Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire.

+2
Tico
Mezigot
6 participants

Aller en bas

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Empty Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire.

Message  Mezigot Sam 06 Juil 2024, 21:32

Bonjour,

Un pistolet pas très courant, visiblement un 1816 de fabrication tardive (il est marqué Mle 1816 sur la queue de culasse).  Il a été transformé selon les même prescriptions que les pistolets de troupe (masselotte vissée, cône de guerre, alésage à 17,6 mm).  Le canon a reçu un bronzage semblable à celui des 1833, mais un sagouin l'a enlevé, ne le laissant intact que sur la queue de culasse et entre la hausse et la masselotte, ainsi qu'autour du guidon en laiton.  L'intérieur est quasi-miroir.  On peut y voir les poinçons de Tugnot de Lanoye ainsi que celui de Merley.  La platine possède un joli jaspage, et un véritable cran de sûreté. Poinçon de Nicaise. et la baguette en fer est de type fantaisie.  La monture et les garnitures sont conformes, ainsi que la queue de détente finement quadrillée.  Une belle pièce que je me suis contenté de nettoyer à la brosse de nylon et avec un lubrifiant à base de lanoline, ne me servant que de paille de fer fine sur les rares points de rouille actifs, toujours avec le même produit.  Place aux photos, même si elle ne rendent pas justice à ce superbe pistolet :


Le pistolet, en lumière naturelle

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Img_4114

Gros plans sur la platine

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Img_4115

Les marquages du canon

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Img_4113

Sur la dernière image, on voit bien que c'est un canon tordu.  Quel dommage que le bronzage n'y soit plus, cela devait être d'un très bel effet.  On peut aussi voir une petite fêlure de la monture entre la rosette arrière et le canon.

Voilà!

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. 72113


Dernière édition par Mezigot le Mer 17 Juil 2024, 16:48, édité 1 fois

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2064
Age : 53
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Empty Re: Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire.

Message  Tico Dim 07 Juil 2024, 00:21

Bonsoir,
Beau témoin.

En effet, ils sont peu fréquents transformés réglementairement à percussion.
Depuis le dénommé 1767, les officiers peuvent se fournir directement auprès d'arquebusiers/armuriers civils à leur frais. L' avènement de la percussion a conduit la modernisation du mécanisme à silex. Je suppose que les transformations civiles étaient plus simples à réaliser et donc à moindre coût car la très grande majorité de ces 1816 officier en sont issues.

Parfait pour l'identification des poinçons Very Happy (Lanoye en un mot) . 

Les canons des 1816 n'étaient pas tous bronzés.  Vraisemblablement au choix des destinataires en respectant les autres caractéristiques techniques comme cela s'appliquait déjà pour les pistolets généraux Vendémiare ANXII. D'autres canons étaient encore plus luxueux. On assistera à beaucoup plus de fantaisie avec le modèle 1833.

Pour son année de fabrication, très certainement en 1823.

Un véritable cran de sécurité : Trois positions pour le chien ? 
Possède t-il toujours sa marque de bois RS au dessus de la calotte ? 

Je serais satisfait de voir d'autres photos du bronzage restant en vue aérienne. 
Wink
Tico
Tico
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2162
Age : 44
Date d'inscription : 13/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Empty Re: Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire.

Message  Mezigot Dim 07 Juil 2024, 15:21

Tico a écrit:Bonsoir,
Beau témoin.

En effet, ils sont peu fréquents transformés réglementairement à percussion.
Depuis le dénommé 1767, les officiers peuvent se fournir directement auprès d'arquebusiers/armuriers civils à leur frais. L' avènement de la percussion a conduit la modernisation du mécanisme à silex. Je suppose que les transformations civiles étaient plus simples à réaliser et donc à moindre coût car la très grande majorité de ces 1816 officier en sont issues.

Parfait pour l'identification des poinçons Very Happy (Lanoye en un mot) . 

Les canons des 1816 n'étaient pas tous bronzés.  Vraisemblablement au choix des destinataires en respectant les autres caractéristiques techniques comme cela s'appliquait déjà pour les pistolets généraux Vendémiare ANXII. D'autres canons étaient encore plus luxueux. On assistera à beaucoup plus de fantaisie avec le modèle 1833.

Pour son année de fabrication, très certainement en 1823.

Un véritable cran de sécurité : Trois positions pour le chien ? 
Possède t-il toujours sa marque de bois RS au dessus de la calotte ? 

Je serais satisfait de voir d'autres photos du bronzage restant en vue aérienne. 
Wink

Bonjour,

Je confirme, il y a bien 3 positions pour le chien.

Pas vu de RS bien net au dessus de la calotte mais il y avait bien quelque-chose du côté gauche, mais ce n'est plus lisible.  Il y a un 4 du côté droit frappé de manière à être lisible en tenant la bouche du canon vers soi.

Sur la monture, côté gauche à peu près au niveau de la détente, 2 cm au dessus il y a un 12  C.

Je vais tâcher, dès que possible, de faire une vue aérienne en lumière naturelle de la queue de culasse/arrière du canon car avec le flash, c'est désastreux.

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. 72113

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2064
Age : 53
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Empty Re: Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire.

Message  Tico Dim 07 Juil 2024, 19:27

Merci
Pas d'idée pour les indices numérique et alphanumérique
Wink
Tico
Tico
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2162
Age : 44
Date d'inscription : 13/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Empty Re: Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire.

Message  Mezigot Lun 08 Juil 2024, 17:13

Tico a écrit:Merci
Pas d'idée pour les indices numérique et alphanumérique
Wink

Voici les photo promises, elles ne sont pas géniales, mais bon, j'ai fait au mieux.

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Img_4117Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Img_4116

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. 72113

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2064
Age : 53
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Empty Re: Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire.

Message  Tico Lun 08 Juil 2024, 17:22

Merci  Very Happy
Et également du côté du point de mire si la lumière est favorable en ce jour 
Wink
Tico
Tico
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2162
Age : 44
Date d'inscription : 13/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Empty Re: Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire.

Message  Mezigot Lun 08 Juil 2024, 18:25

Tico a écrit:Merci  Very Happy
Et également du côté du point de mire si la lumière est favorable en ce jour 
Wink

À mon grand regret, il y a un bain qui chauffe et les deux prochains jours ne promettent rien de bon, donc il faudra un peu de patience.

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. 72113

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2064
Age : 53
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Empty Re: Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire.

Message  Tico Mar 09 Juil 2024, 16:42

Mezigot a écrit:
Tico a écrit:Merci  Very Happy
Et également du côté du point de mire si la lumière est favorable en ce jour 
Wink

À mon grand regret, il y a un bain qui chauffe et les deux prochains jours ne promettent rien de bon, donc il faudra un peu de patience.

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. 72113
salut
Aucune urgence  Very Happy
Wink
Tico
Tico
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2162
Age : 44
Date d'inscription : 13/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Empty Re: Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire.

Message  3008nato Sam 13 Juil 2024, 12:10

Bonjour Mezigot.

en attendant la photo du guidon de ton superbe pistolet off.1816 T. je t'en montre un des miens .
nato

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. 20240610

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. 20240611
3008nato
3008nato
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5512
Age : 80
Date d'inscription : 28/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Empty Re: Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire.

Message  euleuleu Sam 13 Juil 2024, 20:03

Beau spécimen !
Merci pour le partage !
euleuleu
euleuleu
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 301
Age : 58
Localisation : 3813
Date d'inscription : 23/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Empty Re: Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire.

Message  Tico Mar 16 Juil 2024, 17:47

3008nato a écrit:Bonjour Mezigot.

en attendant la photo du guidon de ton superbe pistolet off.1816 T. je t'en montre un des miens .
nato

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. 20240610

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. 20240611

Bravo JC
Tes photos permettent de parfaitement situer l'emplacement de l'empreinte de bois et au passage la forme de l'embase carré du guidon 
Wink
Tico
Tico
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2162
Age : 44
Date d'inscription : 13/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Empty Re: Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire.

Message  3008nato Mar 16 Juil 2024, 19:50

Bonjour Mezigot .

ton pistolet est remarquable pour sa qualité et celle de son jaspage .
les canons des pistolets règlementaires 1816 d'off. de cavalerie n'ont (à ma connaissance) jamais eu de canons "rubans"

-les modèles T , surtout T règlementairement sont très rares à mon avis ....du fait de la diversité des transformations pourtant faites en manufacture et j'attire particulièrement l'attention des "puristes autoproclamés" sur quelques détails fort importants :

- le guidon sur embase carrée 
- la position de la hausse qui est souvent d'origine en avant de la queue de culasse comme sur celui de Mezigot  et les paires à silex de référence  (ou reculée comme sur le mien )
-le marquage qui n'est presque jamais  confirmé T sur la queue de culasse .... (pourtant règlementaire sur les armes T)

je vous donne quelques modestes conseils .
nato

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. 20240612

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Paire_10

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. 20240710
3008nato
3008nato
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5512
Age : 80
Date d'inscription : 28/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Empty Re: Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire.

Message  Tico Mar 16 Juil 2024, 22:08

Bonsoir, 

Pour te répondre JC, je ne sais pas s'il y a eu des canons rubans pour le modèle de ce topic

Pour les canons, voici deux autres exemples qui ne sont pas poli "classiquement" mais plus luxueux, terme que j'ai utilisé précédemment 
L'un est tout simplement magnifique et appartient à mon ami néerlandais 

Ceux-ci sont sans doute bronzés ou phosphatés ?
A l'époque, ni l'un, ni l'autre de ces techniques mais des canons bleuis 
Les décennies, les siècles s'écoulant, ce bleui vire au noir 

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Captu143

Pour celui-ci, je ne saurais pas qualifier la "technique" ou le procédé exploité 

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Captu144

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Captu145

Un collectionneur âgé, presque 90 ans à ce jour, et qui a .revendu sa collection, avait un 1816T d'officier à canon rayé. De mémoire, il m'avait dit que c'était la transformation "Bernard" 

Wink


Dernière édition par Tico le Mer 17 Juil 2024, 00:03, édité 1 fois
Tico
Tico
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2162
Age : 44
Date d'inscription : 13/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Empty Re: Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire.

Message  Tico Mar 16 Juil 2024, 22:28

3008nato a écrit:Bonjour Mezigot .

ton pistolet est remarquable pour sa qualité et celle de son jaspage .
les canons des pistolets règlementaires 1816 d'off. de cavalerie n'ont (à ma connaissance) jamais eu de canons "rubans"

-les modèles T , surtout T règlementairement sont très rares à mon avis ....du fait de la diversité des transformations pourtant faites en manufacture et j'attire particulièrement l'attention des "puristes autoproclamés" sur quelques détails fort importants :

- le guidon sur embase carrée 
- la position de la hausse qui est souvent d'origine en avant de la queue de culasse comme sur celui de Mezigot  et les paires à silex de référence  (ou reculée comme sur le mien )
-le marquage qui n'est presque jamais  confirmé T sur la queue de culasse .... (pourtant règlementaire sur les armes T)

je vous donne quelques modestes conseils .
nato

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. 20240612

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Paire_10

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. 20240710

- le guidon sur embase carrée 
- la position de la hausse qui est souvent d'origine en avant de la queue de culasse comme sur celui de Mezigot  et les paires à silex de référence  (ou reculée comme sur le mien )
- le marquage qui n'est presque jamais  confirmé T sur la queue de culasse .... (pourtant règlementaire sur les armes T)

Je reprends tes 3 remarques que je confirme 
J'ai hésité initialement à évoquer ton point 2 

Si l'on se réfère à Jean Boudriot, il présente dans ses cahiers la modification T réglementaire des 1816 avec la hausse présente au tonnerre du canon contrairement à ton exemplaire et que tu appelles "reculée"

J'en ai eu également un dont la hausse était positionnée également sur la tête de la queue de culasse (Peut-être ai-je encore quelques images ... à suivre) conformément au tien.
C'est l'une des raisons pour lesquelles je m'en suis séparé.
Tu noteras aussi qu'elle est beaucoup plus massive, moins élégante ce qui contraste avec la finesse de la ligne générale des 1816 officier 

Wink

Question personnelle: Quelle est l'année de ta paire à silex de St Etienne ?
Tico
Tico
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2162
Age : 44
Date d'inscription : 13/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Empty Re: Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire.

Message  Mezigot Mer 17 Juil 2024, 17:32

3008nato a écrit:Bonjour Mezigot .

ton pistolet est remarquable pour sa qualité et celle de son jaspage .
les canons des pistolets règlementaires 1816 d'off. de cavalerie n'ont (à ma connaissance) jamais eu de canons "rubans"

-les modèles T , surtout T règlementairement sont très rares à mon avis ....du fait de la diversité des transformations pourtant faites en manufacture et j'attire particulièrement l'attention des "puristes autoproclamés" sur quelques détails fort importants :

- le guidon sur embase carrée 
- la position de la hausse qui est souvent d'origine en avant de la queue de culasse comme sur celui de Mezigot  et les paires à silex de référence  (ou reculée comme sur le mien )
-le marquage qui n'est presque jamais  confirmé T sur la queue de culasse .... (pourtant règlementaire sur les armes T)

je vous donne quelques modestes conseils .
nato

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. 20240612

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Paire_10

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. 20240710

Bonjour nato,

En effet, je crois qu'il ne faut pas s'offusquer de quelques « bizarreries » sur des armes d'officiers, auxquelles, au final, on ne demandait que d'être compatibles avec la cartouche réglementaire car il suffit de voir les variantes civiles des 1833 et des 1855 pour s'en convaincre.  Certains sont même assemblés avec des platines et des canons réglementaires, mais une mise en bois fantaisiste.  Pour les canons, je suis d'accord, ce ne sont pas des canons « rubans » mais plutôt des canons « tordus ».  On le vois assez nettement de par l'inclinaison irrégulière des motifs, et le fait que ces motifs ne se voient pas vers la culasse car cette partie est prise dans l'étau fixe pour la torsion et donc ne se tord pas elle-même.  Il semblerait que ces canons « tordus » avaient la réputation d'être plus résistants que les canons ordinaires.  On le voit sur le mien, mais plus nettement sur les deux dernières photo de Tico.

Merci pour le partage des photos, tu as toujours des choses intéressantes à nous faire voir.


Tico a écrit:Bonsoir, 

Pour te répondre JC, je ne sais pas s'il y a eu des canons rubans pour le modèle de ce topic

Pour les canons, voici deux autres exemples qui ne sont pas poli "classiquement" mais plus luxueux, terme que j'ai utilisé précédemment 
L'un est tout simplement magnifique et appartient à mon ami néerlandais 

Ceux-ci sont sans doute bronzés ou phosphatés ?
A l'époque, ni l'un, ni l'autre de ces techniques mais des canons bleuis 
Les décennies, les siècles s'écoulant, ce bleui vire au noir 

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Captu143

Pour celui-ci, je ne saurais pas qualifier la "technique" ou le procédé exploité 

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Captu144

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Captu145

Un collectionneur âgé, presque 90 ans à ce jour, et qui a .revendu sa collection, avait un 1816T d'officier à canon rayé. De mémoire, il m'avait dit que c'était la transformation "Bernard" 

Wink

Bonjour Tico,

Le procédé de brunissage au chlorure d'antimoine était connu à l'époque et il me semble que c'est celui employé sur les 1833, après une attaque à froid à l'acide nitrique 6M pour faire ressortir les motifs.  Cela me semble assez cohérent avec les deux photos du bas.

Pour le bleu d'eau (blue pâle), comme sur les pistolets de Gardes du corps du Roy, c'était une bain de nitrate de sodium en fusion.  Il y a bien des bleus à chaud avec de la soude caustique, du nitrate de sodium et un peu de chlorate pour donner du mordant, mais ce dernier ingrédient me fait douter de la période à laquelle ce procédé à été développé.

Ceci dit, place à la photo promise du guidon et de ses alentours.  La photo ne le rends pas bien, mais il est en laiton.

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Img_4118

Voila !  

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. 72113

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2064
Age : 53
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Empty Re: Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire.

Message  freebird Mer 17 Juil 2024, 17:53

Pour les canons, je suis d'accord, ce ne sont pas des canons « rubans » mais plutôt des canons « tordus ».  On le vois assez nettement de par l'inclinaison irrégulière des motifs, et le fait que ces motifs ne se voient pas vers la culasse car cette partie est prise dans l'étau fixe pour la torsion et donc ne se tord pas elle-même.  Il semblerait que ces canons « tordus » avaient la réputation d'être plus résistants que les canons ordinaires.


Ils étaient effectivement plus résistants, parce que la torsion à chaud du canon après soudure (longitudinale) à chaude portée de la plaque de fer enroulée qui forme ledit canon enroule également la soudure, et raccourcit et compacte le canon, ce qui évite la faiblesse inhérente à la fabrication des canons soudés.

------------------------

https://www.youtube.com/watch?v=QxIWDmmqZzY
freebird
freebird
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1748
Age : 55
Localisation : Lot 46
Date d'inscription : 28/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Empty Re: Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire.

Message  Tico Mer 17 Juil 2024, 18:41

Mezigot a écrit:
Tico a écrit:
Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Captu143

Pour celui-ci, je ne saurais pas qualifier la "technique" ou le procédé exploité 

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Captu144

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Captu145

Wink

Bonjour Tico,

Le procédé de brunissage au chlorure d'antimoine était connu à l'époque et il me semble que c'est celui employé sur les 1833, après une attaque à froid à l'acide nitrique 6M pour faire ressortir les motifs.  Cela me semble assez cohérent avec les deux photos du bas.

Pour le bleu d'eau (blue pâle), comme sur les pistolets de Gardes du corps du Roy, c'était une bain de nitrate de sodium en fusion.  Il y a bien des bleus à chaud avec de la soude caustique, du nitrate de sodium et un peu de chlorate pour donner du mordant, mais ce dernier ingrédient me fait douter de la période à laquelle ce procédé à été développé.

Ceci dit, place à la photo promise du guidon et de ses alentours.  La photo ne le rends pas bien, mais il est en laiton.

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Img_4118

Voila !  

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. 72113

Bonjour, 

Merci pour ces apports précis concernant le traitement des canons de la première moitié du XIXs 

Mezigot a écrit:Le procédé de brunissage au chlorure d'antimoine était connu à l'époque et il me semble que c'est celui employé sur les 1833, après une attaque à froid à l'acide nitrique 6M pour faire ressortir les motifs.  Cela me semble assez cohérent avec les deux photos du bas.
Tu évoques les motifs des 1833 de premier type que je nomme à très larges rayures 
Comme celui du lien ci-dessous (Je ne me suis pas attelé à sa restauration par frilosité vis à vis de mes compétences en la matière)
Et pourtant il dispose d'atouts (Jaspage de la platine, rare production de Maubeuge)
Un 1833 premier type

Merci pour la photo complémentaire 
Ton exemplaire semble avoir conservé son guidon d'origine (forme et matière) sans embase carré apposée comme pour les 1822T de cavalerie dans la décénnie 1840.
Les deux organes de visée sont vraisemblement ceux d'origine ...
Wink
Tico
Tico
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2162
Age : 44
Date d'inscription : 13/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire. Empty Re: Pistolet d'officier de cavalerie Mle 1816 transformé à percussion selon le mode réglementaire.

Message  Verchère Jeu 18 Juil 2024, 04:09

freebird a écrit:Il semblerait que ces canons « tordus » avaient la réputation d'être plus résistants que les canons ordinaires.
Il faut se représenter la bande de fer (acier doux) préparée par martelage à chaud. Ceci a déjà comprimé l'acier, écrasant les minuscules bulles toujours présentes et soudant leurs parois, tout en produisant un fibrage dans toutes les directions (contrairement au laminoir qui fibre surtout dans la longueur).
Cette bande enroulée et soudée en long présente une grande faiblesse au niveau de la soudure, d'ailleurs forcément moins martelée que le reste. Et si on se représente les efforts causés par la pression on constate qu'ils sont perpendiculaires à la soudure, qui travaille ainsi en traction. Or quel que soit leur mode d'obtention il faut autant que possible éviter de faire travailler les soudures en traction, car c'est toujours leur direction faible.

En tordant le tube comme un tire-bouchons, d'abord on resserre encore encore sa structure tout en allongeant les fibres (plus on les allonge plus elles seront robustes, du moins jusqu'au point-limite où elles craquent) ; s'il y a le moindre défaut le tube va se déformer irrégulièrement et se déchirer, ce qui élimine d'emblée les tubes défectueux. Donc ceux qui restent sont les meilleurs.

De plus la soudure se retrouve en hélice, et si on dessine dessus la direction de l'effort de pression, on constate que la résultante perpendiculaire à la soudure (càd la direction dans laquelle la soudure est la moins robuste) est bien plus faible que si la soudure était dans la longueur. Seconde raison pour laquelle le tube "tordu" est plus robuste.

A condition toutefois que le canonnier n'ait pas exagéré, vrillant presque jusqu'à la déchirure ; la bonne mesure était sans doute donnée par l'expérience.

Si on voulait une soudure encore plus vrillée, d'abord on enroulait en spirale une barre laminée (ou plusieurs), puis seulement on la soudait à la forge ; les efforts de pression étaient alors presque entièrement supportés par les fibres de la barre initiale, et presque rien sur la soudure ; mais c'est une toute autre technique.

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 18508
Age : 65
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum