fusil tabatière cal 18.2

+6
EKAERGOS
phil bullock
CLOSDELIF
oxi81
Phil38
turbine
10 participants

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

fusil tabatière cal 18.2 - Page 3 Empty Re: fusil tabatière cal 18.2

Message  St Etienne Ven 9 Avr - 8:23

Verchère a écrit:Merci beaucoup pour ce tableau ; sait-on à qui on le doit ?

Il est plus détaillé que les informations données par Plessix, qui par ailleurs les répartit sur plusieurs pages et simplifie un peu (par exemple, il ne précise pas que les carabines Mle 1859 "neuves" ont repris les anciennes rayures de profondeur dégressive ; quoiqu'à la réflexion il était sans doute préférable qu'elles conservent exactement la même balistique que les 1846/53 T).

La conservation de l'ancien calibre 18 mm était paraît-il dictée par l'uniformité de munition avec la grande quantité de fusils anciens, la réduction de calibre étant repoussée au moment de l'adoption d'une arme chargée par la culasse (aucune n'étant encore jugée satisfaisante dans les années 1850 / 60). On aurait cependant très vite reproché à ces grosses balles Minié leur faible vitesse initiale, qui à courte distance les rendait moins efficaces que la balle ronde ; le gain obtenu aux longues portées étant peu exploitable en pratique...

Pour les modèles qui pourraient avoir un canon soit en fer soit en acier (si j'ai bien compris), y-a-t'il un marquage distinctif ?

A moi.
J'ai pris le temps de réunir des données disponibles un peu partout, notamment la revue des Arquebusiers, les Boudriot, le livre monumental du Col Jean Martin "les armes à feu de l'Armée Française 1860-1940", les différents "aides-mémoires à l'attention des Officiers d'Artillerie", etc ...

La conservation des gros calibres. 
Comme tu le dit, la raison invoquée par les caciques du Comité de l'Artillerie était qu'il fallait pouvoir utiliser les centaines de milliers de fusils des systèmes 1822-1842 (créés lisse, rappelons-le) et donc de conserver leur calibre. Toutes nos balles à jupe (développement des travaux de Minié) retiendront le calibre de 17,2 mm de sorte qu'elles puissent êtres tirées par l'ensemble des armes percutantes françaises depuis 1840 et dont le calibre variait de 17,5 à 17,8 mm.

Ce raisonnement n'était pas insensé en terme de gestion strictement comptable *. 

Sauf que ces décisions nous obligeaient à conserver des dispositifs tactiques rigides directement hérités de l'Empire, à savoir le tir de salves sur plusieurs rangs, et ce jusqu'au quasi corps à corps. Précisons que cette aberration a été courante durant la guerre civile américaine, bien que l'armement utilisé fut principalement de petit calibre (58)

La solution, déjà évoquée par Boudriot, aurait consisté à adopter la réduction du calibre dès le système 1853, quitte à ne conserver nos armes percutantes de gros calibre que pour l'équipement de nos troupes de seconde ligne (Garde Nationale) ou pour nos forces de l'ordre (Gendarmerie, Douanes, Pénitentiaire ...)
Ce qui nous aurait donné le temps d'élaborer une arme chargée par la culasse ET une cartouche utilisable.
Les Anglais, les Américains, les Autrichiens l'ont fait. On pouvait le faire.

Car, dès le début des années 50, on connaissait le lien reliant diminution du calibre et vitesse initiale et tension de trajectoire.

Tu as parfaitement raison concernant les balles à jupe de gros calibre. Leur Vo était au moins de 100 m/s en dessous de celle des balles rondes tirées sur fusil An IX (Vo 450 m/s de mémoire).
Le seul avantage conféré par un canon rayé était de stabiliser la trajectoire, apportant une véritable amélioration de la précision aux moyennes distances, permettant de faire des tirs à tuer au-delà de 50 mètres et jusqu'à 100 - 150 mètres. 
Il suffit de contempler la hausse d'une carabine 1853 ou 1859 pour se faire une idée de la hauteur de la flèche de la trajectoire.
Au-delà de cette distance de 150 mètres, les trajectoires étaient tellement courbes que la moindre erreur d'appréciation ruinait toute précision.
On ne retrouvera puis dépassera les 400 m/s qu'avec le Chassepot.

De mémoire, les canons en acier reçoivent un poinçon (ou une marque) attribué à la fonderie ayant fourni ce métal. Mais je reste au conditionnel, cela reste à valider.

Passionnant débat !

A bientôt
salut


* Le même raisonnement comptable aurait-il également conduit notre administration de la santé et nos organismes de sécurité sociale à l'actuelle situation de nos hôpitaux ... ? 
Quand est-ce que nos dirigeants comprendront ? 
fusil tabatière cal 18.2 - Page 3 199729
St Etienne
St Etienne
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 488
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

fusil tabatière cal 18.2 - Page 3 Empty Re: fusil tabatière cal 18.2

Message  Verchère Sam 10 Avr - 3:15

Ce qui suit fait un peu "café du commerce" ; un vieux troquet fermé depuis longtemps...

Je ne sais pas s'il aurait été heureux d'adopter un nouveau calibre pour une transition d'une dizaine d'années.
D'autres l'ont effectivement fait, mais se sont retrouvés plus tard à traîner des fusils convertis en 58 Berdan ou 577 Snider, sans issue.
Tandis que le Chassepot, une fois modifié en Gras, valait bien tous les fusils à 1 coup de l'époque.

Quant à la tactique de combat, elle a de toutes façons évolué beaucoup moins vite que l'armement.

Les fusils rayés en 18 mm offraient tout de même une certaine précision à longue distance ... si dans la fumée on arrivait à discerner l'objectif !
Pour la carabine à tige (Mle 1846 et 53), Plessix indique une dispersion permettant de battre un chemin étroit à 500 mètres, une route à 1000 mètres (la moitié des coups sur des cercles de respectivement 0.62 et 2.50 mètres de rayon).

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12854
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum