Rechargement 6.5x58R SAUER

+3
EKAERGOS
winch 95
Gatsby
7 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

question Re: Rechargement 6.5x58R SAUER

Message  Gatsby Mar 16 Nov 2021, 17:56

Une petite photo ? 

On distingue bien le dépôt de cuivre jusqu'au moment de l'explosion et plus après, ce qui me fait émettre cette hypothèse.

Je vous épargne celle de ma main après cette aventure .....  affraid J'ai toujours eu beaucoup de chance dans mes (nombreux) accidents, c'est probablement le pourquoi du fait que je ne gagne JAMAIS au loto !

Rechargement 6.5x58R SAUER - Page 2 De_pro11
Rechargement 6.5x58R SAUER - Page 2 De_pro10

Gatsby
Membre
Membre

Nombre de messages : 27
Age : 69
Localisation : LOIRE
Date d'inscription : 02/10/2021

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Rechargement 6.5x58R SAUER

Message  Verchère Mer 17 Nov 2021, 06:50

Faut pas généraliser, les balles monométalliques en alliages cuivreux présentent des duretés extrêmement variables ; elle peuvent même parfois être trop molles (déformations au départ du coup, altérant le comportement balistique à très longue distance).

Des GPA je n'ai testé qu'un type, une .308 "GPA blindée", donc non expansive.
Et elle m'a paru bien dure ; si dure que de la boîte il n'a été tiré que quelques projectiles ! Les arrachements de laiton au bord de la gorge de sertissage, sans doute observables uniquement au tir en piscine, m'ont un peu inquiété...
A l'opposé, des Barnes de .308 à pointe creuse se sont montrées très malléables (ça se remarque au refoulement de métal, repoussé par les cloisons vers le flanc de tir des rayures ; refoulement bien sûr inversement proportionnel à la dureté du métal).

Il n'en reste pas moins que les balles monométalliques sont effectivement beaucoup moins "souples d'emploi" et "passe-partout" que les balles chemisées.
On y travaille actuellement, mais faut pas non plus tomber dans l'excès inverse : les munitions civiles n'étant généralement pas serties, une prise de rayures trop facile risque de ne pas offrir une rétention suffisante pour la bonne mise en combustion de la poudre. Ça dépendra de la géométrie exacte du cône de prise de rayure, et même si les tables CIP donnent des cotes, cette partie est assez variable d'une arme à l'autre (j'ose pas dire "fantaisiste", mais on en n'est pas loin).

PS : j'avais pas vu la photo !
Un tel encuivrage est souvent le signe d'un canon bien trop serré pour le projectile.
Le fusil, tu le tenais comment ? Parce-que normalement la main est juste en dessous du point d'éclatement...

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 13489
Age : 63
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Rechargement 6.5x58R SAUER

Message  Gatsby Mer 17 Nov 2021, 10:20

Quand je vous dis que j'ai de la chance. Je le tenais comme tu le dis et j'ai eu pendant 10 jours la main gauche comme celle de Mickey mais avec un gant tout bleu et noir. Cassée en plusieurs endroits et tous les bouts pas forcément à la bonne place dedans mais de la voir toujours accrochée sans blessure externe au bout de mon bras atténua très largement la perte de ce drilling que j'affectionnais tout particulièrement : 2.8 kg ! Des gravures hyper fines, un bonheur ! J'ai pris contact pour faire fabriquer un nouveau canon et refaire le faisceau. C'est faisable, tout dépendra de la conservation, ou pas, du poids dans ma décision. Cela dépendra aussi de la disponibilité des matériaux, lesquels sont, me dit-on, monopolisés par les  lol1 et les  Rechargement 6.5x58R SAUER - Page 2 664583 qui réarment à tout va. 

Une fois les mesures prises, penses-tu que TPM pourra fabriquer des balles à la cote ?

Gatsby
Membre
Membre

Nombre de messages : 27
Age : 69
Localisation : LOIRE
Date d'inscription : 02/10/2021

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Rechargement 6.5x58R SAUER

Message  Verchère Jeu 18 Nov 2021, 02:52

Que TPM fabrique des balles aux cotes demandées, oui.
Qu'il les garantisse pour une arme hyper-allégée chambrée dans un calibre réputé poussif mais qui ne l'est peut-être pas forcément tant que ça, c'est moins sûr... C'est que les balles de 9.3, on les a testées en 9.3 x 62 !
Le 9.3 x 72R, si je ne me trompe il est normalisé à 2000 bars maxi ; c'est du même ordre que les grosses cartouches à poudre noire (et même moins que le 45-70)... Aurais-je l'idée de tirer des balles TPM dans un fusil Gras ? Clairement, non.

Cet après-midi j'ai montré la photo d'éclatement à l'armurier de chez TPM. D'après lui la trace d'encuivrage peut être liée à l'éclatement ; mais pas forcément car il arrive que l'encuivrage se développe en avançant progressivement. On constate d'ailleurs qu'il ne s'arrête pas net comme ça devrait en cas d'éclatement, car il y a déjà quelques traces rouges un peu plus loin. Mais il y a effectivement une réduction brutale des traces rouges...
Sur la photo, je constate que le canon a éclaté en banane, ce qui indique une certain pourcentage de déformation avant rupture (c'est bien), mais il me semble que le grain de l'acier est bien gros (et ça c'est peut-être moins bien).


Par ailleurs, problème parfois constaté aux essais de prototypes : les canons n'aiment pas qu'on change le matériau du projectile, c'est à dire qu'en tirant un certain alliage sur un encuivrage constitué d'un autre alliage, le résultat en pression / Vo / précision est parfois déconcertant.
Quand on change d'expérimentation on fait donc un nettoyage - désencuivrage poussé ; et là en général les observations sont cohérentes.


Cet après-midi, test de confirmation des balles 264 Chasse (120 et 130 gn) avec une ogive très légèrement modifiée (il n'est pas inutile de rappeler que l'ogive est la partie ogivale de la balle ; grosso-modo la moitié antérieure du projectile).
D'abord à 100 mètres, pour la mesure des Vo : les trous ont tendance à se toucher, faudrait pas en tirer trop sinon on n'y verrait plus rien...
Puis dans l'eau, et ce fut impeccable :
La 130 gn champignonne parfaitement (100% de conservation de matière), à des vitesses d'impact de 737, 800 et 868 m/s. Le diamètre du champignon est le même (1.7 fois le calibre), aux plus hautes vitesses le rebord du chapeau est simplement plus enroulé vers l'arrière, et sans amorce de fissure.
Avec le profil de la semaine dernière le chapeau se fissurait avant 850 m/s, on pensait donc avoir atteint la limite. Ben non, va falloir pousser à 900 m/s ! Et aussi descendre en dessous de 700 m/s, voire bien en dessous, car il est utile de connaître les limites du domaine d'application.
Les 868 m/s (voire plus) c'est en 6.5 PRC ; les vitesses plus basses et la précision, c'est en 260 Remington.

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 13489
Age : 63
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Rechargement 6.5x58R SAUER

Message  Gatsby Jeu 18 Nov 2021, 08:50

A l’œil nu, le canon était vraiment nickel, je précise bien à l’œil nu, sans aucune trace de rouge. Et consciencieusement nettoyé après chaque utilisation. C'est une arme de chasse pas de tir qui ne devait pas voir passer plus d'une boite de 20 cartouches dans sa chambre par an même si depuis 1910 cela doit faire quelques visites. Pour les avoir sous le nez, après les avoir si intelligemment mises à nu, les rayures sont franchement propres et pour moi il n'y avait pas d'encuivrage, aucune balle à base de ce métal n'ayant à ma connaissance été tirée par ce fusil, mais bon .... 

Les balles en .261 c'est pour le double express drilling 6.5x58R qui est un peu plus lourd (3050 g), un peu plus court et avec un tube calibre 20 contre 2 tubes calibre 16 pour celui qui a éclaté. Le double express n'est peut être pas tant allégé que cela.

L'acier est du Krupp prima Stahl 

Gatsby
Membre
Membre

Nombre de messages : 27
Age : 69
Localisation : LOIRE
Date d'inscription : 02/10/2021

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum