Cuivrage des projectiles coulés

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Cuivrage des projectiles coulés

Message  Tupolef Dim 27 Déc 2020, 19:18

Bonjour à tous,

Ayant acheté un revolver Rast Gasser, je me suis fait fabriquer un moule sur mesure. J’ai ensuite profité du confinement pour mettre au point un tonnelet de galvanoplastie pour cuivrer mes projectiles. La couche déposée est d’un dixième de millimètre d’épaisseur (soit 2 dixièmes au diamètre) et est réalisée en deux étapes. Une couche d’accroche a partir d’un électrolyte alcalin, puis le dépôt est fait à partir d’acide sulfurique et de sulfate de cuivre. Attention éviter l’antimoine dans l’alliage des ogives car il agit comme inhibiteur dans le bain au sulfate de cuivre.

Il faut également trouver une alimentation capable de délivrer une tension de 2 à 4 volts avec une forte intensité (plusieurs dizaine d’ampères pour traiter une centaine d’ogives en même temps). L’électrode en cuivre doit être en cuivre pur obtenu par procédé électrolytique (appelé CuC1 ou Cu-OF). La chauffe du bain est assuré par un thermoplongeur d’aquarium. Le contact avec les ogives est assuré à l’aide d’un « dangler  » en acier inoxydable.


J’achète l’électrolyte alcalin chez un fournisseur allemand, le bain d’accroche dure entre 4 et 8 minutes. Température ambiante, tension 2 à 4 volts, intensité 1 ampère par décimètre carré de surface à traiter.

https://www.tifoo.de/fr/electrolyte-de-cuivre-alcalin


Je passe ensuite les ogives au vinaigre blanc pour neutraliser l’électrolyte, puis je les rinces à l’eau déminéralisée, et elles passent dans un second bain pendant 4 heures. Voici la recette utilisée.

Pour 5 litres d’eau déminéralisée:

- 1050 grammes de sulfate de cuivre
- 163 ml d’acide sulfurique à 95%
- 2 gouttes d’acide chlorhydrique (de l’acide à 30% suffit, ne sert à apporter que quelques ions H+)
- Thiourée 0,05 gramme (masque ffp2 et gants obligatoires, ce produit étant CMR)
- Dextrine 0,05 gramme

Paramètres: température 16 à 50 degrés celcius, tension 1 à 4 volts, 1 à 5A par décimètre carré de surface à cuivrer.

La dextrine et le thiourée apportent de la brillance mais ne sont pas indispensables. Il ne faut surtout pas dépasser le dosage prescrit car au delà ils ont un rôle d’inhibiteur et perturbent le cuivrage.

Les ogives sont passées dans un bain de bicarbonate de soude pour neutraliser l’acidité du second bain.

Après cuivrage les ogives sont ternes, je les passe dans un tumbler avec des billes de porcelaine pour leur donner de la brillance. On peut ensuite les tremper dans du benzotriazole dilué pour éviter le ternissement du cuivre.

Ci après quelques photos:

Le tonnelet fabriqué à partir d’un tube pvc, toute la visserie est en acier inoxydable:

Cuivrage des projectiles coulés  31d19f10

Des tube de pvc fendus dans la longueur assurent le brassage des projectiles


Cuivrage des projectiles coulés  Dadc7510

Dépôt en cours:

Cuivrage des projectiles coulés  2fc64e10

Les projectiles avant cuivrage:
Cuivrage des projectiles coulés  D520e110

Après la couche d’accroche :

Cuivrage des projectiles coulés  3730f510

Après le second bain, les projectiles ont un aspect terne
Cuivrage des projectiles coulés  B78eef10

Après polissage avec les billes de porcelaine dans un tumbler rotatif
Cuivrage des projectiles coulés  D8f02a10

La précision des projectiles est bonne, j’ai pu récupérer des ogives après tir et le cuivrage ne s’écaille pas lors du tir.
J’ai également en tête une amélioration du projectile pour le 8mm Gasser, lorsque j’aurai le nouveau moule, je ferai un post pour partager avec vous les essais de rechargement.

Une petite vidéo sur le cuivrage projectiles par des professionnels:

https://youtu.be/WALUO9sopJI


Dernière édition par Tupolef le Dim 27 Déc 2020, 21:31, édité 2 fois

Tupolef
Membre
Membre

Nombre de messages : 49
Age : 31
Date d'inscription : 15/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  Jeppesen Dim 27 Déc 2020, 20:17

Wouah !

du travail de "pro" ! salut

------------------------

Tallyhoo ! Tallyhoo !

Cuivrage des projectiles coulés  17711

Jeppesen
Jeppesen
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2530
Age : 71
Localisation : Haut de Seine (92)
Date d'inscription : 27/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  Tupolef Dim 27 Déc 2020, 20:26

Autre données, j’ai une vitesse de rotation de 6 tours par minutes.

Pour la passe d’accroche, les pros utilisent souvent des bains aux cyanures, il existe cependant une autre méthode à base pyrophosphates. Cependant il faut monter assez haut en température, et encore faut il trouver les produits. Voilà pourquoi je me suis rabattu sur le produit commercial cité dans le post précédent, de plus il a l’avantage de ne pas « s’user » il n’y pas de consommation d’ions contrairement au bain acide, il suffit juste de maintenir le bain propre.

Pour un litre d’eau déminéralisée:

- pyrophosphate de cuivre 62 à 100grammes

- pyrophosphate de potassium 230 à 380 grammes

- ammoniaque 1 à 3 grammes

- nitrate de potassium 5 à 10 grammes

Paramètres : température 50 à 60 degrés celcius, 1 à 8 ampères par décimètre carré de surface à cuivrer. Je n’ai pas la tension par contre.

Tupolef
Membre
Membre

Nombre de messages : 49
Age : 31
Date d'inscription : 15/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  1874 Dim 27 Déc 2020, 21:26

Magnifique  Very Happy tres beau travail !!!! salut

1874
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 195
Age : 54
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  Pocomas Dim 27 Déc 2020, 22:35

1874 a écrit:Magnifique  Very Happy tres beau travail !!!! salut


Cuivrage des projectiles coulés  671531 


peut-être pas à la portée de tout le monde vus les produits utilisés et les précautions qu'ils entraînent. Mais le résultat final est impressionnant. Cuivrage des projectiles coulés  2863987946
Pocomas
Pocomas
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 16933
Age : 65
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  Tupolef Dim 27 Déc 2020, 22:42

Pocomas a écrit:
1874 a écrit:Magnifique  Very Happy tres beau travail !!!! salut


Cuivrage des projectiles coulés  671531 


peut-être pas à la portée de tout le monde vus les produits utilisés et les précautions qu'ils entraînent. Mais le résultat final est impressionnant. Cuivrage des projectiles coulés  2863987946

Les produits se trouvent facilement sur des sites internet tels « mon droguiste ». Après c’est sur qu’avec des acides concentrés il faut faire attention. Si toutefois on est pas à l’aise avec ce genre de produit, on peut en commander du moins concentré, il suffit ensuite d’ajuster les quantités. Si un jour quelqu’un veut se lancer dans l’aventure, je serai ravis de lui faire les calculs.

En tout cas merci à tous pour vos retours !

Tupolef
Membre
Membre

Nombre de messages : 49
Age : 31
Date d'inscription : 15/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  Laurent C Dim 27 Déc 2020, 23:54

Fa-bu-leux !

------------------------

Laurent
Laurent C
Laurent C
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 962
Age : 55
Localisation : Sud-Ouest
Date d'inscription : 24/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  Verchère Lun 28 Déc 2020, 04:26

Présentation très détaillée et très professionnelle.
Les détails me rappellent la méticulosité du galvanoplaste pour lequel je faisais quelques travaux (comme réparer les tonnelets esquintés ou percer des grosses plaques de cuivre et d'argent).

Une question : le "cuivre électrolytique" utilisé en décolletage, dénommé Cu a1, ça convient ?

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 11977
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  Tupolef Lun 28 Déc 2020, 07:25

Verchère a écrit:Présentation très détaillée et très professionnelle.
Les détails me rappellent la méticulosité du galvanoplaste pour lequel je faisais quelques travaux (comme réparer les tonnelets esquintés ou percer des grosses plaques de cuivre et d'argent).

Une question : le "cuivre électrolytique" utilisé en décolletage, dénommé Cu a1, ça convient ?

Bonjour Verchère,

Non car pas assez pur. J’ai les deux et le Cu a1 a pollué mon bain, je le savais mais j’étais trop pressé. D’ailleurs le document « les techniques de l’ingénieur » sur le cuivrage que j’ai utilisé pour mettre au point mon process l’indique clairement.

Cu a1, Cu b et Cu c1 est la dénomination selon l’ancienne norme nfa, au boulot les anciens continuent à les appeler comme ça et je lutte pour qu’ils utilisent les nouvelles de dénomination.

Cu a1 est maintenant du Cu-ETP c’est du cuivre non désoxydulé contenant de l’argent (considéré comme brasable mais non soudable)

https://copperalliance.fr/le-cuivre/les-proprietes-du-cuivre/cu-etp-cw004a/

Cu b est maintenant du Cu-DHP c’est du cuivre désoxydulé à l’aide de phosphore et qui contient encore des traces de phosphore (brasable mais non soudable).

https://copperalliance.fr/le-cuivre/les-proprietes-du-cuivre/cu-dhp-cw024a/

Cu c1 est maintenant Cu-OF (pour oxygen free) c’est du cuivre de très haute pureté obtenu de façon électrolytique pur à plus de 99,95% (cuivre + argent), (considéré comme brasable et soudable).

https://copperalliance.fr/le-cuivre/les-proprietes-du-cuivre/cu-of-cw008a/

Tu as le site de copper alliance pour chaque cuivre, si tu veux plus de détails il suffit de cliquer sur « télécharger la fiche » en bas de chaque pages.

Bien à toi!


Dernière édition par Tupolef le Lun 28 Déc 2020, 09:00, édité 3 fois

Tupolef
Membre
Membre

Nombre de messages : 49
Age : 31
Date d'inscription : 15/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  Blackwater Lun 28 Déc 2020, 07:35

Cuivrage des projectiles coulés  3361380237
Bravo. 
Travail digne d'un chimiste.
Blackwater
Blackwater
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 396
Age : 53
Date d'inscription : 02/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  Tupolef Lun 28 Déc 2020, 07:43

Blackwater a écrit:Cuivrage des projectiles coulés  3361380237
Bravo. 
Travail digne d'un chimiste.
Merci beaucoup,

Effectivement c’est mon travail :)

Tupolef
Membre
Membre

Nombre de messages : 49
Age : 31
Date d'inscription : 15/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  lolo577 Lun 28 Déc 2020, 10:09

Je suis réellement épaté par travail accompli et des compétences mises en œuvre ! salut Il y a des dizaines d'heures de travail rien que pour fabriquer le matériel ! salut 

Je mesure pleinement l'intérêt des projectiles électro-cuivrés, j'en utilise pour le 45 ACP ou bien le 458 Winchester Magnum. Tu voudras bien pardonner mon admirative curiosité, mais pourquoi t'es tu donné autant de mal ?
- Volonté d'exploiter ton savoir-faire et tes connaissances (c'est parfaitement légitime) ?
- T'es tu donné un défi à relever (encore bravo pour le résultat) ?
- Impossibilité de trouver des projectiles du commerce compatibles avec l'arme ?
- As-tu voulu fabriquer des projectiles ressemblant visuellement aux balles chemisées d'origine ?
- Quelle est la plus value des balles électro-cuivrées en comparaison à des balles coulées en plomb durci et graissées ?

------------------------

C'est pas la ferraille qui commande !!!
(traduction un peu primaire de la domination de l'Homme sur la matière)
lolo577
lolo577
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1040
Age : 50
Localisation : Pas très loin de St Amable (63)
Date d'inscription : 06/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  Tupolef Lun 28 Déc 2020, 11:05

lolo577 a écrit:Je suis réellement épaté par travail accompli et des compétences mises en œuvre ! salut Il y a des dizaines d'heures de travail rien que pour fabriquer le matériel ! salut 

Je mesure pleinement l'intérêt des projectiles électro-cuivrés, j'en utilise pour le 45 ACP ou bien le 458 Winchester Magnum. Tu voudras bien pardonner mon admirative curiosité, mais pourquoi t'es tu donné autant de mal ?
- Volonté d'exploiter ton savoir-faire et tes connaissances (c'est parfaitement légitime) ?
- T'es tu donné un défi à relever (encore bravo pour le résultat) ?
- Impossibilité de trouver des projectiles du commerce compatibles avec l'arme ?
- As-tu voulu fabriquer des projectiles ressemblant visuellement aux balles chemisées d'origine ?
- Quelle est la plus value des balles électro-cuivrées en comparaison à des balles coulées en plomb durci et graissées ?

Tes questions sont tout à fait pertinentes.

Effectivement étant ingénieur chimie/matériaux de formation, j’avais envie de mettre en application ce que j’ai pu apprendre.

Donc c’est déjà premièrement un défi personnel.

La deuxième chose est qu’effectivement on ne trouve pas les ogives dont j’avais besoin dans le commerce.

Je souhaitais recharger du 8mm Gasser et pratiquer le TAR avec, malheureusement les ogives plombs sont interdites. Il fallait donc avoir des ogives cuivrées à minima.

Le problème de cette munition c’est qu’elle faisait appel à des douilles avec des parois très minces, ce qui permettait de chausser une ogive de diamètre .321 de forme standard. Les étuis modernes (32 h&r modifiés pour l’occasion) sont bien plus épais, et le fait de monter une ogive de diamètre .321 ne permettait pas de chambrer.

J’ai exploré plusieurs solutions:

-passer un alésoir dans la douille afin de l’amincir, cela fonctionne et chambre, mais la douille se fend au premier tir.

-repasser la munition dans l’outil de recalibrage (sans l’aiguille de désamorçage), cela déforme l’ogive et la tenue de l’ogive dans la douille est altérée.

- la solution que j’ai retenue, dessiner un moule, le faire réaliser. Une ogive à base rétreinte, avec un diamètre après cuivrage de .312/313 au niveau de la base rétreinte, et une bande de guidage en .321.

J’ai une bonne précision avec ces projectiles. Mais je vais encore améliorer la chose. En effet le revolver a des sortie de chambres à .321 cependant le fond de rayures est à .327.
Je vais donc faire réaliser un moule identique à la première version mais en base creuse avec gorge de graissage, et avec une base rétreinte plus longue car sur la première version le maintient dans la douille est un peu limite. Cependant pour le cuivrage je me limiterai a une passe d’accroche (cuivrage symbolique pour respecter le règlement TAR), de peur qu’un cuivrage épais nuise au gonflement de la base, ou encore que le cuivrage ne s’écaille suite à la déformation importante de la base.

Tupolef
Membre
Membre

Nombre de messages : 49
Age : 31
Date d'inscription : 15/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  WICHITA Lun 28 Déc 2020, 11:12

Pocomas a écrit:
1874 a écrit:Magnifique  Very Happy tres beau travail !!!! salut


Cuivrage des projectiles coulés  671531 


peut-être pas à la portée de tout le monde vus les produits utilisés et les précautions qu'ils entraînent. Mais le résultat final est impressionnant. Cuivrage des projectiles coulés  2863987946
tout pareil !
je suis esbaudie !
même si j'avoue que j'ai pas tout compris
mais le résultat est là et pour des calibres qui m'interpelle depuis longtemps...

------------------------

Pas de chichis, appelez moi SUPER !
WICHITA
WICHITA
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 16858
Age : 56
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  WICHITA Lun 28 Déc 2020, 11:15

Tupolef a écrit:


Je souhaitais recharger du 8mm Gasser et pratiquer le TAR avec, malheureusement les ogives plombs sont interdites. Il fallait donc avoir des ogives cuivrées à minima.
j'ai un RAST GASSER qui se morfond depuis des lustres
il va falloir qu'on cause tout les deux...

------------------------

Pas de chichis, appelez moi SUPER !
WICHITA
WICHITA
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 16858
Age : 56
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  lolo577 Lun 28 Déc 2020, 11:28

Tupolef a écrit:
Tes questions sont tout à fait pertinentes....

Et les réponses le sont tout autant ! salut

Je n'avais pas pensé au TAR et ta démarche devient alors limpide.

Ingénieur mécanicien de formation, je suis naturellement attiré par les "bricolages" un peu techniques. J'ai conçu et dessiné le projectile que je tire dans mon fusil Minié. Le moule a été usiné par un tireur ajusteur retraité. C'est une grande joie de tirer un projectile de son cru, d'autant plus si les résultats en cible sont au rendez-vous.

Bon courage pour la suite de tes aventures cuivrées ! Cuivrage des projectiles coulés  72113

------------------------

C'est pas la ferraille qui commande !!!
(traduction un peu primaire de la domination de l'Homme sur la matière)
lolo577
lolo577
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1040
Age : 50
Localisation : Pas très loin de St Amable (63)
Date d'inscription : 06/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  Tupolef Lun 28 Déc 2020, 11:29

WICHITA a écrit:
Tupolef a écrit:


Je souhaitais recharger du 8mm Gasser et pratiquer le TAR avec, malheureusement les ogives plombs sont interdites. Il fallait donc avoir des ogives cuivrées à minima.
j'ai un RAST GASSER qui se morfond depuis des lustres
il va falloir qu'on cause tout les deux...

Avec plaisir, je peux te garantir que c’est très précis. Je suis mauvais en arme de poing (on ne peut pas être bon partout) ^^.
Lors du premier essai, je dispersais dans le noir de la C50 à 25m à bras franc. Un de mes ami (qui lui est très bon tireur) m’a un peu dégoûté.

La scène:

Moi: bizarre ça disperse j’espère que le cuivrage maison tient bien.
Mon ami: fais voir, je peux faire un barillet?
Moi: oui, je vise au raz du visuel

7 coups tirés à bras francs, nous partons aux cibles, les 7 impacts dans le 10 et le 9 de la c50 (attention j’ai aussi allégé le poids de détente du révolver, qui est monstrueusement lourde d’origine).

Mon ami avec un grand sourire: bon bah tu vois elles marchent tes ogives.

Moi: mouais....

Pour info j’ai fait faire deux moules chez Accurate, ils figurent au catalogue, attention ils sont sous dimensionnés pour prévoir le cuivrage.

Malheureusement il ne fabrique pas de moule à base creuse, j’ai donc consulté un autre fabricant, il devrait lancer la fabrication le mois prochain. Ce moule est prévu pour un cuivrage de quelques microns. Des gorges de graissage seront ajoutée au niveau de la base rétreinte. Je me suis basé sur les valeurs d’enfoncement du 32h&r données dans le Malfatti pour déterminer la longueur de la base creuse. Le but est aussi d’avoir une ogive de 124 grains conformément au projectile d’origine. Voici le dessin

Cuivrage des projectiles coulés  016a8410

Ce qui me laisse à penser que la base creuse va fonctionner, c’est que j’ai pu lire sur des forums outre-Atlantique, que certains avaient essayé de recharger ce calibre avec des ogives de 32 wadcutter à base creuse avec apparement une bonne précision.

Tupolef
Membre
Membre

Nombre de messages : 49
Age : 31
Date d'inscription : 15/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  WICHITA Lun 28 Déc 2020, 13:38

j'avais pensé à les utiliser; mais comme dit plus haut, pour le TAR = pas glop ! et le poids du départ sur ce revolver me rebutais par avance pour espérer faire de la précision...

et je suis pas doué pour intervenir en matière armuriere...  Embarassed Embarassed

------------------------

Pas de chichis, appelez moi SUPER !
WICHITA
WICHITA
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 16858
Age : 56
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  Verchère Mar 29 Déc 2020, 04:18

Un de nos membres avait déjà fait un sujet sur le cuivrage "maison", mais on n'en entend plus parler ; était-ce en définitive satisfaisant ?

La technique est ici plus élaborée, ce qui correspond à ce que le vieux galvanoplaste m'avait dit : "sur du plomb, c'est pas si facile..."
Comme il n'avait aucune commande de cuivrage sur plomb, il n'avait pas voulu s'y essayer.

On se demande tout de même comment se comporterait un cuivrage épais sur une balle à culot expansible ; c'est à dire si réellement ça s'écaillerait. Mais je ne conseillerais pas le tir en piscine, où l'impact est tout de même brutal (le nez des balles plomb s'écrase et les jupes s'aplatissent fortement) ; il faudrait plutôt tirer dans une bonne épaisseur de neige, et ça va justement être la saison !

J'aurais une question, à l'usage des éventuels candidats :
En limitant le nombre de balles pour réduire l'intensité nécessaire, serait-il possible d'utiliser une vieille alimentation de PC (qui délivre pas mal d'ampères en 5 V et 3.3 V) ?
En limitant au besoin le courant par des grosses résistances (éventuellement bricolées en étripant un vieux radiateur électrique)...

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 11977
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  Tupolef Mar 29 Déc 2020, 04:31

Verchère a écrit:Un de nos membres avait déjà fait un sujet sur le cuivrage "maison", mais on n'en entend plus parler ; était-ce en définitive satisfaisant ?

La technique est ici plus élaborée, ce qui correspond à ce que le vieux galvanoplaste m'avait dit : "sur du plomb, c'est pas si facile..."
Comme il n'avait aucune commande de cuivrage sur plomb, il n'avait pas voulu s'y essayer.

On se demande tout de même comment se comporterait un cuivrage épais sur une balle à culot expansible ; c'est à dire si réellement ça s'écaillerait. Mais je ne conseillerais pas le tir en piscine, où l'impact est tout de même brutal (le nez des balles plomb s'écrase et les jupes s'aplatissent fortement) ; il faudrait plutôt tirer dans une bonne épaisseur de neige, et ça va justement être la saison !

J'aurais une question, à l'usage des éventuels candidats :
En limitant le nombre de balles pour réduire l'intensité nécessaire, serait-il possible d'utiliser une vieille alimentation de PC (qui délivre pas mal d'ampères en 5 V et 3.3 V) ?
En limitant au besoin le courant par des grosses résistances (éventuellement bricolées en étripant un vieux radiateur électrique)...

Bonjour Verchère,

Utiliser une alimentation ATX c’est ce que j’ai tenté après l’avoir modifiée en alimentation de laboratoire (sur la sortie 3,3V).

Cela peut en théorie fonctionner, mais.... la solution de cuivrage est tellement conductrice et avide de courant que dès que l’on met en route l’installation, l’alimentation pense être en court circuit et se coupe. Un ami électronicien m’avait fait un schéma de régulation de puissance très simple et à partir de composants peu onéreux (il l’avait adapté à l’intensité maxi de mon alimentation sur la sortie 3,3V je crois, le montage avait aussi pour but de diminuer la tension à 2V). Les intensités maximales se trouvent généralement sur un autocollant présent sur l’alimentation, ce qui m’avait séduit car la mienne était capable théoriquement de sortir 28 Amperes sur la sortie 3,3V. Je n’ai jamais mis en pratique ce système, car entre temps je suis passé sur une alimentation de laboratoire achetée sur internet capable de sortir 20 Ampères a 3 volts. Si des gens sont intéressés par le montage, je peux lui demander de me renvoyer ce qu’il avait griffonné sur un bout de papier. J’avais aussi essayé un sois disant régulateur de tension/intensité, il fonctionnait bien pour alimenter une ampoule de voiture, mais lui aussi se mettait en court circuit lors des essais de cuivrage.

Cuivrage des projectiles coulés  13cfb610
Cuivrage des projectiles coulés  9f3a9310


Dernière édition par Tupolef le Mar 29 Déc 2020, 04:53, édité 1 fois

Tupolef
Membre
Membre

Nombre de messages : 49
Age : 31
Date d'inscription : 15/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  Tupolef Mar 29 Déc 2020, 04:51

J’ai finalement retrouvé ce qu’il avait dessiné, et j’ai aussi retrouvé les caractéristiques de mon alimentation. Donc oui une alimentation atx est une bonne solution dans la mesure où l’on sait limiter l’appel de courant. TCuivrage des projectiles coulés  45342210
Cuivrage des projectiles coulés  075bc810

Tupolef
Membre
Membre

Nombre de messages : 49
Age : 31
Date d'inscription : 15/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  yaya1er Mar 29 Déc 2020, 07:54

Beau boulot.  Cuivrage des projectiles coulés  2863987946
Prochaine étape : des balles pour Lebel ? Il y a de la demande....
yaya1er
yaya1er
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4308
Age : 51
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 28/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  Tupolef Mar 29 Déc 2020, 14:47

yaya1er a écrit:Beau boulot.  Cuivrage des projectiles coulés  2863987946
Prochaine étape : des balles pour Lebel ? Il y a de la demande....

Lebel 8mm92 ou 8x50r?

Pour les deux calibres il existe déjà des projectiles:

Pour le 8mm92 balleurope fabrique des ogives en plomb et electrocuivrées.

Pour le 8x50r il existe un moule Lee en 329, et partizan fabrique des ogives FMJ en 327, sans compter les balles de la forêt ^^.

Tupolef
Membre
Membre

Nombre de messages : 49
Age : 31
Date d'inscription : 15/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  Verchère Mer 30 Déc 2020, 04:44

Tupolef a écrit:... Pour le 8x50r il existe un moule Lee en 329, et partizan fabrique des ogives FMJ en 327, sans compter les balles de la forêt.
Et les balles TPM327D !

Vu pour le régulateur de courant à transistors, mais avec ça tu vas faire peur aux braves gens !
C'est pourquoi j'avais parlé de simples résistances ; de plus on contrôle visuellement leur surchauffe (ça monte au rouge vif), alors que pour le transistor on ne sait pas d'avance quelle doit être la taille de l'indispensable radiateur (et le truc crame longtemps avant de chauffer au rouge)...
J'avais fabriqué un régulateur de galvanoplastie plus sophistiqué, ajustable tension ET courant, à l'usage d'un petit jeune qui m'avait indiqué les valeurs dont il avait besoin. Mais j'ai jamais eu de nouvelles, ne sais donc même pas s'il l'a réellement utilisée et n'avais même pas conservé le schéma (de conception perso) ! De toutes façons c'était beaucoup moins puissant, totalement insuffisant pour le présent usage...

A noter que les alims de PC possèdent des dispositifs de protection internes et qu'en général elles ne fonctionnent correctement que si on tire un minimum de courant, mais ça varie selon le modèle d'alim. Sur beaucoup d'anciennes AT et ATX il fallait tirer un peu de 5 Volts (p.ex. une ampoule 12 V - 15 W servant par ailleurs de voyant M/A) ; peut-être d'autres alims exigent-elles une conso minimale en 3.3 Volts.

Je pense que le courant doit impérativement être parfaitement lissé, non ?
Donc une régulation par un variateur "PWM", qui envoie à fréquence élevée des impulsions "pleine tension" plus ou moins longues, ça ne ferait pas l'affaire ?
Un variateur que tout le monde utilise fréquemment dans la visseuse à accus rechargeables ; le même principe adapté au 220 V  se retrouvant au pied du lampadaire, dans la scie sauteuse ou la perceuse à fil...
Même en "lissant" autant que possible le courant, par interposition d'une grosse self (comme dans le variateur du lampadaire halogène) ?
Parce-que ça serait commode : facile à fabriquer en composants de récup, et ça ne chauffe pas trop.

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 11977
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Cuivrage des projectiles coulés  Empty Re: Cuivrage des projectiles coulés

Message  Tupolef Mer 30 Déc 2020, 08:10

Verchère a écrit:
Tupolef a écrit:... Pour le 8x50r il existe un moule Lee en 329, et partizan fabrique des ogives FMJ en 327, sans compter les balles de la forêt.
Et les balles TPM327D !

Vu pour le régulateur de courant à transistors, mais avec ça tu vas faire peur aux braves gens !
C'est pourquoi j'avais parlé de simples résistances ; de plus on contrôle visuellement leur surchauffe (ça monte au rouge vif), alors que pour le transistor on ne sait pas d'avance quelle doit être la taille de l'indispensable radiateur (et le truc crame longtemps avant de chauffer au rouge)...
J'avais fabriqué un régulateur de galvanoplastie plus sophistiqué, ajustable tension ET courant, à l'usage d'un petit jeune qui m'avait indiqué les valeurs dont il avait besoin. Mais j'ai jamais eu de nouvelles, ne sais donc même pas s'il l'a réellement utilisée et n'avais même pas conservé le schéma (de conception perso) ! De toutes façons c'était beaucoup moins puissant, totalement insuffisant pour le présent usage...

A noter que les alims de PC possèdent des dispositifs de protection internes et qu'en général elles ne fonctionnent correctement que si on tire un minimum de courant, mais ça varie selon le modèle d'alim. Sur beaucoup d'anciennes AT et ATX il fallait tirer un peu de 5 Volts (p.ex. une ampoule 12 V - 15 W servant par ailleurs de voyant M/A) ; peut-être d'autres alims exigent-elles une conso minimale en 3.3 Volts.

Je pense que le courant doit impérativement être parfaitement lissé, non ?
Donc une régulation par un variateur "PWM", qui envoie à fréquence élevée des impulsions "pleine tension" plus ou moins longues, ça ne ferait pas l'affaire ?
Un variateur que tout le monde utilise fréquemment dans la visseuse à accus rechargeables ; le même principe adapté au 220 V  se retrouvant au pied du lampadaire, dans la scie sauteuse ou la perceuse à fil...
Même en "lissant" autant que possible le courant, par interposition d'une grosse self (comme dans le variateur du lampadaire halogène) ?
Parce-que ça serait commode : facile à fabriquer en composants de récup, et ça ne chauffe pas trop.

Milles excuses j’ai oublié les balles TPM!

Pour le montage présenté, l’ami en question m’avait indiqué qu’un simple dissipateur en alu sans ventilation ferait l’affaire.

J’avais pensé aux résistances mais je n’avais pas pensé au résistances de radiateur électrique! Et c’est franchement une bonne idée. On pourrait même utiliser une batterie de voiture dans ce cas!

Il faut effectivement un courant lissé, pour le potentiomètre et la self c’est à essayer. J’avais mis au point tout cela durant le premier confinement, comme tout était fermé, je n’avais pas accès à du matériel de récupération. L’alimentation de laboratoire que j’ai récupéré est limitée à 20 ampères, ce qui fait tout de même pas mal de projectiles 8mm Gasser en une seule fois, cela poserai problèmes sur des projectiles ayant une plus grande surface. C’est pour cela que je garde le montage à partir de transistor sous le coude.

Pour les vieilles alimentation, ce qui est le cas de la mienne, je tire effectivement sur l’alimentation 5,5V, ce n’est pas utile pour les alimentations plus récentes.

J’avais également vu un américain qui shuntais la protection anti-court circuit justement pour faire du cuivrage de projectiles, mais il fallait dépouiller la moitié de l’alimentation pour arriver à ses fins.

Autre solution, j’ai pu échanger avec le patron de MPF au sujet du cuivrage, il m’a dit que certains amateurs utilisaient des postes à souder comme source de courant, étant du métier, je sais que les tensions tournent autour d’une vingtaine de volts, que ce soit en électrode enrobée , TIG et MIG/MAG, donc j’en déduis qu’ils ont, soit trouver un moyen de diminuer la tension, soit qu’ils n’utilisent pas une tension adaptée au cuivrage.

Tupolef
Membre
Membre

Nombre de messages : 49
Age : 31
Date d'inscription : 15/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum