Le thermolaquage des balles

+10
yaya1er
WICHITA
BOUZOU
Verchère
lu1900
Laurent C
manitou
romeo33
Baccardi
LP
14 participants

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  lu1900 Mer 28 Avr 2021, 01:31

Le sujet est justement de fabriquer Ses balles ares

------------------------

Cordialement...Patrice.... lu1900@gmail.com
lu1900
lu1900
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 9264
Age : 64
Localisation : Quadrant alfa
Date d'inscription : 06/01/2009

https://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20d

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  Laurent C Mer 28 Avr 2021, 12:35

Je crois surtout que les balles Ares ne sont pas concurrentielles face aux balles LOS ou Armaforce, sur le marché des gros rechargeurs IPSC.
En TAR, elles sont en effet interdites et les Ares n'apportent de toute façon rien face à nos électrocuivrées habituelles et déjà économiques (32€ les 500 Armaforce en .356 124gn).

L'intérêt ici est tout différent, puisqu'il s'agit de combiner la coulée, technique bien ancienne dont on connait les avantages, et le powder-coating, technique plus récente qui permet d'arriver à une balle plus ou moins comparable à une électrocuivrée, sans la complexité d'un électrocuivrage maison.

Il faudrait une évolution du règlement TAR pour autoriser les balles powder-coatées en match, mais en attendant on peut les utiliser à l'entrainement et/ou pour des armes pour lesquelles on a besoin d'un projectile spécifique et non disponible sur le marché des TMJ et FMJ.

------------------------

Laurent
Laurent C
Laurent C
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1185
Age : 56
Localisation : Sud-Ouest
Date d'inscription : 24/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  yaya1er Mer 28 Avr 2021, 13:56

Plutôt que de passer l'epoxy au four, est-il possible d'utiliser un décapeur thermique ?
yaya1er
yaya1er
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4688
Age : 52
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 28/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  Laurent C Mer 28 Avr 2021, 16:07

La cuisson demande 20 minutes à 200°C.

------------------------

Laurent
Laurent C
Laurent C
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1185
Age : 56
Localisation : Sud-Ouest
Date d'inscription : 24/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  BOUZOU Mer 28 Avr 2021, 19:10

es tu sur que 20 minutes a 200 degres, tu ne touches pas a l'integrité de la balle,le point de fusion est de 327 degres
j'imagine les deformations

------------------------

La vraie liberté, ce n'est pas faire ce que l'on veut, mais devenir ce que l'on est.

BOUZOU
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 710
Age : 97
Localisation : nantes
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  Laurent C Mer 28 Avr 2021, 19:23

BOUZOU a écrit:es tu sur que 20 minutes a 200 degres, tu ne touches pas a l'integrité de la balle,le point de fusion est de 327 degres
j'imagine les deformations

200°C, que ce soit 5, 20 ou 60 minutes, c'est 200° et pas 327°C.
Ne laisse pas ton imagination te raconter des choses fausses.
Il faut croire que ça ne fait rien de significatif, puisque les résultats en cible sont très bons.

------------------------

Laurent
Laurent C
Laurent C
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1185
Age : 56
Localisation : Sud-Ouest
Date d'inscription : 24/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  Verchère Jeu 29 Avr 2021, 04:24

Comme il s'agit généralement de plomb durci, le point de fusion est certainement inférieur à 327.4° ; mais y-aura jamais assez d'étain pour descendre à 200° (à 33 % d'étain ça fond à 240°, l'eutectique à 62.8 % d'étain fond à 183°).

La chauffe lente et régulière d'un four est sans doute nécessaire pour obtenir une température régulière ; au décapeur thermique il y aura forcément des points surchauffés ou des points sous-chauffés (et sans doute même les deux).

En général je n'aime pas trop le plastique et tous les trucs modernes, mais ici le "calepinage plastoc" pourrait être une intéressante alternative au "calepinage papier", résolvant peut-être les problèmes d'arrachement à la prise de rayure et de non-détachement à la bouche.
A voir si ça tient bien...
Si la laque supporte 450 m/s c'est parfait : la V25 nominale du 11 mm Gras était 425 m/s.

Pour offrir un bain à des balles de Gras thermolaquées, j'ai la piscine adéquate...

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 14330
Age : 63
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  EKAERGOS Jeu 29 Avr 2021, 07:15

Verchère a écrit:En général je n'aime pas trop le plastique et tous les trucs modernes, mais ici le "calepinage plastoc" pourrait être une intéressante alternative au "calepinage papier", résolvant peut-être les problèmes d'arrachement à la prise de rayure et de non-détachement à la bouche.
A voir si ça tient bien...
Si la laque supporte 450 m/s c'est parfait : la V25 nominale du 11 mm Gras était 425 m/s
.

Pour offrir un bain à des balles de Gras thermolaquées, j'ai la piscine adéquate...
Le thermolaquage des balles - Page 2 72113
Ca  ça m'intéresse (43 Egypt;11mm Gras) car ça me parait plus accessible que le calepinage papier pour les "handicapés manuels" comme moi (bigaucher ?) Very Happy
Une 'tite question : Dans le cas d'un calepinage papier on part d'une balle d'un calibre donné  entourée d'épaisseur de papier;façon momie Very Happy  qui lui donne un calibre supérieur .
Or si j'ai bien tout suivi dans ce sujet le thermo-laquage époxy ne représente qu'une surépaisseur infime....?
Auquel cas faut il partir d'une balle plus large proche du diamètre à fond de rayures ?
salut
EKAERGOS
EKAERGOS
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4729
Age : 63
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  LP Jeu 29 Avr 2021, 07:26

EKAERGOS a écrit:
Auquel cas faut il partir d'une balle plus large proche du diamètre à fond de rayures ?
salut
Oui, c'est un autre avantage, on garde nos moules actuels.
LP
LP
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 3089
Age : 64
Localisation : Lorraine "Qui s'y frotte s'y pique"
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  Laurent C Jeu 29 Avr 2021, 09:26

L'épaisseur de la peinture ajoute généralement 2 millièmes de pouce au calibre.

------------------------

Laurent
Laurent C
Laurent C
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1185
Age : 56
Localisation : Sud-Ouest
Date d'inscription : 24/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  yaya1er Jeu 29 Avr 2021, 10:11

Pour rentabiliser l'allumage du four, autant prévoir quelques plateaux.
yaya1er
yaya1er
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4688
Age : 52
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 28/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  LP Jeu 29 Avr 2021, 11:03

Il semble que ce soit moins cher de se fournir aux USA qu'en Gb via Ebay.

En France toujours rien trouvé même chez les grossistes, du coup j'ai vu ce fabricant US qui exporte en Europe. On peut choisir sa poudre Epoxy ou Epoxy-polyester. Selon les poudres, environ 13 à 16 euros le gallon + 25 euros de port.

https://www.prismaticpowders.com/europe
LP
LP
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 3089
Age : 64
Localisation : Lorraine "Qui s'y frotte s'y pique"
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  Verchère Ven 30 Avr 2021, 03:40

EKAERGOS a écrit:... Dans le cas d'un calepinage papier on part d'une balle d'un calibre donné  entourée d'épaisseur de papier;façon momie qui lui donne un calibre supérieur ....
Pas vraiment, car pour calepiner papier on part d'un noyau en plomb très sous-calibré, et après calepinage on est encore sous-calibré. Les diamètres exacts sont assez libres car on se repose sur le gonflement par inertie pour venir au calibre exact.
La raison la plus évidente est d'éviter l'épluchage du calepin à la prise de rayures, l'accélération principale (et donc le gonflement) ne survenant que quelques centimètres plus loin. Une autre raison serait peut-être que la balle n'est initialement que légèrement forcée (par la souplesse du papier) ce qui la centre automatiquement ; le gonflement survenant ensuite s'en trouvant (peut-être) forcément bien centré...
C'est certainement pourquoi le logement de balle du Gras Mle 1866-74 est plus serré que le fond de rayures : pour empêcher la balle de gonfler avant l'arrivée dans les rayures, qui sur le canon de Chassepot débutaient assez loin (sinon, il y aurait eu risque d'épluchage).

En mesurant des balles calepinées tirées en piscine, on constate que le plomb a bien gonflé sur la moitié de la longueur du projectile, mais qu'il n'atteint pas les diamètres du canon : la différence c'est l'épaisseur du papier. En mesurant, on voit d'ailleurs que sous la pression le papier s'est bien écrasé.

Il est difficile de calepiner avec un papier plus mince que 0.05 mm, ce qui en deux tours augmente le diamètre de 0.20 mm (en fait un peu moins, car le papier s'affine quand on le tend) ; si le thermolaquage n'ajoute au calibre que 0.05 mm, il est évident qu'un noyau de plomb destiné au calepin papier sera trop petit.
La "balle à graisser" standard serait donc plus appropriée ... tout au moins si on veut recharger "à la moderne", c'est à dire avec une balle "fond de rayures".

Car si l'on veut recharger "à l'ancienne" (balle "à compression", qui paraît indispensable pour le 66-74), tout reste sans doute à étudier.
D'abord l'adhérence de la résine sur le plomb pur, puis sa faculté à s'étendre pour suivre le gonflement du culot ; et à résister jusqu'au bout d'un canon de 80 centimètres...
Ce que l'on aura sans doute pas, c'est l'effet "racleur" de la tranche avant du calepin papier.
L'intérêt de la balle à compression, c'est qu'il est inutile de se démener pour trouver un moule ou un calibreur de diamètre exactement déterminé.

PS : calepiner une balle, c'est bien plus facile que rouler une clope avec les mains humides ou pleines de cambouis.
Certes, calepiner n'est pas tout : il faut ajouter la rondelle de cire et le trempage d'ogive, mais je ne suis pas certain qu'avec un calepin synthétique on puisse s'en dispenser (rondelle de cire pour la balle à compression, trempage d'ogive pour la PN).

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 14330
Age : 63
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  Laurent C Ven 30 Avr 2021, 11:39

Quels calibres peux-tu tirer en piscine, pour que je t'envoie des échantillons ?
J'ai des moules pour des balles de 120/130gn en 356 ou 357, de 86gn en 314 (pour le 32swl), de 90gn en 308 ou 309, de 115/150/170gn en 308 ou 309 et de 220gn en 427 (je crois, car c'est à Romeo qui en sait plus).

------------------------

Laurent
Laurent C
Laurent C
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1185
Age : 56
Localisation : Sud-Ouest
Date d'inscription : 24/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  LP Ven 30 Avr 2021, 13:57

En ce qui me concerne, j'ai commandé sur le site US indiqué plus haut, de la poudre peinture epoxy grise, il y a en avait des métallisées (avec des particules de métal) mais j'ai préféré éviter pour ne pas risquer une usure inutile du canon. De même, j'ai opté pour une poudre pure epoxy et non epoxy-polyester, cuisson 15 minutes à 180°.

Je ferai un retour d'expérience après essais (dans quelques semaines)
LP
LP
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 3089
Age : 64
Localisation : Lorraine "Qui s'y frotte s'y pique"
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  romeo33 Ven 30 Avr 2021, 14:52

Laurent C a écrit:Quels calibres peux-tu tirer en piscine, pour que je t'envoie des échantillons ?
J'ai des moules pour des balles de 120/130gn en 356 ou 357, de 86gn en 314 (pour le 32swl), de 90gn en 308 ou 309, de 115/150/170gn en 308 ou 309 et de 220gn en 427 (je crois, car c'est à Romeo qui en sait plus).
C'est des 200gr en 427 et 429 (44-40 et 44RM) de memoire comme c'est toi qui les as  Le thermolaquage des balles - Page 2 942193
romeo33
romeo33
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 344
Age : 56
Date d'inscription : 22/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  Verchère Sam 01 Mai 2021, 03:39

Laurent C a écrit:Quels calibres peux-tu tirer en piscine, pour que je t'envoie des échantillons ?
J'ai des moules pour des balles de 120/130gn en 356 ou 357, de 86gn en 314 (pour le 32swl), de 90gn en 308 ou 309, de 115/150/170gn en 308 ou 309 et de 220gn en 427 (je crois, car c'est à Romeo qui en sait plus).
Eh, c'est pour le 11 mm Gras, que j'avais proposé !

Parce-que les balles que tu cites...
M'étant toujours refusé à quémander l'autorisation de détenir une arme de même genre que l'arme de dotation "qu'on m'aurait refilé sans me demander mon avis", je n'ai pas grand chose qui puisse tirer ça.
Sauf peut-être du .308 / 115 gn si la forme convient à l'USM1 (30M1 Short, celle-là j'ai eu l'autorisation sans la demander), mais la V0 ne serait-elle pas un peu forte ? Pas envie de déplomber !
S'il y a une 9 mm adéquate (du genre de la Lyman xxx402) je pourrais essayer de mettre dans le coup un tireur au P08, mais ça risque de prendre un moment ; en 44-40 idem...

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 14330
Age : 63
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  LP Sam 13 Nov 2021, 13:22

Retour d'expérience sur le thermolaquage de balles pour fusil Gras:

La poudre que j'avais acheté m'a posé un problème, elle ne collait pas correctement aux balles pas secouage dans un récipient comme c'est le cas dans la plupart des vidéos disponibles sur le sujet. Toutefois, je n'ai pas été le seul à rencontrer ce problème, certains pulvérisent du wd40 ou d'autres produits pour permettre l'accrochage, dans mon cas ce n'était pas concluant.

La solution est venue de l'acétone. J'ai déposé quelques cuillerées de  poudre dans un fond de pot et j'y ai versé de l'acétone jusqu'à obtenir une solution  très fluide. J'ai ensuite versé une poignée de balles à chaque fois en remuant un peu et les ai sorti une par une avec une pince plastique.

Les balles totalement recouvertes d'un léger voile de peinture ont été posées pointe en bas sur une grille à peinture  métallique de chez Leroy merlin.
Le diamètre des trous permet à la balle de tenir verticalement et seul un cercle ultra fin correspondant à la zone de contact peut être dépourvu de peinture.

Après quelques minutes l'acétone est évaporé et la grille est mise au four pour 15 minutes à 180°.

Le résultat est convainquant, le peinture époxy est parfaitement homogène, l'augmentation de diamètre est presque négligeable, l'idéal serait cependant de recalibrer la balle.

Elle est très dure et ne casse ni ne plisse au choc.

Les premiers tirs n'ont montré aucun emplombage ni dépôt dans le canon.

Le thermolaquage des balles - Page 2 Img_2067
LP
LP
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 3089
Age : 64
Localisation : Lorraine "Qui s'y frotte s'y pique"
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  ANDY34 Sam 13 Nov 2021, 19:39

Bonjour...Tireur, chasseur, pêcheur, fondeur et rechargeur...
Je n'ai jamais été intéressé par la plastification des balles.
Mais j'avoue avoir regardé de près cette technique pour colorer les têtes plombées et les plombs pour la pêche.
Peut être est ce le même matériau , la poudre époxy s applique sur les lests chauffés...
Dans ce cas là, la poudre est facile à trouver...sur le net, site de "pêche et bricolage"...

ANDY34
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1673
Age : 61
Localisation : 34
Date d'inscription : 26/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  Tupolef Sam 13 Nov 2021, 21:22

Bonjour à tous,

Je m’étais fournis auprès d’un américain via un forum, ça ne m’avais pas coûté grand chose. Je lui avais pris de la poudre transparente et de la verte.

L’avantage, c’est que je n’ai pas besoin d’acétone, un récipient en polypropylène, quelques billes d’airsoft, deux cuillères à café de poudre pour 50 grosse balles (type 45/70).

J’avais pu récupérer dans la butte quelques balles tirées dans un fusil mannlicher, les résultats étaient probant, on voyait bien la prise de rayure et pas de décollement de la peinture. Le but était de rattraper un peu d’épaisseur, le fond de rayure du canon était mesuré à 0.333, le moule lee sortait des balles à .329.

Le résultat de la balle récupéré dans la butte:

Le thermolaquage des balles - Page 2 4uvh

Ici des balles de 44 magnum avant cuisson en poudre transparente (idem le but était de récupérer un peu d’épaisseur pour un canon un peu large sur ma Rossi 94):

Le thermolaquage des balles - Page 2 R333

Après cuisson: 

Le thermolaquage des balles - Page 2 Hea4

Le thermolaquage des balles - Page 2 8uoy

Tupolef
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 236
Age : 32
Date d'inscription : 15/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  LP Dim 14 Nov 2021, 12:01

Tupolef a écrit:Bonjour à tous,



L’avantage, c’est que je n’ai pas besoin d’acétone, un récipient en polypropylène, quelques billes d’airsoft, deux cuillères à café de poudre pour 50 grosse balles (type 45/70).
Il se peut que le manque d'adhérence provienne du récipient employé qui ne génère pas suffisamment électricité statique, mais bon l'acétone ne complique pas démesurément les choses. En tout cas ta photo montre bien l'absence de déchirement de la peinture lors de la prise de rayures. Le thermolaquage des balles - Page 2 3361380237
LP
LP
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 3089
Age : 64
Localisation : Lorraine "Qui s'y frotte s'y pique"
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  phiphi84 Ven 07 Jan 2022, 09:56

salut a tous  ce procédé a l'air beaucoup mieux et a la porté de tous  dans sa mise en oeuvre  que le cuivrage. 

ma question est jusqu'a quel vitesse et calibre , les balles  a revetement époxy résiste  ,?

phiphi84
Membre
Membre

Nombre de messages : 21
Age : 55
Date d'inscription : 28/11/2021

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  Tupolef Ven 07 Jan 2022, 10:05

phiphi84 a écrit:salut a tous  ce procédé a l'air beaucoup mieux et a la porté de tous  dans sa mise en oeuvre  que le cuivrage. 

ma question est jusqu'a quel vitesse et calibre , les balles  a revetement époxy résiste  ,?


Bonjour,

Pour le calibre je n’ai eu aucun problème que ce soit en petit et gros calibres.

J’avais fait des relevés de vitesses, j’étais monté à 500 m/s je n’ai constaté aucun problème d’emplombage.

Pour répondre à ton autre question que tu as posé sur le post du cuivrage. Avec les poudres dont je dispose, le revêtement fait augmenter le diamètre de 0.002’ par couche. J’ai cité si dessus un essai avec un mannlicher, il m’a fallut deux couches pour passer de .329 à .333.

Cordialement

Tupolef
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 236
Age : 32
Date d'inscription : 15/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  phiphi84 Ven 07 Jan 2022, 11:00

je te remerci grandement , par contre tu préconise d'utiliser de la poudre époxy pur ou les autres mélange ne gène en rien . ? 

et tu en trouve ou  de l'époxy  en poudre comme site marchand si ce n'ai trop de demander ?

phiphi84
Membre
Membre

Nombre de messages : 21
Age : 55
Date d'inscription : 28/11/2021

Revenir en haut Aller en bas

Le thermolaquage des balles - Page 2 Empty Re: Le thermolaquage des balles

Message  Tupolef Ven 07 Jan 2022, 11:47

phiphi84 a écrit:je te remerci grandement , par contre tu préconise d'utiliser de la poudre époxy pur ou les autres mélange ne gène en rien . ? 

et tu en trouve ou  de l'époxy  en poudre comme site marchand si ce n'ai trop de demander ?
J’utilise de l’epoxy pure.

Si tu te débrouille en anglais j’utilise cette méthode, à savoir poudre sèche sans acétone.

https://www.mp-molds.com/tipstricks/powder-coating-lead-bullets-dry-tumble-dt-method/

Il y’a quelques années le revêtement époxy était très peu pratiqué par les particuliers en France.

Je me suis donc fourni auprès d’un particulier aux USA via un forum. Il avait essayé différents types d’epoxy et proposait à la vente celles qui étaient le plus adaptées pour notre application (en terme d’adhérence, de résistance à la déformation, et de mise en œuvre grâce à l’électricité statique générée par le polypropylène)

Je me suis constitué un stock qui durera toute ma vie de tireur je penses.

Maintenant je suis persuadé que l’on peut trouver les poudres qui vont bien en France.

Tu peux demander à l’auteur de ce sujet il pourra sûrement te renseigner pour te procurer la poudre qui va bien.

Tupolef
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 236
Age : 32
Date d'inscription : 15/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum