moins longtemps après.

L'un des derniers a été découvert en 1944 par un résistant utilisant la même méthode pour disparaître des yeux de l'ennemi et s'est retrouvé face aux restes d'un Chouan, toujours debout avec ses armes...

Bonnet rouge
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 948
Age : 65
Localisation : 29190
Date d'inscription : 06/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

responsable

Message  udm42 le Mer 15 Oct - 12:33

l histoire du chouans me laisse perplexe
en effet responsable d un cimetiere en tans qu elu pendant 20 ans
j ai vu moulte cadavre d inumations pour des raisons legal ( il faut un representant de la mairie pour lever un corps c est souvent un policier municipal mais nous ne n avons pas)
le cadavre ne peux tenir debout en etat les os forme un tas le bassin disparait le premier a la fin il ne reste que femur humerus et crane quelques cote est encore
et les petit os des pieds
debout dans un tronc d arbre me parait fort mais je ne suis pas un specialiste j ai juste un peu d experience un cadavre au contact de l air ambiant disparait en une 30 taine de jours reste les os qui se desagrege rapidement en milieu boisè de surface
bon apres tout pourqu oi pas

udm42
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 390
Age : 55
Date d'inscription : 26/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1822 objet de fouille

Message  Bonnet rouge le Mer 15 Oct - 15:56

Tout le phénomène de décomposition dépend de la teneur en humidité, de la teneur en oxygène du terrain.Comme de l'eau ou de l'air aussi.

C'est pour cela aussi que l'on peut trouver des armes enfouies ou submergées depuis des années conservées dans des états neufs.

Voir sur "Youtube" en Russie des exhumations de chars, d'avions avec parfois encore les pilotes dans la carlingue.Les corps sont encore souples, les traits reconnaissables !

Certains de ces chars ont été remis en route.

J'ai assisté, par le plus grand des hasards, au Lude à l'exhumation de corps de soldats allemands de la 2 éme GM.
Ces soldats quoique devenus noirs étaient dans un état de conservation incroyables, ayant leurs vêtements, insignes, cuirs etc..
Les services allemands chargés de les récupérer étaient venus avec des boites de réduction...ils durent acheter des cercueils sur place.

Pour en revenir aux Chouans cela est tout à fait réel et plausible car le tanin du chêne est un conservateur utilisé pour la conservation des peaux (origine de tannerie) confinés dans un tronc les corps se sont lentement desséchés , une sorte de momification.

http://www.youtube.com/watch?v=vys0dtsdKdA

Et il y a quelques heures sur ces vidéos !

------------------------


  • Kentoc’h Mervel Eget Bezañ Saotret ! 



Bonnet rouge
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 948
Age : 65
Localisation : 29190
Date d'inscription : 06/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

technicien

Message  udm42 le Mer 15 Oct - 17:52

bon cela me parrait plausible je ne suis pas technicien oui le tannin a des pouvoirs de conservation
pour la petite histoire si le chene  a servi a faire un tonneau il va y avoir comme un gout de patè confit 
j ai vu souvent aussi les pompes venir avec une petite boite et repartir chercher un cerceuil
par contre les corps de surface ( ceux du haut de tombeau) etait souvent transforme en quelques os 
j ai souvenir une fois qu un des employe avait lors d une inhumation retrouve des cartouches cache par des resistants  plusieurs caisses au cimetiere du pere lachaise
les services de deminage ont tous enleve
j ai vu juste une fois 2 baïonnette  fortement corrodè trouve dans une tombe qui sont partis a la decharge

udm42
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 390
Age : 55
Date d'inscription : 26/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1822 objet de fouille

Message  guillaurore le Mer 15 Oct - 17:56

a 2.27 minutes , ça picote aux yeux Shocked

guillaurore
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1849
Age : 32
Localisation : entre la france et la suisse
Date d'inscription : 26/03/2010

http://hommagealagn.forumpersos.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum