FM 24-29 M 65... une arme de précision

+5
WICHITA
freddu49
Pocomas
garand76
Conservateur
9 participants

Aller en bas

FM 24-29 M 65... une arme de précision Empty FM 24-29 M 65... une arme de précision

Message  Conservateur Dim 29 Nov 2020, 11:29

Dans la continuité des infos et articles que je mets ou remets en ligne, celui-ci aborde une modification du FM 24/29 qui peut laisser rêveur...

Le fusil-mitrailleur modèle 24/29 M65 : une arme de précision.
 
L’armement français, dans les années 1950, connait une évolution technique remarquable. Les fusils automatiques étudiés avant-guerre donnent naissance au FSA Modèle 1949 puis 1949/56. Le fusil-mitrailleur Chauchat, premier F-M fabriqué en grande série durant la Première Guerre mondiale est remplacé par le F-M modèle 1924 puis 24/29. Ce dernier restera en dotation tardivement, remplacé progressivement par la mitrailleuse AA52. La qualité et la précision de certaines de ces armes, après avoir subi quelques modifications, deviennent d’excellentes armes de tir, à l’image des fusils à répétition de précision (FRP, FRF1) et du F-M 24/29 M 65, tous deux étudiés à la manufacture d’armes de Saint-Etienne.


FM 24-29 M 65... une arme de précision 1fm_2410

 
Une compétition internationale … La coupe « Maréchal Leclerc »
 
Tout commence en 1907 lorsque Henry Millington-Drake, Président de la Chambre de Commerce britannique à Paris propose à l’Armée française d’organiser une compétition de tir inter-régiments dont le principe consiste à reproduire autant que possible les conditions de combat en temps de guerre. Le trophée est disputé jusqu’en 1914. Interrompu lors des deux guerres mondiales, les épreuves reprennent en 1948 à Sissone (Aisne), sous la présidence du général Chevillon. L’année suivante, pour des raisons économiques, seuls les régiments en garnison en Allemagne poursuivent ce championnat.
En 1950, Lord Eugen Millington-Drake (fils de Henry), diplomate britannique, Président du Comité de réception des Jeux Olympiques de Londres en 1948 rencontre le général de Corps d’Armée André-Claude Chevillon, nouvellement promu chef de la délégation française du comité militaire permanent de l’Europe occidentale.  Ils partagent le même projet, celui de créer une compétition internationale de tir militaire.
De cette rencontre va naître la coupe « Maréchal Leclerc », disputée entre les forces alliées de l’OTAN stationnées en Europe centrale : USA, Pays-Bas, Grande-Bretagne, Canada, Allemagne Fédérale, Belgique et France.


FM 24-29 M 65... une arme de précision 2fm_6510

 
Millington-Drake propose le nom du maréchal Leclerc (à partir de 1952) et souhaite faire réaliser un buste en bronze de ce héros de la Seconde Guerre mondiale pour symboliser le trophée du concours. La veuve du maréchal, consultée à cette occasion, propose de confier cette création aux sculpteurs Joël et Jean Martel qui ont produits, dans le passé, des monuments en l’honneur de son défunt époux.
 
La compétition se dispute en trois épreuves, chaque équipe comptabilise 26 tireurs, encadrés de deux officiers :
 
Fusil / Fusil-mitrailleur / Pistolet et revolver.
 
Jusqu'en 1964, les résultats obtenus par l'équipe de France dans la catégorie F-M n'ont pas été brillants. Il a donc été décidé de remplacer le F-M BAR par le F-M modèle 24/29. En vue de la préparation de la prochaine coupe 1965 organisée par la 7ème Armée américaine basée à Grafenwoehr, le Groupe d'Études de la Direction Technique des Armes et de l'Instruction reçoit pour mission d'apporter au F-M français toutes les améliorations utiles pour le conformer à cette compétition.
Le 1er septembre 1964, le lieutenant-colonel Vaillant, commandant le Centre de Formation d'Instructeurs de Tir à Montauban et président de ce Groupe d'Études, de concert avec le lieutenant Contejean, capitaine de l'équipe de tir du 129ème Régiment d'Infanterie Motorisé stationné à Constance, s'adressent à l'ingénieur militaire de 1ère classe Tellié (père du FAMAS) en poste à la manufacture d'armes de Saint-Etienne pour concevoir les pièces à modifier sur le F-M.
 
Modifications apportées sur l'organisation générale de l'arme :
 
-Remplacement du guidon par un ensemble réglable en hauteur et direction au dixième de millième près, par bouton moleté à clic (système de clics avec correspondance de 1 clic qui déplacerait à 400 mètres le point moyen de 10 cm en hauteur ou en direction).
-Aménagement de crochets amovibles destinés à améliorer l'ancrage des patins du bipied.
-Usinage d'un levier de sûreté modifié pour faciliter la manoeuvre imposée à chaque épreuve.
 
Modifications apportées au mécanisme :
 
-Poids de la détente « rafale » ramené d'une dizaine de kilogrammes à environ 3 kg, en ovalisant le trou d'axe de gâchette, et en chanfreinant le bord d'attaque de la détente.
Cette ovalisation, en permettant l'appui de sa tête sur la barrette de pontet, prévue à cet effet, diminue le recul de la pièce de manoeuvre, avant le départ du coup. 
Le règlement de la Coupe autorise 2,720 kg et le tireur s’efforce de tirer par rafales de 2 à 3 cartouches maxi
-Le chanfrein de la détente, à effectuer à la demande sur chaque mécanisme, diminue le bras de levier résistant.
-La modification de la masselotte et du ressort de gâchette du ralentisseur permet de régulariser la cadence, en l'abaissant légèrement : 520 à 530 coups/minute au lieu de 560/590.
 
Le lieutenant-colonel Vaillant présente un F-M amélioré avec ligne de mire réglable. D’autres améliorations sont en cours de mise au point mais se révèlent délicates (adoucissement de l’effort sur la détente en particulier). Il faut noter que les armes étrangères qui gagnent cette épreuve le doivent à l’organisation du mécanisme qui permet un genre de tir « presque coup par coup » tout en agissant sur la détente « rafale ».
 
En mars 1965, cinq exemplaires modifiés sont envoyés à Montauban et cinq autres au 129e RIM pour entamer les entrainements. Sept armes supplémentaires sont prévues en cas d'incidents ou de défaillances. Toutes les pièces usinées à la MAS sont ensuite envoyées au régiment qui effectue leur remplacement.
 
Lors de la coupe 1965, la France se classe quatrième. Le F-M a permis de gagner des points mais il doit encore subir des modifications pour augmenter ses performances. D'autant que ses concurrents sont de taille :
 
Etats-Unis : M60 - Pays-Bas : MG Mag - Canada : FN C2 A1 - Allemagne : MG1.
 
L'ingénieur Tellié est de nouveau sollicité pour participer aux perfectionnements du F-M.
 
Modifications préconisées :
 
-Ligne de mire : le guidon du fait de son contact avec le cache-flamme subit un échauffement rapide, source de distorsions du bloc support.
Il faut conserver le guidon en y ajoutant un tunnel circulaire centré sur le sommet du guidon. -Reporter le réglage en hauteur et direction sur la hausse en supprimant le réglage par curseur. Aménagement d'oeilletons de diamètres différents.
 
-Réglage de la poussée : étudier un réglage par échappement de gaz n'obligeant pas le changement de la frette d'emprunt de gaz. Prévoir cet échappement vers l'avant car les essais d'échappement par le bas ont révélé une déstabilisation de l'arme.
 
-Cache-flamme : à remplacer par un cache-flamme ayant un effet frein de bouche notable.
 
-Bipied : prévoir un bipied réglable en hauteur et plus lourd. Essayer de réduire le jeu des branches dans leur logement sur le collier. Augmenter la surface des patins de 1 cm en largeur et en longueur. Ajouter un ergot d'ancrage droit de 3 cm de long.
 
-Crosse et poignée : modifications effectuées au 129e RIM.
 
-Système de détente : les modifications déjà prévues sont conservées. Il paraît cependant nécessaire d'augmenter la saillie du cran de gâchette par ajustage.


FM 24-29 M 65... une arme de précision 8fm_6510

 
FM 24-29 M 65... une arme de précision 9fm_6510



Les 20 F-M nécessaires et les 8 canons de rechange sont envoyés à la MAS qui, après les avoir modifiés, les enverra directement au 129e RIM.
 
L'alourdissement de l'arme est nécessaire car le nouveau règlement de la coupe 1966 impose un nombre de rafales limité : 7 par chargeur de 15 cartouches. Toute rafale supplémentaire entraine une pénalisation de un huitième de point.
 
Le 29 juillet 1966, à Hämmelburg (Allemagne Fédérale), la France remporte la coupe « Leclerc » et le trophée Gale en se classant première à l'épreuve du tir au F-M.
C’est notamment grâce aux modifications apportées par la MAS au F-M 24/29 que l’équipe de France a pu s’imposer.
Le résultat obtenu par le FRF1 est également remarquable si on tient compte que les trois quarts des épreuves sont des tirs de vitesse et que l’arme française était la seule à répétition engagée.
 
Le 28 juillet 1967, à Harskamp (Pays-Bas), la France remporte une nouvelle fois la coupe « Leclerc », en grande partie grâce à l'excellente précision du F-M.
 
De telles victoires permettent de montrer aux puissances étrangères les qualités de précision et d'endurance des armes présentées lors de la coupe et de signer, éventuellement, des marchés avec certaines armées désireuses de doter leurs troupes d'armes du même type.
 
Victoires françaises :
 
1956 : 8eme Bataillon de Chasseurs Portés stationné à Wittlich.
1957 : 8eme Bataillon de Chasseurs Portés stationné à Wittlich.
1966 : 129ème Régiment d’Infanterie Motorisé stationné à Constance.
1967 : 129ème Régiment d’Infanterie Motorisé stationné à Constance.
 
Pièces annexes :
 
Fiche concernant certaines modifications pouvant être apportées au FM 24-29 pour améliorer sa précision (printemps 1965) :
 
« Les tireurs au F-M de l’équipe « Coupe Leclerc » du 129e RIM comme ceux des équipes étrangères gagnantes les années précédentes ont été entrainées à tirer au coup par coup, en utilisant la détente mitrailleuse. Le procédé a l’avantage d’augmenter sensiblement la précision, puisque l’arme n’est plus secouée par les rafales et que le tireur a le temps de repointer après chaque coup.
 
Pour obtenir ce résultat, le tireur, au lieu de faire une action progressive et continue sur la détente en serrant l’arme à la poignée pistolet, percute la détente à cadence rapide au moyen de l’index, sans tenir la poignée pistolet.
 
La détente : la pression à la détente des FM 24-29 livrés au 129e RIM était d’environ 8 kg, alors qu’elle devrait être de l’ordre de 3 kg pour permettre le coup par coup tout en restant dans les limites de pression autorisée (minimum 2,720 kg).
Un limage de la tête de gâchette a permis de réduire cette pression à 5 kg environ. Mais l’accrochage culasse mobile-détente ne se fait plus que sur quelques dixièmes de millimètre. Après quelques centaines de cartouches tirées, le matage des pièces en contact fait que l’accrochage ne s’effectue plus, et l’arme fonctionne en rafale sans que le tireur puisse l’arrêter.


FM 24-29 M 65... une arme de précision 10fm_610

FM 24-29 M 65... une arme de précision 11fm_610

 
Le lieutenant-colonel de Mollans supervisant l’entrainement de l’équipe du 129e fit observer que la « dureté » de la détente provenait essentiellement du fait que lorsque la gâchette pivote sur son axe par suite de l’action du doigt sur la détente, la tête de gâchette fait très légèrement reculer le piston en comprimant le ressort récupérateur déjà bandé. C’est donc ce ressort qu’il fallait neutraliser.  (fig 1)
L’officier chef d’équipe, le lieutenant Contejean, eut l’idée de créer une articulation de la tête de gâchette elle-même, qui s’abaisse alors dans le plan vertical, sans reculer et sans comprimer le ressort récupérateur (fig 2). La pression sur la détente se trouve ramenée à 3 kg environ. Le tir coup par coup avec la détente mitrailleuse devient aussi praticable qu’avec le FM BAR.
 
Cette officier confectionna la pièce avec des moyens de fortune. L’arme équipée de cette nouvelle gâchette donna satisfaction au tir du 12 février 1965.
Une pièce en acier trempé ou cémenté est en cours de réalisation pour voir si cette nouvelle gâchette résiste aux tirs prolongés. Par ailleurs, le contact détente-gâchette a été amélioré.
 
Les appuis : le fait que le tireur ne tienne pas l’arme à la poignée de la main droite oblige à la maintenir d’une autre façon.
A cet effet, le garde-main d’origine a été remplacé par une poignée pistolet que le tireur tient de la main gauche (idée de l’adjudant Capdepuy, réalisation adjudant-chef Gournay).
D’autre part, au moyen d’une bague, le jeu du collier de fixation du bipied a été réduit.
 
Ces deux modifications donnent entière satisfaction. Cependant, le remplacement du garde-main par une poignée pistolet modifie l’aspect classique de l’arme.
 
 
Extraits du « Guide sommaire du F.M. 24-29 M65 de 7,5 mm »
(Edition 1966)
 
« Les FM 24-29 M65 sont particulièrement adaptés à des tirs lointains. Des modifications destinées à améliorer la précision en rafales intéressent principalement les organes de visée et les appuis de l’arme.
 
C’est une arme à tir automatique et semi-automatique à culasse calée, fonctionnant par emprunt des gaz en un point du canon.
 
-Le canon au calibre de 7,5 mm est démontable. Il est muni d’un cache-flamme cylindrique plus long, plus lourd que le cache-flamme normal et ayant un effet de frein, d’une frette porte guidon dont le guidon est protégé par un tunnel, d’un bipied réglable en hauteur par un système télescopique à blocage par vis à oreilles.
 
-Le cylindre à gaz, fixé sous le canon, comporte à sa partie antérieure un bouton de réglage de la poussée à 4 positions.
 
-Le mécanisme de détente comprend :
Deux détentes, une pour le tir en rafales, l’autre pour le tir au coup par coup. Une gâchette dont le trou de l’axe de pivotement a été ovalisé pour faciliter le départ du coup.
 
Une poignée pistolet renforcée, un levier de sûreté dont l’embase est modifiée pour faciliter la manipulation.
 
-Alimentation assurée par chargeur de 25 cartouches.
 
-Munitions employées :
 
Cartouche 7,5 mm modèle 1929 C à balle ordinaire modèle 1924 C
Cartouche 7,5 mm modèle 1964
 
-Réglage de la hausse :
 
La hausse dont l’œilleton est amovible est réglable en hauteur et en direction à l’aide de boutons moletés.
Déplacement de l’œilleton :
En direction : +/- 2 mm
En hauteur : +/- 3 mm
 
-Réglage en direction : un clic des boutons vaut environ 0,2 millième soit 2 cm à 100 mètres. Si le tir est à gauche du point visé, ramener l’œilleton à droite en tournant le bouton moleté en sens inverse des aiguilles d’une montre.
-Réglage en hauteur : si le tir est en dessous du point visé, remonter l’œilleton en tournant le bouton moleté en sens inverse des aiguilles d’une montre.
 
Nota : il existe des guidons de rechange de 5 hauteurs différentes permettant le préréglage de la ligne de mire :
N°0 : h = 10,5 mm
N°1 : h = 11 mm
N°2 : h = 10 mm
N°3 : h = 11,5 mm
N°4 : h = 9,5 mm
 
-Réglage de la poussée : le repère 4 du bouchon de réglage correspond à la poussée maximale ; le repère 1 correspond à la poussée minimale. Tourner le bouton moleté pour amener le repère choisi vers l’arrière du canon.
 
-Réglage de la hauteur de genouillère : Sur terrain plat le réglage du bipied permet de faire varier la hauteur de la ligne de mire par rapport au sol, entre 220 et 360 mm. Desserrer les vis à oreilles et régler à la convenance du tireur la longueur des branches du bipied.
 
Le guide technique sommaire du Fusil mitrailleur de 7,5 mm modèle 24-29 M 65 a été édité en 1967.


FM 24-29 M 65... une arme de précision 15fm_610

Conservateur
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 740
Age : 47
Date d'inscription : 05/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

FM 24-29 M 65... une arme de précision Empty Re: FM 24-29 M 65... une arme de précision

Message  garand76 Dim 29 Nov 2020, 12:35

salut salut salut

Passionnant.
Le 24/29 avait effectivement une très bonne réputation auprès de ses utilisateurs, mais de là à en faire une arme de tir sportif, fut-il militaire...
On a une idée des distances auxquelles ces armes étaient engagées dans ces concours et des résultats obtenus?

garand76
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1540
Age : 69
Localisation : Près de Rouen
Date d'inscription : 13/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

FM 24-29 M 65... une arme de précision Empty Re: FM 24-29 M 65... une arme de précision

Message  Pocomas Dim 29 Nov 2020, 13:48

Encore un article des plus intéressants, merci du partage

FM 24-29 M 65... une arme de précision 3361380237 FM 24-29 M 65... une arme de précision 117219
Pocomas
Pocomas
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 17495
Age : 66
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

FM 24-29 M 65... une arme de précision Empty Re: FM 24-29 M 65... une arme de précision

Message  freddu49 Dim 21 Fév 2021, 10:22

Bonjour
et bien grâce à alamas qui m'a indiqué cette page et à Professeur pour ce formidable travail, "mon" FM inconnu est identifié, voici sa page d'origine:
http://armesfrancaises.free.fr/FM%20Mle%2024-29%20prototype.html
je la corrigerais donc
a+
fred

freddu49
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 332
Age : 54
Date d'inscription : 21/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

FM 24-29 M 65... une arme de précision Empty Re: FM 24-29 M 65... une arme de précision

Message  Conservateur Dim 21 Fév 2021, 10:53

freddu49 a écrit:Bonjour
et bien grâce à alamas qui m'a indiqué cette page et à Professeur pour ce formidable travail, "mon" FM inconnu est identifié, voici sa page d'origine:
http://armesfrancaises.free.fr/FM%20Mle%2024-29%20prototype.html
je la corrigerais donc
a+
fred
Effectivement, belle identification ! Et l'arme est superbe ! Si tu as d'autres proto ou armes françaises avec des interrogations particulières, n'hésites pas à me les soumettre, on ne sait jamais...

Conservateur
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 740
Age : 47
Date d'inscription : 05/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

FM 24-29 M 65... une arme de précision Empty Re: FM 24-29 M 65... une arme de précision

Message  freddu49 Dim 21 Fév 2021, 11:14

oui pas de souci,
merci de m'avoir déjà aidé pour le site, c'est sympa et ca permet de compléter les fiches
La dernière que j'i mis en ligne concerne la mitrailleus Gabert, j'ai pas mal d'infos fragmentaires résumé ici:
https://www.tircollection.com/t46115-mitrailleuse-gabert
mais si on pouvait compléter, en particulier sur le devenir de celle qui serait aux states (j'ai contacté ian mc cullough du site frogotten weapons mais pas de réponse, je ne dois pas l'intéresser sans doute..Wink
voici sa fiche:
http://armesfrancaises.free.fr/Mitr%20Gabert.html
a+
fred

freddu49
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 332
Age : 54
Date d'inscription : 21/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

FM 24-29 M 65... une arme de précision Empty Re: FM 24-29 M 65... une arme de précision

Message  WICHITA Dim 21 Fév 2021, 18:39

Passionnant ! FM 24-29 M 65... une arme de précision 3361380237 FM 24-29 M 65... une arme de précision 3361380237 FM 24-29 M 65... une arme de précision 3361380237 & FM 24-29 M 65... une arme de précision 2863987946 FM 24-29 M 65... une arme de précision 2863987946

------------------------

Pas de chichis, appelez moi SUPER !
WICHITA
WICHITA
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 17370
Age : 57
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

FM 24-29 M 65... une arme de précision Empty Re: FM 24-29 M 65... une arme de précision

Message  Phil38 Dim 21 Fév 2021, 18:59

Super post: merci!  salut
Phil38
Phil38
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 251
Age : 59
Localisation : Grenoble, French Highlands!
Date d'inscription : 04/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

FM 24-29 M 65... une arme de précision Empty Re: FM 24-29 M 65... une arme de précision

Message  Conservateur Dim 21 Fév 2021, 19:05

freddu49 a écrit:oui pas de souci,
merci de m'avoir déjà aidé pour le site, c'est sympa et ca permet de compléter les fiches
La dernière que j'i mis en ligne concerne la mitrailleus Gabert, j'ai pas mal d'infos fragmentaires résumé ici:
https://www.tircollection.com/t46115-mitrailleuse-gabert
mais si on pouvait compléter, en particulier sur le devenir de celle qui serait aux states (j'ai contacté ian mc cullough du site frogotten weapons mais pas de réponse, je ne dois pas l'intéresser sans doute..Wink
voici sa fiche:
http://armesfrancaises.free.fr/Mitr%20Gabert.html
a+
fred
Concernant la Gabert, je n'ai pas remis le nez dans mes données mais je ne crois pas avoir grand chose de plus... Je me demande si au musée national militaire hollandais, il n'y aurait pas trace de ce type de mitrailleuse...

Conservateur
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 740
Age : 47
Date d'inscription : 05/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

FM 24-29 M 65... une arme de précision Empty Re: FM 24-29 M 65... une arme de précision

Message  joselito Dim 21 Fév 2021, 22:58

Phil38 a écrit:Super post: merci!  salut

FM 24-29 M 65... une arme de précision 671531....... FM 24-29 M 65... une arme de précision 779757
joselito
joselito
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 15230
Age : 62
Localisation : FTA Bully Chti !
Date d'inscription : 29/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

FM 24-29 M 65... une arme de précision Empty Re: FM 24-29 M 65... une arme de précision

Message  arnaud Mar 23 Fév 2021, 20:44

Bonjour

Une découverte pour moi

L'armement français réserve pas mal de surprises

arnaud
Membre
Membre

Nombre de messages : 26
Age : 34
Date d'inscription : 18/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

FM 24-29 M 65... une arme de précision Empty Re: FM 24-29 M 65... une arme de précision

Message  FREDFRED Ven 26 Fév 2021, 20:44

Surprenant et particulièrement interessant..

FREDFRED
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 122
Age : 51
Date d'inscription : 18/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum