FG42

Aller en bas

post-it FG42

Message  HELIX le Sam 31 Déc 2011, 07:53

Le Fallschirmjägergewehr 42, plus connu sous son code de nomenclature FG-42, est un fusil mitrailleur qui fut exclusivement conçu pour les troupes aéroportées allemandes, les Fallschirmjäger, pendant la Seconde Guerre mondiale. Cette arme comparable au fusil mitrailleur Browning BAR M1918 américain s'en distinguait par son poids inférieur et son emploi : il était directement destiné au combat comme arme principale alors que le BAR était une arme de soutien.

L'objectif était de compenser les petits effectifs des parachutistes par nature déployés en territoire ennemi par une puissance de feu supérieure. La Luftwaffe avait expressément demandé l'utilisation de la 7,92 x 57 mm, une munition de fusil également utilisée sur le K 98k alors que les constructeurs auraient préféré la 7,92 mm Kurz dont la puissance inférieure semblait mieux adaptée au tir automatique. Trop léger pour un fusil mitrailleur, le FG-42 souffrait de façon accentuée du défaut des fusils mitrailleurs : son tir automatique était peu contrôlable même avec le bipied en raison d'un recul excessif et ses chargeurs n'offraient que 20 coups seulement. Cette arme qui était en outre chère à produire ne fut copiée après guerre que pour la mitrailleuse Saco M60 qui fut elle aussi loin de constituer un succès technique.

Équipé d'un chargeur placé sur le côté, d'un bipied et d'une baïonnette fixe repliable sous le canon, deux versions furent produites. Le modèle F apparu en 1942 était relativement léger et doté d'une cadence de tir plus importante. Son bipied fixé devant la garde, sa crosse d'épaule était en métal estampé et sa poignée présentait un angle très important pour faciliter le tir vers le sol pendant la descente en parachute. Le modèle G destiné à rattraper les lacunes du premier modèle était plus lourd et sa cadence de tir était réduite. Doté d'une crosse en bois, d'un bipied fixé au bout du canon et plus long de 25mm et sa poignée était conventionnelle. Ces modifications ne furent néanmoins pas suffisante pour résoudre ses défauts.

L'emploi de cette arme en fait le tout premier fusil d'assaut, elle demeure pourtant techniquement un fusil mitrailleur et remplira en définitive très mal la fonction qu'on lui avait assigné. C'est pour cette raison que le Sturmgewehr 44 est plutôt considéré comme le premier fusil d'assaut digne de ce nom et le FG-42 constituant plutôt un ancêtre de ce type d'arme.

Calibre : 7,92 × 57mm
Longueur : 93,7cm (F) ; 106,6cm(G)
Longueur du canon : 50,8cm (F) ; 52,5cm (G)
Poids non chargé : 4,38kg (F) ; 5,05kg (G)
Cadence de tir : 900 coups/minute (F) ; 600 coups/minute (G)
Capacité : chargeurs de 10 et 20 coups

Sur le fg 42.1er model ,la carcasse,la crosse ,le bipied,la poignée,le système de detente
sont en tole emboutie rectifiee .
La culasse,le canon,le piston et son cylindre de gaz sont en acier usiné.
Les parties toles sont peintes en noir(cuite au four).
Les parties acier sont bronzées.
L'ensemble est leger(5,140kg chargeur de 20 cart garni),tres maniable,tres bien ajusté.
La pente effectivement tres prononcée de la poignée permet au tireur de s'aplatir au maximum
sans gene au niveau du poignet.
Ejections puissantes et lointaines , cadence de tir 450 cps minute environ et precision excellente.
Seul inconvenient majeur , la cadence de tir qui oblige a une alimentation en chargeurs tres importante
si l'on songe qu'en rafale, les 20 coups du chargeur partent en 2 secondes et 1/2.
En tir coup par coup la culasse reste en position avant (culasse fermée).Le percuteur, porté en partie arriere superieure du piston,fait office de marteau (course de percussion de 23mm).
En tir automatique la culasse s'accroche toujour en arriere (culasse ouverte).
Un selecteur placé a gauche assure en outre la mise a la sureté.
Les appareils de visée s'abaissent, la hausse est graduée de 100 a 1200 metres, le bipied repliable vient contre le canon, protegant la baionnette cruciforme,qui ressemble, mais en plus court (132mm)a celle du mas 36.Le demontage en campagne de cette arme est tres facile et tres rapide.
Deja revolutionnaire pour cette epoque, le fg 42-1 mettait en place une certaine conception des armes d'assault portatives individuelles, qui combinent a la fois puissance de feu et legereté.
Pour qu'il n'en soit fabriqué que 5000,on a evoqué a tort la comsomation de munitions, ce qui me semble totalement faux, si l'on songe a la mg42 et ses 1200 coups a la minute.

Je pense toutefois que ce nombre de 5000 ressemble fort a une pré-serie dont beaucoup d'exemplaires ont doté, pour essais ,des 1942, les 1er et 2eme fallschirmjaeger-regiment sur le front de l'est.Mais en raison des froids intenses de l'hiver 1942 la temperature etant descendue a moins 45° (voir plus),le mecanisme
du fg 42 ,tres serré, se trouvant bloqué par le gel ,a pu ne pas donner toute satisfaction, d'ou son arret de fabrication, et son remplacement par le gewehr 43 ,fusil semi-automatique d'un fonctionement plus simple.

1er type

FG42 001
FG42 002
FG42 003
FG42 004
FG42 005
FG42 006
FG42 007
FG42 008
FG42 009
FG42 010
FG42 011
FG42 012
FG42 013
FG42 014
FG42 015
FG42 016
FG42 017
FG42 018
FG42 019
FG42 020
FG42 022

FG42 024
FG42 025
FG42 026
FG42 027
FG42 028

Type 2 ZF4 (attention c'est pas une ZFG42)

FG42 Fg42scope-009a
FG42 Fg42scope-008a

Voici la vraie ZFG...

FG42 279761924bf035b96626f

FG42 27976194bf035b965238

L'heure est venue de la question de confiance :les essais au tir reel du mytique fg 42 type e(1er model).

La longueur de l'arme( 94 cm) et sa finesse nous font tout d'abord penser a un jouet d'enfant.
Nous deplions le bipied,relevons la hausse et le guidon,engageons par la gauche le chargeur de 20 coups,nous saisissons le levier d'armement droit lateral, et engageons la premiere cartouche.
Cible 200 metres a 100 metres.
Au coup par coup , toutes les balles se centrent BIEN dans le visuel (etonnement du pietre tireur), c'est la precision du fusil d'ordonnance; le trepied assurant l'arme compense en partie.
L'utilisation de la cartouche de 7.92x57 , cartouche puissante pour cette arme nous surprends, un systeme d'amortisseur logé dans la crosse limite le recul de l'arme. Cet amortsseur est tel que l'arme au moment du tir repousse moins qu'un fusil de chasse de calibre 12.
Le frein de bouche/cache flamme fait office de compensateur et libere malgré tout une flamme de 30 cm de diametre environ.
En rafale , son bipied trop fin a tendance a se ballader et l'arme devient vite incontrolable. les rafales de trois /quatre cartouches restent raisonnable. En rafale continue nous avons vidé un chargeur de 20 cartouches en 2 secondes et demi chrono en main, 14 etaient dans la cible.
La position tres basse de l'arme fait que les vues au sol par la ligne de mire sont limitées, l'herbe drue du stand, en ce juillet 1976, parsemé de fleurs sauvages, de taupinieres, et de levées de terre empechent a une bonne visée. De plus , la conception de la hausse a oeilleton produit une image deformée(distortion) l'orsque l'on visionne a la lumiere direct du soleil venant de l'arriere du tireur (la hausse fut modifiée sur le model 42type g).

La longueur totale de la bayo du fg 42 mesure 29.5 cmm.
Le diametre de la poignee cylindrique est identique au mas 36 soit 21.5mm.
La bague moletée est moins large : 10mm.
La longueur totale de la poignée est plus courte de 6 mm.
Le verrou basculant est aussi plus court de 6 mm.
Les rainures de la lame cruciforme sont plus trapues , la lame parait moins frele.
La bayo de mas 36 se monte en position sortie, mais pas en position rentrée,
meme si l'on coupait la lame.
La bayonette du fg42 n'est donc pas celle du mas 36 ,peut-etre copiée mais pas imitée!!!
HELIX
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 21061
Age : 52
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum