Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Aller en bas

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Empty Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Message  LP Dim 02 Mai 2021, 19:11

Toujours à propos de mon Gras civil, qui malgré d'intenses séances d’écouvillonnage, conserve des dépôts de plomb sur les cloisons des rayures et un peu en fond de rayures.

Avant de procéder à l'emploi du mercure, il convient de bien réfléchir à la méthodologie.

Je précise tout d’abord que toutes les précautions seront prises, un minimum de produit sera utilisé (je ne veux pas remplir le canon car il n'y a que quelques cm d'emplombés après la chambre), il sera remis ensuite à un ami chimiste pour récupération et filtration. La manipulation se fera arme totalement démontée, à part la culasse. Masque respiratoire avec cartouches filtrantes métaux lourds, aération, vêtements de travail, et arme posée dans une cuvette plastique en cas de fuite.

Voici ou j'en suis dans mes 1eres réflexions:

Je pense mettre un étui remplit de semoule et obturé au silicone dans la chambre, pour limiter le volume de remplissage. Il sera  enroulé dans un film téflon de plomberie car le mercure attaque le laiton.  Éventuellement, je peux le peindre au préalable.

D'autre part, J'ai essayé un truc qui peut marcher, j'ai introduit un cône de silicone dans la chambre (issu d'une canule d'application), une fois introduit, impossible de le ressortir par une action depuis la bouche, le silicone se déforme et plaque aux parois à la moindre pression. Donc le poids du mercure fera pareil, plus c'est lourd plus c'est étanche. Heureusement que j'avais une longue vis pour charpente pour le retirer par l'arrière.

Je retiens l'idée de ce cône mais moins long, afin de laisser le mercure au contact des 1 ers cm après la chambre.

En suite, je pense doubler la sécurité avec un joint torique sur le bourrelet de l'étui et/ou  un joint caoutchouc contre le nez de culasse.

Si vous avez des expériences à partager ou des idées, je suis preneur.
LP
LP
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2443
Age : 63
Localisation : Lorraine "Qui s'y frotte s'y pique"
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Empty Re: Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Message  WICHITA Lun 03 Mai 2021, 00:04

aucune idée
mais je vais suivre
et je suis impatient de voir le résultat
même si je n'ai pas la moindre goutte de ce mercure

------------------------

Pas de chichis, appelez moi SUPER !
WICHITA
WICHITA
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 17192
Age : 56
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Empty Re: Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Message  lu1900 Lun 03 Mai 2021, 01:47

Le mercure mange le laiton ?
Je procède en bouchant avec une balle de cal 12 en caout...montée sur une tige filetée avec rondelle et écrou en bout , le tt au travers du tube , cela ne fuit jamais , utilisé du 5,5 au 11,43 mm ,  tige suivant lg du canon

------------------------

Cordialement...Patrice.... lu1900@gmail.com
/
https://mon-partage.fr/f/BDOOA5Lu/
lu1900
lu1900
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8614
Age : 63
Localisation : Quadrant alfa
Date d'inscription : 06/01/2009

https://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20d

Revenir en haut Aller en bas

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Empty Re: Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Message  Verchère Lun 03 Mai 2021, 02:19

LP a écrit:... Masque respiratoire avec cartouches filtrantes métaux lourds, aération, vêtements de travail, et arme posée dans une cuvette plastique en cas de fuite. ...
Ben dis donc, ceux qui durant des années ont exposé un baromètre de Toricelli dans leur salon, ne prenaient pas tant de précautions. Certes, c'était avant que le mercure ne devienne si toxique (il l'a toujours été, mais moins)...

La principale précaution est de placer tout le bazar dans une cuvette de rétention.
L'aération c'est important, pour que les voisins en profitent aussi !

Pas de nouvelles du procédé électrolytique...

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12623
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Empty Re: Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Message  LP Lun 03 Mai 2021, 06:57

Verchère a écrit:
LP a écrit:... Masque respiratoire avec cartouches filtrantes métaux lourds, aération, vêtements de travail, et arme posée dans une cuvette plastique en cas de fuite. ...
Ben dis donc, ceux qui durant des années ont exposé un baromètre de Toricelli dans leur salon, ne prenaient pas tant de précautions. Certes, c'était avant que le mercure ne devienne si toxique (il l'a toujours été, mais moins)...

La principale précaution est de placer tout le bazar dans une cuvette de rétention.
L'aération c'est important, pour que les voisins en profitent aussi !

Pas de nouvelles du procédé électrolytique...
Oui, je sais, excès de précaution, mais c'est pas bien contraignant de porter le masque que je mets quand je coule le plomb.

Pour Lu1900 j'avais pensé aussi à la tige filetée a travers le canon, mais j'ai pas de balle caoutchouc en 12 ou équivalent, et ça laisse remplir la chambre or j'ai peu de mercure.


Dernière édition par LP le Mar 04 Mai 2021, 07:44, édité 1 fois
LP
LP
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2443
Age : 63
Localisation : Lorraine "Qui s'y frotte s'y pique"
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Empty Re: Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Message  Verchère Mar 04 Mai 2021, 04:12

La "carotte" de silicone semble être une bonne idée.
Sinon c'est surtout une question de disponibilités en matériaux divers : avec de la tige inox de 8 ou de 10 et divers joints toriques, il doit y avoir moyen de baigner le tube avec assez peu de mercure.
Ensuite, faut raffiner le mercure pour la fois suivante...

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12623
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Empty Re: Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Message  LP Mar 04 Mai 2021, 07:47

J'abandonne par contre l'idée du joint torique contre le bourrelet de l'étui, impossible de verrouiller la culasse. Un joint téflon en plusieurs épaisseurs pourrait faire l'affaire.
LP
LP
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2443
Age : 63
Localisation : Lorraine "Qui s'y frotte s'y pique"
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Empty Re: Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Message  lu1900 Mar 04 Mai 2021, 19:38

La gom-cogne est top pour l'obturation
/
Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Gom_co10

------------------------

Cordialement...Patrice.... lu1900@gmail.com
/
https://mon-partage.fr/f/BDOOA5Lu/
lu1900
lu1900
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8614
Age : 63
Localisation : Quadrant alfa
Date d'inscription : 06/01/2009

https://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20d

Revenir en haut Aller en bas

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Empty Re: Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Message  LP Mar 04 Mai 2021, 20:39

Cela semble parfait, si mon système a des fuites, je ferai ça, j'ai la tige filetée, mais j'ai toujours pas de quoi faire un bouchon, je fouille...
LP
LP
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2443
Age : 63
Localisation : Lorraine "Qui s'y frotte s'y pique"
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Empty Re: Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Message  lu1900 Mar 04 Mai 2021, 21:11

Moi , c'est de la récup des tirs de police faits ds mon club

------------------------

Cordialement...Patrice.... lu1900@gmail.com
/
https://mon-partage.fr/f/BDOOA5Lu/
lu1900
lu1900
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8614
Age : 63
Localisation : Quadrant alfa
Date d'inscription : 06/01/2009

https://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20d

Revenir en haut Aller en bas

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Empty Re: Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Message  Verchère Mar 04 Mai 2021, 23:22

LP a écrit:J'abandonne par contre l'idée du joint torique contre le bourrelet de l'étui, impossible de verrouiller la culasse. ...
Pour le bain de mercure, ou pour le tir ?

Pour le mercure, plus que les vapeurs ou le contact sur la peau, il faut surtout éviter que des micro-billes restent dispersées un peu partout. Donc supprimer tous les recoins, enlever la vis-arrêtoir, l'éjecteur, la détente-gâchette, et bien sûr la culasse ! Et boucher les trous à la cire.

Pour le tir, il est certain que le joint torique ne convient que pour un très gros excès de feuillure. Pour des excès plus faible j'avais fait des petits joncs (anneau fendu) avec du fil de cuivre assez fin, recuit. Puis je les écrasais à la presse jusqu'à l'épaisseur nécessaire.
Ça permettait une fermeture sans effort, ne laissant pourtant aucun excès de feuillure ; mais (c'était en 8x51R Lebel) aucun de ces joncs n'a supporté plus de 2 tirs sans nécessiter d'être remis en forme.
C'est pourquoi je m'obstine à fabriquer des douilles à bourrelet rapporté : afin d'obtenir des bourrelets délibérément trop épais, à ajuster selon les besoins. Et c'est pas évident car le bourrelet de Gras est plutôt épais, ce qui rend plus difficile le poinçonnage et le sertissage des bagues (pour le 43 Egyptien ça a été plus simple, mais le bourrelet fait environ 0.5 mm de moins).

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12623
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Empty Re: Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Message  LP Mer 05 Mai 2021, 08:42

Verchère a écrit:
LP a écrit:J'abandonne par contre l'idée du joint torique contre le bourrelet de l'étui, impossible de verrouiller la culasse. ...
Pour le bain de mercure, ou pour le tir ?

Pour le mercure, plus que les vapeurs ou le contact sur la peau, il faut surtout éviter que des micro-billes restent dispersées un peu partout. Donc supprimer tous les recoins, enlever la vis-arrêtoir, l'éjecteur, la détente-gâchette, et bien sûr la culasse ! Et boucher les trous à la cire.
On parle bien du déplombage, c'est le sujet. Le joint torique était prévu pour assurer une  étanchéité supplémentaire, la culasse étant verrouillée contre le culot de la cartouche spéciale introduite dans la chambre.

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Img_2065

Normalement c'est le mastic PU à l'avant de la cartouche qui est sensé se dilater sous la pression et assurer l'étanchéité + un peu de ruban téflon au culot.


Dernière édition par LP le Mer 05 Mai 2021, 17:04, édité 1 fois
LP
LP
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2443
Age : 63
Localisation : Lorraine "Qui s'y frotte s'y pique"
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Empty Re: Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Message  eric38 Mer 05 Mai 2021, 11:25

salut salut salut

Bonjour,
  serait il possible d'avoir des photos du canon avant/pendant/après Very Happy 
et surtout voir ce qui a était enlevé .


                        Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie 72113 Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie 72113 Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie 72113

------------------------

«Si vous voulez une sécurité totale, allez en prison. Là, vous êtes nourri, habillé, soigné et ainsi de suite. La seule chose qui manque ... c'est la liberté.
                                                    - Président Dwight D. Eisenhower-
eric38
eric38
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 896
Age : 50
Localisation : dans les terres froides
Date d'inscription : 24/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Empty Re: Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Message  LP Mer 05 Mai 2021, 12:59

eric38 a écrit:salut salut salut

Bonjour,
  serait il possible d'avoir des photos du canon avant/pendant/après Very Happy 
et surtout voir ce qui a était enlevé .


                        Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie 72113 Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie 72113 Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie 72113
Hélas, le plomb ne se voyait pas vraiment, le canon était resté miroir. C'est à l'usage, les groupements s'écartant, que j'ai fait un contrôle avec une balle forcée par la chambre et que j'ai constaté le rétrécissement du canon.

Sur cette photo agrandie (désolé pour la qualité), on peut tout de même encore voir comme des vaguelettes en creux de rayures. Photo prise après environ  deux mille coups d'écouvillon et usage de deux produits prétendument désemplombeurs.

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Plomb_10


Dernière édition par LP le Jeu 06 Mai 2021, 18:34, édité 2 fois
LP
LP
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2443
Age : 63
Localisation : Lorraine "Qui s'y frotte s'y pique"
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Empty Re: Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Message  LP Mer 05 Mai 2021, 16:43

Ma cartouche d'étanchéité a bien fonctionné,  le mercure a agit une journée. Toutefois, je ne suis pas complétement satisfait du résultat, il reste des traces en fonds de rayures que je ne sais expliquer. On verra ce que cela donne en cible une fois mes balles thermolaquées réalisées.


Dernière édition par LP le Jeu 06 Mai 2021, 18:33, édité 1 fois
LP
LP
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2443
Age : 63
Localisation : Lorraine "Qui s'y frotte s'y pique"
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Empty Re: Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Message  lu1900 Jeu 06 Mai 2021, 03:10

J'ai déplombé dernièrement une carabine22lr , où aucune rayure visible , récup d'un pote qui avait passé écouvillons ++ et 40 ans de tir sans nettoyage semble-t-il !
Bin , elles y étaient les rayures et belles en plus

------------------------

Cordialement...Patrice.... lu1900@gmail.com
/
https://mon-partage.fr/f/BDOOA5Lu/
lu1900
lu1900
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8614
Age : 63
Localisation : Quadrant alfa
Date d'inscription : 06/01/2009

https://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20d

Revenir en haut Aller en bas

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Empty Re: Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Message  WICHITA Jeu 06 Mai 2021, 12:14

Patrice tu as remplis le canon entièrement ?

------------------------

Pas de chichis, appelez moi SUPER !
WICHITA
WICHITA
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 17192
Age : 56
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Empty Re: Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Message  lu1900 Jeu 06 Mai 2021, 18:33

WICHITA a écrit:Patrice tu as remplis le canon entièrement ?
Oui, et tige la plus longue of course !

------------------------

Cordialement...Patrice.... lu1900@gmail.com
/
https://mon-partage.fr/f/BDOOA5Lu/
lu1900
lu1900
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8614
Age : 63
Localisation : Quadrant alfa
Date d'inscription : 06/01/2009

https://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20d

Revenir en haut Aller en bas

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Empty Re: Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Message  capitaine conan Sam 08 Mai 2021, 19:29

Combien de temps doit on laisser agir le mercure pour une efficacité optimale ?

capitaine conan
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 667
Age : 59
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Empty Re: Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Message  LP Sam 08 Mai 2021, 19:45

capitaine conan a écrit:Combien de temps doit on laisser agir le mercure pour une efficacité optimale ?
Moi je le laisse  environ 8 heures (une nuit).
LP
LP
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2443
Age : 63
Localisation : Lorraine "Qui s'y frotte s'y pique"
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie Empty Re: Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie

Message  capitaine conan Sam 08 Mai 2021, 19:47

Merci LP Déplombage au mercure, réflexions sur la méthodologie 72113

capitaine conan
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 667
Age : 59
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum