"De quel bois je me....chausse"?

Aller en bas

"De quel bois je me....chausse"? Empty "De quel bois je me....chausse"?

Message  EKAERGOS Dim 21 Mar 2021, 14:16

"De quel bois je me....chausse"? 72113 
Bonjour à tous
A l'occasion d'une recherche sur une essence de bois utilisée longtemps par l'Autriche-Hongrie pour ses crosses de fusils("l'Oranger des Osages").
Je me suis dis qu'il n'était peut être pas inutile d'ouvrir un nouveau  sujet dédié ;plutôt que de rechercher dans tous les sujets relatifs à chaque arme en particulier.
Récemment j'ai appris que les M48 yougoslaves possèdaient des crosses en Orme; avant je savais que sur les Mauser 98 de 14/18 diverses essences de bois (et différentes finitions;dont l'huile de baleine Shocked ) avaient été utilisées .
Je vous propose donc d'indiquer içi les différences essences ;ou les différentes compositions (pour le lamellé-collé);utilisées dans les crosses des différents pays pour leurs crosses.
Cà pourra servir aux restaurateurs plus ou moins avancés en Ebenisterie
https://bois-exotique.com/bois/
salut
EKAERGOS
EKAERGOS
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3517
Age : 61
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

"De quel bois je me....chausse"? Empty Re: "De quel bois je me....chausse"?

Message  Phil38 Dim 21 Mar 2021, 16:09

Mon SMLE*, en "Walnut"; c'est-à-dire noyer. "De quel bois je me....chausse"? 72113
Phil38
Phil38
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 209
Age : 59
Localisation : Grenoble, French Highlands!
Date d'inscription : 04/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

"De quel bois je me....chausse"? Empty Re: "De quel bois je me....chausse"?

Message  baudoinii Dim 21 Mar 2021, 17:52

EKAERGOS a écrit:"De quel bois je me....chausse"? 72113 
...dont l'huile de baleine Shocked )...
salut
L'huile de baleine a été TRES utilisée en armement. J'ai lu un article sur la lubrification du Colt 1911 qui se faisait "abondamment à l'huile de baleine".
Je dois encore l'avoir qlq part, je mettrai le lien si je le retrouve.

------------------------

Un foie, deux reins, trois bonnes raisons d'utiliser la baïonnette. (Desproges)
baudoinii
baudoinii
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 429
Age : 54
Date d'inscription : 21/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

"De quel bois je me....chausse"? Empty Re: "De quel bois je me....chausse"?

Message  Phil38 Dim 21 Mar 2021, 18:48

Les bois ont été utilisés au Royaume-Uni selon les temps et les importations si je peux me permettre de parler d'un sujet que je connais un peu: jusqu'au 18e des bois locaux et notamment fruitiers, ensuite et à partir des comptoirs des Indes et de l'Afrique des bois tropicaux qui étaient utilisés comme ballast lors des voyages retours des bateaux qui revenaient vers Belfast, Nothampton, Glasgow et Liverpool.

------------------------

"Ils ne pourraient pas toucher un éléphant à cette distance..."
Phil38
Phil38
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 209
Age : 59
Localisation : Grenoble, French Highlands!
Date d'inscription : 04/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

"De quel bois je me....chausse"? Empty Re: "De quel bois je me....chausse"?

Message  Verchère Lun 22 Mar 2021, 03:45

L'huile de baleine (ou plutôt cachalot ?) fut utilisée pour tout et n'importe quoi, sans retenue, de l'éclairage à la coupe des métaux... Mais sans doute plus aux Amériques ; avant le pétrole, chez nous on s'éclairait plutôt à l'huile de colza.


En bois "particuliers" (c'est à dire ni noyer ni hêtre) on doit noter le bouleau pour les crosses de fusils suédois, russes, finlandais, etc.
Le platane pour les 07-15 fabriqués par Delaunnay-Belleville...

Une qualité du noyer, qu'on oublie souvent de mentionner, est qu'au ciseau il se travaille plus facilement et plus précisément que la plupart des autres bois ; c'était sans doute important à l'époque où l'on taillait les crosses manuellement ou avec des machines tournant à faible vitesse.
Et parmi les bois "nobles" c'est l'un de ceux qui pousse le plus rapidement.

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12269
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

"De quel bois je me....chausse"? Empty Re: "De quel bois je me....chausse"?

Message  EKAERGOS Lun 22 Mar 2021, 08:41

Verchère a écrit:L'huile de baleine (ou plutôt cachalot ?) fut utilisée pour tout et n'importe quoi, sans retenue, de l'éclairage à la coupe des métaux... Mais sans doute plus aux Amériques ; avant le pétrole, chez nous on s'éclairait plutôt à l'huile de colza.


En bois "particuliers" (c'est à dire ni noyer ni hêtre) on doit noter le bouleau pour les crosses de fusils suédois, russes, finlandais, etc.
Le platane pour les 07-15 fabriqués par Delaunnay-Belleville...


Une qualité du noyer, qu'on oublie souvent de mentionner, est qu'au ciseau il se travaille plus facilement et plus précisément que la plupart des autres bois ; c'était sans doute important à l'époque où l'on taillait les crosses manuellement ou avec des machines tournant à faible vitesse.
Et parmi les bois "nobles" c'est l'un de ceux qui pousse le plus rapidement.
"De quel bois je me....chausse"? 72113 "De quel bois je me....chausse"? 117219 Verchère pour ces précisions
-Effectivement j'aurai du préciser pour ces "bois particuliers" ;"sauf le noyer" ...qui était principalement la règle sur les armes de cette (longue) période .Pour ce qui est du Hêtre qui fut aussi largement utilisé par la suite je le maintiens dans le cadre de cette étude ,car il est caractéristique de certains pays (Italie ?) et fut parfois utilisé en remplacement des crosses en noyer comme celles d'origine française pour les US 17

-Pour ce qui est du bouleau et autres "bois du Nord" utilisé par ces contrées "nordiques" il faut préciser que ces essences qui sont regardées avec mépris sous nos latitudes gauloises lorsqu'elles poussent dans ces froides contrées sub-arctiques ont une croissance lente qui leur donne un "coeur" (duramen) très serré et dense et donc des qualités mécaniques qui n'ont rien à voir avec celles de leurs cousins des zones tempérées.
Mon père rigolait toujours à la lecture d'un fascicule de "Raznoexport" décrivant la "luxueuse" carabine Baïkal dotée d'une crosse en "bouleau de premier choix" Very Happy



- Grace à toi j'ai découvert le platane Shocked des 07/15 "De quel bois je me....chausse"? 3361380237  alors que j'en étais resté à la faible estime dans laquelle ce bois est tenu par chez nous...


Mes "connaissances"(?) ;très succinctes en la matière; se limitaient ;comme dit plus haut;à celles des "ersatzs" utilisés par les allemands en 14/18 et à "L'Oranger des Osages" largement utilisé par les Austro-Hongrois

https://fr.wikipedia.org/wiki/Oranger_des_Osages
Il aurait été introduit là bas au XVIIIeme par Marie-Thérese d'Autriche et toujours utilisé en archerie:
"Osage orange: il a plusieurs noms.mûrier d’orange,osage –orange. C’est indigène en Amérique du Nord mais pendant la règne de Marie-Thérèse,au cours du XVIII siècle, il s’est répandu même en Hongrie. En Europe, il se voit seulement dans le bassin carpathique. Nom latin: Maclura pomifera. C’est un arbre ronceux,á feuilles caduques,de taille moyenne. Sa récolte est semblable á l’orange. C’est une boule ridée,vert-jaune,immangeable,ça vient de l’Amérique du Nord."
salut
https://traditionalbowshop.com/fr/arc-primitifs-en-bois/83-arc-sioux-en-osage-orange-.html
EKAERGOS
EKAERGOS
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3517
Age : 61
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

"De quel bois je me....chausse"? Empty Re: "De quel bois je me....chausse"?

Message  Verchère Mar 23 Mar 2021, 02:39

L'oranger des Osages fut largement introduit en Europe dans l'espoir d'étendre l'élevage des vers à soie aux régions trop froides pour le murier, mais seules les plantations autrichiennes paraissent s'être maintenues.

En hêtre, j'ai effectivement vu une ancienne carabine Carcano (bayonnette pliante et hausse à cadran, bouton-pression pour les deux). La crosse était cassée, j'ai encore le morceau (si quelqu'un veut l'analyser pour trouver où avait poussé l'arbre) ; et une mauvaise photo avec la crosse refaite (en hêtre), mais je n'avais pas noté les marquages.

Sinon, en armes civiles et surtout "de luxe" on peut trouver n'importe quoi, souvent des fruitiers ou des bois maladifs et torturés, baptisés "ronce" ou "loupe" (certains trouvent ça beau ; ce qui est sûr c'est que c'est difficile à travailler, et que ça "frime" bien).

Et bien sûr l'érable, pour le Pennsylvania (ou Kentucky) Rifle de Davy Crockett !
Simili-réglementaire dans une milice texane vers 1836 ; et déjà auparavant, plus au nord...
Erable plane ou sycomore je sais pas ; peut-être même un érable colonial introuvable dans nos pays civilisés !


L'an dernier j'ai préparé quelques pièces de bois éventuellement destinées à faire des crosses de fusil, en prenant des notes et des photos. Je pensais éventuellement le publier en sujet "Du bois dont on fait les crosses", mais je peux aussi bien le mettre ici, si tu veux ; le texte fait actuellement 8.25 kilo-octets (soit 8458 caractères, parce-qu'au cours actuel l'informatique vaut 1024 du kilo).


Dernière édition par Verchère le Mar 23 Mar 2021, 23:16, édité 1 fois (Raison : ajout de "loupe", "frime", "Pennsylvanie")

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12269
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum