Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau"

Aller en bas

Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau" Empty Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau"

Message  majkejevrosime Mer 02 Juin 2021, 08:04

Bonjour

Ayant des souvenirs de lectures de jeunesse avec les catalogues Cartry et le livre de restauration de René Clergeau, je me souviens de la description d'un dispositif destiné à décoincer les vis très grippées, avec l'électricité. De mémoire, il fallait récupérer des charbons de pile usagées (c'est fait) et les mettre aux électrodes d'un chargeur de batterie ou d'un poste à souder, puis de les appliquer aux extrémités de ladite vis.

Déjà mon souvenir n'est pas précis, car il y a une différence de taille entre un poste à souder et un chargeur de batterie!

Et donc ma question: qui pourrait me rappeler exactement le dispositif? Que a de l'expérience avec ce genre de manip? Des avis?

Merci beaucoup

Laurent

majkejevrosime
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 496
Age : 48
Date d'inscription : 19/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau" Empty Re: Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau"

Message  dgil01 Mer 02 Juin 2021, 09:28

Bonjour, voila ce que tu cherches. Catalogue Cartry de 1995

Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau" Dsc_7240

dgil01
Membre
Membre

Nombre de messages : 90
Age : 48
Date d'inscription : 29/04/2021

Revenir en haut Aller en bas

Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau" Empty Re: Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau"

Message  ederlezi Mer 02 Juin 2021, 21:53

Toute mon enfance, mon petit livre de chevet

ederlezi
Membre
Membre

Nombre de messages : 8
Age : 34
Date d'inscription : 08/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau" Empty Re: Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau"

Message  Verchère Jeu 03 Juin 2021, 05:10

Il y a quelques termes prêtant à confusion... Par exemple :
- << ... la chaleur, est encore l'arc électrique. >> Un arc électrique ferait d'affreux cratères, et de toutes façons pour amorcer un arc il faut une tension non négligeable. Il s'agit plutôt ici de "chauffage par résistance", comme la soudure par points.
- << Transformateur 220 V en 6 ou 12 W. >> 6 ou 12 Watts ? Pas plutôt 6 ou 12 Volts ?
Une batterie de bagnole peut aussi faire l'affaire, mais l'intensité ne sera limitée que par la fusion d'un élément du circuit ; avec un transformateur elle est limitée par la saturation du transfo (à moins qu'il ne crame).


La question est de savoir combien on peut, combien on doit, faire passer d'ampères.
Jusqu'à 50 ou 60 ampères il est facile de bricoler un variateur genre PWM alimenté par une batterie 12 V, en utilisant exclusivement des composants récupérés dans des vieilles télés. Ça permet d'ajuster l'intensité maxi, pour éviter de faire fondre les fils (ou la vis récalcitrante).

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12606
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau" Empty Re: Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau"

Message  dgil01 Jeu 03 Juin 2021, 09:08

Entièrement d'accord, en tant qu'électricien, cette explication me pique les yeux  Sad

dgil01
Membre
Membre

Nombre de messages : 90
Age : 48
Date d'inscription : 29/04/2021

Revenir en haut Aller en bas

Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau" Empty Re: Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau"

Message  majkejevrosime Jeu 03 Juin 2021, 17:52

C'est sûr, la prose de Cartry n'était pas scientifique

Du coup, ne souhaitant pas faire frondre ni la vis ni les fils, je prends un vieux chargeur de batterie, ou un post à souder à l'arc? C'est le choix qui s'offre à moi

Merci des conseils d'électriciens ou autre!!!

Laurent, qui a aussi eu le catalogue Cartry (et aussi le catalogue AMS) longtemps sur son chevet. Que du rêve, que du bonheur!!!

majkejevrosime
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 496
Age : 48
Date d'inscription : 19/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau" Empty Re: Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau"

Message  dgil01 Jeu 03 Juin 2021, 19:15

Bonjour, pour moi, le chargeur de batterie ne débite pas assez d'intensité, le poste à souder débite trop d'intensité (à moins d'en avoir un qui puisse se régler très bas). Je pense que le mieux serais de trouver un vieux transformateur 220V / 12V. Mais ca deviens compliqué, la plupart des appareils depuis quelques années sont montés avec des abaisseurs de tension électronique, ils n'ont plus de bon vieux transformateurs bobinés bien lourds qui étaient idéal pour faire ce genre de bidouilles

dgil01
Membre
Membre

Nombre de messages : 90
Age : 48
Date d'inscription : 29/04/2021

Revenir en haut Aller en bas

Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau" Empty Re: Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau"

Message  Verchère Ven 04 Juin 2021, 03:48

Tout à fait d'accord, un vieux chargeur de batterie risque de ne pas débiter assez, et sur un chargeur récent la sécurité de court-circuit devrait se déclencher (sinon c'est de la daube).
Un poste à souder va très vite faire monter la vis au rouge, sauf très grosse vis et très petit poste... Il est facile d'apprécier la vitesse, en collant délibérément une baguette de soudure très courte (ou un vieux clou) ; de plus, en décollant l'électrode ça risque de faire un bel arc, capable de pulvériser une petite tête de vis (l'engin étant conçu tout exprès pour produire des arcs faisant fondre la ferraille).

Une batterie 12 V me semblerait plus appropriée, avec (à défaut de variateur à découpage) une résistance de limitation montée en série. Par exemple la résistance non protégée d'un vieux radiateur électrique 220 V, en déplaçant dessus une pince croco pour ajuster le réglage (la pauvre pince croco va souffrir). Commencer avec une bonne longueur de résistance, et raccourcir progressivement ; quand elle monte au rouge vif il faut s'arrêter là, elle va péter (prévoir que quand elle pète - et elle pétera un jour ou l'autre - il y aura projection de billes incandescentes de métal fondu, beaucoup plus désagréables que les escarbilles de la forge). Pour obtenir un courant suffisant il peut s'avérer nécessaire de mettre en parallèle plusieurs segments de résistance...
L'intérêt d'un régulateur est qu'on peut afficher à l'avance la tension moyenne qu'on envoie (ou augmenter / réduire à volonté cette tension) et que les seuls éléments susceptibles de péter sont les fils, le fusible si on en met un, et le transistor de puissance (un FET vissé sur un gros radiateur).
L'intérêt du principe "à découpage" c'est que le transistor de puissance chauffe moins qu'avec une régulation "linéaire".

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12606
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau" Empty Re: Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau"

Message  dgil01 Ven 04 Juin 2021, 08:24

J'aurais pas dit mieux que Verchère qui est beaucoup plus clair que moi dans ses explications  salut. Il a donné LA solution qui me semble la meilleur.

dgil01
Membre
Membre

Nombre de messages : 90
Age : 48
Date d'inscription : 29/04/2021

Revenir en haut Aller en bas

Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau" Empty Re: Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau"

Message  STMIHIEL1918 Ven 04 Juin 2021, 11:15

salut Bon concrêtement qui se lance sur cette méthode pour un tuto de derrouillage de la vis de pontet du vieux Mauser trouvé dans au fond du ruisseau  tongue  ? Avec photos et vidéos et tout et tout ?
Car sinon ça va tourner à la désintégration pure et simple de la pièce...Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau" 942193
STMIHIEL1918
STMIHIEL1918
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 993
Age : 52
Date d'inscription : 01/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau" Empty Re: Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau"

Message  majkejevrosime Ven 04 Juin 2021, 21:55

Merci à tous

Je crois que je vais tenter, peut être ce week end?

Laurent

majkejevrosime
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 496
Age : 48
Date d'inscription : 19/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau" Empty Re: Dé-grippage à l'arc électrique "Cartry-Clergeau"

Message  Verchère Sam 05 Juin 2021, 02:47

Sur un "vieux Mauser trouvé dans le ruisseau" la crosse n'est généralement plus qu'un souvenir, donc on peut chauffer la boîte de culasse directement à la lampe à souder, après un dérouillage électrolytique sommaire (pour dégager un peu les pièces).
L'intérêt est que si l'arme était restée chargée, ça peut la décharger en un clin d'oeil ; l'inconvénient est que la direction des éclats n'est pas totalement prévisible !
Quand le bois est encore là, on peut donner des coups de chaud successifs sur les têtes de vis en y appuyant un fer rouge, ou en plantant dans la fente un "drapeau" : une lame de cuivre qu'on peut chauffer au rouge avec le soudogaz sans que la flamme ne lèche le bois (une lame d'alu convient aussi, mais au rouge elle fond).

Il ne m'est pas encore arrivé de recourir au chauffage par résistance (sauf pour souder des cages à oiseaux, il y a bien longtemps).
Donc je n'ai pas d'indications de détail à donner, mon variateur à découpage n'ayant encore servi que pour le ventilateur de la forge, le tour pakistanais à base de visseuse à piles, le fil à couper le beurre (en fait, le polystyrène), la pyrogravure, et le dégivrage de conduites d'eau.
Toujours avec alimentation 12 V continu (généralement batterie de bagnole), intensité limitée à 20 A par un fusible (simple prudence, le transistor FET de sortie étant donné pour 60 A). Ça m'étonnerait que 60 A soient nécessaires, ça m'étonnerait même qu'une vis les supporte, mais s'il fallait approcher le maximum supporté par le composant de puissance il serait sans doute nécessaire de "lisser" les pulsations de découpage par une grosse self placée en aval ; ça demanderait quelque réflexion...
L'inconvénient de la self, c'est qu'elle ferait notablement augmenter les étincelles jaillissant si on écarte les électrodes avant de couper le jus (mieux vaudrait une commande du variateur par pédale ; j'en ai mis une sur le mien, c'est aussi bien utile pour la retouche des douilles sur le tour pakistanais).(

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12606
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum