Cuivrage des projectiles coulés

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  - Page 2 Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  Verchère Jeu 31 Déc 2020, 05:28

Tupolef a écrit:... J’avais également vu un américain qui shuntais la protection anti-court circuit justement pour faire du cuivrage de projectiles, mais il fallait dépouiller la moitié de l’alimentation pour arriver à ses fins. ...
Faut pas trop conseiller aux bricoleurs de mettre le nez dans une alim de PC, ou dans toute autre alimentation à découpage... Car c'est très compliqué et très pointu, au point que certains bons dépanneurs jettent l'éponge : sur quelques points les résistances et les transistors sont plus finement appairés que leur tolérance usuelle, et si on remplace un de ces composants cramés par un neuf de même référence, ça peut ne pas fonctionner, mal fonctionner ou surchauffer.
J'avais transmis cette mise en garde à un type déjà assez calé, à propos d'un circuit interne sur un PC portable. Mais "foutu pour foutu" il a pris le risque, avec précaution : ben le portable, il a pris feu !
Pour ma part je me contente de dépanner l'étage d'entrée 220 V, qui est assez simple (on peut toutefois s'y ramasser une décharge de 300 V continu).


Bon, si une alim de PC est assez stable pour l'électrolyse, et qu'elle fournit effectivement l'intensité qui est marquée dessus, y-a pas de raisons pour qu'elle disjoncte si on limite le courant en dessous de cette valeur.
Et pour limiter à une valeur fixe, le montage à 2 transistors ci-dessus doit faire l'affaire ; mais pour ajuster la densité de courant il faudra jouer sur le nombre de balles traitées.
Car ce montage simple n'est pas réglable : le courant est limité en fonction de la tension de base minimale du 2N2222 et de la valeur de la petite résistance shunt (petite en valeur, mais très grosse en puissance). Pour ajuster le courant il faudrait modifier la valeur du shunt, et dans de telles puissances la récup ne donne pas un large choix (et l'achat, c'est pas donné).
Pour régler par un petit potentiomètre il faudrait notablement compliquer ce circuit.

Quoique, pas tant que ça, on faisait construire des montages du même ordre en techno dans les collèges. Sauf que ... ils soudaient bêtement un schéma pré-défini (thermomètre à LED ou ampli mono) sans qu'on prenne le temps de leur expliquer comment ça fonctionnait (ils n'en savent donc pas plus que s'ils avaient séché les cours) !

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12602
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  - Page 2 Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  Tupolef Jeu 31 Déc 2020, 10:07

Verchère a écrit:
Et pour limiter à une valeur fixe, le montage à 2 transistors ci-dessus doit faire l'affaire ; mais pour ajuster la densité de courant il faudra jouer sur le nombre de balles traitées.

Effectivement tu as raison, l’ami en question m’avait proposé de faire un montage où l’intensité était réglable, malheureusement il n’avait pas les composants sous la main. Je lui ai donc demandé d’aller au plus simple possible (et aussi au plus économique possible). Il m’a donc proposé ce montage car c’est ce qu’il avait qui traînait dans le fond de ses tiroirs. J’avais donc prévu d’ajuster le nombre de projectiles à cuivrer, car l’intensité est constante.

On peut également jouer avec l’écartement entre l’électrode et les projectiles (il faudrait un bac suffisamment grand), mais aussi sur la température pour faire varier l’intensité.

Tupolef
Membre
Membre

Nombre de messages : 64
Age : 31
Date d'inscription : 15/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  - Page 2 Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  Verchère Ven 01 Jan 2021, 06:15

Je ne vais pas en ajouter des tonnes, mais si un de nos collègues veut s'y essayer, et qu'il envisage de construire une régulation électronique, je pourrai rassembler mes souvenirs...

Pour les résistances de radiateur électrique, avec l'intensité en jeu on ne peut pas envisager de promener une pince crocodile le long du fil résistant : il faut prévoir des plots en cuivre bien serrés sur le fil (ce genre d'alliage se soude mal). Et sans doute plusieurs fils en parallèle, pour que chacun ne chauffe pas plus que dans son usage originel.

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12602
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  - Page 2 Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  JM Lun 18 Jan 2021, 18:37

Waw, chapeau !

Très beau résultat et plus réalisable que ce que je n'aurais cru. 

Ton "bricolage"  n'en est pas un c'est un super atelier que tu t'es fabriqué. 

Faut que je garde trace en mémoire de cette réalisation, curieux de tester un jour, même pour quelques ogives, c'est magique :-)

JM
Membre
Membre

Nombre de messages : 46
Age : 52
Date d'inscription : 08/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum