Projet de restauration 1874-85

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Projet de restauration 1874-85 - Page 3 Empty Re: Projet de restauration 1874-85

Message  Lestat Mar 27 Avr 2021, 07:53

Salut Verchère,

je t'avoue que je n’ai pas tout compris à ton dernier message à propos de la mesure de la tète du chien.

J'ai cependant testé la culasse dans la carcasse, ça semble fonctionner parfaitement, ça ne frotte même pas :

Projet de restauration 1874-85 - Page 3 20210421

Reste à voir si ça fonctionne avec le mécanisme, j’attends les pièces détachées. Si ça ne va pas avec la tète que j'ai, ça risque d’être compliqué d'en trouver une bonne...

Sinon, la remise en état se poursuit doucement :

Projet de restauration 1874-85 - Page 3 20210423
Projet de restauration 1874-85 - Page 3 20210422
Projet de restauration 1874-85 - Page 3 20210424Projet de restauration 1874-85 - Page 3 20210425
Projet de restauration 1874-85 - Page 3 20210426


Je sais, la remise en forme de l'anneau de grenadière ce n'est pas du grand art, mais c'est tellement fragile que j'ai peur de la casser si j'insiste.

------------------------

les armes ont 2 ennemis : la rouille, et les gens trop bien intentionnés

Recherche tout accessoires pour FM chauchat et mitrailleuses hotchkiss 1914 / St Etienne 1907
Lestat
Lestat
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1782
Age : 34
Date d'inscription : 08/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Projet de restauration 1874-85 - Page 3 Empty Re: Projet de restauration 1874-85

Message  Verchère Mer 28 Avr 2021, 02:08

Les anneaux battants, il faut les détordre au chalumeau (avec précaution, sinon pffuit... y-a plus rien). En travaillant alternativement sur les deux côtés pour progresser assez symétriquement. Pour fignoler il faut tailler un fer plat à la forme intérieure de l'anneau, enfiler ce gabarit dans l'anneau, et avec le chalumeau et une pince le faire bien plaquer dessus.
Au cas où ça casserait il est facile de recharger au chalumeau, mais ensuite pour lisser la soudure à la lime ça prend un bon moment (et la surface y est ensuite trop propre par rapport aux parties non rechargées). Le plus délicat c'est quand c'est fortement plié à ras d'une rosette, et le cas est fréquent.

La mesure de la "tête du chien" :
La tête ou le chien ? Dans le doute voilà une explication pour la tête : un réglet est enfoncé au contact de la tranche arrière du canon, qui est donc à la graduation zéro (trait pointillé sur la photo). Le boîtier de Lebel n'est là qu'à titre indicatif, les longueurs y sont bien plus fortes.

Projet de restauration 1874-85 - Page 3 Feuill10

Les longueurs A et B doivent être identiques pour la (culasse + bourrelet) et le boîtier. On peut admettre que la culasse soit plus courte de quelques dixièmes de mm en B (excès de feuillure) et en [B - A] (jeu fonctionnel pour la fermeture, il en faut mais pas trop).

On m'a signalé que dans le bouquin de Ian McCullom, le 74-85 est traité pages 128 et 129. Sur les photos on voit que les entailles latérales du chien débouchent complètement en haut, et que la rainure latérale droite de la tête mobile est allongée vers l'avant (comme la culasse de 1884 de "DB73").
Cet allongement est assurément destiné à permettre à la culasse de s'ouvrir un peu plus, car cette rainure fait la butée contre la vis-arrêtoir plantée dans le pont AR. Vu la ressemblance avec la tête du Mle 1884, ça donne à craindre que la tête soit pareillement allongée...


Pour une de mes pétoires j'avais étudié comment fabriquer une tête de culasse de Gras (avec des cotes modifiées pour compenser l'usure de la boîte de culasse). En utilisant uniquement tour, perceuse, Rapide-Lime et quelques burins ça paraissait jouable mais extrêmement délicat ; le plus difficile étant peut-être les perçages (passage d'extracteur et 3 trous sécants pour le canal ovale de percuteur), durant lesquels le moindre incident ruinerait tout ce qui a été fait auparavant.
Si la tête de culasse doit être allongée, il serait sans doute plus facile de partir d'une tête "arasée chasse", d'enlever la rondelle éventuellement brasée en bout et de la remplacer par une rondelle bien plus épaisse. Après soudure, reprise au tour pour ajuster le diamètre et la longueur, puis pour creuser la cuvette. Restent les rainures ; la fraiseuse c'est bien joli mais il faut en avoir une, et les outils sont coûteux et fragiles ; pour ma part je taillerais ça tranquillement à la main, au burin (d'autant que sur les deux rainures concernées un léger excès de largeur ou de profondeur n'est pas nuisible au fonctionnement).
Si un voisin m'apportait ça, je lui ferais ce travail avec plaisir...

Il faut aussi savoir si le fusil est destiné à tirer, auquel cas la tête devrait être trempée après usinage, ce qui réduit les choix en matière de soudure. Il faudrait de toutes façons que la rainure du dessous soit très dure, sinon les manoeuvres vont rapidement mater le point où bute le talon d'auget (et pour tailler au burin, mieux vaut un acier recuit qu'on trempe ensuite).

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12623
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Projet de restauration 1874-85 - Page 3 Empty Re: Projet de restauration 1874-85

Message  Touille33 Dim 09 Mai 2021, 11:52

Bonjour Verchère,

Merci pour votre réponse, nous allons bientôt reprendre les travaux sur le 1874/85 et appliquer votre méthode pour vérifier les dimensions de la tête de culasse.
Je suis personnellement de moins en moins convaincu qu'une tête de gras soit "la bonne", en toute logique je parierais sur une 1884 mais la mesure au réglet permettra de statuer.

Le nettoyage du canon a permis de mettre à jour les rayures, présentes mais à l'image du reste du fusil...
Ce dernier ne retirera surement jamais autrement que à blanc vu le nombres de pièces "rapportées" notamment sur la culasse.
Néanmoins la création d'une tête de culasse permettant le fonctionnement du mécanisme de répétition serait un joli défis et je prends bonne note de votre message à ce sujet en vous en remerciant par avance.

La suite au prochain épisode.

Pour information, à toutes fins utiles, nous recherchons une hausse de gras avec embase "ronde" pour greffe sur le canon.
Si un lecteur retrouve cela dans sa boite à rabiot ne vous privez pas de contacter Lestat ! 

Bon weekend 
Cordialement

Touille33
Membre
Membre

Nombre de messages : 13
Age : 31
Date d'inscription : 10/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

Projet de restauration 1874-85 - Page 3 Empty Re: Projet de restauration 1874-85

Message  Alamas Dim 13 Juin 2021, 08:15

Je remonte ce passionnant sujet pour prendre des nouvelles du patient. Vous avez réussi à avancer ou vous êtes bloqués ?

Alamas
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 154
Age : 53
Date d'inscription : 30/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

Projet de restauration 1874-85 - Page 3 Empty Re: Projet de restauration 1874-85

Message  Lestat Lun 14 Juin 2021, 06:36

Bonjour Alamas,

pour l'instant je suis "bloqué" mais sans gravité : j’attends juste quelques pièces détachées pour pouvoir continuer que je devrait pouvoir récupérer dans les semaines a venir, et en ce moment j'ai trop de travail pour m'attabler sérieusement dessus, donc il est un peu en "stand by".

------------------------

les armes ont 2 ennemis : la rouille, et les gens trop bien intentionnés

Recherche tout accessoires pour FM chauchat et mitrailleuses hotchkiss 1914 / St Etienne 1907
Lestat
Lestat
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1782
Age : 34
Date d'inscription : 08/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum