Pistolet Bergmann-Bayard

Aller en bas

post-it Pistolet Bergmann-Bayard

Message  HELIX le Jeu 05 Jan 2012, 11:14

Bergmann-Bayard, avec Bergmann pour :

Pistolet Bergmann-Bayard 33c6kqb

Theodor Bergmann (21 mai 1850 à Sailauf-23 mars 1931 à Gaggenau) est l’un de ces capitaines d’industrie européens qui se distinguèrent par leur génie des affaires, l’éclectisme de leurs activités (fabricant d’automobiles, de bicyclettes, de panneaux émaillés, d’appareils électriques et aussi… d’armes) et leur talent à s’adjoindre les compétences qui leur manquaient.

Pistolet Bergmann-Bayard 800px-bergmann-wagen1898hochhut16082007-Pistolet Bergmann-Bayard Orient-express-1896-2-Pistolet Bergmann-Bayard Vollmer-bergmann-prospekt


Ainsi, les nombreux brevets d’armes et de munitions déposés par sa firme doivent essentiellement à deux grands noms : Otto Brauswetter (dès 1892) puis Louis Schmeisser.
Le premier brevet du Bergmann-Schmeisser sera déposé le 10 juillet 1893.

Pistolet Bergmann-Bayard Brauswetterdrawing1

Dans sa manufacture Einsenwerke Gaggenau dont Bergmann prend seul le contrôle en 1879, située dans le berceau de l’industrie armurière allemande, à côté d’Oberndorff et de Sühl près de la Forêt noire, sera mise au point chaque année pendant vingt ans une nouvelle version d’un pistolet automatique !
Arme qu’il fabriquera le plus souvent sauf exception (Wilkinson§Sword, Schilling), jusqu’à finir par en concéder la licence pour les derniers modèles aux Etablissements Pieper à Liège, d’où le nom Bergmann-Bayard (Bayard emblème de Pieper) pour les derniers modèles.

Pistolet Bergmann-Bayard Xbw136-l-cu1-h

Notons que le contrat danois sera réalisé à Copenhague (Haerens Rustkammer- arsenal de l’armée- reprend la licence après la première guerre mondiale), le modèle 1908 connaissant son aboutissement sous le nom de 1910/21 au prix de modifications de détail pour la production et de reconditionnement des exemplaires livrés par la firme Pieper avant 1914.

Pistolet Bergmann-Bayard 200311231243472311001

Le nombre de modèles et de calibres différents produits pendant une vingtaine d’années, y compris expérimentaux pour protéger un brevet, mérite un sujet à part pour les principaux !

Pistolet Bergmann-Bayard App0002bergmanmachinepistol

Avant de viser l’exportation à la fin du XIXe siècle, Bergmann se doit de supplanter le revolver auprès des généraux prussiens extrêmement réticents à toute nouveauté. Pour que son pistolet automatique à culasse non calée puisse afficher une supériorité évidente, il s’emploie à mettre au point à partir de 1893 une culasse à ouverture retardée afin de pouvoir utiliser une cartouche assez puissante pour un usage militaire, version aboutie avec le modèle semi-automatique 1897. Cependant, la complexité et la fragilité du système rebuteront la commission militaire prussienne.

Bergmann vise le marché civil et militaire en des temps où la concurrence est rude, et de fait, souvent éprouvées par les armées (dont l’armée suisse en 1893 et 1898, l’armée française en 1899 et 1905..), mais en concurrence avec deux armes mythiques, le luger et le colt, seules les variantes les plus abouties de sa production parviendront à devenir réglementaires pour le Danemark et, dès 1905, pour l’Espagne avec le modèle Bergmann-Mars. L’armée grecque aurait reçu quelques exemplaires en dotation…

Pistolet Bergmann-Bayard Pieperaeppub-02

A ce stade de développement ultime, le modèle 1910/21 est considéré comme aussi fiable que puissant avec sa redoutable cartouche de 9mm Bergmann-Bayard, appelée plus tard Largo. Mais le marché militaire est déjà conquis depuis longtemps par le parabellum, et aussi par le Mauser 1896 et les pistolets à système Browning.

Malgré l’échec du Bergmann Baby comme pistolet de poche, le marché civil sera beaucoup plus lucratif, les Bergmann figurent en bonne place dans les catalogues des grandes maisons de vente par correspondance (Alfa en Allemagne, Manufacture d’armes et de cycles de Saint-Etiene).

Pistolet Bergmann-Bayard Bergmann-pistole

Par la suite, la firme Bergmann restera active dans la production de pistolets-mitrailleurs et mitrailleuses, mais après la retraite de T.Bergmann en 1910, il n’y aura plus de filiation avec les modèles de pistolets produits après 1921.

Pistolet Bergmann-Bayard Imagemagic-Pistolet Bergmann-Bayard App0004bergmannmachinepistol

Aujourd’hui, l’usine de Gaggenau fabrique des cuisines équipées…

Pistolet Bergmann-Bayard Gaggenau-image


Ce texte synthétise différents articles parus notamment dans la Gazette des armes (N°135,137,162,250,251,258, 283,284). Crédit également à Ed Buffaloe. L’illustration provient et proviendra de diverses collections privées et de sites trouvés sur la toile.

HELIX
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 20922
Age : 52
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

post-it Re: Pistolet Bergmann-Bayard

Message  HELIX le Jeu 05 Jan 2012, 11:18

Le pistolet Bergmann-Bayard : Evolution des modèles : la première génération

Rappel :Theodor Bergmann (21 mai 1850 à Sailauf - 23 mars 1931 à Gaggenau) dirige d’abord la firme « Eisenwerke Gaggenau » avec un associé jusqu’en 1893. Parmi des fabrications très diversifiées, de la bicyclette jusqu’à l’équipement de chemin de fer, on peut relever la production de pistolets à air comprimé.
Toutefois, la rencontre de Bergmann, d’un horloger hongrois, Otto Brauswetter, qui sera le concepteur , et de l’ingénieur Louis Schmeisser, qui sera la cheville ouvrière de la réalisation technique, permettra de développer le brevet déposé le 6 avril 1892 par Brauswetter, fondé sur le principe d’une lame-chargeur introduite dans un magasin placé devant le pontet après ouverture d’une portière latérale. L’arme ne sera pas produite, mais le principe sera repris pour les modèles de première génération :

Pistolet Bergmann-Bayard Abrauswetterdrawing1

Afin de favoriser le développement de cette production, Bergmann, après le départ de son associé, rebaptise sa firme « Bergmann’s industriewerke GmbH» tout en continuant néanmoins de développer d’autres brevets que les armes.
Pendant des décennies, il proposa un nouveau modèle chaque année, avec des variantes de poche, de défense et militaires, modèles qui parfois ne remplacent pas le précédent, le même modèle pouvant aussi connaître des calibres différents :

Pistolet Bergmann-Bayard Cimg088

Paul Régnier (GDA n°135 et 137) et Luc Guillou (GDA n°250,251,283 et 284) retiennent comme modèles de première génération les Bergmann de 1893 à 1899 (dont le 1897 connu aussi comme Bergmann Pieper), à savoir les modèles 1893 n°1, 1894 n°1,2 et 3, 1895 n°1, 1896 n°1,2 et 3Na, 1897 n°5, 189/98 n°6 et 1898 n°6. Ces distinctions ont été parfois établies par les collectionneurs par souci de simplicité.
Un certain nombre de prototypes et modèles de transition reste encore indéterminé à ce jour.
Le premier brevet vise à conquérir à terme le marché militaire et pour ce faire conférer au pistolet automatique des performances supérieures aux revolvers réglementaires.
Le principe novateur de la culasse calée avec long recul, mécanisme de verrouillage de la détente et du chien, lames chargeurs ou clips, apparait dans le brevet de 1892. Le concept du verrouillage de la culasse par un dispositif placé latéralement dans le cylindre de culasse est attribué à Bergmann, celui du chargeur et du verrouillage à Brauswetter. L’arme ne sera pas produite en série, sa finalité étant simplement de déposer le brevet.
La production en série débute avec le modèle 1893 n°1, développé surtout comme le 1894 n°1, sous le nom de Bergmann-Schmeisser :

Pistolet Bergmann-Bayard Bbergmannschmeisser

Caractérisé par sa culasse à ouverture retardée, (brevet du 10 juillet 1893), en grande partie en bronze et fabriqué à la main, introuvable de nos jours, il fut présenté à l’armée suisse à la même époque, peut-être dans le calibre suisse réglementaire « 7,5mm Revolverpatrone » . Les essais furent peu concluants, une baguette de nettoyage fixée du côté gauche de l’arme aurait même servi à extraire les cartouches bloquées.
Les essais conduits en Suisse amènent Bergmann à améliorer l’arme en supprimant la double action de la culasse (fermeture et retard) au profit de la simple action (fermeture) modifications présentées dans les brevets anglais (1893) et américain (1895).
Les modèles 1894 (brevet du 5 juillet 1894), les premiers à connaître un succès commercial civil, sont caractérisés par une rampe inclinée, le placement du ressort récupérateur à l’intérieur de la culasse mobile, l’absence de crochet d’extraction ou extracteur, néanmoins l’expulsion de l’étui par la cartouche suivante entraîne parfois des blocages de la culasse.

Pistolet Bergmann-Bayard D1894bergmannloadingm2-Pistolet Bergmann-Bayard Ebergmann1894lockworkm-Pistolet Bergmann-Bayard Fbergmann1894patentdrawingm

Le modèle 1896 est semblable au 1894, parfois livré en coffret avec un canon long de rechange. Un brevet additif déposé en 1897 modifie l’extracteur et l’éjecteur pour permettre de remplacer les cartouches sans gorge techniquement dépassées. La portière latérale est percée pour vérifier l’alimentation. Plusieurs modèles de transition en différents calibres font l’objet de séries confidentielles. Par ailleurs, le canon est amovible, des versions de différentes longueurs sont donc interchangeables. La fabrication des derniers 1896 sera sous-traitée à la Schilling Company à Sûhl compte tenu de la place que l’industrie automobile commence à tenir dans l’usine de Gaggenau.

Pistolet Bergmann-Bayard Gbergmann1896n2-Pistolet Bergmann-Bayard Hbergmannno189631-Pistolet Bergmann-Bayard Hh004

Le modèle 1897 vise enfin expressément le marché militaire avec un calibre puissant qui nécessite une culasse calée. Présenté en Suisse sous un brevet allemand (brevet du 10 mars 1897), ce modèle inaugure le chargeur vertical amovible placé devant le pontet de la détente. Les derniers modèles essayés par l’armée suisse devront être munis d’un extracteur pour pallier les accidents de tir trop fréquents. Il sera parfois désigné également, entre autres, comme « the 1897 military ». L’US Army ne donnera pas de suite à des essais réalisés en 1901.

Pistolet Bergmann-Bayard I1897patentdrawing-Pistolet Bergmann-Bayard Jbergmannmodel1897no5137-Pistolet Bergmann-Bayard Kbergmann1897no51

Le modèle 1898 N°6 reprend néanmoins le système dépassé de lame-chargeur et sera sans surprise refusé par les militaires. Peut-être fut il conçu pour recevoir ultérieurement la cartouche 8mm « Simplex » ? Pendant que le 1897 continue d’être produit commercialement, Bergmann continuera d’expérimenter des prototypes en 1898 et 1899.n°1.1894 N°1 2 3.1895 N°1-1896 N°1 2 3Na-1897 N°5-1897/98 N°6-1898 N°6.

(sources Gazette des Armes, Ed Buffaloe, Wikipedia, divers collectionneurs, sites d’enchères et autres recherches et photos personnelles). Notons que certaines contradictions mineures apparaissent dans les différents documents consultés.
HELIX
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 20922
Age : 52
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

post-it Re: Pistolet Bergmann-Bayard

Message  HELIX le Jeu 05 Jan 2012, 11:19

Le pistolet Bergmann-Bayard : Evolution des modèles : la deuxième génération

Rappel : Pendant que le modèle 1897 continue d’être produit commercialement, Bergmann continuera d’expérimenter des prototypes en 1898 et 1899.n°1.1894 N°1 2 3.1895 N°1-1896 N°1 2 3Na-1897 N°5-1897/98 N°6-1898 N°6.

De fait, le brevet déposé en 1901 marquera l’apparition d’une véritable nouvelle génération avec le Bergmann Simplex 1902-1903, même si celui-ci peut être considéré comme une version simplifiée et modifiée du Mars qui est déjà en gestation. Arme compacte, légère et fiable de 18 cm de long, elle se caractérise par un chargeur amovible d’une capacité de + ou - 8 coups, en avance sur le principe de la lame chargeur du C96.

Pistolet Bergmann-Bayard 014f6811fd5421bbff6571e9c2f145a710

Ce modèle sera construit en petit nombre sous le nom de Simplex, à Sühl jusqu’à cession de la licence en 1904 à une firme belge, avec quelques modifications. Sa fabrication sera majoritairement réalisée jusqu’en 1914 pour le marché civil (commercialisation en Angleterre par Wilkinson§Sword). De légères variantes différencieront des petites productions expérimentales.

Pistolet Bergmann-Bayard 02365d8db85e26e73b6db51f8ac4e60d8c

En 1903, le modèle Mars applique au modèle N°5 le principe d’un verrou de culasse à déplacement vertical pour bloquer la culasse et autoriser l’emploi d’une cartouche plus puissante, principe inclus dans le brevet d’une mitrailleuse déposé en 1901. Doté d’une crosse-étui en cuir, il est chambré en 9mm pour une cartouche appelée à être connue à terme comme la 9mm Bergmann-Bayard.

Pistolet Bergmann-Bayard 3f2f16e1b96d55f28a77d0a117258ef39

Si une version en 11mm sera refusée lors des essais militaires anglais de 1901-1903, en 1906 par l’armée américaine pour incompatibilité avec ce calibre, si l’expérimentation au camp de Satory en 1904-1905 conclut à un manque de fiabilité en dépit d’une nette supériorité sur le revolver modèle 1892, ce sera néanmoins le premier pistolet Bergmann réglementaire (Espagne-1905). Hélas, la Schilling à Sühl, devenue Heinrich Krieghoff, pressentie dès 1904 pour le marché espagnol, fait défaut. Dans l’impossibilité d’honorer la commande dans les ateliers de Gaggenau, Bergmann s’adresse aux Anciens Etablissements Pieper (AEP) à Herstall, qui acceptent sous réserve de pouvoir commercialiser également une version civile afin de rentabiliser l’achat des machines-outils.

Pistolet Bergmann-Bayard 42e3700f4d994dabfd082f03099b7e436

Les modifications apportées par cette firme au modèle 1905 du petit contrat espagnol (ordonnance royale du 5 septembre 1905), pour 3 000 exemplaires et achevé en 1909, préfigurent le modèle « Bergmann-Bayard 1908 », lui garantissant le succès commercial longtemps escompté (Alfa pour l’Allemagne, Manufacture d’armes de Saint-Etienne pour la France), mais pour l’essentiel, la conception aura été portée par Bergmann.

Pistolet Bergmann-Bayard 56b01b1aa87e89a0319762cde94e89199

Le modèle 1908 se distingue du modèle 1905 par l’apparition de plaquettes en bois et non plus en bakélite et d’une échancrure à la partie inférieure du chargeur, enfin le ressort de chien n’est plus simple et droit, mais en forme de S pour les derniers modèles. Les marquages restent inchangés. L’anneau de dragonne à lumière rectangulaire permettant l’accroche d’un étui-crosse est maintenu.

Pistolet Bergmann-Bayard 6053dbe21649db667ab409452f142e23b-Pistolet Bergmann-Bayard 704ba0ea478ea7b429758b2692747afb7-Pistolet Bergmann-Bayard 848afc2908457ce32f3aa78fbbb6e2873

Le modèle 1910-1921 doit ses modifications à des demandes précises de l’armée danoise en 1911, qui portent notamment sur la modification du ressort, de l’extracteur et des plaquettes de poignée, pour les rendre plus ergonomiques. Les plaquettes en bakélite seront de nouveau rapidement abandonnées.

Pistolet Bergmann-Bayard 9a3acad94b13d0935d88f900c9ee360c3-Pistolet Bergmann-Bayard 1009ed8c8ed7c06a08812a74f19427653e-Pistolet Bergmann-Bayard 11cb1410c0da4ce90e7415ad6fa9101dce

Ce contrat danois livré par Pieper dit « modèle 1910 » représente 7 045 exemplaires. Il est également fait mention d’une petite série civile (série 12 000 à 13 000) pouvant supporter des crosses d’épaule et connue sous le nom confidentiel de « modèle 1912 » !

Ensuite, AEP restant éprouvés par l’occupation allemande en 1914, le Danemark va confier la production du modèle définitivement appelé "1910-1921" à un arsenal de Copenhague ; la Haerens Rustkammer, qui reconditionne les derniers modèles livrés par Pieper avant de se lancer dans la fabrication jusqu’en 1925. Certains des derniers modèles « prise de guerre » seront même frappés d’un poinçon de contrôle de la Waffenamt en 1940.

(sources Gazette des Armes, Ed Buffaloe, Wikipedia, divers collectionneurs, sites d’enchères et autres recherches et photos personnelles). Notons que certaines contradictions mineures apparaissent dans les différents documents consultés.
HELIX
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 20922
Age : 52
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

post-it Re: Pistolet Bergmann-Bayard

Message  HELIX le Jeu 05 Jan 2012, 11:20

Le pistolet Bergmann-Bayard : Equipements et accessoires (2 photos déjà postées ici par Vivelacolo que je remercie)

Rappel : La production des pistolets Bergmann-Bayard débute en 1893 et prend fin en 1925 avec le dernier modèle fabriqué au Danemark.

La diversification des ateliers Bergmann permettait le traitement des cuirs et du bois, ce qui facilitera la production d’éléments annexes aux pistolets :
Pistolet Bergmann-Bayard Aacc4726666e9f4b95bc5a9d69e3cf961-Pistolet Bergmann-Bayard B856

Sur les modèles 1896, notons que ceux destinés au tir sportif sont vendus avec un coffret et un canon de rechange.

Pistolet Bergmann-Bayard C676-Pistolet Bergmann-Bayard D684-Pistolet Bergmann-Bayard E455-Pistolet Bergmann-Bayard F584
Pistolet Bergmann-Bayard G533-Pistolet Bergmann-Bayard H554

Le modèle 1897 sera muni, outre l’étui-crosse de cuir à armature métallique, d’une crosse amovible en bois plein

Pistolet Bergmann-Bayard I243-Pistolet Bergmann-Bayard J376

Le Mars, qui sera assez peu commercialisé, est vendu avec une crosse étui en cuir qui compense la puissance de la cartouche.

Pistolet Bergmann-Bayard K405-Pistolet Bergmann-Bayard L453-

Sur le modèle 1908, l’étui crosse adaptable se fixe sur l’anneau de dragonne.

Pistolet Bergmann-Bayard M589-Pistolet Bergmann-Bayard N445

Pistolet Bergmann-Bayard O259-Pistolet Bergmann-Bayard P889-Pistolet Bergmann-Bayard Q126

Pistolet Bergmann-Bayard R299-Pistolet Bergmann-Bayard S586-Pistolet Bergmann-Bayard T372

Images suivantes :

Used with permission of Anthony Vanderlinden - Wet Dog Publications - www.fn-browning.com - from the book "Holsters and Shoulder-Stocks of the World".


Pistolet Bergmann-Bayard U125-Pistolet Bergmann-Bayard V284

Sources Gazette des Armes, Ed Buffaloe, Wikipedia, divers collectionneurs, sites d’enchères et autres recherches et photos personnelles). Notons que certaines contradictions mineures apparaissent dans les différents documents consultés.
HELIX
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 20922
Age : 52
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

post-it Re: Pistolet Bergmann-Bayard

Message  HELIX le Jeu 05 Jan 2012, 11:22

RAPPEL / Le premier brevet d’un pistolet automatique avec le principe novateur de la culasse calée avec long recul, mécanisme de verrouillage de la détente et du chien, principe d’une lame-chargeur introduite dans un magasin placé devant le pontet après ouverture d’une portière latérale, apparait dans le brevet déposé le 6 avril 1892 par Otto Brauswetter.

L’arme ne sera pas produite, mais le principe sera repris pour les modèles de première génération qui visent à conquérir à terme le marché militaire et pour ce faire conférer au pistolet automatique des performances supérieures aux revolvers réglementaires.

Le concept du verrouillage de la culasse par un dispositif placé latéralement dans le cylindre de culasse est attribué à Bergmann, celui du chargeur et du verrouillage à Brauswetter. L’arme ne sera pas produite en série, sa finalité étant simplement de déposer le brevet.

Les essais conduits en Suisse amènent Bergmann à améliorer l’arme en supprimant la double action de la culasse (fermeture et retard) au profit de la simple action (fermeture)

Les modèles 1894 (brevet du 5 juillet 1894), les premiers à connaître un succès commercial civil, sont caractérisés par une rampe inclinée, le placement du ressort récupérateur à l’intérieur de la culasse mobile, l’absence de crochet d’extraction ou extracteur, néanmoins l’expulsion de l’étui par la cartouche suivante entraîne parfois des blocages de la culasse.

Pistolet Bergmann-Bayard 1e002857239a5ce709934806d364ba9db-Pistolet Bergmann-Bayard 26cf6d66b585b6cc24077121f57f4f2c2

Un brevet additif déposé en 1897 modifie l’extracteur et l’éjecteur pour permettre de remplacer les cartouches sans gorge techniquement dépassées. La portière latérale est percée pour vérifier l’alimentation.

Le modèle 1897 vise enfin expressément le marché militaire avec un calibre puissant qui nécessite une culasse calée. Présenté en Suisse sous un brevet allemand (brevet du 10 mars 1897), ce modèle inaugure le chargeur vertical amovible placé devant le pontet de la détente.

De fait, le brevet déposé en 1901 marquera l’apparition d’une véritable nouvelle génération avec le Bergmann Simplex 1902-1903, même si celui-ci peut être considéré comme une version simplifiée et modifiée du Mars qui est déjà en gestation.

En 1903, le modèle Mars applique au modèle N°5 le principe d’un verrou de culasse à déplacement vertical pour bloquer la culasse et autoriser l’emploi d’une cartouche plus puissante, principe inclus dans le brevet d’une mitrailleuse déposé en 1901.

Le modèle 1908 se distingue du modèle 1905 par l’apparition de plaquettes en bois et non plus en bakélite et d’une échancrure à la partie inférieure du chargeur, enfin le ressort de chien n’est plus simple et droit, mais en forme de S pour les derniers modèles.

Pistolet Bergmann-Bayard 33fe80547ac2b645aea59a3aaf343d346
Le modèle 1910-1921 doit ses modifications à des demandes précises de l’armée danoise en 1911, qui portent notamment sur la modification du ressort, de l’extracteur et des plaquettes de poignée, pour les rendre plus ergonomiques.

Pistolet Bergmann-Bayard 4761c0fe077d54e989ff3a4751cfa05aa

Pistolet Bergmann-Bayard 5217b6a82ec79d5e7aab3f79349333b36-Pistolet Bergmann-Bayard 6156bc6730e45652acb3113720b84b8e7-Pistolet Bergmann-Bayard 79c69e1470350edbd1ad89b1aa6bf558b-


Les éclatés :

Pistolet Bergmann-Bayard 86f263dd57765c4d6b9903af761ebab3b-Pistolet Bergmann-Bayard 99d3c29be8c5ddcb19edcc471700a5394-Pistolet Bergmann-Bayard 1031ff878137afbc3f46b95ba7d585b717-Pistolet Bergmann-Bayard 11bb1798e23eb4d142c4f0539d985cedce

Pistolet Bergmann-Bayard 121ea49a31d42be553f3881469cfe046c2-Pistolet Bergmann-Bayard 130b232c36cf2a693d121c70a767ec5a68-Pistolet Bergmann-Bayard 146908400d413bdd885dd2b525d42fa3fd

Les marquages :

Pistolet Bergmann-Bayard 1528b718458fa446542508f3e7c254926c-Pistolet Bergmann-Bayard 1646b08f823e6f802789f90f02a6d0e549-Pistolet Bergmann-Bayard 17e5396b7a8c005b8397fa7b9ec6b7e917-Pistolet Bergmann-Bayard 186dc86ce256163905c5d51a4c4787ae1c

Pistolet Bergmann-Bayard 19e191a96934280bef8c0b394862b37011-Pistolet Bergmann-Bayard 208cad3cfbf898aac7f3bd2e4f2d1fb81d-Pistolet Bergmann-Bayard 21d635721bd44b87cccd066dfffbd2ab77-Pistolet Bergmann-Bayard 22f9619884c595016af53c699bb4e5fa8c

Pistolet Bergmann-Bayard 24707-Pistolet Bergmann-Bayard 25762-Pistolet Bergmann-Bayard 26583

Sources Gazette des Armes, Ed Buffaloe, Wikipedia, divers collectionneurs, sites d’enchères et autres recherches et photos personnelles). Notons que certaines contradictions mineures apparaissent dans les différents documents consultés.

HELIX
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 20922
Age : 52
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

post-it Re: Pistolet Bergmann-Bayard

Message  HELIX le Jeu 05 Jan 2012, 11:22

Sans avoir atteint la notoriété du mythique C96 (base du pistolet d’Han Solo dans Starwars…), le Bergmann-Bayard a néanmoins été source de diverses inspirations.

- Répliques
Pistolet Bergmann-Bayard Rpliqueen38auto

- et jouets, par exemple ce curieux concours asiatique :

Pistolet Bergmann-Bayard 1a803f359f9730e5f7be07a5ff2a978c6- Pistolet Bergmann-Bayard 25b0aa474c92dd70e6e545b3e6985e674- Pistolet Bergmann-Bayard 3631d64075a425c726fc0f97930375516- Pistolet Bergmann-Bayard 4557487aec5984a8c37bcc557db203353

Pistolet Bergmann-Bayard 5f12243bce922ba0a2ead2bd8d9109394- Pistolet Bergmann-Bayard 6bddee5df731220c32402af30a64b2a37- Pistolet Bergmann-Bayard 79825753f0daf83b32389f43b8b605671- Pistolet Bergmann-Bayard 8444108236dfa4ac874b5a7594d3a019a

- Cinéma

Pistolet Bergmann-Bayard 1abfc09c716444c8d92d0d96c87e63110- Pistolet Bergmann-Bayard 24354360d9ae882bcb157c7e2e6a9d15c- Pistolet Bergmann-Bayard 3883931d7aecb3301ffa6d51d5bb326b9

Pistolet Bergmann-Bayard 4f7bd2efa9fa9ff3b817ad338aa478ebd- Pistolet Bergmann-Bayard 55251d86b3e9b5c91fffccbcbabe8275a- Pistolet Bergmann-Bayard 673437e0b5cdeabaf37f3a62251d0345e

- Images virtuelles et legos

Pistolet Bergmann-Bayard 134ebd18e6a55ac3e3330535a7a2826c4- Pistolet Bergmann-Bayard 260660c947cf1326585f624ac767b06e7- Pistolet Bergmann-Bayard 313fba6cc9202b6a85fb6f527bffbc940

Pistolet Bergmann-Bayard 40269b66f1bcf5f273941323c93e52c48- Pistolet Bergmann-Bayard 578c80ac0b520b51665d33527b296519a

- Pinceaux, crayons et publicité
Pistolet Bergmann-Bayard 1062a9cf63539fb696d97c82b6b07e18c- Pistolet Bergmann-Bayard 22768f92a24abe1bffb41c94c287d1992- Pistolet Bergmann-Bayard 371ccfdb59ae72e6a3861ea0ee76952a1- Pistolet Bergmann-Bayard 44ae795f2ce68c49cafad4a72884e674f

Pistolet Bergmann-Bayard 5098bbf81cbd650a5501bbc70f9639b4c- Pistolet Bergmann-Bayard 6a01ba2c8cf053f602e3b1ddefbc8cc17- Pistolet Bergmann-Bayard 76a9871ad1667a61eaab8cb16c31b25ba- Pistolet Bergmann-Bayard 8360e6d7de16867bd5e292690b16b0869

- Artistes, graveurs et armuriers.

Pistolet Bergmann-Bayard 15df92375bf323ebc697da4e1b7deea67- Pistolet Bergmann-Bayard 2ab029f4d6e900a2529a77f4de6c4ffbb- Pistolet Bergmann-Bayard 34da7104ffdbefca853e1bf400afca7e2- Pistolet Bergmann-Bayard 4453cfe4998522a359ef186322beebcdc

Pistolet Bergmann-Bayard 50a1a4fcd3678a05128a2d05532f7eb9f- Pistolet Bergmann-Bayard 6c37404f6af8a0ea45bf3192dae01cecb- Pistolet Bergmann-Bayard 701d1f517a7952c4d343f5d2ea6ec5484- Pistolet Bergmann-Bayard 85cbf93df14ef8cb7650922afebab1771

Pistolet Bergmann-Bayard 9479f3fda450bba87897a48d5bf608c51- Pistolet Bergmann-Bayard 103be71d69a647665c916ea251a96e4f7e- Pistolet Bergmann-Bayard 11a56c3b282f89daacd4f1cc11eba95d6e- Pistolet Bergmann-Bayard 12e207b416b96ea133270bb55d4ec01695

HELIX
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 20922
Age : 52
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum